Jump to content





Photo
* * * * * 1 votes

LER saison 2012-2013


  • Please log in to reply
327 replies to this topic

#221 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,133 posts

Posted 18 February 2013 - 02:55 PM

Lézignan : no Wynn, no win


Dimanche, 17 Février 2013 22:12 ffr13.com



Posted Image
Photos RMD Agency
Question : Lézignan aurait-il gagné avec Nathan Wynn ? Réponse de… normand : peut-être. Reste que le FCL a fait fort, malgré la perte de son meneur de jeu au bout de dix minutes seulement (suspicion de fracture à une main, ligament interne d'un genou touché). Et sans parler des blessures de Benjamin Lezina (nez fracturé, 47è), puis de Charly Clottes (adducteurs).
"Vu les conditions, c'est une performance", constatait à juste titre Aurélien Cologni, au bout d'un combat acharné, marqué par le superbe duel ayant opposé, aux avant-postes, le Pianenc Ryan Tandy au Lézignanais David Fifita.
"Nous avons un peu péché par manque de lucidité, mais l'envie, l'enthousiasme, étaient là", lâchait pour sa part Hugues Ratier, co-manager d'un ensemble mal parti (0-10 en moins d'un quart d'heure), mais ensuite capable de pousser Pia dans ses ultimes retranchements (16-16 à vingt minutes de la fin). Mais si les visiteurs déploraient l'absence de Wynn, leurs vainqueurs avaient, eux, toutes les raisons de se féliciter de la présence, une nouvelle fois déterminante, de leur poisson-pilote Maxime Grésèque.
A l'origine, via une immense passe, du deuxième essai de ses couleurs, inscrit par Ben Shorter sur service de Francis Vaiotu, comme du troisième, grâce à un coup de pied décroisé souriant à Clément Soubeyras, et du quatrième, avec petit coup de pied à suivre pour lui-même, assorti d'un autre long service décalant Willie Mataka, le capitaine pianenc avait encore réussi une transformation depuis le bord de la touche, et inscrit le drop mettant définitivement les siens à l'abri.

Des passes voyageuses, ce n'est d'ailleurs pas ce qui avait manqué, dans cette partie de qualité, comme celle de Dustin Cooper, alerté par Soubeyras, permettant à Shorter de plonger victorieusement sur le drapeau de coin. On jouait depuis cinq minutes, Pia était déjà devant. On sait ce qu'il advint huit minutes plus tard, mais à 10-0 Lézignan n'était pas résolu à abdiquer. Une trouée d'Anthony Carrère sur cinquante mètres ne donnait rien (17è), mais bientôt Christophe Calegari fixait à la perfection en direction de Clément Biénès.
Six points de retard, ça n'était rien, d'autant qu'une relance à trois (Biénès, Tony Duggan, Carrère) parcourait soixante-dix mètres (25è). Carrère, encore et toujours, faisait des siennes via un contre de soixante mètres, et comme Mickaël Tribillac était en soutien, Nicolas Piquemal pouvait finir le travail : 10-8 (33è).
Plus tard, Fifita traversait seul la moitié du terrain, et l'essai de Soubeyras était le bienvenu pour Pia, juste avant la pause.

Deux virages mal négociés
Le premier tournant du match se situa peu après (41è), Yohan Tsseyre, sollicité par Duggan, n'exploitant pas un trois contre un, seul face à l'arrière salanquais.
Trois minutes plus tard, Pia avait l'occasion de tuer le match, mais Fifita stoppait Una Lamelangi sur le fil, et comme Franck Rovira, tel un camion dont les freins auraient lâché, inscrivait l'essai de l'espoir.
Banc de touche démembré, Lézignan commençait à accuser physiquement le coup, mais compensait par une volonté débordante, et par la botte de Tribillac (16-16, 53è). Clottes était moins adroit (drop de face raté), et le numéro de Grésèque cité plus haut, offrait à Mataka une conclusion d'autant plus à savourer qu'elle était la dernière de cette rencontre que Biénès tenta de retourner en la faveur de sa formation, son coup de pied à suivre, après percée, ne rencontrant pas la réussite espérée (72è).
John Boudebza, Tisseyre, se cassaient ensuite les dents sur l'âpre défense catalane, et Tribillac voyait s'envoler la probable égalisation, lâchant la balle à l'instant d'aplatir, en bonne position : deuxième et dernier tournant, dérapage mal contrôlé.
No Wynn, no win, mais le sentiment du devoir accompli.

Posted Image

La fiche technique
PIA - LÉZIGNAN 23-16
Mi-temps 16-8. Arbitre : David Segura.
Pia : 4 essais Shorter (5, 13), Soubeyras (38), Mataka (62), 2 transformations (5, 38), 1 pénalité (69) et 1 drop (74) Grésèque.
Lézignan : 3 essais Biénès (21), Piquemal (33), Rovira (46), 1 transformation (46) et 1 pénalité (53) Tribillac.
Carton jaune à Shorter (Pia) : 25è.

PIA : Soubeyras - Shorter, Vaiatu, Stacul, Ma. Mayans - (o) Grésèque, (m) Moly - Tandy, K. Bentley, Vaeau - D. Cooper, Mataka - A. Bentley.
Sont entrés en jeu : Baixas, Allan Torreilles, Ambert, Lamelangi.
LÉZIGNAN : Duggan - Piquemal, Tribillac, Calegari, Biénès - (o) Wynn, (m) Carrère - Fifita, J. Boudebza, Ancely - Clottes, Tisseyre - Lignères.
Sont entrés : Liauzun, Rovira, Lezina, P. Nègre.

Posted Image

#222 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,133 posts

Posted 19 February 2013 - 05:49 AM

L'ASC a fini par mater Lescure

Le 19 février à 6h00 par Jean-François Albert lindependant.fr
Posted Image PHOTO/Ch. C.
Les Carcassonnais savaient que Lescure serait difficile à manœuvrer et les Tarnais ont joué dans ce registre à la perfection. Accrocheurs, perturbateurs, pas toujours respectueux de leurs adversaires, les bleu et jaune ont été pénibles. Sans pouvoir contrarier l'ASC, ils ont fortement agacé un collectif audois qui n'aime pas que les règles ne soient pas respectées. Malgré une évidente bonne volonté, l'arbitre très inexpérimenté a fait preuve de beaucoup d'approximations. Au bilan, un peu de tension inutile, un jeu haché et beaucoup d'efforts pour une victoire qui aurait dû être encore plus nette.
Mazard frôle le triplé Les canaris sont quand même parvenus à marquer sept essais bien construits. Le jeune Alexis Escamilla, titulaire à l'arrière, s'est montré dynamique, distillant deux bons ballons qui ont amené deux essais. Aux ailes, Mazard a frappé deux fois et s'est vu refuser un troisième essai pourtant valable. Thomas Barrau a marqué un essai et a répondu présent sur plusieurs coups de pied difficiles distillés par les demis visiteurs. Au centre, Troy Savage a lui aussi inscrit un essai et a distillé d'excellents ballons vers Mazard. Le junior Loïc Taurin a tiré son épingle du jeu en inscrivant deux essais. Il doit encore travailler, mais sa prestation a été intéressante. A la charnière, Aïtken et Sabri ont fait preuve de complémentarité. Ils ont donné des ballons d'essais et ont participé activement à la victoire de leur équipe.
Et maintenant, les Catalans ! Devant, la paire Sadaoui-Anderson a mis l'adversaire sur le reculoir, donnant de bons ballons. Jacquet, touché à une cheville, a fait un début de partie conforme aux demandes tout comme Bemba, Sadrau ou encore Pau. Delpech, qui faisait son retour dans le groupe, s'est investi en attaque comme en défense. Soum a empoisonné la vie de la défense derrière le tenu en mettant aussi de l'agressivité en défense. Nicol a fait le boulot et Rouanet s'est montré généreux, confirmant son retour en grâce dans le groupe. L'ASC aurait certainement préféré un autre match mais les joueurs ne sont pas responsables des errements des autres acteurs de la partie. Ils voulaient une nouvelle victoire, ils la tiennent. Dimanche prochain, le déplacement en pays catalan sera d'une tout autre farine ! Après un match très disputé, les canaris se sont imposés.

