Jump to content


RUGBY LEAGUE WORLD MAGAZINE (ISSUE 397 - MAY 2014): Available to download now. Get the app from Apple Newsstand or GooglePlay, or click here to read it online now at Pocketmags.com - Print edition in shops from Friday, or click here to get it delivered by post in the UK or worldwide.

Rugby League World - April 2014
League Express

Podcast

Photo
* * * * * 1 votes

Dragons Catalans saison 2013.


  • Please log in to reply
206 replies to this topic

#41 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 8,997 posts

Posted 29 January 2013 - 06:07 AM

Nigel Wood : "On ne va pas brader le produit"

Le 29 janvier à 6h00 par Recueilli par B. O. lindependant.fr
Posted Image Wood compte sur la Coupe du monde pour grandir encore. PHOTO/© D.R
1Super League, XVIIIe édition
"2013 promet d'être l'année la plus importante de toute l'histoire de la Super League.
Nous avons vu que la compétition avait battu des records en terme d'affluence et de nombre de spectateurs sur tous les stades la saison passée. Avec la Coupe du monde qui arrive en Angleterre, au Pays de Galles et en France, nous avons une occasion unique de promouvoir ce sport et la Super League vers une nouvelle audience. Nous sommes déterminés à faire de la Coupe du monde 2013 la meilleure de tous les temps. Nous avons devant nous un tremplin qui peut nous faire grandir encore. Je pense, à juste titre, que la saison qui s'avance sera aussi la plus compétitive depuis sa création. Nous avons restructuré la Championship avec l'arrivée de trois clubs, Oxford, Hemel et Gloucester. Leur arrivée sur la scène professionnelle coïncide avec une année qui s'annonce comme étant l'une des plus passionnantes de l'histoire de la Rugby League".
2 Sponsor principal
"Nous venons d'annoncer l'arrivée d'un nouveau partenaire avec Foxy Bingo. Heinz sera encore un partenaire de la compétition mais la société sera encore plus active en 2013 avec leur grande marque 'Big Soup'. Nous sommes aussi en discussion avec un certain nombre de sociétés et nous n'avons pas exclu la possibilité d'avoir encore un partenaire principal comme les transports Stobart. Cependant, je tiens à préciser que nous ne sommes pas prêts à brader ce produit et à le vendre moins cher juste pour avoir un nom. Nous n'accepterons pas d'offres inférieures et je suis confiant que cette approche aboutira à une plus grosse rentrée d'argent. Il y a de nombreux contacts positifs en cours, et je suis convaincu que le revenu commercial de la saison 2013 sera le plus élevé que ce sport n'a jamais eu".
3Magic week-end
"Depuis 2007, le concept du Magic week-end suit une réelle progression. La RFL est entièrement derrière cette manifestation. Aucune compétition mondiale ne permet à ses supporters de voir toutes les équipes sur un seul et même site et sur deux jours. Le Magic week-end renforce la position de la Super League, comme une compétition pionnière. L'édition 2012 a connu un succès énorme, et le nombre record de spectateurs sera éclipsé en 2013. Nous y retournerons en 2014".
4Soucis financiers
"Les difficultés financières qui ont entouré Bradford et Salford sur les douze derniers mois ont rejailli sur la discipline, ce n'est pas l'idéal. Mais nous avons travaillé étroitement avec ces deux clubs au cours de leur lutte et nous avons vu des étapes positives énormes. Bradford va débuter sa nouvelle saison en toute confiance, sous la coupe de son nouveau propriétaire Omar Khan. Les Reds de Salford sont tout près d'accepter le transfert de propriété à de nouveaux investisseurs (Docteur Koukash). Leur intérêt démontre que le potentiel qui existe est attrayant pour les nouveaux investisseurs".

#42 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 8,997 posts

Posted 30 January 2013 - 06:32 AM

Guasch : morceaux choisis

Le 30 janvier à 6h00 par Recueilli par Matthieu Terrats lindependant.fr
Posted Image
Demain, Bernard Guasch s'envolera pour le Sénégal et sa partie de chasse annuelle. Retour dans dix jours. PHOTO/M. C.


Président, une nouvelle saison démarre...
Avec déjà plusieurs faits marquants. Le premier, c'est la nomination d'un entraîneur français (Laurent Frayssinous, ndlr). Avec le conseil d'administration, on s'était donné dix ans. Et finalement, on n'a pas attendu jusque-là. Si on l'a fait, c'est que le bonhomme le mérite. L'autre fait marquant, c'est la candidature spontanée de David Waite. C'est lui qui m'avait demandé de mettre un terme à la carrière de Laurent en tant que joueur (en 2006), et c'est lui qui m'a sollicité pour devenir son assistant. C'est un honneur que nous fait l'un des meilleurs entraîneurs du monde.

Avez-vous mis une pression particulière sur Laurent Frayssinous ?
Ce qu'on veut, c'est que nos choix soient confortés par une belle saison. Ainsi, on se doit de l'accompagner dans sa tâche. On en connaît les difficultés. On sait que de nombreux facteurs entrent en ligne de compte. Au mois de novembre, je me disais qu'on avait le meilleur groupe à disposition depuis sept ans. Et puis, le malheur a frappé Scott Dureau (opéré d'une tumeur à l'œil), et Lopini Paea dans la foulée (arthroscopie du genou, 'out' trois mois). Mais on ne tirera les conclusions qu'à la fin de la saison.

N'avez-vous pas envisagé le recrutement d'un joker pour remplacer Scott Dureau ?
Ce serait prématuré d'anticiper. On n'aura l'avis des médecins que dans deux mois.

Vous n'anticipez pas ?
On anticipe toujours ! Remplacer Scott fait partie de nos réflexions. Si son inaptitude est officialisée, on aura le droit à un joker. Mais pour le moment, on va faire avec Barthau, Bosc et Pryce. Et si ce trio fait un bon début de saison, s'il est complémentaire, la question d'une recrue ne se posera pas. Sachant qu'il est très difficile de trouver un joueur actuellement. Il faut attendre les deux premiers mois de NRL, et on y verra plus clair, entre ceux qui ne jouent pas, les jeunes qui prennent le pas sur les plus chevronnés.

Confirmez-vous que Brett Finch est une option possible (le demi d'ouverture de Melbourne Storm, ex-Wigan) ?
Il pourrait être une opportunité comme tant d'autres. Maintenant, on a un groupe qui reste compétitif. Et je crois qu'on ne mesure pas assez l'apport de Brent Webb. Compte tenu de l'absence de Dureau, il peut être une 'solution de rechange', dans un tout autre registre bien sûr.

"Objectif finale"

Les Anglais, eux, sont plus sceptiques à son sujet...
C'est l'un des meilleurs joueurs de Super League et l'un des plus spectaculaires qu'il m'a été donné de voir, doté d'une grande intelligence de jeu. Ça fait longtemps que je veux le signer. Si physiquement, il est à 100 %., le public va se régaler. C'est un pari. Mais les joueurs de son calibre ont toujours une fierté. Il faudra aussi surveiller Leon Pryce. C'est un joueur particulier, au rugby atypique, son rôle de demi d'ouverture est ingrat. L'an dernier, il nous a fait gagner quatre ou cinq matches à lui tout seul. Il n'est pas jugé à sa vraie valeur, comme Jason Ryles à l'époque. Alors qu'avec lui, on peut espérer gagner quelque chose.

