Jump to content


Rugby League World Issue 400 - Out Now!

RUGBY LEAGUE WORLD MAGAZINE - ISSUE 400 - OUT NOW!
84 pages, 38 years of history from Open Rugby to the present day.
Click here for the digital edition to read online via smartphone, tablet and desktop devices including iPhone, iPad, Android & Kindle HD.
Click here to order a copy for delivery by post. Annual subscriptions also available worldwide.
Find out what's inside Issue 400
/ View a Gallery of all 400 covers / WH Smith Branches stocking Issue 400
Read Jamie Jones-Buchanan's Top 5 RLW Interviews including Marwan Koukash, Lee Briers, Gareth Thomas, Steve Ganson & Matt King OBE


League Express

Podcast

Photo
* * * * * 1 votes

Dragons Catalans saison 2013.


  • Please log in to reply
206 replies to this topic

#141 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,066 posts

Posted 16 May 2013 - 06:12 AM

Les Tigres de l'ombre à la lumière

Le 16 mai à 6h00 par Bruno Onteniente lindependant.fr

 

L'adversaire des Dragons samedi reste sur 2 victoires en 3 journées. C'est un Castleford tout nouveau, tout beau qui vient défier les Dragons Catalans samedi (16h) à Gilbert-Brutus. Les Tigers valorisent le pourtant pas toujours heureux choc psychologique. Le 9 avril dernier, au lendemain de la 9e défaite de la saison (40-24 face à Huddersfield) en 11 matches, l'entraîneur Ian Millward a été remercié. C'est l'ancien meneur de jeu, Dany Orr qui a pris, par intérim, les commandes de l'équipe. Et les premiers signes de redressement des Tigers sont apparus avec deux victoires contre Hull KR et Widnes et une courte défaite à Salford. Mais le 7 mai dernier, un nouvel entraîneur a été nommé en la personne de l'ancien international Britannique, Daryl Powell. Le coach a quitté le voisin Featherstone pour venir au chevet des Tigres. Baptême du feu samedi à Brutus !

Frayssinous : "Ils seront excités à 200 %"

L'entraîneur des Dragons, Laurent Frayssinous, décrypte : "A chaque fois qu'il y a un changement d'entraîneur en cours de saison, les joueurs veulent se montrer sur le premier match. Ils seront excités à 200 %. C'est donc davantage sur l'aspect mental que leur entraîneur va préparer son premier match". Pas de révolution du système de jeu donc à attendre, mais une équipe qui sera encore et toujours menée par Rangi Chase. L'international anglais, que l'on annonce partant pour la NRL depuis un an, est toujours là. Pire, le joueur semble plus déterminé que jamais, lui qui n'a jamais caché sa profonde mésentente avec l'ancien coach. Pour Frayssinous, Chase est bien un joueur à part : "Collectivement, il arrive toujours à faire briller les autres. Si on arrive à museler Chase, on aura fait une partie du boulot, mais on ne doit pas non plus s'attarder que sur lui, il y a le demi Ellis, le talonneur Clark et l'ailier tracteur Carney".

Shenton : "On se déplace avec cet esprit-là. Celui d'une équipe soudée, retrouvée et qui veut montrer qu'elle est capable de faire les play-offs"

Depuis deux journées, les Dragons sont beaucoup moins agressifs défensivement. Et comme après Leeds, Huddersfield est venu s'imposer à Brutus, les Catalans ne font plus peur de l'autre côté de la Manche. Le trois-quarts centre des Tigers, l'international Michael Shenton, exprime sa détermination dans les colonnes du quotidien anglais "The Yorkshire Evening Post" : "Nous avons retrouvé une certaine stabilité et nos efforts doivent désormais être fournis en défense. Daryl (Powell) est un entraîneur local, c'est important en terme d'image. On retrouve cet esprit club avec un coach anglais et peu d'étrangers. Daryl (Powell) insiste là-dessus. On se déplace avec cet esprit-là, celui d'une équipe soudée, retrouvée et qui veut montrer qu'elle est capable de faire les play-offs". Voilà qui est dit. Les Tigres veulent renaître de leurs cendres. Et Laurent Frayssinous de conclure : "J'espère que ce n'est pas contre nous qu'ils lanceront leur remontée au classement".



#142 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,066 posts

Posted 16 May 2013 - 05:53 PM

Le groupe des Dragons Catalans pour affronter Castleford samedi

Le 16 mai à 16h28 lindependant.fr

 

pryce-participera-aux-retrouvailles-des-Pryce participera aux retrouvailles des Dragons avec la superleague. PHOTO/L'INDEPENDANT HARRY JORDAN

Laurent Frayssinous a dévoilé ce matin le groupe des 19 joueurs qui prépareront la réception des Castleford Tigers ce samedi 18 Mai à 16h au stade Gilbert Brutus, match pour le compte de la 15ème journée de Super League.

Invaincus face aux Tigers depuis 4 matchs, les Dragons ont toutefois concédé un nul 17 à 17 lors du match aller après avoir aligné trois succès consécutifs face à cette formation.

Les Catalans, qui restent sur deux défaites consécutives en championnat, devront se méfier de cette équipe mal classée mais qui vient de nommer un nouvel entraîneur et qui cherchera à rattraper de précieux points perdus en début de saison.

Le staff catalan, toujours privé de nombreux titulaires avec les absences de Scott Dureau, Brent Webb, Olivier Elima, Julian Bousquet, Lopini Paea, Jason Baitieri et Frédéric Vaccari, enregistre néanmoins le retour de Steve Menzies, rétabli.

Le groupe des 19

2 Damien Blanch
3 Leon Pryce
4 Zeb Taia
6 Thomas Bosc
9 Ian Henderson
10 Rémi Casty
11 Steve Menzies
12 Louis Anderson
13 Greg Mounis
15 Antoni Maria
16 Eloi Pelissier
17 Kevin Larroyer
18 Daryl Millard
19 Mathias Pala
20 Mickael Simon
22 Jamal Fakir
25 Vincent Duport
27 Jean-Philippe Baile
28 Morgan Escaré



#143 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,066 posts

Posted 17 May 2013 - 03:24 PM

Steve Menzies : "Je pense que je suis proche de la fin"

Le 17 mai à 6h00 par Recueilli par B. O. lindependant.fr

steve-menzies-evoque-sa-possible-retraitSteve Menzies évoque sa possible retraite. Sans pour autant le confirmer. PHOTO/© D.R

Le trois-quarts centre des Dracs, Steve Menzies fera sa rentrée demain (16 h à Brutus ) pour la venue de Castleford. En attendant, l'Australien aborde son avenir. Blessé au doigt, le 12  avril dernier, lors de la victoire des siens à Saint-Helens (22-12), le trois-quarts centre Steve Menzies pose son regard sur les deux défaites des siens face à Huddersfield et Wakefield. Il évoque la venue demain (16 h) des Tigres de Castleford et son avenir. Comment vous sentez-vous par rapport à votre blessure ? Je me sens beaucoup mieux. J'ai fait un entraînement en entier et avec contact ce matin (hier). Tout va bien et je vais enfin aider les garçons en jouant contre Castleford samedi (demain). Vous semblez plus à l'aise au centre de l'attaque. C'est votre avis ? C'est différent, mais j'aime jouer à côté de Zeb (Taia). C'est un joueur terrible. Il travaille très bien pour moi. Quel regard portez-vous sur les deux dernières défaites des Dragons ? L'équipe n'a pas réalisé ses meilleurs matches à cette occasion. La discipline avec le ballon n'a pas été assez efficace. Alors oui, tout le monde était déçu. Face à Huddersfield, nous avions la possibilité de gagner, mais il manquait la finition, l'application pour être une équipe du Top 4. On ne doit pas laisser les premiers prendre de l'avance au classement. La défense n'est-elle pas en déficit en ce moment ? L'équipe défendait effectivement mieux au début de la saison. Nous avons énormément travaillé notre défense avant le coup d'envoi de la saison. Mais, il y a eu de nombreuses blessures. L'équipe a besoin de construire ensemble la pression défensive, d'être soudée. Mais, avant les play-offs, il reste encore du temps pour retrouver notre force défensive, une assise qui nous permettra d'être plus fort. Castleford s'avance. Que vous inspire cette équipe ? On peut s'estimer heureux d'être revenu de chez eux avec le point du match nul. C'est une très forte formation qui n'a pas encore les résultats qu'elle mérite. Ils sont déçus de ne pas nous avoir battus à l'aller. Mais nous aussi, et après les deux défaites, nous avons besoin d'une victoire. On compte sur notre public pour nous aider. "Je suis encore compétitif" Cette saison est-elle votre dernière en Super League ? Ce n'est pas officiel encore, mais, je pense que je suis proche de la fin oui. Mais, mentalement, j'aime encore venir aux entraînements, jouer tous les week-ends. C'est une décision très difficile à prendre. Aujourd'hui, ce qui me plaît, c'est de jouer des matches pour les gagner et d'être avec l'équipe. À 39 ans, êtes-vous usé ? Je suis certainement un petit peu plus lent qu'à mes débuts. Mais, je pense encore être compétitif et je prends toujours énormément de plaisir. Quel est votre secret ? Je n'ai pas un secret de longévité, mais, je sais prendre le temps d'apprécier tous les moments. Nager, lire, jouer au golf en dehors du rugby et ne jamais se prendre au sérieux. Le plus important est d'être content de venir aux entraînements. Il faut apprécier tous les aspects du haut niveau, le faire en étant heureux, comme rencontrer les supporters. Cela fait partie de notre métier et tant que l'on prend plaisir à faire tout ça, on peut continuer.



