Jump to content


Rugby League World Issue 400 - Out Now!

RUGBY LEAGUE WORLD MAGAZINE - ISSUE 400 - OUT NOW!
84 pages, 38 years of history from Open Rugby to the present day.
Click here for the digital edition to read online via smartphone, tablet and desktop devices including iPhone, iPad, Android & Kindle HD.
Click here to order a copy for delivery by post. Annual subscriptions also available worldwide.
Find out what's inside Issue 400
/ View a Gallery of all 400 covers / WH Smith Branches stocking Issue 400
Read Jamie Jones-Buchanan's Top 5 RLW Interviews including Marwan Koukash, Lee Briers, Gareth Thomas, Steve Ganson & Matt King OBE


League Express

Podcast

Photo
- - - - -

ELITE 2


  • Please log in to reply
353 replies to this topic

#181 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 07 June 2011 - 06:55 AM

lundi 6 juin 2011 à 06h00 par Arnaud Hingray lindep.com
Baho à en devenir "dingo"

La détresse de Martinez et El Bouchti, la rage de Cologni et l'arbitre qui rentre aux vestiaires le visage marqué. Cette finale n'a sans doute pas fini de faire parler d'elle.
Il y a de grands cris de colère et d'effroi entremêlés quand Rigal, le buteur tarnais, accroche le centre des perches à la sirène, scellant le succès de Lescure (0-12). D'un coup, les regards bahotencs se sont perdus dans le noir. Remplis de tristesse. Mais surtout d'une terrible frustration née d'un arbitrage souvent très contestable à l'envers des Catalans. Mais pour Combes, les deux essais refusés et les commentaires parfois "chambreurs" de M. Vincent rapportés par certains joueurs après la rencontre, c'en était trop.

D'une ruade sanguine, "l'utility-player" des Geckos bouscule l'arbitre qui s'écroule sur le terrain. Et voilà la fête assombrie. Au centre du terrain, les Tarnais courent dans tous les sens, gobent chaque gouttelette de plaisir, ouvrant les bras vers un bonheur fou qui venait de leur tomber dessus. A l'ombre du banc bahotenc, Arasa, trop vite blessé dans cette finale, reste hagard. Plusieurs Roussillonnais mettent un genou à terre. Carret couvre son fils Arthur de tendresse comme pour s'évader très loin. Les frères El Bouchti sont prostrés la tête dans les mains. Didier Meynard s'isole sur le tartan de la Myre-Mory alors que la sarabande du peuple tarnais hurle et danse sa joie. "Vous n'avez pas volé votre succès" lâche-t-il à son homologue. Quant à Terrado, l'enchanteur, il marche sans but, le regard ailleurs. "Comment être déçu ? Nous n'avons pas joué. Et puis il y a cet arbitre... À Albi, nous nous étions déjà accrochés. Il avait pronostiqué que nous n'atteindrions pas la finale. Par ses décisions unilatérales tout le long du match, il a créé chez nous de la frustration et nous sommes sortis du match".


Complot, injustice

Pourtant, d'entrée, les deux équipes se jaugent. Se jugent. Et après un round d'observation, c'est une interception de l'arrière Shaw, sur la première offensive, qui va lancer cette finale. L'arrière australien de 24 ans, formé à Manly, profite d'une mésentente entre deux Geckos pour 60 mètres plus loin et une formidable course à l'amour, planter son nez dans le gazon (0-4,13). Mais Baho a de l'orgueil. Et Cologni échappe le ballon à quelques centimètres de la chaux. Dommage. A Lescure, le Néo-Zélandais Afmasaga (106 kg, 35 matches de NRL avec Paramatta, Manly et Cronulla) dézingue tout ce qui bouge et lézarde l'édifice catalan à chacune de ses charges. Rigal, le buteur des Tarnais ne manque pas la cible (0-6, 25).

À cet instant du match, Baho est au soin même si Terrado, Cologni et Brousse se démultiplient aux quatre coins d'une pelouse rendue glissante par la pluie qui s'est abattue sur la vallée du Lot depuis le début d'après-midi.

A la demi-heure, Terrado chaloupe dans la défense des Minautores et sert Gomez lancé comme un missile qui s'affale dans l'enbut. Mais l'arbitre M.Vincent refuse l'essai estimant que l'arrière bahotenc n'aurait pas aplati. Pas évident.

A la reprise, Baho retrouve de jolies couleurs aux joues. Bekheddouma, la foi chevillée au corps et l'envie accrochée au coeur pilonne l'arrière-garde tarnaise. Ça tangue. Ça vacille. Et Brahimi trouve l'ouverture sur l'aile gauche. Mais l'arbitre sanctionne à nouveau les Geckos d'un en-avant, peu flagrant pour tout dire.

Baho crie au complot. A l'injustice. Et pourtant, c'est Lescure qui score contre le cours du jeu par Rigal (0-8, 65). Mais les Roussillonnais ne rendent pas les armes pour autant. Ils annexent même le camp des rivaux près de céder. Mais deux en-avants annihileront leurs temps forts. Et plomberont leurs derniers espoirs de remontée. Rageant. D'autant qu'en face Rigal ramasse tout ce qui passe (0-12, 79). Et c'est Lescure qui s'enivrera au paradis..

#182 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 07 June 2011 - 07:45 AM

Lescure : la discipline récompensée

Lundi, 06 Juin 2011 10:50 http://www.ffr13.com


Pascal Combal en "pleure de joie". Comment pourrait-il en être autrement, de la part d'un président qui, "en cinq finales disputées en tant que joueur", n'avait à chaque fois rencontré "que des défaites". L'émotion est palpable : "Depuis 25 ans que je suis dans le rugby à XIII, jamais je n'avais connu un tel bonheur." Mais la finale est à peine terminée que, déjà, il fixe son regard vers demain : "Compte tenu de la moyenne d'âge de l'équipe, 23 ans, l'avenir est devant elle. Peut-être en Elite, nous nous pencherons sur cette éventualité dès cette semaine."

Une équipe jeune, et talentueuse, recueillant "le fruit de cinq années de travail", note Romain Durand, deuxième ligne de combat. Lequel loue "l'apport des trois étrangers, qui ont permis au groupe de prendre une nouvelle dimension."

Deux essais refusés à Baho

L'Elite ? Il laisse le soin aux co-présidents Vincent Dauguet et Pascal Combal "d'étudier la question". Forts de leurs 200 licenciés et d'un budget de 180.000 euros, les Minautores pourraient faire prochainement une demande d'accession auprès de la FFR XIII. Avec la perspective d'atteindre les 300.000 euros, minimum raisonnable pour que le petit (4 000 habitants) puisse espérer évoluer dans la cour des grands.

Une chose au moins est sûre, Lescure a réussi son coup, et Didier Meynard, le coach de Baho, est le premier à le reconnaître. "Vous n'avez pas volé votre victoire", lance-t-il à Philippe Ricard. "Nous n'avons pas joué", lâche Sébastien Terrado. Lescure, si. Avec ses armes, la puissance, la défense, et le pied de Benoît Rigal.

