Jump to content


Rugby League World - Grand Finals Issue

RUGBY LEAGUE WORLD - THE GRAND FINALS ISSUE - OUT 17 OCT OR DOWNLOAD IT NOW!
Try our Fantastic 4-Issue Bundle Offer:
For just £14, a saving of 10% on the regular cover price, you’ll get:

The Grand Finals Issue (out 17 Oct) – Grand Final drama from both hemispheres plus Four Nations preview
The Four Nations Issue (out 21 Nov) – Fantastic coverage of the Four Nations tournament down under
The Golden Boot Issue (out 19 Dec) – A look back at the 2014 season plus the big reveal of the winner of the Golden Boot
The 2015 Season Preview Issue (out 23 Jan) – How will your team perform in 2015? We preview every club.


League Express

Podcast

Photo
- - - - -

FEDERALE


  • Please log in to reply
319 replies to this topic

#21 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,117 posts

Posted 20 January 2010 - 07:27 AM

Henri Girones retrouve ses racines au Soler

FEDERALE. Le Soler a créé la surprise en battant Saint-Laurent. Le nouvel entraîneur s'en explique.
Après cinq saisons à XV et deux années sabbatiques, Henri Girones revient à ses racines treizistes, dans un club du Soler en construction et en devenir.
Henri, que reste-t-il de ces années à XV ?
"Le bonheur d'un titre de champion de France avec Saint-Hippolyte. Les deux saisons passées à la JOP, où je me suis régalé sur le plan sportif et humain, notamment au côté de Joseph Imbernon, qui est un homme intègre, de Jérôme Bosch".

Et l'arrivée au Soler ?
"Manu Bansept m'avait contacté cet été. Il avait besoin d'un coup de main. J'ai demandé
un temps de réflexion, puis je me suis engagé dans ce club, où l'accueil a été formidable".

Comment avez-vous trouvé le groupe ?
"Il est réceptif, à l'écoute. J'ai été surpris. Ça me rappelle Saint-Nazaire XIII, avec les juniors, où nous jouons deux finales en Tabouriech en championnat de France".

On sent le début d'une aventure au Soler ?
"Ce sont des gars qui demandent à progresser et qui en étant à l'écoute nous permettent de faire du bon boulot".

Et il y a Manu Bansept ?
"C'est un garçon de caractère, combatif, qui n'aime pas perdre. Il est là pour aider les joueurs à s'exprimer, afin qu'ils atteignent un bon niveau".

Votre premier objectif ?
"Quand je me suis retrouvé dans les vestiaires du Soler, je leur ai dit que nous devrions battre les équipes de tête".

Quelle est leur réaction ?
"Ils sont contents, car ils voient que nous avançons".

Que retenez-vous de la victoire face à St-Laurent ?
"Que nous avons une âme de guerrier. La défense a été extraordinaire. C'est là que nous avons gagné le match et avec l'envie. On a su bien quadriller les zones. Mais une méthode, il faut entre quatre et six mois pour l'appliquer".

Vous voyez donc plus loin ?
"Je peux m'inscrire dans le long terme, car ici il y a des gens qui s'investissent et qui font des efforts pour le club".
Recueilli par O. A. lindep.com

#22 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,117 posts

Posted 23 January 2010 - 07:50 AM

Publié le 22/01/2010 16:42 | LaDepeche.fr
Villeneuve-Minervois. Deuxième victoire pour les treizistes
Les Aigles du Minervois se sont imposés au Val de Dagne. Photo DDM.
Les Aigles du Minervois se sont imposés au Val de Dagne. Photo DDM.

Dimanche dernier, pour le compte de la douzième journée de championnat, Villeneuve-Minervois XIII se déplaçait à Serviès-en-Val pour y affronter la formation du Val de Dagne. Les représentants du Minervois, qui avaient battu ces mêmes adversaires lors du match aller (sur le score sans appel de 57 à 7, seule victoire de l'équipe jusque là), se déplaçaient dans l'espoir de réitérer la prestation à domicile. D'entrée de jeu, les deux formations montraient de belles offensives, chacun marquant à tour de rôle. A la mi-temps, les deux équipes se neutralisaient sur le score de 26 partout. Mais la jeune équipe du Val de Dagne allait vite déchanter, puisque les visiteurs, plus matures, plus en jambes, faisait parler l'expérience individuelle tout au long du second acte. Au final, Villeneuve-Minervois XIII s'impose sur le score de 48 à 30 (neuf essais et six transformations pour les visiteurs, et six essais et trois transformations pour les locaux.

Cette victoire,la seconde depuis le début du championnat, a de quoi être bien rassurante et encourageante pour le prochain match de championnat. En effet, les treizistes Villeneuvois se déplaceront sur le terrain d'Homps, ce dimanche 24 janvier 2010. Amis du rugby à XIII, supporters de l'équipe de Villeneuve, les dirigeants vous donnent rendez-vous ce dimanche chez le voisin d'Homps à 15 heures,

#23 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,117 posts

Posted 23 January 2010 - 08:18 AM

Publié le 23/01/2010 03:55 | LaDepeche.fr
«Relever le défi»
Rugby à XIII/Division DN2. Fabrice Dudicourt, coentraîneur de Cahors Lot XIII qui se déplace demain à Villefranche d'Albi.


Gros week-end pour Cahors Lot XIII. Après sa section XIII Fauteuil,qui rencontre ce soir l'ogre Catalan au Palais des Sports, l'équipe fanion du Club,se déplace demain à Villefranche d'Albi pour défier le leader invaincu de la poule.Cahors, deuxième à 6 points de son adversaire n'a pas l'intention de s'en laisser conter. Nous l'avons bien perçu en interrogeant Fabrice Dudicourt, coentraîneur de l'équipe.

Content de votre place au classement?

Oui, évidemment. Au bout de trois ans d'efforts, c'est une belle satisfaction de voir les progrès du groupe, constitué au départ de novices, pour la plupart. Personnellement, c'est une belle récompense pour ma dernière saison d'entraîneur du club.

Motivé pour ce déplacement à Villefranche ?

Nous allons défier le premier de la poule, invaincu et vice champion de France 2009. Que rêver de mieux?Malgré les intempéries qui ont perturbé notre préparation et nous ont empêché de jouer depuis plus d'un mois, nous partons pour relever le défi et pour faire tomber le leader. Ce sera très dur mais les joueurs sont maintenant conscients de leur potentiel, et les victoires récentes et répétées sont la preuve de leurs réels progrès.»

Une préparation spécifique ?

«Non, nous continuons, avec Bertrand Planté coentraîneur, à travailler deux fois par semaine le physique et les fondamentaux techniques et à mettre en place une stratégie de «gagne» quelle que soit l'équipe, dans la ligne de notre objectif de qualification. Tout l'effectif est disponible, nous avons Bertrand et moi de larges possibilités pour constituer un groupe à la hauteur du challenge. Notre équipe se déplace avec la volonté d'être les premiers à battre cette belle équipe de Villefranche, elle peut le faire.»