Vu les incertitudes, les absences, les attentes de confirmation, avez-vous revu vos ambitions à la baisse ?
On ne peut pas, on ne doit pas, d'autant qu'on a prouvé qu'on était capable de se mélanger avec les équipes de tête. Il faut rester sur la dynamique de ces deux dernières saisons avec le même objectif : faire une finale.

Qui va gagner la Super League cette année ?
L'an dernier, je n'aurais jamais parié sur Leeds. Mais ils seront encore là, comme Wigan, comme Warrington. Et plus particulièrement un énorme Saint-Helens, qui a bien recruté, qui pratique un bon rugby, avec un bon coach.

Finances : "Aujourd'hui, on est à zéro"

Une étude (publiée par la BBC) montre que 11 clubs sur 14 cumulent une dette de 80 M d'euros. Bradford et Salford ont manqué de mettre la clé sous la porte, qu'est-ce que ces problèmes de gros sous vous inspirent ?
Ça ne me semble pas crédible. Maintenant, la crise a frappé fort en Angleterre, certains l'ont payé très cher et peut-être que quelques clubs ont souffert. Mais je connais Nigel Wood (directeur de la RFL), et la fédération par elle-même ne connaît pas ce genre de soucis. C'est du solide, du costaud. Nigel a été capable de remettre de l'ordre dans la maison. Et quand on voit les stades pleins à Wigan, à Saint-Helens, à Warrington, à Hull, ça prouve quand même une bonne vitalité.

Quid des Dragons ?
Un budget de 8.3 millions d'euros, un trou (de 400 000 euros) qui date de quelques années et désormais comblé : aujourd'hui, on est à zéro. Nos sponsors, partenaires et abonnés (entre +10 et +15 %) sont en hausse. On en gagne plus qu'on en perd. Et enfin, d'autres partenaires nationaux nous regardent d'un petit plus près, grâce notamment à beIN Sport. C'est un gage de garantie pour les années à venir. A condition de continuer sur cette voie de rugby à XIII physique, dynamique, athlétique. En tendant vers cette politique de sport-spectacle qui nous permet d'attirer et de fidéliser un autre public.

Qu'en est-il de la dernière tranche des travaux de rénovation de Gilbert-Brutus (tribune Guasch-Laborde) ?
Nous disposons d'un outil formidable avec la nouvelle tribune. Une nouvelle bodega, une brasserie qui fera d'abord office de buvette fermée avant de s'ouvrir sur le stade : c'est devenu un lieu de rendez-vous, de convivialité, de détente. Pour la dernière tranche de travaux, en revanche, il faudra attendre les élections municipales de 2014. La mairie de Perpignan m'a promis d'en parler en cas de nouveau mandat. Quand on aura un stade de 15 000 places, on touchera au but de notre projet. Il sera alors peut-être temps de passer la main.

Et rendre votre cravate de président ?
Je continuerai à transmettre ma passion et je traînerai dans les parages tant que je le pourrai, mais personne n'est irremplaçable. J'espère que le XIII existera toujours. Mais il y a une nouvelle génération qui a d'autres idées et qui a un talent à exprimer. Il faudra savoir lui passer le relais au bon moment.

Edited by Philippe Barrau, 30 January 2013 - 06:37 AM.


#43 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 8,997 posts

Posted 30 January 2013 - 06:40 AM

Dracs express

Le 30 janvier à 6h00 par B. O. lindependant.fr

Pas de suspension Placé sur le rapport de l'arbitre Tim Roby lors de Dragons - Broncos mercredi dernier, le 2e ligne Louis Anderson n'a pas écopé de suspension. Tout comme le pilier Rémi Casty et le 3e ligne Greg Mounis, qui ont récolté un carton jaune. A l'instar de Blanch, Pélissier et Millard - mais pas de Fakir (zygomatique) en attente du feu vert médical - ils postulent à une place dans les 17 pour le déplacement à Hull. Un groupe qui ne sera dévoilé que vendredi à l'issue de la séance collective. Un lundi à Manchester Lundi, Laurent Frayssinous et Rémi Casty ont participé à la conférence de presse de rentrée dans les jardins de l'Etihad Stadium à Manchester. Casty a ensuite posé comme les treize autres capitaines pour la traditionnelle photo officielle.

#44 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 8,997 posts

Posted 30 January 2013 - 12:51 PM

Rugby à XIII : ces Dragons catalans pètent le feu


BRUNO ONTENIENTE midilibre.fr
30/01/2013, 08 h 15 | Mis à jour le 30/01/2013, 09 h 38




Posted Image
Toute une équipe prête pour reprendre la compétition britannique. (L’INDÉPENDANT)

Budget à la hausse, abonnés plus nombreux, stade bientôt sauvé, les Catalans sont fin prêts pour la Super League qui débute dimanche.
Les Dragons débutent dimanche (à 16 h) leur huitième campagne en Super League. C’est du côté de Hull KR que seront tirés les premiers coups de cette compétition. Depuis trois longs mois, les Dragons se préparent, avec deux nouveaux visages. L’arrière Brent Webb et le deuxième ligne Zeb Taia, mais aussi avec un revenant, le pilier Olivier Elima, de retour après deux années passées à Bradford.
Les clés du camion à un Français
Mais le changement le plus important reste celui de l’entraîneur. En effet, pour la première fois le président Bernard Guasch a confié les clés du camion à un Français. Un gars du club, Laurent Frayssinous. Ce dernier, après six années comme assistant, fera ses premiers pas dès dimanche sans émotion particulière : "J’essaie de ne pas me mettre trop de pression, il y en aura assez de toute façon avec ce premier match. Je suis préparé et conscient aussi du travail encore à fournir." Mais pour cette première sortie, il faudra faire sans le génial Scott Dureau. Le demi de mêlée catalan, opéré d’une tumeur derrière l’œil, est indisponible pour de longs mois. Une tuile pour le club, tout comme l’absence du pilier Lopini Paea (genou) pour trois mois.
Objectif : une finale
Mais l’objectif sur la saison reste inchangé. Le président Guasch a encore en tête la finale de la Cup disputée à Wembley en 2007 : "Bien entendu que l’on rêve et ambitionne de faire une finale. On passe près, et j’espère que cette saison, nous aurons la chance de franchir ce cap. Mais vous savez, les saisons sont tellement longues et indécises compte tenu des blessures qu’il est difficile de prédire. Mais je suis persuadé que cette équipe, avant la grosse blessure de Dureau, est la plus costaude que l’on n’a jamais eue chez les Dragons." Cette saison marque aussi celle de l’augmentation du budget du club. Les Dragons Catalans tournent à 7,3 M€ de budget. Le nombre d’abonnés dépassera pour la première fois les 5 000.
Un écran géant au printemps
En attendant la troisième tranche des travaux sur Gilbert-Brutus, pas avant 2014, les Dragons auront leur écran géant au printemps (170 000 €), un outil indispensable désormais pour ce sport-spectacle. Enfin, les Catalans, cette saison encore, seront couverts par la chaîne BeIn Sport avec la retransmission en direct (samedi à 18 h) de tous les matches disputés à domicile.
Le calendrier
Journées 1 et 19
3 février : Hull KR - Dragons Catalans (match retour le 22 juin) ;
Journées 2 et 22
9 février : Dragons Catalans - Salford City Reds (retour le 19 juillet) ;
Journées 3 et 27
15 février : Warrington Wolves - Dragons Catalans (retour 7 septembre) ;
Journées 4 et 15
24 février : Castleford Tigers - Dragons Catalans (retour le 18 mai) ;
Journées 5 et 14
2 mars : Dragons Catalans - Wakefield Wildcats (retour le 4 mai) ;
Journées 6 et 25
8 mars : Wigan Warriors - Dragons Catalans (retour le 17 août) ;
Journées 7 et 17
16 mars : Dragons Catalans - Widnes Vikings (retour le 2 juin) ;
Journées 8 et 24
23 mars : Dragons Catalans - Bradford Bulls (retour le 11 août) ;
Journées 9 et 21
28 mars : London Broncos - Dragons Catalans (retour le 6 juillet) ;
Journées 10 et 26
1er avril : Dragons Catalans - Leeds Rhinos (retour le 30 août) ;
Journées 11 et 18
7 avril : Hull FC - Dragons Catalans Dragons (retour le 8 juin) ;
Journées 12 et 23
12 avril : St. Helens - Dragons Catalans (retour le 3 août) ;
Journées 13 et 20
27 avril : Dragons Catalans - Huddersfield Giants (retour le 30 juin).