#144 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,066 posts

Posted 20 May 2013 - 06:09 PM

Les Dragons jouent à mi-temps

Le 20 mai à 6h00 par Matthieu Terrats lindependant.fr

 

les-dragons-jouent-a-mi-temps_308779_516Enorme samedi, le talonneur Ian Henderson a terminé le match à la mêlée, après la sortie d'Escaré. PHOTO/Harry Jordan

Après deux défaites de rang à Brutus, les Dragons ont renoué avec la victoire à domicile face à Castleford (39-30). Remis en selle, les Catalans doivent soigner la manière. Et veiller à jouer pendant 80 minutes.De 30 à 6 à une victoire à l'arraché (39-30), il n'y a qu'un pas que les Dragons ont franchi. Aussi maîtres de leur sujet en première période, qu'indisciplinés et impatients en deuxième, les Dracs ne devaient leur salut qu'à deux coups de pied de Thomas Bosc (un drop et une pénalité).

Deux éclairs de lucidité salvateurs qui atténuaient l'impression mitigée laissée par les hommes de Laurent Frayssinous au terme d'un deuxième acte joué au ralenti face aux Castleford Tigers. "On a fait une très bonne première mi-temps, même en faisant quelques fautes, analysait le pilier Mickaël Simon. On voulait continuer à mettre la pression en deuxième et, au contraire, on a continué à faire encore plus de fautes, on a rendu plus de ballons. On s'est quand même fait peur".

"En colère"

D'où ce soulagement de rigueur à l'heure du debriefing. Car après deux défaites consécutives à Brutus (Leeds, Huddersfield), et la désillusion de Wakefield, les Dragons ont - bon an mal an - assuré l'essentiel. Une victoire qui leur permet de briser la spirale de la défaite et de conserver leur 5e place du classement. "C'était important de renouer avec la victoire, ça fait du bien au mental, concédait l'avant limouxin. Maintenant, il faut impérativement gagner les prochains matches parce qu'on va avoir une fin de saison très difficile".

Et en premier lieu, être à l'heure au rendez-vous du Magic week-end. Des Dragons chargés d'ouvrir les festivités face aux London Broncos (samedi, 13 h). Un 'extra-game' face à l'avant-dernier du classement, que les Dracs ont déjà battu cette saison (30-24, le 28 mars dernier), et qui vient d'encaisser plus de 100 points en l'espace de deux journées (défaites 48-12 face à Hull FC et 64-6 face à Wigan). Soit deux points offerts sur un plateau aux 'sang et or' alors que les autres grosses cylindrées se verront offrir des derbys en tout genre.

Et peut-être aussi le début d'une série pour des Dracs au calendrier favorable d'ici la fin du mois de juin*. Un rendez-vous que Laurent Frayssinous aborde "en colère". "On ne peut pas se satisfaire de cette prestation face à Castleford. Je suis en colère. Et je veux que les joueurs le soient aussi. Tout n'est pas bon à jeter. Mais il faut rectifier le tir en terme de discipline individuelle". Pour retenir autre chose que la victoire, au moment de quitter l'Etihad Stadium de Manchester City.

*25 mai : Dragons - London Broncos, 2 juin : Widnes - Dragons, 8 juin : Dragons - Hull FC, 22 juin : Dragons - Hull KR, 30 juin : Huddersfield - Dragons.

Duport : "Nous pouvons être frustrés"

Le 20 mai à 6h00 par Recueilli par B. O.

duport-nous-pouvons-etre-frustres_308778 PHOTO/H. J.

Le trois-quarts centre des Dracs, Vincent Duport, a été intéressant à plus d'un titre samedi face aux Tigers. Fort dans ses prises de balle, Duport a aussi rassuré en défense. Vincent, personnellement comment avez-vous analysé votre sortie face aux Tigers ? J'ai retrouvé de très bonnes sensations sur ce côté gauche avec Anderson et Millard. Je me suis remis dans le bon système et je pense avoir été très clair dans mon jeu comme dans mes prises de balle. Quel est votre jugement sur l'irrégularité constatée samedi soir ? En première période, il y a eu du positif avec de l'enthousiasme et l'entraide entre tous les joueurs. Et puis, nous sommes sortis du système. Au lieu de leur rentrer dedans, de jouer suivant nos principes, nous avons commencé à trop jouer. Je suis frustré par rapport à cette deuxième mi-temps, et c'est le sentiment de toute l'équipe. Quels ont été les mots de Laurent Frayssinous à l'issue des débats ? Il était mécontent et il a eu raison de nous sermonner. Nous n'avons pas le droit en Super League de ne jouer que 80 minutes. La Super League est une compétition très exigeante et il ne faut pas lâcher. Quand on voit le potentiel qui est le nôtre en première période, c'est frustrant de voir la suite. En tant que joueur, je vais garder le positif de ce match, c'est-à-dire cette première période très constructive. Je pense que c'est une très bonne leçon. Il faut jouer 80 minutes et pas seulement si face à nous il y a Wigan. Chaque fois, il faut être à fond. Laurent Frayssinous nous a secoués pour nous faire prendre conscience de cet avertissement sans frais avant de défier Londres. "On n'a pas le droit de lâcher comme ça", estime Vincent Duport.



#145 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,066 posts

Posted 21 May 2013 - 11:29 AM

Reprise pour Scott Dureau

Le 21 mai à 13h13 lindependant.fr

 

dureau-revient-a-perpignan-282209-516x34

Le demi de mêlée australien des Dragons Catalans Scott Dureau a reçu ce matin le feu vert du neuro chirurgien pour la reprise de la compétition en Super League. Opéré d'une tumeur située derrière l'oeil le 4 janvier dernier, Dureau risque de retrouver les Dragons et la Super League dès samedi (13h) face aux London Broncos. Dureau, élu meilleur demi de mêlée de la Super League en 2011 et 2012 sera une plus-value pour ses coéquipiers pour cette deuxième partie de saison.



#146 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,066 posts

Posted 22 May 2013 - 04:47 AM

Feu vert pour Scott Dureau

Le 22 mai à 6h00 lindependant.fr

 

Nombreux étaient ceux qui le disaient fini pour la compétition.

 

  Avec une force mentale extraordinaire, Scott Dureau a défié les lois de la médecine. Vingt et une semaines seulement après sa grave opération, 'Biscuit' sort du tunnel. L'Australien de 26 ans a de grandes chances de faire sa première sortie de la saison dès samedi (13 h) face aux Broncos. Une reprise en fanfare pour la star qui prendrait donc part au Magic week-end à Manchester. Hier après-midi, la médecine du travail a validé cette reprise. Frayssinous : "C'est une vraie récompense" Son entraîneur, Laurent Frayssinous, qui a été le premier informé de la présence de la tumeur fin décembre, n'a pas manqué de commenter la nouvelle avec émotion : "Il a eu un staff médical très compétent du début à la fin. Mais, Scott (Dureau) est très fort mentalement et il n'a jamais douté. C'est une vraie récompense pour lui et pour tous ceux qui l'ont soutenu. Il revient de très loin". Alors les Dragons avec 'Magic Dureau' samedi à l'Ethiad stadium de Manchester ? Frayssinous approuve : "Ça fait quatre semaines qu'il s'entraîne avec nous et avec opposition. Alors, oui il est susceptible d'intégrer le groupe qui va affronter les Broncos". Hier, le téléphone du joueur n'a pas cessé de vibrer. Celui de Laurent Frayssinous aussi : "Ça fait deux mois que les journalistes anglais m'appellent tous les jours pour savoir quand Scott (Dureau) va reprendre la Super League"... Il faut dire que cela fait deux saisons que le demi de mêlée affole les défenses. Le stratège, autour duquel Trent Robinson a construit son système de jeu, est prêt mentalement et physiquement pour son grand retour : "Oui, je suis prêt. Je m'entraîne dur, je suis très entouré et surtout très impatient de porter à nouveau ce maillot". Qui à ses côtés ? Scott Dureau, qui n'a eu de cesse de remercier le professeur Charles Teo via son compte Twitter, vient aussi modifier la donne du XIII de départ. Son retour oblige l'encadrement à remanier les troupes. Qui à ses côtés à l'ouverture Bosc ou Pryce ? Bosc glissera-t-il à l'arrière ? Autant de questions dont les premiers éléments de réponse seront donnés demain matin lors de la séance de travail avec opposition. Leon Pryce qui a délivré 17 passes décisives depuis le début de la saison semble indéboulonnable à son poste. Sa polyvalence n'est plus celle de ses débuts, contrairement à Thomas Bosc capable d'occuper plusieurs postes derrière. Malgré leur constance, les Dragons ne sont qu'à deux petits points de Warrington, 4e de la Super League. Les Dracs comptent sur le retour de leur orfèvre pour insuffler davantage de folie et de diversité dans un système, rappelons-le, fait et élaboré autour de Dureau. M. Clementz



#147 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,066 posts

Posted 22 May 2013 - 06:41 AM

"Une claque en défense" pour le coach adjoint des Dragons Catalans / le résumé du match face à Castelford en vidéo

Le 21 mai à 6h00 par Recueilli par B. O. lindependant.fr

 

une-claque-en-defense_309044_516x343.jpgPHOTO/M. Clementz

Jérôme Guisset, l'assistant entraîneur des Dracs, espère que l'avertissement sans frais entrevu face aux Tigers sera corrigé samedi à Londres. Victorieux (39-30) de Castleford, les Dragons ont renoué avec la victoire, confortant leur cinquième place à deux points de Warrington. Avant de défier Londres samedi à Manchester, l'assistant de Laurent Frayssinous, l'ancien pilier Jérôme Guisset, revient sur la précédente sortie et sur les futures attentes de l'encadrement.

