Jump to content


RUGBY LEAGUE WORLD MAGAZINE (ISSUE 397 - MAY 2014): Available to download now. Get the app from Apple Newsstand or GooglePlay, or click here to read it online now at Pocketmags.com - Print edition in shops from Friday, or click here to get it delivered by post in the UK or worldwide.

Rugby League World - April 2014
League Express

Podcast

Photo
- - - - -

ELITE 2


  • Please log in to reply
349 replies to this topic

#121 del capo

del capo
  • Coach
  • 761 posts

Posted 18 August 2010 - 08:39 PM

QUOTE (Philippe Barrau @ Jun 7 2010, 09:02 AM) <{POST_SNAPBACK}>
Pour Palau plus qu'un titre, un exploit !

E
LITE 2, finale. Avec un des plus petits budgets du championnat, Palau réussit l'exploit d'accrocher un titre (18-12) face à Montpellier.
Le stade Henri-Chamorin ras la gueule, éructait comme un volcan à l'heure du coup d'envoi. Sous un ciel bas comme un couvercle, dans ce stade étuve, les Broncos de Palau et les Diables Rouges de Montpellier avaient décidé de se défier physiquement, par quelques "arrêt-buffet", qui firent frissonner l'échine de la tribune Ernest-Terranova et les pesages "so british" du vieux stade stéphanois. Palau héritait d'une première pénalité (2 e ), 20 mètres face aux poteaux, que Valette cadrait. Pas le temps de s'acagnarder, le match partait sur le bon tempo et les Diables Rouges (5 e ) s'enfonçaient
sur l'aile droite, où Bergé alertait Capéla qui, d'une chistera décalait Rochas, vaillant comme une épée, qui filait à l'essai.
Au sortir d'un premier quart d'heure tendu, Palau, souvent à la faute, jouait sans ballon et Montpellier avait le match en main. La preuve : Stuart en embuscade aux 30 mètres filait dans le dos des Palauencs et trouvait Bergé (26 e ) sur sa droite, qui se carapatait plein phare à l'essai.
Palau désarmé, scarifié dans son amour-propre, n'avait plus qu'à réagir. C'est Diaz (38 e ) qui montrait l'exemple, ce qui entraînait une pénalité que Valette (39 e ) mettait dans la cible. Mi-temps : 10-4 pour Montpellier.
Les Broncos étaient dans le doute, pris dans la toile tissée par Zitter, en difficulté au ras, où Stuart venait toujours rôder avec sa gourme coutumière, après deux ou trois fixations. Mais c'est un autre Palau qui sortait des vestiaires. Un Palau plus tonique, plus discipliné, qui obligeait Marcerou à un sauvetage désespéré (45 e ). Les Diables Rouges cédaient du terrain. Valette (49 e ) ajustait une pénalité. Et c'est Fruteau Delaclos (51 e ), avec ce nom tout sorti droit d'une saga arthurienne qui, sabre au clair, effaçait l'affront et la défense héraultaise : 10-10. Un autre match débutait. " Je veux des options après moi", râlait Zitter. Et même si Marcerou cadrait une pénalité (57 e ), ses options restèrent lettre morte. Dans cette fin de match noyée sous un suaire de pluie, Palau venait tisonner la braise. Valette (72 e ) remettait les équipes dos à dos (12-12). Et c'est en brassant la pâte du combat que Palau trouvait la solution. Elle naissait côté droit, sous le menton de la tribune, où Sylvain Amigas (75 e ) décalait Athiel, gonflé comme une cornemuse, qui filait à l'essai. Il fallait tenir, et le tampon de désosseur de Diaz sur Modébadzé sonnait le glas des intentions héraultaises. Palau était champion de France.


"Une grande famille".

Bruno Saintignan (président de Montpellier) : "Maintenant il faut rebondir. C'est une déception. Nous perdons ce match sur des fautes. Sur un ballon mal talonné. Par moment on écarte alors qu'il fallait garder le ballon. Il y a eu un gros match, très physique. Nous avons répondu présents. Nous avons réalisé une bonne première mi-temps. On s'incline sur des fautes, des détails. On a bien défendu, mais on a subi plusieurs séries de tenus. Cette défaite ne remet pas en cause notre accession en Elite 1. On est candidat pour monter. M. Martin le vice-président de l'Agglo, nous a confirmé son soutien".

Nicolas Athiel (centre de Palau) : "Le coeur a parlé. Quand on voit tout ce public qui nous a suivis toute la saison, franchement on les remercie. En début de saison nous ne pensions pas avoir une équipe comme ça. C'est vraiment une famille".
Houcine El Bouchti (talonneur de Palau) : "Nous avons eu une saison difficile. Là nous arrivons au bout. On a prouvé à tout le monde qu'on est une grande équipe. C'est bien pour le club, pour les dirigeants, pour ceux qui n'ont pas joué. C'est pour eux que nous avons gagné. C'est un des plus beaux titres depuis 9 ans que je suis à Palau. J'arrête ma carrière là et je finis en beauté".

Jean-Philippe Costesèque (pilier de Palau) : "C'est le plus beau titre, parce que c'est le dernier. J'arrête ma carrière en aophéose, avec le titre de champion de France. Cela clôture un petit moment de vie qu'a été le rugby. Maintenant je vais m'occuper de ma famille".
Antoine Noguéra (Manager de Palau) : "Ce n'est que du bonheur. Nous avons effectué un travail très dur tout au long de la saison. Je disais le week-end dernier que c'était une famille, maintenant je dis que c'est une grande famille, les joueurs, les dirigeants, tout le village. Aujourd'hui je suis le plus heureux du monde".

Les Broncos humbles et patients

Dans la liesse finale de cette fin de journée, dans l'ostentatoire envie de caresser ce "planxot", de l'envelopper de toute leur affection, les Palauencs lâchaient hier dans une fin d'après-midi blême, ce trop plein de passion qui pousse ce petit village d'irréductibles treizistes vers les sommets. Face à des Montpelliérains, réguliers toute au long de la saison, qu'ils avaient battu à l'aller (28-20), avant de s'incliner au stade Sabathé (18-10), on les disait plus physiques mais moins joueurs. Leur grande force hier à Saint-Estève, c'est d'avoir su se montrer patients, d'avoir su
rectifier le tir, lorsqu'à la mi-temps le doute habitait le vestiaire.
"Le groupe est sain" lâchait le coprésident Edmond Deit en liminaire de cette finale. Et il fallait l'être pour bloquer au plus fort de la tempête ce mouvement perpétuel qui fait la force des Diables Rouges.
C'est l'essai de Fruteau (51 e ) qui a fait basculer le match, fait reculer les Héraultais, déjouer cette belle machine au point que Fred Zitter n'avait plus la clef du match, la clef des intervalles qui font la force des Diables Rouges. Tout comme ces jaillissements de l'Australien Stuart, mis sous l'éteignoir hier par une défense catalane rigoureuse comme un théorème.
" Ce fut très dur, en première mi-temps nous avons été dominés. On fait beaucoup de fautes. Dans les vestiaires, à la mi-temps on s'est fait vraiment secouer. On a changé les consignes. On a joué plus simplement, On a su rester patients. La victoire est pas sée par là" expliquait l'ailier des Broncos Farid Goutta.
Dans ce final de joies et de larmes, David Bertehzène courait comme un gamin s'accrochant au cou de ses potes de labeur, de ses amis : "C'est magnifique. J'ai vécu l'an dernier une saison difficile, Palau m'avait fait un appel du pied. Dans la vie il faut toujours rebondir. J'ai trouvé en Jean-Claude Touxagas quelqu'un qui m'a soutenu. Je suis content pour ce club de Palau. Je ne connaissais pas ça, toute cette amitié. Le "planxot", c'est ce que je voulais." Palau champion de France d'Elite 2 ne montera pas en Elite 1. C'est logique. Mais deux ans après avoir été champion de France de Nationale 1, c'est un bel exploit. Reste à savoir si Jean-Claude Touxagas sera toujours président jusqu'en 2012.
O. A.

