Jump to content





Photo
- - - - -

ELITE 2


  • Please log in to reply
355 replies to this topic

#1 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,145 posts

Posted 15 November 2009 - 07:35 AM

Publié le 14/11/2009 03:51 | A. D.
Pour engranger des points
XIII élite 2. Villefranche reçoit, dimanche, Entraigues.


Dimanche, à 15 heures, Villefranche reçoit Entraigues.

Villefranche XIII : Matthieu Marty, Thomas, West, Vachal, Boulhami, Kriouache, Sébastien et Guillaume Cunha, Embarek, Lautrette, Lafon, Tarayre, Melou, Valette, Andissac, Bosc, Fleuret, Amirault, El Kalouki, Almuzara,

Avec la réception d'Entraigues XIII, Villefranche XIII Aveyron débute une série de matchs très importante quant à la suite du championnat ; effectivement, les Loups vont affronter dans l'avenir proche toutes les équipes du haut du tableau. à la suite de cette série, il est certain que les Villefranchois sauront où se situer dans ce championnat élite 2.

Aussi, dès dimanche, les locaux devront viser la victoire que lui disputeront sans complexe les Vauclusiens. Situé dans une région où le rugby à XIII est prospère, entre Carpentras et Avignon, Entraigues XIII est entraîné par Jérôme Alonso, ancien international et ancien joueur élite 1. Grand habitué des rendez-vous importants, il est certain que Jérôme Alonso aura su préparer son équipe en prévision de ce déplacement en terre aveyronnaise. Actuellement classés à deux points des Loups, les Vauclusiens voudront saisir l'occasion de rejoindre leurs rivaux au classement. Pour les locaux, l'équation sera simple à résoudre, il faudra vaincre et engranger les trois points. Pour cela, la formation villefranchoise devrait retrouver sa composition initiale avec les retours d'Almuzara, El Kalouki, Sébastien Cunha. Dintilhac devrait être encore au repos. En jouant leur propre rugby, les Aveyronnais ont les capacités de s'imposer, c'est en se basant sur leur vivacité et leur vitesse d'exécution qu'ils pourront déstabiliser un adversaire à la recherche de points. Côté défense, il faudra revenir à plus de rigueur que lors du dernier match de Coupe de France au Cabardès. En faisant confiance à leur jeunesse et à leur soif de victoire, les Loups ont les moyens de s'imposer pour peu que les « anciens » canalisent cette fougue.
ladepeche.fr

#2 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,145 posts

Posted 15 November 2009 - 07:37 AM

Édition du samedi 14 novembre 2009
DR

J.-M. M.

Rugby à XIII Podium en jeu face à Lescure

Après un week-end de repos, les Diables rouges renouent donc ce soir avec leur unique préoccupation, l'Élite 2, championnat dont ils occupent actuellement le 3 e rang ex aequo avec Lescure d'Albi. Et ce seront justement les Tarnais les visiteurs d'un soir à Sabathé.
« Lescure, qui obtient d'excellents résultats cette année, s'appuie sur son équipe de juniors Élite, montée en intégralité ou presque dans les rangs seniors », explique l'entraîneur, Frédéric Marcérou.
Et celui-ci d'enchaîner : « Leur faiblesse se situe au niveau de la densité physique. En revanche, on ne peut pas parler d'inexpérience. C'est une équipe qui joue bien. » Une équipe qui a enrôlé notamment deux Australiens et un pilier (Pramil) encore international A, avec Toulouse, la saison dernière. «
Il s'agit là d'un vrai bon test et si l'on joue comme à Entraigues en coupe, on perdra. Un succès, en évitant de concéder le bonus défensif, permettrait de se détacher un peu en restant au contact des co leaders, Albi et Baho », conclut l'entraîneur montpelliérain.



P. D.
Ce soir, à 19 h 30, au stade Sabathé, RL Montpellier XIII - Lescure (places à 5 ? et 2,50 ? avec le pass agglo, pour les étudiants Erasmus...). RL Montpellier XIII (le groupe des 19) : Mailehako, Tost, Rochas, Yildirim, Pèrebosch, Modebadze, Marcérou, Bergé, Tomaso, Stoecklin, Barrau, Grégoire, Capela, Hay, Ben Addi, Chouvelon, Chechirlian, Taleb, Szymaniak.
midilibre.com

#3 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,145 posts

Posted 15 November 2009 - 09:51 AM

Palau veut décoller à Corbeil

ELITE 2. Palau ne s'envole pas pour faire du tourisme à Corbeil-Essonnes cet après-midi. Les tours des Tarterets ne sont pas encore classées au patrimoine mondial de l'UNESCO, mais Corbeil-Essonnes est champion de France en titre et ça se respecte.
Le staff palauenc a fait des efforts, en organisant le déplacement en avion depuis Perpignan. C'est un signe. Palau a des ambitions et surtout envie de gommer l'échec concédé à domicile face à Lyon (20-24).
"Nous avons voulu mettre les joueurs dans les meilleures conditions, afin de réussir une " perf". Nous sommes dans
la continuité de ce que Lionel veut mettre en place", explique le manager Antoine Noguéra.
L'équipe devrait ressembler à celle qui s'est imposée à Marseille en coup Lord Derby, avec le retour dans le groupe d'Houcine El Bouchti, Thomas Valette en position d'ailier. En attendant des rentrées : Sofian Madani en fin d'année et Franck Traversa qui a repris le chemin des stades.