Plus la vista du centre australien Adam Shaw, le déclencheur, avec son essai de soixante mètres inscrit peu avant le quart d'heure de jeu, né d'une interception entre Yannick Brousse et Emmanuel Fort.

La suite ? La blessure pénalisante du demi d'ouverture catalan Christophe Arasa, les charges dévastatrices du Néo-Zélandais Jack Afmasaga, à l'aise sur sol mouillé, le rayonnement d'Emmanuel Canac, deux essais refusés à Patrice Gomez et à Brahim Nahri, le manque de discipline de Baho, ses soucis collectifs, son entêtement à jouer devant, là où les Tarnais étaient les plus forts.

La récompense d'une équipe, et de tout un club, déjà comblé par ses juniors. "Le club nous a placé dans les meilleures conditions pour atteindre notre but", note Luc Durand, l'entraîneur adjoint. "Avant le match nous avions insisté sur la défense, les replacements, et notre discipline a été récompensée", ajoute Philippe Ricard, alors que Benoît Rigal, le capitaine, relève "le nombre élevé de fautes commises par Baho."

Condition physique et esprit d'équipe

Mieux réglé, Lescure est passé, et le troisième ligne Jérôme Huchède avance une autre explication : "Lorsque le week-end nous ne jouions pas, nous nous entraînions quatre fois par semaine, et cela n'a fait que renforcer notre condition physique". Mais lui aussi insiste sur "l'esprit d'équipe". Une solidarité forgée chez les juniors, les Amaury Durand, Denis Delhomme, Adrien Boyer, Busolin, Morgan Assié, Benoît et Fabien Rigal, Benoît Loubière, Jérôme Huchède, Emmanuel Canac, Olivier Nimsgern, Grégory Malric, Jonathan Pagès, Romain Vigroux (le plus jeune de la finale du haut de ses 18 ans), ayant composé cette saison les trois-quarts de l'effectif d'Elite 2. Des jeunes ayant retrouvé, en équipe fanion, leur entraîneur de l'époque, Claude Luc, celui qui leur avait inculqué la culture de la gagne (trois titres de champions, autant de victoires en Coupe de France).

La saison passée, ils ont appris, échouant en quart de finale contre Albi, cette année ils ont récité. "Depuis le coup d'envoi du championnat, ils ont été assidus, rigoureux, exigeants, humbles, et le fait de fréquenter Tim Mortimer, Jack Afmasaga, Adam Shaw, les a fait grandir", se réjouit Claude Luc. Cette victoire est aussi la sienne, et celle de Philippe Ricard, un coach écouté.

Fiche technique:

A Villeneuve-sur-Lot, Lescure-Arthès bat Baho 12-0. Mi-temps 6-0. Arbitre : M. Vincent.

LESCURE : 1 essai Shaw (13), 4 pénalités B. Rigal (25, 65, 72, 79).

Exclusion temporaire à Baho : Brousse (75).

Baho : Gomez (cap) - Martinez, Nahri, Mendez, L. El Bouchti - (o) Arasa, (m) Terrado - Bonafos, H. El Bouchti, Bekkhedouma - Brahimi, Fort - Brousse.

Sont entrés en jeu : Palomo, Combes, Béranger Cologni, Carret.

Lescure : Mortimer - M. Maurel, Shaw, F. Rigal, B. Maurel - (o) B. Rigal (cap), (m) R. Durand - Huchède, Loubière, Courtial - Canac, Busolin - Afamassaga.

Sont entrés en jeu : Vigroux, Assié, Delhomme, Malric.

#183 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 07 June 2011 - 01:33 PM

Le mardi 7 juin 2011 à 06h00 par Arnaud Hingray lindep.com
Baho XIII
M. Vincent (arbitre) : "J'ai porté plainte"

Stéphane Vincent, éducateur sportif, arbitre depuis l'âge de 10 ans. Dimanche, sa prestation n'a pas fait l'unanimité. © Photo Philippe Rouah
Vingt-quatre heures après l'agression dont vous avez été victime, dans quel état d'esprit êtes-vous ?

Ben écoutez, je sors de la gendarmerie de Plaisance-du-Touch (NDLR : près de Toulouse), où j'ai porté plainte pour coups et blessures contre Mathieu Combes, joueur de Baho. Je suis en arrêt de travail pour une semaine. Le médecin a constaté un hématome à la mâchoire, des contractures aux cervicales...


Vous attendiez-vous à une sortie difficile après ce match où Baho a contesté votre partialité ?

Je ne m'imaginais pas être agressé pour tout vous avouer. Certains joueurs sont venus contester ma prestation une fois le coup de sifflet final donné, c'est de bonne guerre... J'accepte la critique, mais bon vous savez, nous sommes vaccinés, c'est toujours la faute de l'arbitre. Il faut dire qu'après l'heure de jeu, les Bahotencs se sont montrés plus virulents sur le terrain, multipliant les plaquages hauts et les contestations. Ils n'étaient plus dans une logique de jeu. Pourtant la première période avait été très correcte. Je ne comprends pas ce changement d'attitude, cette dégradation au niveau du comportement.


Vous comprenez leur frustration après les deux essais refusés ?

Non. Car je suis formel, les deux essais ne peuvent pas être validés. Sur le premier (celui de Patrice Gomez), le joueur n'aplatit pas le ballon sur le sol. Mon arbitre de touche (NDLR : son frère Jérémy Vincent) et moi n'avons aucun doute. Sur le second que Baho conteste, le joueur (NDLR : Brahim Nahri) échappe le ballon au moment d'aplatir. Là, aussi, mon juge de touche (NDLR : M. Nicaud) et moi sommes raccords sur l'action. Il n'y a pas essai. Sur les deux phases, je me situe à trois-quatre mètres. Mais que Baho se rassure, je n'ai rien contre ce club. Nous sommes des hommes, nous pouvons nous tromper. Mais là, pour le coup, je suis sûr de moi.

Pourtant, vous avez eu quelques accrochages cette saison avec des Bahotencs à Albi notamment, en championnat ?

C'est vrai. Il y a eu un contentieux avec certains joueurs. Ils m'ont traité de joueur refoulé. Et ont pronostiqué que je n'arbitrerai pas de finale de cette saison. Je n'avais pas répliqué verbalement ce jour-là, même si mon regard a sans doute traduit l'exaspération. Et puis par la suite, sur des forums, des joueurs de Baho ne s'étaient pas gênés pour me critiquer ouvertement. Il faut parfois avoir les épaules larges pour faire ce boulot vous savez.



Des joueurs de Baho évoquent un côté chambreur de votre part sur cette finale ?

Un arbitre doit toujours rester irréprochable. Et ne jamais répliquer à la provocation. C'est ce que je me suis attaché à faire sur ce match. Les enregistrements audio le prouvent. Le responsable de la Commission d'arbitrage Françis Desplas, présent à Villeneuve, m'a dit que je n'avais rien à me reprocher.

