Jump to content


Rugby League World Issue 400 - Out Now!

RUGBY LEAGUE WORLD MAGAZINE - ISSUE 400 - OUT NOW!
84 pages, 38 years of history from Open Rugby to the present day.
Click here for the digital edition to read online via smartphone, tablet and desktop devices including iPhone, iPad, Android & Kindle HD.
Click here to order a copy for delivery by post. Annual subscriptions also available worldwide.
Find out what's inside Issue 400
/ View a Gallery of all 400 covers / WH Smith Branches stocking Issue 400
Read Jamie Jones-Buchanan's Top 5 RLW Interviews including Marwan Koukash, Lee Briers, Gareth Thomas, Steve Ganson & Matt King OBE


League Express

Podcast

Photo
- - - - -

FFR XIII


  • Please log in to reply
12 replies to this topic

#1 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 25 November 2012 - 07:05 AM

Un nouvel élan pour le Rugby à XIII français


Dimanche, 25 Novembre 2012 00:47 ffr13.com

ZALDUENDCONGRE2012_thumb.jpg
Le comité directeur nouvellement élu s’est réuni le 24 novembre 2012 à Lézignan-Corbières, pour définir ses priorités et mettre en place la nouvelle équipe qui portera la politique du mouvement treiziste.
L’accent sera mis pour cette mandature, sur 4 actions majeures : le développement (Jeunes, Féminines et Rugby Fauteuil), le haut niveau, la formation et la synergie avec les ligues, les comités, les clubs d’Elite, de Nationale et de Fédérale.
Après le discours de bienvenue et de politique générale du président, le comité directeur a procédé à l’élection des différents présidents de commissions et du bureau exécutif. Le Directeur Technique National Patrick Pedrazzani est ensuite intervenu pour présenter sa lettre de mission et l’organisation de la direction technique qui participera activement à la mise en place du programme de la nouvelle équipe dirigeante de la fédération.
A la mi-temps de cette longue séance de travail, les dirigeants du club de Lézignan ont souhaité la bienvenue à la nouvelle équipe et ont participé dans le club house du stade du Moulin à un repas convivial qui a permis d’échanger sur l’avenir, mais aussi sur les vieilles anecdotes et hauts faits de gloire de notre sport. Après-midi studieuse, pour finir, lors de laquelle le comité directeur a validé les lettres de mission de chaque commission fédérale.


BUREAU FEDERAL
Président : Carlos Zalduendo
Secrétaire Général : Michel Pianelli
Trésorier Général : Claude Authié
Secrétaire Général Adjoint : Sabine Foghin

Commission Réglementation
Présidente Elisabeth Frances
Membre Régis Osmont


Commission Finances
Président Jean-Pierre Duc (membre coopté)
Membres Elisabeth Frances, Alain Pech


Commission Technique et Formation
Présidents Laurent Roldos et Luc Sonilhac
Membres Xavier Vasson, Guy Laforgue


Commission Centrale d’arbitrage et délégués
Président Guy Gauthier
Membres Francis Cau (chargé de mission responsable de l’arbitrage - membre coopté)


Commission Médicale
Président Dr Pierre Grenet


Commission des Féminines
Président Yoan Bodier
Membres Jean-Pierre Sagnette, Elisabeth Frances


Commission Nationale des Jeunes
Présidente Evelyne Astouls
Membre Xavier Vasson


Commission Division Fédérales
Président Jean-Louis Vignes


Commission Division Nationale
Président Jean-Louis vignes


Ligue Elite Rugby à XIII (E1 et E2)
Président Pascal Laroche
Membres Guy Laforgue, Jean-Pierre Sagnette, Didier Lacourt


Sous commission de la LER CCGACE
Président Jean-Michel Beauclou
Membre Elisabeth Frances


Commissions Ligues et Comités
Présidents Xavier Vasson, Magalie Bardou
Membre Didier Lacourt