Avez-vous décrypté votre dernière victoire face aux Tigers ? Oui, c'est l'histoire de deux mi-temps. En terme d'attaque nous réalisons une très bonne première période. Avec de la réussite aussi mais grâce aux efforts des joueurs et aux bonnes positions pour se créer des solutions. Nous avons ensuite commencé à rendre des ballons et Castleford en a profité pour revenir dans le match. Nous avons implosé.

 

Défensivement, vous aviez de grosses attentes avant ce match. Quel est le bilan ? En première période, il y a eu quelques fautes, mais elles ont été gommées par les efforts de l'ensemble. Ensuite, nous avons implosé sur certains efforts, et c'était inadmissible, surtout contre une équipe qui voulait montrer ses qualités à son nouvel entraîneur. Ils se sont sentis des ailes et je constate simplement que nous avons pris une claque en défense. Sur les petits côtés et sur les techniques de plaquage, il y a eu des choses qui nous dérangent.

Le prochain rendez-vous c'est Londres. Quelles sont vos craintes ?Castleford ou Londres, c'est un peu pareil. Ce sont des gars qui ne vont pas lâcher et qui savent vendre leur peau. Techniquement, ce sera peut-être différent, ils n'ont pas des joueurs comme Chase et Ellis, mais avec Gower et Witt, ils ont aussi des garçons capables de bien mener le jeu. Encore une fois, si nous donnons autant de munitions, nous donnerons le bâton pour nous faire punir.

On vous sent remonté ? Disons que défensivement nous ne pouvons pas galvauder des morceaux de rencontre. C'est la force des grosses équipes. Des joueurs prennent des raccourcis et dans une structure défensive, en terme d'effort, c'est difficile d'y pallier. Ensuite, l'adversaire se surpasse comme nous avons pu le constater samedi. Contre Castleford nous avons eu cette chance de mener 30 à 6 à la pause. Avec leur retour, heureusement qu'il y a eu un essai refusé. Sinon on se dirigeait vers une grosse déconvenue. "Castleford ou Londres, ce sont des gars qui ne vont pas lâcher", assure Guisset.



#148 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,066 posts

Posted 24 May 2013 - 05:36 AM

Dureau change la vie

Le 24 mai à 6h00 par M. T. lindependant.fr

 

dureau-change-la-vie_309959_516x343.jpg PHOTO/Photos Harry Jordan

Aussi bien mentalement que sportivement pour son retour à la compétition, Scott Dureau aura de multiples incidences pour les Dracs.Depuis quelques jours, un vent de fraîcheur souffle dans le vestiaire catalan. Moins de six mois après lui avoir décelé une tumeur à l'œil, Scott Dureau est sur le point de faire son grand retour à la compétition, demain, face aux London Broncos (13 h sur beIN Sport Max 3). Lui, le meneur de jeu, la pierre angulaire du système des Dragons, mais aussi une belle histoire qui peut servir de moteur psychologique aux Catalans durant la deuxième partie de saison.

 

 Rémi Casty : "Le 'Eric Abidal' des Dragons"

Le capitaine Rémi Casty n'hésite pas à se lancer dans une comparaison : "On a vu Eric Abidal (défenseur du FC Barcelone) qui s'est fait greffer le foie et revenir. Pour Scott, c'est tout aussi extraordinaire. Qui plus est dans un sport de contacts comme le nôtre. On ne réalise pas assez tous les efforts qu'il a accomplis pour être opérationnel aussi vite". Car si le destin est cruel, la vie est souvent bien faite. Et le 'come back' inespéré du meilleur demi de mêlée de Super League depuis deux ans comporte trop de coïncidences pour être anodin. Un Magic week-end "dans tous les sens du terme" se profile ainsi à l'horizon pour Captain Casty et ses boys. Qui ont toutes les cartes en main pour envoyer un message fort aux autres écuries de Super League lors du rassemblement de l'Etihad Stadium. Dans le vestiaire comme sur le terrain, le retour de Dureau aura de multiples incidences. Pour les Dragons, plus rien ne sera jamais pareil. Les Dragons retrouvent leur guide pour la deuxième partie de saison.

Abondance de biens...

Le 24 mai à 6h00 par B. O.

bousquet-a-besoin-de-temps-de-jeu_309960Bousquet a besoin de temps de jeu. PHOTO/© D.R

L'infirmerie des Dragons se vide enfin contrairement à celle des Broncos.Pour la première fois depuis très longtemps, l'infirmerie des Dragons ne compte plus que trois pensionnaires. Seuls Webb, Elima et Baitieri sont aux soins. Les deux piliers Bousquet et Paea et l'ailier Vaccari ont été cochés dans le groupe des 19 joueurs appelés à préparer ce rendez-vous. Les 'sang et or' s'entraînent aujourd'hui à Gilbert-Brutus à partir de 14 h avant de s'envoler pour Manchester. Blanch, en indélicatesse avec un orteil, quitte le groupe, mais Laurent Frayssinous va devoir trancher. En effet, Paea qui n'a pas couru hier va se tester aujourd'hui, mais qui de Bosc ou d'Escaré à l'arrière ? Et puis, quel choix sur le banc ? Deux avants, un talonneur et un demi ? Autant d'interrogations qui ne sont pas pour déplaire à Laurent Frayssinous : "Je préfère me creuser l'esprit et m'arracher les cheveux pour faire des choix plutôt que de devoir composer avec dix blessés comme c'est arrivé cette saison". Les 19 Dragons : Pryce, Taia, Bosc, Dureau, Henderson, Casty, Menzies, Anderson, Mounis, Pelissier, Larroyer, Millard, Simon, Bousquet, Fakir, Paea, Duport, Vaccari, Escaré.

 

 Huit absences à Londres

L'entraîneur des Broncos, Tony Rea, doit composer pour ce match face aux Dragons. En effet, Lovell vient de rejoindre Clubb, Channing, Colbon, Melling, Lee et Randall à l'infirmerie. Kaufusi est encore suspendu, soit huit titulaires sur le flanc. Les 19 Broncos : M. Bailey, Bishay, Bryant, Cook, K. Dixon, Dorn, Fisher, Gower, Grady, Howell, Krasniqi, McMeeken, Mendeika, O'Callaghan, Robertson, Rodney, Sarginson, Wheeldon, Witt.



#149 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,066 posts

Posted 25 May 2013 - 07:04 AM

Les Dragons dépoussièrent les planches

Le 25 mai à 6h00 par Matthieu Terrats lindependant.fr

 

scott-dureau-redevient-le-skipper-des-dr

 

 Scott Dureau redevient le skipper des Dragons Catalans cet après-midi face aux Broncos. PHOTO/Harry Jordan

Les Catalans sont chargés d'ouvrir le bal du Magic week-end à l'Etihad Stadium (13h). En marge des affiches quatre étoiles, les deux points de la victoire sont largement à portée des Dracs face aux Broncos.La Super League dans toute sa splendeur. Le Magic week-end ou un concentré de cette extravagance que revendique haut et fort le rugby à XIII. Soit les 7 matches de la 16e journée disputés au rythme frénétique d'un 'sound system', le tout sur la plus belle des scènes : l'Etihad Stadium des footeux de Manchester City. De Cardiff à Edimbourg, le concept a fait son chemin. Mais c'est bel et bien au cœur du vivier treiziste qu'il a pris tout son sens. Et son ampleur. Résultat : mercredi, 65 000 billets avaient déjà trouvé preneurs. Obligeant les organisateurs à pousser les murs et ouvrir les dernières tribunes. Balayant d'un revers de manche le record d'affluence pour un 'Magic' (63 716 spectateurs en 2012). Mais le Magic week-end, comme le dit si bien le capitaine catalan Rémi Casty, c'est aussi le "coup d'envoi de la préparation des play-off". Chaque équipe évoluant au grand jour, devant l'intégralité de ses adversaires, et des caméras à gogo. Un numéro dont les Dragons sont chargés de dépoussiérer les planches, dès 13 h, face aux London Broncos.

