Jump to content





Photo
- - - - -

Elections Fédérales.


  • Please log in to reply
11 replies to this topic

#1 claude cassagnol

claude cassagnol
  • Moderator
  • 1,884 posts

Posted 26 September 2012 - 06:08 AM

Jacques Soppelsa: tout est ouvert !

Ancien élève de l'Ecole Normale Supérieure et de Sciences Po, Président de La Sorbonne de 1982 à 1989, Jacques Soppelsa, 69 ans, ex talonneur de Libourne XIII, ville dont il fut adjoint au maire, a présidé la FFR XIII de 1983 à 1987, avant de faire une carrière remarquée de diplomate aux Etats-Unis et en Argentine. Ce brillant universitaire dont le franc-parler lui a valu, à l'époque, quelques injustes inimitiés dans le milieu treiziste, redouble aujourd'hui d'activités, entre le monde de la presse (il a été notamment Président de France Soir en 2005 et 2006), et celui de l'Université. Docteur d'Etat, il enseigne la Géopolitique sur plusieurs continents, et préside, entre autres, le Conseil scientifique de l'Ecole des Hautes Etudes Internationales, et de l'Ecole des Hautes Etudes Politiques. Entretien sans langue de bois avec cet homme de Lettres et de conviction.

Il a répondu positivement à l'appel du Président Larrat pour diriger le tout nouveau Club XIII de France, créé en vue de la Coupe du monde 2013. Il est aussi un éventuel recours dans la perspective des élections fédérales du 24 novembre.

PRÉSIDENT, EN QUOI CONSISTE EXACTEMENT LE CLUB FRANCE ?

"D'abord, le terme étant déjà utilisé, le Club France est devenu Club XIII de France. J'ai été contacté voici environ quatre mois par le Président Larrat et le Directeur de la FFR XIII, Philippe Dallongeville, qui m'ont proposé de présider cette structure destinée à sensibiliser les médias, les partenaires économiques privés et les pouvoirs publics, sur la participation de l'équipe nationale à la Coupe du monde 2013. J'ai accepté et je comptais travailler sur ce projet avec Hervé Guiraud, qui entre-temps, hélas, a disparu. Mais le projet est lancé, une plaquette de présentation étant actuellement à l'impression."

QU'EST-CE QUI VOUS A MOTIVÉ ?

"Mon attachement à notre sport, qui ne s'est jamais démenti, malgré mon éloignement géographique durant de longues années. Notamment en 1995 lorsque je me suis rapproché du projet Fouroux. L'idée était bonne, mais peut-être est-elle venue trop tôt, je ne sais pas. Toujours est-il qu'aujourd'hui nous avons trois cibles : les journalistes, qui seront mobilisés dans un premier temps autour d'un déjeuner à Paris, dans un grand hôtel, les politiques, milieu dans lequel, comme dans celui de la presse, j'ai des relations, et les sponsors."

CONCERNANT CES DERNIERS, QUEL TYPE D'ACTIONS COMPTEZ-VOUS MENER ?

"D'abord, je regrette le déséquilibre de la répartition des matchs de la Coupe du monde, entre l'Angleterre et la France. Une troisième rencontre, en plus de celles qui seront organisées à Perpignan et à Avignon, aurait été la bienvenue. Des PDG de grosses entreprises ont été contactées pour m'accompagner en train de Paris à Lille, dans le cadre du match France - Galles, le 20 octobre prochain. Un wagon nous sera spécialement affecté au départ de la gare du nord, ce jour-là. J'ai déjà obtenu des réponses positives, et j'espère convaincre une dizaine de ces capitaines d'industrie. Je dois en outre intervenir prochainement lors d'une réunion du MEDEF devant une quarantaine de chefs d'entreprise, et nous devons penser au futur sponsor maillot des Bleus."

CROYEZ-VOUS SINCÈREMENT AU SUCCÈS POPULAIRE DE CE MATCH À LENS ?

"Luc Dayan, le Président du RC Lens, est optimiste quand il dit espérer remplir le stade Bollaert, qui est très grand. Mais sur une terre aussi éloignée de la zone treiziste traditionnelle, attirer 7 à 8 000 spectateurs ne serait déjà pas si mal. Le problème sera de convaincre le public traditionnel du sud de la France à assister au match. Mais j'estime que nous n'avons rien à perdre à nous décentraliser ainsi."

NE CARESSEZ-VOUS PAS, PAR AILLEURS, LE DÉSIR DE RETOURNER AUX AFFAIRES FÉDÉRALES ?

"Je vous vois venir… C'est vrai que des dirigeants de XIII Actif, à Carcassonne, sont entrés en contact avec moi. Mais 1 je suis légaliste, 2 je ne souhaite pas contrarier la Fédération, 3 j'ai accepté une mission, celle de conduire le Club XIII de France, et pour l'heure je m'y tiens. Cela dit, tout est ouvert, et si d'ici quelques semaines personne parmi le ou les candidats ne fait l'unanimité, il sera toujours temps éventuellement de réviser ma position."