Commission de l’organisation
Président Alain Pech
Membres Elisabeth Frances, Magalie Bardou, Jean-Michel Beauclou, Sabine Foghin, Guy Gauthier


Commission XIII fauteuil
Président Cyril Torres
Membres Magalie Bardou, Jean-Louis Vignes


Commission des relations scolaires et universitaires et fédérations affinitaires
Président Régis Osmont


Commission du haut-niveau
Président Jean Alonso
Membre Guy Laforgue


Commission communication
Président Jean-Michel Beauclou
Membre Cyril Torres


Club XIII de France
Président Jacques Soppelsa (membre coopté)
Membre Didier Lacourt


Michel Pieron est nommé délégué général du président.
Régis Osmont est nommé délégué général du Secrétaire Général.
Nicolas Larrat est nommé chargé de mission pour l’organisation des matches de la Coupe du Monde 2013 et le projet Super XIII.

BUREAU EXECUTIF
Président : Carlos Zalduendo
Secrétaire Général : Michel Pianelli
Trésorier Général : Claude Authié
Secrétaire Général Adjoint : Sabine Foghin
1er Vice-Président : Jean Alonso
Vice-Président : Pascal Laroche
Membres du bureau : Jean-Michel Beauclou (communication), Alain Pech (organisation)

ZALDUENDOTORRESCYRIL_thumb.jpg


Edited by Philippe Barrau, 03 June 2013 - 05:27 AM.


#2 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 27 November 2012 - 07:03 AM

La FFR XIII au complet

Le 27 novembre à 6h00 par B. O. lindependant.fr Posted Image PHOTO/M. C.
Le nouveau comité directeur de la Fédération de rugby à XIII s'est réuni pour la première fois, samedi à Lézignan. Le président Carlos Zalduendo a nommé, comme, prévu son bureau exécutif. Sans surprise, le président du comité du Roussillon Michel Pianelli remplace le regretté Hervé Guiraud au poste délicat de secrétaire général. Son adjointe reste la cheville ouvrière du FC Lézignan, Sabine Foghin. Claude Authié devient trésorier général et l'un des bénévoles de la première heure des Dragons Catalans, Jean Alonso, se retrouve premier vice président avec Pascal Laroche. Enfin, l'ancien président de la FFR13, Nicolas Larrat est nommé chargé de mission pour l'organisation des matchs en France de la Coupe du monde 2013 et le projet Super XIII, qu'il entend poursuivre avec son ami Luc Dayan.
XIII de France : décision cette semaine
Le dossier brûlant de l'équipe de France est quant à lui resté en l'état. Guy Lafforgue, nommé directeur il y a un an, est dans l'expectative : "Pas de nouvelle, bonne nouvelle. J'ai fait part de mon souhait et de mon interrogation au président Zalduendo. Il m'a dit qu'il n'avait pas encore eu le temps de s'en occuper et que ce serait chose faite cette semaine". Le staff en place a visiblement de grande chance d'être reconduit, à moins d'un revirement de situation conduit par le Toulousain. En attendant, après une journée dédiée au rattrapage, le championnat Elite va reprendre ses droits. Le nouveau président de l'Elite, Pascal Laroche, ne peut que se satisfaire d'une première partie indécise avec seulement quatre points d'écart entre le premier et le septième. Mais les deux dernières journées de la phase aller vont certainement faire des dégâts. Limoux et Carcassonne joueront gros ce week-end. Carlos Zalduendo, ici aux côtés du président des Dragons Catalans, Bernard Guasch.