#223 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,133 posts

Posted 19 February 2013 - 07:53 AM

Coup d’oeil sur la 14è journée en Elite


Lundi, 18 Février 2013 22:59 ffr13.com



Posted Image
Antoni Maria a fait des misères à Kuni Minga, Sébastien Planas, et Gonzalez-Trique.
Photo Alain Ragu – RMD Agency
Saint-Estève - XIII Catalan, qui restait sur deux revers consécutifs, a fait parler la poudre, à Toulouse, Pia a battu de peu Lézignan au terme d'un duel haut de gamme, Carcassonne n'a pas franchement convaincu pour battre Lescure. Retour sur la 14è journée de championnat, en Elite 1.

PAROLES
Steve Deakin, entraîneur de St Estève-XIII Catalan : "La défaite face à Limoux nous a fait tellement mal que nous avons préparé ce match à Toulouse comme une rencontre de Super League. La copie rendue a été correcte. Sur ces bases là, on peut terminer la saison sur une bonne note."
David Guasch, capitaine de St Estève-XIII Catalan : "On s'est fait plaisir dans ce match. L'envie était collective, et chacun a pris ses responsabilités, mais nous n'étions pas venus la fleur au fusil."
Gilles Dumas, entraîneur de Toulouse : "Nous avons traversé d'inexplicables passages à vide, alors que jusque-là nous étions performants en défense. Mais il est vrai que la semaine a été compliquée. Shane Blackett souffrait des oreillons et n'a pu jouer, Samy Masselot et Johnaton Ford également, qui de ce fait ont disputé la rencontre diminués, il nous manquait encore Fahy, et Kheirallah, au chevet de son père malade, en Australie, et depuis le 6 janvier nous n'avons pu nous entraîner en extérieur, à cause de l'état des terrains. Nous avons seulement utilisé une pelouse synthétique à deux reprises dans la semaine ayant précédé la partie. Avec quatre juniors sur la feuille de match, c'était compliqué. Cela dit, nous n'avons rien à reprocher aux joueurs en seconde mi-temps, dès lors qu'il ont tout tenté pour revenir au score."
Teddy Sadaoui, capitaine de Carcassonne : "Ce fut plus difficile que prévu, car nous avons opéré de manière trop approximative. Nous avons aussi péché par excès de précipitation et n'avons pas toujours su garder notre sang-froid, mais à l'arrivée nous inscrivons cependant sept essais."
Patrick Alberola, co-entraîneur de Pia : "Lézignan a été un fier combattant, et nous avons manqué de patience, comme de discipline."
Maxime Grésèque, capitaine de Pia : "Ce genre de match serré, disputé sur un rythme élevé, nous permet de conserver celui-ci, malgré notre absence en Coupe. Ceci dit, après notre bon départ, nous avons stagné, et trop défendu, sans doute parce que nous avons été un peu désorganisés par l'absence de notre demi-de-mêlée Ryan Carr, mais l'expérience de Christophe Moly, même à un poste inhabituel pour lui, s'est avérée précieuse."
Dustin Cooper, deuxième ligne de Pia : "Le fait d'être restés un mois sans compétition nous a desservis, mais nous sommes cependant parvenus à contenir la forte pression exercée par les Lézignanais, notamment grâce à Ryan Tandy, qui a disputé son meilleur match depuis son arrivée parmi nous."
Aurélien Cologni, entraîneur de Lézignan : "Avec un seul joueur sur le banc en fin de match, nous avons souffert, surtout en l'absence de notre plaque tournante Nathan Wynn, sorti au bout de dix minutes. Nous sommes quand même passés très près de la victoire, malgré trop de joueurs placés par la force des choses à des postes inhabituels pour eux, car nous avons réussi à perturber Pia grâce à l'abnégation de tous. Vu les conditions particulières de la rencontre, c'est une performance. Cette prestation constitue une bonne base de travail pour la suite du championnat."
Anthony Carrère, demi-de-mêlée de Lézignan : "A cause de deux ou trois détails, nous sommes passés à côté de la victoire, la perte de Wynn ayant été préjudiciable, mais nous avons répondu présents dans l'engagement physique, et la solidarité que nous avons déployé augure de beaux jours pour Lézignan, Pia devant son succès à davantage de réalisme que nous."
Hugues Ratier, co-manager de Lézignan : "Malgré un manque de lucidité et trop de ballons rendus à l'adversaire, l'équipe a passé ce test avec succès. L'envie et l'enthousiasme des joueurs a fait plaisir à voir."

NOTES
9/10
: Luke Swain, au four et au moulin de la réserve des Dragons.
9/10 : Rachid Ahlalou, auteur d'un triplé et d'une grosse performance d'ensemble.
9/10 : Williams Barthau a dirigé la manoeuvre avec maestria.
9/10 : David Fifita, dune rare constance dans l'effort, infatigable preneur de ballons.
9/10 : Ryan Tandy a impulsé d'entrée de jeu un rythme d'enfer, et a tenu la distance sans souci.
9/10 : Maxime Grésèque, créateur de jeu hors pair, à l'origine de trois des quatre essais inscrits par Pia.
8/10 : Loïc Taurin (Carcassonne), élu “joueur du match” contre Lescure.
8/10 : Antoni Maria, auteur d'une rentrée prometteuse, après plusieurs mois d'absence.
8/10 : Mathias Pala, régulier dans l'effort.
8/10 : Sébastien Planas a fait l'impossible pour résister à la furia catalane.
8/10 : Anthony Carrère, des jambes de feu qui ont souvent destabilisé la défense salanquaise.
8/10 : Ben Shorter, auteur de deux essais ne devant rien à personne, si ce n'est à sa capacité à faire valoir sa puissance et sa vélocité dans un étroit couloir.
7/10 : Michael Tribillac, un des Lézignanais les plus constants.
7/10 : Franck Rovira, dur au mal et auteur d'un essai spectaculaire.
7/10 : Dustin Cooper, précieux en attaque comme en défense.
7/10 : Teddy Sadaoui et Troy Savage (Carcassonne), face à une équipe de Lescure une nouvelle fois courageuse à l'extrême.


TESTÉ
Le pilier de Pia, Ryan Tandy, victime d'une petite déchirure au mollet, a été testé avec succès le matin du match contre Lézignan. Et sa présence sur le terrain a été primordiale dans la victoire obtenue par son équipe.


SPECTATEUR
Le pilier lézignanais Mathieu Griffi était cantonné au rôle de spectateur, au stade Daniel-Ambert. La faute à une suspension de deux matchs, ramenée à un en Commission d'Appel. Il sera d'attaque pour la prochaine rencontre de son équipe.


JOKER
L'ancien demi de Saint-Estève - XIII Catalan, Denis Mounis, 30 ans, s'entraîne depuis trois semaines avec Lézignan, dont il est le joker médical, après la saison écourtée de Nabil Djalout, qui soigne un problème aux intestins. Le frère de Greg sera en possession de sa licence lors de la prochaine journée de championnat.

Posted Image
Ryan Tandy a posé des problèmes à Pierre Nègre et aux Lézignanais.
Photo Jean Roig – RMD Agency

#224 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,133 posts

Posted 20 February 2013 - 05:54 AM

Rugby à XIII. Le Toulouse Olympique rate la marche

Ecrit par Christophe Cavailles Sports fév 19, 2013 toulouse7.com
Les Garonnais du Toulouse Olympique ont sombré, dimanche après-midi à domicile face à Saint Estève (22-42). Une véritable claque qui expulse les Toulousains du podium.

Les séries sont souvent faites pour être rompues. La belle dynamique des joueurs de Gilles Dumas a en effet volé en éclats ce week-end face aux Catalans de Saint Estève (22-42). Seconds au classement, et victorieux lors leurs trois dernières rencontres, les Toulousains avaient pourtant de sérieux arguments à faire valoir. Trop fébriles en défense cependant, notamment sur le côté droit, et privés de joueurs cadres tels que Fahy, et Blackett, les joueurs des Minimes ont littéralement explosé en première mi-temps. Rageant
Car plutôt équilibré en début de rencontre, le match va basculer en cinq minutes, de la 22ème à la 27ème. Sans que les Olympiens ne puissent esquisser la moindre réaction. Comment? Avec trois essais visiteurs. Les hommes de Steve Deakin ne se font alors pas prier pour profiter des largesses défensives locales. Ahlalou débloque le compteur, Barthau et Escare se chargent eux de faire le break grâce a de belles prises d’intervalles. Le score au bout d’une demie heure de jeu est sans appel, 4-26. Les Toulousains sont groggys. KO même. Trop de lacunes, principalement en défense, ont gâché la fête.
Les bleus et blancs ont pourtant montré beaucoup de cœur au cours du deuxième acte. Revenant même à 14 points de leurs adversaires du jour grâce à quatre essais. La marche était néanmoins un peu trop haute pour les hommes de Gilles Dumas face à cette formation catalane de grande qualité (8 joueurs ayant évolué en Super League).
Cette défaite logique pousse malheureusement les Olympiens hors du podium. Mercredi, la réception en coupe de France de Lescure d’Albigeois pourrait cependant leur permettre de reprendre confiance. Du moins espérons le.