#45 frank

frank
  • Coach
  • 744 posts

Posted 16 February 2013 - 02:30 AM

Si puede limitar su disipline enfermo que pienso usted tendrá un gran juego de temporada.el contra Warrington hoy fue el para el tomar.

#46 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 8,997 posts

Posted 16 February 2013 - 05:37 PM

Les Dragons voient rouge

Le 16 février à 6h00 par A Warrington, Fabrice Voné lindependant.fr
Posted Image PHOTO/Photo Varley Agency
En quête de repères face aux grosses armadas de Super League, les Dragons Catalans sont repartis de Warrington avec leur première défaite (24-16) de l'exercice 2013. Et moins d'une semaine après le carton rouge reçu par Julian Bousquet, face à Salford, ils ont une nouvelle fois terminé la rencontre à 12 lorsque l'arbitre expulsa Brent Webb au terme d'un match qui commençait à sentir la poudre. Pourtant, les joueurs de Laurent Frayssinous pouvaient nourrir quelques raisons d'espérer dans le Lancashire : leur début de saison à 100 % de victoires ainsi que les malheurs de l'adversaire. En effet, les Wolves étaient privés de Lee Briers, leur pièce maîtresse, au coup d'envoi. Une absence de dernière minute qui avait fait naître une certaine inquiétude dans les travées du Halliwell Jones Stadium. L'angoisse redoublait lorsque le capitaine des Wolves, Adrian Morley, regagnait les vestiaires en boitant dès la 9e minute. Mais ces doutes s'évaporaient la minute suivant lorsque Joel Monaghan s'échappait sur son aile, justifiant son rang de finisseur (6-0, 10e). Menés, les Catalans redoublaient d'efforts en défense. L'atmosphère devenait électrique par moments entre Westwood et Webb. A la 20e minute, les Dragons commençaient à sortir de leur camp. Blanch et Pryce se faisaient menaçants à tour de rôle. Mais c'est à nouveau par l'intermédiaire de Joel Monaghan que les Wolves creusaient l'écart (10-0, 30e). Les Loups s'installaient dans la bergerie catalane avec un 3e essai, signé Myler (16-0, 33e). Un sauvetage in extremis de Pryce sur Atkins mettait fin à l'hémorragie alors que les Dragons perdaient momentanément Webb, coupable d'antijeu aux yeux de M. Silverwood.
Damien Blanch redonne de l'espoir Un sursaut de Blanch, sur son aile droite, permettait aux Catalans de regagner les vestiaires avec un motif d'espoir (16-6, 28e). D'autant que l'Irlandais des 'Dracs', auteur d'un doublé, ramenait les siens à quatre points de Warrington au début du second acte (16-12, 51e). Le coup semblait alors jouable mais deux fautes d'inattention allaient coûter très cher aux hommes de Laurent Frayssinous. Un ballon échappé en touche par Millard était converti, quelques mètres plus loin, par un Evans bien plus vif que Duport (22-12, 56e). Dans la foulée, un essai était refusé à Millard alors que les esprits s'échauffaient sur la pelouse. L'arbitre calmait les belligérants en distribuant un carton rouge à Brent Webb. Heureusement, un dernier essai de Taia permettait aux Catalans de sortir du terrain sur une meilleure note. Malgré le doublé de Damien Blanch, les Dragons n'ont pu rééditer la performance de 2011.

#47 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 8,997 posts

Posted 17 February 2013 - 06:52 AM

Le réalisme anglais freine les Dragons Catalans

Le 17 février à 6h00 par Bruno Onteniente lindependant.fr
Posted Image Le combat a grondé à Warrington, à l'image de Pelissier et Henderson au sol. PHOTO/© D.R
Huit petits points. C'est l'écart au coup de sifflet final entre Warrington et les Catalans. Alors forcément, le temps était hier à la frustration et aux regrets sur le chemin du retour vers Perpignan. Fidèle à son habitude, le capitaine Rémi Casty ne se dérobait pas : "On a ce sentiment de frustration, car on était dans le bras de fer. On sentait que cette équipe n'était pas sereine, mais, encore une fois, on tombe dans le panneau. On échoue encore sur des petits détails, des fautes inutiles". Et Warrington en a profité pour planter deux essais coup sur coup. "On pense à un mauvais choix arbitral et au lieu de nous concentrer sur le jeu, on s'excite, on s'énerve après l'arbitre et on prend ces deux essais". Des égarements que Laurent Frayssinous n'a appréciés que très moyennement : "En aucun cas, c'est aux joueurs de régler les problèmes d'arbitrage sur le terrain. Avec l'encadrement, c'est à nous de le faire et on y mettra l'énergie et le temps nécessaires pour être traité ou respecté comme les autres". L'entraîneur des Dracs n'a pas eu besoin de la courte nuit de sommeil pour rapidement analyser cette première défaite. C'est bien l'indiscipline des siens qui est montrée du doigt : "Ça nous coûte le match dans les moments importants. On revient à 16 à 12 et on se fait pénaliser sur un cinquième tenu dans leurs quarante mètres et ils marquent au bout. On ne rattrape pas une touche aussi. Dans ces gros matches il faut être plus discipliné que ça et on prend 12 pénalités contre 7". Oui, les Dragons ont été pénalisés, mais les Dragons sont aussi tombés dans le panneau. Comme quand Élima s'accroche avec Evans, ou que Westwood, le justicier de la soirée, s'en prend à Webb... "Un match d'homme, la guerre" assène Rémi Casty.
Pour Laurent Frayssinous qui sent la pression monter contre les siens outre-Manche assure que ses garçons ne débordent pas plus d'adrénaline que les années précédentes . "Autant jouer au badminton" "Olivier Élima appuie un plaquage sur Evans. Mais, si on n'a plus le droit à ça maintenant, autant jouer au badminton. Webb en prend une et, est-ce qu'il doit tendre l'autre joue parce qu'il joue aux Dragons ?". Autour d'une deuxième ligne Anderson - Taia monstrueuse et qui a contenu la paire Westwood - Waterhouse, les Dragons ont toujours fait bloc. Mais, ils ont aussi loupé le coche : "On ne concrétise qu'une seule des quatre franches occasions. Si on gomme ces erreurs d'indiscipline et d'exécution, on ne sera pas loin". Le coach a bien senti que sa formation devait encore franchir le palier recherché depuis trois saisons : "L'envie, l'agressivité et l'enthousiasme c'est bien, mais, il faut rajouter quelque chose en plus. Ce quelque chose que les grandes équipes ont". L'entraîneur des Dracs a mis au repos ses joueurs hier et aujourd'hui avant de préparer le prochain déplacement, le troisième en quatre journées, dimanche prochain à Castelford.

