Jump to content


League Express

Podcast

Photo
- - - - -

NATIONALE 1


  • Please log in to reply
134 replies to this topic

#101 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,078 posts

Posted 17 December 2012 - 09:00 AM

Cahors Lot XIII déroule



Posted Image Posted Image


Cahors Lot XIII a déroulé son jeu, avec sérieux et motivations/ Photo M F.
Le match entre Cahors Lot XIII et Villeneuve-de-Rivière s'est déroulé dans un très bon état d'esprit et les deux équipes ont régalé le public présent à Desprats. Au cours du 1er acte, nette domination de Cahors.
Le 1er essai, est inscrit par Jordan HAMADA (2e) qui se trouve en bout de ligne suite à une attaque classique, transformé par Frédéric Hamada (6-0).
Après un bon travail de tous les avants, Michael Stevens exploite une brèche dans la défense adverse pour inscrire, à la 4e minute, le second essai de Cahors lot XIII. Puis sur une belle attaque de Villeneuve, Zoher Laoud, très en jambes, intercepte et après une course de 80 m inscrit le 3e essai.
L'équipe de Villeneuve a un sursaut d'orgueil et suite à plusieurs de ses avants va inscrire un bel essai, essai non transformé. La mi-temps est sifflée sur ce score de 18 à 4 en faveur des locaux.
Dès le début du second acte, Cahors repart à l'attaque et suite à un renversement d'attaque, va inscrire le 4e essai par l'inévitable Stevens.
Par la suite, Cahors marque son territoire et suite à une bonne attaque des lignes arrières, Zoher Laoud tape pour lui-même par-dessus la défense, reprend le ballon de volée et marque entre les poteaux son 2e essai de l'après-midi : 28-4.
Villeneuve ne se décourage pas et suite à un beau mouvement collectif, inscrit son second essai, non transformé. Piquée au vif, l'équipe de Cahors se rue à son tour à l'assaut de ligne adverse. Deux nouveaux essais par Stevens et Middlemiss, ses deux Australiens, transformés par F. Hamada, Score final à 40 à 8.
Toute l'équipe est à féliciter pour son engagement et son état d'esprit. Cahors Lot XIII finit en effet cette année 2012 invaincue que ce soit en challenge, en coupe régionale ou en championnat.

La Dépêche du Midi



#102 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,078 posts

Posted 17 December 2012 - 09:02 AM

Trentels, village de résistants


Dimanche, 16 Décembre 2012 22:13 ffr13.com

Posted ImagePosted Image
Si voici huit jours, Trentels a été emporté par la tramontane et par une équipe de Salses adroitement mise sur orbite par son demi-de-mêlée Arnaud Rodenas, les Lot-et-Garonnais n'en ont pas moins fait acte de résistance. "En défense, depuis le coup d'envoi de la saison, nous avons toujours été présents en défense, y compris contre les gros, comme par exemple La Réole (ndlr : défaite 2-22)", peut se féliciter le co-président Maurice Belbès.
"Nous avons conscience que les matchs retour de Division Nationale seront pour nous difficiles", admet volontiers celui qui barre le navire bleu au côté de Gérard Séchet, "mais au moins, avec cinq seniors première année, comme c'était le cas à Salses, nous tenons notre rang dans cette compétition."
L’épouvantail Réalmont
Preuve en a été notamment apportée, avec les victoires acquises aux dépens de Villefranche d'Albi (28-10) et Lescure-Valderiès (32-12), et le match nul (26-26) ramené de Ramonville le 2 décembre, seul l'épouvantail Réalmont (72-8) ayant jeté un froid sur la détermination de ce club installé dans un village de 900 habitants.
Car même sans Nicolas Marot, qui s'est fait opérer à nouveau d'un bras mercredi dernier, Trentels fait bonne figure, dans ce championnat que les Lot-et-Garonnais ont abordé, à l'automne dernier, sans le concours de l'ossature de Bias (dont ils étaient la réserve, en 2011-2012), qui a préféré prendre la direction de Clairac, une autre formation du département, vainqueur de Trentels 21-11, le 18 novembre.

"Quand les frères Séchet ont envie…"
Quoique un peu trop dépendante de sa charnière, composée des frères Jérôme et Frédéric Séchet ("quand ils ont envie, c'est tout bon pour nous", précise Maurice Belbès), Trentels tient globalement, la route, pas mécontente de la nouvelle formule de l'ex-DN1 ("il fallait oser", souligne le même co-président), et soucieuse de jouer les trouble-fête malgré sa position en bas de classement.
Le centre Mathieu Posez, souvent en vue à Salses le 8 décembre, "montre l'exemple, par sa hargne", et le deuxième ligne Sébastien Armilhac remplit à plein son rôle de "leader naturel", au sein d'un pack généralement opiniâtre.

La perte de Jordan Larrieu
A l'image, en fait, d'un ensemble n'ayant jamais rien lâché, au pied de la forteresse catalane. Témoins les deux essais inscrits par Mathieu Nabarette, au soutien de Jérôme Séchet, auteur d'un excellent travail d'approche, et par Mathieu Posez, "valise" en mains, dans les dix dernières minutes d'une rencontre gâchée par une violente tramontane, et plus encore par la fracture tibia-péroné dont fut victime le troisième ligne Jordan Larrieu, à la 33è minute de ce duel glacial.
"L'ensemble a le don de se surpasser, c'est notre point fort", assure Maurice Belbès.
Le deuxième ligne Loïc Pinello, international amateur en 2011-2012, Mathieu Posez, qui revê###### le même maillot du XIII de France Fédérale la saison précédente, et tous leurs amis, entendent continuer de le prouver, dans les mois à venir.

#103 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,078 posts

Posted 21 December 2012 - 06:07 AM

Rugby à XIII : l'USF XIII gagne à Salses


Correspondant midilibre.fr
21/12/2012, 06 h 00

Dimanche 16 décembre, Ferrals rencontrait Salses sur son terrain en championnat de France de DN1. L'USF s'est fait peur, mais est revenue de terre catalane avec la victoire. En effet, les Ferralais l'ont emporté sur le score de 26 à 24 (17-10 à la mi-temps). La 1re période voit deux essais, par Stéphane Selles à la 6e, Nahal à la 25e et une transformation de Matter, mais Salses vire en tête à la pause 17 à 10. De retour des vestiaires, les vignerons frappent les premiers par un essai de Bourrel, transformé. Une pénalité de Matter à la 43e permet aux Ferralais de prendre la tête par 18 à 16. Les locaux répliquent par un essai à la 48e et un drop à la 68e. A la 76e, un essai en coin de Mazard et la transformation de Matter remettent l'USF à égalité : 24 à 24. Une dernière pénalité de Matter à la 78e donnera la victoire à Ferrals. Composition de l'équipe : (1) Perramond, (2) Nahal, (3) Selles, (4) Bourrel, (5) Mazard, (6) Lezina, (7) Guilhaumou, (8) Serrano, (9) Matter, (10) Balmigère, (11) Paoli (capitaine), (12) Laffont, (13) Manessi, (14) Mathieu, (15) Rodriguez, (16) Segovia. Le championnat reprendra le 6 janvier à Saint-Laurent-de-la-Salanque.