#225 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,133 posts

Posted 21 February 2013 - 05:52 AM

Sous la mêlée de l'ASC

Le 21 février à 6h00 par Jean-François Albert LINDEPENDANT.FR
Posted Image Dimanche les canaris se déplaceront à Saint-Estève. PHOTO/© D.R
Puissance 7 Avec à nouveau sept essais marqués, les jaunes et noirs ont confirmé leur potentiel. Sous les remparts nombreux sont les supporters qui sont autant attachés à la forme qu'au fond. Dimanche les deux centres et les deux ailiers ont eux seuls marqués six des sept essais et l'équipe, malgré un adversaire perturbateur à souhait, a poursuivi dans sa volonté de produire du jeu ! A noter les prestations remarqués des deux juniors, Loïc Taurin et Alexis Escamilla, incorporés à l'occasion de ce match. Avec deux essais pour le premier et une passe décisive sur l'essai de Savage pour le second, ils ont marqué des points.
Les juniors jouent et gagnent Même si Lescure a fait mieux que résister pendant une mi-temps, le score final est sans appel. En infligeant un sévère 56 à 8 à leurs adversaires du jour les juniors canaris ont fait le travail avec autorité. Dix essais marqués, cinq transformations et trois pénalités, Lescure a tout compte fait pris cher sur la pelouse de Benausse. Le match qu'il fallait avant d'affronter les Catalans dimanche.
Limoux en demi-finale de Coupe Lord Derby Les canaris retrouveront Limoux en demi-finale de Coupe Lord Derby. Le tirage a donc décidé de proposer un derby qui s'annonce déjà haut en couleurs ! En réalisant deux authentiques exploits face à Lézignan et aux Catalans à chaque fois sur la pelouse de l'adversaire, les rouges et noirs ont réalisé jusqu'à présent le parcours le plus impressionnant. Motivés, ils le seront inévitablement mais les canaris ont eux aussi quelques raisons de contrarier les Blanquetiers. Détenteurs du titre, les jaunes et noirs veulent le rester et l'idée de disputer une finale devant son public est forcément une raison de plus de faire le maximum. Dans tous les cas, grand match il y aura.
Les gros matchs arrivent Dimanche les canaris se déplaceront à Saint-Estève pour un match qui peut s'avérer capital pour la suite de la compétition. Deuxièmes au classement, les jaunes et noirs sont en concurrence directe avec la réserve des Dragons. En suivant c'est Lézignan qui se présentera sous les remparts ! Là aussi un match XXL qui viendra juste avant la demi-finale de Coupe face à Limoux ! L'ASC terminera sa série de gros matchs avec un voyage en Angleterre pour y disputer son premier tour de Cup, la réception de Toulouse et le déplacement à Pia où l'on ne peut pas dire que les choses s'annoncent simples. L'ASC, invaincue depuis le 22 décembre dernier, rentre dans une zone de turbulence mais elle dispose maintenant de toutes ses armes pour y jouer un rôle à la hauteur de ses ambitions. Si les autres équipes sont prêtes, l'ASC l'est tout autant, cela devrait chauffer !
Les échos du GIS Villeneuve-Minervois a échoué de peu sur la pelouse de Preixan-Le-Lauquet 26 à 20 en offrant, comme à chaque fois que ces deux équipes se sont rencontrées, un spectacle de qualité ! Le VARL a par contre réussi le holdup parfait au Soler en s'imposant 18 à 16 en inscrivant un essai de moins que leurs adversaires. La botte de Limongi est venue à point nommée sanctionner l'indiscipline des Catalans. Une victoire qui fait du bien ! Le Val De Dagne a pour sa part passé l'obstacle Ille-sur-Têt sans trembler en inscrivant 62 points contre 0 encaissé

#226 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,133 posts

Posted 21 February 2013 - 04:53 PM

Le test de Cooper


Jeudi, 21 Février 2013 00:49 ffr13.com


Posted Image
La DJ et le rugbyman globe-trotter
Avec Dustin Cooper, le deuxième ligne vedette de Pia, vainqueur dimanche de Lézignan, le changement c'est… tout le temps. Car il a déjà frotté ses crampons en Australie, bien sûr, son pays de naissance, mais également aux Etats-Unis, au Japon, et en France, depuis deux ans qu'il défend avec bonheur le maillot salanquais.
"C'est un globe-trotter, mais surtout un deuxième ligne moderne par excellence, à la fois perceur de défense et aimant le contact, sachant en plus sortir le ballon, sans parler de son efficacité, comme en témoigne sa position au classement des marqueurs d'essais", apprécie son capitaine, Maxime Grésèque.
La ligne d'en but adverse, une fois n'est pas coutume, il ne l'a pas franchi, dimanche dernier face à Lézignan. Ce qui ne l'a pas empêché de répondre présent dans le combat.


"Contre Lézignan, c'était physique"
Un test qu'il attendait depuis longtemps :
"Personne, à Pia, n'avait oublié notre défaite du match aller (20-44), et nous avions à coeur de ne pas tomber deux fois dans les mêmes travers."
La victoire, cependant, a été longue à se dessiner, ce qui n'était pas fait pour le surprendre :"Nous savions que ce serait difficile, contre un adversaire aussi accrocheur, c'est pourquoi nous nous sommes servis de ce qui s'était passé au stade du Moulin, à l'automne dernier, pour décupler notre motivation avant la rencontre. La rivalité est vive entre les deux équipes, et comme prévu ce fut très physique. Heureusement que nous effectué une bonne entame, et que Ryan Tandy a disputé son meilleur match avec nous depuis son arrivée ici, car ensuite nous avons gâché plusieurs occasion de faire le trou, et ainsi surtout été contraints de contenir les Lézignanais, costauds à l'image de David Fifita."


En NRL avec Phil Leuluai, Quigley, Dallas Johnson, McFadden, Howe…
Dustin, qui regrette "le manque de discipline" constaté dans les rangs pianencs, dimanche, est en tout cas cette année encore une pièce essentielle du dispositif catalan.
Grâce, outre son incontestable talent, à une expérience glanée en NRL, d'abord à Cronulla sous l'égide de Ricky Stuart, où il fréquenta notamment celui qui plus tard deviendra lézignanais, Phil Leuluai, ensuite à Newcastle sous la houlette de Michael Hagan, où il joua aux côtés de George Carmont, et de Luke Quigley, lequel par la suite évolua aux Dragons Catalans, enfin à Melbourne, avec comme mentor Craig Bellamy, et comme coéquipiers Dallas Johnson, Andrew McFadden, Rodney Howe, que connaissent bien les Dragons.
Mais trois autres continents lui tendaient les bras. "Je n'étais pas suffisamment doué pour aller plus loin que mes 37 matchs en NRL, mais quand je me retourne sur ma carrière, je constate que pendant dix ans j'ai fait le job."


Au Japon avec Gregan, Cullen, Justin Marshall…
Un job au Japon, avec Toyota Verblitz, de 2009 à 2011. Et le bonheur eu comme partenaires avec les Asia Pacific Barbarians entraînés par David Campese, au Tournoi de rugby à… 10 de Hong Kong précédant le fameux "Seven's", George Gregan, Christian Cullen, Justin Marshall, et Orene Ai'i,
"une star du rugby à 7".
Un job aux USA, lors de l'inter-saison (en France) 2012, participant à la résurrection du XIII de Boston, dernier en 2011, finaliste la saison suivante, avec le bonheur d'avoir rencontré, dans le Massachusett, sa "girl friend" Beth Ladew, mannequin et DJ vedette dans cet état américain, sous le pseudo de Liz Ladoux.
Et un job en France, où il "espère poursuivre sa carrière, l'an prochain."