#3 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 07 January 2013 - 12:43 PM

Carlos Zalduendo : le XIII lui porte bonheur

Série : le Toulousain de l'année



Posted Image Posted Image


Carlos Zalduendo, homme de passion./ Photo DDM, Max Lagarrigue
Joueur, international, entraîneur, président, du Toulouse Olympique et, depuis le 17 novembre, de la Fédération française, Carlos Zalduendo est un personnage emblématique du rugby à XIII.
Le rugby à XIII doit beaucoup à Carlos Zalduendo. Sa passion pour «son» sport est hors norme. Et son charisme peut l'amener à convaincre les plus récalcitrants.
Son histoire débute en Espagne, à Peralta (Navarre), où il est né le 17 août 1952. Dernier d'une famille de cinq enfants, il est arrivé en France à l'âge de cinq ans. Son père, maçon, s'est installé à Artix, près de Pau, avec ses frères aînés. Lui est resté avec sa mère du côté de Saint-Jean-Pied-de-Port. «Où j'ai appris le basque. Puis je me suis mis au français, oubliant le basque et l'espagnol.» Il se remettra par la suite à la langue de Cervantes qu'il pratique couramment. Tout comme celle de Shakespeare, indispensable dans le monde du rugby à XIII où il fréquente régulièrement Anglais et Australiens, entre autres.
Et pourtant. «Petit, je voulais devenir curé», lâche celui qui arbore l'une des plus célèbres moustaches de la Ville rose. Son cursus scolaire l'a ainsi mené au séminaire à Gimont de la 7e à la 4e, puis au Christ Roi à Toulouse jusqu'à la première. C'est là qu'un professeur de latin lui fait découvrir le XIII. Reparti passer son bac à Pau, il laisse alors tomber la religion.
Tour à tour footballeur, athlète, handballeur, quinziste à la Section paloise, il est repéré par des dirigeants du TO. Il avait 16 ans. 18 mois plus tard, il disputait son premier match en équipe fanion.
Devenu policier, passant par la criminelle, les mœurs, les débits de boisson pour finir, avant la retraite en 2008, officier hooliganisme, il mène en parallèle sa carrière sportive treiziste : «A XIII, je me suis réalisé physiquement, j'ai trouvé une chaleur avec les joueurs. Combattre ensemble, la convivialité, la solidarité, dans la victoire comme dans la défaite, tout ça est le plus important à mes yeux.»
Joueur puis entraîneur et, enfin, dirigeant (18 ans de présidence au TO), sa foi est restée intacte. Elle a grandi, même. Son pouvoir de persuasion a fait le reste au point de faire de cet épicurien l'un des personnages parmi les plus connus de Toulouse. Mais il ne ménage pas sa peine, ni son temps : «Le temps, ça ne se compte pas. Ce qui compte, c'est ce qu'on en fait.»
Fondateur de la Table Ovale en 1995 afin de créer un retour sur investissement pour les partenaires du club, un véritable réseau, il s'est défini comme le PDG bénévole du TO. Où, tout en restant très présent, il vient de passer la main à Bernard Sarrazain car il ne peut cumuler avec ses nouvelles fonctions de président de la Fédération française de rugby à XIII (il a été élu le 17 novembre dernier). Et, bien sûr, il continue de soutenir avec ferveur le projet «Super League» qui pourrait permettre à son club d'intégrer la meilleure compétition continentale à l'horizon 2015.
Passion, quand tu nous tiens.
«Lors d'un match avec l'équipe de France junior, en 1969,on a dû me poser deux agrafes sur la lèvre. Pour masquer la cicatrice, je me suis laissé pousser la moustache. Elle ne m'a plus quitté.»
1952: naissance à Peralta (Espagne) le 17 août.
1957: arrivée en France.
1969: premier match en équipe «une» du TO au Stadium de Toulouse contre Avignon en Coupe de France. Il n'avait pas 17 ans. Il jouera à Toulouse, au poste de pilier, jusqu'en 1980 avant d'évoluer à Villeneuve-sur-Lot (1980-1982) puis à Saint-Gaudens (1982-1984).
1970: premier match international senior au Stadium de Toulouse contre la Nouvelle-Zélande.
1975: intègre la police sur concours au mois de février.
1995: président de l'association TO jusqu'en 2005 ; la même année, il fonde la Table ovale dont il est toujours le président ; président de la SASP TO de 2007 à 2012.
2012: élu, le 17 novembre, à la présidence de la Fédération française d rugby à XIII.
Élisez le Toulousain de l'année sur le site
www.ladepeche.fr