O.A.

lindep.com

#4 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,145 posts

Posted 16 November 2009 - 06:34 AM

Le Cabardès tête haute

ELITE 2, 6 e journée. Les Carcassonnais ont échoué devant un leader albigeois plus réaliste et opportuniste (20-28). L'issue de la partie toutefois aurait pu tourner en faveur des locaux, auteurs d'un bon match.
FICHE TECHNIQUE LE CABARDES 20 ALBI 28 PENNAUTIER. Au stade Puig-Aubert, Albi bat le Cabardès XIII 28 à 20. Mi-temps : 16-9. Arbitrage de M. Cros.
Pour le Cabardès : 3 essais de Constans (2) et Ballester ; 2 transformations et 1 drop de Doutre ; 1 drop de Constans.
Pour Albi : 6 essais et 2 transf.
A lbi, le leader de l'Elite 2, a fait preuve d'opportunisme hier. Les Tarnais ont notamment inscrit deux essais en première période sur des coups de pied à suivre, et menaient 16 à 9 au repos.
Les Carcassonnais sont alors revenus sur le terrain le mors aux dents et, malgré
de nombreux ballons rendus à l'adversaire, ont recollé au score qui était de 24-20 à l'abord des dernières minutes de jeu. Albi a alors définitivement assuré sa victoire sur un contre.
Patrick Jacquet, l'entraîneur du Cabardès, retient : "On a bien redressé la tête malgré nos nombreux blessés, la perte de notre buteur Doutre (béquille à une cuisse) en début de seconde mi-temps et l'arbitrage qui ne nous a pas aidés avec deux essais d'Albi entachés de fautes techniques. On a réussi une bonne fin de première période et une bonne entame de seconde. On a retrouvé un collectif et du jeu".
lindep.com

#5 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,145 posts

Posted 16 November 2009 - 06:39 AM

Baho fait le métier et mate Cavaillon

ELITE 2 . Moins facile que prévue, la victoire de Baho sur Cavaillon a donné lieu à un match solide (26-6) qui ouvre des perspectives à Baho.
Cette "Tarda" crépusculaire, sous un ciel bas comme un couvercle, n'inspirait rien de bon. L'entame était aussi douteuse qu'un fromage avarié. En jouant à ballon tombé, les deux équipes s'enlisaient dans leurs propres maladresses.
Jusqu'à cet éclair d'Agerry (17 e ), dans l'intervalle de Mendez, qui concluait une grosse domination des Catalans.
Les Provençaux tenaient le choc, grâce à un jeu solide, simple, direct et le pied d'Etienne. Brahimi était retourné (27 e ) sur la craie de l'en-but vauclusien.
Et la récompense venait de Martinez (35 e ), décalé sur l'aile droite
par Mendez. Mi-temps : 12-0.
Les Provençaux tenaient le coup et le coach Pascal Ouali demandait à ses hommes encore plus de solidarité et à Etienne d'allonger son coup se pied.
Ce qu'il fit dès la reprise. Son ballon plus profond trouvait preneur avec ouardi (42 e ), le relais de Laaziri et Ouardi qui filait à l'essai.
Baho remettait le pain sur la table. Meynard (53 e ) était retourné dans l'en-but. Il se retrouvait encore en position d'essai (55 e ). Sur cette braise rougeoyante, Mendez tisonnait le feu (57 e ) et envoyait Martinez à l'essai sur l'aile droite.
Cette embellie à l'heure de jeu était signée Julien Meynard, qui prenait le jeu à son compte, au pied et la main et permettait à Martinez (65 e ) d'inscrire son troisième essai.
Cavaillon craquait en cette fin de match et entre chien et loup, dans une obscurité envahissante, Khamsanut prenait sur le râble la défense catalane (72 e ) et lâchait un ballon d'essai.
Julien Meynard accélérait dans l'axe des poteaux, Gilles Mendez arrivait à hauteur et Tristan Margalet finissait le travail au milieu des barres.
Cette victoire, qui ne doit rien au hasard, va permettre aux Bahotencs de travailler sereinement cette semaine, avant un douloureux déplacement à Lescure.
Olivier Alvarado
lindep.com