"Gallen, Bird, Kimmorley, Johns, Buderus, Slater, Smith, les plus forts"
"J'aime m'imprégner de différentes cultures, de différentes civilisations, et je suis heureux ici, même si Beth doit effectuer quelques séjours aux Etats-Unis, pour son travail", explique Dustin, qui à 31 ans, vu son état de forme actuel, a encore quelques belles saisons de rugby à offrir.
L'enfant de Murgon, dans le Queensland, qui se destine plus tard à une reconversion professionnelle dans les relations publiques, polyvalent par excellence (il a joué en NRL aussi bien au centre qu'en deuxième ligne, à l'aile ou à l'arrière), place bien sûr ses années en Australie sur la plus haute marche de ses souvenirs rugbystiques : "Mes coéquipiers les plus forts ont été Paul Gallen, Greg Bird, Brett Kimmorley aux Sharks, Andrew Johns, Danny Buderus aux Knights, Billy Slater, Cameron Smith, Jeremy Smith et Rodney Howe aux Storm."

"Au bon endroit au bon moment"
Mais aujourd'hui, toute son attention est portée sur Pia, une formation au sein de laquelle une lutte amicale l'oppose, au classement des marqueurs d'essais, à Clément Soubeyras, et à son compatriote Ben Shorter.
"J'ai toujours eu la chance, au fil de mes pérégrinations ovales, de me trouver au bon endroit au bon moment, la preuve ici, où nous n'avons concédé qu'une défaite, depuis le coup d'envoi de la saison", rappelle celui qui va tout mettre en oeuvre pour tenter de soulever le trophée Max-Rousié, au printemps.

Le test de Cooper lors de la finale 2012, s’était révélé négatif. Cette fois, qui sait ?

#227 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,133 posts

Posted 22 February 2013 - 06:06 AM

Des Carcassonnais revanchards

Le 22 février à 6h00 par Jean-François Albert lindependant.fr

Les Carcassonnais retrouvent l'UTC, un adversaire qu'ils commencent à bien connaître : 3e confrontation en moins d'un mois ! Les Catalans sont venus gagner de justesse à Carcassonne en championnat et ont renouvelé l'exploit en Coupe de France deux semaines plus tard. Cette fois, l'UTC évoluera sur ses terres et voudra bien évidemment confirmer sa supériorité. Malgré les deux défaites, qui confèrent peut-être un avantage psychologique à leurs adversaires, les Carcassonnais seront extrêmement motivés. Lors des deux premières confrontations, l'ASC a pu mesurer combien elle était proche de l'escadre 'sang et or'. L'écart à toujours était minime et les 'jaune et noir' ont eu à chaque fois les occasions pour gagner ! Il a finalement manqué ce petit rien qui transforme une défaite amère en victoire magnifique. Fort de ce constat, les Canaris se présenteront à Saint-Estève, certes sans le costume du favori, mais d'autant plus dangereux ! Les deux entraîneurs, Jean-Yves Griotto et Pierre-Yves Blasi, ont toujours confiance en leur groupe qu'ils pensent capable de relever le défi. La partie s'annonce inévitablement ardue mais il y a fort à parier que l'ASC à jouer : «Les Catalans ont un léger avantage. Ils nous ont battus deux fois sur nos terres en peu de temps ! Maintenant, nous avons eu des regrets en championnat et encore plus en coupe où nous pouvions là encore nous imposer ! Cette équipe catalane est forte, mais elle ne nous surclasse pas pour autant au point de penser qu'elle est imbattable. Nous jouerons libérés et nous aurons très certainement des occasions. Si nous parvenons à être efficaces, nous pouvons gagner. Les garçons ont mal vécu leurs défaites face aux Catalans. Ils savent à côté de quoi ils sont passés, surtout en coupe, mais ont toujours de l'appé###### !» Catalans et Carcassonnais ne se quittent plus donc. L'UTC commence à gâcher la vie à l'ASC qui espère bien lui faire enfin mordre la poussière histoire de démontrer, une fois encore, qu'en sport rien n'est écrit par avance !

#228 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,133 posts

Posted 22 February 2013 - 06:07 AM

Lézignan sans Wynn ni Lézina



Posted Image Posted Image


Lézignan sans Wynn ni Lézina
À Lézignan, dimanche au Moulin, à 15 h 15, Lézignan reçoit Toulouse en championnat de France élite 1.
Les Lézignanais ont retrouvé des couleurs et se sont rassurés la semaine dernière en allant titiller les coéquipiers de Grésèques sur leur terrain. Après trois semaines sans compétition, pendant lesquelles le staff et le groupe se sont isolés pour travailler et retrouver de l'allant, le groupe a bien réagi. Désormais calés à la cinquième place les coéquipiers de Wynn et Lézina reçoivent Toulouse et Florian Quintilla l'ex-Lézignanais. Un match que les hommes d'Aurélien Cologni et Franck Rovira ont préparé comme il se doit afin de retrouver le chemin de la victoire, même si ce sera loin d'être facile, le match de Pia ayant laissé des traces. En difficulté cette saison avec un effectif plus limité les Lézignanais viennent de perdre sans doute pour la saison leur maître à jouer Nathan Wynn, sorti à Pia en première mi-temps, pour deux blessures, une fracture à la main, mais surtout pour une blessure au genou assez sérieuse qui pourrait bien le voir écarté des terrains jusqu'à la fin de la saison. Autre coup dur la blessure également la blessure de Benjamin Lézina qui doit se faire opérer d'une fracture du nez; enfin pour compléter le tableau, Charly Clottes n'est pas sûr de pouvoir jouer, à cause d'un problème aux adducteurs et Poggi est incertain, en revanche Vincent Michau et Matthieu Griffi reviennent dans le groupe. En difficulté les Lézignanais vont tout faire pour retrouver le chemin de la victoire, Toulouse, qui s'était imposé au match aller 32 à 18, alterne le bon et le moins bon depuis sa sévère défaite à domicile devant Carcassonne, le week-end dernier les Toulousains se sont inclinés chez eux 22 à 42 devant Saint-Estève-XIII Catalan. Cinquième avec un point et un match en moins que Toulouse, Lézignan aura pour mission de retrouver le chemin de la victoire coûte que coûte.
Voici la composition probable de l'équipe : Duggan, Piquemal, Michau, Calégari, Bienes, Tribillac, Carrère, Nègre, Boudebza, Griffi, Ratier, Tisseyre, Lignières. Remplaçants, Fifita, Liagre, Ancely, Rovira.
La Dépêche du Midi

#229 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,133 posts

Posted 22 February 2013 - 06:07 AM

XIII Limouxin : la reprise à Lescure



Posted Image Posted Image


La victoire contre les Catalans a dopé les Blanquetiers. / Photo DDM, D. Donnat

Retour au championnat pour le XIII Limouxin après 15 jours d'inaction qui ont suivis le «COUP» de Perpignan.Mais avant ce match contre Lescure,comment ne pas revenir sur ce tirage au «sort» de la Coupe de France.4 Prétendants,Avignon,Toulouse,Carcassonne et Limoux.A l'évidence,les 4 sont Ultra Motivés!! mais prendre l'équipe qui a fait le doublé l'an passé...Certes,ont sera sur terrain neutre(Lézignan et son public),certes, ce sera un super match et une super recette avec les 2 clubs qui déplacent le plus de supporters mais quand même:Lézignan,UTC,Carcassonne...sans faire injure aux autres équipes,si Pia était resté en Coupe,un tour supplémentaire aurait été inventé pour Limoux.Tous ces «détails mis à part»Carcassonne reste prenable,à suivre..
En championnat,Limoux se déplace à Lescure; ce match n'est jamais simple même si les Limouxins,sur leur lancée,ont les arguments pour s'imposer.Simultanément, Villenenuve(18pts et 12 matchs) recevra Avignon (25pts et 12 matchs).Le XIII Limouxin compte 17 pts et 11 matchs.Il reste à Limoux 3 matchs à domicile,Villeneuve,St Estève et Pia pour 2 matchs à l'extérieur,Lézignan et Toulouse. Et si Avignon avait un passage à vide...
Le groupe qui se déplace va avoir à cœur de confirmer sa victoire.Les entraineurs Marc Bourrel et Malik Boudjerra vont s'appuyer sur l'équipe qui a battu les Catalans:
Taylor,Doutre,Almarcha B,Hatffield,Blanch,Ramage,Murcia,Hérold,Temata, Palae Aesina,Teixido,Albérola,Reffle,Dean,Pramil,Almarcha M,Dominguez, Munoz.
Un bon résultat est impératif pour la confiance.
La Dépêche du Midi