Jean-Paul Pronzato



#4 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 10 January 2013 - 06:11 AM

"Le XIII de France fixé le 30 mars"

Le 10 janvier à 6h00 par Recueilli par Bruno Onteniente lindependant.fr
Posted Image L'équipe de France est la préoccupation majeure de Carlos Zalduendo. PHOTO/Photo Claude Boyer
Quels sont vos vœux pour l'année 2013 ?
Que tous les acteurs soient mobilisés, car nous avons les possibilités de faire des choses à condition de les faire tous ensemble. Si déjà, nous sommes dans cette position d'esprit, on fera un grand pas.
Où en est le projet de Super 13 ?
Nicolas Larrat est chargé de mission en ce qui concerne la Coupe du monde, mais aussi le projet Super 13. À ce titre, je dois rencontrer Luc Dayan (l'instigateur du projet) le 24 janvier à Paris. J'en saurai davantage à cette occasion. Luc Dayan doit rendre son analyse prochainement de toute façon.
La Coupe du monde 2013 avec deux matchs en France, c'est le gros chantier de la saison ?
De la saison non, mais de l'année, oui, effectivement. Il y a le côté sportif, mais aussi tout le reste avec la médiatisation de l'événement et des stades à remplir. On va lancer la campagne lors d'une conférence de presse le 12 février prochain.
A ce jour avez-vous choisi l'encadrement de l'équipe de France ?
Depuis ma nomination, il est vrai qu'il y a eu d'autres priorités avec les commissions à mettre en place, les présidents de club à rencontrer, tout comme les ligues et les comités. Et puis, il y a aussi eu le problème avec Pia. Reste la préoccupation majeure, l'équipe de France. Elle est constituée à 80 % des Dragons Catalans. Il y a une politique particulière à mener. On doit travailler sur le côté financier et administratif aussi. On doit définir quel type d'encadrement nommer.
Le temps presse tout de même...
En toute honnêteté, nous ne sommes pas en retard, mais ça ne veut pas dire que l'on ne travaille pas. Au 30 mars, nous serons fixés. J'espère avant, mais je ne préfère pas donner de date plus tôt. Je le répète, l'équipe de France sera issue à 80 % des Dragons. Il y aura une liste de 40 joueurs avec des garçons de l'Élite qu'il faudra continuer à préparer une fois la saison régulière terminée. Le seul souci se situe en terme d'homogénéité du groupe.
Le staff en place autour d'Aurélien Cologni et de Thierry Dumaine a-t-il des chances d'être maintenu ?
Rien n'est exclu dans la mesure où nous sommes dans l'analyse. Il faut trouver un équilibre, c'est-à-dire placer des stages sans perturber la saison des Dragons ni leur préparation. Jean Alonso est chargé du haut niveau et parle de tout cela avec les Dragons au quotidien.
Des noms ressortent-ils ?
On définit un mode de fonctionnement sans mettre de nom dessus, une façon de travailler administrativement, financièrement et sportivement. Ça va aller très vite de toute façon.

#5 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 29 April 2013 - 12:06 PM

Carlos Zalduendo a parlé stratégie en Rhône-Alpes
Lundi, 29 Avril 2013 00:23 ffr13.com

ZALDCAVEZZAN_thumb.jpg 

Le Président de la FFR XIII, Carlos Zalduendo, et le DTN Patrick Pedrazzani étaient  vendredi entre Rhône et Saône à l’invitation du Président du Comité du Rhône et Co-Président de la Ligue Rhône-Alpes Jacques Cavezzan.

Devant une assemblée fournie, plus de 25 dirigeants de clubs et de la Ligue RA, le Président Carlos Zalduendo a rappelé la stratégie mise en place par le nouveau bureau Directeur de la FFR XIII, élu en novembre dernier, la nécessité de renforcer l’Elite 1 avec 10 clubs en septembre prochain, et 12 la  saison suivante, la mise en place de la Commission Nationale  de la Technique, l’adaptation de certaines règles pour la Nationale 3, et la structuration de la formation des éducateurs.