#24 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,117 posts

Posted 02 February 2010 - 10:59 AM

Chameaux d'Oc

Ce week-end, les Chameaux d'Oc, en déplacement à Ferrals de Corbières XIII se sont imposés sur le score de 42 à 18 (mi-temps 18 à 6 pour Béziers) face à une formation qui avait absolument besoin d'une victoire.
Dès la 5e minute, Béziers met le feu avec ses lignes arrières pour une percée conclue par Chaid Charti, essai transformé par lui même.
Ferrals ne baisse pas pavillon et les deux équipes alternent phases d'attaques et de défense.
A la 27e, l'ancien quinziste Médhi Demnati s'échappe des 40 m pour le second essai biterrois.
Trois minutes plus tard, Bastien Anglade aggrave le score, 18 à 0.
Mais Ferrals va réduire le score par un essai transformé, pour 18 à 6 à la pause en faveur des Chameaux.
En deuxième mi-temps, les Chameaux d'Oc ajoutent une pénalité
à la 42e, transformée depuis les 40 m légèrement en coin par Chaid Charti, "buteur du jour".
Les hommes de Julien Sicot accélèrent mais c'est Férral qui inscrit un essai sur un placage manqué, 20 à 12.
Quatre minutes plus tard, c'est au tour des Chameaux d'Oc d'inscrire un essai par Ismael Navarlas tout en finesse non transformé.
Sur un nouveau relâchement des Biterrois, les Audois scorent à nouveau, mais Béziers va alors enchaîner trois nouveaux essais, par Ismael Navarlas, Aziz Bouzada et à la 39e, puis un dernier tout en toute ruse marqué par Kamel Azougarh, tous trois transformés par Chaid Charti.
Le président Jean Gomez ne cachait pas sa satisfaction : « Cette victoire est une belle performance de nos joueurs qui ont terminé les matchs retour par une belle victoire et une deuxième place au classement. Ce qui est de bon augure pour la suite, avec les phases finales du Championnat de France Fédéral qui se profilent. Nos objectifs sont ambitieux mais réalisables si nous travaillons avec sérieux nos entraînements, si nous gardons la tête froide et si nous prenons les matchs un après l'autre ».
Les play off commenceront dès dimanche prochain, avec la réception de Salon de Provence au stade de la Présidente (coup d'envoi 15 h).
Les Chameaux comptent sur le public biterrois pour venir les soutenir.
Les treizistes de Béziers joueront aussi en seizième de finale de la Coupe de France Falcou le 14 mars à Cheval Blanc (84).
midilibre.com

#25 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,117 posts

Posted 03 February 2010 - 07:32 AM

Publié le 03/02/2010 03:52 | LaDepeche.fr
Un spectacle de qualité
Rugby à XIII. Défaite à domicile face aux leaders du championnat Villefranche d'Albi, l'équipe fanion de Pamiers n'a pas démérité.

Pierre Maireville, Président du XIII Limouxin et joueur au poste d'arrière de Pamiers XIII.Photo DDM, D.R
Pierre Maireville, Président du XIII Limouxin et joueur au poste d'arrière de Pamiers XIII.Photo DDM, D.R

À Pamiers (stade Magnagounet) : Pamiers - Villefranche d'Albi : 16-40 (mi-temps : 6-10).

Pour Pamiers : 3 essais de Bel, Macquart, D. Trastet, 1 transformation et 2 pénalités de Sevely.

Pour Villefranche d'Albi : 7 essais, 6 transformations.

Composition Pamiers : 1 Maireville 2 Sevely, 3 Berthier, 4 Garcia, 5 G. Berdeil, 6 B. Trastet, 7 Roumieu, 8 Caléro, 9 Bel, 10 Bartusiak, 11 D. Trastet, 12 S. Trastet, 13 Macquart, 14 J. Berdeil, 15 Joly.

Joueurs et dirigeants appaméens étaient satisfaits après le coup de sifflet final donné par l'excellent arbitre de division Elite, M. Chanfreau. Si le score peut paraître lourd, mais c'est la règle dans ce code, les deux équipes auront donné un spectacle de qualité en dépit de la température ambiante. Devant le leader de la poule, toujours invaincu à ce jour, finaliste malheureux du championnat de France la saison passée, les appaméens auront mieux fait que se défendre. Car la rencontre n'aura basculé qu'après la 60e minute, après laquelle les Ariégeois ont encaissé trois essais consécutifs qui leur ont fait très mal. La réussite du buteur tarnais a porté le score à des proportions peu en rapport avec une rencontre équilibrée. Diminués par les absences au dernier moment de Malik Boudjerra et de Damien Clercy, deux éléments majeurs du dispositif de Marc Tisseyre, les Coqs auraient même du logiquement virer en tête à la mi-temps. Deux essais tout faits qui auraient dû conclure de superbes actions leur avaient échappé et l'entêtement à vouloir y aller en force individuellement à quelques mètres de la ligne s'était avéré improductif.
Seul Bel…

Seul Richard Bel, maître dans cet exercice avait défloré l'en-but tarnais. Rageant, car les Ariégeois auraient pu mener d'une douzaine de ponts et la physionomie de la rencontre en aurait été complètement changée. Au lieu de cela, la faiblesse du banc appaméen et les blessures successives de Caléro, Bruno Trastet, Sébastien Trastet amenuisaient le potentiel physique d'une équipe, qui n'abdiquait pas et réussissait en dépit de son infériorité à concrétiser par deux fois en deuxième partie de deuxième mi-temps. De quoi nourrir la fierté d'avoir livré un combat rude, courageux et de pouvoir sortir du terrain la tête haute. L'adversaire du jour d'ailleurs ne s'y trompait pas, qui reconnaissait avoir connu de sérieuses difficultés. Dans quinze jours, les deux équipes se rencontreront à nouveau pour le compte de la Coupe de France des Divisions Fédérales. En attendant, il faudra panser les blessures au corps et à l'âme pour affronter chez lui le second de la Poule, Gratentour, qui évolue dans un registre plus technique que physique. Un autre défi à relever pour Pamiers, mais cette équipe a retrouvé des vertus morales que l'on avait déjà vu émerger à Aussillon-Mazamet. Une très bonne chose pour la fin de saison, si le potentiel entrevu parvient à éclore.


#26 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,117 posts

Posted 04 February 2010 - 07:47 AM

PUBLIÉ LE 03/02/2010 03:50 | J.C.
Cambon. Les seniors de Saint-Pierre-de-Trivisy
l'équipe de la semaine




C'est une fin de saison délicate qui attend les montagnards car même en gagnant les derniers matchs de poule à la maison, l'équipe n'est pas assurée de la qualification pour les barrages. Nous savions que la saison serait difficile après des débuts laborieux qui passaient par une nouvelle entente nécessaire avec le club de Réalmont.