#104 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,078 posts

Posted 14 January 2013 - 07:48 AM

Saint-Laurent en leader

Le 14 janvier à 6h00 par B. O. lindependant.fr Posted Image PHOTO/Photos Thierry Grillet
C'est un match sous pression que se sont livrés Catalans et Audois hier. Saint-Laurent, éliminé en demi-finale au printemps dernier et battu à l'aller, avait à cœur de mettre les pendules à l'heure. Le succès du jour efface du tableau ces deux derniers revers. Les Laurentins ont remporté le choc du jour en maitrisant leur sujet. Autour de Foncillas et du meneur de jeu Torrès, Saint-Laurent a confirmé son statut de leader de la poule au terme d'une partie rythmée mais entachée de nombreuses maladresses. La pression sûrement. L'Audois Ludo Gambier sait que sa formation pouvait mieux faire : "On vient mourir à six petits points. Il y a eu de nombreuses fautes des deux côtés, mais sur la partie ils ont été au-dessus de nous. Le résultat est logique". Saint-Laurent a rapidement pris le score par Valade et Merland mais les réservistes de l'ASC autour de Folch, Castel et Nicol sont revenus juste avant la pause par Bru en force. Mieux, Villegailhenc pointe encore à deux petits points à l'heure de jeu par Tiquet. C'est à cet instant que le demi de mêlée Torrès fait la différence avec deux essais de filou. Deux réalisations qui ouvrent le chemin du succès dans lequel Merland s'engouffre encore. Le capitaine Sylvain Chaubet a apprécié : "C'était le match à ne pas perdre. C'est la référence de cette poule et il y avait aussi une revanche à prendre. Je pense que notre grosse défense nous permet encore de gagner". Saint-Laurent apprendra certainement de cette victoire remportée au forceps sur une formation expérimentée et rôdée aux joutes de l'élite. Lenny Foncillas, l'arrière laurentin.


Le VARL s'incline

Le 14 janvier à 6h00 par B. O.
C'est un match sous pression que se sont livrés Catalans et Audois hier. Saint-Laurent, éliminé par le VARL en demi-finale, au printemps dernier, et battu à l'aller, avait à cœur de mettre les pendules à l'heure. Le succès du jour efface du tableau ces deux derniers revers. Les Laurentins ont remporté le choc du jour en maîtrisant leur sujet. Autour de Foncillas et du meneur de jeu Torrès, Saint-Laurent a confirmé son statut de leader au terme d'une partie rythmée mais entachée de nombreuses maladresses. La pression sûrement. L'Audois Ludo Gambier sait que sa formation pouvait mieux faire : "On vient mourir à six petits points. Il y a eu de nombreuses fautes des deux côtés, mais sur la partie, ils ont été au-dessus de nous. Le résultat est logique". Saint-Laurent a rapidement pris le score par Valade et Merland mais les réservistes de l'ASC, autour de Folch, Castel et Nicol, sont revenus juste avant la pause par Bru en force. Mieux, Villegailhenc pointe encore à deux petits points à l'heure de jeu par Tiquet. C'est à cet instant que le demi de mêlée local Torrès fait la différence avec deux essais de filou. Deux réalisations qui ouvrent le chemin du succès dans lequel Merland s'engouffre encore. Le capitaine Sylvain Chaubet a apprécié : "C'était le match à ne pas perdre. C'est la référence de cette poule et il y avait aussi une revanche à prendre. Je pense que notre grosse défense nous permet encore de gagner".

Edited by Philippe Barrau, 14 January 2013 - 07:48 AM.


#105 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,078 posts

Posted 18 January 2013 - 01:00 PM

Nationale 1. Les Audois en voyage

Ce dimanche sera consacré à la mise à jour du calendrier pour Ferrals à Montpellier (match remis dimanche dernier, les Héraultais ne disposant pas de leur terrain) tandis que Villegailhenc-Aragon se rendra à Salses.
Montpellier contre Ferrals. Montpellier (4e avec 14 points en 8 matchs) c. Ferrals (6e avec 11 points en 7 matchs). Le 25 novembre dernier, le match aller, au pied des Corbières, avait nettement tourné à l'avantage des Audois (38 à 16).
Mais Ferrals était, pour une fois, au complet, et Montpellier ne l'était pas. Depuis, les deux équipes ont connu des hauts et des bas, et il est bien difficile de se risquer à un pronostic d'autant que leur style de jeu, très offensif, est similaire. Montpellier, avec ses nombreux anciens pensionnaires de l'élite 1, est, généralement, très motivé au stade Jean-Sabathé. Ferrals ne pourra compter sur le trois-quarts centre Stéphane Selles (entorse du genou) mais espère la présence de son alter ego Fornas, touché à une cheville. Equipe probable : A. Perramond ; Nahal, Fornas, Pérez, Ségovia ; (o) R. Lézina, (m) S. Guilhaumou ; Manessi ; Hernandiz, Paoli ; Serrano (cap), Matter (ou F. Guilhaumou), N. Selles. Remplaçants : F. Guilhaumou (ou Matter), C. Laffont, Mathieu et X. Perramond.
Salses contre Villegailhenc-Aragon. Salses (7e et dernier avec 10 points en 6 matchs) c. Villegailhenc-Aragon (5e avec 12 points en 6 matchs). Là, pas de référence au match aller qui n'a pas encore eu lieu mais un excellent point de repère, en revanche, sur la forme de VA qui n'a cédé, malgré de nombreuses absences, que par 20 à 26, dimanche dernier, chez le leader : Saint-Laurent-de-la-Salanque, et voudrait bien gagner son premier match à l'extérieur cette saison malgré les absences de Fauré et Folch (en déplacement) et de Coppolani (obligations professionnelles). Salses est, certes, dernier mais se battra jusqu'au bout du match. VA devrait présenter : Thérésin ; Méliès, Chapelet, Bec, Ganet ; (o) Limongi, (m) G. Tiquet ; Percheron ; Monclus, Ballester ; Lombarde, Llabata (cap), Castel. Remplaçants : L. Gambier, Puyal, Sanchez et Bru.
L.P. ladepeche.fr

#106 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,078 posts

Posted 22 February 2013 - 06:08 AM

.Nationale 1. Ferrals reçoit Villegailhenc-Aragon : chaud le derby!



Posted Image Posted Image


Villegailhenc-Aragon veut battre encore Ferrals./Photo DDM. Archives.
L'US Ferrals XIII reçoit Villegailhenc-Aragon XIII, dimanche, à 15 heures, au stade de la Fontaine, en championnat de France de nationale 1.
Entre ces deux-là, a priori, il n'y a pas «photo» même si, avec dix matchs joués chacun, quatre points, seulement, les séparent au classement, Villegailhenc-Aragon étant troisième avec 20 points à six longueurs du leader : Saint-Laurent-de-la-Salanque, et Ferrals sixième sur sept avec 16 points, soit une longueur d'avance, à peine, sur Salses qui a un match de moins.
Chances de qualification en jeu

Il n'y a pas «photo» car, au-delà de ce classement, ils ne tirent pas dans la même catégorie ! VA a gagné le match aller par 64 à 26, s'est imposé ensuite, à Ferrals, 26 à 16 au premier tour de la coupe Paul-Déjean, dispose d'un effectif un peu plus étoffé, et, depuis son étonnante victoire (18 à 16) au Soler, dimanche dernier, conserve une petite chance de se qualifier en nationale 1 s'il gagne ses deux derniers matchs : à Ferrals donc et, à domicile, contre Pia (actuellement cinquième avec 17 points en neuf matchs).
Ferrals, pourtant, ne pénétrera pas sur son pré sans motivation : d'abord parce qu'il s'agit d'un match de rugby, et qu'un joueur n'enfile pas le maillot de son club pour le galvauder ; ensuite parce que c'est un derby, et qu'il s'y ajoute un désir de revanche ; enfin pour la possibilité qui reste à Ferrals de se qualifier directement pour les quarts de finale en nationale 2.
Mais Manessi est blessé à un genou, et Matter s'en est retourné à Salon-de-Provence tandis qu'à VA Percheron a un genou enflé, Bec une épaule douloureuse, Gambié est claqué, et Fauré de garde. Handicaps !
Équipes probables:

USF : Mazars ; Ségovia, Fornas, S. Selles, Pérez ; (o) R. Lézina, (m) S. Guilhaumou ; Hernandiz ; Laffont (cap), Paoli ; Balmigère, F. Guilhaumou, N. Selles. Remplaçants : Serrano, Montero, Mathieu et X...
VA : Limongi ; Alaux, Constans, Bec (ou Coppolani), Ganet ; (o) G. Tiquet, (m) Melliès ; Ballester ; Roger, Monclus ; Puyal (cap), Wulf, Castel. Remplaçants : H. Sanchez, B. Tiquet, Coppolani (ou Thérésin) et B. Sicart.