QUE PENSEZ-VOUS DU SEUL CANDIDAT AUJOURD'HUI DÉCLARÉ, CARLOS ZALDUENDO ?

"Il faisait partie du Comité Directeur de la FFR XIII, lorsque je présidais celle-ci (ndlr : 1984 - 1987), et c'est manifestement un bon serviteur du rugby à XIII, mais je sais qu'il n'a pas que des partisans. Je n'ai en tout cas personnellement rien contre lui. De toute façon, chez nous à XIII, dès qu'on met le nez à la fenêtre on se fait flinguer."

QUEL EST VOTRE MEILLEUR SOUVENIR DE VOTRE PASSAGE À LA TÊTE DE LA FÉDÉRATION FRANÇAISE ?

"La victoire du XIII de France sur l'Angleterre en mars 1985 à Perpignan (ndlr : 24-16), alors que deux semaines plus tôt nous avions été châtiés, à Hull (ndlr : 4-50). Avant ce test à Brutus, Maurice Bamford, l'entraîneur anglais, m'avait dit que si la France l'emportait il mangerait son chapeau. Et je me suis fait un plaisir de le lui rappeler lors du dîner d'après-match. Dire qu'on m'avait reproché, à l'époque, d'être pro catalan parce que il y avait six joueurs du cru au sein de cette équipe, Montgaillard, Grésèque, les frères Laforgue, Pallarès, Palisses… Et au plan administratif, ma fierté c'est d'avoir gagné le procès contre la FFR, qui nous a permis de retrouver notre appellation d'origine, rugby à XIII."

N'AVEZ-VOUS PAS NÉANMOINS CONSERVÉ DE LA RANCOEUR SUITE À VOTRE DÉPART PARTICULIER DE LA PRÉSIDENCE ?

"Je n'éprouve pas vraiment de rancune, mais le fait est que j'ai été trahi par un Président de Comité que j'avais auparavant beaucoup aidé, notamment pour la confection de sa thèse universitaire. Il a cru que je lui avais enlevé le XIII de France universitaire, qui était son bébé. Mais à l'époque, ces événements ont coïncidé avec une nouvelle orientation de ma vie, personnelle avec la naissance d'un enfant, professionnelle avec mon affectation en Amérique. Une page était tournée."

AVEZ-VOUS SUIVI LE PARCOURS DES DRAGONS CATALANS ?

"Evidemment. J'ai d'ailleurs regretté de n'avoir pu répondre à l'invitation du Président Guasch, vendredi dernier pour le match contre Leeds, mais le lendemain matin mon épouse recevait la Légion d'Honneur. C'est formidable pour cette équipe d'avoir atteint le dernier carré, même si elle avait fait mieux encore en 2009 avec sa participation à une demi-finale. Les dirigeants de la RFL doivent cependant comprendre que l'intégration d'un deuxième club français en Super League est vital pour notre mouvement. Mais vous savez, les Anglais hélas restent les Anglais. J'ai eu une réunion avec eux, récemment, et j'ai eu le sentiment que leur discours n'a pas vraiment évolué, avec le temps."
Hervé Girette

http://www.sportchoc... ... est-ouvert
S'IL N'EN RESTE QU'UN , JE SERAI CELUI LA !

#2 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,133 posts

Posted 08 November 2012 - 06:26 AM

Les 34 candidats au Comité Directeur de la FFR XIII


Mercredi, 07 Novembre 2012 23:16 ffr13.com

Posted Image
RMD Agency
L’Assemblée Générale Financière de la Fédération se tiendra le samedi 17 novembre 2012 à 10 H 00, au Lycée Paul Sabatier – 36, rue Alfred de Musset – 11000 CARCASSONNE.
L’enregistrement des pouvoirs des représentants des clubs aura lieu à partir de 9 heures 15.

Ordre du jour :
1. Rapport financier par le Trésorier
2. Approbation du rapport du Trésorier
3. Rapport du Commissaire aux Comptes
4. Présentation des comptes annuels de la saison 2011/2012 5. Approbation des comptes annuels de la saison 2011/2012 6. Vote sur l’affectation du résultat en report à nouveau
7. Présentation du budget 2012/2013
8. Approbation du budget 2012/2013


L’Assemblée Générale Elective de la Fédération se tiendra à partir de 14 H 15 précises le même jour au même endroit.
L’enregistrement des pouvoirs des représentants des clubs aura lieu à partir de 13 H 30.

Ordre du jour :
Election du Comité Directeur de la FFR XIII
La commission de surveillance des opérations électorales, réunie mardi à Toulouse, a examiné toutes les candidatures en application du rôle qui lui est conféré par l’article 2.4 des statuts de la fédération.
La Commission a rejeté quatre candidatures de personnes ne remplissant pas les conditions exigées par l’article 1.4 des statuts.