Le SPO XIII les remercie d'avoir très bien joué le jeu tout au long de cette saison, Avec le rappel de nombreux anciens sur le départ, notre équipe joua continuellement de malchance avec plusieurs blessés depuis le début de ce très long championnat. Long, car avec pas moins de 14 matches de poule au cours desquels il a fallu sans cesse se livrer et sans retenu, tant le niveau est élevé, les blessures se sont accumulées. Malgré cela, la bande de copains qui compose notre club a tant bien que mal colmaté les brèches et maintenu le cap. Souhaitons donc à tous les joueurs et dirigeants une bonne et heureuse fin de saison. Un grand merci également à tous les spectateurs qui viennent nous supporter tous les dimanches et cela par n' importe quel temps.
ladepeche.fr

#27 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,117 posts

Posted 05 February 2010 - 04:05 PM

PUBLIÉ LE 05/02/2010 12:22 | L.P.
Fédérale. Première journée des play-off sans le Val-de-Dagne, forfait général

La phase de classement est bouclée. Voici venu le temps des play-off. Les clubs du Languedoc-Roussillon et de Provence sont répartis dans les nouvelles poules en fonction de leur précédent parcours : poule A pour les meilleurs puis poule B et poule C. Il y a six clubs par poule. La compétition se joue par matchs aller simples. En fonction du classement de cette nouvelle phase, sera déterminée la suite du championnat.

Première journée ce dimanche, à 15 heures, selon le programme suivant :

Saint-Laurent-de-la-Salanque c. Ornaisons
Les deux clubs ont fini en pole position mais Ornaisons n'a perdu qu'une fois alors que le XIII Laurentin s'est incliné à trois reprises. Léger avantage, donc, pour l'USO d'autant que Fabrice Abadie et David Marty se déplaceront en Roussillon avec un effectif au complet. Dans cette poule, l'USO se mesurera également à Salon-de-Provence et aux Catalans de Claira et aux Buccho-rhôdaniens de Saint-Martin-de-Crau mais ils n'affronteront pas Béziers, déjà rencontré lors de la première phase. « Fidèles à notre ligne de conduite, nous voulons tout gagner », annonce Abadie.

Saint-Paul-de-Fenouillet c. Ferrals
« Parcours similaire pour les deux équipes et volonté de jouer notre jeu offensif selon nos principes », résume le président ferralais Jacques Toulze qui table sur la rentrée de Pontico. Le club le plus occidental du Roussillon mais aussi Vedène, entre Avignon et Entraigues, les Catalans de Bompas et les Vauclusiens de Cheval Blanc seront les autres adversaires de l'USF.

Cheval Blanc c. Homps-Minervois à Morières-lès-Avignon
Eric Sans et Christophe Benet attendent les retours dans le groupe de Cédric Laffont et de Tournier, celui de Hoffner étant encore problématique. En revanche, il faudra se passer de Rosado qui souffre d'une entorse à un genou. C'est la même poule que pour le match annoncé précédemment. À noter que Ferrals et Homps-Minervois, qui sont ensemble dans cette poule, ne se rencontreront pas à nouveau.

Villeneuve-Minervois c. Montpellier (cool.gif
Les hommes de Patrice Bernardo ont toutes leurs chances dans cette poule de mal classés dont disparaît le Val-de-Dagne, forfait général par manque d'effectif. Jouer contre les Catalans du Soler et de la Côte Rocheuse, et Apt, le club le plus oriental du Vaucluse, ne sera certes pas une formalité mais, forte de trente-six licenciés, Villeneuve-Minervois a les moyens de bien figurer.

Place au jeu !
ladepeche.fr

#28 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,117 posts

Posted 06 February 2010 - 10:44 AM

Publié le 06/02/2010 03:54 | Propos recueillis par Alain Paraskiova.
Souillac. «Il y a une dynamique de succès»
Rugby à XIII/Division DN2. Frédéric Baldy, président du Comité Départemental, avant le match qui opposera Cahors Lot XIII à Aussillon dimanche à 15heures au stade Desprats.
Frédéric Baldy, président du Comité Départemental.
Frédéric Baldy, président du Comité Départemental.

Après leur belle victoire contre Ramonville , les Cadurciens vont mettre tout leur cœur à ravir leur public, dans un match qui s'annonce difficile. Aussillon vient avec la ferme intention de réduire son écart de quatre points sur Cahors et rentrer dans le club des qualifiables. Au match aller , Aussillon s'est imposé chez lui 32 à 12. Puissants devant, habiles derrière, les visiteurs seront dangereux à tout moment, il faudra donc que Cahors fasse preuve de la même rigueur et du même engagement que dimanche passé s'ils veulent l'emporter.Sans retour de blessés, Noham Manar ayant grossi les rangs de l'infirmerie, les entraîneurs devront puiser de nouveau dans le banc , avec, souhaitons leur, la même réussite que dimanche dernier.

De grands anciens dont Jean Pierre Clar seront là pour encourager leurs successeurs, gageons qu'ils sauront les motiver. Avant ce match déterminant, nous avons interrogé Frédéric Baldy, président du Comité Départemental.

Comment va le XIII ?

Depuis la relance du club cadurcien et la création du Comité, le XIII avance à grands pas. Deux clubs sur Cahors, Cahors XIII Rugby League qui regroupe près de 100 jeunes, avec 8 éducateurs formés, se déplaçant tous les 15 jours en tournoi sur tout Midi Pyrénées, Cahors Lot XIII qui présente trois équipes : l'équipe fanion qui va se qualifier pour les phases finales d'un Championnat de France qui regroupe une cinquantaine d'équipes sur 6 régions, l'équipe de XIII Fauteuil qui en un an se hisse au niveau des meilleurs, l'équipe vétéran qui gagne tous ses tournois. Bref, il y a une dynamique de succès qui nous porte et qu'il faut amplifier.

Justement, quelles actions de développement ?

Notre souci a été de structurer l'existant et d'apporter la formation nécessaire. La création du rugby XIII Fauteuil est un exemple de réussite collective entre clubs et Comité. Cahors XIII Rugby League vient de créer une équipe minime, nous allons continuer en nous développant autour de Cahors. Nous menons actuellement plusieurs actions d'initiation à notre discipline et rencontrons les communes intéressées dans le but de créer des sections jeunes avec l'appui des clubs cadurciens.

Un pronostic pour dimanche ?

Vu les progrès réalisés, une victoire dimanche devrait s'inscrire dans la suite logique des succès obtenus au cours des derniers mois.