#230 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,133 posts

Posted 22 February 2013 - 06:07 AM

Élite 1. L'ASC XIII rentre dans le «dur»



Posted Image Posted Image


Un sacré parcours attend les Canaris qui reprennent leur marche en avant./ Photo DDM, Didier Donnat
Les derniers succès, tant en coupe qu'en championnat, ont mis du beurre dans les épinards de l'ASC, mais il faut bien comprendre qu'ils ont été acquis face à des adversaires de «niveau moyen». Aujourd'hui et pour sept semaines, comme le dit Vincent Banet (co-entraîneur) : «On rentre dans le dur».
Pour se qualifier, Carcassonne veut au moins se positionner en seconde place au classement, ce qui est le cas, actuellement, mais ce qui reste à venir pourrait compromettre cette situation.
Déjà, dimanche, à Saint-Estève (Entente Saint-Estève-XIII Catalan), cela ne va pas être facile.
Saint-Estève occupe avec l'ASC la seconde place et entend bien y rester.
Une revanche à prendre

De plus c'est une équipe qui s'entraîne avec les Dragons catalans et qui a dans son sein des candidats à la Superleague.
À l'aller, les Catalans l'avaient emporté de peu, certes, mais ils avaient gagné, avec trois essais d'Escarré et d'Ahllalon (deux), contre deux essais aux Audois (Delpech et Mazard).
Ce match avait connu une grande intensité et si Mazard (ASC) ne marque pas sur exploit personnel, à l'heure de jeu, la différence au score aurait été plus importante. Les locaux s'étaient inclinés (12-14). C'est pourquoi dimanche, ils voudraient bien prendre leur revanche et surtout préserver l'avenir.
Vincent Banet y croit, d'autant plus qu'il récupère Guiraud, Offerdhal (qui avait reçu un carton jaune, au match aller) et Poching.
C'est donc au complet, que les Audois du chef-lieu vont se rendre en terre catalane, gonflés à bloc.
Dans la semaine, ce rendez-vous a été minutieusement préparé, avec des séances de musculation et des répétitions sur le terrain.
«Tout le monde est conscient de l'intérêt de l'enjeu» et Vincent Banet d'ajouter : «Il y a dans le club, une certaine euphorie, pour renouveler l'exploit de l'an passé».
Par-delà, cette rencontre dimanche, la suite est «lourde» : derby contre Lézignan, affrontement avec Limoux en Coupe, Toulouse etc. Le programme est chargé, mais l'ASC nous a habitués à tenir le coup. Alors confiance !
Michel Sawas ladepeche.fr

#231 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,133 posts

Posted 22 February 2013 - 06:11 AM

Lézignan veut garder confiance

Le 22 février à 6h00 par Alain Revello lindependant.fr

On savait qu'on avait une série de trois matchs très compliquée. Après Pia et avant l'ASC à Domec, on reçoit Toulouse. Cette équipe, c'est l'Élite en juniors.". David Marty, l'entraîneur lézignanais, sait ce qui attend son équipe dimanche au Moulin. Les Toulousains, au groupe homogène, mènent une bataille enragée avec Saint-Estève-XIII Catalan et Carcassonne pour une place dans le duo de tête, équivalent à une demi-finale directe. Leur défaite, dimanche dernier face aux Catalans, après un duel de très haut niveau, leur a fait perdre la pole position. Les Haut-Garonnais ne peuvent donc pas laisser échapper le moindre point. Cela est de mauvais augure pour les Lézignanais. "On a un peu de casse, mais je pense que le groupe va s'accrocher. Aux Minimes, cela avait été le cas, surtout en 2e période. On peut donc espérer qu'avec les progrès effectués depuis, on pourra inquiéter cette équipe chez nous. Ce match n'est sûrement pas capital, mais il reste important. Les Lézignanais doivent impérativement s'armer physiquement et mentalement pour deux rencontres décisives pour la fin de saison. "La qualification reste possible. On ne cesse de le répéter aux jeunes , explique David Marty. S'ils en prennent conscience, ils peuvent y arriver .» Les deux derniers rendez-vous au Moulin, le 17 mars et le 7 avril face à Limoux et Villeneuve, seront déterminants. Mais ils pourraient ne pas être suffisants. Les 'vert et blanc' doivent donc tenter de glaner quelques points avant d'en arriver à ces deux duels. En auront-ils la possibilité face à l'un des ténors du championnat ? Un exploit est toujours possible. Ce qu'a réalisé Avignon à Saint-Ruf en coupe Luc Nitard, en sortant les Toulousains de la course au trophée, peut donner des idées aux jeunes Audois. La tâche sera rude certes, mais avec les Lézignanais, les surprises arrivent souvent quand personne ne s'y attend !

#232 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,133 posts

Posted 23 February 2013 - 06:34 AM

FCL XIII : un match capital

Le 23 février à 6h00 par A.R. linependant.fr

Trois matches consécutifs au Moulin, et trois défaites : les seniors du FCL n'ont plus gagné sur leur terre depuis le 1er décembre. L'hémorragie doit être stoppée si les "vert et blanc" ne veulent pas dégringoler au classement. Ce duel face à Toulouse est capital pour plusieurs raisons. En tenant compte des aléas du championnat, une place dans le duo de tête est toujours envisageable. Battre d'abord les Toulousains, puis Carcassonne à Domec, serait un premier pas. En revanche, une nouvelle défaite à domicile compromettrait la fin de saison en obligeant les Lézignanais à s'orienter vers un barrage. Les "vert et blanc" doivent aussi rassurer leur public en partie déçu lors des dernières prestations au Moulin. Ce duel sera aussi l'opposition de 2 entraîneurs. D'un côté un coach à qui les clés de l'équipe de France ont été retirées, et de l'autre celui qui prend du galon en devenant le manager général du club France. Gilles Dumas, promu à ce poste, vient de subir un revers aux Minimes et veut rattraper le coup au Moulin. Le staff "vert et blanc" se sent prêt à relever le défi, cela donne du piment supplémentaire à une rencontre qui s'annonce déjà piquante.
Un gros bras pour les juniors. Les juniors, qui sortent d'un débat solide, en voient un autre plus dur encore se présenter au Moulin. Toulouse, qui vient de perdre la pôle position au bénéfice de St-Estève XIII Catalan, va sûrement vouloir faire passer sa déception sur le dos des "vert et blanc". Un duel sans concession s'annonce. Les Lézignanais ont montré quelques vertus à Pia : ils semblent décidés à ne pas se laisser chahuter, même pas par une grosse équipe. Se faire les dents juste avant le derby de la Préfecture serait une belle façon de préparer ce duel audois.
Minimes sans soucis. Cet après-midi au Moulin (14 h), les minimes ne devraient pas souffrir en accueillant Limoux. Ce derby face à un groupe qui a du mal à s'exprimer, sera l'occasion de panser les plaies de la défaite face au XIII Catalan. Derby au sommet pour les cadets. La place qualificative pour la 1re division se précise de plus en plus pour les cadets du FCL. Mais rien n'est définitivement acquis. Aujourd'hui, à 15 h 15, ils seront confrontés à un concurrent direct. Une victoire face à Limoux placerait les Lézignanais dans une position confortable. Les Limouxins au complet sont redoutables. Le week-end dernier face au XIII Catalan, les "vert et blanc" ont toutefois montré qu'ils pouvaient rivaliser avec les meilleurs.