Olivier Alvarado lindep.com

Palau 18 Montpellier 12
à Saint-Estève, stade Henri-Chamorin. Mi-temps : 4-10.
Arbitre : Stéphane Vincent, assisté de Thomas Blanchis et José Péreira. 4000 spectateurs environ. Pluie fine. pelouse souple.

Pour Palau : 2 essais : Fruteau (51), Athiel (75); 2 transformations, 3 pénalités (2, 39, 49) Valette.
Pour Montpellier : 2 essais : Rochas (5), Bergé (26) ; 1 transformation, 1 pénalité (57) Marcerou.
Cartons jaunes . A Palau : Costésèque (16).

PALAU :
Vilanova, Valette, Diaz, Athiel, Goutta, Berthezène (m), Madani (o) , Costesèque, EL Bouchti, Sébastien Amigas, Belrtri, Prunac, Teixido, Fruteau, Nierga, Sylvain Amigas, Pérez.

MONTPELLIER :
Stuart, Rochas, Marcerou, Modébadzé, Tost, Bergé (o), Paoli (m), Grégoire, Stoecklin, Chéchilian, Chouvelon, Capéla, Zitter, Tomaso, Meilehako, Bennaddi, Selles.

Leigh East ,Champions of the English National Conference League have confirmed their challenge for European Club Champions at this level and accept Pallau's invitation to compete this October. Leigh East field three Open Age sides and twelve + teams at juniors etc. Head Coach is former GB international and ex Warrington coach John Fieldhouse.The National Conference League is the top winter competition immediately below RFL Championship and their sides often frighten and sometimes beat RFL clubs in the Challenge Cup. An exciting game is guaranteed..They have their own website if you 'google '. and apologies for being in English but if you hit the right button it will hopefully translate !!!

#122 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,001 posts

Posted 25 August 2010 - 11:07 AM

Publié le 25/08/2010 10:43 | Recueilli par Éric Berger ladepeche.fr
Albi. «Objectif: remonter en Elite 1»
rugby à XIII


De gauche à droite, Michel Passamar, Bernard Garel et Didier Frezouls, dirigeants d'Albi rugby league./ Photo DDM, E.B.

À Albi rugby league a un nouveau président. Jeune retraité, Bernard Garel, un ancien commercial passionné de rugby à XIII, est à la tête du club depuis juillet. « Les décisions sont prises de manière collégiale. Pas question de donner les pleins pouvoirs à une seule personne » prévient d'emblée Bernard Garel qui ne souhaite pas « renouveler les erreurs du passé ». Le point avec lui sur les projets du club.

Quels sont les objectifs du club cette saison ?

Travailler avec nos moyens financiers qui sont limités. Sur le plan sportif, nous voulons faire aussi bien que l'an dernier dans toutes les catégories.

Quel est votre budget ?

Il est de moins de 200 000 €. Nous avions la saison dernière 40 partenaires privés. On aimerait augmenter ce chiffre. On regrette que l'aide municipale ne soit que de 40 000 € ce qui est faible par rapport aux autres clubs d'Albi. Au niveau équipement, nous n'avons rien pour travailler. Le stadium a été refait. Rigaud est en chantier. Et Mazicou ? La tribune a des planches en bois qui datent de 1961-1962. Nous n'avons même pas un bureau et on doit partager les terrains pour les matchs et les entraînements.

Que comptez-vous faire au niveau des jeunes ?

Nous avons eu l'an passé d'excellents résultats. Nous avons un projet de développement de l'école de rugby et d'accompagnement des minimes, cadets et juniors. On s'investit aussi auprès des jeunes en difficulté.

Est-il envisageable qu'Albi remonte en Élite 1 ?

C'est l'objectif. Peut-être même dès l'année prochaine. Nous avons un effectif jeune avec certains joueurs capables de jouer en élite. Tout passera par le financier, monter c'est au minimum un budget de 500 000€. Si c'est possible, on montera. Mais on ne fera pas n'importe quoi. Pas question de revivre ce qu'on a vécu il y a deux ans (ndlr : avec la liquidation du RC Albi).

Vu d'extérieur, on se dit que l'avenir serait une entente avec le club voisin de Lescure. Est-ce envisageable ?

Aujourd'hui, il y a deux entités. Si Albi monte en élite, il y aurait un intérêt à se regrouper. Mais aujourd'hui, nous sommes concurrents. Les choses sont compliquées.

Vous prévoyez d'accueillir un match du Toulouse Olympique.

Nous avons l'accord du président toulousain pour accueillir un match de Championship l'été 2 011 à Mazicou. Ce sera une rencontre entre Toulouse et un club anglais. Il nous faut d'abord l'accord des instances anglaises. Mais auparavant, il y aura le 23 octobre un match de Coupe d'Europe au stadium entre la France et le Pays de Galles. »

Les cartes d'abonnement (50 €) sont en vente au tabac presse Pinier rond-point de Gesse, Ets Frezouls av. De Lattre de Tassigny, hôtel du Vigan et au siège à la maison des sports (stadium). Tél. : 05 63 38 04 66.


#123 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,001 posts

Posted 05 September 2010 - 08:18 AM


CORBEIL-ESSONNES
Le club de rugby appelle au secours



| Réagir
05.09.2010, 07h00

L’initiative a fait sensation. Hier, lors de l’ouverture de la Foire de Corbeil-Essonnes, l’événement de la rentrée dans la ville, le président du club de rugby à XIII de la ville était présent sur le stand des associations… avec des décombres et des maillots calcinés provenant des installations du club ravagé par un incendie en juillet.
Une façon de demander de l’aide à la ville pour remonter ce club, très performant d’un point de vue sportif. Finalement, la mairie a indiqué que des crédits avaient été débloqués pour installer des préfabriqués d’ici à mars.

leparisien.fr

#124 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,001 posts

Posted 07 September 2010 - 05:56 AM

Publié le 07/09/2010 03:53 | LaDepeche.fr
Villefranche-de-Rouergue. Reprise effective pour les treizistes
rugby à XIII


Villefranche-de-Rouergue. Reprise effective pour les treizistes

Ce week-end, la reprise pour tous les treizistes a bien eu lieu et même avec un beau succès sous un soleil éclatant, comme le sourire de tous les responsables de Villefranche XIII Aveyron.

élite 2. En attendant la reprise du championnat élite 2 début octobre, les équipiers seniors se sont retrouvés pour un stage à Najac où le maître mot était vivre ensemble. Tout le long de ce stage, l'ambiance était des plus cordiales. Au programme, VTT, canoë-kayak, course à pied, accrobranche, travail rugbystique défensif et collectif, match contre Réalmont.

Rugby loisirs. Vendredi, ils étaient venus en nombre tous les adeptes du rugby loisirs, sur le stade de Monteils, pour débuter une saison qui promet d'être riche. Les entraînements vont se poursuivre au rythme habituel, c'est-à-dire tous les quinze jours, prochain entraînement vendredi 17 septembre, à 19h30. Renseignements: Michel Delpech, tél. 06 88 61 50 89.