Classement Division DN2 poule Midi-Pyrénées : 1. Villefranche 27 points, 9 matchs joués, 9 victoires, 384 points marqués, 82 points concédés (+302); 2. Gratentour, 21 points, 9 matchs joués, 6 victoires, 3 défaites, 269 points marqués, 188 points concédés (+81); 3. Valdéries, 21 points, 9 matchs joués, 6 victoires, 3 défaites, 204 points marqués, 171 points concédés (+33); 4. Cahors 19 points, 9 matchs joués, 5 victoires, 4 défaites, 225 points marqués, 180 points concédés (+45); 5. Aussillon, 15 points, 9 matchs joués, 3 victoires, 6 défaites, 206 points marqués, 231 points concédés (-25); 6. Ramonville 14 points, 9 matchs joués, 4 victoires, 4 défaites, 180 points marqués, 218 points concédés (-38); 7. Pamiers 13 points, 9 matchs joués, 2 victoires, 7 défaites, 220 points marqués, 271 points concédés (-51); 8. St Pierre 11 points, 9 matchs joués, 1 victoire, 8 défaites, 116 points maqrués, 471 points concédés, (-355).
ladepeche.fr


#29 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,117 posts

Posted 11 February 2010 - 10:06 AM



Jeudi 11 Février 2010

LE MAS-D'AGENAIS, RUGBY A XIII. Les Massais n'ont pas réussi à s'imposer sur le terrain malgré de belles actions
Le leader s'impose

Des conditions de jeu difficiles sur le terrain massais. (photo patrick parage)
Des conditions de jeu difficiles sur le terrain massais. (photo patrick parage)

«Fallait-il absolument jouer ? » C'est un peu la question que se posaient les joueurs, les entraîneurs et les spectateurs après le match de rugby à XIII de samedi entre Le Mas et Trentels. La pelouse du stade Norbert-Teyssier n'en était plus réellement une, tellement elle était détrempée, boueuse et à la limite du praticable. C'est donc sous la pluie battante que le coleader de cette poule de DN2 Fédérale, Trentels, s'est imposé logiquement, mais avec un faible écart de points, face à la vaillante équipe du Mas.

Un arbitre débutant

Les Massais ont bien débuté la rencontre en inscrivant deux pénalités. Mais les Trentelois revenaient par un essai entre les poteaux. Une pénalité face aux poteaux leur permettait d'atteindre la mi-temps sur le score de 4-8. Les belles envolées d'attaque n'étaient pas pour ce match-là.

En seconde mi-temps, le score ne changeait pas jusqu'à dix minutes de la fin où, sur une ouverture, l'ailier de Trentels marquait un essai en coin très contesté par le public et les joueurs. Dans le doute, l'arbitre, dont c'était le premier match officiel, le validait. Les leaders de la poule menaient ainsi 14 à 4 et conservaient ce score jusqu'à la fin du match. Les Massais ont montré quelques belles actions de jeu face au leader.

Après La Réole et Trentels, les deux premiers, les choses devraient aller mieux face à Bègles, Lestelle et Clairac. Mais les deux joueurs Seguy et Hardelin rejoignent une infirmerie déjà bien fournie.

Le prochain match aura lieu le 21 février à Sainte-Livrade.

Contre Trentels, Le Mas XIII alignait P. Mothes, Bouche, Zanardo, Glanes, W. Gimenez, Wirtz, Labeyrie (m), Mansencal (o), Nativel, Hardelin, Mothes, T. Dupin, Parage. Remplaçants : Séguy, Vacqué, Vitry, Gimenez.

sudouest.com

#30 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,117 posts

Posted 22 February 2010 - 11:10 AM

Édition du lundi 22 février 2010
Dans la cuisine de l'USO XIII


A l'US Ornaisons XIII, ils sont encore nombreux à oeuvrer pour le bien du club, le plus souvent dans l'ombre. Ils ne sont que des bénévoles, une race de dirigeants que l'on trouve de moins en moins sur le marché au service des autres pour faire fonctionner le club. Ils ont de nombreuses responsabilités, dont l'intendance pour une période qui varie entre 8 à 9 mois pour la saison, à raison de deux ou trois soirées par semaine. Cela veut dire préparer les repas des joueurs tous les jeudis après l'entraînement à des heures tardives, le dimanche, les entrées au stade, la bourriche, soigneur, le porteur d'eau, laver toutes les semaines un ou deux jeux de maillots, organiser les soirées de loto, la tournée au village du calendrier, toute l'administration, la vaisselle, tenir la salle du rugby la
plus propre possible... Toutes ces personnes de bonne volonté, il faut les féliciter car sans elles, il n'y aurait pas de rugby au village. Voici le requiem du bénévolat, surtout à l'attention des personnes qui critiquent mais qui ne participent jamais. Les bénévoles se rassemblent à un signal mystérieux, appelé convocation. On les rencontre aussi en petits groupes quelquefois tard le soir, l'oeil hagard, le cheveu en bataille et le teint blafard, discutant ferme sur la meilleure façon d'animer une manifestation ou de faire une recette supplémentaire pour boucler le budget. Le téléphone est un appareil très utilisé par le bénévole. Il lui prend d'ailleurs beaucoup de son temps et de son argent. Le bénévole met aussi à contribution sa petite auto. Mais l'ennemi héréditaire du bénévole est le "y a qu'à", dont les origines n'ont pu être à ce jour déterminées. Le "y a qu'à", bien abrité dans l'anonymat, attend le moment où le bénévole fait une erreur ou un oubli pour bondir et lancer son venin qui atteindra son adversaire et provoquera une maladie très grave appelée découragement. Si cela continue, dans quelques années, on rencontrera des bénévoles dans les zoos où ils n'arriveront plus à se reproduire. Heureusement, à l'USO XIII, ils n'en sont pas encore là, mais ça devient de plus en plus difficile.

midilibre.com


#31 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,117 posts

Posted 26 February 2010 - 08:52 AM



Chameaux d'Oc

C'est sur le fil du rasoir que Béziers XIII a gagné un match où un vent violent est venu perturber les chaînes de jeux des Biterrois durant les 80 minutes de la partie.
Claira ouvrait la marque sur un essai à la 5 e mais sept minutes plus tard, un beau jeu déployé par les lignes arrière permettait à Béziers d'égaliser par David Navarro après une belle chaîne de jeu.
A la 12 e , le demi de mêlée Larbi Larab, comme à son habitude, inscrivait un essai de belle facture sous les poteaux, transformé par lui-même. Les Chameaux prenaient l'avantage (10 à 4) pour ne plus le lâcher et ce, malgré un essai de Claira à la 30 e non transformé. La mi-temps était sifflée en faveur des Biterrois 10 à 8.
En deuxième mi-temps, le vent violent a entravé le jeu, déjà hache du fait de
fautes successives, commises par les deux camps à tour de rôle.
Les Biterrois passaient pratiquement toute la deuxième période à défendre leur avance face à une équipe qui venait de battre Saint-Martin-de-Crau de plus de 76 points à Claira et entendait doubler la mise.
Les Chameaux finissaient par enfin trouver la solution et marquaient un nouvel essai par Azdine Yachou, transformé par Chaid Charti, entré en deuxième mi-temps (16 à 8 en faveur des Chameaux).
Il fallait attendre la 34 e pour que Claira inscrive le dernier essai de la rencontre sans toutefois que cela ne change l'issue du match, car les Chameaux ne lâchaient plus rien en défense jusqu'au coup de sifflet final.
Julien Sicot et son équipe pouvaient savourer la victoire mais le capitaine s'interrogeait quant à la manière... Mais le résultat était là au final.
Du coup, Béziers XIII est premier des play-off, devant Saint-Laurent-de-la-Salanque, équipe qu'il recevra dimanche 28 février au stade de la Présidente honneur à 15 h.