#233 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,133 posts

Posted 23 February 2013 - 06:35 AM

Les pronos d’Aaron Wood


Vendredi, 22 Février 2013 21:12 ffr13.com


Posted Image

Quatorzième acte du championnat de France ce week-end, et cette semaine c’est Aaron Wood qui s’est prêté au jeu des pronostics. L’ancien Grizzlie du XIII Limouxin voit les “Rouge et Noir” l’emporter sur le fil face à une formation de Lescure qui donnera tout pour espérer faire un résultat à domicile. Lézignan, bien qu’amoindri, l’emportera au Moulin face à une formation toulousaine inconstante. Ses coéquipiers d’Avignon doivent éviter le piège tendu par les Villeneuvois tandis que la rencontre entre Saint-Estève/XIII Catalan et Carcassonne ne devrait pas manquer de spectacle, avec un succès catalan au bout.
Dimanche 24 février
Lescure 40% - Limoux 60% à 15h00 au stade Jean Vidal
"Lescure cherchera à faire tomber Limoux dans le Tarn. Si les Limouxins prennent cette rencontre à la légère, c’est ce qui pourrait arriver. En tous les cas, ce sera un combat rude. Néanmoins, après la belle victoire de Limoux en coupe face à Saint Estève/XIII Catalan, les Audois auront meilleur moral afin d’aborder cette fin de saison compliquée en championnat. De son côté, Lescure n’aura rien à perdre non plus."
Villeneuve-sur-Lot 50% - Avignon 50% à 15h15 au stade Max Rousié
"Une victoire serait encourageante pour les deux formations. Pour Avignon en vue des phases finales qui approchent, mais aussi pour Villeneuve afin de rester en vie en cette saison également compliquée pour eux. Ce sera un bon test pour les Bisons que d’aller en terre villeneuvoise."
Lézignan 55% - Toulouse 45% à 15h15 au stade du Moulin
"Toulouse l’avait brillamment emporté aux Minimes au match aller, et la perte de Nathan Wynn risque d’être préjudiciable aux Lézignanais. Je pense que les Toulousains pourraient l’emporter s’ils réalisent un match abouti, mais on sait que les coéquipiers de Jonathon Ford sont capables du pire comme du meilleur, tandis que Lézignan est affaibli."
Saint Estève/XIII Catalan 60% - Carcassonne 40% à 15h30 au stade Municipal
"Après leur belle victoire face à Toulouse, il sera difficile de déloger les Catalans. Forts d’une ligne de trois-quarts rapide à souhait, et d’un pack rude, les hommes de Steve Deakin ne se laisseront pas dominer si facilement par une formation carcassonnaise qui a du mal, en raison d’un effectif souvent amoindri cette saison, et qui n’a pas forcément convaincu le week-end dernier devant Lescure. Ca promet un spectacle grandiose et un suspens haletant."

#234 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,133 posts

Posted 24 February 2013 - 07:49 AM

Le bal des prétendants

Le 24 février à 6h00 par Bernard Tuffi lindependant.fr
Posted Image PHOTO/C. C.
Qu'ils soient Baby Dracs ou Canaris, l'objectif est le même : voler dans les plumes de son adversaire direct. Et si Saint Estève-XIII Catalan et Carcassonne restent sur deux victoires probantes, respectivement à Toulouse et face à Lescure, la confrontation du jour revêt un tout autre enjeu : la deuxième place du classement. Relancés dans la Ville Rose, les Catalans jouent gros dans la course aux play-off. Eux qui ont l'occasion de ravir le statut de dauphin aux Carcassonnais. Encore faut-il l'emporter à Saint-Estève, là où les boys de Steve Deakin restent sur deux défaites de file, face à Pia (en championnat) et Limoux (en Coupe de France).
7 juniors face à 7 étrangers D'autant que Carcassonne, champion de France en titre, a soif de revanche. En effet au pied de la Cité, on n'a toujours pas digéré l'affront du match aller (victoire 'sang et or' 14-12). Pour Vincent Banet, l'entraîneur ascéiste, pas question de se gêner si une 6e victoire consécutive se présente, même s'il a conscience de la "difficulté de la tâche. On reste sur une bonne série mais on a besoin d'un match test pour s'évaluer. Les Catalans s'appuient sur une attaque de feu, ils sont toujours en train de relancer, il faudra donc être vigilant et performant en défense. Ce match est important, il peut être décisif pour l'obtention de la deuxième place." Même son de cloche chez les Catalans. Revigorés par leur prestation réalisée à Toulouse la semaine dernière, ils se doivent de confirmer sur leur pelouse. Steve Deakin reste pour sa part prudent quant à l'issue de ce match : "On joue avec sept juniors face à une formation qui aligne sept étrangers. Cela peut paraître insurmontable, mais c'est la règle du jeu. Cela fait partie de notre rôle d'intégrer les jeunes, cela nous a réussis à Toulouse. Contre Carcassonne, on peut rééditer cette performance. On sait l'importance de cette rencontre pour le classement, pour nous, cela équivaut presqu'à une demi-finale. On peut finir deuxième, après ce match, on sera fixé." Même objectif, même détermination, ce Saint-Estève/XIII Catalan-AS Carcassonne sent bon les phases finales. Morgan Escaré, l'arme fatale des Baby Dracs.

#235 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,133 posts

Posted 25 February 2013 - 06:29 AM

Carcassonne cale en sixième



Posted Image Posted Image


Les Carcassonnais (ici contre Villeneuve-sur-Lot) ont buté sur le XIII catalan./ Photo DDM archives, Didier Donnat
Saint-Estève-XIII Catalan 26 - ASC 14
À Saint-Estève (stade municipal). Temps froid, forte tramontane. Terrain sec et pelé. Public moyen. Arbitre : M. Vincent.
MT : 14-6.
Pour les Catalans : 5 essais de Barthau (23e), Bouzinac (30e), Cardace (35e), Robin (50e), Margalet (74e) ; 3 transformations d'Escaré (30e, 50e, 74e)
Pour l'ASC : 3 essais d'Offerdahl (13e) Jacquet (42e) Anderson (58e), 1 transformation de Guiraud (13e).
Saint-Estève : Escaré ; Vaccari, Baile, Bouzinac, Cardace ; (m) Barthau, (o) Robin ; Swain ; B. Guasch, Rouch ; Da Costa, J.Guasch, Maria. Sont entrés : Margalet, Springer, Borras, Salgues.
ASC : Guiraud ; Mazard, Barrau, Savage, R. Péault ; (m) Albérola (o) Sabri ; Pau ; Sadaoui (cap), Anderson ; Offerdahl ; Bemba, Soum. Sont entrés : Jovani, Delpech, Sadrau, Jacquet.
La réception de l'AS Carcassonne est prise très au sérieux par les Catalans de l'Élite car, ici, comme en face, on connaît l'importance du résultat de ce sommet pour l'attribution de la deuxième place, synonyme de ticket direct pour les demi-finales. Du côté visiteur, on a engrangé une grosse somme de confiance avec cinq victoires consécutives en championnat mais les «canari» vont devoir vivre sans le patron Russell Aitken. Le bloc «sang et or», revigoré par une belle perf' à Toulouse, se dresse comme un Canigou sacrément abrupt. C'est tramontane dans le dos que l'ASC lance les hostilités. Les avants des deux camps trouvent vite le moyen de se réchauffer dans un jeu dans l'axe où Da Costa et Maria répondent à Offerdahl et Pau. La pression semble plus forte sur les épaules des Catalans qui se mettent à la faute. À la huitième minute, le poteau refuse la conversion d'une pénalité à Guiraud mais les «noirs» sont en confiance. Pau fait le ménage, Soum relaie pour Offerdalh qui passe la ligne et ouvre la marque. La réaction ne se fait pas attendre et c'est Baile qui met le feu côté gauche, sans conséquence, mais dans le sillage de Swain, qui connaît par cœur le jeu adverse, on croit en son étoile. L'intensité du débat s'amplifie, Barthau s'extirpe pour un premier essai catalan qui récompense la fougue maison. Une fougue freinée par des fautes de mains mais c'est en fait une bévue des «canari» en sortie de mêlée favorable qui offre à Bouzinac l'opportunité de faire passer son équipe devant : 10 à 6 à la 30e. Les 10 dernières minutes seront compliquées pour l'ASC qui subit les flèches de Robin et de tous les attaquants catalans. Avant la pause Cardace concrétise par 4 points cette débauche d'énergie. Au terme de ces 40 minutes, l'ASC n'a pu se faire une alliée de la tramontane et par manque de réalisme se trouve à courir après le score.
Dès le retour des vestiaires, Sadrau et Anderson sonnent la charge et c'est Jacquet qui se glisse entre les jambes des défenseurs. Les «canari» se relancent (14-10). Une action plus loin c'est Baile qui perce plein champ, sert Escaré et la défense se met à la faute ; Robin, au coin du bois, en profite et permet à sa bande de doubler ses rivaux du jour (20-10). À ce moment, la vitesse catalane, animée d'un brin de folie revigorant, prend le dessus sur la puissance du pack audois, vaillant mais limité dans ses initiatives. Anderson s'empare des commandes et c'est lui qui finit le gros boulot de Pau et de Bemba. La jeune garde catalane tiendra-t-elle 20 minutes ? Savage, Sabri, lancent des raids dévastateurs. Les Catalans sont contenus dans leurs 30 mètres mais leur défense est aussi solide que le Castillet. Mieux, Barthau s'amuse sur 80 mètres et sème la panique dans les rangs audois. C'est au tour de Carcassonne de subir. C'est d'autant plus inquiétant que la défense des champions en titre se lézarde dangereusement. Les 10 dernières minutes baignent dans un suspense épais, le collectif stéphano-perpignanais est en passe de relever son défi et l'ASC a encore les armes du hold-up en main. Offerdalh, omniprésent, mène une énième charge mais c'est encore Robin, prince dévaleur, qui offre à Margalet l'essai de la délivrance. Dans la course aux places d'honneur, l'ASC cale en sixième et laisse le bolide stéphanois se placer, seul, en deuxième position.
J.-P.G. ladepeche.fr