#6 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,145 posts

Posted 16 November 2009 - 06:40 AM

Palau passe au courage

ELITE 2. Les Broncos de Palau ont signé un bel exploit en terre francilienne face à Corbeil, champion de France en titre (32-36).
Dans ce match comptant pour la 6 e journée de championnat, les rugbymen de Palau ont signé un joli succès chez le champions en titre, Corbeil-Essonnes. Même si ces derniers n'ont toujours pas retrouvé la même dynamique que l'année dernière, avec déjà 2 défaites au compteur et une actuelle peu reluisante 9 e place, les Catalans ont montré de l'audace et de la hargne en s'imposant 36 à 32 et signent ainsi leur 3 e succès de la saison. La rencontre commençait idéalement pour les Catalans avec un essai inscrit rapidement par Vilanova, non transformé par le buteur maison Thomas Valette
(0-4). Mais les Franciliens réagissaient dans la foulée par un essai de Lhoumaud, transformé par Mong (6-4). Le match baissait peu à peu en intensité et Palau reprenait l'avantage au score par 3 pénalités, réussies successivement par Valette (4-10). Mais 4 minutes avant la pause, les Franciliens inscrivaient de nouveau un essai transformé, portant le score à la mi-temps à 12 à 10. De retour des vestiaires, les deux formations nous ont livré une véritable pluie d'essais. Tout d'abord deux pour Palau, inscrits par Prunac et Athiel avec une transformation et une autre pénalité de Valette (12-22). Puis au tour des locaux, marquant trois essais coup sur coup par Furcy, Severin et Lhoumaud (26-22). Une nouvelle pénalité réussie par Valette à la suite d'un joli mouvement collectif permettait aux visiteurs de revenir à 2 points (26-24). Mais ces derniers ne s'arrêtaient pas en si bon chemin et se permettaient même le luxe d'inscrire 2 nouveaux essais en fin de rencontre par El Bouchti et Berthézène, encore une fois transformés par l'inévitable Valette (26-36). Malgré un dernier essai à l'ultime seconde de Corbeil, les Palauencs réalisaient la bonne affaire du week-end (32-36).

C.M.
lindep.com

#7 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,145 posts

Posted 17 November 2009 - 04:59 PM

Palau décolle
ELITE 2. La victoire de Palau chez le champion de France Corbeil dimanche (36-32), va permettre aux Broncos de décoller. RUGBY A XIII
P alau a décollé à Corbeil, mais pas l'avion. Antoine Noguéra en avait perdu sa voix lundi matin. Il faut dire que les Palauencs étaient passés par toutes les émotions. Une victoire à Corbeil-Essonnes (32-36) qui vous classe son bonhomme. Une réception d'après match made in Claude Houbloup. Et cerise sur le gâteau : un avion qui ne peut pas décoller en raison d'une panne technique, obligeant les Palauencs à passer la nuit à l'hôtel. Afin de prendre l'avion hier matin à 8 h. "On a marqué un grand coup face à une belle équipe de Corbeil. Chacun a fait son boulot. Cette victoire est collective. Palau est reparti sur de bonnes bases", explique le manager des Broncos. Exit le contentieux de la saison dernière, Palau a joué libéré. "Les consignes de Lionel : discipline, pas de faute et défense, ont été respectées. Tout s'est enchaîné, on a complété nos chaînes tactiques. Le jeu au pied a été bon, avec un Thomas Valette impérial. On a joué en avançant. Dimanche les gars se sont lâchés". Il n'en fallait pas plus pour fêter cela, et cette 3 e mi-temps impromptue, au bar de l'aéroport, puis à l'Hôtel, a soudé le groupe. "Ce moment à l'aéroport est important. En loupant l'avion, nous avons passé une soirée extraordinaire. Il va falloir s'en servir, de cette amitié aussi, pour avancer".
O.
lindep.com

#8 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,145 posts

Posted 17 November 2009 - 05:02 PM

Baho sérieux et appliqué
ELITE 2. Face à Cavaillon (26-6), Baho a préparé de la meilleure des façons son déplacement dimanche prochain à Lescure.
A près la décoction de points (104) en coupe Lord Derby, Cavaillon a proposé dimanche un autre visage à Baho, obligeant les Geckos à s'investir et à préparer ainsi le prochain voyage à Lescure. La victoire (26-6) s'est dessinée en seconde période, quand le pied sur l'accélérateur, Julien Meynard a imposé son coup de patte sur le match. Les Provençaux, dont la vitesse n'est pas le point fort, ont rapidement compris que c'était fini pour eux. "Nous avons réussi de bonnes choses. Mais nous avons péché dans la finition. Il y a tellement de générosité dans ce groupe. En défense on a bien travaillé. Cavaillon a été vaillant et c‘est bien d'avoir été contré", expliquait le co-entraîneur Stéphane Bonnet.
Didier Meynard était un brin remonté contre l'arbitrage : "C'est vrai que nous avons vu de bonnes choses, mais nous avons six essais refusés. Si nous passons il y a 50 points à l'arrivée".
Mais que demander de plus ? Sachant que Baho a rassuré et que les regards sont déjà tournés vers un déplacement à Lescure, que les Geckos ne veulent pas vendanger, en mémoire d'un triste après-midi albigeois.
La rentrée de Guillaume Aggéry, la générosité défensive et offensive du groupe et un grand Julien Meynard, ont apporté à ce dimanche blafard, la lumière qui sied.