Le leader fédéral s’est par ailleurs félicité du dynamisme du Comité Rhône-Alpes, avec une hausse constante du nombre des clubs et des licenciés pour la quatrième année consécutive, la mise en place d’un tournoi des jeunes mensuel portant le nom de Challenge de l’Avenir Rhône-Alpes, qui rassemble les 6 écoles de Rugby de la Ligue Rhône-Alpes, et l’organisation d’un Challenge du Petit Treize rassemblant plus de 1300 scolaires à Bron Parilly tous les ans. La neuvième édition aura lieu le 14 Juin prochain.

Concernant la Coupe du Monde, Carlos Zalduendo a demandé à tous les treizistes de se mobilier pour les deux évènements qui auront lieu en Avignon avec France – Nouvelle Zélande le 1er novembre, et France-Samoa à Perpignan le 11 novembre.

 

Le Congrès fédéral à Bordeaux-Mérignac

Plus de 150 places ont déjà été réservées par les dirigeants du  Comité du Rhône et les clubs de Anse et RCT, pour la rencontre France – Nouvelle Zélande à Avignon. Enfin, il a rappelé que cette année le Congrès aurait lieu à Bordeaux-Mérignac, et les demandes de  licences pourront être déposées dès le début juin, pour faciliter les démarches des clubs et être ainsi prêts dès le début septembre. Le Président a ensuite répondu aux questions des participants. 

Au cours du dîner, le Président Zalduendo a eu le plaisir de remettre officiellement sa première Médaille d’Or de la FFR XIII,  qui avait été décernée par son prédécesseur Nicolas Larrat à Jacques Cavezzan, Pyrénéen comme lui, et dirigeant treiziste depuis plus de 40 ans.

Arbitre de la FFR XIII depuis 35 ans, Président du Comité du Rhône depuis 20 ans, co-Président de la ligue Rhône-Alpes depuis 12 ans et membre élu du Comité Départemental Olympique et Sportif du Rhône depuis 4 ans, Jacques Cavezzan conjugue aussi  le Rugby à XIII à tous les temps lors de ses déplacements professionnels qui l’amènent régulièrement en Angleterre, en Chine, mais aussi en Australie et Nouvelle Zélande….. 

Le vice-Président de la ligue Rhône-Alpes a retracé le parcours de Jacques Cavezzan, qui est passé par Cardeilhac, Miramont de Comminges, St Gaudens et Villeurbanne. Dans son discours, le lauréat a remercié la FFR XIII pour cette attribution de médaille d’or récompensant  son implication et celle de  l’équipe de dirigeants bénévoles, d’éducateurs sportifs, et  des  clubs de Rhône-Alpes qui oeuvrent  tous les jours à ses côtés pour faire vivre la flamme treiziste. Il a ensuite sablé le Champagne avec tous les participants.

ZALDPEDRA_thumb.jpg



#6 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 30 April 2013 - 07:13 AM

Rugby à XIII : La Fédération Française et Rugby31 main dans la main

Carlos Zalduendo, Le Président de la FFR à XIII a signé une convention de partenariat avec Rugby31 hier. Cette signature officialise une coopération déjà existante depuis quelques mois. Par cette convention, Rugby31 réaffirme sa volonté de parler de tous les rugbys, et la FFR XIII de s'installer dans le paysage, pour se développer toujours plus. Coupe du monde, championnat, règlements, médias, partenaires, XV, l'homme aux célèbres moustaches, nous explique pourquoi cette année est importante pour son sport.