#48 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 8,997 posts

Posted 18 February 2013 - 05:56 AM

XIII EXPRESS

Le 18 février à 6h00 par B. O. lindependant.fr

Bousquet en Angleterre
Le pilier des Dragons, Julian Bousquet montera demain en Angleterre pour passer devant la commission d'appel de la RFL. Bousquet, suspendu quatre matchs suite à son plaquage sur Fages, sera défendu par l'avocat anglais de la franchise catalane et par l'entraîneur adjoint Jérôme Guisset également présent. Westwood L'entraîneur de Warrington, Tony Smith a rapidement éteint la polémique née vendredi entre son joueur Ben Westwood et l'arrière des Dragons Brent Webb expulsé : "Ben sait qu'il est allé trop loin, mais il n'y a pas à polémiquer, ce sont deux très grands joueurs, deux hommes aussi très bien. Il n'y a pas d'animosité".
Pryce convoqué
L'ouvreur des Dragons Leon Pryce passera devant la commission de discipline aujourd'hui. Pryce a été couché sur le rapport de l'arbitre Richard Silverwood pour son plaquage sur Myler. Élima réprimandé lui aussi et Webb (deux cartons jaunes) risquent, tout comme Pryce, une sanction.
Paea et Dureau
Le pilier Lopini Paea blessé au genou a repris les courses vendredi matin avec l'un des préparateurs physique, Fred Marcerou. Paea va peut-être revenir plus vite que prévu, lui qui n'était pas espéré avant début avril. Scott Dureau, qui rencontrera son chirurgien demain, espère fortement obtenir le feu vert médical pour rejoindre la France et poursuivre sa convalescence à Perpignan.
Équipe de France
C'est aujourd'hui en fin de matinée que la FFR13 dévoilera autour d'une conférence de presse prévue à Toulouse le nom du futur sélectionneur national. L'anglais et actuel entraîneur de Wakefield, Richard Agar devrait être nommé. Un nouveau manager devrait aussi être désigné. C'est l'entraîneur du TO et ancien coach de l'équipe de France, Gilles Dumas, un proche du président qui selon nos sources devrait à nouveau accompagner l'équipe de France lors de la prochaine coupe du monde.

#49 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 8,997 posts

Posted 19 February 2013 - 04:42 PM

Feu vert médical pour Scott Dureau

Posted Image
Posté le 19/02/2013 16:57:54 catalansdragons.com

Scott Dureau a eu aujourd'hui les résultats du scanner de contrôle et a obtenu le feu vert médical du chirurgien qui l'a opéré pour rentrer en France.

Opéré d'une tumeur située derrière l'œil en janvier dernier, le demi-de-mêlée catalan a récupéré des suites de son opération et les nouvelles concernant son état de santé sont très positives.

Autorisé également à entamer la rééducation et à reprendre progressivement les entraînements, Scott Dureau devrait être de retour en France dès la semaine prochaine.

« Scott va retrouver ses coéquipiers et c'est une très bonne nouvelle pour lui et pour l'équipe. Il va rapidement reprendre le chemin des entraînements même si son retour à la compétition n'est pas encore programmé à ce jour. » déclarait Laurent Frayssinous.


#50 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 8,997 posts

Posted 20 February 2013 - 05:51 AM

Dureau pourra rejouer







Bonne nouvelle pour les Dragons Catalans. Scott Dureau, leur demi de mêlée australien et stratège, a reçu le feu vert du chirurgien qui l’a opéré d’une tumeur derrière l’oeil, en janvier dernier, et pourra reprendre la pratique du rugby. Dureau a complètement récupéré de son opération, et reprendra l’entraînement dès son retour en France, peut-être dans le courant de la saison prochaine.

«Scott va retrouver ses coéquipiers et c’est une très bonne chose pour lui et pour l’équipe, a commenté Laurent Frayssinous, l’entraîneur, sur le site internet des Dragons Catalans. Il va rapidement reprendre le chemin des entraînements, même si son retour à la compétition n’est pas encore programmé à ce jour.»

Dimanche, les Dragons se déplacent à Castleford et attendent avec une petite appréhension de connaître les sanctions infligées à Leon Pryce, cité, et Brent Webb, expulsé, après le match de Warrington.G.N. lequipe.fr

#51 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 8,997 posts

Posted 20 February 2013 - 06:28 AM

He's back !

Le 20 février à 6h00 par B. O. lindependant.fr Posted Image Dureau revient à Perpignan. PHOTO/Photo Michel Clémentz
Opéré d'une tumeur située derrière l'œil le 3 janvier dernier, le demi de mêlée des Dragons Catalans, Scott Dureau, avait rendez-vous hier avec son chirurgien. A l'ordre du jour, un scanner qui devait déterminer si oui ou non, le joueur pouvait être re-déclaré 'transportable', afin de rejoindre enfin ses coéquipiers. Des examens découlant sur le feu vert médical tant attendu. Scott Dureau peut ainsi regagner ses quartiers en Roussillon. Une très bonne nouvelle pour le club, et Dureau lui-même, qui est attendu à Perpignan dès dimanche.
Une étape encourageante
Hier, très tôt dans la matinée, décalage horaire oblige, son coach Laurent Frayssinous s'est entretenu de longues minutes avec lui : "Je vous assure que son moral est bon, c'est déjà un bon point. Mais il y a aussi du positif dans le diagnostic du chirurgien". Les résultats favorables du scan de contrôle effectué hier matin permettent à Dureau de reprendre l'avion. Mais aussi d'entamer sa rééducation avec une reprise progressive des entraînements collectifs, lui qui a déjà repris les courses. Cependant, personne n'est en mesure de dire exactement quand le meilleur demi de mêlée de Super League pourra revêtir la tenue des Dragons. Sans connaître la date de son retour à la compétition, Frayssinous se félicite déjà de la présence imminente de son joueur dans le vestiaire. Et si le club a diffusé un communiqué hier en milieu d'après-midi, sans apporter plus de précisions, l'entraîneur des 'sang et or' paraît confiant : "On ne peut pas fixer une date de reprise, on le savait, c'est long. La santé du joueur passe avant tout, mais le fait de revenir va accélérer le processus de reprise". Scott Dureau, qui n'a pas encore récupéré la totalité de sa vision, va pouvoir entreprendre la deuxième partie de sa convalescence sur Perpignan. Et si son retour à la compétition est toujours à mettre au conditionnel, le dossier a pris, hier, une tout autre tournure. Rassuré et soulagé de l'examen de contrôle fraîchement effectué, le principal intéressé se veut optimiste. Les Dragons aussi. .