Défense de se rater

Un bon tirage, en quelque sorte, pour le seul 'extra game' de la saison. Que ce soit au vu des combats fratricides (derby de Hull) et des duels de prestige à l'affiche (St-Helens-Warrington, Bradford-Huddersfield, Leeds-Wigan), comme la position d'avant-dernier du classement occupée par les gars de la capitale. "A nous de montrer ce qu'on vaut", clame le capitaine catalan. Qui, à l'image de son coach Laurent Frayssinous, aborde ce rendez-vous pas comme les autres "en colère". La faute à une défense friable ces derniers temps. Sur les trois dernières rencontres, en effet, les Catalans ont systématiquement concédé la bagatelle de 5 essais découlant, du coup, sur deux défaites (face à Huddersfield et Wakefield). Et un grand frisson face à Castleford (victoire 39-30). Evitant le pire de justesse. Le pire, c'est aussi ce qu'ont connu les Dracs le 28 mars dernier. Une victoire acquise sur les Broncos (30-24) au terme d'un voyage dans la quatrième dimension, sur le pré de Molesey Road, alors que le Stoop était impraticable. "Un stade pas digne de ce nom", selon Casty. "Bradford, lui, a eu droit à l'Adams Park (des Wasps quinzistes) une semaine après. A nous de remettre les points sur les i". De ramener deux points qui en valent quatre sur cette journée. Et d'offrir à Scott Dureau un retour en grande pompe. Pour retrouver un peu de cette magie qui permettrait aux Dragons d'entretenir la grande illusion du Top 4.

Dureau à la baguette, Bosc "reposé"

Le 25 mai à 6h00 par M. T. (avec B. O.)

Comme prévu, Scott Dureau effectue son grand retour à la compétition. Le meneur de jeu des Dragons récupère ainsi son poste de demi de mêlée. Et reforme la charnière des Dragons version 2012 avec Leon Pryce à l'ouverture. Morgan Escaré conservant sa place à l'arrière, c'est donc Thomas Bosc, 19e, qui fait les frais du jeu de chaises musicales déclenché par le 'come-back' de Dureau. Mais, à première vue seulement. Le coach Laurent Frayssinous profitant de cette abondance de biens pour laisser le Catalan au repos. Lui qui a disputé "l'intégralité de 14 des 15 premiers matches de Super League (excepté à Hull FC), une bonne heure du huitième de finale de Cup face à York" et qui se plaint, entre autre, d'un genou douloureux (inflammation du tendon rotulien). Devant aussi, les rentrées conjuguées de Lopini Paea, forfait face à Castleford, et Julian Bouquet, ne sont pas sans conséquence. Le Tongien récupère une place de titulaire en première ligne. Le Lézignanais, lui, prend place sur le banc. Mickaël Simon endossant ainsi le costume de 18e. Enfin, Fred Vaccari revient à l'aile de l'attaque, en lieu et place de Damien Blanch (orteil), forfait.

Fisher : "Dureau est remarquable"

Le 25 mai à 6h00 par Recueilli par B. O.

fisher-dureau-est-remarquable_310297_516 PHOTO/M. C.

Non, Ben Fisher n'a pas encore raccroché les crampons. Le talonneur, qui a porté la tunique des Dragons la saison dernière, a rejoint cet automne les London Broncos dans le rôle d'assistant du coach Tony Rea. Mais 'Fish' a repris du service. Les blessures de Randall et de Lee ont obligé l'Ecossais à rempiler dans la cage. Aujourd'hui encore, face à ses anciens coéquipiers, il officiera derrière le tenu. L'entraîneur-joueur s'est ainsi préparé à retrouver ses deux amis Scott Dureau et Ian Henderson sur la pelouse de l'Etihad Stadium.

 Ben, votre parcours en Cup (qualifié pour les quarts) est-il une surprise à vos yeux ? Ce que je peux dire, c'est que nous sommes très heureux d'être qualifiés. Nous avions la Cup comme objectif, nous en avions parlé durant l'intersaison. Dès le premier tour, nous avons tout donné dans cette compétition et notre victoire contre Bradford est justifiée.

 Qu'attendez-vous de ce match face aux Dragons ? Comme toujours contre les Catalans, c'est physique et serré. Le fait qu'ils soient 5e avec tous les blessés qu'ils ont eus, c'est énorme. C'est à mettre au crédit de Laurent (Frayssinous) et Jérôme (Guisset).

 Quelles sont vos attentes sur la deuxième partie de la saison ? Nous allons être réalistes : l'objectif est la demi-finale de Cup. Mais, il y a un long chemin jusque-là. Il faudra affronter de nombreuses équipes en attendant. Nous allons donc nous focaliser sur l'équipe que nous voulons être. Les résultats viendront d'eux-mêmes.

 Et personnellement ? Depuis l'an dernier, je garde la volonté de faire la Coupe du monde avec l'Ecosse. C'est pour ça que ça ne me dérange pas quand je dois jouer, au contraire. Tony Rea non plus. Il était au courant de mon désir de jouer pour le XIII du Chardon dès le départ.

 Avez-vous eu des nouvelles de Scott Dureau cette semaine ? Oui, bien sûr. Je suis très ému et heureux de son retour dans le groupe. Je suis impatient de le jouer, lui et les autres. Pour revenir, il a fait un travail remarquable mentalement. Il revient de très loin, mais les Dragons ne l'ont jamais laissé tomber, sa famille et ses amis non plus. Entraîneur-joueur des Broncos, 'Fish' retrouve les Dragons.

Les Dragons au 'Magic'

Le 25 mai à 6h00

5 mai 2007 à Cardiff : Londres - Dragons 32 - 28

 4 mai 2008 à Cardiff : Londres - Dragons 16 - 18

 3 mai 2009 à Edimbourg : Leeds - Dragons 36 - 16

 2 mai 2010 à Edimbourg : Castleford - Dragons 34 - 18

 12 février 2011 à Cardiff : Londres - Dragons 11 - 4

 27 mai 2012 à Manchester : Londres - Dragons 18 - 42



#150 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,066 posts

Posted 26 May 2013 - 10:05 AM

Dureau is Magic !

Le 26 mai à 6h00 par A Manchester, Matthieu Terrats lindependant.fr

 

18-points-et-un-7-sur-9-au-pied-pour-le-

 

 18 points et un 7 sur 9 au pied pour le retour tant attendu de Scott Dureau. PHOTO/© D.R

Même si une mer (la Manche) et un océan de culture nous séparent, on arrive parfois à comprendre les Anglais. Eux pour qui l'invitation à rejoindre l'Etihad Stadium l'espace d'un week-end constitue l'événement majeur de la saison régulière. La sortie de l'année. Un rayon de soleil au propre comme au figuré, alors que le combat fait rage au nord-ouest du pays. Et comprendre les Anglais, désormais, c'est un peu comprendre les Dragons. Pour qui le Magic week-end n'a rien de particulier ou presque. Si ce n'est de jouer les London Broncos une troisième fois cette saison. Le tout à 12 h (13 h, heures françaises), dans un Haut-Lieu du football qui a du mal à se passionner pour une affiche 'étrangère' (ça aussi, on le comprend). Mais les Dracs ont quand même réussi à dénicher un moteur digne de ce nom pour couvrir leur 9e déplacement au programme cette année. Un moteur à deux temps et deux mots : Scott Dureau. Moins de six mois après lui avoir décelé une tumeur à l'œil, le demi de mêlée 'sang et or' s'est offert le plus beau des 'come-back' à l'anglo-saxonne. A l'Etihad Stadium de Manchester. Avec une victoire à la clé (46-18). Levant par la même occasion toutes les interrogations à son sujet. "Avant le match, on a cherché à lui enlever toute la pression possible, soufflait l'entraîneur Laurent Frayssinous, les deux points en poche. On lui a juste dit d'apprécier le moment. A la sortie, il a marqué un essai, il est redevenu notre leader de jeu, sans parler du jeu au pied. C'est un grand jour pour lui, et c'est très bien pour nous". Car dix petites minutes ont suffi au magicien des Dragons Catalans pour secouer sa baguette. Une transmission à Mounis par-ci, une passe au cordeau à Paea par-là, et un coup de pied un brin trop long pour Vaccari : l'échauffement de 'Biscuit' était terminé. Sur la mêlée qui en découlait, Dureau interceptait la passe de son pote Ben Fisher et s'en allait au milieu des poteaux londoniens (10e). Ponctuant ainsi six mois de cauchemar par un retour de rêve. Début d'un spectacle en deux actes mené de main de maître par l'artiste australien. "Très nerveux" Isolé sur le côté droit de la défense entre les sentinelles Menzies et Vaccari, Dureau se concentrait sur la conduite du jeu catalan. Et alors que son équipe était malmenée, un de ses coups de génie caractéristiques venait débloquer la situation. Une diagonale dans l'espace libre qui atterrissait comme par magie dans les mains de Daryl Millard (40e). La suite : un récital au presque parfait, d'une propreté extrême, avec deux transformations manquées (7/9 aux tirs au but) en guise de seules fausses notes. Même ce qu'il a raté, Dureau l'a réussi. A l'image de cette passe à rebond qui envoyait Larroyer dans l'intervalle, dernier relais avant le premier des deux essais de Vaccari (60e). "Je suis très heureux ! C'est incroyable de faire à nouveau partie de cette équipe, de prendre part à un match de rugby, de rejouer en Super League", lançait-il modestement après une étreinte rassurante pour ses proches à la sortie du stade. Impliqué sur 6 des 8 réalisations catalanes de l'après-midi, auteur d'un essai, de deux passes décisives (Millard, 40e, et Taia, 77e), et de 18 points au total, Dureau a logiquement été élu homme de match. Des stats qui ne laissent en rien transpirer cette "grande nervosité" qu'était la sienne, selon ses dires, au moment il foulait la pelouse. Comme quoi, des fois, il ne faut pas chercher à comprendre.