LISTE DES CANDIDATS A L’ELECTION DU COMITE DIRECTEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE RUGBY A XIII LE 17 NOVEMBRE 2012 A CARCASSONNE

ALONSO JEAN
Licence 2012/2013 n° D13F064 Né le : 01/10//1959
Membre du Comité Directeur sortant – Directeur de l’Equipe de France Juniors
ASTOULS Evelyne
Licence 2012/2013 n° D13M065 Née le : 28/12/1960 Dirigeante de club Lescure XIII
AUTHIE Claude
Licence 2012/2013 n° D13M002 Né le : 06/11/1945 Dirigeant de club Toulouse XIII
AVRIL Yvon Marie
Licence 2012/2013 n° D13L763 Né le : 15/10/1965
Dirigeant de club Les Frelons Cres XIII
ANDRIEU Alain
Licence 2012/2013 n° D13L251 Né le : 29/10/1951
Dirigeant de club AS Carcassonne XIII
BARDOU Magali
Licence 2012/2013 n° D13L260 Née le : 27/01/1969 Dirigeante de club AS Carcassonne XIII
BEAUCLOU Jean-Michel
Licence 2012/2013 n° D13M142 Né le : 05/04/1957 Dirigeant de club Toulouse XIII
BODIER Yoann
Licence 2012/2013 n° D13B029 Né le : 26/08/1976
Membre du Comité de la Loire Atlantique
CAU Francis
Licence 2012/2013 n° D13F073 et D13F082
Né le : 23/05/1954
Délégué - Membre de la Commission Centrale d'Arbitrage
DUBOURG José
Licence 2012/2013 n° D13A004 et D13F094
Né le : 15/06/1961
Délégué – Président de la Ligue Aquitaine
FERREN André
Licence 2012/2013 n° D13P219 Né le : 09/01/1943 Dirigeant de club SO AVIGNON
FOGHIN Sabine
Licence 2012/2013 n° D13L092, D13L033 et D13F020 Née le : 18/04/1977
Membre du Comité Directeur sortant – Secrétaire Générale adjointe de la fédération - Dirigeante de club FC Lézignan XIII
FRANCES Elisabeth
Licence 2012/2013 n° D13F178 Née le : 29/12/1947 Membre de la Commission Supérieure d’Appel de la fédération
GAUTHIER Guy
Licence 2012/2013 n° D13F007 et D13L609
Né le : 20/03/1939 Membre du Comité Directeur sortant – Délégué – Secrétaire Général du Comité du Roussillon
GRENET Pierre
Licence 2012/2013 n° D13F093 Né : 17/10/1955
Membre du Comité Directeur sortant – Président de la Commission Médicale
LACOURT Didier
Licence 2012/2013 n° D13M255 et D13M132
Né le : 11/07/1964 Dirigeant de club Albi XIII – Président du Comité du Tarn
LAFORGUE Guy
Licence 2012/2013 n° D13F159 Né le : 13/04/1958
Membre du Comité Directeur sortant – Directeur de l’Equipe de France
LAROCHE Pascal
Licence 2012/2013 n° D13F142 Né le : 22/05/1956
Membre du Comité Directeur sortant – Vice-président de la fédération
MARTINET Michel
Licence 2012/2013 n° D13I002 Né le : 07/06/1952
Membre de la Ligue Ile de France
OSMONT Régis
Licence 2012/2013 n° D13I015 et D13I003
Né le : 12/09/1947 Dirigeant de club Nanterre XIII – Président de la Ligue Ile de France
OURLIAC Aimé
Licence 2012/2013 n° D13L484 Né le : 01/01/1950
Dirigeant de club AS Carcassonne XIII
PECH Alain
Licence 2012/2013 n° D13F024
Né le : 12/01/1953
Membre du Comité Directeur sortant – Délégué
PIANELLI Michel
Licence 2012/2013 n° D13L610 Né le : 12/02/1962
Président du Comité du Roussillon
PIERON Michel
Licence 2012/2013 n° D13M272 Né le : 27/09/1945
Membre du Comité du Lot
ROLDOS Laurent
Licence 2012/2013 n° D13F072 Né le : 06/08/1937
Membre du Comité Directeur sortant – Président de la Commission du Développement
ROLLAND Georges
Licence 2012/2013 n° D13F043 Né le : 24/02/1944
Membre de l’amicale des anciens Internationaux
SAGNETTE Pierre
Licence 2012/2013 n° D13A146 Né le : 10/01/1951 Dirigeant de club VILLENEUVE SUR LOT XIII
SONILHAC Luc
Licence 2012/2013 n° D13A009 et D13A080
Né le : 18/12/1973 Dirigeant de club La Réole XIII – Membre de la Ligue Aquitaine
SOPPELSA Jacques
Licence 2012/2013 n° D13F177 Né le : 10/06/1943
Président Club XIII de France
TORRES Cyril
Licence 2012/2013 n° D13L618 Né le : 07/05/1980
Joueur Dragons Handi Rugby
VASSON Xavier
Licence 2012/2013 n° D13P038 et D13P363
Né le : 30/03/1970
Membre du Comité des Bouches du Rhône – Président de la Ligue Provence Alpes Côte d’Azur
VIGNES Jean-Louis
Licence 2012/2013 n° D13L603 et D13F074
Né le : 26/08/1950 Délégué – Membre du Comité du Roussillon
VIZIER Bernard
Licence 2012/2013 n° D13R009 Né le : 22/04/1943 Dirigeant de club Roanne XIII
ZALDUENDO Carlos
Licence 2012/2013 n° D13M384 Né le : 17/08/1952 Dirigeant de club Toulouse XIII