Vous avez revu les images de l'agression ?

Oui, ce matin (NDLR : hier). Je ne le vois pas arriver sur le côté. Je discute avec d'autres joueurs de Baho qui ironisent sur mon arbitrage, je suis entouré par mes juges de touche, le service de protection de Villeneuve, mais il parvient à trouver la faille dans le dispositif pour me donner un coup de poing. Je perds l'équilibre, je suis sonné quelques secondes et puis je me relève. C'est la première fois qu'un tel événement m'arrive. L'agresseur avait tout simplement laissé une partie de son cerveau au vestiaire.


Pensez-vous qu'il n'aurait pas été plus judicieux de désigner un autre arbitre pour cette finale ?


Nous sommes cinq arbitres d'Elite. Nous nous partageons les cinq finales chaque saison : les finales de Coupe et de championnat d'Elite seniors et juniors et celle d'Elite 2. Si on commence à s'arrêter sur des problèmes de personnes, on n'en finira jamais.

#184 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 20 June 2011 - 06:37 AM

Baho lourdement sanctionné lindep.com


24 h durant, Colette Tignères, la présidente de Baho (Elite 2) a étranglé quelques relents de colère. Et sans doute quelques sanglots. Avant que quelques coups de fils de joueurs (Péna, Brahimi ou Gomez) ne la poussent à épauler sa cuirasse de combattante pour repartir à la lutte.
Les sanctions de la commission de discipline réunie en début de semaine à Carcassonne, examinatrice des incidents qui ont émaillé la fin de la finale Baho-Lescure (0-12) à Villeneuve-de-la-Raho avec l'agression de gifle de Mathieu Combes sur l'arbitre M. Vincent, ont été lourdes. "Elles sont lourdes et injustes surtout", avance même la présidente des Geckos.

Présidée par Fernand Vialade, la Commission a infligé au club catalan 2.000 euros d'amende (dont 1.000 avec sursis), cinq points de débours à l'entame du prochain championnat et quatre matches de suspensions à Mathieu Martinez. Cédric Palomo, un temps dans la tourmente, a été innocenté. En revanche, Brahim Nahri est dans le collimateur de la Commission. Accusé d'insultes à l'encontre de l'arbitre, il va devoir s'acquitter d'une lettre explicative afin de le dédouaner des faits qui lui sont reprochés.
Enfin Mathieu Combes, auteur de l'agression sur l'arbitre, a écopé de sept ans de radiation.

#185 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 01 July 2011 - 11:39 AM

Publié le 01/07/2011 09:50 | Guillaume Courveille ladepeche.fr
Lescure a un pied en Elite 1

rugby à XIII. A la veille du Congrès de la fédération française.
Les partenaires réunis autour du Bouclier d'Elite 2.

Depuis le 5 juin et leur victoire finale en championnat de France Elite 2 face à Baho, les Minotaures du RC Lescure-Arthès (RCLA) se retrouvaient face à un dilemme de taille : rester en deuxième division ou bien d'accéder à l'échelon supérieur, l'Elite 1 ? Une question que se sont souvent posés joueurs et dirigeants et qui aujourd'hui semble prendre le chemin du plus haut niveau national du rugby à XIII. « On peut dire qu'on a 80 % de chances d'évoluer en Elite la saison prochaine. Nous allons demander à la Fédération un délai supplémentaire de 15 jours pour pouvoir y partir dans de bonnes conditions », explique Vincent Dauguet coprésident du RCLA, qui remercie et mise sur le soutien de nombreux partenaires pour aider le club lescurien à entrer dans la cour des grands. Si au niveau du budget (300 000 euros sont nécessaires), les choses semblent en bonne voie, sur le plan sportif là aussi le staff essaye de mettre tout en œuvre pour se préparer à la première division. Le nom de l'entraîneur tout d'abord, devrait être celui de Philippe Ricard ! Le coach aurait donné son accord après de longues heures de discussions avec ses présidents. Vite sorti de sa retraite anticipée, le coach de 39 ans devrait resigner pour une année supplémentaire avec à ses côtés, son fidèle adjoint, Claude Luc.

Côté joueurs, on parle également transferts. Lescure serait notamment en contact avec des formations d'Elite et étrangères. Jack Afamassaga partira effectuer une parenthèse dans le championnat NRL chez les Stormers de Melbourne, cet été. Il devrait revenir en condition pour démarrer la saison. La question du stade est aussi un élément important dans la préparation des futures échéances. Si la municipalité lescurienne a proposé de doubler les tribunes actuelles, les coprésidents Vincent Dauguet et Pascal Combal sont plutôt favorables à une délocalisation de certains matches sur Albi et ses alentours.

Avec cette démarche, le RCLA compte bien tendre la main à ses voisins treizistes tarnais. « Nous avions émis le souhait de créer un club d'Union avec Albi Rugby League et Réalmont. Ce ne sera pas possible cette année car nous n'avons pas eu le temps matériel. Cependant, nous sommes ouverts à une possible entente ou groupement d'intérêts sportifs avec ces deux clubs », explique Vincent Dauguet qui ajoute que « le but de ces rapprochements n'est pas de déshabiller l'un pour rhabiller l'autre mais faire en sorte qu'il y ait des équipes tarnaises compétitives en Elite 1, Elite 2 et DN1 ». Des contacts ont été également noués avec l'entraîneur du Sporting Club Albigeois, Henry Broncan pour mutualiser les deux clubs sur les plans humain et sportif.

Des éléments non négligeables, qui laissent à penser que l'on devrait bien retrouver l'équipe Lescurienne en Elite au mois de septembre…

#186 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 08 July 2011 - 11:16 AM

Publié le 08/07/2011 09:14 | Patrice Chanarz ladepeche.fr
Bilan satisfaisant pour Albi Rugby League
Rugby à XIII. Elite 2. Après l'assemblée générale du club.
ARL attend un nouveau bureau

ARL attend un nouveau bureau
ARL attend un nouveau bureau
Partager

Les sympathisants sont venus en nombre assister à l'assemblée générale d'Albi Rugby League. Comme de coutume, c'est le président Bernard Garel qui a pris le premier la parole. Après avoir excusé plusieurs personnes absentes et remercié les présents, il a passé la parole à Stéphane Boutonnet pour le bilan sportif de l'école de Rugby.

Il a souligné une augmentation des effectifs. Ils sont passés de 23 l'an dernier à 47 pour cette saison. Les résultats ont été bons et trois benjamins ont été sélectionnés en équipe du Tarn. Puis, Jean-Philippe Yèche a souligné le travail effectué au niveau des minimes et des cadets. Le Bilan des juniors fait par l'entraîneur Bruno Cousinié mais lu par Stéphane Boutonnet a été positif malgré d'importants changements à l'intersaison. Même si cette saison, ils n'ont pas ramené de trophée, ils ont réalisé quelques exploits en battant tous les leaders durant la saison.