école des jeunes-minimes. Ici aussi, la rentrée est effective et, ce samedi, ils étaient tout heureux de retrouver ou de découvrir le ballon ovale pour un début de saison préparée comme il se doit par tous les dirigeants et éducateurs. Il faut dire que ceux-ci avaient mis les petits plats dans les grands pour cette rentrée qui a connu un très beau succès. Les entraînements ont lieu les mercredis et samedis, de 14h à 16h, stade H.-Lagarde. Renseignements: Clément Roux, 06 42 94 92 45.

Cadets-juniors. Déjà les entraînements ont repris, et que ce soit en cadets ou en juniors, l'effectif est conséquent et devrait encore s'étoffer avant de débuter le championnat. Pour les juniors, un stage est en cours pour le week-end du 18 septembre. à la grande satisfaction des entraîneurs, l'assiduité des joueurs est révélateur de l'état d'esprit qui règne dans ces deux équipes. Pour tous ceux qui souhaiteraient se joindre aux groupes ou bien découvrir la pratique du rugby à XIII, les entraînements ont lieu tous les mercredis et vendredis à 19h 15, stade H.-Lagarde. Contact : 06 74 64 15 29.


#125 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,001 posts

Posted 07 September 2010 - 06:00 AM

Publié le 07/09/2010 03:52 | Patrice Chanarz ladepeche.fr
L'Albi nouveau est arrivé
rugby à XIII. Elite 2. Les Albigeois sont dans la dernière ligne droite de leur préparation.


Romain Dintilhac, co-entraîneur, au milieu de ses nouveaux joueurs./Photo DDM

À l'intersaison, Albi Rugby League a procédé à quelques modifications. Dans le bureau directeur, Bernard Garel et Didier Coste sont de retour. Les seniors sont toujours entraînés par Stéphane Revello. Il est maintenant épaulé par Romain Dintilhac qui l'avait déjà aidé la saison passée. Ce dernier est officiellement co entraîneur et préparateur physique.

Pour les joueurs, ont été recrutés : Cédric Barnagaud (St-Gaudens), Jean-Luc Molina (St-Gaudens), Damien Fabre (Carcassonne, formé à Réalmont), Loïc Torrès (Lescure), Nicolas Bels (Réalmont) et Rafik Hova Nisian qui a joué par le passé en juniors à Lescure et vient de la boxe.

Amaury Raynal est de retour au club après être parti en juniors à St-Gaudens, puis un passage à Villefranche d'Albi. Nicolas Ballet revient, également, dans l'effectif après une longue blessure. Les juniors Damien Fédou, Louis Bonnefont, Yohan Didonne et David Cozzolino intègrent l'équipe fanion.

Sont partis du club : Julien Castagnet (Ramonville), Nicolas Delgal (Villeneuve sur Lot), Djamel Azri (Villefranche de Rouergue) et Jean-Baptiste Baloup (arrêt pour raison professionnelle).

Malgré ces quelques départs, l'ARL s'est renforcé avec de solides avants en provenance d'élite 1 et un ancien boxeur au physique prometteur. L'entraîneur, Stéphane Revello, est satisfait du recrutement effectué malgré un budget restreint. Même s'il aurait souhaité un joueur polyvalent supplémentaire aux postes de demi. Il espère, encore, faire signer un ancien quinziste. « La priorité de recruter devant a été faite. Par contre, je ne m'attendais pas au départ de Julien Castagnet qui a dû rester dans la région toulousaine pour raisons familiales. C'est une grosse déception car c'était un joueur important pour l'ambiance du groupe. Je compte sur les jeunes pour pouvoir doubler tous les postes », déclare-t-il. Les entraînements d'avant saison ont été axés, logiquement, sur la préparation physique. La préparation tactique a commencé. Après une sortie en vélo de 40 kilomètres et une opposition, les Albigeois ont joué un match amical contre Villeneuve sur Lot à Clairac.

Ils effectueront un tournoi à Ramonville le 11 septembre avant d'aller à Lyon le 24 septembre pour le premier match de la saison en championnat.


#126 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,001 posts

Posted 08 September 2010 - 08:13 AM

Le Barcarès baisse les voiles

ELITE 2. Champion de France de Nationale 1, après avoir été champion de France de Fédérale, Le Barcarès baisse les voiles et ne participera pas au championnat d'Elite 2. Un malaise sous forme de conflit fédéral qui laissera des traces. RUGBY A XIII
Le Barcarès, pêcheur de titres, est au bout de son conte de fée. Après avoir chaussé les bottes de sept lieues, les Maritimes, champions de France Elite 2 2006 et 2008, Fédérale 2009, Nationale 1 2010, tirent le rideau sur une exceptionnelle aventure. A l'orée de la saison 2008-2009, ils avaient pourtant rêvé d'intégrer un championnat anglais. Le projet restait lettre morte. Une contrariété. La suite, un long imbroglio et un bras de fer avec la FFR XIII, qui est en jugement, concernant les mutations des joueurs du Barcarès vers Baho. "Les promesses n'ont pas été tenues, on nous
avait laissé entendre au congrès de Cahors, qu'en raison d'une restructuration des compétitions, nous restions en Nationale 1, explique le président Serge Roses. C'est à la reprise des entraînements que nous avons appris que nous montions en Elite 2 et aujourd'hui, il faudrait qu'on recrute. Le budget avait été établi. Avec quel argent pouvons nous recruter ? On se retrouve dans la situation de devoir racheter des mutations de joueurs d'Elite 2, alors que nous avons été spoliés". Dans ce no man's land d'incertitudes financières et sportives, les dirigeants s'étaient donnés quelques jours de réflexions, consultant la municipalité, le coach Guy Campourcy et les joueurs. La décision d'une mise en sommeil de l'équipe première a finalement été prise lundi soir, à l'issue de l'entraînement. Mais le club maintient en compétition les minimes, cadets, l'école de rugby et son entente avec Estagel en Fédérale. "Pour nous, monter en Elite 2, ce n'est pas qu'une question de budget, c'est aussi une affaire de principe", souligne Henri Tixaire.
" J'aime le rugby. Je ne veux pas quitter le rugby à XIII, lâche le président Serge Roses, mais ça fait 12 ans que nous prenons des coups, que nous nous battons sans arrêt".
"Nous sommes lucides, on n'a pas fait ça sur un coup de tête. On est réaliste", ajoute Henri Tixaire.
"Jamais nous n'avions envisagé d'être champion de France (...) on sait très bien que notre équipe de DN1 n'a pas le niveau de l'Elite 2, surtout physiquement. Nous avons un potentiel réduit. Certains joueurs n'ont pas envie de franchir le pas. Sérieusement, le fossé est grand entre la DN1 et l'Elite 2", explique Marie Roses.
Le Barcarès rebondira. Parce que c'est dans l'esprit des gens de la mer. "Homme libre, toujours tu chériras la mer", a écrit Baudelaire, qui n'a jamais joué au rugby, mais a tout compris.
Olivier Alvarado lindep.com

#127 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,001 posts

Posted 11 September 2010 - 09:08 AM

Elite 2 : Sébastien Terrado (Le Barcarès) rejoint Palau

Mercredi, à la lecture de L’Indépendant Catalan, bon nombre de clubs ont senti la bonne occasion. Le Barcarès baissant les voiles, les joueurs sont donc restés sur le carreau. Parmi eux, Sébastien Terrado (31 ans), le stratège maritime. Baho, les Baroudeurs de Pia et même Leucate XV se sont manifestés, mais c’est finalement le projet palauenc qui a le plus séduit l’ancien joueur de Pia (7 ans), Limoux (1 an), Lézignan (1 an) et l’UTC (1 an). Hier soir, le policier municipal de Pia (collègue de Pascal Fages et Sébastien Amigas notamment), champion de DN1, Fédérale et Elite 2, découvrait ses nouveaux partenaires, tout comme Sylvain Chaubet (autre transfuge du Barcarès), pour son premier entraînement au pied des Albères.