#3 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,133 posts

Posted 08 November 2012 - 10:19 AM

Zalduendo seul candidat déclaré à la tête de la FFR

Le 8/11/2012 à 06h00 par Bruno Onteniente LINDEPENDANT.FR

Posted Image

Carlos Zalduendo sera aujourd'hui dans l'Aude. © H. Jordan

Seul candidat déclaré à la présidence de la Fédération française de rugby à XIII lors des élections qui se tiendront le samedi 17 novembre à Carcassonne (à partir de 14 h 15), Carlos Zalduendo est venu hier à Perpignan à la rencontre des clubs des Pyrénées-Orientales.
Après l'Aquitaine, et avant l'Aude aujourd'hui, celui qui est président de la SASP de Toulouse et qui démissionnera en cas d'élection à la présidence a évoqué ses axes de travail devant une assistance aussi exigeante que captivée.

Le président des Dragons Catalans Bernard Guasch a pris le premier la parole : "C'est un plaisir et un devoir de soutenir cette candidature. Je sais ce qu'il est capable de donner et d'apporter. Il est temps que quelqu'un rassemble tout le monde. On doit travailler ensemble et dans le même sens".

Passée l'introduction du boss des Dracs, conjuguée à celle du président du comité du Roussillon Michel Pianelli, Carlos Zalduendo a remonté le temps, évoquant ses dix années passées au comité directeur de la fédération et ses dix-huit années à la présidence du club de Toulouse. Il a ensuite expliqué la raison de sa candidature : "J'ai d'abord été surpris comme tout le monde du retrait du président Larrat et je me suis dit qu'il était temps que je sois le candidat du rassemblement. Nous sommes à un moment charnière de notre sport avec un championnat Elite en difficulté, un contexte économique difficile et une carte du rugby à XIII trop limitée et trop concentrée".

Favorable au projet de Luc Dayan

Celui qui briguera un premier mandant dans neuf jours a ensuite brièvement présenté ses axes de travail : "On doit réactiver la ligue Elite 1 et 2, concrétiser le projet Super XIII, dynamiser la formation, régler l'épineux problème des mutations mais aussi être meilleur dans l'organisation des grands événements et trouver une cohérence avec l'équipe de France". Concernant le 'projet Dayan' de Super-13, le Toulousain s'est montré enthousiaste : "Il y a une ouverture dans laquelle on doit s'engouffrer. Cela peut se faire avec les clubs actuels, des possibilités de regroupement et des clubs de football qui deviendraient omnisports. Luc Dayan a pris des contacts et des rendez-vous. Mais sans partenaire média, ça ne se fera pas. Et à ce jour, Luc Dayan a la possibilité de le faire". Enfin, Carlos Zalduendo a encore souligné qu'il venait "pour rassembler et que si l'on commence à diviser ça ne va pas le faire".
Verdict des urnes, le samedi 19 novembre avec tous les présidents de club qui auront droit de vote et devront choisir 24 noms parmi la liste déposée et validée à ce jour auprès de la fédération comprenant 34 noms.

Edited by Philippe Barrau, 08 November 2012 - 10:19 AM.


#4 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,133 posts

Posted 14 November 2012 - 09:52 AM

Carlos Zalduendo, vous souvenez-vous ?


Mardi, 13 Novembre 2012 23:16 ffr13.com


Posted Image
Aux côtés de Ian Lenagan, le Président de Wigan. Photo Dominique Viet
Sélectionné à 23 reprises en équipe de France aux postes de deuxième ligne et de pilier, entre 1971 et 1982, Carlos Zalduendo a d'abord été joueur à Toulouse, Saint-Gaudens et Villeneuve-sur-Lot, avant de présider le TO. En cas d'élection au Comité Directeur de la FFR XIII, le 17 novembre prochain, l'ancien policier toulousain, qui brigue la succession de Nicolas Larrat à la présidence du mouvement treiziste français, cèdera le rôle qu'il occupe avec réussite à la tête du club haut-garonnais depuis 18 ans. On a demandé à cette figure marquante du rugby à XIII français de se souvenir…

Vous souvenez-vous de votre premier match en Elite ?
"C'était au Stadium, contre Avignon. J'avais 18 ans, et comme titulaire je remplaçais Jean-Louis Laurençon. Sur l'engagement, je perce sur une trentaine de mètres. Nous avons remporté ce match, je n'ai pas disputé le suivant, à la troisième journée je suis de nouveau retenu, et je n'ai plus quitté l'équipe, ensuite."