En ce qui concerne les seniors, le bilan de Stéphane Revello, absent pour des raisons professionnelles, a été un peu décevant. Il y a eu trop de contre-performances malgré plusieurs belles victoires à l'extérieur. La quatrième place en championnat est bien mais laisse un petit goût d'inachevé. Le point positif a été la coupe : Albi ayant été le seul club d'élite 2 à atteindre un quart de finale. Il y a eu un bon recrutement et un apport important de Romain Dintilhac. Il a souhaité un titre prochainement à Albi.

Didier Brouzes et Bruno Blanc ont lu leur rapport financier. Le bilan de la saison fait apparaître un résultat positif de 9 930 euros. Mais, sur trois ans le résultat est négatif : - 10 000 euros. Le trésorier Didier Brouzes a précisé que ce résultat sur trois saisons n'aurait été que d'environ - 3 000 euros si les aides promises avaient été tenues, si le chapiteau avait été prêté comme prévu par la municipalité et si elle n'avait pas refusé, au dernier moment, l'organisation d'un vide grenier à l'ARL.
Pas de représentant de la mairie

Après le vote à l'unanimité de tous les rapports, qui avaient été illustrés par un rétroprojecteur, le président Garel a repris la parole pour préciser les conditions dans lesquelles il était revenu l'an passé puis, les commentaires faits à son sujet : « Je n'ai pas digéré les attaques personnelles concernant l'équipe senior. Je regrette que l'on n'ait pas pu renforcer plus l'équipe, mais nous avons dû faire des choix pour ne pas mettre le club en péril. » Puis, il a remercié tous les dirigeants et bénévoles qui l'ont aidé à faire fonctionner le club. Il a évoqué les problèmes financiers et les litiges avec la municipalité d'Albi et le courrier adressé au maire, regrettant l'absence de représentant de la municipalité à cette assemblée générale. Nous évoquerons plus tard cela lorsque ce dernier, aura répondu. Pour terminer, lors des questions diverses, il a été évoqué l'éventualité d'une entente pour une montée en élite mais là, il n'y a eu aucun contact à ce sujet. Enfin, Yannick Buttignol remplacera Stéphane Revello à l'entraînement de l'équipe 1 et Romain Dintilhac restera en place. Une réunion rapide donnera le nouveau bureau.

#187 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 25 August 2011 - 05:19 AM

Publié le 25/08/2011 03:50 | La Dépêche du Midi
Rugby à XIII : un Villefranchois à la conquête de l'Amérique
Rugby à XIII : un Villefranchois à la conquête de l'Amérique


Ancien joueur de Villefranche XIII Aveyron, Guillaume Cieutat n'a pas perdu sa passion du Rugby à XIII même s'il a quitté la Perle du Rouergue pour les états-Unis. Bien au contraire, toujours aussi motivé, il a endossé avec le plus grand des bonheurs la fonction d'entraîneur, une fonction qu'il occupe depuis plusieurs saisons. Et cette saison, l'ancien joueur de Villefranche-de-Rouergue a conduit à la victoire l'équipe qu'il entraîne, les New York Knights, vainqueurs, dimanche, à Manhattan, des Connecticut Wildcats (38-4), en finale de l'Atlantic Conference Championship. Un succès qui ravit tous ses anciens coéquipiers et qui sera célébré comme il se doit lorsque Guillaume reviendra rendre visite à son ancien club.

#188 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 27 August 2011 - 09:50 AM

PUBLIÉ LE 27/08/2011 11:37 | LA DÉPÊCHE DU MIDI
Villefranche-de-Rouergue. Les Loups mordent dans leur saison
rugby à XIII


Stabilité dans le groupe villefranchois./Photo DDM
Partager
En devenant champions de France DN1 au terme de la saison 2008-2009, Villefranche XIII Aveyron a acquis le droit d'évoluer à l'étage supérieur : l'élite 2. Depuis, les Loups ont gravi différentes marches : pour leur première saison, l'objectif affiché était le maintien. Un objectif atteint en prenant la dixième place et surtout en faisant poindre de nombreux espoirs. Pour leur deuxième saison en élite 2, l'objectif était la qualification. Malgré un début de saison quelque peu perturbé, les Villefranchois se sont qualifiés au terme d'une lutte jusqu'à l'ultime match et ont été éliminés sur le terrain de Jules-Julien à l'ultime seconde. Aussi, pour cette saison, l'objectif sera toujours le même : la qualification et ensuite match après match.

ÉTAT DES LIEUX
Pour cette saison, l'effectif villefranchois sera très stable et les spectateurs devraient retrouver la majeure partie de l'effectif de la saison passée. Du côté des départs : deux joueurs rejoignent Toulouse-Jules-Julien : Vincent Almuzara et l'emblématique Abdé El Kalouki. Il est certain que la perte de ces deux joueurs expérimentés risque de perturber le fonctionnement de l'équipe. Le prêt de Djamel Azri ne sera pas renouvelé. Deux joueurs issus de l'école des jeunes de Villefranche quittent également le club pour Ornaisons, ce sont Sébastien et Guillaume Cunha. Côté arrivées, quatre nouveaux joueurs ont rejoint la Perle du Rouergue : chez les avants, Kader Lechebeb et Kader Belawi viennent pallier le départ d'El Kalouki. à la charnière, Ray Nasso a vu son contrat renouvelé. Arnaud Pradines et André Olari, ex-TO, viendront conforter l'effectif villefranchois pour les lignes arrière. Enfin, l'entraîneur Jérôme Vincent aura un assistant en la personne de Simon Dorrel, qui a évolué à Villefranche par le passé.

#189 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 08 September 2011 - 01:05 PM

Publié le 08/09/2011 09:15 | P.C ladepeche.fr
Albi rugby league est prête à relever le défi de l'Elite 2
rugby à XIII


Les Albigeois ont les moyens de réaliser une belle saison.

Après une saison mitigée, l'équipe phare d'Albi R.L. prépare une nouvelle saison en élite 2.

Les entraînements ont repris le mardi, jeudi et vendredi soir, il y a plusieurs semaines, sous la houlette d'un nouveau duo d'entraîneurs. Si Romain Dintilhac reste en place au niveau de la préparation physique, Stéphane Revello a cédé sa place à Yannick Buttignol. Ce pur produit de l'école du RC Albi a fait ses classes en « orange et noir » jusqu'à l'élite 1 et il a participé à la finale de Coupe perdue en 2008 à Carcassonne face à Limoux.

Il s'est très vite tourné vers l'entraînement des jeunes cadets et minimes. Il accède, cette année, au plus haut poste d'entraîneur du club d'ARL.

Pour aborder cette nouvelle saison, le club des « Tigres » d'Albi, en plus de changer son entraîneur principal, a procédé à quelques ajustements au sein de son bureau directeur.