#236 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,133 posts

Posted 25 February 2013 - 06:31 AM

Accueil » Sports » Rugby XIII

Publié le 25/02/2013 03:49Ajouter un commentaire
Limoux fait la loi à Lescure



Posted Image Posted Image


La puissance et la vitesse des Audois ont cloué Lescure sur le pré. /Photo DDM, Jean-Marie Lamboley
lescure 18- Limoux 62
Mi-temps : 12/24
Arbitre : M. Molinié
Spectateurs : environ 200
Pour Lescure : 3 essais Neuville (8e), Lhoumaud (29e), Reveillon (50e) ; 3 transformations Rigal.
Pour Limoux : 11 essais Reffle (3e, 17e), Hatfield (19e, 42e, 65e, 76e, 79e), Alberola (36e), Ramage (54e), Sarda (70e, 73e) ; 9 transformations Murcia (3e), Ramage (17e, 19e, 36e, 54e, 65e, 73e, 76e, 79e).
Lescure : 1 Cance, 2 Fédou, 3 Durand, 4 Réveillon, 5 Neuville, 6 Rigal, 7 Vigroux, 8 Moate, 9 Loubière, 10 Terral (cap), 11 Fontès, 12 Canton, 13 Molinier, sont entrés en jeu : Huchède, Lhoumaud, Héral, Assié.
Limoux : 1 Taylor, 2 Sarda , 3 Blanch, 4 Hatfield, 5 Almarcha, 6 Ramage , 7 Murcia (cap), 8 Temata, 9 Teixido, 10 Herold, 11 Dean, 12 Reffle, 13 Munoz, sont entrés en jeu : Pramil, Palea'Aesina, Dominguez, Alberola.
Malgré une bonne entame de match, dans des conditions climatiques catastrophiques sous des grosses averses de neige, Lescure n'a pas pu résister sur la totalité de la rencontre.
Même si les Tarnais n'étaient qu'à deux essais transformés de leurs adversaires à la mi-temps, ils ont subi la puissance et la vitesse de Limoux en seconde période.
Ce sont les Audois qui ont ouvert le score par un essai de Reffle qui sera transformé. Mais, les locaux ont réagi 5 minutes plus tard en inscrivant un essai par Neuville parti sur son aile droite et qui est rentré vers l'intérieur du terrain pour aller pointer entre les poteaux.
Après la transformation de Rigal, le score était de parité 6 partout. Les Audois, sentant qu'ils pouvaient tomber dans un piège, accéléraient mais ils n'ont pas pu conclure par des points tout de suite, à cause de fautes de main.
Au bout de 17 minutes de jeu, c'est ce même seconde ligne Reffle qui trouvera le chemin de l'essai.
Là, les choses s'enchaîneront rapidement puisque les Limouxins inscriront un autre essai 2 minutes plus tard.
Lescure, réduira le score par un essai du puissant Romain Lhoumaud entre les barres (12/18). Mais, c'est Limoux qui aura le dernier mot dans cette première période par un essai d'Alberola qui sera transformé par Ramage. Les Audois, avaient repris un avantage plus conséquent mais, les Lescuriens n'étaient qu'à deux essais transformés de leurs adversaires du jour.
Malheureusement pour eux, ils n'ont pas pu réduire cette différence au score dès le retour sur le pré.
Au contraire, ce sont les Audois qui ont inscrit un nouvel essai par le grand ailier Hatfield. Même si 8 minutes plus tard, les Tarnais ont marqué un troisième essai transformé, c'était sûrement un peu trop tard pour faire douter des Limouxins qui maîtrisaient leur Rugby.
Comme on le redoutait, après l'heure de jeu, Limoux a accéléré et inscrit 5 essais supplémentaires.
Lescure devra encore attendre pour parvenir à décrocher une victoire cette saison.

Patrice Chanarz ladepeche.fr



#237 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,133 posts

Posted 25 February 2013 - 06:32 AM

Lézignan se fait du bien



Posted Image Posted Image


Lignières écarte un ballon.Lézignan a cru en ses chances jusqu'au bout et le volontarisme a payé./ Photo DDM,J-M.G.
Juste avant la rencontre les Lézignanais qui devaient déjà se passer de Wynn à l'ouverture et de Lézina ont dû faire aussi avec la blessure à l'échauffement de Tribillac remplacé par le jeune Benausse qui a fait mieux que tirer son épingle du jeu à l'ouverture dans un match où le vent froid glacial a un peu gêné la pratique d'un jeu ouvert. L'entame de match est lézignanaise sur une attaque rapide lancée par Carrère, Duggan trouve Calégari qui accélère et va marquer. Sur un renvoi direct en touche de Fifita, Couturier ouvre le score pour Toulouse sur pénalité. À la 11e un accrochage entre Rovira et Couturier vaut l'expulsion temporaire pour le Lézignais. En infériorité numérique, Lézignan va souffrir en défense et encaisser deux essais en dix minutes, le premier de Barthau en puissance et le second juste avant le retour de Rovira, par le talentueux Ford qui crochète et mystifie tout le monde à 10 mètres de la ligne. Coup dur pour Lézignan qui va cependant trouver les ressources mentales pour revenir dans cette partie, malgré une domination Toulousaine en première mi-temps. A la 28e, Lézignan est à l'attaque, Maxime Benausse, donne un petit coup de pied par-dessus, avec le vent contre, le ballon revient dans les mains d'Ancely, qui écarte sur Bienes qui va marquer en coin. À la demi-heure de jeu, Fifita amorce un superbe mouvement et donne intérieur à Duggan qui fait le trou, fixe le dernier défenseur et sert Carrère pour un essai tout fait mais ce dernier manque la réception, dommage. Les Toulousains de leur côté se sont montrés très offensifs mais se sont vu refuser trois essais pour des passages en touche et des petites fautes dans la transmission. À la mi-temps le TO mène 10-16.
À la reprise les Lézignanais ne lâchent rien, comme en témoigne cet essai en puissance d'Ancely. Lézignan revient à 16 à 16, une pénalité de Benausse permet aux Corbiérois de prendre le score (18-16) pour la première fois de la partie. A la 68e Lézignan est à l'attaque et pousse, Maxime Benausse en pivot va marquer un bel essai. Toulouse tentera le tout pour le tout dans les dernières minutes, marquera un dernier essai par Williams sur une faute de la défens e Lézignanaise, mais les hommes d'Aurélien Cologni et Franck Rovira tiendront leur victoire 24 à 22.
Lézignan 24 - Toulouse 22
A Lézignan. Arbitres : M. Ségura
MT : 10-16
Lézignan : 4 essais de Calégari (4e), Bienes (28e), Ancely (43e), Benausse (68e). 2 transformations et 2 pénalités (17e, 58e) de Benausse.
Toulouse : 4 essais de Barthau (13e), Ford (19e), Ormeno (37e), Williams (75e). 2 transformations et 1 pénalité (9e) de Couturier.
Evolution du score: 4-0 4-2 4-8 6-8 6-12 10-12 10-16 16-16 18-16 24-16 24-22.
Un carton jaune Rovira (11e) à Lézignan
Walter Desplas ladepeche.fr