De votre premier match en équipe de France ?
"A Toulouse, en 1971 (ndlr : le 28 novembre), face à la Nouvelle-Zélande. J'étais titulaire au poste de pilier, face à Henry Tatana, un joueur réputé, et nous avons fait match nul 3 à 3 (ndlr : essai de Michel Moliner pour la France). Nous avions perdu les deux premiers tests face aux Kiwis. J'étais blessé à une épaule, et le kiné Pierre Estirac me l'avait badigeonné de Dolpic."


De votre plus grave blessure ?
"Un nez éclaté à Carcassonne, suite au double plaquage de José Moya et Guy Garcia, mais la plus longue à guérir avait été, au départ, la plus anodine. Touché au ménisque externe, je m'étais ensuite mal soigné, forçant éxagérément sur la rééducation musculaire, et je suis resté un an sans joué, privé de la tournée de 1977 avec le XIII de France."


De votre plus grande joie, sur un terrain ?
"La victoire 11 à 10 sur l'Australie, à Toulouse, lors du deuxième test, en 1978."


De votre plus grosse déception ?
"La finale de 1981, avec Villeneuve-sur-Lot. C'était terrible de quitter définitivement le terrain sans avoir réellement joué."


De votre dernière grande satisfaction comme président du TO ?
"Plus que le titre obtenu en 2000, le fait d'avoir participé à la création du centre de formation, et de voir le club compter aujourd'hui 300 licenciés. Sa pérénnisation est assurée."


Du meilleur ancien joueur que vous avez fréquenté au TO ?
"Georges Aillères."


De votre dernière grande émotion comme spectateur d'un match ?
"Le dernier des Dragons en 2012 au stade Brutus, en play-off contre Leeds. C'était un super spectacle n'ayant pas couronné de succès les efforts déployés par les Catalans, et j'étais partagé entre la déception de ne pas les avoir vu gagner, et la satisfaction de constater qu'ils avaient eu les moyens d'y parvenir."


De la dernière fois où vous avez été en désaccord avec Gilles Dumas ?
"En règle générale, je suis d'accord sur sa façon d'appréhender les choses, d'autant qu'il communique sur ce qu'il fait, et agit davantage avec la philosophie d'un manager général plus qu'avec celle d'un entraîneur. Il sait prendre en compte le contexte général de la situation."


Et avec Bernard Guasch ?
"Nous sommes d'accord sur beaucoup de points, et je ne vois rien qui me vienne à l'esprit."


Avec Nicolas Larrat ?
"Lorsqu'il a souhaité que nous intégrions le Championship, et qu'il nous a fallu prêter des joueurs à Saint-Gaudens pendant deux saisons, en compensation du fait que nous n'engagions pas d'équipe en Elite. Nous avions les inconvénients du Championship mais pas les avantages de la Super League."


Et avec Jean-Paul Ferré ?
"Cela n'avait rien de personnel, mais je m'opposais à sa politique en général, c'est pourquoi je me suis présenté à deux reprises contre lui, lors d'élections fédérales."


De votre dernier rêve ?
"C'est tout bête, mais j'avais cassé un montant de mes lunettes, et j'en étais fort embarrassé."


De votre dernier cauchemar ?
"J'ai la chance de bien dormir."


De votre dernière ballade en montagne ?
"Voici un peu plus de trois semaines, avec mon épouse, au col du Chioula, non loin de notre résidence secondaire. C'est un endroit parfait pour me vider l'esprit."


De votre dernier bon repas au restaurant ?
"Aux Jardins de l'Opéra, à Toulouse, chez Stéphane Tournié, un ami, et un partenaire du TO."


De votre dernier fou-rire, enfin ?
"Devant l'émission "Les enfants de la télé". C'est parti d'un coup, et il m'était impossible d'arrêter."


#5 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,133 posts

Posted 15 November 2012 - 09:44 AM

Carlos Zalduendo en campagne à Carcassonne

Rugby à XIII. Le Toulousain candidat à la présidence de la Fédération



Posted Image Posted Image


Carlos Zalduendo briguera, ce week-end à Carcassonne la présidence de la Fédération. ./ Photo DDM

Le président du Toulouse Olympique XIII, Carlos Zalduendo, était à Carcassonne pour évoquer sa candidature auprès des dirigeants du rugby à XIII audois. Fort de 18 années d'expérience dans ce sport, Carlos Zalduendo, seul candidat déclaré à la succession de Nicolas Larrat, a présenté ses projets et ses lignes directives pour l'avenir du treize qu'il veut revoir au premier plan. «J'ai décidé de me présenter car je pense qu'il y a des orientations nécessaires à mettre en place. Des sujets comme la formation, les mutations, la coupe du monde 2013 dont nous allons accueillir deux matchs, ou encore la présence d'une deuxième équipe française en Super League, sont des points de réflexion estime le candidat. Il faut que l'organisation des matchs et des finales redeviennent un moment incontournable du sport, il y a beaucoup de travail à faire».
La situation est bonne