Le président Bernard Garel est reconduit à ce poste. Le directeur financier est Didier Brouzes, avec comme adjoint Bruno Blanc. Le directeur administratif étant Didier Coste et son adjoint José Marti (nouveau venu au bureau). Le directeur de la communication et du partenariat est Didier Frézouls avec son adjoint Gilles Garel. Le poste directeur sportif est détenu par Jean-Philippe Yèche. Le directeur de l'école de Rugby étant Stéphan Boutonnet.
DES DEPARTS ET DES RECRUES

Au niveau des joueurs, il y a eu plusieurs départs, avec les arrêts de Jérôme Fabre, de Thomas Paulin et de Yannick Fontès. Yvan Fontès à signé chez les Minotaures de l'Albigeois, Julien Terral et Damien Fédou sont, eux aussi, annoncés aux Minotaures de Lescure. Mais tout n'est pas encore réglé. Plusieurs recrues ont intégrées le groupe « orange et noir » : Yoan Camboulive (un avant en provenance de St-Gaudens, élite 1), Sébastien Frison (Gratentour, ancien junior du Toulouse Olympique et du Creps), Davy Talulua (UA Gaillac XV), Rachid Takhmi ( Reichel Toulon XV et sélection du Var, 3ème ligne) et Alexandre Auque (Villefranche d'Albi).

Sont de retour au club : Cédric Buttignol, Djamel Azri, Renaud Roels et Benoit Pailhous.

Les anciens juniors devenus seniors montent en équipe 1. Il s'agît de Julien Galibert et de Benjamin Pestre. Sont également intégrés au groupe, les juniors qui seront stagiaires : Loïc Pépin, Mathieu Cadoret, Anthony Marion et Julien Yèche.

Pour sa préparation d'avant saison, l'ARL a fait un stage de canoë dans les gorges du Tarn, dans la bonne humeur pour souder le groupe avec des parrains comme Eric Frayssinet et Nicolas Ballet entre autres.

Samedi 10 Septembre, l'équipe d'Albi XIII participe au Tournoi challenge Georges Allières à Toulouse en compagnie des formations de Toulouse Jules Julien, de Villeneuve sur Lot et de Limoux.

#190 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 21 September 2011 - 03:14 PM

Le mercredi 21 septembre 2011 à 06h00 lindep.com
Palau-del-Vidre Palau, version Torreilles, vise le titre

Patrick Torreilles trouve ses marques à Palau.
Patrick Torreilles quitte Salses (Nationale 1) et sera sur le banc de touche des Broncos cette saison à la place de Lionel Teixido. L'ancien talonneur de l'équipe de France et du Paris SG en Super League, sera épaulé sur le plan technique par Jacques Jorda, mais pourra aussi compter sur le rectangle vert sur David Berthezène et Julien Touxagas. Le manager général Antoine Noguéra, revenu aux affaires, sera le garant de l'esprit palauenc.

Patrick, c'est fini, vous raccrochez les crampons ?

Oui, là c'est sûr. Ils ne veulent pas me faire une licence de joueur. Il n'y a pas de problème avec ça.

Dans quel état d'esprit retrouvez-vous un club d'Élite 2 ?

Ça me fait plaisir que Palau ait pensé à moi. C'est un challenge important à relever quand même. Parce que j'avais entraîné Salses en temps que joueur-entraîneur. J'arrive dans ce championnat de France Elite 2 qui est un peu relevé, et qui ressemble à l'Élite d'avant, avec les Villefranche-de-Rouergue, Albi, Carpentras, Lyon. Donc, c'est un beau challenge, avec un bel effectif de 30 joueurs, qu'il va falloir gérer et je vais essayer de le relever comme il faut.

Vous serez seul aux commandes, ou vous partagerez le travail ?

On m'a dit que je serai seul aux commandes. Jacques Jorda viendra en superviseur et apportera sa touche personnelle, quand il y en aura besoin.

Quelle sera la qualité de ce groupe ?

Je pense que c'est l'amitié qui habite les joueurs. Ils se connaissent tous. Ils ont connu la joie des titres avec Palau pour certains, d'autres ont joué à l'UTC ensemble, au niveau des jeunes et en Élite. Ils sont unis déjà.

Quels seront les objectifs ?

Le président a mis la barre haute : le titre. C'est l'objectif du président pour le soixantenaire du club. Je pense que tout compétiteur vise le titre en début de saison.

#191 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 21 September 2011 - 03:33 PM

Le mercredi 21 septembre 2011 à 06h00 lindep.com
BahoBaho n'a pas une minute à perdre

William Paillès à Baho arrive pour aider Didier Meynard.

William, votre arrivée, c'est une remise en question?

Oui tout à fait. Ça fait un petit moment que je n'ai pas joué à un bon niveau. Pour moi, c'est une remise en question.

Joueur et coach ?

Oui, j'entraîne avec Didier, complètement. On prend les décisions à deux. Il souhaite prendre un peu de recul l'année prochaine et il souhaite déléguer un petit peu. Moi je suis en train de passer mes formations. Je suis intéressé par l'entraînement et en même temps je veux jouer. Entraîneur-joueur, c'est idéal.

Vous repartez avec cinq points de pénalité ?

Ce n'est pas encore sûr. Nous attendons une décision de la commission. On devrait partir avec cinq points de pénalité. Ça va être délicat. Pas insurmontable mais délicat.

Comment allez-vous gérer cette saison en partant avec ce handicap ?

L'objectif reste le même. On veut se qualifier pour une demi-finale, donc on n'aura pas droit à l'erreur. Et si l'année dernière ils se sont permis des roulements, je pense que cette année nous n'aurons pas trop l'occasion. Il faudra donc que tous les dimanches, la meilleur équipe soit alignée.

Est-ce qu'il faut tout revoir en ce début de saison ?

Non pas du tout, l'ossature de l'année dernière a été conservée. Ils perdent en finale du championnat, ce qui n'est pas rien et qui prouve qu'il y a beaucoup de bonnes choses. Moi j'arrive de l'extérieur pour apporter un oeil différent. On a recruté quelques joueurs intéressants : David Roméro, qui vient de l'étage au-dessus et qui va nous apporter un plus au niveau du pack.

Avec des pièces maîtresses en moins Brousse et Cologni ?

Ce n'était pas prévu au début, mais ils partent. C'est dommage, car ce sont de très bons joueurs qui nous auraient fait du bien.

Qui sera le favori de ce championnat ?

Palau. Je vois Palau Toulouse Jules-Julien et nous.

#192 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 23 September 2011 - 06:23 AM

Publié le 23/09/2011 03:51 | Henry Christophe ladepeche.fr
Les Ours choisissent la descente en élite 2
rugby à XIII

Jean-Alain Rives et le club ont pris une sage décision. Les Ours sont déterminés à rebondir

À la veille de l'ouverture de la saison 2011-2012, l'annonce fait grand bruit dans les milieux treizistes, le Racing-Club Saint-Gaudens-Comminges XIII quitte le championnat d'élite 1 pour rejoindre celui de l'élite 2. La décision a été prise mercredi soir par le président Jean-Alain Rives après concertation avec les dirigeants et les joueurs. Les instances fédérales ont donné aussi leur accord.