O.A LINDEP.COM

#9 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,145 posts

Posted 18 November 2009 - 08:14 AM

Rugby à XIII Élite 2 : échec du RLM

La période est décidément délicate pour les Diables rouges qui, après avoir connu les affres de l'élimination à Entraigues, en coupe Lord-Derby, se sont inclinés à domicile face à Lescure d'Albi (16-42).
Première conséquence immédiate, l'équipe de Fred Marcérou se trouve reléguée au 5 e rang de cette Élite 2 .
La cascade d'absents (sept blessés) suffit-elle à expliquer cet échec, le deuxième concédé à Sabathé, après celui face à Baho, en octobre (22-27) ?
Ce serait sans doute un peu trop simple. D'ailleurs, les premiers échanges se révélaient défavorables aux locaux qui encaissaient d'entrée un essai transformé (0-6). Mais, à force de s'accrocher et profitant de deux fautes de main adverses, les troupes du président Saintignan lançaient une offensive côté gauche, conclue en coin
par Tost (4-6). En y ajoutant la pénalité au crédit de Tomaso, les Diables rouges remettaient alors les compteurs à zéro (6-6). Des Tarnais jouant "propre" d'un côté, des Héraultais qui subissaient de l'autre, avec ce premier carton jaune collectif à la clé (15 e ), on vivait là un tournant. Car Lescure allait inscrire deux essais coup sur coup sur des plaquages à nouveau ratés, ce qui se traduisait par un 6-18 au planchot à la demi-heure de jeu.
Une nouvelle erreur en milieu de terrain était payée au prix fort juste avant la pause (6-30) et un plaquage haut valait, encore pire, aux Diables rouges de terminer à douze.
Il fallait patienter jusqu'à ce nouvel essai dès la reprise de la rencontre, le numéro 5 de la soirée pour les visiteurs, et 6-30 au score pour que Montpellier affiche une réaction.
Tost et Rochas, auteurs de deux essais, ramenaient donc un semblant d'espoir (14-30) à vingt minutes du coup de sifflet final. Mais la nouvelle blessure accablant Mailehako, conjuguée à celles de Perebosch et de Stoecklin, achevaient de désorganiser un collectif réduit à douze depuis la mi-temps. Deux nouveaux essais tarnais clôturaient cette triste soirée. Il faudra davantage d'implication et la remise en question du groupe, avant d'aller défier Cavaillon.



P. D.
LA FICHE TECHNIQUE : au stade Sabathé, Lescure d'Albi bat RL Montpellier XIII 42-16 (24-6). Pour Montpellier, 3 essais de Tost (2) et Rochas, 1 transformation et 1 pénalité de Tomaso, pour Lescure, 7 essais transformés. RL MONTPELLIER : Mailehako, Rochas, Perebosch, Modebadze, Tost, Tomaso (o), Marcérou (m), Barrau, Capela, Ben Addi, Cherchirlian, Stoecklin, Chouvelon (remplaçants : Bergé, Taleb, Szymaniak, Yildirim).
MIDILIBRE.COM

#10 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,145 posts

Posted 18 November 2009 - 08:25 AM

Publié le 18/11/2009 03:53 | A. D.
Villefranche-de-Rouergue. à trop jouer au chat et à la souris
Rugby à XIII. Match au sommet, dimanche prochain, avec la venue d'Albi sur fond de derby pour des Loups qui se cherchent
.

Ce dimanche, les Loups ont joué dangereusement avec le feu : chaque fois que leur avantage était assez substantiel, ils ont donné les armes à leur adversaire pour recoller au score.

Une bien étrange manière de gérer un match. Heureusement, au coup de sifflet final, la victoire était au rendez-vous.

Un manque de réalisme certain. Au décompte des points, Jean-Marc Pascal, manager du club, notait que quatre pénalités bien placées n'avaient pas été tentées : soit un potentiel de 8 points qui n'ont pas été engrangés. Un déficit qui aurait pu être lourd de conséquences.

Ne pas confondre vitesse et précipitation. Ce dimanche, les Villefranchois ont peut-être confondu vitesse et précipitation. En voulant jouer beaucoup de ballons, ils ont oublié certains fondements de jeu : au lieu de relancer rapidement, il eut été préférable de poser parfois le jeu. Pas étonnant que les fautes de main ont été nombreuses.

Une semaine difficile s'annonce. Conscient des erreurs accumulées ce week-end, El Kalouki a promis à ses coéquipiers que les entraînements allaient être cette semaine des plus rudes.

Entraigues, une équipe des plus séduisantes. Contrairement aux Villefranchois, les Vauclusiens ont réalisé une excellente prestation à Henri-Lagarde. Profitant des erreurs locales, les visiteurs ont su exploiter toutes les situations favorables à leur actif. Très incisifs en attaque, ils ont toujours su revenir dans la course.

Les résultats du week-end. Albi et Baho sont installés confortablement en tête, talonnés de très près par Lescure-d'Albi. Villefranche XIII suit en compagnie de Montpellier. Mais le classement s'avère très serré, huit équipes se tiennent en 5 points.

Réception du leader Albi. Dimanche 22 novembre, Villefranche XIII accueille Albi, un derby qui a toujours passionné Tarnais et Aveyronnais. Ce match verra des Albigeois ambitieux et confiants fouler la pelouse d'Henri-Lagarde afin de garder la suprématie face aux Aveyronnais. D'ailleurs, ce dimanche sera également jour de fête rugbystique. En lever de rideau, les Villefranchois affronteront les juniors albigeois. Le matin (à 11 heures), le rugby loisir devrait donner l'occasion aux anciens Albigeois et Villefranchois de se rencontrer dans un match à toucher.
LEDEPECHE.FR

#11 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,145 posts

Posted 21 November 2009 - 06:30 AM

Publié le 20/11/2009 03:52 | LaDepeche.fr
Rugby à XIII : le « choc » pour une fête rugbystique

Albi XIII retrouvera ce dimanche la pelouse d'Henri-Lagarde pour un match comptant pour le championnat élite 2. Un match qui sentira bon le derby. Que de supporters ont vibré aux exploits des anciens Villefranchois lors des rencontres contre Albi. Ce dimanche, ce match sera l'occasion pour les deux équipes de prendre des points capitaux pour la suite du championnat. Albi, actuel leader incontesté de la poule, viendra prendre les points qui élimineraient les Villefranchois du haut du classement. Villefranche XIII Aveyron voudra prendre les points de la victoire pour continuer à côtoyer les cimes du classement. Qui des deux équipes l'emportera ? Les favoris sont sans conteste les Albigeois mais les Loups n'ont pas dit leur dernier mot. Du côté tarnais, une grande expérience de l'élite et une équipe homogène ; du côté aveyronnais, une équipe qui vient de gagner sa place en élite 2 et qui la découvre avec la fougue de sa jeunesse. Le tout devrait concocter un match des plus indécis avec un programme complet.