Regrettez-vous que Le Barcarès mette la clé sous la porte ?

Bien sûr. J’ai passé des très bons moments là-bas. J’aurais aimé tenter l’aventure de l’Elite 2 avec mes jeunes partenaires. Mais certains n’ont pas souhaité relever le challenge. C’est dommage. Tout l’été, je me suis renseigné auprès des dirigeants afin de savoir dans quelle division nous allions évoluer. Fin juillet, le club était dans l’expectative. La Fédération nous avait demandés, en qualité de champion, d’évoluer en Elite 2. Mais personne n’était vraiment très chaud par cette promotion. Bien sûr, nous aurions eu des difficultés à ce niveau mais nous n’aurions pas été ridicules non plus. Mais bon, c’est comme ça. Si vous voulez le fond de ma pensée, je pense très sincèrement que nous aurions dû accepter l’accession, découvrir et rectifier le tir éventuellement la saison suivante.

Place à Palau désormais…

Oui, je vais retrouver pas mal de joueurs que je connais : Sébastien Amigas, David Berthézène, Thomas Valette, Nicolas Athiel, Lionel Teixido et même le manager Antoine Nogueira avec qui j’ai joué à Pia lors de sa dernière saison… Palau, c’est un club familial, qui a des ambitions, le recrutement le prouve avec Christophe Calegari ou Samir Belkhiri par exemple. Cela me ferait plaisir de regagner un nouveau titre d’Elite 2, trois ans après celui glané avec Le Barcarès. Mais il faudra compter avec Cavaillon, Albi et Baho qui ont de grosses ambitions.
ffr13.com

#128 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,001 posts

Posted 21 September 2010 - 11:36 AM

Publié le 21/09/2010 11:26 | LaDepeche.fr
Albi Rugby League domine Saint-Gaudens

Albi a battu St-Gaudens 26 à 12 (mi-temps : 10 à 6).

Un nombreux public était au rendez - vous samedi, au Stade Mazicou pour cette première rencontre amicale en terre albigeoise. L'invité était de taille… Saint Gaudens (Elite 1). Les Albigeois lors des précédents débats face à Toulouse et Villeneuve-sur-Lot (Elite 1) avaient annoncé la couleur en remportant ces deux rencontres.

Samedi soir à Mazicou, le public a été comblé. Les recrues ont été à la hauteur des espérances des coachs Revello et Dintilhac, mais derrière l'efficacité des Fontés, Fabre et autres pièces maîtresses, les plus étonnants furent les plus jeunes (Fédou - Didonne) qui ont été admirables. Une belle saison s'annonce chez les Treizistes Albigeois….


#129 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,001 posts

Posted 22 September 2010 - 07:55 AM

Publié le 22/09/2010 09:25 | Propos recueillis par Guillaume Courveille ladepeche.fr
Lescure-Arthès. Un international serbe chez les Minautores
Recrue de poids en élite 2.

C'est le premier gros coup du RC Lescure-Arthès XIII sur le marché des transferts ! Soni Radovanovic, 22ans, (1m94, 107 kg), international serbe et joueur professionnel de Whitehaven en « League One » débarque au labyrinthe Vidal dans l'espoir de hisser le club vers les sommets.

Soni, pourquoi avoir choisi la France et Lescure ?

« Je sors d'une saison délicate avec mon club de Whitehaven en Angleterre puisque nous n'avons pas pu éviter la relégation. Je me suis donc retrouvé libre de tout contrat et Lescure m'a contacté en me proposant un challenge intéressant. J'avais envie de découvrir la France, sa culture et son jeu ».

Quels sont vos objectifs sur le plan collectif et personnel ?

« Lescure est une grande équipe et j'ai envie d'apporter ma signature afin que l'on puisse approcher un niveau de jeu d'Elite 1. D'ailleurs, j'aimerais bien découvrir un jour ce championnat, et pourquoi pas avec Lescure ».

Il paraît que vous êtes une véritable Star en Serbie, vous êtes même le capitaine de votre équipe ?

« Oui c'est vrai j'ai la chance d'être le capitaine de la Serbie. Maintenant parler de star, il n'y a que mes amis qui m'appelle ainsi (sourires) ».

A quel âge avez-vous commencé le rugby à XIII ?

« J'ai débuté, je devais avoir 15 ans dans un club en Serbie qui se nomme « Dorcol ». Vous savez, le rugby à XIII n'est pas un sport majeur en Serbie et c'est pour cela que je suis parti en Angleterre pour découvrir le haut niveau ».

Avec l'arrivée d'un joueur de classe internationale, le RC Lescure-Arthès XIII semble avoir fait un choix de qualité pour renforcer sa ligne d'avants !

Nous vous annoncions dans notre précédente édition que le championnat Elite 2 reprenait le 26 septembre avec comme premier match Lescure-Cavaillon. Une modification du calendrier suite au forfait du Barcarès a eu lieu et vous pourrez retrouver les Minotaures le 3 octobre à Lescure face à Baho pour le compte de la 1ere journée.


#130 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,001 posts

Posted 22 September 2010 - 08:29 AM

Publié le 22/09/2010 09:24 | LaDepeche.fr
Romain Dintilhac nouveau co-entraineur d'Albi
trois questions à.

Comment s'est faite votre arrivée à Albi ?

« J'étais joueur à Villefranche de Rouergue. Ensuite, j'ai été préparateur physique dans ce même club puis à Toulouse. Avec Stéphane Revello, nous avons Jérôme Frayssinous (ancien joueur d'Albi et ancien entraîneur de Lescure) comme ami commun. C'est lui qui nous a mis en contact l'année dernière et nous avons décidé de travailler ensemble.»

Comment se sont passés les premiers contacts avec le club ?

=« Très bien. Cela a débuté la saison dernière. Au début, j'ai donné des programmes de préparation à Stéphane (Revello) par téléphone alors que j'étais à Toulouse. Puis, je suis venu participer aux entraînements avec lui en fin de saison. Cette année, cela se passe bien, dans la continuité. Avec l'entraîneur, nous travaillons ensemble en échangeant nos idées sur la préparation à adopter. Il me donne des indications car il connaît très bien les joueurs et leurs qualités. »

Quels sont vos premiers sentiments sur votre groupe de joueurs ?

« Je suis très satisfait. Ils sont tous motivés et très attentifs aux exercices que je leur demande de réaliser aux entraînements. Ils sont dans une bonne condition physique et devraient arriver prêts au premier match de championnat. Mon objectif est de faire une bonne préparation physique pour permettre de limiter le nombre de blessures et protéger l'intégrité physique des joueurs. J'ai constaté que, dans une équipe, c'est très important de garder un effectif au complet le plus longtemps possible».

Propos recueillis par P.C.