Leon Pryce jouera à Castleford, pas Brent Webb

Le 20 février à 6h00 par M. T.
Dragons Catalans Coupable d'un mauvais geste à la 19e minute de la défaite à Warrington (24-16), le demi d'ouverture des Dragons Catalans Leon Pryce pourra jouer dimanche à Castleford. Suspendu un match, 'King Leon' a fait valoir un 'Early Guilty Plea', clause de bonne conduite ouverte aux joueurs non convoqués par la commission de discipline depuis un an. En revanche, son coéquipier, l'arrière Brent Webb, ne verra pas le Jungle. Impliqué dans une bagarre à la 72e minute et exclu de la pelouse du Halliwell Jones Stadium, Webb a écopé d'un match de suspension. Tout comme son 'assaillant', le deuxième ligne Ben Westwood, qui manquera pour sa part le choc opposant les Wolves à Hull FC samedi. Un peu plus tôt dans l'après-midi, le pilier des Dragons, Julian Bousquet, passait devant la commission de discipline de la RFL pour faire appel de sa suspension de 4 matches, suite à un plaquage dangereux sur Théo Fages, lors de la deuxième journée, face à Salford (victoire 40-6). Un appel rejeté par les instances anglaises. Le Lézignanais sera donc requalifié le 16 mars prochain pour la réception de Widnes, au stade Gilbert-Brutus.


Webb suspendu, Dureau de retour

Le 19 février à 21h53 | Mis à jour il y a 9 heures Posted Image Webb n'a été suspendu qu'un seul match. PHOTO/Catalans Dragons
Dejà privés de Julian Bousquet (suspendu pour encore 3 matches), les Dragons Catalans devront également se passer de leur arrière Brett Webb pour le déplacement, ce dimanche à Castleford. L'ancien joueur de Leeds sera suspendu un seul match suite au carton rouge écopé vendredi dernier à Warrington lors de la défaite des Dragons Catalans.
Cité par la même commission de discipline, Leon Pryce a lui été blanchi et sera bien présent à Castleford dimanche à 16h.
Autre excellente nouvelle, celle du retour programmé de Scott Dureau qui a reçu le feu vert médical. Opéré d'une tumeur à l'oeil durant l'intersaison, le génial meneur de jeu des Dragons Catalans sera bien de retour en pays catalan. Tous les détails du retour de Scott Dureau au sein de l'effectif des Dragons, c'est à lire dans notre édition du mercredi 20 février 2013, en kiosque.


Posted Image Posted Image

#52 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 8,997 posts

Posted 21 February 2013 - 05:50 AM

DRAGONS EXPRESS

Le 21 février à 6h00 par B. O. lindependant.fr

Mounis espéré
Le troisième ligne des Dragons Greg Mounis, blessé au doigt lors du match face à Salford et absent à Warrington, a de grandes chances de tenir sa place dimanche à Castleford (16 h). Le joueur s'entraîne ce matin. La décision quant à sa participation sera prise demain.

Qui pour remplacer Webb ?
Plusieurs options sont à l'étude. Millard, qui a déjà occupé ce poste peu très bien suppléer Webb à l'arrière, laissant une place à l'aile pour Pala, Cardace ou Vaccari. Bosc peut aussi glisser au poste d'ultime rempart, libérant une place pour Barthau à la mêlée. Enfin, le jeune Morgan Escaré peut aussi se voir accorder sa première carte chance. Le coach Laurent Frayssinous n'exclut aucune piste : "Je suis dans la réflexion et je pense jusqu'au dernier moment. C'est très bien pour les joueurs de maintenir le groupe sous pression. Tout le monde est en alerte".

Child au sifflet
C'est James Child qui a été désigné pour arbitrer ce match de la 4e journée de Super League entre Castleford et les Dragons Catalans. Une délégation à Leeds Le président Bernard Guasch et son directeur Christophe Jouffret seront à Leeds demain pour assister à la finale de la Coupe du monde des clubs entre Leeds et les Storm de Melbourne. La délégation sang et or profitera de l'occasion pour rencontrer des dirigeants de la RFL.

Castleford presque au complet
Si l'ouvreur Rangi Chase purgera dimanche son deuxième et dernier match de suspension, son remplaçant Gareth O'Brien, prêté par Warrington pour un mois, est remis de son KO concédé samedi à Bradford. Enfin, Keith Mason, l'une des deux recrues d'Huddersfield qui a manqué les deux dernières sorties, risque de faire son retour dimanche. À noter, la démission lundi du directeur du club de Castleford, Steve Ferres arrivé l'été dernier. En désaccord avec son président, il a préféré quitter les Tigers laissant le poste vacant.

Edited by Philippe Barrau, 21 February 2013 - 05:51 AM.


#53 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 8,997 posts

Posted 22 February 2013 - 05:46 AM

En attendant Dureau




Scott Dureau, le demi de mêlée et stratège des Dragons Catalans, devrait revenir à Perpignan mardi prochain. Il prépare son retour en Catalogne après avoir reçu le feu vert du médecin qui l’a opéré d’une tumeur derrière l’œil en janvier dernier. Cette bonne nouvelle occulte la série de déconvenues enregistrées par la franchise catalane en ce début de saison. Parce que mercredi, la commission de discipline a suspendu, pour un match, l’arrière Brent Webb, coupable de s’être battu avec le pilier de Warrington Ben Westwood, samedi dernier.

Elle a confirmé aussi la suspension, pour quatre matches, du jeune pilier Julian Bousquet, exclus lors de la première journée, et qui avait fait appel de la première décision. Webb manquera le prochain déplacement à Castleford, dimanche. En revanche Leon Pryce a évité la suspension, après avoir utilisé son joker en soumettant un « Early Guilty Plea (clause qui permet à un joueur d'écoper de la plus petite suspension prévue pour sa sanction, en cas de non convocation par la commission de discipline au cours des douze dernier mois). - G. N. lequipe.fr

#54 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 8,997 posts

Posted 22 February 2013 - 06:12 AM

Millward : "Il y a eu une cassure"