L. P. ladepeche.fr



#107 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,078 posts

Posted 24 February 2013 - 07:36 AM

Cahors Lot XIII en déplacement chez son dauphin



Posted Image Posted Image


Les Cadurciens se déplaceront demain à Ste Livrade.
Dimanche les «Blue Devils», toujours invaincus cette saison, iront affronter les «bleu et blanc» de Sainte Livrade XIII.
Les équipiers de l'ex Cadurcien Guillaume Gervaud, sont dans une bonne passe à l'heure actuelle, s'étant bien renforcés depuis leur visite ici à Desprats où ils avaient concédé une nette défaite à l'aller. Olivier Charles,, le très doué ex Villeneuvois et ex Union Villefranche Cahors, est venu renforcer les Lot et Garonnais. Il faudra le surveiller particulièrement car à lui seul il est capable de renverser le cours d'un match. Les Cadurciens, privés de compétitions quelques semaines pour cause d'intempéries ne sont pas restés inactifs pour autant et les entraînements, menés rondement leur ont permis de conserver, voire d'améliorer leur condition physique. Les séances de «fractionné» ou «interval training» en ont laissé quelques uns à court de souffle mais le résultat est spectaculaire et les progrès flagrants. Les sessions au cours desquelles tout ballon tombé est immédiatement sanctionné, pour tous, par des séries de «pompes», ne peuvent qu'améliorer encore l'adresse et la gestuelle indispensable pour la pratique du Rugby à XIII. Pour ce déplacement les hommes du président José Bras pourront compter sur l'effectif suivant : Gérald Clément, Leigh Middlemiss, Dominique Clément, Cédric Posé, Frédéric Hamada, Lucas Garcia, Antoine Marty, Benjamin Bro, Benoît Alméras, Zoher Laoud, Fabrice Vega, Florian Franca, Jordan Hamada, Emilien Hamada, Daniel Balitran, Mickael Pecharman, David Lacombe, Steven Mickael et Iloia Tokoni. Entraîneurs : Steven Mickael. Départ 12 heures Café le Bordeaux.
La Dépêche du Midi

#108 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,078 posts

Posted 08 March 2013 - 06:19 AM

Villegailhenc-Aragon s'attaque à forte partie

.Coupe Paul-Déjean.Quarts de finale



Posted Image Posted Image


Villegailhenc-Aragon s'attaque à forte partie
Villegailhenc-Aragon XIII se déplace à Clairac (Lot-et-Garonne), dimanche, à 15 heures.
Après avoir gagné (26-16) à Ferrals au premier tour puis vaincu Montpellier (34-28) en huitièmes de finale, voici que VA se trouve confrontée à une formation lot-et-garonnaise qui a éliminé les Baroudeurs de Pia (écrasés par VA 10 à 58, voilà huit jours, à Villemoustaussou, en championnat) chez eux (30-26) au tour précédent: un résultat très serré qui prouve que le succès audois sur les Salanquais, dimanche dernier, n'est guère significatif!
La réserve de l'US Tonneins XIII, club d'élite 2, aura, en tout cas, l'avantage d'évoluer sur son terrain, avec ses points de repère, ses supporters et un moral au zénith! «Clairac a de jeunes joueurs talentueux et ambitieux encadrés par des anciens joueurs d'Elite 1 de Villeneuve-sur-Lot comme le demi et buteur Mongay ou encore Pérolari, deuxième ligne ou trois-quarts centre», dit Grégory Tiquet: «C'est donc un ensemble à la fois rapide et expérimenté».
L'entraîneur (avec Jérôme Azéma) de VA ne pourra pas compter sur les renforts carcassonnais à part Thérésin: Jacquet, Nicol et Rouanet ne sont pas utilisables en coupe, et Fages est claqué! De plus, Alaux et Constans sont absents, raisons professionnelles pour le premier, voyage pour le second. Feront également défaut: Wulf (élongation) laissé au repos par précaution en vue des phases finales du championnat de nationale 1, Bru et Gambier (convalescents), tandis que l'on croise les doigts pour Limongi, victime d'une contracture contre Pia mais dont la participation devrait se confirmer.
Equipe probable: Limongi; Ganet, Coppolani, Bec, Thérésin; (o) G. Tiquet, (m) Melliès; B. Tiquet; Fauré (cap), Monclus; Castel, Percheron, Puyal. Remplaçants: H. Sanchez, Roger, B. Sicart et Ballester.
Si Limongi devait s'abstenir, Thérésin glisserait à l'arrière, et Sicart serait titularisé à l'aile.

L.P. ladepeche.fr



#109 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,078 posts

Posted 27 March 2013 - 08:45 AM

Réalmont attaque les phases finales



Posted Image Posted Image


Yannick Buttignol : «Sérénité et prudence» .
L'équipe senior a brillamment franchi la première partie du championnat de DN1. Dimanche 24 mars se jouait le dernier match de la poule ouest. De Trentels, le XIII réalmontais est revenu avec une nette victoire 36 à 12. Le manager Sébastien Caujolle résume cette première phase «Premiers. Invaincus. Un match nul à La Réole, 11 victoires.» Un nouveau challenge attend les hommes du coach Yannick Buttignol. Les huit premiers des trois poules DN1 vont s'affronter en quart de finale aller et retour. Le calendrier officiel était en préparation lundi. Il est fort probable que les Tarnais iront à Villegailhenc dimanche 7 avril et recevront les Audois le 14 avril. Les Réalmontais se sont aussi illustrés en coupe de France. Petits poucets de la coupe Lord Derby, ils sont arrivés en quart de finale. Le président Bernard Houlès a inscrit cette rencontre dans les annales du club. Les Avignonnais qui jouent en Elite 1, deux divisions au-dessus, ont applaudi leurs valeureux adversaires à la fin du match le 10 février sur le stade Claude-André. Mais en coupe Déjean les coéquipiers du capitaine Fabre sont toujours en course. La demi-finale se joue samedi 30 mars à 16h sur le stade Struxiano à Toulouse et hasard de la compétition contre Villegailhenc que les Réalmontais rencontreront donc trois fois. Yannick Buttignol a visionné une vidéo du jeu des Audois et met au point la tactique pour poursuivre la route vers un titre ou deux. Les supporters et supportrices voient déjà leurs favoris sur les affiches des deux finales. Mais la prudence est de rigueur dans le staff réalmontais «Respect de l'adversaire. Rien n'est gagné.» J.R.