Pourtant Carlos Zalduendo reconnaît que la situation n'est pas aussi préoccupante que peut le laisser penser son discours. «Il ne faut pas croire que tout va mal, au contraire, on est l'une des rares fédérations qui a vu depuis 2009 son nombre de licenciés augmenter, notamment chez les jeunes, il y a donc des choses intéressantes de faites. Il y a des domaines qui existent, qui marchent et qu'il faut conserver et d'autres qui ne marchent pas et qu'il faut remettre en route, mais la situation est bonne».
Si pour l'heure le président du club toulousain affirme n'avoir toujours pas défini les priorités de son projet, il a tout de même en tête les axes majeurs de son programme : «Je pense que les mutations et les indemnités de formation sont des points importants pour sauvegarder l'équilibre du rugby à XIII». Des idées qui se réaliseront à condition que les finances suivent, autre cheval de bataille du candidat : «Il va falloir aller chercher de nouvelles ressources pour tirer le treize vers le haut, mais avant cela il faut crédibiliser la discipline pour attirer les partenaires».
Les élections auront lieu le 17 novembre à Carcassonne.

Bastien Cordier LADEPECHE.FR



#6 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,133 posts

Posted 17 November 2012 - 09:13 PM

La main tendue du nouveau Président


Samedi, 17 Novembre 2012 19:25 ffr13.com
Posted Image
RMD Agency
Samedi prochain à Lézignan, les 24 membres du nouveau Comité Directeur de la FFR XIII, élus pour quatre ans par les clubs, ce samedi à Carcassonne, et le nouveau Président, Carlos Zalduendo, se réuniront pour une séance de travail qui en annonce beaucoup d'autres. Le tout sous le signe d'une union que le successeur de Nicolas Larrat a appelé de tous voeux, au lycée Paul-Sabatier, avec comme premier geste la main sincèrement tendue à Jacques Soppelsa, le Président du Club Treize de France, qui rate son entrée, ou plus exactement son retour, au Comité Directeur pour deux petites voix, mais qui n'en continuera pas moins d'aider à sa manière un mouvement treiziste qui lui est si cher.
"Elu ou pas, cela ne change rien pour moi", expliquait d'ailleurs Carlos Zalduendo, qui entend utiliser toutes les bonnes volontés, et toutes les compétences, par le biais de la cooptation.
Comme Jacques Soppelsa et bien d'autres, Nicolas Larrat est concerné, lui qui a souhaité "bon courage" à son successeur, rappelant que "la fonction est écrasante", mais qu'il avait "pris beaucoup de plaisir à l'exercer, malgré les obstacles" qu'il eut à franchir.
"Je conserve de mes huit années passées à la tête du mouvement treiziste, de belles tranches de vie, et je serai ravi de donner un coup de main", précisait l'avocat toulousain, Jacques Soppelsa, logiquement "déçu", restant pour sa part beau joueur : "C'est la démocratie".
Carlos Zalduendo, lui, visiblement ému, s'adressait en ces termes à ceux qui venaient de lui confier les rênes : "Du courage, nous en avons, et nous nous devons d'avoir également de la qualité."
Tout en ayant “une pensée pour ceux qui n'ont pas été élus", indiquant que "cette équipe sera étoffée, je le dis à Jacques Soppelsa et à d'autres."

“Fédérer, la clé du succès”
Dans un premier temps, le nouveau Président compte "réunir les Ligues et les Comités, pour étudier leurs bilans, le positif comme le négatif, et à partir de là nous définirons les axes à mener", bien décidé "à d'abord renforcer l'existant, et à fédérer, la clé du succès."
"On peut gagner du temps, avec l'accord de tous",
enfonçait-il le clou, avant de souligner que "la relève est assurée au TO", le club dont il va démissionner de la présidence, souhaitant entre autres "passer à douze clubs en Elite", et plancher avec Guy Laforgue sur le futur du XIII de France, tenant "à connaître le fonctionnement du XIII de France", avant de prendre une rapide décision concernant l'encadrement des Bleus, "car le temps presse à seulement dix mois de la Coupe du monde."
Tout comme il rencontrera "rapidement le personnel de la Fédération", avant "la mise en place", elle aussi rapide, "des différentes Commissions" au sein du Comité Directeur, "partisan des délégations sous contrôle".


#7 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,133 posts

Posted 18 November 2012 - 08:28 AM

Rugby à XIII : Carlos Zalduendo élu Président

Sans surprise, le Toulousain Carlos Zalduendo, 60 ans, est devenu samedi à Carcassonne, le quatorzième président de la Fédération Française de Rugby à XIII. Le président du Toulouse Olympique, qui démissionnera de son poste dans la semaine, a été élu à l'unanimité par le nouveau Comité Directeur. -G.N. lequipe.fr

#8 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,133 posts

Posted 18 November 2012 - 08:38 AM

Carlos Zalduendo président de la FFR XIII

Le 17 novembre à 18h18 lindependant.fr Posted Image PHOTO CLAUDE BOYER ELECTIONS A LA FFRXIII CARLOS ZALDUENDO ELU PRESIDENT PHOTO/CARCASSONNE CLAUDE BOYER
C'est sans surprise que Carlos Zalduendo, le président du Toulouse Olympique, seul candidat déclaré, a été élu, cet après-midi à Carcassonne, président de la Fédération Française de Rugby à XIII.
Il succède à Nicolas Larrat qui, après deux mandats, n'a pas souhaité se représenter à la tête de la Fédération.
Parmi les chantiers à régler dans les prochaines semaines : définir le staff de l'équipe de France qui jouera la Coupe du Monde en Angleterre l'année prochaine et se positionner quant au Super XIII, le projet d'Elite du rugby à XIII français présenté par Luc Dayan.