Le 22 février à 6h00 par Recueilli par Bruno Onteniente lindependant.fr
Posted Image tenir 80 minutes. PHOTO/© D.R
Arrivé à la tête des Tigres de Castleford l'an dernier, Ian Millward a vécu une année noire. Au-delà de son fils subitement décédé il y a tout juste un an, Castleford a terminé à la treizième place de l'exercice... à égalité de points avec la lanterne rouge Widnes. Une saison à oublier, ce à quoi l'entraîneur s'attache cette année, avec la qualification en objectif affiché.
Ian, quel premier bilan tirez-vous après les trois premiers matches ?
Je suis très content. Nous avons joué trois grosses équipes, et je sais maintenant que nous sommes performants, et bons en défense face aux bonnes équipes. C'est une satisfaction et une assurance aussi pour la suite.
Et concernant vos recrues, comment se passe leur adaptation ?
Les nouveaux m'ont impressionné pendant la préparation d'avant-saison. Ils apportent une expérience à notre groupe qui est très jeune. Dans nos trois prochains matches, ils seront nos meilleurs joueurs. Vous savez, huit nouveaux joueurs nous ont rejoints et quatorze ont quitté le club. Il y a donc eu une cassure, une transition qui aujourd'hui se passe très bien, plus vite même que prévu. À la vue du calendrier, je pensais vivre un début de saison plus difficile.
Revenons sur votre dernier match et la défaite à Bradford. Êtes-vous frustré encore ?
Il y a eu de nombreuses perturbations pendant le match de la part de l'arbitre. Et puis, notre jeu au pied a été dominateur, mais gêné par les interprétations.
Comment jugez-vous les Dragons cette saison ?
Ils ont encore un groupe très solide, et ils sont très bons aux postes essentiels. Je pense aux deux demis et à leur talonneur. Ils ont aussi mis davantage d'expérience au centre de leur attaque, et ça travaille mieux autour. C'est une équipe qui positive et à qui il ne faut jamais lui laisser mener le jeu.
Qu'attendez-vous de ce match ?
Etre compétitif pendant 80 minutes. C'est ce qui manque sur nos deux défaites. C'est un constat facile, c'est vrai, mais flagrant. Toute la semaine j'ai donc mis l'accent là-dessus. On doit être consistant dans l'effort, je me suis moi-même posé les bonnes questions en matière de gestion et de coaching. À Bradford, nous n'avions que huit points de retard avant que Carney et Ellis ne prennent un carton jaune. Réduits à onze, on a perdu le match, le retard était impossible à reprendre. Par contre, à Warrington lors du premier match de la saison, c'était l'inverse avec trop de points pris rapidement, il y a très vite eu 22 à 0 contre nous. Cette fois, j'espère donc un match plein. Ian Millward a demandé à ses joueurs de

#55 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 8,997 posts

Posted 22 February 2013 - 02:36 PM

Castleford vs Dragons : le groupe des 19

Posted Image
Posté le 22/02/2013 14:38:24 catalansdragons.com

Laurent Frayssinous a dévoilé ce matin le groupe des 19 joueurs qui effectueront le déplacement à Castleford ce dimanche 24 Février à 16h30.

Les Dragons, qui ont concédé leur première défaite de la saison vendredi dernier à Warrington, devront éviter le piège qui les attend face à une équipe des Tigers à la recherche d'un match référence en ce début de saison.

Le staff catalan, toujours privé de Lopini Paea et du meneur de jeu Scott Dureau, devra également faire sans Brent Webb, suspendu, tout comme Julian Bousquet qui purgera ce week-end le deuxième des quatre matchs de suspension infligés par la commission de discipline. Greg Mounis, remis de sa blessure, réintègre quant à lui le groupe sang et or.


Le groupe des 19

2 Damien Blanch
3 Leon Pryce
4 Zeb Taia
6 Thomas Bosc
8 Olivier Elima
9 Ian Henderson
10 Rémi Casty
11 Steve Menzies
12 Louis Anderson
13 Greg Mounis
14 William Barthau
16 Eloi Pelissier
17 Kevin Larroyer
18 Daryl Millard
19 Mathias Pala
20 Mickael Simon
22 Jamal Fakir
24 Jason Baitieri
25 Vincent Duport


#56 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 8,997 posts

Posted 23 February 2013 - 05:59 AM

"Garder cette agressivité"

Le 23 février à 6h00 par Recueilli par B. O. lindependant.fr
Posted Image
Malgré la défaite, les Dragons ont marqué les esprits à Warrington. PHOTO/Photo Varley Agency
Après la première défaite de la saison concédée vendredi dernier à Warrington (24-16), Laurent Frayssinous a tenté avec ses associés de soigner les détails. Il évoque le déplacement de demain à Castleford, et ses attentes avant cette rencontre comptant pour la quatrième journée de Super League.
Laurent, la suspension de Brent Webb (1 match) vous oblige à quelques modifications. Avez-vous tranché ?
Le groupe commence à trouver une assise autour de Bosc et de Pryce, nos deux meneurs de jeu. On ne veut pas la perturber, et on ne va pas faire descendre Tom (Bosc) pour remplacer Webb à l'arrière. En même temps, nous n'avons fait qu'un match et demi à 13 depuis le début, avec les cartons pris. On a donc besoin de travailler. Millard connaît ce poste d'arrière, depuis qu'il est arrivé aux Dragons, il a toujours passé du temps à travailler ce poste. Trent (Robinson) lui a d'ailleurs fait passer un message l'an dernier lui spécifiant qu'il était une option à l'arrière.
Sur quels secteurs avez-vous insisté plus spécifiquement cette semaine ?
Sur les petits détails, encore une fois. Ceux qui te font gagner les gros matches. Mais il faut être capable de les réaliser à 100 %.
Les journaux anglais évoquent une agressivité naissante des Dragons...
L'agressivité que l'on a, il faut la garder de week-end en week-end. C'est elle qui fera de nous une équipe compétitive ou pas. Le message est bien clair.
Et concernant les arbitres ?
Rien de nouveau pour nous, pour moi et pour le club. On a toujours géré ça avec l'encadrement. Mais le plus important avec les arbitres c'est que les garçons ne doivent en aucun cas rentrer dans ce jeu-là. Ils doivent garder leur énergie pour le jeu.
Comment jugez-vous l'équipe de Castleford ?
A mon sens, la mayonnaise n'a pas encore pris. J'espère qu'elle ne prendra pas contre nous. Ils ont 17 joueurs de qualité avec des garçons comme le talonneur Clark qui était la révélation l'an dernier, une paire de deuxième ligne Gilmour-Hauraki plutôt solide, Tansey forgé à la NRL et deux centres Webster et Shenton qui ont de grosses qualités. Leur victoire face à Leeds n'est donc pas surprenante. Mais on ne se concentre pas trop sur eux, on a établi leurs points forts et comment les contrer. On se focalise davantage sur nous.
C'est-à-dire ?
On doit garder cette base de travail, d'envie et d'enthousiasme et préparer la réalisation des petits détails. Il faut être plus patient, se poser les bonnes questions, tenu après tenu. Comme à Hull pendant 50 minutes. Ou même contre Warrington où, cette fois, c'est l'exécution qui a manqué.
La victoire est-elle impérative avant la venue de Wakefield et le déplacement à Wigan ?
Castleford, ça reste un match de championnat. Un match à points, mais ce qui m'intéresse c'est la performance, le plus important est d'être constant d'un match à l'autre. On élève le niveau depuis le début et si on baisse face aux Tigers, c'est que le message n'est pas passé. La performance est très importante dans cette optique. Je préfère donc me focaliser sur nous plutôt que sur Castleford, mais ça ne veut pas dire que l'on n'a pas pris de temps pour étudier leur jeu non plus.

Quel arrière pour les Dragons à Castleford ?