#131 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,001 posts

Posted 29 September 2010 - 06:12 AM

Publié le 29/09/2010 03:52 | LaDepeche.fr
Villefranche-de-Rouergue. Rugby XIII : le coup d'envoi donné dimanche
Villefranche-de-Rouergue. Rugby XIII : le coup d'envoi donné dimanche
Villefranche-de-Rouergue. Rugby XIII : le coup d'envoi donné dimanche
Villefranche-de-Rouergue. Rugby XIII : le coup d'envoi donné dimanche

C'est donc ce dimanche 3 octobre que Villefranche XIII Aveyron ouvrira, chez le champion de France Palau, la saison 2010-2011 en Élite 2. Avant, faisons le point sur la préparation.

Intensité: Avec une reprise courant août, les Villefranchois ont progressivement augmenté leur charge de travail pour terminer cette préparation par trois entraînements semaine. Deux matchs amicaux ont permis à Damien Couturier, nouvel entraîneur, d'observer ses coéquipiers en phase réelle.

Jeune: Encore une fois, Villefranche XIII Aveyron présentera un effectif très jeune constitué de joueurs issus du club. Hormis El Kalouki et Melou, trentenaires confirmés, les Dintilhac et Roux, du haut de leurs 24 et 23 ans, font figure de joueurs expérimentés ! Et à ce titre, ils devront tirer leurs coéquipiers vers le haut.

Favoris: Palau et Albi sont les favoris. Champion de France en titre, Palau alignera encore une fois une équipe expérimentée et au fort potentiel. A Albi, les dirigeants souhaitent gagner le titre.

Qualification: Palau et Albi font figure de favoris. Lescure-Arthès, Baho, Entraygues sont sereins. Cavaillon, Lyon et Toulouse Jules-Julien affichent des ambitions à la hausse. Corbeil et Villefranche XIII Aveyron semblent plus mesurés.


#132 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,001 posts

Posted 29 September 2010 - 06:31 AM


Sport roussillonnais Rugby à XIII La colère de Palau
Rugby à XIII La colère de Palau



Ni la terrasse ombragée de "Chez Alco" à Toulouges, ni les facéties du tenancier des lieux, ne parviennent à rendre le sourire à Antoine Noguéra, le manager de Palau. L'objet de son courroux ? Les misères supposées que SM Pia ferait au champion de France d'Elite 2. "Cet été, nous nous sommes entendus avec les Salanquais pour le prêt de quatre de leurs joueurs (Christophe Calegari, Samir Belkhiri, Sylvain Amigas, et Sylvain Fruteau de Laclos). Or, quelques semaines plus tard, l'un de ces quatre joueurs s'est épanché dans une interview, et Pia s'est alors braqué. Du coup,
le prix d'indemnisation des licences est monté et a été multiplié par quatre". Palau s'est alors rapproché de la Comission des mutations de la Fédération pour arbitrer le litige. Résultat : le prix des licences est quasiment revenu au prix initial. "Ce qui me dérange, c'est que nous faisons tous partie de la même famille et que nous sommes tous pauvres. Et voilà que nous nous pillons les uns les autres. C'es t désolant", poursuit Antoine Noguéra, qui déplore également que Sébastien Amigas et Sébastien Terrado (qui a quitté Pia depuis sept ans pour évoluer à l'UTC, Limoux et Le Barcarès) ne pourront porter les couleurs de Palau cette saison. Etant tous deux employés de la ville de Pia (police municipale), certains élus leur auraient conseillé de défendre les couleurs d'un club pianenc (Baroudeurs ou Pia XV). Du côté du club vice-champion de France d'Elite 1, Francis Labède se réfugie tout naturellement derrière les règlements. "Mais la Fédération a édité des règlements, nous nous évertuons à les respecter, signale le secrétaire de SM Pia. Nous ne vivons pas dans une République bananière, le règlement s'applique à tous, Palau compris. Vous savez, quand nous avons souhaité recruter Christophe Moly, nous avons sorti le chéquier. Idem pour les autres renforts. Je ne comprends pas tout ce tapage de Palau. Et concernant Sébastien Terrado, sachez que c'est une affaire entre lui et son employeur. Cela ne nous concerne pas. Quant à Sébastien Amigas, il peut signer une licence aux Baroudeurs s'il le souhaite...".
A.H.
ELITE 2. lindep.com

#133 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,001 posts

Posted 02 October 2010 - 05:07 AM

Publié le 02/10/2010 03:52 | G.C. laepeche.fr
Lescure impatient de débuter
rugby à XIII. Elite 2. Début du championnat avec la venue de Baho.

Jérôme Huchede sera en première ligne pour repousser les attaques Bahotencques./Photo DDM
Jérôme Huchede sera en première ligne pour repousser les attaques Bahotencques./Photo DDM
Jérôme Huchede sera en première ligne pour repousser les attaques Bahotencques./Photo DDM

Pour l'ouverture du championnat Elite 2, les passionnés du rugby à XIII sont servis avec comme tête d'affiche, un premier choc au Stade Jean Vidal entre le RC Lescure-Arthès et Baho. Quarts de finalistes l'an dernier, les Lescuriens affichent de grandes ambitions cette année et comptent bien empocher les trois points devant leur public face au demi-finaliste de la saison dernière. « Nous sommes impatients de débuter, les aléas du calendrier ont fait que nous reprenons avec une semaine de décalage. Le groupe est confiant et a bien travaillé durant deux mois », confie Philippe Ricard, entraîneur du RCLA XIII. Baho qui ne vient sans doute pas faire de la figuration en terre tarnaise, possède des lignes arrière redoutables, basées sur un jeu rapide et au large.

Ce détail n'a pas échappé au staff « jaune et bleu » qui avait programmé durant toute la semaine, du jeu dans ce secteur afin de répondre présent face aux éventuelles percées adverses. « Il faudra faire attention à certains joueurs, même si ce n'est qu'un premier match, on se doit de marquer les esprits », explique le coach Ricard qui aura à disposition une première ligne quatre étoiles dimanche, notamment avec Radovanovic et Huchede, deux gabarits très puissants.

Pour ce qui est de la composition d'équipe, Lescure devra encore patienter quelques jours pour revoir son Australien Adam Shaw.

C'est désormais officiel, le géant australien foulera à nouveau la pelouse du stade Jean Vidal. Le big « Shaw » revient une saison supplémentaire en terre lescurienne avec lui aussi, de grandes ambitions. « Durant tout l'été, Adam Shaw a consulté un entraîneur de haut niveau avec qui nous serons en relation pour travailler sur des plans d'entraînement afin de faire progresser le groupe », se félicite Philippe Ricard. Shaw ne sera pas aligné dimanche tout comme Yann Correges, Cédric Buzolin, Adrien Boyer, tous les trois blessés. Julien Larroque et Fabien Rigal, convalescents après leur grave blessure de l'an dernier, reprendront la compétition sous peu. Lescure compte de nombreux absents mais cela n'inquiète pas les dirigeants. Il est vrai que les Minotaures possèdent un effectif riche et de qualité cette année.

Equipe probable du RC Lescure-Arthès : Radovanovic, Loubière, Huchede, Canac, Courtial, Vigroux, B. Rigal (m), A. Durand (o), Delhomme, Pages, Nimsgern, Djafour, Malric. Remplaçants : Assier, B. Maurel, Correges, Mouysset.


#134 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,001 posts

Posted 14 October 2010 - 11:17 AM

RUGBY A XIII Christophe Calégari « Força Italia » lindep.com

ELITE 2. Ch. Calégari est sous le coup de l'émotion. Après sa sélection en équipe d'Italie, son départ de Pia, sa signature à Palau, le décès de Julien Diaz est venu voiler la saison des Broncos qui recevront Leigh samedi.