La Dépêche du Midi



#110 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,078 posts

Posted 29 March 2013 - 05:37 AM

Villegailhenc rêve de finale

Le 29 mars à 6h00 par Alain Revello lindependant.fr
Posted Image Les joueurs du VARL veulent forcer le passage vers la finale du challenge Dejean. PHOTO/© D.R
En challenge Dejean, demain à Toulouse, les joueurs du Cabardès ne nourriront aucun complexe face à Réalmont. En coupe Falcou, St-Laurent se rend en Provence dimanche.
Challenge Paul-Dejean (demi-finales) Une marche ! C'est le dernier obstacle qu'il reste à Villegailhenc-Aragon pour s'offrir le précieux sésame qui l'amènera en finale. Mais une marche de taille, puisque l'adversaire n'est autre que Réalmont, leader de la poule Ouest de Nationale, donné favori par tous les spécialistes. Cela ne fait pas peur au groupe de Gregory Tiquet et Jérôme Azéma. La position d'outsider place le VARL dans les meilleures dispositions pour aborder ce duel. Vainqueurs de Clairac en quarts de finale, les joueurs du Cabardès ont montré leur capacité à rivaliser avec les clubs de la poule Ouest. A Toulouse (stade Struxiano samedi 16 h) les Audois n'auront aucun complexe contre des Tarnais à l'appé###### gargantuesque.
Coupe Falcou (quarts)
Villeneuve-Minervois est qualifié d'office pour les demi-finales. Un autre club audois peut le rejoindre à ce niveau de la compétition, Saint-Laurent-de-la-Cabrerisse qui affronte les Provençaux de St-Martin-de-Crau, lesquels auront l'avantage du terrain (dimanche 15 h). En Provence, rien n'est jamais facile. Les équipes sont souvent rudes et ont beaucoup de tempérament. Ce duel de deux 'saints' est une occasion de se tester entre clubs de régions différentes. Les Saint-Laurentais, avec leur jeu de mouvement, ont les moyens d'aller chercher leur qualification, même dans l'antre de leur adversaire.
Juniors Élite (17e j.) Dernière ligne droite avant le verdict définitif qui aura lieu le week-end du 7 avril. Lézignan se déplace à Avignon (samedi 15 h 30) sans grande conviction. Les Provençaux ont déjà l'assurance d'être qualifiés. Les Lézignanais n'ont pour leur part, plus aucun espoir. Seul leur honneur est en jeu. Limoux espère encore en accueillant Pia (dimanche 14 h). Les Blanquetiers, qui n'ont aucune assurance de pouvoir jouer les phases finales, vont continuer à faire l'effort pour décrocher la 6e place. Après, il faudra espérer une clémence fédérale. L'ASC, même à domicile (samedi 16 h 30) ne peut plus détrôner Toulouse, son visiteur du jour. Mais une victoire sur les Haut-Garonnais conforterait les Carcassonnais à la 3e place et leur permettrait d'éviter en demi-finales l'UTC, leur bête noire cette saison. Le duel entre deux 'gros' de la catégorie donnera quelques signes sur les phases finales.
DN 2 (barrages) Ferrals, compte tenu de son classement, devait passer par un barrage d'accession aux quarts de finale, ce dimanche à domicile. Mais l'adversaire, Lyon, a déclaré forfait.
1re division féminine L'ASC-Haut-Minervois accueille Lescure à Rieux (dimanche 13 h 30).

#111 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,078 posts

Posted 03 April 2013 - 05:10 AM

Une finale pour Villegailhenc

Le 03 avril à 6h00 par A. R. lindependant.fr

En Challenge Dejean, Villegailhenc s'offre l'ogre tarnais et une finale. En Coupe Falcou, Saint-Laurent terrasse Saint-Martin.

Demi-finales du Challenge Paul-Dejean
Villegailhenc-Aragon vient de frapper un grand coup et cela pour deux raisons. D'abord le club audois se qualifie pour la finale. Une surprise ? Oui, si l'on tient compte que la demi-finale se jouait sur le terrain de Réalmont, l'adversaire du jour. Cet exploit était prévisible par ceux qui connaissent le groupe du président Michel Rouanet. Au complet, Villegailhenc-Aragon est redoutable. Réalmont l'a appris à ses dépens (20-24). Ensuite, le club audois, qui va affronter à nouveau Réalmont à deux reprises dans le cadre des quarts de finale aller-retour du championnat, a marqué les esprits. Cela pourrait être un atout. En finale du Challenge, Villegailhenc-Aragon rencontrera Salses.

Quarts de finale de la Coupe Falcou
Villeneuve-Minervois, qualifié d'office, est resté au chaud ce week-end pendant que son voisin des Corbières, St-Laurent-de-la-Cabrerisse, allait défier St-Martin-de-Crau en Provence. Dans ce style de rencontre, les Audois savaient que la lucidité et la discipline seraient les clés du match. Et c'est bien dans ce secteur qu'ils ont construit leur victoire : "On a gagné par notre sérieux et notre vitesse face à des Provençaux beaucoup plus lourds", expliquait Christian Bensen le président. "Nous avons eu les nerfs solides et nous avons su éviter les provocations." Victoire 17-12 et qualification.

Juniors Élite - 17e journée
Le grand gagnant de la journée est bien l'ASC XIII, qui, après un match au sommet et tendu, est venu à bout de Toulouse (14-6). Dans des conditions difficiles, les Carcassonnais ont su asseoir définitivement leur 3e place, qui leur permettra de recevoir le 6e en barrages. Limoux XIII, qui a enfin retrouvé un effectif digne de ce nom, a dû se faire violence pour rester en course pour la qualification. Son match nul face à Pia (30-30) était une satisfaction pour José Delgado l'entraîneur : "Depuis le début de la saison on joue avec un effectif restreint, et malgré ça, on arrive à se qualifier. Les garçons ont toujours gardé le moral et ont su se battre jusqu'au bout. Face aux Salanquais, ils l'ont encore montré. Ce serait un grand cadeau si la Fédération nous permettait de continuer." Le FCL XIII, avec quatre cadets et ses deux pigistes du Racing Club Narbonnais, a assuré courageusement son contrat. Mais tout a ses limites. Après une première période, au cours de laquelle les joueurs des Corbières se sont accrochés (18-8), ils ont lâché prise (44-8) et restent ainsi collés à la dernière place.

Intercomités minimes
Les minimes audois ont réalisé un bon parcours à Tonneins lors des intercomités. Après une belle victoire face au Vaucluse (12 à 0), ils s'inclinent face aux Bouches-du-Rhône (6-10), avec quelques regrets, puisqu'ils ont raté deux énormes occasions. En course pour la 3e place, ils ont répondu au défi du Tarn et décrochaient le podium (26-4), après un match plein.

Edited by Philippe Barrau, 03 April 2013 - 05:11 AM.


#112 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,078 posts

Posted 10 April 2013 - 06:43 AM

La renaissance des diables

1 contribution

Créé le 09/04/2013 à 06h30 -- Mis à jour le 09/04/2013 à 06h30
  •  
  •  
  •  
renaissance-diables-1272967-616x380.jpg

La renaissance des diables Les Diables Rouges

Rugby à XIII Montpellier à La Réole dimanche en quart de finale retour

Ils ont survécu au pire. Dans la douleur, certes, mais debout malgré tout. Condamnés à quitter l'élite en début de saison après le dépôt de bilan, les Diables rouges sont repartis deux divisions en dessous (en Nationale 1). Avec un effectif amputé de la quasi-totalité des joueurs, mais avec la foi des bâtisseurs. « On aime le rugby, il n'était pas question de lâcher et de mourir », évoque Ika Modebadze, président-joueur de l'équipe.

Notre plus grande victoire

Avec les jeunes et des bonnes volontés, les Diables rouges ont réussi une forme d'exploit : se qualifier pour les quarts de finale du championnat. Samedi, ils se sont imposés 4-2 contre La Réole et peuvent rêver à une qualification, même difficile. Mais au-delà d'une hypothétique accession en Elite 2 (pour le lauréat des phases finales), l'essentiel est ailleurs. « On est toujours là et c'est notre plus grande victoire. Nous souhaitons nous restructurer, retrouver des sponsors et des bénévoles qui viendront épauler ceux qui nous apportent un soutien extraordinaire », reprend le président. « Nous essayons de ne pas refaire les erreurs du passé en nous appuyant sur les hommes pour reconstruire ce club », conclut Gérard Sastre, le vice-président.