Le problème n'est pas financier. Le club et tout particulièrement son président Jean-Alain Rives ont déployé de gros efforts ces deux dernières années permettant de retrouver de la sérénité.

C'est au plan sportif que se situe le problème, la suite logique de plusieurs saisons aux résultats médiocres en élite 1. Même l'entente avec le Toulouse Olympique, la saison dernière n'a rien changé aux difficultés liées à l'effectif.
Un cahier des charges de plus en plus exigeant

Avec un budget plus restreint et maîtrisé pour un cahier des charges de plus en plus exigeant pour évoluer en élite 1, le club, aujourd'hui quinquagénaire et place forte de la discipline en France avec quatre titres de champion de France et trois coupes de France à son actif, se retrouvait confronté à un manque incontestable de joueurs pour tenir un rôle intéressant à ce niveau comme le souligne son président Jean-Alain Rives : « Malgré le recrutement que nous avions pu faire et qui est de qualité, nous avons un effectif trop fragile pour faire une saison sereine en élite 1. Alors, nous avons misé sur une stabilité du groupe et des ambitions sportives qui se situent au niveau de nos moyens. Je pense que nous pouvons envisager de jouer les premiers rôles en élite 2 alors qu'en élite 1, nous aurions eu celui d'un faire-valoir avec d'inévitables conséquences tant au plan sportif que médiatique. Nous allons partir avec un effectif d'une petite vingtaine de joueurs ce qui est correct pour l'élite 2 et largement insuffisant pour l'élite 1. Les joueurs étrangers sont aussi conservés. Une telle situation, nous l'avons déjà connu par le passé. Il y a des transitions qu'il faut savoir gérer avec le plus de sérénité possible pour rebondir ensuite ».

#193 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 26 September 2011 - 05:05 AM

Publié le 26/09/2011 03:45 | Patrice Chanarz
Albi dans le dur

Gros coup dur pour Albi qui s'incline lourdement à Palau .

Albi Rugby League a eu un premier match de championnat très difficile. Comme vous pouvez le constater en lisant la composition d'équipe, le club albigeois n'a pu aligner que 15 joueurs sur la feuille de match au lieu de 17 habituellement. Ce n'est pas à cause d'un manque d'effectif même s'il y a beaucoup de blessés. Mais, c'est un problème de licences. Les entraîneurs Yannick Buttignol et Romain Dintilhac avaient prévu de faire jouer Barnagaud et les nouvelles recrues Camboulive et Djafour. Malgré l'accord de la fédération dans la semaine pour qu'ils puissent jouer ce premier match, leurs noms n'étaient pas présents sur le bordereau de match, l'arbitre n'a, donc, pas accepté que ces trois joueurs rentrent sur le terrain.

Le groupe ayant fait le déplacement à 18, l'ARL a pu poser 15 noms sur la feuille de match. Mais, très vite, les choses se sont, encore, plus compliquées. Au bout de 20 minutes de jeu, deux gros coups un obligés Cédric Buttignol (épaule) et Philippe Héral (genou) à sortir du terrain. Les « orange et noir » ont, donc, du faire 60 minutes à 13 joueurs sans pouvoir effectuer le moindre changement. « Déjà que nous avions 6 blessés absents que sont Damien Fabre, Lazare Araye, Emilien Gaillac, Dahou, Boulamhy et Davy Talulua, avec les 3 problèmes de licences, nous avions un total de 9 absents. Tous les joueurs sont à féliciter pour s'être accroché jusqu'au bout malgré la difficulté.
Albi a craqué

Sachant que nous avions Auque, Mémin et mon frère Cédric Buttignol qui n'avaient pas joué depuis 2 ans, Loïc Pépin qui est junior et Rachid Takhmi qui n'avais jamais joué au Rugby à XIII », déclarait l'un des deux entraîneurs, Yannick Buttignol. Cette équipe réduite à 13 sans la moindre possibilité de remplacement a tenue 25 minutes au bout desquelles elle était menée 10 à 4.

Après la demi-heure de jeu, elle a craqué dans l'impossibilité de jouer face à une équipe de Palau bien rodée qui a toujours une belle formation avec des anciens joueurs d'élite 1 comme Berthezène et Valette, des nouvelles recrues même s'ils avaient 2 absents (contre 9 pour Albi). « Même si dans le jeu on ne peut rien tirer de positif dans une telle défaite, les 13 présents ont été volontaires et solidaires jusqu'au bout malgré tout. Ils n'ont pas cédé. Mention spéciale à Loïc Pépin (junior) qui a été l'homme du match de notre équipe et à Rachid Takhmi qui a montré de belles choses positives pour son premier match.

Nous avons préservé les blessés ne voulant pas prendre de risque car la saison est longue », concluait Yannick Buttignol.

Palau 64 - Albi 16

Mi-temps : 34 -10

Pour Albi : 2 essais Deburghgraeve (27e, 63e) ; 2 transformations Navarro (27e), Besset (63e) et 2 pénalités Navarro (12e, 18e).

Pour Palau : 11 essais ; 10 transformations.

ALBI : Deburghgraeve, Azri, Jankowiak, Cédric Buttignol, Bibal, (o) Frison, (m) Besset, Navarro, Pépin, Auque, Frézouls, Héral, Fontaine (cap), sont entrés en jeu : Mémin, Takhmi.

#194 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 27 September 2011 - 09:44 AM

PUBLIÉ LE 27/09/2011 08:20 | HENRY CHRISTOPHE
Saint Gaudens-FFR : le bras de fer continue
Rugby à XIII. Les Commingeois veulent rester en Elite 2.



Jean-Alain Rives président désappointé.


Suite au communiqué, vendredi, de la Fédération n'accédant pas à la requête de Saint-Gaudens de pouvoir jouer en élite 2 cette saison et lui demandant de confirmer sa place en élite 1, sous peine de forfait général, le président Jean-Alain Rives avait réuni, hier soir, la grande famille treiziste commingeoise au siège du Saudet.

Sur un ton grave, il a exposé les faits, lu la lettre de soutien de Jean Laban président de la Ligue Midi-Pyrénées adressée au Président Nicolas Larrat et terminé par la lecture de son communiqué envoyé à tous les présidents des clubs d'élite afin de les sensibiliser.