Les Dragons en deux temps

Le 26 mai à 6h00 par À Manchester, Bruno Onteniente

Les Catalans, comme l'année dernière, ont mis quarante bonnes minutes avant de pleinement mordre dans les débats, hier à Manchster. En première période, l'équipe aussi attentiste qu'indisciplinée ne fait que défendre. Fort heureusement, le réalisme est de sortie. Dureau, Escaré et Millard signent trois exploits. Et si à la pause, les Catalans mènent 16 à 12, c'est bien Londres qui domine. Laurent Frayssinous donne de la voix dans les vestiaires : "Je n'étais pas satisfait du tout, et ce score en notre faveur n'était pas mérité. Après, nous avons été plus clairs avec des courses et des plaquages durs. Il fallait que chacun apporte sa qualité individuelle au groupe". Alors, au retour des vestiaires, défensivement, l'équipe verrouille enfin sa ligne. Menzies et Duport jouent des coudes et cinq essais supplémentaires viennent asseoir le succès. Le capitaine Rémi Casty reconnaît que sa formation a eu besoin de se faire bouger pour répondre.

Casty : "Il a fallu que l'on se fasse bouger pour vraiment faire les bonnes choses"

"Le coach de la défense, Jérôme Guisset, nous a recadrés à la pause. Ça nous a permis ensuite de faire un gros travail devant et d'imposer notre rythme. Pourtant, nous étions clairs avant ce match, mais, ça ne s'est pas retranscrit. Il a fallu que l'on se fasse bouger pour vraiment faire les bonnes choses". Alors, les Dracs ont, comme samedi dernier, pris les deux points. Une belle opération pour Kevin Larroyer : "Nous sommes à mi-chemin. L'objectif était d'avoir quatre victoires avant le week-end de repos mi-juin. Il reste Widnes et Hull FC pour que l'objectif soit rempli".

DRACS EXPRESS

Le 26 mai à 6h00 par M. T.

Saison terminée pour Louis Anderson ? Sorti à la 30e minute de jeu, et remplacé par Kevin Larroyer, le deuxième ligne des Dragons Louis Anderson est touché au tendon d'Achille de la jambe droite. Le Néo-Zélandais passera des examens complémentaires dès demain. Mais Laurent Frayssinous et le staff médical n'avaient "pas un bon pressentiment" par rapport à l'inflammation dont est victime leur joueur. Cup : le quart le 13 à 17h Le quart de finale de Cup qui verra les Dragons accueillir Hull FC, aura lieu le samedi 13 juillet, 17h, à Gilbert-Brutus.



#151 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,066 posts

Posted 27 May 2013 - 05:33 AM

Dragons et magie noire

Le 27 mai à 6h00 par Bruno Onteniente lindependant.fr

dragons-et-magie-noire_311068_516x343.jp PHOTO/Photos Andrew Varley

Retour de Dureau et victoire face aux Broncos : les Dragons vivaient un Magic week-end parfait, jusqu'à la blessure de Louis Anderson.Cette fois encore, la fête a été gâchée. Certes, les Dragons ont retrouvé Scott Dureau, élu homme du match. Le stratège a signé son retour. Les Dragons ont planté huit essais à des Broncos très offensifs, empochant les deux points de la victoire (46-18). Mais, alors que le soleil commençait à se coucher sur Manchester, les Catalans rejoignaient l'aéroport avec un sentiment de désolation. Celui d'avoir perdu l'un de leurs cadres, Louis Anderson, qui doit passer une IRM aujourd'hui. Et au sujet duquel les médecins craignent le pire (rupture du tendon d'Achille).

 

 De la solution interne...

Béquilles aux poignets, le joueur tentait samedi soir de cacher sa tristesse et son immense souffrance. Alors que les regards de compassion croisaient ceux de dépits. Car, après Baitieri (opération des croisés du genou) 'out' pour la saison et Olivier Élima (opération du biceps) dont le retour n'est pas programmé avant juillet, il faudra faire, aussi, sans le 'monstre' néo-zélandais. Soit, un troisième ligne, un pilier et un deuxième ligne sur le flanc. Et pas des seconds couteaux. Que Des titulaires. Alors que faire ? Un cas de figure qui s'est déjà présenté après l'opération de Brent Webb (hernie discale). Un coup du sort qui a ouvert une porte dans laquelle l'arrière de la réserve, Morgan Escaré, s'est engouffré avec, jusqu'à ce jour, une certaine réussite. Idem au mois de janvier, après la tumeur décelée derrière l'œil de Scott Dureau. Et à chaque fois, les Dragons se sont refusés à toute solution externe. Mais désormais, les trois grands blessés de l'équipe handicapent profondément un six de devant, mur porteur de tout l'édifice.

 

 ... à la tentation joker

Acteurs et observateurs de Super League sont unanimes : les Catalans c'est d'abord devant que ça se passe. Même Scott Dureau 'himself' serait impuissant derrière un pack moins souverain. Des Dragons qui n'ont de cesse de marteler qu'il faut rester dans le bras de fer, engager la bataille du milieu pendant que Mounis et Henderson enchaînent plaquages et temps de jeu. Oui, mais jusqu'à quand ? En deuxièmes ligne, Larroyer progresse et confirme à chacune de ses sorties. Menzies, décalé au centre, reste un spécialiste du poste. Mais, il reste encore onze journées de Super League à jouer sans parler du quart de Cup face à Hull FC. Les dirigeants 'sang et or' sont ainsi tentés d'enrôler un joker pour quatre mois. Seul problème, cette fameuse question des quotas. Ce qu'explique Laurent Frayssinous : "Le fait de se priver de la qualité d'un joueur comme Anderson me gène profondément. Le problème est qu'il faut trouver un Australien ou un Néo-Zélandais qui rentre dans les mêmes critères que lui. C'est-à-dire qu'il ait joué en Super League avant 2008. Ou alors un Britannique, mais nous savons très bien que les meilleurs sont déjà pris". Et de rajouter : "Nous, le staff et les dirigeants devons en discuter cette semaine, mais tout ça restreint énormément les recherches". En attendant, les Dragons doivent continuer à avancer... en croisant les doigts. Et en espérant qu'un autre mauvais coup du sort ne vienne plomber l'effectif. Kevin Larroyer pourrait bénéficier de l'absence de Louis Anderson.

Les Dragons du week-endLe fait du match : défense retrouvée

Le 27 mai à 6h00 par M. T.M. T.

  • mounis-et-les-dracs-ont-epuise-la-defens

    Mounis et les Dracs ont épuisé la défense des Broncos.(Photo par © D.R)
  • les-dragons-du-week-endle-fait-du-match-

    (Photo par © D.R)
  • mounis-et-les-dracs-ont-epuise-la-defens

    Mounis et les Dracs ont épuisé la défense des Broncos.(Photo par © D.R)
2 / 2

MAGIC EXPRESSPromis ! On vous laisse tranquille avec Scott Dureau, son incroyable retour, son essai au bout de 10 petites minutes de jeu, ses deux passes décisives, son implication sur 6 des 8 réalisations catalanes et ses 18 points inscrits. Promis ! Cette fois, c'est à Morgan Escaré et sa prestation extra-large d'être salués. Au fil des semaines, le Salséen s'impose, en effet, comme le détonateur de l'attaque 'sang et or'. Auteur de deux essais, il gagne petit à petit le respect de ses pairs, à l'image de Leon Pryce qui ne tarissait pas d'éloge sur son arrière de poche à l'issue de la rencontre. Reste que sa marge de progression est énorme. Lui qui doit aiguiser son coup d'œil en terme de répartition défensive. Et qui gagnerait en efficacité s'il triait mieux ses ballons d'attaque. Le doublé, c'est aussi ce qu'a réussi Fred Vaccari sur la pelouse de l'Etihad Stadium. C'est un fait, après une année blanche et un passage par l'Élite, le trois-quarts aile a franchi un palier. En plus, il marque (5 essais cette saison). Avec quinze essais encaissés lors des trois dernières journées (Huddersfield, Wakefield et Castleford), le coach Laurent Frayssinous et son adjoint Jérôme Guisset n'ont pas manqué de tirer la sonnette d'alarme avant le Magic week-end. Une énième mise en garde qui a enfin porté ses fruits, samedi, sur la pelouse de l'Etihad Stadium, avec un en-but violé à trois reprises seulement. Des Dragons qui ont compensé leurs approximations offensives en première période par un rideau de fer qui ne s'est jamais fissuré même lorsque les Broncos enchaînaient quatre séries de tenus consécutives en début de rencontre. Si Dixon (69e) et surtout Witt (27e, après deux plaquages manqués de Duport et Anderson) profitaient néanmoins de quelques largesses, et si le capitaine Rémi Casty mettait le doigt sur une "technique de plaquages à peaufiner", les efforts des Catalans dans ce secteur sont à ranger au rayon satisfactions. Morgan Escaré.