Jérôme Diesnis 20minutes.fr


#113 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,078 posts

Posted 10 April 2013 - 11:28 AM

La dernière ligne droite

Le 10 avril à 6h00 par A. R. lindependant.fr

 

la-derniere-ligne-droite_296553_516x343. PHOTO/Photo N.-D. B.

Les 1/2 finales aller DN1 et DN2, favorables aux clubs audois. En championnat de la Ligue, Saint-Laurent et Preixan-Le Lauquet en finale.

DN1 - 1/4 de finale aller

Villegailhenc-Aragon, comme en demi- finale de la Coupe, n'avait pas tiré le meilleur lot pour entrer dans les phases finales du championnat. Réalmont, l'ogre qui visait le doublé, avait appris à ses dépens, que rien n'est joué à l'avance. Battus en demi-finale de la Coupe, les Tarnais voulaient une revanche dès ces quarts de championnat. Mais dans le Cabardès, il n'est pas facile de s'imposer. Les hommes du président Rouanet, qui montent en puissance, ont su faire le nécessaire pour calmer les ardeurs tarnaises et surtout pour s'imposer avec onze points d'avance (29 à 18). Un petit pactole qui pourrait rapporter gros dimanche lors du match retour. Et rendons à Theresin ce qui lui appartient, c'est-à-dire l'essai de la 71e que nous avions attribué à Percheron dans notre compte-rendu.

DN2 - 1/4 de finale aller

 

Pas sérieux s'abstenir. C'était un peu le sentiment qui émanait du stade de la Fontaine, dimanche après-midi. Ferrals XIII n'a eu aucun mal à passer plus d'un point par minute à Paris (84 à 0) dans un quart à sens unique. Les Iliens, qui seront plus coriaces dans la capitale, ont laissé toute leurs illusions dans les Corbières. Les 'vignerons' sont assurés d'une demie, mais avant, il leur faudra honorer leur contrat à Paris.

Demi-finales championnat de la Ligue

Preixan-Le Lauquet, dans le stade du Breil, s'est affiché comme le grand favori de la compétition en s'imposant de façon spectaculaire sur son voisin des Corbières, le Val-de-Dagne (48-12). L'entame désastreuse pour Serviès, mais réussie pour les locaux, devait s'avérer déterminante. Preixan-Le Lauquet pouvait alors gérer à sa guise sa demie et s'offrir la finale. Sur le stade de la Gare, les conditions météo, loin d'être printanières, gâchaient un peu la fête. Saint-Laurent et Villeneuve, deux équipes joueuses, allaient tenter de s'adapter au mauvais temps pour fournir une prestation mitigée. Les Corbières prenaient le dessus sur le Minervois grâce à une meilleure maîtrise (22-8). Saint-Laurent ira ainsi affronter Preixan en finale.

Juniors Élite 18e journée

L'ASC XIII ne prenait pas beaucoup de risque dans son déplacement à Albi. Les Carcassonnais, privés de bon nombre d'éléments, allaient pourtant mettre un point d'honneur à finir cette phase aller par une belle victoire en terre tarnaise (18-27). L'ASC XIII devrait retrouver Limoux en barrage, sauf si la Fédération applique à la lettre le règlement. Le FCL XIII clôturait sa saison face à Villeneuve qui venait au Moulin chercher sa qualification. Les Lézignanais réussissaient l'exploit et privaient les Lot-et-Garonnais des barrages. Limoux XIII, malgré sa défaite à Toulouse (62 à 18) termine à la 6e place qualificative, mais son sort est maintenant lié à la commission fédérale. Le forfait d'Avignon, est à nouveau sur le tapis vert. Ferrals a fait cavalier seul face à Paris-Charenton.



#114 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,078 posts

Posted 18 April 2013 - 05:04 AM

Dans la mêlée de l'ASC

Le 18 avril à 6h00 par Jean-François Albert lindependant.fr

 

dans-la-melee-de-l-asc_299497_516x343.jp PHOTO/Ch. Barreau

Les échos du GIS

Villeneuve-Minervois n'a pas laissé passer l'occasion d'accéder à la finale de la Coupe Falcou face à Gratentour. En prenant rapidement les affaires en main et en faisant preuve du plus grand sérieux pendant 80 minutes, le bataillon Minervois a infligé à son adversaire du jour un cinglant 54 à 14 qui ne laisse guère de place au doute ! Cette finale, qui se jouera face à Saint-Laurent de la Cabrerisse, sur la pelouse du Moulin à Lézignan, viendra récompenser comme il se doit une équipe qui a démontré à chacune de ses sorties sa passion pour le jeu.

Le VARL prépare sa finale

… Les réservistes du VARL peuvent nourrir quelques regrets après leur dernière sortie à Réalmont, mais les hommes du Cabardès vont vite rebondir dans la mesure où ils joueront leur finale de Coupe le samedi 27 avril prochain, face à Salses. Cet événement important pour la vie du club se prépare avec minutie et pour aider encore un peu plus l'équipe, les joueurs de l'équipe première et de l'équipe junior de l'ASC XIII proposeront leurs services vendredi soir, du côté de Villegailhenc, pour une opposition qui se voudra forcément constructive !

... et les juniors leur demi !

Les juniors sont toujours en course et c'est sur leurs épaules que reposeront plus que jamais les derniers espoirs du club pour cette saison ! Pour ce faire, le collectif de l'équipe première se mettra à disposition du staff junior mardi et jeudi prochain. Des séances communes d'entraînement seront organisées et des oppositions seront proposées par les équipiers premiers. Dans son malheur, l'ASC a la possibilité de mettre les petits plats dans les grands afin que l'escadre junior soit dans les meilleures conditions de préparation à quelques jours d'une demi-finale qui s'annonce très relevée face aux Toulousains. Sous les remparts, la formation est un chantier permanent, une finale en junior viendrait la mettre en avant encore davantage. On y croit !

Une soirée très réussie !

Mardi soir, les dirigeants et les responsables de la CAMVA ont convié les joueurs et leurs compagnes ainsi que les pompoms girls, récemment primées à Brive, pour une soirée des plus réussie sous la tente de Domec. Supporters, dirigeants, joueurs, joyeux canaris et pompoms girls se sont donc retrouvés pour partager une magnifique grillade. En conclusion d'une saison morose pour l'équipe première, cette initiative a été saluée par l'ensemble des participants qui ont particulièrement apprécié l'ambiance détendue. Les juniors sont toujours en course.



#115 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,078 posts

Posted 18 April 2013 - 11:20 AM

Nationale 2 : nouveau baroud de Pia ?

Mercredi, 17 Avril 2013 23:38 ffr13.com
 

BAROUDEURS12013_thumb.jpg

Le club des Baroudeurs de Pia, associé à l'école de rugby Salanque Méditerranée Pia, s'est vu attribuer par la FFR XIII l'organisation des demi-finales du championnat de France de Division Nationale 2, ce dimanche. La réserve de SM Pia affrontera Ferrals au stade Daniel-Ambert à 14h, avant l'autre demi-finale qui opposera Clairac au Soler. Jean-Marc Crespo attend forcément beaucoup de ce choc face à la réserve du FC Lézignan, ultime marche avant une finale qui ferait le bonheur de ce club familial.


Seul le deuxième ligne Cédric Pacull sera autorisé, comme en quart de finale, à renforcer les rangs des Baroudeurs, dimanche, les autres joueurs de l'effectif Elite utilisés en réserve ayant tous disputé plus de 9 rencontres en équipe fanion, mais cette situation n'est pas pour autant de nature à altérer les espoirs des "vert et rouge".
Parce que les Baroudeurs, c'est avant tout une histoire d'amitié, partagée à la grande majorité entre des joueurs du village.
"C'est notre principal atout", assure Cédric Pacull, appelé à six reprises en Elite 1, cette saison. "Nous nous connaissons depuis que nous sommes tout petits, et l'esprit village est ancré en nous."
Il n'oublie pas, non plus, que les Baroudeurs ont terminé devant Ferrals, au classement de la poule Sud de Nationale 1(4ès, avec deux longueurs d'avance sur le club des Corbières, 6è).
Et le président Jean-Marc Crespo partage cet avis : "Nous n'éprouvons pas le regret de n'avoir pu nous qualifier pour les phases finale de DN1, car Saint-Laurent de la Salanque, La Réole et Réalmont étaient un cran au-dessus, mais en tant que club participant aux play-off de DN2 le mieux classé au général de DN1 (les trois poules confondues), nous formulons évidemment beaucoup d'espoirs."