La possibilité du CNOSF
Il a ensuite exposé tous les cas de figures qui se présentaient au club dont la démission du bureau et la mise en sommeil de l'équipe seniors. Mais, à l'unanimité, les dirigeants ont décidé de camper sur leur position et maintenir la demande d'évoluer en élite 2. Jean-Alain Rives s'en explique : « Notre constat de ne pas s'engager en élite 1 par précarité de l'effectif est plus que raisonnable… Malgré tout nous pouvons continuer à fonctionner en élite 2. Je suis complètement désabusé et désappointé par ce refus de la Fédération. Voila pourquoi nous avons décidé de maintenir notre candidature… en élite 2 et si nous sommes déboutés dans cette démarche-là, il y aurait toujours la possibilité d'aller devant le CNOSF pour faire valoir nos droits. Je ne sais pas si nous irons jusque-là car il n'est pas certain que ce recours puisse vraiment déboucher sur du concret mais, en l'état, nous ne le négligeons pas. Et puis, si nous ne pouvions pas obtenir notre quitus pour évoluer en élite 2, et bien le bureau sera démissionnaire. »

#195 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 20 October 2011 - 01:23 PM

Publié le 20/10/2011 11:19 | D.N. ladepeche.fr
Les Broncos à l'épreuve du leader
rugby à xiii. Elite 2

Exemptés du premier tour de la Coupe de France le week-end dernier, les « Broncos» de Toulouse Jules-Julien ne sont pas pour autant restés les bras croisés. Olivier Janzac a proposé à son groupe un match dirigé face au Toulouse Olympique de façon à préparer la venue de Tonneins.

Une formation tonneinquaise (championne de France de DN1, la saison passée) qui est actuellement le leader invaincu de cette pouleElite 2 avec à son actif trois victoires consécutives aux dépens d'Albi, Cavaillon et Carpentras. Cette belle dynamique, les Lot-et-Garonnais espèrent la poursuivre à Toulouse.

Reste que les hommes du président Delpech souhaitent rebondir après le court revers à Lyon-Villeurbanne (12-16). Si , l'ancien attaquant du TO, Vincent Almuzara est incertain, le groupe devrait voir le retour de Karim Djemai, Fourcade Abasse et Hosni Kriouache. Autant de valeurs sûres pour faire face à au leader.
Coupe de France : à Palau le week-end prochain

A l'occasion du deuxième tour de la Coupe de France-Lord Derby, les Toulousains se déplaceront le 30 octobre prochain à Palau. En cas de succès, les Toulousains auraient leur billet pour les huitièmes de finale.

#196 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 24 October 2011 - 11:11 AM

Publié le 24/10/2011 12:10 | Alain Dintilhac ladepeche.fr
Villefranche réalise un match de qualité
xIII. Elite 2. Avec la réception de Carpentras les Villefranchois ont su gagner hier un match important.

La solidité de la défense villefranchoise a été déterminante hier contre Carpentras .

Villefranche XIII Aveyron- Carpentras XIII : 34-16

Mi-temps : 6 à 4

Villefranche XIII Aveyron :

Essais :6 : Thomas (21 èmé, 43 ème, 69 ème) ; Lautrette (49 ème) ;Am Raoui (63 ème) ; Valette (67ème)

Transformations : 5, Bosc

Carpentras XIII :

Essais : 2 : Comtat (53 ème) ; Mouton (56 ème)

Transformations : 2, Sasner

Pénalités : 2, Sasner (2 ème, 29 ème)

Villefranche XIII : Thomas, Amirault, Valette, Erhart, Am Raoui, Lautrette, Bosc, Russery, Dintilhac (cap), Romans, Bellaoui, Melou, Roux, Stoëcklin, Tarayre, Pradines.

Carpentras XIII : Guigue, Gouful, romano, Nies, girar, Sasner, Comtat, Ramouni, Mouton, Bommarito, Khattabi, Jean, Halimi, El Adhani, Gaudemaud, Mesaoubi.

Dès l'entame du match, les visiteurs vont prendre cette rencontre à leur compte et ouvrir le score dès la 2 è minute sur pénalité par Sasner. Continuant sur leur lancée les Vauclusiens vont dominer des locaux absents en attaque durant les vingt premières minutes. Sur leur première envolée balle en mains, les Villefranchois iront à l'essai par Thomas, Bosc transformera. Menant par 6 à 2, les locaux se relâchent une nouvelle fois et Sasner réduit l'écart sur une nouvelle pénalité. Les Loups sont dominés par des visiteurs qui s'illustrent par Khéttabi et Mouton, côté locaux, la défense ne faiblit pas. A 6 à 4 à la mi-temps, la victoire est loin d'être villefranchoise, mais au retour des vestiaires, les Loups prennent enfin leur destin en main. Sur une accélération dans leurs 20 mètres, prolongée par une percée de Pradines, Thomas est à la conclusion. Toujours dominateurs, les locaux vont creuser l'écart par Lautrette qui sur le 5 ème tenu embrume toute la défense adversaire. A 16 à 4, les Villefranchois semblent avoir fait le break, mais Carpentras ne veut rien céder et égalise par deux essais successifs de Comtat et Mouton. A 16 à 16 tout est à refaire. Les Villefranchois se lancent dans une course folle et affole la défense visiteuse : en 6 minutes ils vont tuer le match. Tout d'abord, AmRaoui ( 63 ème) conclut une action collective ; puis Valette (67 ème) en fait de même et Thomas (69 ème) récupère un coup de pied à suivre de son compère Lautrette pour clore le score. A 34 à 16, Villefranche XIII Aveyron empoche sa deuxième victoire à domicile.

#197 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 26 October 2011 - 06:22 AM

Publié le 26/10/2011 03:46 | Patrice Chanarz ladepeche.fr
Albi toujours malchanceux

Les Albigeois devront se remettre au travail.

Dimanche dernier, Albi XIII n'a pas pu faire de miracle en terre catalane. Une fois de plus, les Albigeois ont souffert d'un effectif amputé par de nombreuses absences et blessures. Ce qui a fait qu'ils n'ont pas pu faire tourner le groupe comme ils l'auraient souhaité. Ce qui laisse d'énormes regrets au duo d'entraîneurs Buttignol, Dintilhac. « La première mi-temps a été difficile. Nous avons laissé jouer nos adversaires qui ont rapidement scoré car ils étaient bien en place. En deuxième mi-temps nous avons eu un sursaut, les joueurs se sont bien comportés défensivement. Ce qui leur a permis de récupérer des ballons et de faire de bonnes actions d'attaque », explique Romain Dintilhac. « Nous avons vu des choses intéressantes en deuxième période. C'est dommage que la première ait été approximative par manque de confiance. Nous sommes revenus au score par deux fois notamment à 16/30. Nous avons concédé deux essais dans les 30 dernières minutes, ce qui fait que le score final est large », poursuit-il. Une fois de plus, l'important sera de permettre aux joueurs de récupérer au maximum pour pouvoir se préparer dans les meilleures conditions possibles. « Le problème, encore dimanche, c'était que nous avions beaucoup d'absents. Nous manquions de monde sur le banc, nous avons dû faire jouer, par exemple, Héral et Bibal en deuxième ligne », déclare l'entraîneur albigeois.

Cette semaine, ils vont se remettre au travail pour préparer, d'abord, ce premier match de Coupe de France pour les Albigeois exemptés du tour précédent à la faveur du tirage au sort. Même s'ils vont aller à Cavaillon pour essayer de l'emporter, ils savent bien que le contexte n'est pas favorable.