#9 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,133 posts

Posted 18 November 2012 - 08:43 AM

Posted Image




Élections fédérales. Zalduendo 14e président



Posted ImagePosted Image


Carlos Zalduendo succède Nicolas Larrat./Photo DDM Michel Viala
A Carcassonne, lors de l'assemblée générale élective de la fédération, le président du Toulouse-Olympique Carlos Zalduendo est devenu le quatorzième président de la Fédération après avoir été élu par le nouveau comité directeur fédéral. Le Toulousain, ancien pilier international succède ainsi à Nicolas Larrat.
A l'issue de cette assemblée générale, trente- quatre candidats étaient en lice pour une place dans le nouveau comité directeur fédéral. Dix ont été recalés:Francis Cau, Michel Martinet, André Ferren, Yvon-Marie Avril , Alain Andrieu, José Dubourg, Aimé Ourliac, Georges Rolland et Bernard Vizier.
Le nouveau comité directeur ainsi constitué : Xavier Vasson (234 voix), Pierre Grenet (234), Pierre Sagnette (229), Jean Alonso (225), Michel Pianelli (224), Carlos Zalduendo (220), Michel Piéron (220), Yohann Bodier (216), Magali Bardou (216), Jean-Louis Vignes (211), Luc Sonilhac (209), Pascal Laroche (206), Alain Pech (204), Guy Laforgue (204), Evelyne Astouls (200), Elisabeth Francés (198), Jean-Michel Beauclou (197), Didier Lacourt (196), Guy Gauthier (190), Cyril Torres (189), Sabine Foghin (184), Laurent Roldos (182), Claude Authié (161), Regis Osmont (146).
D.N ladepeche.fr

Edited by Philippe Barrau, 18 November 2012 - 08:44 AM.


#10 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,133 posts

Posted 19 November 2012 - 06:12 AM

Carlos Zalduendo: «Mobiliser, fédérer, fortifier»

Rugby à XIII. Interview. Carlos Zalduendo, le nouveau président de la Fédération, lance les bases de son mandat.



Posted Image Posted Image


Carlos Zalduendo va désormais s'atteler à une grande tâche./ Photo DDM, Frédérich Charmeux
L'ancien pilier de Toulouse et du XIII de France (23 sel.), 60 ans, qui a logiquement succédé samedi à Nicolas Larrat en poste depuis 2004 s'inscrit dans la continuité.
Quel a été votre credo pour cette élection ?
«Travailler avec Ligues et Comités, donc les clubs, c'est-à-dire la base, améliorer la communication interne entre tous ces acteurs, que chacun ne reste plus dans son coin à réinventer la poudre. Je veux être le président du consensus. Pour avoir une chance de réussir, dans cette période charnière, il faut impérativement fédérer»
Vous héritez de quelle situation ?
«Nicolas Larrat a été un président de rigueur et d'ouverture. Il a provoqué le retour de la TV avec beInsport et France3... D'ailleurs il s'arrête, car il ne pouvait plus en raison de ses activités professionnelles, mais reste avec nous, notamment pour le suivi du projet Super 13 qu'il a initié avec le président de Lens football Luc Dayan… Nous ne sommes pas du tout dans un processus de rupture mais de continuité. C'est aussi pour ça que je me suis présenté. Ce n'était pas une candidature contre une équipe mais bien pour assurer un relais.».
Quels sont les grands axes de votre programme ?
«D'abord mobiliser tout le monde, afin d'avancer ensemble. Restructurer, réactiver la Ligue Elite, qui est une sorte de commission de la Fédération, et qui ne regroupe actuellement que les représentants d'Elite 1 en y intégrant l'Elite 2 afin de renforcer notre championat, de tirer par le haut. L'objectif serait de passer à 12 équipes en Elite 1. Pour cela il faut aider les clubs… Les aider à maîtriser leurs finances et à travailler aussi autour des matches, c'est important. Il faut se rendre attractif, donner envie aux gens de venir partager un bon moment, trouver du plaisir pas seulement au travers de ce qui se passe sur le terrain»
Au niveau licenciés, où en êtes-vous ?
«Depuis 2009 nous bénéficions d'une augmentation de 5,5 %… Et ce qui est intéressant, c'est que ce sont des licences compétition. Preuve qu'une dynamique existe et que du bon travail est effectué au sein des clubs. Au niveau de la formation, des encadrements depuis quatre ans, un travail de fond a été accompli. Actuellement on est sur trois pôles France et trois centres de formation agréés (Toulouse, Avignon, Perpignan). Il faut capitaliser là-dessus afin qu'en 2015 un deuxième club français intègre la Super-League aux côtés des Dragons Catalans. Cela fortifiera notre élite».
Et l'équipe de France ?
«Dans dix mois (2013), nous avons la Coupe du monde qui se déroulera, pour partie, en France (Nous affronterons en matches de poule la Nouvelle-Zélande à Avignon puis les Samoa à Perpignan) et l'objectif est d'atteindre les quarts de finale. ça, c'est l'objectif à court terme. À moyen terme, il s'agit de retrouver une équipe de France compétitive face aux Nations de haut niveau. En clair retrouver une crédibilité et une base de travail. Il faut monter deux matches et ne pas en descendre trois en suivant».
Recueilli par J. P. Oyarsabal ladepeche.fr