Le programme du dimanche. à 11 heures, place au rugby loisir avec un match à toucher entre Albigeois et Villefranchois, anciennes gloires ou néophytes. à 12 heures, repas sous chapiteau. à 13 h 30, match des juniors et à 15 heures, match élite 2 Villefranche XIII-Albi XIII.


#12 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,145 posts

Posted 22 November 2009 - 06:27 AM

Publié le 20/11/2009 03:48 | Michel Sawas
Long déplacement pour le Cabardès à Corbeil
Élite 2


Cette équipe du Cabardès ne manque pas de courage. Tous les dimanches, elle se bat avec force pour se faire une place en élite 2.

Certes, son classement, en fin de tableau, ne répond pas à ses attentes, mais les joueurs et les dirigeants ne baissent pas les bras.

Dimanche, ils vont se rendre, à Corbeil, dans la région parisienne, pour un nouveau rendez-vous, dans ce championnat 2009-2010.

Compte tenu de la longueur du trajet, ils partiront samedi, en minibus, pour ne revenir que dans la nuit de dimanche à lundi. Comme à l'ASC, il y a beaucoup de blessés ou d'absents pour des raisons diverses : Artigas, Caffin, Hamoudy, Lessiza, Mestre, Marchio, les frères Folch, Bernière, Waigafa, Sabri (retenu par l'équipe première), Doutre… À l'évidence, cela est considérable pour un club, mais Patrick Jacquet ne baisse pas les bras. Il va « piocher » dans la formation réserve (Villeneuve-Minervois) pour emmener au moins treize joueurs, en région parisienne et tenter de ramener au moins le point du bonus, à défaut de succès, ce qui est toutefois possible ?

« Sur un match, se plaît à dire l'entraîneur, on peut très bien réussir un exploit ».

Souhaitons au Cabardès de le réaliser pour redonner quelques couleurs à cette sympathique formation !
ladepeche.fr

#13 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,145 posts

Posted 22 November 2009 - 06:31 AM

Le Cabardès chez le champion
L'independant


ELITE 2, 7 e journée. Corbeil – Le Cabardès (15 h). Les Audois jouent en région parisienne, chez le champion de France en titre. Il faudra avoir assimilé la fatigue du voyage pour lutter à armes égales.
C'est un long périple qui attend les protégés des présidents Barthès, Gambier et Lounas avec un déplacement dans la capitale pour affronter le champion de France en titre de l'Elite 2 Corbeil. L'année dernière, les Parisiens ont en effet dominé la fin du championnat outrageusement en mettant à genoux tous les adversaires sans sourciller. Cette saison semble pourtant plus compliquée et il semble bien que le groupe ait quelque peu du mal à digérer ce titre de champion de France. L'occasion d'aller faire un résultat en banlieue parisienne est donc bonne pour le Cabardès qui poursuit
son redressement. Dimanche encore, face à des Albigeois toujours invaincus, les "jaunes et noirs" ont fait preuve d'initiative et de courage pour venir s'incliner dans les toutes dernières minutes sur le score de 28-20. Solidaires en défense, les joueurs ont su par ailleurs animer le jeu pour trouver à quatre reprises les moyens de franchir la ligne de l'en-but adverse. Certes la victoire n'est toujours pas au rendez-vous mais le comportement de l'équipe correspond aux attentes de l'entraîneur Patrick Jacquet comme à celle des dirigeants et il y a fort à parier que le travail et l'abnégation finiront par payer ! Pour ce voyage en banlieue parisienne qui s'effectuera en minibus, les joueurs seront dans de bonnes conditions. Ils sont partis hier midi afin de rejoindre la capitale où ils logent à l'hôtel. Les dirigeants font donc le nécessaire pour que leurs joueurs puissent défendre chèrement leur peau dimanche à 15 h.
Hécatombe de blessures Patrick Jacquet qui ne pouvait être que ravi du comportement des siens face à Albi où deux décisions injustes les ont condamnés à la défaite doit faire face à une véritable hécatombe de blessés. En effet, les blessures de Mestre, Artiga, Caffin et Doutre, s'ajoutent à celles de Sabri, des frères Folch et de Bernières. Le coach des "jaunes et noirs" sait que cela sera difficile jusqu'à la trêve mais il entend bien que son groupe continue à lutter dignement : "Il est vrai que le voyage à lui seul est déjà une épreuve et que nous devons faire face à une cascade de blessures qui ne nous permet pas de jouer avec toutes nos armes. Cela étant dit les joueurs ont montré encore dimanche qu'ils avaient de la ressource et du coeur. Nous effectuerons donc ce déplacement avec détermination en es pérant ramener quelques points. Eux comme nous ne sont pas au mieux et il est bien, difficile de faire un pronostic. Dans tous les cas, nos dirigeants ont fait de gros efforts pour ce déplacement. J'attends par conséquent de tous les joueurs la plus grande détermination." Les temps sont toujours aussi durs pour les "jaune et noir" qui ont cela dit décidé de ne pas lâcher l'affaire. Un point de bonus ou une victoire ne serait finalement que juste récompense ! Le groupe : Rives, Hamoudi, Aït-Ouaret, Melkouri, A. Ballester, Wulf, Lopez, Marchio, Gambier, Fauré, Benmoufok, Carol, Constans, Tiquet et quatre joueurs de Villeneuve-Minervois qui viennent renforcer l'effectif.
Jean-François Albert