Le 22 février à 18h50 | Mis à jour il y a 11 heures Posted Image Thomas Bosc et Daryl Millard postulent pour remplacer Webb à l'arrière. PHOTO/http://www.catalansdragons.com
Laurent Frayssinous a dévoilé ce matin le groupe des 19 joueurs qui effectueront le déplacement à Castleford ce dimanche 24 février à 16h30.
Les Dragons, qui ont concédé leur première défaite de la saison vendredi dernier à Warrington, devront éviter le piège qui les attend face à une équipe des Tigers à la recherche d'un match référence en ce début de saison. Le staff catalan, toujours privé de Lopini Paea et du meneur de jeu Scott Dureau, devra également faire sans l'arrière Brent Webb, suspendu, tout comme Julian Bousquet qui purgera ce week-end le deuxième des quatre matchs de suspension infligés par la commission de discipline. Greg Mounis, remis de sa blessure, réintègre quant à lui le groupe sang et or qui, en l'absence de Webb, se cherche un arrière.
Escaré n'ayant pas été retenu dans le groupe qui partira à Castleford, deux joueurs postulent pour remplacer Webb : Thomas Bosc et Daryl Millard sachant que si Bosc était déplacé à l'arrière, William Barthau serait titularisé à la mêlée.

Donnez votre avis dans le sondage ci-dessous.
Le groupe des 19
2 Damien Blanch, 3 Leon Pryce, 4 Zeb Taia, 6 Thomas Bosc, 8 Olivier Elima, 9 Ian Henderson, 10 Rémi Casty, 11 Steve Menzies, 12 Louis Anderson, 13 Greg Mounis, 14 William Barthau, 16 Eloi Pelissier, 17 Kevin Larroyer, 18 Daryl Millard, 19 Mathias Pala, 20 Mickael Simon, 22 Jamal Fakir, 24 Jason Baitieri, 25 Vincent Duport.

Edited by Philippe Barrau, 23 February 2013 - 06:01 AM.


#57 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 8,997 posts

Posted 24 February 2013 - 07:51 AM

Les Dragons en ordre de marche

Le 24 février à 6h00 par À Castleford, Bruno Onteniente lindependant.fr
Posted Image Les Dragons de Menzies, Millard, Henderson, Bosc et Blanch, retrouveront Brutus samedi prochain. PHOTO/VA
Neuf jours après leur défaite ramenée de Warrington (24-16), les Catalans comptent soigner la finition à Castleford (16 h 30). L'objectif est clair : franchir encore un pallier avant de retrouver Brutus.
Depuis 2006 et l'entrée des Dragons Catalans en Super League, le début de saison voit l'équipe passer davantage de temps outre-Manche qu'à Gilbert-Brutus. Cet après-midi, les Dracs livreront déjà leur quatrième bataille de la saison, mais aussi la troisième chez l'ennemi.
Un début de campagne périlleux pour Casty et ses soldats. Après avoir pris les points sur les bords de la Mer du Nord, les troupes de Laurent Frayssinous se sont fait prendre à Warrington. Non sans avoir lutté certes, et au terme d'un combat âpre même, mais à la sortie duquel l'arrière Webb a été fait prisonnier. Et comme aujourd'hui encore, les Catalans devront faire sans leur lieutenant Scott Dureau, c'est collectivement que la partie se gagnera. Steve Menzies, le plus rôdé des Dragons qui est aussi l'artilleur numéro 1 du contingent 'sang et or' avec trois essais, espère encore frapper dans le mille aujourd'hui : "Quand tu joues à côté d'un gars comme Taia, c'est plus facile de marquer. Il passe les bras dans la défense tout le temps", mais le vétéran qui est aussi le plus gradé des Dracs n'en oublie pas le combat attendu : "Ils n'ont pas Chase, mais nous n'avons pas Dureau et Webb non plus. On est revenu à quatre points de Warrington avant de perdre. On leur a donné trop d'essais, mais on sait que l'on peut rivaliser avec les meilleurs. Il me tarde donc ce match de Castleford pour encore monter une marche".
Car c'est bien là l'essentiel. Les Dragons, s'ils sont en croisade comme les treize autres escadrons de la Super League ont quelques certitudes, mais aussi des confirmations attendues. Si Bosc semble de plus en plus à l'aise à chacune de ses sorties, Pryce demeure l'électron libre du groupe. Le tacticien difficile à contrôler. Laurent Frayssinous attend davantage collectivement : "Il faut de la patience, une exécution parfaite, mais aussi de la constance".
Finir le travail
L'encadrement espère aussi que les deux parachutés de dernière minute, Millard, pour contrôler la ligne défensive, et Pala sur le flanc gauche de l'attaque contiendront les assauts promis mais sauront monter au front quand Bosc et Pryce lanceront les offensives. Le retour de Mounis au milieu, vient densifier un six de devant souvent souverain et rarement châtié. C'est donc bien, sur les extérieurs que les Dragons devront contenir les belligérants, mais aussi bonifier les avancées des leurs. Eux qui ont laissé trop de munitions en route à Warrington. Car à Castleford, si l'ennemi jouera avec d'autres armes que les Wolves neuf jours plus tôt, ils peuvent se gargariser d'avoir repoussé Leeds.
Les Catalans devront donc rester unis mais aussi plus disciplinés s'ils veulent envahir Castleford et poursuivre leur avancée dans cette huitième croisade.

Posted Image

#58 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 8,997 posts

Posted 25 February 2013 - 05:56 AM

Les Dragons ramènent le nul


lequipe.fr

Thomas Bosc, le demi de mêlée et buteur des Dragons Catalans, pensait avoir réussi le plus difficile en passant le drop qui redonnait l’avantage à son équipe (17-16, 73e). Mais deux minutes plus tard, l’ouvreur des Tigers Gareth O’Brien l’imitait pour l’égalisation de l’équipe locale. Malgré les efforts des deux équipes dans les cinq dernières minutes, le score ne changerait plus (17-17), Un nouveau point positif ramené d’Angleterre par les joueurs de Laurent Frayssinous, face à une équipe de Castleford toujours difficile à manœuvrer chez elle.

Il y avait peut-être la place pour faire mieux puisque les Dragons, après avoir mené 12-6 à la pause, suite à deux essais de Duport et Anderson, eurent quelques occasions de ‘tuer’ le match. Mais ce résultat nul vient prouver que les coéquipiers de David casty seront difficiles à manœuvrer cette saison. Les voilà toujours au contact des équipes de tête avant leur prochain rendez-vous : chez eux à Gilbert-Brutus face à Wakefield, samedi à 18 heures. G.N.
Les résultats de la 4e journée :

Samedi : Hull FC-Warrington : 10-24 ; Bradford-Saint Helens : 10-36. Dimanche : Wigan-London Broncos : 48-18 ; Castleford-Dragons Catalans : 17-17 ; Wakefield-Huddersfield : 16-18