#238 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,133 posts

Posted 25 February 2013 - 06:37 AM

Benausse maintient Lézignan dans la course

Le 25 février à 6h00 par Alain Revello lindependant.fr
Posted Image PHOTO/Photo NDB
Certaines rencontres ne tiennent pas à grand-chose. Tout avait mal commencé pour les Lézignannais. Lors de l'échauffement, Tribillac qui remplaçait Wynn à l'ouverture était contraint de déclarer forfait. Un coup dur pour les Audois. Mais ce handicap allait involontairement se transformer en atout. Benausse, qui depuis quelque temps était relégué en 18e homme, allait s'avérer prépondérant dans ce duel face à Toulouse. À 16 à 16, alors que les Lézignannais n'étaient sûrs de rien, il passait une pénalité de 40 mètres qui donnait l'avantage aux locaux. Pourtant à cet instant, Toulouse avait toujours la possibilité de revenir et de coiffer les 'vert et blanc'. Alors, le jeune lézignannais prenait ses responsabilités. Dans les 25 mètres toulousains, il tentait sa chance. Un, puis deux crochets suffisaient à écarter la défense. Une petite accélération l'amenait derrière la ligne. Le match venait de basculer (68e) mais avant cela, il s'était passé pas mal de choses. Calegari, sur un service de Duggan, avait ouvert le score. Mais face au vent violent, les Lézignannais avaient beaucoup de mal. Couturier, sur pénalité, puis Barthau, en force, montraient que les Toulousains ne tergiversaient pas. Benausse convertissait une pénalité avant de voir Ford piéger les locaux. Les Lézignannais ne tardaient pas à revenir sur une nouvelle action de Benausse. Ce dernier jouait au pied par-dessus la défense, Clottes récupérait et offrait un caviar à Bienes. Toulouse avait des occasions et se voyait refuser deux essais. Ormeno arrivait toutefois à concrétiser juste avant la pause. La reprise tonitruante des Lézignannais voyait Ancely surprendre les Toulousains pour l'égalisation. Benausse faisait le reste. William redonnait bien l'espoir à son équipe (75) mais il était trop tard. Lézignan avait arrêté l'hémorragie du Moulin. "Dans ce match, il fallait être patient. En première période contre le vent, on devait encaisser le moins de points possible. En deuxième mi-temps, on a complété nos chaînes pour passer devant. C'était un match à six points pour se retrouver dans le top 4. On a réussi. J'espère que le meilleur reste à venir", savourait Mathieu Griffi. Le FCL a stoppé l'hémorragie à domicile.

#239 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,133 posts

Posted 25 February 2013 - 06:37 AM

Les 'Baby Dracs' dans la peau du dauphin

Le 25 février à 6h00 par Bernard Tuffi lindependant.fr
Posted Image PHOTO/Michel Clementz
Le choc catalano- audois a tenu toutes ses promesses malgré des conditions atmosphériques très défavorables. Jouant avec l'avantage d'une forte et glaciale tramontane, les Audois sont les premiers en action et après treize minutes de domination, Alberola envoie Offerdahl derrière la ligne de but. Mais dix minutes plus tard, une jolie combinaison entre Robin et Barthau permet à ce dernier de trouver la faille dans la défense carcassonnaise. Prenant alors le dessus, notamment dans la vitesse d'exécution, les locaux maintiennent leur domination et Escaré profite d'un ballon perdu par les Audois, pour s'infiltrer entre quatre défenseurs et marquer au pied des poteaux. Les Catalans sentant que les Carcassonnais baissent de rythme, accélèrent et Cardace brûle la politesse à son vis-à-vis pour plonger en coin. Dès la reprise, Carcassonne se lance à l'assaut des buts catalans pour essayer de combler rapidement son retard. Après plusieurs charges près de la ligne de but locale, Jacquet tout en puissance marque en moyenne position. Sentant alors le danger, les locaux accélèrent, Baile perce plein champ, en relais Escaré est stoppé à dix mètres de la ligne, mais sur le tenu qui s'ensuit, Barthau feinte la passe et marque au milieu des poteaux. Les Catalans semblent avoir fait l'essentiel, mais Carcassonne revient par Anderson, bien intercalé dans sa ligne de trois-quarts. La délivrance pour les locaux, elle intervient à quatre minutes du coup de sifflet final grâce à une charge sur plus de quarante mètres de Margalet en relais d'une percée de Robin. Dès lors, tout est joué, Carcassonne ne peut plus revenir. Malgré une seconde période de qualité, les visiteurs ont chuté devant la fougue, l'enthousiasme et la solidarité d'une formation sang et or qui encore une fois a démontré de belles qualités malgré des conditions de jeu difficiles. Les Catalans ont mis fin à la série de l'ASC.

#240 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,133 posts

Posted 25 February 2013 - 11:05 AM

L'orgueil des Léopards


RUGBY À XIII. ELITE. LES VILLENEUVOIS S'IMPOSENT DEVANT AVIGNON PAR 30 À 16.




Posted ImagePosted Image


Le pilier villeneuvois Battye a inscrit un bel essai en fin de match./ Photo DDM, G.Gouyou.

Qu'elle fait du bien cette quatrième victoire de la saison pour les Léopards d'Aquitaine ! En tout cas, elle récompense tous les progrès réalisés par cette jeune équipe depuis le début de la saison et tout l'investissement du staff technique. Mais devant Avignon, le succès fut long à se dessiner. Il est vrai que les «vert et blanc» ont manqué un peu de rythme et d'enthousiasme en première mi-temps. Oh, le XIII du Vaucluse ne fut pas non plus un foudre de guerre mais il profita intelligemment de 2 grosses erreurs défensives pour virer à la pause avec 10 unités d'avance (14-4). De leur côté, les Villeneuvois étaient parvenus à débloquer leur compteur sur un coup de pied décroisé du demi de mêlée Hyde et un essai tout en puissance de Serge Yakan Besson sur son aile.
L'autre visage des Villeneuvois…

Adossés au vent, les coéquipiers de Rory Bromley revenaient sur la pelouse avec de bien meilleures intentions et surtout avec l'envie d'aller de l'avant. Cela se confirmait dès la première minute de jeu où le second ligne Curran s'échappait comme une antilope, avant de déposer une offrande dans les bras du jeune Eerwin Escoder. C'était le réveil des «verts» qui monopolisaient le ballon, faisant constamment reculer les Bisons d'Avignon. Sur une énorme bourde de l'arrière visiteur Gaillard, Laurent Carrasco était tout heureux d'aplatir entre les barres. Son équipe prenait pour lapremière fois les commandes au score (16-14). Un écart que sut maintenir une formation locale à la fois courageuse et agressive sur le plan défensif. Si le suspense était à son comble, un carton jaune du Vauclusien Tamghart se payait au prix fort en fin de match. Car les Villeneuvois profitaient de leur supériorité numérique pour se détacher définitivement grâce à deux essais supplémentaires signés Battye et ce diable d'Escoder. Belle victoire des Léopards d'Aquitaine qui ont su redresser la tête et faire preuve de fierté face à une bonne équipe de ce championnat.
Villeneuve 30 - Avignon 16
Arbitre : Mohamed Drizza (Roussillon)
MT : 4-14
Pour Villeneuve : 5 essais de Yakan-Besson (16), Escoder (41 et 78), Carrasco ((51) et Battye (73), 2 pénalités de Hyde (49) et Villegas (63) et 3 transformation de Hyde.
Pour Avignon : 3 essais de Romano (4), Pourret (20) et Truh (39). 1 pénalité (58) et 1 transformation d'Arnaud.
Cartons jaunes : Hyde (Villeneuve, 58) et Tamghart (Avignon, 72).
VILLENEUVE : Bromley, Escoder, Villa, Cooper, Yakan-Besson, Villegas, Hyde, Carrasco (cap), Curran, MOualkia, Fakir, Gauthier et Battye. Sont rentrés en jeu : Demartini, Zava, Gauthier et Vergniol.

Philippe Bertin ladepeche.fr






0 user(s) are reading this topic

0 members, 0 guests, 0 anonymous users