#14 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,145 posts

Posted 22 November 2009 - 06:32 AM

Palau veut passer la vitesse supérieure
ELITE 2. Palau en confiance reçoit cet après-midi (15 h) le promu Toulouse Jules-Julien. L'occasion de consolider les bases. RUGBY A XIII
L es Broncos ont franchi dimanche un nouveau palier dans la progression constatée depuis le début de saison. La victoire à Corbeil (32-36), chez le champion de France en titre, a exorcisé quelques vieux démons. D'abord ce cinglant 50-8 encaissé la saison dernière chez les Franciliens et cette propension à lâcher des points loin de "Georges-Vaills".
"C'est un point positif et la perf est belle, car en face, il y avait du beau monde. Ça conforte la victoire. Le tout sur des essais construits", souligne le coach Lionel Teixido.
La performance de Thomas Valette au poste inhabituel
d'ailier est un signe, les joueurs acceptent la polyvalence, c'est aussi le cas depuis le début de saison pour Julien Diaz. Ce groupe vit bien.
Pour recevoir les Toulousains, les Broncos seront privés de Julien Diaz (cuisse), alors que quelques incertitudes planent sur la participation de Romain Nierga (hanche) et Sylvain Athiel (épaule). "On va s'appuyer sur le même groupe, car ils ont fait quelque chose d'énorme. On sent que ce groupe s'est révélé. Il y a un certain apaisement. Cette année il y a des meneurs, des gars qui parlent". Les places vont donc être chères désormais, surtout que les renforts de Jérôme Véga, Franck Traversa, Farid Goutta sont annoncés. La marge de progression du groupe est importante et la réception des Toulousains de Lima, défaits le week-end dernier à Lyon (36-24), doit être mise à profit pour consolider le travail fait depuis deux ans à Palau.

O.A. lindep.com

#15 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,145 posts

Posted 22 November 2009 - 06:42 AM

Baho : défi physique en vue
ELITE 2. Baho se sait attendu cet après-midi à Lescure, mais aime ce genre de défi. Cologni et Dabat font leur retour dans le groupe.
Voil à le genre de déplacement que Baho aime. Lescure vient de s'imposer à Montpellier (16-42) et alignera cet après midi, sa recrue australienne Wayne Mogg. "C'est une des plus belles équipes du championnat. Surtout chez eux. Nous n'avions pas été bons là-bas l'an dernier" , admet le co-entraîneur bahotenc Didier Meynard. La victoire sur Cavaillon (26-6) a été analysée cette semaine : "Tout est dans la concentration. Nous avions les 100 points du match de coupe dans la tête. Nous avons tenté beaucoup de choses et on n'a pas tout réussi. On n'a pas été bons dans nos courses.
Mais je retiens l'esprit d'entreprise du groupe. Maintenant on sait qu'à Lescure ce sera une autre musique".
Un déplacement que Patrice Gomez (hanche) ne fera pas, ce qui va repousser Guillaume Aggery, auteur d'un bon match à la mêlée, au poste d'arrière. "C'est une solution supplémentaire pour nous". Sachant que Chapelais, Gomez et encore Combes peuvent évoluer à ce poste. Cologni et Dabat effectueront leur retour aux affaires.
Il va falloir d'abord résister à la pression des Tarnais, mais à ce niveau-là, Baho c'est le Mur de l'Atlantique. Les Geckos excellent à imposer un gros pressing défensif, c'est même leur marque de fabrique. "Nous avons beaucoup travaillé ça à l'entraînement. Ça commence à être au point. Surtout qu'on s'attend à un gros match".Les Bahotencs sont prévenus. Le Tarn est une terre qui se refuse à eux depuis deux ans.

O.A. lindep.com

#16 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,145 posts

Posted 22 November 2009 - 08:04 AM

Publié le 22/11/2009 03:49 | B. G. et J.-P. C.
Villefranche-de-Rouergue. « C'était des combats d'hommes »
C'est le jour du derby. Aujourd'hui, à 15 heures, Villefranche XIII reçoit Albi, à Lagarde. Retour avec Jacky Gayral sur ces matchs à l'atmosphère si particulière.

Ancien talonneur de l'équipe de France, Jacky Gayral est devenu un des bons pétanqueurs villefranchois. Photo DDM, B. G.