#59 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 8,997 posts

Posted 25 February 2013 - 06:36 AM

Entre frustration et soulagement

Le 25 février à 6h00 par À Castleford Bruno Onteniente lindependant.fr
Posted Image Henderson et les Dragons Catalans ont souvent fait preuve de précipitation à Castleford. PHOTO/© D.R
Les Dragons Catalans ont quitté hier soir Castleford avec un sentiment mitigé et partagé. Celui de ne pas avoir pris les deux points qui leur tendaient les bras en première période, puis celui d'être passé tout près de la correctionnelle. Car, hier comme il fallait s'y attendre, les Tigres ont joué avec un cœur gros comme ça. Autour d'un Ellis roi du terrain, les Anglais ont tout donné, soutenu par des fans aussi bruyants qu'efficaces. Ian Millaward avait annoncé la couleur en titularisant Mason et Clark en première ligne. Un ajustement qui en disait long sur les intentions des locaux. Et comme la température polaire sévissait sur Castleford, il a donc fallu se réchauffer. Et par tous les moyens. Le coup de froid, ce sont les locaux qui l'ont pris en premier. Les Dragons dominaient outrageusement le premier acte. Les 'sang et or' plantaient le camp dans les quarante mètres des 'jaune et noir'. Mais la concrétisation tardait à venir. L'absence de Webb (suspendu) autour des tenus se faisait sentir et il fallait attendre une énième attaque catalane pour que Pryce, omniprésent hier encore, choisisse son côté. Il plaçait Anderson dans l'intervalle. Ce dernier fixait et c'est Duport qui, en force, terminait le travail. Puis, la partie s'est équilibrée. La faute à des Dragons trop approximatifs dans les transmissions qui se se cherchaient. Pas Castleford qui profitait d'une première largesse défensive pour marquer. A l'approche de la pause, les Catalans concrétisaient encore par Anderson (12-6). Ils rejoignaient donc les vestiaires avec cet avantage de six points, mais Laurent Frayssinous sentait déjà que ses gars ont raté le coche . "On doit marquer deux ou trois essais de plus avant la mi-temps mais c'est encore ce manque de patience et ces fautes à des moments cruciaux qui ont permis à Castleford de revenir dans la partie", analysait le technicien roussillonnais après coup.

Des Tigres plus réalistes
Car après la pause, la bande à Hauraki donnait une leçon de réalisme aux Catalans. Shenton, puis Dixon, passaient la ligne. Les Tigres mènent alors 16 à 12. Les Dragons sentaient le vent du boulet, mais Blanch filait à l'essai pour l'égalisation en coin. La fin de match voyait Bosc et O'Brien claquer un drop chacun avant que les deux équipes ne se quittent sur un score de parité (17-17). L'entraîneur 'sang et or', Laurent Frayssinous, avait conscience que son équipe venait de friser la sanction, comme Leeds deux semaines plus tôt. "Sur les cinq dernières minutes du match, je dis que c'est une bonne opération ce match nul. Sur les soixante-quinze premières, je suis frustré, il y avait largement la place". Trop impatients, les Dragons ont certainement laissé filer un point, hier à Castleford.

#60 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 8,997 posts

Posted 26 February 2013 - 06:03 AM



Des Dragons trop impatients

Le 26 février à 6h00 par Bruno Onteniente lindependant.fr
Posted Image Les Dragons de Menzies doivent vite évacuer leurs regrets en vue de la venue de Wakefield. PHOTO/© D.R
Les Dragons Catalans doivent assumer leur statut. Celui d'un club qui ambitionne de finir dans le carré d'as de la compétition. Alors, dimanche soir, entraîneurs, joueurs et dirigeants ne pouvaient se satisfaire de ce match nul (17-17) concédé à Castleford. Quand on regarde les deux effectifs, les Dragons ont perdu un point au Wish Communications Stadium. Certes, ils ont réussi à tenir ce nul en défendant comme des morts de faim lors des cinq dernières minutes. Mais, le pilier Olivier Élima, discipliné et ô combien efficace dimanche, mesure aussi la différence entre les deux équipes. "Par rapport à ce qu'il y avait en face, on méritait de repartir avec les deux points. La qualité de l'équipe est indiscutable, et nos standards sont beaucoup plus hauts que ce que l'on a fait. En faisant le même match que face à Warrington, on aurait gagné", dit-il. On l'a bien compris, les Dragons ne peuvent plus jouer petit bras. Il y a trois ans, chacun se serait satisfait de ce match nul. Mais dimanche, les Dragons qui tenaient leur victoire en première période n'ont pas appuyé là où ça fait mal. Ils n'ont pas doublé la mise, quand Castleford était en souffrance. Pire, ils ont mis de l'huile dans le moteur des Tigres. Elima l'affirme : "On leur a donné trop de pénalités et de ballons rendus chez eux pour leur permettre de sortir de leur camp. On a fait des fautes dans les moments importants".
Elima : "On a failli dans la gestion"
Encore une fois, les Dragons pestent sur ces petits détails. Ce dernier geste qui ne vient pas, cette dernière passe trop approximative ou ce choix trop hasardeux. Oui, les Dragons sont sortis du plan de jeu. Excès de confiance des uns, péché de gourmandise des autres, les faits sont là. Et Elima a très vite senti que l'équipe quittait la partie. "On a trop essayé de jouer, il fallait être plus simple dans le jeu et plus patient au milieu. C'est ce qu'avait demandé Laurent (Frayssinous) avant et pendant le match. On a failli dans la gestion de ce match, alors que si on était resté dans le bras de fer pendant 80 minutes, on gagnait". Entre les regrets des uns, les amertumes des autres, les Dragons ont essuyé un avertissement sans frais. Et personne ne s'est caché derrière les absences des Webb, Dureau, Paea et Bousquet, car dimanche à Castleford, les 17 Dragons avaient de l'allure sur le papier. Sur le pré aussi mais avec trop d'inconstance et d'impatience. Deux facteurs que l'équipe serait inspirée de gommer samedi pour la réception de Wakefield. Un adversaire qui a bien failli faire tomber le leader Huddersfield, ce week-end, et qui aime à gâcher la fête des 'sang et or' à Gilbert-Brutus. Comme le dit Olivier Elima : "On a grillé un joker". Heureusement, les Dragons conservent les cartes en main et les atouts nécessaires pour rafler la mise.


Pas de round d'observation

Le 26 février à 6h00 par B. O.
Le point Cette nouvelle saison de Super League a débuté pied au plancher pour les cadors de la compétition. Après quatre matches, Huddersfield, Warrington, Wigan, les Dragons, Saint-Helens et Leeds occupent déjà le haut du classement. Pas de rodage donc pour les favoris. Et, en queue de peloton, ça coince déjà pour Hull KR, Widnes, Salford et Londres. Les spécialistes ne sont pas surpris avançant l'approche de la Coupe du monde qui voit les Anglais tout faire pour prétendre à une place dans le groupe. Les Fidjiens, Samoans et Papous et autres Britanniques ne sont pas en reste à l'image du Kumul Jason Chan avec Huddersfield. Nigel Wood, le directeur de la Super League l'avait prédit dans nos colonnes : "Cette saison sera certainement la plus relevée et la plus excitante de toute l'histoire". Warrington, Saint-Helens et Huddersfield se sont imposés ce week-end chez des formations de milieu de tableau, pendant que Wigan passait neuf essais à Londres. La surprise de la journée vient de Salford qui a décroché son premier succès face à Hull KR. Les Reds, qui étaient menés (34-14) à trente minutes de la fin, ont ensuite planté quatre essais transformés. Le demi de mêlée Marc Sneyd a été le grand artisan de cette première victoire. Seuls les Broncos n'ont toujours pas débloqué leur compteur de victoire. À l'inverse, Huddersfield n'a connu que la victoire.




0 user(s) are reading this topic

0 members, 0 guests, 0 anonymous users