 



#152 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,066 posts

Posted 27 May 2013 - 06:06 PM

Dragons Catalans : fin de saison pour Louis Anderson

Le 27 mai à 14h48 par B.O. et M.T. lindependant.fr

 

l-absence-de-louis-anderson-affaiblit-unL'absence de Louis Anderson affaiblit un peu plus le pack des Dragons. PHOTO/L'Independant

Le deuxième ligne des Dragons Catalans, Louis Anderson, sorti à la 30e minute de jeu samedi à Manchester face aux London Broncos, ne rejouera plus cette saison.

Comme pressenti par le staff médical, le Néo-Zélandais souffre en effet d'une rupture totale du tendon d'Achille droit selon l'IRM pratiquée ce lundi matin.

 

Le joueur se fera opéré à Montpellier d'ici la fin de la semaine. L'indisponibilité est estimée entre 8 et 10 mois.

Cette absence s'ajoute, chez les avants des Dragons Catalans, à celles d'Olivier Elima (qui reprendra mi-juillet) et Jason Baitieri (fin de saison). Le club réfléchit au recrutement d'un joker médical.



#153 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,066 posts

Posted 28 May 2013 - 05:08 AM

Les Dragons et l'après Anderson

Le 28 mai à 6h00 par Recueilli par Bruno Onteniente lindependant.fr

 

nous-sommes-sur-un-joueur-qui-jouait-en-"Nous sommes sur un joueur qui jouait en Super League l'an dernier", avoue B. Guasch. PHOTO/© D.R

L'indisponibilité de Louis Anderson jusqu'à la fin de la saison est un nouveau coup dur pour des Dracs. Le président Bernard Guasch annonce qu'il ne fera pas de folie financière pour recruter un joker. Le deuxième ligne Néo-Zélandais des Dragons Catalans, Louis Anderson va subir une intervention chirurgicale d'ici la fin de la semaine. Comme craint, il a bien été victime d'une rupture du tendon d'Achille samedi à Manchester face aux London Broncos. Sa saison est terminée. Après les indisponibilités d'Olivier Elima (fin juillet) et Jason Baitieri (saison terminée), c'est un autre avant qui quitte le groupe. Le président Bernard Guasch précise le dilemme qui se présente pour le club qui étudie la possibilité de recruter un joker médical.

 Allez-vous activer la piste du joker médical ? Cette blessure complique un peu plus le sujet. Nous avons deux joueurs qui ont terminé leur saison et Webb et Élima qui ne reprendront que cet été. Ça commence à faire beaucoup. Et à ce poste de deuxième ligne, il n'y a pas pléthore de joueurs. Il se pose logiquement le problème du joker, mais il s'agit de trouver un joueur non-quota. N'avez-vous pas les moyens de plaider votre cas auprès de la RFL ? Vous savez, la rigueur de la RFL ne peut pas nous faire signer n'importe quel joueur. Il y a ce quota d'étrangers et nous ne pouvons pas avoir plus de dix étrangers. C'est une très bonne chose qui empêche des dépenses inutiles.

 Justement, financièrement êtes-vous en mesure de recruter un joker médical ? Après la blessure de Scott Dureau, nous avions émis ce souhait. Compte tenu de la conjoncture et des mois difficiles à venir, sachant que la crise n'est pas prête de ralentir, nous avons joué la carte de la prudence. C'était la même réflexion après les blessures de Paea, Webb, Elima et Baitieri. Nous avons colmaté avec des jeunes.

 Cette restriction est obligatoire ? Dans les moments difficiles que nous traversons, notre but est de gérer convenablement le club et de ne pas partir dans des dépenses non budgétisées. C'est aussi notre politique de donner une chance aux jeunes. Cette politique est récompensée par cette cinquième place, ce quart de Cup qui arrive et l'éclosion d'Escaré, Larroyer, Simon, Bousquet et Barthau.

 Votre réservoir semble tout de même amoindri. N'êtes-vous dans l'obligation de vous tourner vers l'extérieur ? Nous avons déjà utilisé de nombreux jeunes, mais, peut-être que demain David Guasch ou Thibault Margalet seront essayés. Et pourquoi pas Rachid Ahalalou au centre à la place de Menzies qui reviendrait en deuxième ligne.

 Une décision devra être prise rapidement de toute façon ? Nous sommes sur un joueur, c'est vrai, qui jouait en Super League l'an dernier. Mais, ce sera une décision sage et calculée qui sera prise avec Laurent Frayssinous.

MERCATO

Le 28 mai à 6h00 par B. O.

Même si leur président assure qu'ils ne feront pas de folies financières (lire ci-contre), Les Dragons pistent bien un joker médical, un avant. Vinnie Anderson, le frère de Louis, ancien de Warrington et de Salford, qui évoluait cette saison à Carcassonne, est une éventualité. Seul bémol, il doit purger cinq matches de suspension. Les frères Anderson ont passé la journée de dimanche ensemble. Des garçons comme Jeff Lima (South Sydney) ou David Fa'alogo (Newcastle) intéressent aussi fortement les Dragons. Mais, le coach Laurent Frayssinous calme le jeu : "Nous ne prendrons pas un joueur, simplement pour prendre quelqu'un. Ça ne m'intéresse pas. Il faut qu'il nous emmène quelque chose". Enfin, les Dragons, règlement oblige, doivent présenter un groupe définitif de 25 joueurs avant le quart de finale de Cup, prévu le 13 juillet prochain face à Hull FC. Et en aucun cas, cette liste ne pourra être modifiée jusqu'à la finale de Wembley.



#154 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,066 posts

Posted 29 May 2013 - 05:01 AM

Pas de 'petits' pour les Dragons

Le 29 mai à 6h00 par Matthieu Terrats lindependant.fr

pas-de-petits-pour-les-dragons_311611_51 PHOTO/M. C.

Quatre victoires : tel est l'objectif que se sont fixé les Dragons entre le Magic week-end et le déplacement à Huddersfield, le 30 juin prochain. Face à des 'petits' qui ne leur réussissent pas forcément. Non, les Dragons n'aiment pas les 'petits'. Si leur bilan face aux équipes moins bien classées reste positif (70 % de victoires), les Dracs (5e) affichent des lacunes récurrentes face aux écuries de deuxième classe. Discipline, défense gruyère, attaque en mode diesel, les Catalans se sont à maintes reprises offert le grand frisson face aux sans-grade cette saison (lire par ailleurs). A tel point que les avertissements sans frais ont fini par se muer en sanctions. Comme ce point perdu à Castleford (17-17), cette défaite qui sonnait le réveil de Hull FC (28-8) ou cette claque encaissée à Wakefield (30-12).

"C'est calculé"

Un mal qui a ressurgi l'espace d'une mi-temps (la première) sur la pelouse de l'Etihad stadium face aux Broncos (victoire 46-18), sous la forme d'une entame poussive. Qui pourrait avoir une toute autre conséquence dimanche à Widnes (16 h). Un adversaire (11e) qui avait, une fois de plus, pointé le caractère réactif des Dracs à l'aller (46-14). Selon le coach Laurent Frayssinous, "deux paramètres entrent en ligne de compte. Le premier est d'ordre mental. Inconsciemment, les joueurs n'abordent pas de la même façon ces rencontres-là que face à Wigan ou Warrington. La deuxième chose : c'est que si on a l'habitude de rater nos entames face aux équipes moins huppées, c'est aussi parce qu'elles démarrent toujours les matches à cent à l'heure. A bloc. Et explosent en suivant. Mais cette baisse de régime fait partie de notre plan de jeu. On sait que notre paquet d'avants va user l'adversaire. C'est un phénomène vraiment calculé". Sauf que les Dragons s'apprêtent à fouler la pelouse (synthétique) du Stobart Stadium Halton, délestés d'une certaine surcharge pondérale. Olivier Elima, Jason Baitieri, Louis Anderson mais aussi Julian Bousquet (cuisse), touché ce week-end à Manchester, feront défaut au paquet d'avants. Des absences qui n'accréditent pas plus qu'hier la thèse de l'arrivée d'un joker médical, et pour lesquelles les Dracs ne modifieront pas leurs principes, "car tout l'effectif les connaît parfaitement. Et depuis le début de saison, les rentrants se hissent au niveau des titulaires blessés. C'est une de nos qualités". Aimer les plus 'petits' que soi en est une indispensable en Super League. Cette fois, Blanch, de retour à Widnes, et les Dracs, ne devront pas prendre de raccourci.