Christophe Calégari a beau être Pianenc, il n’en reste pas moins italien par son père Ermanno, originaire de cette Lombardie lumineuse, qui l’automne venu, caresse les rives du lac de Côme, magnifiées par Fausto Coppi, quatre fois vainqueur du Tour de Lombardie, dont la 104e édition aura lieu samedi.

Ce maillot bleu de la Fédérazione Italiana Rugby League, il l’a dans son cœur, comme il avait celui de SM. Pia, avant de quitter le club pour rejoindre Palau.

Au sortir d’une semaine noire, où il a accompagné jusqu’à la nécropole thuirinoise
noyée d’eau et de chagrin, son copain Julien Diaz, Christophe a eu du mal à exprimer ses sentiments. L’homme est un taiseux, mais quand il parle, les mots pèsent des tonnes. « Julien était un garçon qui mouillait le maillot. C’était un joueur important dans le vestiaire. C’est une situation très difficile à vivre ».

En quelques semaines, Christophe est passé du rire aux larmes.

Ça première sélection avec la « Squadra italiana », le solide pianenc (1, 80 m, 95 kg) l’a vécue intensément et conclue par une victoire au Pays de Galles (6-13), où il a inscrit un essai, avec face à lui une légende : Gareth Thomas.

« J’ai été contacté par l’intermédiaire de Paul Franze, lui aussi d’origine italienne. En équipe de France je faisais tous les stages. Je faisais partie des 30, 40, mais je finissais toujours au pied du podium, sans enquiller un match. Cette année j’ai voulu vraiment penser à moi. C’est aussi pour cette raison que j’ai changé de club. Jouer pour l’Italie, c’est défendre un maillot. Il n’y a pas un centime en jeu. On est là pour aider une nation émergente à progresser ».

Il est vrai qu’avec un championnat estival à six clubs, que Piacenza vient de remporter, l’Italie a du chemin à faire.

L’hymne sur son MP3

Sa grande richesse provenant de la forte colonie italienne installée en Australie. Christophe s’est donc mis à l’Italien, sa langue paternelle. Il a même chanté l’hymne national au Pays de Galles : « Je m’étais imprimé les paroles sur Internet et je les avais mises en boucle sur mon MP3. On ressent vraiment quelque chose. J’ai pensé à mon père et à mon grand-père ».

L’été prochain, Christophe disputera la Coupe d’Europe des pays émergents, mais son objectif c’est de participer à la Coupe du monde 2013. Il faudra pour cela terminer en tête du groupe comprenant la Russie, la Serbie et le Liban. Christophe y croit, la « Squadra » aussi. Surtout que les frères Minichiello, véritables stars en NRL australienne, ont manifesté le désir de porter le maillot bleu.

Samedi (18 h 30) Christophe Calégari affrontera avec Palau Leigh East, champion de National Conférence League. Son expérience sera un atout cette saison pour les Broncos. « Je compte beaucoup sur lui », avance le manager Antoine Noguéra.

« C’est un match de haut niveau, c’est pour ça que je joue au rugby, pour être confronté à des équipes étrangères ». Un match sur lequel planera l’absence d’un ami. « Nous sommes tous meurtris. On n’oubliera jamais. C’est difficile de parler d’avenir. Je ne sais pas comment nous allons revenir mentalement. Il faut qu’on arrive à faire le deuil. Mais on va tout faire pour gagner ce match ».


Olivier Alvarado

#135 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,001 posts

Posted 27 October 2010 - 05:13 AM

Publié le 27/10/2010 03:50 | Guillaume Courveille
Les Minautores pour la passe de trois?
Lescure-Arthès. Troisième match consécutif à domicile.
Lescure a ressérré sa défense.

Lescure a ressérré sa défense.
Lescure a ressérré sa défense.

Le RC Lescure-Arthès se prépare sereinement à son troisième match à domicile de la saison qui opposera les Minotaures, aux Loups de Villefranche de Rouergue dimanche prochain. Lescure compte bien engranger un maximum de points à domicile afin d'aborder les premiers déplacements dans les meilleures conditions possibles. Cette semaine, les hommes de Philippe Ricard ont travaillé la défense et la vitesse. Les joueurs ont eu la bonne surprise de voir arriver un de leur Australien à l'entraînement. Et celui-ci n'est autre qu'Adam Shaw (1m 97, 93kg) véritable pilier de l'équipe l'an dernier et qui fait son retour au stade Jean Vidal. Aussitôt débarqué, le « Big Shaw » a participé à sa première séance vidéo prévue par Philippe Ricard et Claude Luc, ses entraîneurs. Il devrait être aligné d'entrée dimanche face aux Aveyronnais de Villefranche de Rouergue. « Nous sommes ravis du retour d'Adam parmi nous, c'est un joueur de haut niveau qui peut permettre à l'équipe de franchir un cap cette saison. J'attends aussi de lui qu'il encadre les jeunes afin de les faire progresser au maximum et leur instruire la culture du XIII Australien ». Une autre signature de poids devrait avoir lieu en fin de semaine afin de venir gonfler les rangs lescuriens. « Les dirigeants font un excellent travail, ils essayent de structurer le club au mieux et de construire une équipe performante sur le papier et sur le terrain » confie le coach Ricard. C'est donc avec un effectif renforcé et dans la peau du leader, que les Tarnais recevront les Loups Aveyronnais pour la passe de trois victoires consécutives. Si Lescure part favori avant le coup d'envoi, l'équipe de Villefranche a elle aussi des atouts à faire valoir : une équipe jeune qui cette saison, est entraînée par Vincent Jérôme ancien joueur de Toulouse et qui elle aussi, est encadrée par une pointure Australienne. De plus, les Villefranchois ont eu droit à trois semaines sans match, ils devraient être au complet et prêts physiquement. « Ils sont en confiance après la victoire à l'extérieur sur tapis vert face à Entraigues. Ils n'ont aucune pression, ils seront donc dangereux » souligne Claude Luc, l'entraîneur adjoint de Lescure. Le face à face s'annonce donc très prometteur ce week-end sur la pelouse du labyrinthe Vidal, entre le leader de la poule et une équipe en pleine reconstruction ayant soif de victoire !

Dimanche 31 octobre 10h15 : photo officielle Lescure-Arthès XIII

15h : Lescure/Villefranche de Rouergue, stade Jean Vidal.


#136 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,001 posts

Posted 27 October 2010 - 05:17 AM

Publié le 27/10/2010 03:47 | Patrice Chanarz ladepeche.fr
Albi RL doit confirmer son redressement
élite2. Après sa probante victoire à Baho.


La semaine dernière, les albigeois se sont imposés de belle manière à Baho, chez un des prétendants au titre de champion de France. Ce week-end, l'élite 2 faisait relâche pour cause de match international. L'équipe tarnaise a terminé son cycle d'entraînement qui était basé sur la vitesse et l'explosivité. Lors des deux dernières semaines, le travail a été axé, en priorité, sur les points négatifs constatés lors des deux premiers matches. « Même s'ils ont été en partie gommés à Baho, surtout en deuxième mi-temps. Lors du premier match, nous avons commis beaucoup de fautes et nous avons été énormément pénalisés. Nous n'avons pas pu mettre en place notre jeu. Dans le Roussillon, nous avons été beaucoup moins sanctionnés. Nous avons pu mettre de la vitesse. Ce qui a permis de mettre en difficulté la défense de cette belle équipe de Baho qui joue très bien mais qui doute dès qu'elle est perturbée », assure l'entraîneur Stéphane Revello. Sa formation a fait ce qu'il fallait en privant les catalans de ballon grâce à une pression de qualité. A partir de ce moment là, les albigeois ont pu mettre leur jeu en place.