Le rugby, sur les terrains, du moins, il l'a plutôt oublié l'ami Jacky Gayral. Les souvenirs, pour lui qui embrasse une autre vie depuis que l'heure de la retraite a sifflé la fin du match d'une vie professionnelle qui s'est achevée au lycée, cela deviendra plus du genre assis sur le canapé que sur le tapis vert. Mais l'esprit rugby, disons ovale tout simplement, celui qui à 15 ans fit ses premières gammes à la rude école du Sporting-Club decazevillois le garde chevillé en lui. Même si cinquante ans après, il s'active sur les terrains de pétanque du Rouergue et d'ailleurs (cette année il a décroché le titre de champion de l'Aveyron par équipe, 3e division).
L'attente du derby

Jacky Gayral se souvient de son arrivée à Villefranche XIII. En 1968, il travaillait alors chez Verdier, à Decazeville. Albi XIII compte alors dans son pack un sacré deuxième ligne, Jean Verdier, qui n'est autre que le frère de son employeur. Les frères Verdier emmenèrent Jacky voir un certain Toulouse-Albi. « Papillon Lacaze passa un but en frappant le ballon du talon. Quel joueur celui-là », s'émerveille encore celui qui deviendrait très vite le talonneur de Villefranche XIII. Le rugby pratiqué aux Minimes l'a conquis. Jean-Pierre Souyri, devenu depuis la mémoire de Villefranche XIII, n'a plus de gros efforts à faire pour le faire signer. En septembre 1969, il rejoint Bernard Fabre et Jean Villeneuve, anciens Albigeois au sein de l'effectif rouergat.

« Bernard Fabre, le meilleur rugbyman qu'il m'ait été donné de côtoyer », tient-il à ajouter. Quant au derby Villefranche-Albi, entré dans l'histoire du Teulel comme de Mazicou, il reste pour tous ceux qui l'ont vécu des moments à la fois privilégiés en terme d'engagement et de stress au niveau du résultat.

« Chacun se sentait concerné, rappelle Jacky, joueurs et dirigeants, on attendait l'événement. » Dans les bars, « le derby » occupait toutes les conversations, et les paris allaient bon train. « Le dimanche venu, deux à trois mille personnes étaient là pour nous accompagner vers la victoire, raconte-t-il, assurant, je n'ai pas le souvenir d'avoir perdu devant Albi au Teulel. Par contre, j'ai gagné deux fois dans le Tarn ». Des matchs âpres. Des combats d'hommes. « Des coups, j'en ai pris, j'en ai donné. C'est ça le rugby », jubile Jacky, lui qui a évolué deux fois avec l'équipe de France de rugby à XIII, mais à qui un derby laisse son plus mauvais souvenir. « Face à Albi, Yves Begou m'a fait jouer pilier. Le sélectionneur était là. Après le match il m'a dit : tu ne joueras pas les Anglais, tu n'es pas un pilier ». ça ne s'invente pas.

Ces moments-là, Jacky Gayral, qui au milieu des années quatre-vingt-dix a entraîné ceux qui allaient devenir les Loups, les a boulégués dans sa tête et dans sa mémoire. Si la page est tournée, comment oublier ces émotions que provoque tout derby…
ladepeche.fr

#17 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,145 posts

Posted 22 November 2009 - 04:41 PM

CORBEIL 40-15 CABARDES
VILLEFRANCHE 2-44 ALBI
ENTRAIGUES 17-18 LYON
LESCURE 16-20 BAHO
CAVAILLON 30-44 MONTPELLIER

#18 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,145 posts

Posted 24 November 2009 - 07:08 AM

Baho frappe fort

ELITE 2. Baho a marqué des points et les esprits, en s'imposant à Lescure et en réalisant le bon coup de la journée (16-20).
Baho s'était f ix é comme objectif une victoire à Lescure. Parce que la fierté de ce groupe, sa générosité, obligent à des dépassements ; parce que la défaite à Albi était restée en travers, avec ce pénible sentiment d'injustice, qui avait poussé Fletcher et ses hommes, les Révoltés du Bounty, à prendre les armes. C'est un peu de tout cela que les Bahotencs ont emporté dans le Tarn, le travail, le sérieux et la concentration en plus. "On attendait cette réaction après le match à Albi. On savait que nous étions attendus. On savait que Lescure est une bonne équipe et je
les ai trouvés très complet. Nous avons répondu présents. D'abord au niveau mental. Nous étions menés d'entrée 14-0. Nous étions pénalisés à juste titre. Mais on ne s'est pas enflammé. Nous sommes restés sereins. Bien concentrés. C'est ce qui nous a permis de gagner. C'est ce qui nous avait manqués à Albi", explique le co-entraîneur Stéphane Bonnet.
Des points mais des blessés La force de ce groupe, c'est d'attendre son heure comme le cobra sa proie. L'heure de jeu s'avère souvent mortelle pour l'adversaire. Ce fut le cas le week-end précédent face à Cavaillon. "A 16-16 à l'heure de jeu, nous les avons secoués. On est resté sur la continuité. Eux ont baissé". La présidente Colette Tignères était récompensée de son investissement et de celui de son staff : "Ce fut un match d'une grande intensité. A un moment donné, ils perdaient pied. L'arbitrage était compliqué. Mais ils se sont bien récupérés, avec un bel esprit d'équipe et solidarité. Baho a été supérieur et voulait cette victoire" .
Dans l'âpreté du combat, dans la quintessence de la souffrance, Baho a marqué des points et les esprits. Seuls dommages : la cheville de Cédric Palomo et le genou de Guillaume Aggéry. Mais brasser la pâte du combat, ne se fait pas sans casser des oeufs.
Olivier Alvarado
lindep.com