#155 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,066 posts

Posted 30 May 2013 - 04:18 AM

DRAGONS EXPRESS

Le 30 mai à 6h00 par B. O. lindependant.fr

 

Opération réussie pour Anderson

 Le deuxième ligne néo-zélandais, Louis Anderson, a été opéré hier à Montpellier de sa rupture du tendon d'Achille. Le joueur, qui a reçu des messages de soutien de nombreux joueurs de Super League, rejoint son coéquipier Jason Baitieri parmi les Dragons qui ont d'ores et déjà terminé leur saison. Bousquet dans l'attente Le pilier Julian Bousquet ne s'en sort pas avec ses ennuis musculaires. Pour la troisième fois de la saison, sa déchirure à la cuisse est réapparue. Le joueur passe ce midi une IRM pour déterminer la profondeur et donc l'ampleur de sa blessure.

 

 Retours pour dimanche ?

 Bosc, Simon, Blanch, Baile, Barthau, Cardace, Maria et Pala, non retenus pour les uns et ménagés pour les autres samedi dernier lors du Magic Week-End, postulent à une place dans le groupe des 19 qui iront dimanche à Widnes. Laurent Frayssinous dévoilera son groupe aujourd'hui.

 

 Bentham au sifflet

  C'est Phil Bentham qui a été désigné pour arbitrer dimanche (16 h) le match entre les Vikings de Widnes et les Dragons Catalans.

 

 Dimanche, la centième ?

 Les Dragons ont à ce jour gagné 99 matches de Super League. Une victoire dimanche chez les Vikings et les Dracs pourraient célébrer leur centième succès en 'SL' après huit saisons. Mounis et Fakir sont les seuls rescapés de la première victoire de l'histoire (11 février 2006 contre Wigan). Bosc n'avait pas joué ce jour-là, mais il y avait aussi Frayssinous et Guisset qui sont passés du côté de l'encadrement depuis.

 

 Aujourd'hui, c'est le XIII

  Ce soir entre 18 h et 19 h, France Bleu Roussillon, dans son émission 'Aujourd'hui c'est le XIII', aura pour invités Steve Menzies, Éloi Pélissier et Laurent Frayssinous.

 

 Prolongations en stock à Widnes

  Si le bouillant deuxième ligne Gareth Hock pourrait finalement s'engager avec les Reds de Salford la saison prochaine, trois joueurs ont récemment juré fidélité aux Widnes Vikings. A commencer par le trois-quarts aile buteur Patrick Ah Van (deux ans de plus), l''utility player' Rhys Hanbury (trois ans) et le jeune ailier de 19 ans Jack Owens (deux ans).



#156 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,066 posts

Posted 03 June 2013 - 04:58 AM

Rugby à XIII : Les Dragons Catalans concèdent le match nul à Widnes
Dimanche 02 juin 2013 à 21h16
Les Dragons Catalans ont dû partager les points ce dimanche à Widnes. Score final : 32 à 32 pour cette rencontre de la 17e journée de Super League. Ils restent cinquièmes au classement.
dragons.jpg

Les Dragons Catalans étaient en déplacement à Widnes ce dimanche Cyrille Manière © Radio France

Grosse déception pour les Dragons Catalans. Ils ont été contraints de partager les points à Widnes, ce dimanche. Match nul 32 à 32, pour le compte de la 17e journée de Super League. Les Dragons se sont fait rejoindre en fin de rencontre, en encaissant coup sur coup un essai puis une pénalité à 3 minutes du coup de sifflet final. Ils paient notamment leurs erreurs en défense : six essais concédés face à Widnes, un club seulement 11e de Super League ! Les Dragons Catalans restent cinquièmes au classement. Grégory Mounis, troisième ligne des Dragons et vice-capitaine, ne se satisfait pas du tout de ce match nul

 
 
spacer.png

Grégory Mounis, co-capitaine des Dragons Catalans

Les Dragons Catalans ont eu la surprise, avant de partir pour le stade ce dimanche,
de croiser..  Zinedine Zidane et d'autres anciennes stars du football
mondial dans leur hôtel. Ils étaient présents pour un match entre les
légences du Real Madrid et de Manchester United.

Prochain
rendez-vous en Super League pour les Dragons Catalans, samedi prochain à Gilbert Brutus,
pour la réception de Hull FC. Coup d'envoi à 18h.


#157 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,066 posts

Posted 03 June 2013 - 04:59 AM

Rugby à XIII - SL : Les Dragons ramènent le nul
lequipe.fr
 
Les Dragons Catalans se sont fait rejoindre en toute fin de match, hier à Widnes, pour un match nul final qui leur permet de rester au contact des équipes du haut de tableau. Ils menaient pourtant 32-24, après le triplé de l’arrière Morgan Escaré et l’essai de Kevin Larroyer (71e), transformé par Mounis. Mais une dernière réalisation de Winterstein (74e) et un but de pénalité de Owens (77e) permettaient à Widnes d’égaliser sur le fil (32-32). Ce résultat pourrait être considéré comme positif pour la franchise catalane si elle n’avait pas eu le malheur de voir son demi d’ouverture australien, Scott Dureau, quitter le terrain en se plaignant de son œil, opéré d’une tumeur à l’automne dernier. Transporté à l’hôpital, Dureau doit passer des examens pour connaître le diagnostic. Un coup dur de plus pour les Dragons, avant la venue de Hull FC, samedi prochain à Perpignan. 

G.N.



#158 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,066 posts

Posted 04 June 2013 - 04:37 AM

Le 03/06/2013 à 10:58:00 | Mis à jour le 03/06/2013 11:30:40
Rugby à XIII - SL : Dureau rassuré
Les premiers examens effectués dimanche soir au Whiston Hospital de Prescot n’ont rien décelé d’anormal pour l’ouvreur australien des Dragons Catalans, Scott Dureau. Victime d’un malaise à l’heure de jeu de la rencontre Widnes-Dragons (32-32), le stratège de la franchise perpignanaise n'a pu tenter le coup de pied de pénalité qui venait d’être accordé à son équipe. Séquelles d’un choc ? Malaise dû à la chaleur ? Toujours est-il que Dureau a dû s’asseoir sur la pelouse, se plaignant d’un phénomène de double vision. Cette alerte n’étant pas sans rappeler celle qui permit de déceler la tumeur à l’oeil en septembre dernier, elle a provoqué quelques inquiétudes dans les rangs de l’équipe catalane, dissipées en soirée par les premiers tests, négatifs. Scott Dureau a pu regagner Perpignan, lundi, où il subira de nouveaux examens à l’hôpital en fin de journée, avant de se rendre à Toulouse, mardi, pour consulter un neuro-chirurgien.

G.N.



#159 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,066 posts

Posted 05 June 2013 - 05:04 AM

A quitte ou double

Le 05 juin à 6h00 par B. O. lindependant.fr

a-l-aller-les-dragons-de-menzies-et-peliA l'aller, les Dragons de Menzies et Pélisier se sont inclinés 24 à 8 face à Hull FC. PHOTO/© D.R

Hull FC sera à Brutrus samedi. C'est un véritable match à 4 points pour des Dracs soucieux d'accrocher enfin un gros à leur tableau de chasse.Le rendez-vous de samedi (18 h) avec la venue de Hull FC sera peut-être le tournant de la saison. En effet, ce match de la dix-huitième journée offre comme adversaire aux Dracs, des Airlie Birds qui viennent de faire tomber Warrington et Leeds. Une équipe au grand complet qui arrive gonflée à bloc. Pour rajouter un peu plus de piment à ce choc, les deux équipes se partagent le quatrième fauteuil de la Super League. Voilà donc les Dragons au pied du mur. Eux qui viennent de partager les points à Widnes. L'équation est simple. Soit les Catalans parviennent à sortir victorieux de l'arène de Gilbert-Brutus et ils tiendront enfin leur 'gros' à leur tableau de chasse. Soit ils s'inclinent sur leurs terres et la qualification sera compromise. L'entraîneur Laurent Frayssinous a posé le débat hier matin : "Ça peut booster notre fin de saison, c'est donc un gros test". D'autant que Hull FC impressionne en ce moment autour d'un six de devant aussi explosif que destructeur : "Ils sont en confiance et avec des joueurs de qualité. Alors oui, contre eux, nous pouvons chercher le match référence". L'encadrement doit aussi balayer la frustration d'un groupe conscient d'avoir laissé filer deux points dimanche à Widnes. Le coach l'assure, le moral n'est pas atteint : "Le groupe est frustré, ce n'est pas une question de confiance. L'envie de bien faire y est. Mais tout est fait de manière individuelle. Si samedi soir nous sortons avec 22 points nous pourrons voir venir".