 

Ferrals avait fait fort à Bompas
Reste que si les Pianencs l'ont emporté au match aller à Ferrals (41-24), ils se sont ensuite inclinés au retour (18-38), preuve de la difficulté qui les attend.
"Ferrals est dangereux, derrière son entraîneur-joueur Romain Lécina, car les Audois se connaissent également depuis longtemps, pour avoir fait partie des espoirs du FCL, et je n'oublie pas que face à eux nous avions pris l'eau en première mi-temps, à Bompas", admet volontiers le président salanquais.
Lequel sait, aussi, que "Christophe Coromina a effectué une excellente saison", que "Mathieu Datil, transfuge de Pia XV, est la grosse satisfaction de notre parcours, SM Pia s'intéressant d'ailleurs à lui dans la perspective de la prochaine saison", que "Yacine Benaribi est un gros travailleur", et que le demi d'ouverture Christophe Vela, toujours vert à… 41 ans, a imprimé un style dynamique à son groupe, pour sa première saison dans la peau de l'entraîneur-joueur.


Vela et la méthode stéphanoise
"Greg West (ndlr : aujourd'hui entraîneur des juniors de Saint-Estève-XIII Catalan) s'inspirait davantage de la méthode australienne, à savoir d'abord chercher à user physiquement l'adversaire, avant de libérer les ballons, alors que Christophe Vela n'est pas pour rien issu de l'école stéphanoise, il n'hésite pas à demander à ses joueurs d'écarter dès le premier tenu."
Une méthode à risques, mais qui visiblement porte et ses fruits, et qui plait au public. Lequel ne devrait pas être déçu du spectacle proposé par les Baroudeurs, dimanche. Un groupe fort de 23 joueurs, sur les 28 comptabilisés en début d'exercice, qui obligera Christophe Vela à faire des choix douloureux, avant de remplir la feuille de match, mais qui renforce encore l'optimisme d'Henri Rosique, le "père" de ce club en outre candidat à l'organisation de la finale d'Elite 2, le dimanche 19 mai, Isabelle Muniesa, Gabriel Vicens, Antoine Alvarez et son incontournable micro porte-voix, autant de dirigeants qui rêvent de ramener au siège le bouclier de champion.
"Nous avons la chance de tabler sur une douzaine de dirigeants actifs", résume Jean-Marc Crespo, par ailleurs pas mécontent de la leçon de rugby étalée en quart de finale retour, contre Montgeron.

Car dimanche dernier au stade Daniel-Ambert, Anthony Bens, Damien Sanchez, Franck Lagrange, Rachid Chaouch, Christophe Puig, l'ardent Denis Rancière, Jean-Marie Didou, Cyril Balent, Julien Malet, Vincent Gonzalez, Julien Crespo, la perle Kamel Belkhiri, frère cadet de l'ailier de Palau Samir Belkhiri, ont amplement démontré qu'ils avaient les moyens de viser haut, très haut, cette année.

Avec l’amitié comme étendard…


Edited by Philippe Barrau, 18 April 2013 - 11:21 AM.


#116 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,078 posts

Posted 20 April 2013 - 04:59 AM

La force tranquille

Le 20 avril à 6h00 lindependant.fr

en-defense-bekhedouma-sait-se-montrer-inEn défense, Békhédouma sait se montrer intraitable. PHOTO/© D.R

Le Soler et Momo Békhédouma sont aux portes de la finale dimanche à Pia, face à Clairac. Momo Békhédouma est un peu comme ses « Forts des halles », à 37 ans, à l'heure où d'autres ont depuis longtemps raccroché, il porte sur lui cette force tranquille qui le pousse au dépassement. Il rassure autour de lui. Et comme à Baho la saison dernière, il remonte un nombre incalculable de ballons sur le front du combat. Momo n'était pas destiné à jouer au rugby. Lui c'était plutôt la boxe et c'est à Ille-sur-Têt qu'il a découvert le rugby à XIII, en participant à un tournoi pour le cinquantenaire du club. « Je ne connaissais rien du rugby. J'arrivais de la boxe. Ensuite j'ai joué en juniors à Ille. Georges Maynaud était mon entraîneur, il m'a appris à talonner ». C'était juste avant que son copain Pascal Soula ne l'attire vers Pia.

"Je voulais arrêter"

Il sera champion de France en 1995 avec les juniors de Pia, montera en équipe première. « C'est un grand club, un village, une famille. J'ai eu la chance d'avoir Patrick Torreilles à mes côtés. C'est lui qui m'a appris à faire des passes. J'arrivais une heure avant l'entraînement pour travailler avec lui ». Momo a su tirer vers le haut ses envies, ses ambitions. « Le rugby apprend à connaître des gens, ça ouvre les yeux, ça pousse à aller vers les autres ». Il a traversé une période de doute, lorsqu'il y a trois ans, son opération du genou le rappelait à un destin plus ordinaire. Une opération dont il est revenu plus fort. « Je voulais arrêter. Il a fallu que je perde beaucoup de poids. J'en ai bavé. Après cette opération c'était comme une deuxième carrière à Baho. J'avais des choses à prouver. Je me suis donné à fond en m'entraînant tous les jours ». Mais le problème c'est que Momo travaille la nuit. Il assure la sécurité aux portes des discothèques. C'est son métier. C'est peut-être aussi ce métier qui l'a empêché d'avoir plus d'ambition. Pas facile de concilier le sport et un métier de la nuit. « Il y a dix jours j'ai fini à 6 h. Je suis passé prendre une douche et j'ai pris le bus à 7 h 30 avec l'équipe, pour aller à Villefranche d'Albi ». Mais à côté de ça l'homme ne se ménage pas : « Je fais beaucoup de « cardio ». Je vais à la musculation ». Et ça se voit. Depuis son arrivée au Soler, il est devenu indispensable aux Diablos. « Ici je me régale. C'est une équipe jeune et sympa. C'est sérieux. Je revis un peu l'époque de Pia, un village vivant, qui fait tout pour le rugby. On a les moyens d'aller au bout ».



#117 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,078 posts

Posted 26 April 2013 - 07:22 AM

Villegailhenc-Aragon rêve d'un nouveau trophée

Le 26 avril à 6h00 par Herbai lindependant.fr

villegailhenc-aragon-rl-debout-de-g-a-d-VILLEGAILHENC-ARAGON RL. Debout (de g. à d.) : Ludovic Gambier (coprésident), Michel Rouanet (coprésident), Jérôme Azéma (co-entraîneur), Anthony Bernière, Alex Bru, Sébastien Fauré (capitaine), Victor Monclus, Damien Constans, François Thérésin, Benoît Sicart, Philippe Allaux, Maxime Fages, Pierre Castel, Alex Ballester, Philippe Folch, Thierry Marcouire, Didier Sié (manager). Accroupis (de g. à d.) : Benjamin Tiquet, Thomas Limongi, Dorian Percheron, Sébastien Bec, Romain Ganet, Rémy Mellies, Gregory Tiquet (co-entraîneur), Cédric Coppolani, Hugo Sanchez. PHOTO/© D.R

Après avoir sorti le favori Réalmont, chez lui, le VARL XIII tentera de s'approprier la coupe de France des clubs de Nationale (challenge Paul-Déjean) - demain à Lézignan (16 h) - aux dépens de Salses.