midilibre.com

#32 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,117 posts

Posted 06 March 2010 - 06:30 AM

Rugby à XIII Jeux (presque) faits

FEDERALE. Les jeux sont pratiquement faits en poule A, où Béziers vainqueur de St-Laurent (34-26, sur la photo O. A.) n'a rien à craindre de son déplacement à St-Martin-de-Crau et devrait finir en tête. St-Laurent ne bradera pas pour autant la réception de Salon au stade Maso (15 h, arbitre Frédéric Cau), car le groupe de Momo Belmaaziz et Stéphane Marc doit progresser collectivement. Les "Aviateurs", vainqueurs de Claira (38-10) seront des adversaires idoines. Claira effectue un déplacement compliqué à Ornaisons (15 h, arbitre Djeloul Terki). Il est toujours difficile de s'imposer
à la Bézarde, mais les Clairanencs, qui récupèrent du monde, ont besoin d'une victoire significative pour préparer la suite. Dans la poule B, Homps, qui fait la course en tête, se déplace à Bompas (15h , arbitre Franck Humbert). Ça tombe bien, le Trèfle a retrouvé des couleurs face à Cheval Blanc (44-16). Un match intéressant, entre une équipe audoise au profil juvénile et des Bompassencs qui savent user de leur impact physique. St-Paul, qui compte un match en retard à Cheval Blanc, n'a pas dit son dernier mot dans ce groupe. La réception de Vedène (15 h, arbitre, Jean-Louis Daniel), surprenant vainqueur de Bompas (30-12), sera l'occasion de prendre trois points, à condition de mieux maîtriser le jeu au large. Francis Gomez s'est attaché cette semaine à rectifier le tir. La poule C, modifiée après les forfaits de Montpellier B et Val de Dagne, n'ira pas à son terme, faute de combattants. Le dernier forfait en date, celui de la Côté Rocheuse, laisse seul en tête Le Soler, devant Villeneuve Minervois.
O.A. lindep.com

#33 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,117 posts

Posted 15 March 2010 - 02:26 PM

Ornaisons passe Ferrals

COUPE DE FRANCE ALBERT-FALCOU, 1 er tour. L'USO a franchi l'obstacle ferralais avec brio. De bon augure avant la finale du championnat du Languedoc-Roussillon de Fédérale.
FICHE TECHNIQUE Ornaisons 33 Ferrals 8 ORNAISONS. Stade de la Bézarde. Mi-temps : 17-4. Arbitrage de M. Patrice Benausse. Délégué : M. Sanchez. Pelouse excellente. 250 spectateurs environ.
Pour Ornaisons : 6 essais de Caussinus (10), Picard (18, 48), Tort (36), Croux (42) et Gimenez (44) ; 4 transformations et 1 drop de Bourrel.
Pour Ferrals : 2 essais de Serrano (31) et Pontico (52).
USO : Cardace, Picard, Tort, Gimenez, Palacin, Bourrel, Estébanez, Croux, Soury, Raynaud, Frasson-Gaillard, Jammes, Caussinus, Callelas, Mouret, Caballiera, Torra.
USF : Perramond, Espardellier,
J. Lezina, Pontico, Coffeinot, R. Lezina, Guilhaumou, Galliano, Bouariou, Malleus, Arnaud, Serrano, Hernandes, Arango, Nahal, Paoli, Rodriguez.
F ace à une belle équipe de Ferrals, sa voisine des Corbières, les Oraisonnais, intenables et appliqués, ont remporté la 3 e manche du derby USO – USF en inscrivant 6 essais.
C'est Ferrals qui donne le coup d'envoi, mais Ornaisons, avec le vent dans le dos, joue dans le camp visiteur. Les deux équipes se neutralisent en défense par de beaux placages, mais le capitaine d'Ornaisons, Olivier Caussinus, ouvre la première brèche et marque le premier essai de la partie. Dès lors, la machine ornaisonnaise se met en marche et Ferrals a du mal à suivre. Pourtant, sur une attaque ferralaise, signée Romain Lezina, Serrano, bien lancé, marque un superbe essai à son tour. A la mi-temps, Ornaisons a déjà pris de l'avance. La seconde mi-temps ressemblera à la première, Ornaisons ayant un peu levé le pied toutefois. Ce match fut de toute beauté, bien arbitré par M. Benausse. Cette semaine, les entraîneurs de l'USO, Abadi et Marty, vont s'appliquer à préparer au mieux leurs troupes pour la finale du championnat de la ligue Languedoc-Roussillon qu'ils disputeront contre Saint-Laurent-de-la-Salanque à Limoux. Coup d'envoi à 16 h dimanche 21 mars.