5451480-8133216.jpg?v=1366906179
Carlos Zalduendo et Jérôme Lacroux, la FFR XIII et RUGBY31 main dans la main
Président, au-delà du championnat et son élite, l’année 2013 semble être une année charnière pour le rugby à XIII ?
Vous avez raison, le nouveau bureau en place depuis 5 mois et a géré l’existant. On prépare surtout la saison prochaine, avec en toile de fond la Coupe du Monde. A tous les niveaux, nous avons analysé ce qui allait et ce qui était à améliorer. En Elite 1, l’idée est de préparer un championnat à 12 clubs. On travaille sur d’autres dossiers, comme limiter le nombre d’étrangers à 5 joueurs maximum par club. J’espère aussi que l’on pourra intégrer rapidement une deuxième équipe en super league, ce qui permettrait de favoriser le professionnalisme, nos trois pôles de formation, et d’avoir par la même occasion, une équipe de France plus compétitive.

L’équipe de France, parlons en, avec la coupe du monde donc…
Oui, nous avons même la chance de recevoir sur notre sol l’équipe des Blacks champions en titre le vendredi 1 er Novembre à Avignon pour notre second match de Coupe du monde, dans la poule la plus relevée avec la Papouasie Nouvelle Guinée, les Samoas, les Néo-Zélandais et le XIII de France.
Nous recevons également le match sûrement décisif de la poule face aux Samoans qui aura le lieu le 11 Novembre à perpignan au stade Gilbert Brutus. La FFR XIII a la possibilité avec ses rencontres sur le territoire de satisfaire les fans de Rugby à XIII et du sport en général, mais aussi d’attirer un nouveau public et de nouveaux partenaires autour du XIII de France qui se doit de rester la vitrine nationale. C’est un grand évènement, qui doit nous servir de levier. Les médias ont déjà validé une couverture digne de l’évènement ainsi la Coupe du Monde sera diffusée dans plus de 120 nations dans le monde avec BBC qui sera le diffuseur officiel de l’événement. Un an après la diffusion des JO de Londres la BBC souhaite maintenir son rang dans la diffusion d’évènements sportifs majeurs. Concernant la retransmission des matchs en France, les discussions en sont cours.

Votre mandat est placé sous le signe de la communication. Comment cela se passe-t-il en interne ?
Les ligues et les comités sont les organes décentralisés de la fédération et à ce titre, transmettent et communiquent le message de la politique fédérale. A travers les licenciés et la proximité avec les clubs des divisions inférieures, les comités et les ligues sont les garants du bon fonctionnement chaque weekend. D’où notre première réunion avec ces instances pour dresser un bilan. Mais aussi pour instaurer une meilleure communication interne. En liaison avec le travail des commissions fédérales.


 

5451480-8133217.jpg?v=1366903948
c'est signé! tout le monde est treize...heureux.
On oppose parfois le XIII et le XV, comme s’il n’existait pas de passerelle possible entre les deux sports
Les deux sports existent depuis les années 30, ensembles, chacun a évolué, différemment, dans chaque pays. Certains sont plus XIII et d’autres plus XV. En France, le XIII a connu ses heures de gloire dans les années 50 jusque dans les années 80. Aujourd’hui, c’est plus difficile, c’est vrai. Il y a un travail de fond à faire, qui a déjà commencé, pour informer, médiatiser. En ce sens, le partenariat avec Rugby31 me réjouit car vous parlez essentiellement du XV mais vous ouvrez vos colonnes au XIII, ce qui est très bien. La coupe du monde sera une belle vitrine incontestablement. Comme je le disais, la France va jouer contre les kiwis et l’équipe des Samoa sur son territoire et je l’espère Rugby31 se fera un plaisir de relayer les actions de promotion pour permettre de faire vivre ces matchs au plus grand nombre.

Et dans de nouveaux pays donc ?
En effet, la Fédération Internationale et la Fédération Européenne réalisent un travail de fond pour dynamiser la pratique dans de nombreuses nations telles que la Jamaïque, le Canada, les Etats-Unis, le Cameroun, le Serbie, les Pays Bas….il y a des nations émergentes, comme au rugby à XV par le passé. C’est une belle occasion de montrer que le rugby à XIII est un sport spectaculaire, qui peut plaire à tous.