Alerte !

On a enlevé le jeu du VARL ! Oui, le XIII du tandem Tiquet-Azema a perdu son rugby lors du match retour des quarts de finale du championnat de France de Nationale 1 à Réalmont. Le VARL aura-t-il retrouvé son jeu demain ? Les joueurs ne répéteront pas les mêmes erreurs. Ils rentreront sur la pelouse du Moulin tels de vieux grognards. Le VARL meurt mais ne se rend pas ! Et le soir, dans l'antre de l'Octavio, grandiose sera la fête.

Il y a un an... à Lézignan

 

Une fête que le VARL espère revivre comme il y a un an lorsqu'il décrochait, sur cette même pelouse du légendaire stade du Moulin, à Lézignan, son premier titre de champion de France. C'était en Nationale 2 face au Soler. Les coprésidents Michel Rouanet et Ludovic Gambier espèrent renouveler l'exploit face à d'autres Catalans, ceux de Salses.

R qui roulent...

Le VARL XIII ? Pour les personnes qui ne connaîtraient pas encore l'appellation, voici ce que cela signifie : Villegaihenc-Aragon Rugby League XIII. Et si vous voulez faire vraiment plaisir au maître d'école, Michel Rouanet, il faut bien appuyer sur le r d'Arrrrrrragon avec le bruit d'un moteur de mobylette. On a l'accent bien rocailleux dans le Cabardès, tout comme la jolie Rouanette d'ailleurs.

Un canton mobilisé

Disputer une finale demeure un événement. Les dirigeants du VARL ont invité tous les anciens présidents et entraîneurs du RC Aragon, de Villegailhenc XIII et du Cabardès ce samedi à l'Octavio, siège du club. Une excellente initiative car cette finale du Challenge Paul-Dejean est bien la propriété de tout un canton qui a tant fait pour le rugby à XIII. Évidemment, tout ce petit monde ira encourager le VARL en priant Salses de revenir une autre fois. En phase de poule de Nationale, Salses l'avait emporté chez lui et les Audois à Villegailhenc.

On prend de la bouteille

Pour que cette finale du Challenge Paul-Dejean reste dans les mémoires, le VARL offrira aux joueurs de Salses une cuvée spéciale. Il est vrai que Le Cabardès réserve d'excellents crus y compris au niveau rugby à XIII. De ce côté-là, les Catalans seront bien servis !

Emission spéciale

Radio Marseillette (101.3) présentera cette finale ce vendredi dans 'Rugby League', depuis la mairie de Villegailhenc (18 h-19 h 30), avec Roger Bouichou et Bernard Roques. Les dirigeants ainsi que les joueurs du VARL seront présents.

L'étrange absence de l'homme-oiseau

Martin, l'homme-oiseau du VARL, pourrait être le grand absent de ce samedi à Lezignan. Il faut dire qu'une poignée de dirigeants sont allés agrafer dans le canton du Cabardès quelques affiches annonçant la grande finale du Challenge Dejean. Manquant l'arbre visé, Martin ne loupa pas son pouce. Malgré tous les efforts de ses amis, il fut impossible de séparer l'humain du végétal. Depuis plusieurs jours, l'homme-oiseau est donc marié avec un impressionnant platane. Si vous rencontrez ce couple étrange et inédit, n'hésitez pas à lui jeter quignons de pain et autres pièces.

Gazette

On trouve d'insolites informations dans la Petite Gazette du VARL XIII. Dans le dernier numéro, on y apprend que Sébastien Fauré et Damien Constans ont fait le vœu de partager la même chambre la veille de chaque match. Vu la carrure des deux joueurs, personne n'ose frapper à leur porte pour éclaircir cette piété subite.



#118 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,078 posts

Posted 02 May 2013 - 05:10 AM

Deux titres pour commencer

Le 02 mai à 6h00 par A. R. lindependant.fr

 

deux-titres-pour-commencer_303565_516x34 PHOTO/N. D.-B.

Villegailhenc-Aragon en Challenge Dejean et Saint-Laurent en Coupe Falcou, ramènent les premiers titres dans l'Aude.

Challenge Paul-Dejean Finale

"Ils nous ont été supérieurs", Marcelo Moreno, l'entraîneur de Salses, reconnaissait avec sportivité la défaite de son équipe. Il est certain que Villegailhenc-Aragon a su maîtriser cette finale avec beaucoup d'expérience, mais surtout par une première période de qualité. Les 'châtelains' ont, durant les vingt premières minutes, tenter de suivre le rythme imposé par les Audois avant de craquer. Les hommes de Greg Tiquet et Jérôme Azéma, se rendaient alors maîtres du terrain en enchantant le public du Moulin. La seconde période, hachée par un certain antijeu des Catalans, était bien gérée par les Audois qui gardaient la maîtrise jusqu'au coup de sifflet final (37-10). Le titre n'échappait pas à Villegailhenc-Aragon : "Avec Gambier, Tiquet et Barthe, les trois autres coprésidents, on ne peut qu'être heureux", se plaisait à dire Michel Rouanet. "Cette aventure, qui a débuté il y a quelques années, avait trouvé sa récompense la saison dernière avec le titre suprême. Un deuxième titre, c'est presque inespéré. C'est bien pour le club et pour ces jeunes qui nous ont rejoints et qui nous ont permis d'élever notre niveau." La saison prochaine ? "On continue tout en restant modestes, mais l'appétit vient en mangeant."

Coupe André-Falcou Finale

Le choc des deux crus audois, Corbières et Minervois, a tenu toutes ses promesses dans le temple du Moulin. St-Laurent-de-la-Cabrerisse et Villeneuve ont su longtemps tenir en haleine le public. Les Villeneuvois, avec leur belle entame, ont même donné de gros frissons aux hommes de Damien Aussaguel : "Avec la pression du Moulin, on s'est fait peur en première période. La seconde a été bien meilleure ." Le virage en tête des gars de Fred Camel semblait pourtant prometteur, mais l'espoir devait s'envoler (36-24) : "On n'a pas su gérer nos temps forts, on a manqué d'expérience. Cette gestion de match a pesé." St-Laurent prenait le match à son compte pour enlever le titre. "Une finale ne tient pas à grand-chose", s'exclamait Damien Aussaguel. "Ce titre récompense l'effort des présidents, mais aussi du club. Un titre pour la deuxième année de vie, c'est super." Du côté de Villeneuve, la déception se lisait sur le visage de Fred Camel : "La saison dernière s'était terminée par un titre, normal qu'on soit déçu. Le meilleur a gagné. Villeneuve est un club qui n'a que quatre ans, alors on verra la saison prochaine."

Juniors Élite Demi-finales

L'ASC XIII, pour la deuxième année consécutive, va tenter de décrocher un titre qui lui avait échappé la saison dernière. Pour cela, les Carcassonnais sont venus à bout d'un des favoris : Toulouse, samedi à Albi, après une rencontre pleine et à gros suspense. Il a fallu attendre les dix dernières minutes pour voir Carcassonne décrocher le précieux sésame (28 à 24). Villegailhenc-Aragon n'a pas laissé Salses l'arrêter.



#119 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,078 posts

Posted 04 May 2013 - 04:55 AM

Réalmont. XIII: les deux titres de champion de France

Publié le 04/05/2013 à 03:50 ladepeche.fr

201305042151-full.jpg

L'équipe de la saison 1977-1978

zoom.png

Mercredi 8 mai à 16 heures à Ramonville, en finale du championnat de France de division Nationale de rugby à XIII, l'équipe senior de Réalmont sera opposée à celle de La Réole. Le club rouge et bleu a remporté deux titres de champion de France, soigneusement rangés dans l'armoire aux souvenirs.