 

En effet, en prenant les deux points, les Dracs se hisseront sur le quatrième strapontin de la SL à neuf journées de la fin. Par contre, une défaite et la donne change. Il faudra désormais regarder vers le bas et cette huitième place que Saint-Helens espère ravir à Hull KR et à Bradford. Les Catalans qui ont pour objectif une place dans le Top 4 devront alors lutter pour éviter l'impensable.

Sans Horne et Tickle

Hull FC privé de son demi de mêlée Richard Horne, espère que l'Australien Jacob Miller sera disponible. Le joueur recruté aux West Tigers est en attente de son visa. Tickle est encore aux soins, mais O'Meley, Briscoe et Whiting sont incertains. Par contre Blake Green a passé hier une IRM qui n'a pas révélé de lésion sur son biceps. Le joueur sera bien à Brutus samedi avec à ses côtés, la star Gareth Ellis. Une attraction à lui tout seul.

Morgan Escaré prolonge

Le 05 juin à 6h00 par B. O.

€ª ïa Escaré prolonge Les Dragons ont annoncé hier la prolongation de leur arrière Morgan Escaré pour les deux prochaines saisons. Ce dernier, âgé de 21 ans, auteur de onze essais en dix matches de Super League, est la véritable révélation de la saison des Dracs. XIII de France : La liste La FFR XIII a dévoilé hier la liste des 40 joueurs convoqués pour le premier rassemblement de l'équipe de France prévu ce mardi à Gilbert-Brutus. Richard Agar profitera de l'occasion pour discuter avec ses garçons, lançant la préparation de la coupe du monde. Dix-sept joueurs des Dracs composent cette liste. À noter la première convocation de Théo Fages qui évolue dans les rangs de Salford. La liste des 40 : Baile, Barthau, Bosc, Bousquet, Cardace, Casty, Duport, Elima, Escaré, Fakir, Larroyer, Maria, Mounis, Pala, Pélissier, Simon, Vaccari (Dragons Catalan), Ahlalou, David Guasch, Margalet, Miloudi, Raguin, Springer (St-Estève-XIII Catalan), Andrew et Kane Bentley, Grésèque, Soubeyras, Stacul (SM Pia), Bissière, Cagnac, Khattabi, Romano (Avignon), Canet, Soum (Carcassonne), Fages (Salford), Gonzalez, Planas, Quintilla (Toulouse), Michau, Griffi (Lézignan). State of Origin C'est ce midi que débute le State of Origin. La première des trois manches qui se déroule à l'ANZ de Sydney devant plus de 85 000 fans. Les Maroons du Queensland ont remporté les sept dernières éditions. La bande à Greg Inglis espère conserver son bien cette saison.



#160 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,066 posts

Posted 07 June 2013 - 06:27 PM

Dragons Catalans – Hull FC : la bataille des chiffres
Jeudi, 06 Juin 2013 05:35 ffr13.com
 

ESCAREHAUTSEUL2013_thumb.jpg 

Morgan Escaré dimanche dernier à Widnes – Photos RMD Agency

Les Dragons Catalans reçoivent Hull FC ce samedi 8 Juin à 18h au Stade Gilbert Brutus (sur beIN SPORT à 20h25), match pour le compte de la 18ème journée de Super League, et si les Sang et Or ont remporté leurs deux derniers duels, les Airlie Birds, pour leur part, restent sur une impressionnante série de neuf victoires lors de leurs dix dernières rencontres, toutes compétitions confondues.
Les Dragons Catalans ont gagné leurs deux derniers matchs à domicile face à Hull FC, la dernière victoire des Airlie Birds à Perpignan remontant au 15 mai 2010, mais Hull FC (4è) devance les Perpignanais (5ès) au goal-average, et c’est donc un match au sommet qui attend ces derniers, dans l’optique d’une qualification parmi les quatre premiers, en fin de saison.


Les confrontations

4 victoires des Dragons - 10 victoires pour Hull FC - 2 matchs nul


Les matchs entre les deux équipes

22/04/2006 : Dragons Catalans 28 - 34 Hull FC

01/07/2006 : Dragons Catalans 16 - 24 Hull FC

03/09/2006 : Hull FC 26 - 12 Dragons Catalans

11/02/2007 : Hull FC 10 - 10 Dragons Catalans

21/07/2007 : Dragons Catalans 18 - 34 Hull FC

29/03/2008 : Dragons Catalans 28 - 28 Hull FC

06/07/2008 : Hull FC 18 - 30 Dragons Catalans

27/02/2009 : Hull FC 28 - 12 Dragons Catalans

15/08/2009 : Dragons Catalans 18 - 6 Hull FC

15/05/2010 : Dragons Catalans 14 - 28 Hull FC

25/06/2010 : Hull FC 10 - 8 Dragons Catalans

16/04/2011 : Dragons Catalans 28 - 10 Hull FC

12/08/2011 : Hull FC 40 - 8 Dragons Catalans

14/07/2012 : Dragons Catalans 44 - 14 Hull FC

12/08/2012 : Hull FC 30 - 10 Dragons Catalans

07/04/2013 : Hull FC 28 - 8 Dragons Catalans


La saison 2013

Le classement

Dragons Catalans : 5ème avec 20 points (9 victoires – 6 défaites – 2 nuls)

Hull FC : 4ème avec 20 points (9 victoires – 6 défaites – 2 nuls)

L'attaque

Dragons Catalans : 4ème avec 431 points inscrits

Hull FC : 7ème avec 392 points inscrits

Nombre d'essais inscrits :

Dragons Catalans : 5ème avec 75 essais inscrits

Hull FC : 9ème avec 68 essais inscrits

La défense

Dragons Catalans : 7ème avec 384 points encaissés

Hull FC : 5ème avec 321 points encaissés


Les 5 derniers matchs

Dragons Catalans

Widnes Vikings 32 – 32 Dragons Catalans

Dragons Catalans 46 – 18 London Broncos

Dragons Catalans 39 – 30 Castleford Tigers

Wakefield 30 – 12 Dragons Catalans

Dragons Catalans 20 – 28 Huddersfield Giants

Hull FC

Hull FC 18 – 6 Leeds Rhinos

Hull FC 22 – 16 Hull KR

Warrington Wolves 16 – 26 Hull FC

Hull FC 48 – 12 London Broncos

Hull FC 20 – 28 Wigan Warriors


Les statistiques individuelles

Meilleur marqueur d'essais de l'équipe

Dragons Catalans : Morgan Escaré avec 11 essais

Hull FC : Ben Crooks avec 12 essais

Meilleur réalisateur de l'équipe

Dragons Catalans : Thomas Bosc avec 113 points

Hull FC : Daniel Holdsworth avec 54 points

Passes décisives

Dragons Catalans : Leon Pryce avec 17 passes décisives

Hull FC: Richard Horne avec 18 passes décisives

Meilleur plaqueur de l'équipe

Dragons Catalans : Ian Henderson avec 555 plaquages

Hull FC : Danny Houghton avec 713 plaquages

Meilleur franchisseur de l'équipe

Dragons Catalans : Zeb Taia avec 1619 mètres gagnés

Hull FC : Tom Briscoe avec 1688 mètres gagnés

 

Blanch et Paea dans les 19

Laurent Frayssinous a dévoilé ce matin le groupe des 19 joueurs qui prépareront la réception de Hull FC. Le staff catalan, qui sera toujours privé de Brent Webb, Olivier Elima, Louis Anderson, Julian Bousquet et Jason Baitieri, pourra néanmoins compter sur le retour de Lopini Paea.
Damien Blanch fait également son retour dans un groupe que quittent Jean-Philippe Baile, qui avait joué dimanche dernier à Widnes, et Thibaud Margalet.

Le groupe

2 Damien Blanch 3 Leon Pryce 4 Zeb Taia 6 Thomas Bosc 7 Scott Dureau 9 Ian Henderson 10 Rémi Casty 11 Steve Menzies 13 Greg Mounis 15 Antoni Maria 16 Eloi Pelissier 17 Kevin Larroyer 18 Daryl Millard 20 Mickael Simon 22 Jamal Fakir 23 Lopini Paea 25 Vincent Duport 26 Frédéric Vaccari 28 Morgan Escaré

 

L’essai du mois pour Leon Pryce

L'essai de Leon Pryce face aux London Broncos, lors du Magic Week End, vient d'être élu essai du mois de Mai par les supporters des Dragons.
Le vote, organisé sur le site internet du club, a dans les dernières heures tourné en faveur demi d'ouverture, qui a récolté 833 voix sur les 2192 votants, et qui devance donc celui de Kevin Larroyer inscrit face à Wakefield.

Les résultats :

Kevin Larroyer vs Wakefield : 799 voix

Morgan Escaré vs York : 46 voix

Daryl Millard vs Castleford : 66 voix

Morgan Escaré vs Broncos : 448 voix

Leon Pryce vs Broncos : 833 voix

LARROYERLARG2013_thumb.jpg

Kevin Larroyer






0 user(s) are reading this topic

0 members, 0 guests, 0 anonymous users