J. S. lindep.com

#34 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,117 posts

Posted 17 March 2010 - 07:13 AM

Pia : un clocher et deux rugby

FEDERALE. A Pia le rugby se conjugue à XIII et à XV. Dimanche à Salses, 6 joueurs de Pia XV sont venus renforcer les Baroudeurs.
Pia transpire le rugby par tous ses pores, par toutes ses ruelles qui glissent en pente douce vers le stade-Daniel-Ambert, où le dimanche, la ville ne respire plus que par ce poumon. A XIII, avec SM Pia et les Baroudeurs, à XV avec l'US Pia, ce gros bourg agricole de 7 200 habitants est le seul à cultiver cette particularité, cette dualité, avec autant de soin, que l'on laboure les vignes du côté de Notre Dame de la Salud.
Dans ce micro-climat, à l'ombre d'un "campana" rendu célèbre par un "burro" et un chardon, le voisinage n'a pas toujours été simple. Les quinzistes, qui étaient
les premiers sur la place, ont vu arriver en 59 des treizistes passionnés. Ils sont aujourd'hui un peu en retrait, après avoir connu la Fédérale 3 et partent cette saison, en reconquête. Coachés par Michel Aginor et José Alonso, ils viennent de se qualifier en 1 re série. Dans cette dualité XIII-XV, des treizistes ont franchi le rubicon : José Alonso, Stéphane Muniésa, Samir Khédimi, Loïc Gimenez, Christian Rosique et Franck Lagrange.
Loin des guerres picrocholines, ce transfert a juste franchi l'avenue Maréchal-Joffre, et rejoint le café le Concorde, tenu par Christian Rosique, sous le regard des "sénateurs" presque indifférents, à partir du moment où les gamins jouent à Pia. Le cordon ombilical qui relie le Concorde au café des Sports, tenu par les treizistes Fred Serret et Pascal Fages, n'est pas coupé, loin s'en faut, puisque dimanche, à Salses, cinq joueurs de l'US Pia, qui ont aussi leur licence à XIII, sont venus renforcer les Baroudeurs. Quelques dents ont grincé, mais Saint-Cyr et Sainte-Julitte, qui veillent sur Pia, pardonneront leurs ouailles. Après tout, ils étaient treize à table le soir du Jeudi saint, le Christ et les 12 apôtres. Ce n'est pas le cas des Baroudeurs, qui ratissent large pour aller au bout d'une saison difficile.
"Pour l'amour du clocher" Dans cette solidarité atypique mais exemplaire, il y a quelque chose de moral qui fait du bien au rugby. Quelque chose dont on pourrait tirer profit dans ce petit département "Terre des deux rugby (s)" comme on dit du côté de la "grande maison "du quai Sadi-Carnot, mais pas plus loin.
José Alonso, le co-entraîneur de Pia XV, est venu superviser ses hommes à Salses. Il est le mieux placé pour parler rugby, lui qui a été formé à Pia XIII, où il a joué en Elite, avant de porter les couleurs de Saint-Hippolyte XV, puis de Salanque XV. "Je ne suis pas contre, de les voir évoluer à XIII, ce sont tous des jeunes du village, mais la priorité reste Pia XV. Les treizistes apportent de la vitesse à XV, mais ont tendance à jouer à plat. Dès qu'on plaque haut, on est vite catalogué treiziste".
Franck Lagrange, un ancien de SM Pia et des Baroudeurs est aujourd'hui à l'US Pia XV, mais a répondu favorablement à l'appel de Jean-Bruno Balent et Didier Larroze, les coaches des Baroudeurs : "Ils manquent d'effectif, ils sont en galère et je suis Pianenc de coeur. Je suis à Pia XV par choix, mais je suis toujours prêt à les aider, pour l'amour du clocher. C'est aussi simple que ça". Les quinzistes se sont d'ailleurs parfaitement intégrés dans le collectif des Baroudeurs. "Derrière, nous avons les mêmes combines qu'à XIII, précise José Alonso. Devant, à XV, le combat et la conquête priment. Ce n'est la même jeu, ça n'a rien à voir".
Jamais très loin quand fuse une plaisanterie, le capitaine des Baroudeurs Denis Rancière balance : "Aujourd'hui, ils n'avaient pas les cocottes dans la tête, mais les intervalles. Je suis ravi de jouer avec eux, c'est le top ! Et on n'a pas besoin de leur demander, ils viennent eux-mêmes". Benjamin Denis lui, fait souvent le chemin inverse, des Baroudeurs à Pia XV : "Il faut le faire, c'est une bonne chose pour les deux clubs".Loin des antiques certitudes d'un milieu conservateur, après avoir conjugué le rugby au passé, pas toujours simple, voilà de bonnes raisons de croire au rugby de demain.
Olivier Alvarado lindep.com

#35 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,117 posts

Posted 20 March 2010 - 09:02 AM

Le XIII en finale de la ligue Languedoc-Roussillon

Après 3 victoires consécutives, les poulains des entraîneurs Abadie/Marty disputeront, ce dimanche 21 mars, à partir de 16 heures au stade de l'Aiguille à Limoux la finale du championnat des seniors fédéraux de la ligue Languedoc/Roussillon de rugby à 13 "Trophée Paul Déjean) contre les Catalans de Saint-Laurent-de-la-Salanque XIII ; match entre les deux premiers, Ornaisons poule audoise, Saint-Laurent poule catalane, le vainqueur recevra le trophée de champion de Ligue. L'USO XIII a rencontré, cette saison, Saint-Laurent sur son herbe pour le compte des matches de play-off. Après
un grand match Ornaisons 34-Saint-Laurent 36, comme le disent les présidents Andoque/Albarel, "ce sera un test pour la suite de la compétition".
En ouverture, à 14 heures, finale de la Coupe de la ligue seniors fédéraux (Trophée Yvon Gourbal) Claira XIII/Béziers XIII.
Rassemblement de tous les joueurs de l'USO XIII à 11 h 30 à la salle du rugby, repas sportif en commun, départ pour Limoux en voiture à 13 heures précises.

lindep.com

#36 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,117 posts

Posted 22 March 2010 - 08:58 AM

Claira échoue sur Béziers


FEDERALE, finale de la Coupe de la Ligue. Claira échoue de peu face à Béziers (26-30) à l'issue d'une belle seconde mi-temps.
Claira a relevé le défi hier face à une belle équipe de Béziers, mais n'a pas été payé en retour. Une rencontre qui débutait sur des bases supersoniques, avec un essai de Chanti (1 er ), décalé par Anglade. Les Clairanencs répondaient à cet essai biterrois, par une action dessinée au fusain sur l'aile gauche, où Alaouite (6 e ), cadrait la défense héraultaise pour servir Bégué : 4-4. Béziers s'inscrivait dans la continuité, Narvalas (13 e ) fixait la défense catalane et libérait le ballon pour Ximenez. Tonique, à l'image de Larab, cette formation biterroise, solide devant,
posait problème dans l'axe, où Narvalas et Anglade tenaient les commandes. Barancos cadrait une pénalité (23 e ) et les hommes du président Gomez étaient logiquement devant.
Mieux. Ils lançaient une action d'envergure à hauteur de la ligne médiane, où Narvalas et Ximenez ouvraient un boulevard à Larab : 4-18.
Claira avait une saine réaction. Sur une pénalité rapidement jouée à la main (29 e ), Blanco s'éclipsait sur le côté droit.
Ce match partait dans tous les sens, mais les Biterrois ne changeaient pas leur ligne de conduite et l'ex-Gruissanais, Brice Barancos, venait dans le sillage de Narvarlas cueillir un ballon d'essais (33 e , 8-24).
Claira ne baissait pas les bras. Blanco (38 e ) trouvait au pied une faille, dont profitait Llopis. Mi-temps : 14-24. Le match était relancé lorsque Montessinos (51 e ) feintait la passe derrière un tenu pour plonger sous le nez des Héraultais. Les Catalans prenaient même la tête du match, sur un essai de contrebandier signé Gineste (55 e , 26-24). Mais tout se bousculait comme un jour de soldes pour des Clairanencs généreux. Barancos (58 e ) ramenait les siens à hauteur sur une pénalité. Larab semait la panique dans les rangs catalans, ce qui profitait à Klaibi (71 e ) et à des Biterrois euphoriques, qui résistaient dans les dernières minutes au baroud catalan : 26-30.