Lors de ce déplacement en catalogne nord, ils ont mieux maîtrisé leur sujet et le ballon. De ce fait, ils ont montré un bien meilleur visage que face à Toulouse. Ils se sont, donc, imposés en réalisant un authentique exploit. Pour ce nouveau déplacement, l'entraîneur albigeois est toujours dans le doute quant à son effectif. Le problème de licence pour Terral n'est toujours pas réglé, une décision est attendue cette semaine. Une autre décision est attendue. C'est celle de la commission de discipline. Stéphane Revello et Yvan Fontès ont été cités pour des propos qu'ils auraient tenus à l'arbitre lors de la rencontre Albi/Toulouse. « J'espère qu'Yvan ne sera pas sanctionné. Moi non plus même si ce serai moins grave, je pourrais toujours assister au match des tribunes », ajoute l'entraîneur qui espère voir le retour de Bibal dans son groupe pour ce match.

Si l'adversaire du week-end prochain est moins prestigieux que le précédent, il faudra se méfier car Cavaillon est toujours difficile à manœuvrer. Si les vauclusiens restent sur une lourde défaite, ils s'étaient imposés, à la surprise générale, à Toulouse lors de la première journée.

Dimanche 15 heures : Cavaillon / Albi.

Après avoir remporté un match en déplacement, Albi Rugby League doit confirmer pour véritablement rattraper sa défaite à domicile concédée lors de la première rencontre.


#137 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,001 posts

Posted 07 November 2010 - 07:16 AM

Publié le 06/11/2010 09:17 | Patrice Chanarz ladepeche.fr
Albi et son capitaine sans pression
rugby à XIII . Elite 2. Albi Rugby League et Lescure se retrouvent dimanche à 15 heures 30 pour un derby toujours très attendu.
Les Albigeois espèrent renouer avec le succès à domicile./Photo DDM T.G.

Les Albigeois espèrent renouer avec le succès à domicile./Photo DDM T.G.
Les Albigeois espèrent renouer avec le succès à domicile./Photo DDM T.G.

Dimanche dernier, malgré une seconde période difficile, Albi Rugby League a su redresser la barre et l'emporter grâce à un drop d'Emilien Gaillac, l'un de ses stratèges. Ce qui permet aux « orange et noir » de remporter leur deuxième victoire de rang à l'extérieur après une défaite à domicile lors de la première journée de championnat. « Nous n'avons pas été à la hauteur lors du premier match. Il y avait des soucis internes au club qui expliquent en partie cela. Nous n'avons pas bien joué. En plus, le temps ne nous a pas aidés. Nous avons bien redressé la barre à Baho. Nous avons bien complété nos chaînes tactiques. A Cavaillon, c'était bien en première mi-temps, malgré le temps. Et puis, en deuxième nous avons moins bien joué mais nous avons su gagner. Ce début de saison est, globalement, mitigé », déclare Jérôme Fabre, le capitaine albigeois.

Il est vrai que si le jeu produit n'a pas toujours été satisfaisant, le résultat est positif puisque deux victoires à l'extérieur sont venues, quelque peu, rattraper l'échec à domicile contre Toulouse. Jérôme Fabre reste confiant pour la suite : « Nous avons su rester solidaires et soudés dans les moments difficiles. C'est sûr que si nous avions trois victoires ce serait mieux mais, déjà, deux à l'extérieur ce n'est pas mal. Nous n'avons pas eu trop de mouvements à l'intersaison même si nous avons perdu de bons éléments. Nous avons conservé un bon noyau dur renforcé par de bonnes nouvelles recrues. Nous sommes nombreux et nous bossons bien aux entraînements. Romain Dintilhac nous a apporté un souffle nouveau. Pour Stéphane Revello c'était dur de tout faire tout seul lors des entraînements et des préparations des matches. Cela permet de répartir les différentes tâches. Et pour nous, ça nous fait découvrir de nouvelles choses. Nous sommes contents et nous nous donnons à fond ».
Pas favoris

Il a constaté, également, plus d'expérience et de sérénité dans son groupe par rapport aux saisons passées. « C'est sûr qu'un match comme à Cavaillon on ne l'aurait pas gagné l'année dernière. On ne s'est jamais énervé en deuxième période. On a marqué un seul point mais quand il le fallait. C'est d'autant plus important que Cavaillon s'est bien renforcé par rapport à la saison passée. Le niveau d'élite 2 s'est élevé », explique-t-il.

Maintenant, il se tourne vers le derby face à Lescure. « Ce sera compliqué pour nous. Nous ne serons pas favoris contrairement aux années passées. Même si nous restons le club de la grande ville, ils ont trois victoires et nous deux et une défaite. Ils sont compétitifs avec de bons jeunes et des recrues de qualité à des postes clés. Le club a tout fait pour que ce soit une fête. Mais, pour nous, cela se prépare comme les autres matches », assure le troisième ligne d'ARL.


#138 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,001 posts

Posted 15 November 2010 - 09:06 AM

Publié le 15/11/2010 09:34 | Guillaume Courveille ladepeche.fr
Elite 2. Le patron c'est Lescure
cinquième victoire consécutive pour Lescure-Arthès face à Lyon qui conforte au passage sa place de leader
Les Lescuriens ont dû puiser dans leurs forces pour venir à bout des Lyonnais./ Photo DDM, Emilie Cayre

Les Lescuriens ont dû puiser dans leurs forces pour venir à bout des Lyonnais./ Photo DDM, Emilie Cayre
Les Lescuriens ont dû puiser dans leurs forces pour venir à bout des Lyonnais./ Photo DDM, Emilie Cayre

Après les Tigres, Lescure s'offre les Lions ! Le choc qui opposait les deux équipes invaincues depuis le début de championnat a tenu toutes ses promesses, le suspens étant de mise jusqu'au coup de sifflet final. Les Lescuriens et Lyonnais ont livré un véritable combat sur la pelouse du labyrinthe Vidal, Maxime Maurel et Denis Delhomme côté lescurien peuvent en témoigner victime tous les deux de la puissance physique du jeu rhodanien. Lescure et Lyon sont deux formations qui se ressemblent tant au niveau du jeu que de l'effectif (trois étrangers de chaque côté), le score serré n'est donc pas une surprise.

La première mi-temps était à l'avantage des Lyonnais qui sont entrés tambours battants dans la rencontre, bousculant la défense lescurienne. Durant ce temps fort, les visiteurs en profiteront pour inscrire deux essais même si ce sont les lescuriens qui avaient ouvert le score par la botte de Benoît Rigal. À la demi-heure de jeu, les Minotaures étaient menés 12-4 et commettaient beaucoup de fautes, ce qui avait le don d'agacer leur entraîneur Philippe Ricard. À la pause, Lescure n'avait toujours pas inscrit le moindre essai (6-12) et un recadrage s'imposait !