#19 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,145 posts

Posted 25 November 2009 - 07:55 AM

Victorieux à Cavaillon

Ils restaient sur deux échecs de rang... ils ont réagi de bien belle manière en l'emportant, à Cavaillon, sans connaître, à vrai dire, trop d'émotions.
Dès la première mi-temps, les Diables rouges avaient fait le plus dur, s'octroyant dix-huit points d'avance en s'appuyant sur le trio Modebadze-Chechirlian-Tost (32-14).
« Je n'étais pas trop surpris car il y avait eu une véritable remise en question lors de la semaine et les trois entraînements avaient été vraiment sérieux », fait remarquer Frédéric Marcérou. Face à leurs très solides hôtes vauclusiens, les Montpelliérains, dès lors amputés de Chouvelon (arcade et pommette ouvertes) et Tomaso (entorse à la cheville), encaissaient au retour des vestiaires deux essais non transformés et l'écart se réduisait (32-22). Ces deux modifications
non prévues au programme avaient semé quelque peu le trouble au sein de l'équipe visiteuse, comme le reconnaîtra l'entraîneur : « Oui, l'on a un peu flotté en défense avec ces 30 points encaissés. » Mais les Diables rouges ne lâcheront pas davantage de lest et Rochas, sur deux exploits individuels, les mettra définitivement à l'abri (44-26). « Cela fait trois matches que l'on joue à 17, c'est juste. Il y a encore deux semaines à tenir », concluait un Fred Marcérou, ravi de ce quatrième succès, synonyme de la 4 e place dans cette Élite 2.


P. D.
LA FICHE TECHNIQUE : Stade municipal de Cavaillon, Diables rouges de Montpellier battent Cavaillon XIII 44-30 (32-14). Arbitre : M. Capsié. Pour Cavaillon, 6 essais dont 3 transformés, pour Montpellier, 8 essais de Modebadze (3), Rochas (2), Capela, Bergé, Tost, dont 5 transformés par Tomaso (2) et Bergé (3), 1 pénalité de Bergé. Cartons jaunes à Stoeckli et Rochas. RL MONTPELLIER XIII : Mailehako, Rochas, Carruesco, Modebadze, Tost, Tomaso (o), Bergé (m), Barra, Ben Addi, Capela, Chouvelon, Stoecklin (capitaine), Chechirlian (remplaçants : Taleb, Villaret, Szymaniak, Hay).
midilibre.com

#20 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,145 posts

Posted 25 November 2009 - 04:01 PM

Publié le 25/11/2009 03:47 | Patrice Chanarz
Albi RL poursuit sur sa lancée
Elite 2. Le club tarnais reçoit Cavaillon dimanche.

Les Albigeois ici à Lescure, joueront à domicile dimanche. Photo DDM, Emilie Cayre

Albi vient de décrocher sa troisième victoire en trois matches de championnat. Dont deux à l'extérieur. Si celle face au Cabardès n'était pas convaincante quant à la manière, la première contre Baho et la dernière à Villefranche de Rouergue étaient abouties. Face à une solide formation aveyronnaise, l'ARL a fait un match plein qui a été remporté sur le score sans appel de 44 à 2, en ne concédant pas le moindre essai. « Les joueurs ont réalisé le match que j'attendais après la prestation du Cabardès. Cette victoire avec la manière est une grosse satisfaction », déclarait l'entraîneur Stéphane Revello. «Le seul bémol dans cette journée est la grosse blessure de Jean-Charles Frézouls qui a eu une déchirure ou une élongation en début de rencontre. Comme il l'attendait après la victoire sans relief dans l'Aude la semaine dernière, son équipe a bien réagi en réalisant une bonne gestion du jeu. Les Albigeois avaient déjà montré leur capacité à produire un jeu complet avec des bonnes percussions des avants relevant le défi physique de solides adversaires et permettant aux talentueux trois-quarts de s'exprimer pleinement. Toutes ces qualités ont été nettement visibles face au co-leader Baho, en championnat, puis face à Lyon, en Coupe de France. Malheureusement pour les « orange et noir », ce ne fut pas toujours le cas. Il y a eu la défaite chez les voisins de Lescure et la victoire sans relief au Cabardès. Maintenant ça y est, les Albigeois ont réagi. Mais le plus dur reste à faire, puisqu'il ne faut pas en rester là. « Il s'agit de confirmer. Il faut qu'il y ait de la continuité. Car nous avions, déjà, réalisé de bonnes performances comparables à celle de dimanche face à Baho et Lyon mais au Cabardès nous sommes complètement passé à côté. Il nous faut continuer sur cette dynamique. Il ne faut pas qu'il y ait un coup d'arrêt », confirme le coach albigeois. Pour continuer dans cette bonne voie, les Albigeois devront battre Cavaillon qui viendra à Mazicou en fin de semaine. Si les Provençaux viennent de s'incliner à Montpellier, il faudra se méfier de cette équipe toujours rude.

Dimanche 15 heures, à Mazicou, Albi/Cavaillon
ladepeche.fr




0 user(s) are reading this topic

0 members, 0 guests, 0 anonymous users