Du fait de ce grand nombre d'absents dans le collectif albigeois et du fait que les Vauclusiens sont toujours rudes et redoutables à manœuvrer à domicile. « Nous allons mettre plusieurs joueurs au repos surtout ceux qui ont joué à Baho et qui avaient enchaîné les matches précédents », précise Romain Dintilhac. Les « orange et noir », vont profiter de ce match de Coupe pour préparer leur retour en championnat qui reste la priorité. Après 4 défaites ils vont devoir remporter une victoire assez rapidement pour que la saison ne se transforme pas en cauchemar.

Dimanche à 15 heures, Coupe de France : Cavaillon/Albi.

#198 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 28 October 2011 - 06:43 AM

PUBLIÉ LE 27/10/2011 09:27 | D.N. ladepeche.fr
Les "Broncos" ont de l'appé######
rugby à xiii. Elite 2. Les Toulousains en forme.

La tenaille toulousaine est efficace.


Le championnat d'Élite 2 devra compter sérieusement sur les « Broncos » de Toulouse pour l'animer. Dimanche, pour leur deuxième prestation à domicile, les équipiers d'Olivier Janzac avaient un gros défi à relever face à une formation tonneinquaise invaincue et forte de trois victoires consécutives.

Privés de Peter Lima, les Toulousains ont vite pris l'initiative de la partie pour inscrire en première période la bagatelle de cinq essais parfaitement construits par Tony Maurel, Abderazak El Khallouki, Aissam Yousri et Hosni Kriouache (auteur d'un doublé). Le buteur et ouvreur, Julien Castagnet, s'est fait un plaisir d'apporter au total un capital de douze points (6 transformations pour 100 % de réussite).

À la pause, le leader lot et garonnaise ne pouvait que constater une domination sans partage de leurs adversaires.

Avec un retard de 30 unités, Tonneins devait ensuite se contenter de limiter les dégâts afin d'éviter une grosse correction. Avec l'appui du vent, les Tonneinquais ont proposé un jeu plus conforme à leur statut de leader. Ils ont inscrit trois essais mais, au final, ils ont concédé une large défaite, 36 à 14.

À Palau, dimanche
Le week-end prochain, les Toulousains se déplacent à Palau (formation qu'ils ont vaincue en championnat 34-14) dimanche pour le compte de la Coupe de France Lord Derby.

#199 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 31 October 2011 - 08:58 AM

Palau et sa volonté d'airain
Le 31/10/2011 à 06h00 lindep.com

Julien Touxagas a montré l'exemple face aux Toulousains de Peter Lima.


Bienvenu à "Palauland", les Toulousains n'ont pas eu droit à la visite des installations, mais aux tampons qui soulevaient des ouahs de contentement d'une tribune éruptive et des quolibets qui glissaient avec. Il est vrai que les Broncos avaient essuyé la foudre (34-14) au stade Struxiano. "Nous étions passés à côté et avions pris une leçon de rugby. Ça arrive. Aujourd'hui on a joué sur notre valeur et on a vu du beau rugby" soulignait Gilbert Desclaux, revenu des limbes pour épauler Jean-Claude Touxagas.

Palau avait mis du volume dans son entame de match. Berthezène était venu comme un renard ramper derrière un tenu (10). Belkhiri bénéficiait côté gauche (14) d'une passe allongée de Brousse. Torrés s'effaçait dans le timing de Touxagas (19). Et Palau était devant (16-0).


Mais le temps s'enchifrenait lorsque Mauretta brandissait un poing vengeur et M. Grandjean (27) un carton rouge sévère. Les Toulousains profitaient de cette période de flottement pour envoyer Kriouche à l'essai (30).

Palau à 12 se mettait à l'abri avant la pause. Torres profitait du travail de Mignard et filait en coin de but derrière le tenu (37). Brousse (40) magnétisait la défense toulousaine, en reprenant de manière acrobatique un coup de pied à suivre de Belkhiri. Mi-temps : 26-6.

Palau dans la crainte thésaurisait en cadrant une pénalité (54) de Torrés. Mais la crainte fut de courte durée. Surtout avec un Brousse à ce niveau, qui venait happer un ballon d'essai (58) servi par Madani dans l'axe du terrain.

Toulouse avait bien une réaction convulsive, sur une percée du monolithique pilier Oumansouri, monnayée par l'ouvreur Castagnet (69).

Mais Palau avec sa volonté d'airain était toujours en avance d'un coup, à l'image d'un Torrés (77), excellent hier, qui signait son troisième essai, juste avant un sursaut d'orgueil des Toulousains et de Kriouche (80).

#200 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 01 November 2011 - 08:22 AM

N. Mignard a soif de rugby lindep.fr
Le 1/11/2011 à 06h00
Mignard est passé du XV au XIII en rejoignant les Broncos.

Nicolas Mignard, tout comme Maxime Barcia, est issu de la filière JSI. Il a choisi cette saison de franchir le pont du Tech, pour venir en rive droite jouer un autre rugby que le sien. Caractère trempé, solide sur ses appuis, il a vite trouvé sa place à l'aile des Broncos.

C'est votre première saison à XIII, vous découvrez un autre rugby ?

"Oui, ça fait quatre ans que j'avais envie d'aller à XIII, mais je n'avais pas trop osé. Ça faisait dix ans que je jouais à Elne et les deux dernières années que j'y ai passées, je me faisais vraiment "chier" sur le terrain, je touchais deux, voire un ballon dans le match. Je suis venu à Palau, car j'ai été contacté par Antoine Noguéra. J'ai été bien accueilli ici par le groupe et je me régale".

Vous vous êtes rapidement adapté ?

"Je ne sais pas si on peut dire ça, car je fais encore pas mal de fautes, avec les tenus, que je dois travailler. Mais ça viendra petit à petit, en plus on m'explique ce qu'il faut travailler".

Quelle est pour vous la différence fondamentale entre les deux rugbys ?

"Il y a plus de jeu, moins d'arrêts de jeu et ça galope plus derrière. On touche vraiment beaucoup plus de ballons qu'à XV à l'aile".

A quel poste préférez-vous évoluer ?

"Là on m'a mis à l'aile, en me disant qu'à XIII on peut jouer à l'aile comme devant. On verra si je joue à l'aile ou au centre. On verra avec le temps car j'ai pas mal de choses à travailler encore".

Comment jugez-vous le début de saison de l'équipe ?

"Intéressant et apparemment il faut qu'on trouve, comme le dit l'entraîneur, une épine dorsale pour avancer, mais petit à petit ça se fait. Il y a un bon groupe".

Vous aviez quelque chose à prouver contre Toulouse ?

"Oui, nous avions une revanche à prendre, parce que là-bas, en championnat, nous avions pris 30 points. Nous étions passés à côté du match. Et il fallait qu'on se rattrape. Je pense qu'on a sorti le match qu'il fallait, par rapport à ce que nous avions préparé à l'entraînement, où nous avions beaucoup travaillé la défense et on a appliqué ce qu'on a mis en place à l'entraînement".




0 user(s) are reading this topic

0 members, 0 guests, 0 anonymous users