Pour cela, il faut attirer les médias, les partenaires…
C’est sûr, mais à l’échelle locale, regardez la Table Ovale sur Toulouse. Après 19 ans d’existence, cette réunion de partenaires, de sportifs, dirigeants, est la démonstration que le rugby à XIII peut exister partout. Même dans la ville du plus grand club de rugby à 15 du monde, d’un club pro de football, et bien d’autres encore. Les partenariats sont liés à la médiatisation, je ne le nie pas. Mais ce n’est pas le plus compliqué contrairement à ce que l’on pourrait croire. Il s’agit de construire dans la durée. Je suis confiant pour que le rugby à XIII trouve sa place, car il y a de la place pour tout le monde.

Avant les demis finales du championnat de ce weekend ( ce dimanche à Toulouse), quel bilan tirez vous de cette saison ?
Ecoutez, au niveau sportif, la saison a été intéressante car très disputée jusqu’à la fin, beaucoup d’équipes sont proches. A l’image des deux matchs de barrages qui se sont joués à un point d’écart. Reste à connaitre les finalistes désormais.

Justement, l’ancien président du TO que vous êtes peut il être complètement neutre dimanche ?
Si le TO passe je serai heureux, c’est sûr, mais je suis détaché du club aujourd’hui, donc si l’équipe perd, le pincement au cœur sera…moins fort.
 

5451480-8133251.jpg?v=1366904170
rugby31.fr


#7 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 03 June 2013 - 05:28 AM

Elite : seront-ils dix ?

Publié le 03/06/2013 à 03:46

201306030746-full.jpg

Carlos Zalduendo, président de la fédé, espère convaincre Lescure. / Photo DDM, Michel Labonne

zoom.png

Mérignac a accueilli, ce week-end, le congrès fédéral de la Fédération. L'organisation de la prochaine Coupe du monde à laquelle participera la France va donner du relief à la discipline. En revanche, la compétition élite peine pour rassembler dix clubs… Il y a pourtant de l'espoir car lors du discours inaugural, Frédéric Martini, président de la section XIII des Girondins a annoncé le projet, à court terme, de créer une équipe élite bordelaise.

La prochaine saison sera donc marquée par la Coupe du monde où l'équipe de France et la Fédération ont un beau défi à relever : deux rencontres de qualification, France-Nouvelle-Zélande et France-Samoa, auront lieu, respectivement, à Avignon (1er novembre) et à Perpignan (11 novembre).

Palau oui mais Lescure n'en veut plus

Le président Carlos Zalduendo a manifesté le souhait que le prochain championnat du plus haut niveau national regroupe enfin, réellement, dix équipes. On sait que la formule a été décidée il y a deux ans mais Saint-Gaudens d'abord puis Montpellier l'an dernier (après deux journées !) ont déclaré forfait laissant la compétition se dérouler à 9 équipes. Or, si Palau, champion de France d'Élite 2, a confirmé qu'il évoluerait bien parmi les «grands», Lescure, neuvième d'Élite, a émis le désir de ne plus faire partie du gratin national… Un souhait que le comité directeur ne veut donc pas valider afin, une nouvelle fois, ne pas compter que neuf clubs sur la ligne de départ ! Le président, Carlos Zalduendo a ainsi demandé aux dirigeants tarnais de revoir leur position et les a encouragés à se rapprocher du voisin albigeois. Décision lors du prochain comité directeur du 20 juin.

Bonus défensif et plus que 4 étrangers

Il a également été décidé que les prochains championnats Elite 1 et 2 seront soumis à la règle du bonus défensif pour les équipes qui perdront avec un écart de moins de 13 points. Quant au nombre d'étrangers par équipe, sur la feuille de match, il passe de sept à quatre afin de permettre à davantage de Français de s'aguerrir.