O. A. lindep.com

St-Laurent tombe face à des Audois réalistes

FEDERALE, finale du championnat de Ligue. Hier, à Limoux, Saint-Laurent-de-la-Salanque s'est incliné (14-29) face à Ornaisons.
On jetait les derniers confettis hier sous les arcades de la place de la République à Limoux, lorsque Saint-Laurent jetait un énième ballon au sol, que Bourrel (62 e ), bourreau des Catalans, convertissait en essai au milieu des barres. Le match était fini (26-8) et à voir les faces de carême des Laurentins, on sentait bien que les Audois venaient de marquer les esprits. L'entame s'était confinée dans un long huis clos de tampons et d'intimidations. Baudry déflorait le score (17 e ) sur une pénalité, avant que le savoir-faire de William Saury n'ait raison de la défense Catalane. Le
talonneur audois, s'effaçant derrière un tenu, avec la discrétion d'un moine bénédictin. Dans le sillage d'une remuante charnière Bourrel-Estébanez, les "rouge et noir" profitaient les largesses catalanes. Sort (32 e ) fixait côté gauche, un ballon que volleyait d'une main Bourrel, pour son arrière Cardace, qui filait plein phare à l'essai.
Les Laurentins avaient une saine réaction (33 e ), mais Juan jouait en solo. Les Audois étaient logiquement devant à la pause : 12-2.
" Nous rendons beaucoup trop de ballons" pestait Laurent Bosch à la mi-temps.
C'est de lui que venait la révolte catalane dès l'entame de seconde période. Dans son style caractéristique, il crevait l'abcès sur le côté gauche et se carapatait à l'essai (42 e ), après 50 mètres de course : 14-8. Rivéra (45 e ) venait tisonner la braise encore chaude. En vain.
Ce sont les Audois qui tiraient les marrons du feu. Bourrel profitait d'une faute catalane (46 e ) pour ajouter deux points. Ornaisons avait la main sur le ballon et le troisième ligne Caussinus (52 e ) s'enroulait comme un cobra, dans la défense catalane, pour faire le break : 20-8.
Les Laurentins semblaient impuissants, eux qui en février dernier avaient renversé une situation compromise (36-34) face à ces mêmes audois.
C'est Fabien Bourrel qui portait le coup d'estoc (62 e , 26-8), sous les poteaux.
Le match s'enfumait (67 e ). Richard Frileux sortait les cartons pour calmer les ardeurs. Et Bourrel, véritable "ouvreur-apothicaire" claquait un drop intelligent. C'est encore lui qui thésaurisait (73 e ), sur une pénalité qu'il expédiait entre les barres.
Dans cette fin d'après-midi blafarde, le match ne respirait plus, lorsque Rivéra (78 e ) récupérait un ballon contré et donnait aux Laurentins le droit de relever la tête. "On est tombé dans leur jeu, ils ont du métier" reconnaissait le centre catalan Laurent Bosch.
.
O. A lindep.com

#37 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,117 posts

Posted 27 March 2010 - 06:18 AM

Rugby à XIII Les Chameaux d'Oc ont remporté la coupe de la Ligue

Béziers a remporté son premier titre de l'histoire, en allant chercher la victoire en finale de la coupe de la Ligue Yvons-Gourbal face aux Catalans de Claira, sur le score de 30 à 26 (essais d 'Akim Bouzda, Isamel Ximenez, Larbi Lara, Brice Barancos et Yohan Locotuna).
Le match débutait sur des bases d'une extrême virilité, avec à la clé un essai d'Akim Bouzada, décalé par Bastien Anglade. Les Catalans répondaient du tac au tac : 4-4.
Béziers poursuivait par Ismaël Navarlas qui fixait la défense catalane et servait Ismaël Ximenez. La formation biterroise, connue pour son solide paquet de six de devant, posait des problèmes dans l'axe à Claira. Brice Barancos cadrait une pénalité (23e) avant l'essai de Larab : 4-18 pour Béziers.
Mais les Catalans, lucides et réactifs,
marquaient sur une pénalité rapidement jouée à la main (29e).
Brice Barancos venait ensuite dans le sillage de Navarlas cueillir un ballon d'essai (33e, 8-24).
Les Catalans marquaient à leur tour juste avant la mi-temps : 14-24.
A la reprise, Claira XIII profitait de la baisse de régime de Béziers. Le match était relancé par Montessinos (51e) et les Catalans prenaient même une avance de deux points sur un essai "de contrebandier".
Brice Barancos (58e) ramenait les siens à hauteur sur une pénalité réussie de la ligne des 50 m, suivie d'un essai de Nicolas Klaibi (71e).
Les Chameaux défendaient ensuite leur avance comme des enragés durant les quelques minutes interminables qui restaient face au baroud catalan : victoire finale 26-30, pour le premier trophée treiziste biterrois de l'histoire.
Désormais, un véritable marathon attend les Chameaux. Ils joueront la finale du championnat de l'Hérault le 4 avril à Montpellier, puis les 16e du championnat de France le 11 avril contre Cheval Blanc (à Béziers, stade de la Présidente 15 h) ; enfin, les 8e de la coupe de France A-Falcou le 18 avril sur terrain tiré au sort.


Béziers XIII : 1 Larab ; 2 Dolce ; 3 Barancos ; 4 Navarro ; 5 Azoughar ; 6 Anglade ; 7 Ximenez ; 8 Theux ; 9 Navarlas ; 10 Yachou ; 11 Diourane ; 12 Bouzada ; 13 Sicot ; 14 Klaibi ; 15 Locotura ; 16 Bouzada ; 17 Chaid.
midilibre.com

#38 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,117 posts

Posted 27 March 2010 - 07:17 AM

FÉDÉRALE. Les demi-finales de la coupe du Roussillon Francis-Lévy

, sorte de "tarda" treiziste, organisée sur la pelouse du stade Louis-Ulrich, par le comité du Roussillon, sera placée sous le signe de ces deux grands anciens, Louis Ulrich et Francis Lévy. C'est le voeu de Michel Pianelli et son équipe. A 14 h, Claira sera opposé à Saint-Paul-de-Fenouillet. Les Clairanencs ont laissé une belle impression dimanche à Limoux, en finale de la Coupe de la Ligue, face à Béziers. Le président du SPAC Thierry Pous, qui a suivi attentivement cette rencontre, ne manquera pas de le préciser à ses hommes. Dans leur capacité à emballer le jeu, dans le sillage
des Gineste, Blanco, les "vert et blanc" ont posé des problèmes aux Biterrois. Le paquet d'avants a tenu le choc face aux monolithiques héraultais. Derrière les Boussié, Bégué, Alaouite, ont été des dangers permanents.
Le SPAC, battu deux fois cette saison par Claira (16-27, 30-10), a son mot à dire. Son paquet d'avants aura la clef du succès.
A 16 h, le derby salanquais entre St-Laurent (sur la photo) et Bompas, s'annonce très serré. Saint-Laurent possède un avantage moral, avec ses deux victoires face au Trèfle (29-36, 34-20). Mais les Laurentins n'ont pas fait preuve de sérénité en finale du championnat de Ligue face à Ornaisons.
Bompas, qui a quelques blessés, retrouve Verdeil et le coach Stéphane Réguant reste optimiste. "L'équipe sera présente, le groupe est solidaire. Ce serait bien que les garçons puissent accrocher ce titre. Ce serait un beau cadeau pour les dirigeants qui se battent pour ce club, mais aussi pour Didier Serra et moi".
O. A.
lindep.com

#39 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,117 posts

Posted 29 March 2010 - 07:07 AM

Villeneuve vire en tête COUPE LOUIS-MOUNE, finale aller. Les joueurs du Minervois, ont pris une petite option pour le titre. Même si tout reste possible.