#11 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,133 posts

Posted 20 November 2012 - 05:45 AM

Carlos Zalduendo nouveau président de la Fédération française de rugby à XIII

Carlos Zalduendo a été élu président de la Fédération française de rugby à XIII samedi à Carcassonne.


  • Pascale Conte france3.fr
  • Publié le 19/11/2012 | 17:05, mis à jour le 19/11/2012 | 17:26

Posted Image
© France 3 Midi-Pyrénées Carlos Zalduendo devient à 60 ans le 14e président de la Fédération française de rugby à XIII, élu à l'unanimité.



Carlos Zalduendo, président du Toulouse Olympique XIII, était le seul candidat déclaré pour succéder à Nicolas Larrat, en poste depuis 2004, qui ne sollicitait pas un nouveau mandat. Voici le détail de cette élection sur le site du TO XIII.

Son mandat dure 4 ans. Jean-Michel Beauclou (Président de l’association du TO XIII) et Claude Authié (Secrétaire Général de l’association du TO XIII) ont quant à eux été élus au comité directeur.

L'ancien pilier international, 60 ans, devient le 14ème président de la Fédération française, élu à l'unanimité par le comité directeur lui même nouvellement élu.

Zalduendo, qui a passé 18 ans à la tête du Toulouse Olympique XIII, a été sélectionné 23 fois en équipe de France aux postes de 2ème ligne et de pilier entre 1971 et 1982.

"C'est avec lui à la tête du Toulouse Olympique XIII, que nous avons travaillé pour lancer la rénovation du stade Arnauné" a dit Pierre Cohen, le maire de Toulouse. "Ce nouvel équipement permettra de répondre aux conditions pour que le club rejoigne Perpignan dans la compétition prestigieuse qu'est la Super League".


#12 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,133 posts

Posted 22 November 2012 - 12:35 PM

« Travailler sur l'élite et le XIII de France »


Posted Image
L'ancien pilier international du TO XIII succède à l'avocat toulousain Nicolas Larrat. F. Scheiber/20 Minutes
Carlos Zalduendo Le Toulousain a été élu président de la Fédération française de rugby à XIII

Début décembre, le TO XIII élira un nouveau président pour remplacer Carlos Zalduendo, qui a pris la tête de la Fédération française de rugby à XIII. Le truculent dirigeant (60 ans) veut développer un sport qui revendique quelque 15 000 licenciés et 45 000 pratiquants.
Comment se porte
le rugby à XIII français ?
Il faut travailler sur l'élite et le XIII de France. En revanche, je suis très agréablement surpris par la formation. On a trois pôles France et trois centres de formation agréés (Toulouse, Perpignan, Avignon). Avec l'Education nationale, il y a une convention quadripartite au même titre que dans d'autres disciplines. Un professeur d'éducation physique pourra proposer du rugby à XIII. Dans le même temps, on observe une augmentation annuelle de 5,5 % chez les licenciés depuis 2009. Ce sont des licences compétition, pas loisirs comme ailleurs.
Comment redorer le blason de l'équipe de France,
peu performante ?
Il faut qu'il y ait un deuxième club français en 2015 dans la Super League (l'élite professionnelle britannique, où évoluent déjà les Dragons Catalans), afin que la sélection puisse puiser dans ce réservoir. Il y aura aussi des bénéfices pour les équipes de l'élite française, si de nombreux joueurs de qualité sont formés.
Et ce club sera Toulouse...
Le candidat, c'est le TO XIII. La réponse sera connue en 2014. J'aimerais pouvoir dire que cinq ou six clubs candidatent, mais ce n'est pas le cas. Il ne s'agit pas de favoritisme. Si on a cette deuxième équipe, il faudra que tout le monde travaille pour en avoir une troisième.
Où en est le projet de Super 13, une ligue fermée qui permettrait de couvrir
tout le territoire français ?
Avoir ce projet est une chose, le réaliser en est une autre. Je suis pragmatique. Il faut d'abord renflouer l'existant, arriver d'ici quatre ans à avoir une compétition Elite 1 avec 12 clubs de bon niveau. On a aussi réactivé la Ligue Elite (LER) qui inclura les clubs d'Elite 2. W
Propos recueillis par Nicolas stival 20minutes.fr




0 user(s) are reading this topic

0 members, 0 guests, 0 anonymous users