Les recrues au rendez-vous

Le visage des Tarnais en seconde période était tout autre et comme face aux Albigeois, les Lescuriens ont imposé un rythme infernal durant vingt minutes. Les Australiens Shaw et Mortimer, artisans de cette accélération, en ont profité pour faire valoir leur classe : les deux wallabies crucifient les Lyonnais en allant aplatir dans l'en but à trois reprises dont deux essais en deux minutes. Il ne faut pas oublier également le serbe Radovanovic qui lui aussi a répondu présent dans les duels. Lyon blessé par cette réaction, tentera de réagir en inscrivant un troisième essai à dix minutes du coup de sifflet final. Sous le coucher du soleil, les visiteurs auront une occasion en or de passer devant au tableau d'affichage mais Mortimer sauva les siens en rattrapant au sprint son vis-à-vis. Grâce à cette nouvelle performance, Lescure entame la mini-trêve dans la peau du patron de l'ELite 2 !
Lescure 22 -Lyon 18

Stade Jean Vidal : 300spectateurs

Arbitre : Gallego

Mi-Temps : 6-12

Pour Lescure : 3 E Shaw (41e, 63e), Mortimer (43e), 1 T B. Rigal (41e), 4 P B. Rigal (1re, 11e, 35e, 46e)

Pour Lyon : 3 E Van Voorthuysen (10e), Rachid (30e), Jelali (67e), 3 T Rodriguez (10e, 30e, 67e)

Cartons jaunes : Héchiche (46e) , collectif (74e)

RC Lescure-Arthès : Malric, Nimsgern, Mortimer, Pages, M.Maurel, A. Durand (o), B. Rigal (m) (cap), Radovanovic, Loubière, Huchede, Canac, Shaw, Vigroux

sont entrés en jeu : Assié, Courtial, Correges, Delhomme

Lyon-Villeurbanne : Jelali, Bertrand, Lankri, Rodriguez, Biblocques, Lester (cap)(o), Pages (m), Hechiche, Aguerra, Van Voorthuysen, Orfano, Hortensia, Watson

sont entrés en jeu : Alix, Rachid, Nyeheg, Boudali


#139 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,001 posts

Posted 15 November 2010 - 09:07 AM

Publié le 15/11/2010 09:34 | Patrice Chanarz ladepeche.fr
Elite 2. Première chute à l'extérieur pour Albi
rugby à XIII.
Albi est passé complètement à côté de son match. Photo DDM

Albi est passé complètement à côté de son match. Photo DDM
Albi est passé complètement à côté de son match. Photo DDM

Albi qui restait sur une défaite à domicile savait qu'il fallait aller chercher la victoire à Palau. Même si les catalans étaient mal classés après un mauvais début de saison, une réaction était attendue. Ce ne fut pas vraiment le cas, la victoire était largement dans les cordes des albigeois. Oui mais voilà, ces derniers ne semblaient pas concernés par cette rencontre et ont fait une entame catastrophique. Pour preuve, les trois essais concédés dans le premier quart d'heure. Les deux formations, qui n'étaient pas dans les meilleurs dispositions, savaient que le début de rencontre serait primordial. Même si Albi a fait une bonne première chaîne tactique, elle n'a pas été conclue par des points. Puis, très vite, la machine s'est enrayée. Les tarnais ont remis Palau dans le match. Lionel Teixido, qui faisait son retour dans l'effectif catalan, ne demandait pas mieux pour organiser le jeu et faire avancer sa formation. Les albigeois étaient amorphes et semblaient le regarder jouer. Les roussillonnais en profitaient pour inscrire, rapidement, trois essais, dont un transformé. Ils menaient 18 à 0 au bout d'un quart d'heure de jeu. Un peu après la vingtième minute de la partie, les «orange et noir» ont trouvé la solution pour contrer le meneur de jeu de Palau. Dès lors, ils mettaient en place leurs schémas tactiques et parvenaient à inscrire deux essais transformés en fin de première période. Ils revenaient, donc, à 12/18 à la pause. Même si l'écart était considérablement réduit, ces 18 points concédés en début de rencontre manqueront jusqu'à la fin. Le très bon début de seconde période des albigeois ne leur suffira pas pour l'emporter. Palau, inscrira même un essai en contre à 10 minutes du coup de sifflet final. Après cette défaite, Albi compte trois défaites sur cinq matches disputés avant un difficile déplacement à Lyon.
Palau 28 -Albi 18

MT : 18/12

Pour Albi : 3 E Yvan Fontès (25e, 35e), Jankowiak (56e) ; 2 T (25e, 35e) et 1 P (64 e) Gaillac.

Pour Palau : 5 E (4e, 8e, 13e, 70e) ; 2 T (4e, 70e) ; 2 P (45e, 60e)

ALBI : Bibal, Yannick Fontès, Deburghgraeve, Jankowiak, Fédou, (o) Gaillac, (m) Besset, Fabre (cap), Yvan Fontès, Molina, Terral, Barnagaud, Raynal, entrés en jeu : Fontaine, Frézouls, Paulin, Torrès.


#140 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,001 posts

Posted 24 November 2010 - 12:46 PM

Publié le 24/11/2010 10:26 | LaDepeche.fr
Albi sur la bonne voie
élite2. Après sa victoire à Lyon.




Albi Rugby League a enfin stoppé l'hémorragie de défaites , et brillament, à l'extérieur./Photo DDM JML. Samedi, Albi RL a stoppé sa série de défaites. Comme ce fut le cas en tout début de saison, les tarnais ont compensé leur défaite à domicile par un succès à l'extérieur. Si les tarnais en sont à trois défaites et trois succès, celui-ci a une saveur particulière. En effet, il a été remporté à l'extérieur, chez un des favoris pour le titre et dans des conditions difficiles. Sous la pluie, les « orange et noir » sont parvenus à développer leur jeu de mouvement. « Malgré le long déplacement, les garçons sont bien entré dans la rencontre. Puis, ils ont joué jusqu'à la fin. Ce qui leur a permis de gagner. Sous la pluie, ils ont réussi à gommer les fautes de mains faites lors des précédents matches. Ils sont parvenu à jouer derrière », explique le co-entraîneur albigeois, Romain Dintilhac. Les lyonnais ne se sont inclinés à la dernière minute. Même si les tarnais menaient à la mi-temps, les locaux sont revenus à la marque et sont, même, passés devant. Mais, les albigeois n'ont rien lâché et ont obtenu la victoire grâce à une pénalité réussie à une minute du coup de sifflet final. « Vu les gabarits et la qualité de Lyon, je suis très satisfait de la victoire. D'autant plus, que je suis persuadé qu'il n'y aura pas grand monde qui parviendra à gagner là-bas. C'est surtout l'état d'esprit qui est satisfaisant. Ils se sont bien ressaisis par rapport aux deux matches précédents en ayant cette réaction en fin de match alors qu'ils étaient menés. C'est surtout psychologiquement qu'il y a eu une grande évolution », ajoute-t-il. Même si la principale satisfaction est la réaction collective, il souligne, également, la performance de certains dans un domaine défaillant précédemment qui avait été travaillé à l'entraînement durant la semaine. « Le jeu au pied a été très bien. Nous avons bien fait de faire confiance au junior Didonné comme aux deux autres Bonnefont et Fédou », assure-t-il. Après cette belle victoire dans la capitale des Gaulles, reste aux albigeois à confirmer en enchaînant les victoire. Même si Florian Deburghgraeve à reçu des chocs à la tête et à un genou, ce n'est rien de grave, l'effectif est presque au complet pour préparer la réception d'Entraigues.

Albi /Entraigues dimanche à 15 heures à Mazicou.

Patrice Chanarz






1 user(s) are reading this topic

0 members, 1 guests, 0 anonymous users