FICHE TECHNIQUE Villeneuve-Min. 34 Ferrals 18 VILLENEUVE-MINERVOIS. Au stade municipal. Mi-temps : 18 à 12 pour Villeneuve.
Arbitre : M. Abrial. 400 Spectateurs environ.
Pour Villeneuve : 6 essais de Harel (6, 70), Lhuiller (11, 63), Atrous (31), Saidi (53) ; 5 transformations : Camel, Bernado.
Pour Ferrals : 3 essais de Bouamriou (3), Arnaud (19), Davies (4 6) ; 2 transformations de R. Lézina.
Cartons jaunes : Guilhaumou (Ferrals) ; Ayèche (Villeneuve).
VILLENEUVE-MINERVOIS : Mellies, Saidi, Gambier, Guilhem, Cuculière, Bernado, Llabata, Touchet, Harel, Lhuillier,
Rives, Villan, Camel. Remplaçants : Masson, Atrous, Ayeche, Walsh.
FERRALS : Perramond, Espardelier, Davies, Pontico, Coffinet, R. Lézina, Guilhaumou, Malleus, Bouamriou, Serrano, Arnaud, Paoli, P. Lézina. Remplaçants : Nahal, Graell, Ledogar, Rodriguez.
Décidément les finales audoises attirent du monde au stade. Samedi le moulin était bien rempli pour le sacre d'Ornaisons, hier le stade de Villeneuve voyait ses barrières copieusement occupées. Il est vrai que l'affiche était tentante. Ferrals XIII, a priori favori, comptait bien se placer dans ce match aller. Mais voilà, Fred Camel l'avait annoncé depuis quelque temps que ce groupe constitué cette saison a progressé. Au complet, il peut faire quelque chose. Cela allait se vérifier dans cette finale aller. Les Villeneuvois appliqués et surtout plus adroits que leurs adversaires allaient déjouer les plans des vignerons au bout d'une course-poursuite de près d'une heure.
Ferrals perd son rugby Ferrals démarrait vite et ne laissait pas à son hôte le temps de trouver ses marques. Sur une mêlée gagnante Bouamriou s'échappait et en force allait s'écrouler derrière la ligne. Les locaux se réveillaient vite pour éviter de se laisser distancer. Un jeu à trois, entre Llabata, Lhuiller et Harel, amenait l'égalisation. Puis Lhuiller, tout en puissance, bousculait les derniers défenseurs pour poser le ballon derrière la ligne. Le score venait de changer de mains. Ferrals laissait passer ce mini orage et revenait occuper le camp villeneuvois. Serrano en position de centre offrait un ballon en or à Arnaud. Les deux équipes étaient à nouveau dos à dos. C'était encore en utilisant la puissance, celle d'Atrous cette fois-ci, que les joueurs du Minervois pouvaient virer en tête. Dès le retour des vestiaires les vignerons remettaient la pression. Une attaque bien amorcée par Romain Lezina, bien relayé par Paoli ouvrait l'intervalle à Davies. Nouvelle égalité. C'était alors que Ferrals perdait un peu son rugby. Villeneuve en profitait pour relancer la machine. Saidi en bout de ligne replaçait son équipe en tête (53 e ). Ensuite Llabata jouait un bel intérieur pour Lhuiller qui arrivait comme un boulet (63 e ). Enfin Mellies se faufilait dans la défense ferralaise et ouvrait la voie à Harel (70 e ). Villeneuve venait ainsi de prendre une belle option pour le match retour. Mais rien n'est toutefois joué. A la Fontaine dimanche prochain, les "vignerons" auront à coeur de renverser la tendance.

A. R lindep.com

#40 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,117 posts

Posted 30 March 2010 - 06:43 AM

Publié le 27/03/2010 11:54 | LaDepeche.fr
Cahors Lot XIII veut s'imposer
Les Cadurciens se déplaceront dimanche à Saint-Pierre de Trivisy./ Photo DDM.
Les Cadurciens se déplaceront dimanche à Saint-Pierre de Trivisy./ Photo DDM.

A l'occasion du dernier match de la phase retour, Cahors, qui se déplace à Saint-Pierre de Trivisy, entend bien confirmer sa performance de la phase aller, les Cadurciens l'ayant emporté par 76 à 0 avec 16 essais à la clé.

Troisième du classement, Cahors Lot XIII reste sur une défaite, dimanche dernier à Gratentour, après une belle série de 5 victoires consécutives dont deux à l'extérieur. Troisième meilleure attaque, 2ème meilleure défense, Cahors a fait mieux que bonne figure cette année, dans une poule de Midi Pyrénées relevée et la qualification est assurée depuis longtemps. Dimanche, il faudra donc que les Cadurciens reprennent leurs bonnes habitudes pour effacer l'échec de la semaine dernière et ainsi bien se préparer au 16ème de finale du Championnat qui aura lieu à Cahors le 11 avril. Cahors peut encore terminer second, tout dépendra du résultat du match Gratentour -Valdéries, à condition bien entendu de l'emporter à Saint Pierre.

Cette équipe, dernière du classement, a crânement joué son jeu chaque dimanche et vaut mieux que son classement. Elle a vaincu Gratentour chez elle, une mauvaise surprise est donc toujours possible. Pour le président Alain Paraskiova, « la défaite de Gratentour ne doit pas occulter les excellents résultats de cette saison. Notre équipe est reconnue en Midi Pyrénées pour être l'une des toutes meilleures, voire la plus complète avec une ligne d'avants qui ne s'en laisse pas compter et certainement la meilleure ligne de trois quarts. Je ne lui demande qu'une chose, qu'elle soit fidèle à son image et joue avec application, en respectant l'adversaire du jour.»Des dirigeants optimistes, une victoire attendue avec la manière, avec de la rigueur et le respect des consignes, en attendant le 11 avril au stade Desprats.

Le classement avant cette rencontre :1.Villefranche d'Albi, 36 points, 12 matchs joués; 2.Gratentour, 31 points,13 matchs joués; 3.Cahors Lot XIII,29 points,13 matchs joués; 4.Aussillon, 25 points,13 matchs joués; 5.Valderies, 24 points , 12 matchs joués; 6. Pamiers, 21 points, 13 matchs joués; 7.Ramonville, 20 points, 13 matchs joués; 8.Saint-Pierre de Trivisy, 15 points 13 matchs joués.