4 JUIN 1978 . A Cahors, Réalmont bat Sainte-Livrade 14 à 13. L'entraîneur Maurice Descous avait dû pallier les absences des avants Galéano et Clavel et de l'aile Andrieux- Louvet. Menés 13 à 7 au bout d'une heure de jeu, les hommes du capitaine Jean-Louis Calvet, se jetaient à corps perdu dans le match et poussaient leurs adversaires à la faute. Christian Borrego concrétisait la quatrième pénalité dans les dernières minutes. L'unique essai avait été marqué par Bernard Chamayou, pilier sur le terrain et incarnation de la fidélité au club.

Aujourd'hui éducateur, il a commencé en minimes en 1965. 24 MAI 2001. A Lézignan, Réalmont bat Corbeil, 28 à 26. Un seconde mi-temps palpitante puisque à la mi-temps les Franciliens menaient 22 à 6 et 26 à 14 à un quart d'heure de la fin. Les entraîneurs Daniel André et Bernard Houlès, galvanisent les joueurs qui emballent le match. Amalric 69e minute et Boualem 74e, pointent dans l'en-but. 26 à 24, l'exploit est possible. Sébastien Caujolle, touche le premier un ballon délivré au pied par Nicolas Roncalli.C'est fait !Cette première année du XXIe siècle fut faste.

Les juniors ont aussi gagné le bouclier et les cadets ont été finalistes. Cette évocation rappelle qu'un match, et surtout une finale, n'est jamais gagné ou perdu avant le coup de sifflet final.

J.R



#120 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,078 posts

Posted 09 May 2013 - 05:09 AM

Réalmont champion de France de XIII sans trembler

Publié le 09/05/2013 à 03:48

rugby à XIII. Nationale 1. Finale remportée hier par le treize réalmontais par 23 à 4 face à la Réole.
201305091307-full.jpg

Les Réalmontais laissent éclater leur joie./Photos Emilie Cayre

zoom.png

A Ramonville Saint-Agne

Réalmont : 23

La Réole : 4

(Mi-temps : 14/4)

Arbitre : M. Cau

2500 spectateurs

Pour Réalmont : 3 essais Carensac (12e), Malric (18e), Navarro (72e) ; 2 transformations Astouls (18e, 72e) ; 3 pénalités Astouls (21e, 30e, 78e) ; 1 drop Astouls (41e).

1 carton jaune : Gaillac (28e).

Pour La Réole : 2 pénalités Hardelin (6e), Savage (14e).

Realmont : 1 Bibal, 2 Malric, 3 Gaillac, 4 Barrau, 5 Navarro, 6 Astouls, 7 Carensac, 8 Fontaine, 9 Assié, 10 Nicolas Fabre, 11 Dupuy, 12 Jankowiak, 13 Jérôme Fabre (cap), sont entrés en jeu : 16 Gatumel, 14 Damien Fabre, 15 Soulet, 17 Bonafé,

La Réole : 1 Dupuy, 2 Landié, 3 Hurrell, 4 October, 5 Rosier, 6 Savage, 7 Hardelin,

8 Harribey (cap), 9 Kambouris, 10 Mallet, 11 Barrot, 12 Hallier, 13 Van Der Pass, sont entrés en jeu : Olivain, Dastros, Lemoine, Hebrard.

L'équipe senior de Réalmont est entrée dans l'histoire en décrochant un titre de champion de France de DN1. Malgré l'enjeu et la qualité des adversaires, les Réalmontais ont su prendre les points et conserver une large avance au score jusqu'au bout de la partie grâce à un cœur énorme et à une défense de fer.

Les Réalmontais ont eu du mal à débuter la rencontre comme ils auraient dû le faire.

Ils semblaient être crispés par l'enjeu et commettaient trop de fautes lors des premières minutes. Notamment sur les tenus, ce qui leur a valu d'être un peu sous pression. La première occasion d'essai de la rencontre a été en faveur de La Réole mais a été sauvée par Bibal revenu du diable vauvert. Après une relance d'Assié, Réalmont n'a pas parvenu à marquer et c'est La Réole qui a inscrit les premiers points de la rencontre sur pénalité (6e). Petit à petit, les Tarnais rentraient dans le match et passaient devant au score grâce à un essai aile gauche de Carensac après un joli petit coup de pied dans le dos de la défense (12e).

Même si La Réole égalisera deux minutes plus tard sur pénalité, les Rouge et bleu semblaient avoir pris le dessus sur leurs adversaires. Cela se vérifiera car ils le confirmeront en inscrivant un essai entre les poteaux qui sera transformé. Ce qui leur permettait de mener à la marque 10/4 (18e). Ils accentueront leur avantage à la marque en réussissant une pénalité 3 minutes plus tard.

En-but infranchissable

Même si les Réalmontais étaient sanctionnés par un carton jaune, ils n'ont pas concédé de point en infériorité numérique et ont même inscrit une nouvelle pénalité à la demi-heure de jeu. A la pause, ils menaient avec 10 points d'avance. Leur en-but restera infranchissable jusqu'au coup de sifflet final.

De retour sur la pelouse, les Tarnais confirmeront leur domination par un drop. Puis, même si les Girondins occupaient la partie de terrain tarnaise pendant de longues minutes, profitant du vent, la défense de Réalmont ne céda pas lors des 5 séries de tenu. Puis, la libération est venue à 8 minutes du coup de sifflet final quand Navarro est venu aplatir dans l'en-but, après une belle action menée par Bibal et Bonafé. Après le coup de sifflet libérateur, les nombreux supporters réalmontais, qui avaient fait le déplacement, envahissaient le terrain pour féliciter leurs joueurs champions de France.

reactions

Andy Hames, entraîneur assistant de Réalmont : «Nous avons gagné grâce à notre défense. C'est notre volonté et notre attitude qui ont fait la différence. Les conditions en deuxième mi-temps étaient un peu comme à Entraigues en demi-finale. Nous avons mieux géré notre jeu au pied. Les avants ont bien avancé. Ils ont fait un bon boulot avec le ballon et en plus ils ont été très bons en défense comme toute l'équipe. Nous avons bien pris leur numéro 6 comme nous l'avions demandé. Comme on dit en Angleterre : l'attaque gagne des matches et la défense gagne des titres».

Nicolas Fabre, pilier emblématique de Réalmont : «Ça fait 21 ans que je joue dans l'équipe senior de Réalmont. Ça fait plaisir de gagner un titre avec des jeunes que j'ai connus tout petit alors que j'ai joué avec leurs pères. Il y a une bonne alchimie dans le groupe. Les résultats ont suivi. On est toujours restés solidaires. Je vais continuer à jouer tant que je prends du plaisir et actuellement c'est toujours le cas».

Bernard Houlès, président : «Je suis heureux d'offrir un titre à la ville de Réalmont. Il n'y a rien de plus beau que la foule réalmontaise qui communie avec son équipe. Je suis heureux qu'on leur apporte de la joie ce qui leur permet d'oublier un peu les difficultés quotidiennes. J'avais un vœu de ne plus être le dernier entraîneur de Réalmont à avoir été champion de France. Il a été exaucé. Je remercie les personnes qui sont venues me chercher et je félicite les joueurs, entraîneurs, dirigeants et bénévoles pour leur travail».

Nicolas Astouls, demi d'ouverture : «En première mi-temps, on a su bien gérer le jeu au pied. En seconde, contre le vent, c'était plus difficile. Les avants ont bien avancé avec le ballon et collectivement on a bien tenu, on n'a rien lâché. Je remercie les dirigeants et entraîneurs qui nous ont mis dans de très bonnes conditions».

Propos recueillis par Patrice Chanarz ladepeche.fr






0 user(s) are reading this topic

0 members, 0 guests, 0 anonymous users