D. N. LADEPECHE.FR



#8 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 03 June 2013 - 03:53 PM

Un renouveau annoncé lors du 70ème Congrès
Lundi, 03 Juin 2013 17:33 ffr13.com
 

Samedi dernier (01/06), au club Omnisports des Girondins de Bordeaux à Mérignac, avait lieu le 70ème Congrès de la Fédération Française de Rugby à XIII. Ce dernier a permis de faire un point sur la saison écoulée, mais aussi d’instaurer des nouveautés pour la saison prochaine.

Après la traditionnelle vérification des pouvoirs, les nombreux clubs, comités et ligues ont participé à l’assemblée générale, au cours de laquelle était présenté le rapport moral de la saison 2012/2013 ainsi que les modifications des statuts et des règlements pour l’année suivante.

La-salle-tait-pleine-pour-le-70me-Congrs

Suite à cette Assemblée, plusieurs ateliers ont été mis en place sous l’égide des présidents des différentes Commissions (Réglementation, Elite, Division Nationale, Fédérale, Jeunes, Féminines, XIII Fauteuil, Ligues, Comités, Médicale, Formation, Organisation et Communication...). Les parties prenantes du rugby à XIII ont ainsi eu l’occasion de partager leurs idées lors de ces ateliers.

Les-acteurs-du-rugby--XIII-regroups-par-

Lors du déjeuner, Carlos ZALDUENDO (Président de la FFR XIII) ainsi que Michel PIANELLI (Secrétaire Général) ont décerné, devant une salle comble, les médailles aux membres récipiendaires.

Une-salle-comble-pour-la-remise-des-mdai

A 15h, les commissions ont présenté la synthèse des travaux réalisés au cours de la matinée. De nombreuses idées ont émergé, telles que la mise en place de règles expérimentales afin de faciliter la pratique du rugby à XIII dans différentes catégories (Jeunes, Féminines…).

Les Championnats Elite 1 et 2 seront soumis à la règle du bonus défensif pour les équipes qui perdront avec un écart de 12 points ou moins. De plus, un barème dissuasif sera appliqué au tarif des licences des joueurs étrangers (à partir de la cinquième) afin d’inciter les clubs à se tourner d’avantage vers la formation.

Après la remise des diplômes aux clubs finalistes et vainqueurs des compétitions en 2013, Carlos ZALDUENDO a tenu à rappeler que : « La saison 2013/2014 est une année charnièrepour le Rugby à XIII. Et cela passera avant tout par la réussite totale des matchs de la Coupe du Monde qui auront lieu en France le 1er Novembre à Avignon et le 11 à Perpignan. »



#9 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 16 December 2013 - 06:33 PM

Carlos Zalduendo (FFR XIII) : «Nous avons retrouvé de la crédibilité»

 

Publié le 16/12/2013 à 03:47, Mis à jour le 16/12/2013 à 09:07 Rugby à XIII. Interview. Le président de la Fédération française revient sur le Mondial et trace les objectifs de l'équipe nationale. 201312160908-full.jpg

Une rencontre prestigieuse avec le Prince Charles pour Carlos Zalduendo et le rugby à XIII français... Les Anglais savent recevoir./

zoom.png

Il y a quinze jours, la Coupe du monde prenait fin... Les Bleus ont rempli leur contrat (quart-finalistes) et peut-être initié une nouvelle dynamique. C’est l’espoir du président.

Avec le recul, quel bilan tirez-vous de ce Mondial ?

«Globalement, ce fut un succès, économique et populaire : 21 matches sur 26 à plus de 75 % de taux de remplissage des stades, 8 matches à guichets fermés, record de spectateurs pour une rencontre d’ouverture… Au niveau français, nous sommes ravis : nous avons joué deux fois à guichets fermés à huit jours d’intervalle (France-Nouvelle Zélande à Avignon ; France-Samoa à Perpignan). Ce n’était plus arrivé depuis bien longtemps… Le comité d’organisation et les collectivités locales ont effectué du bon boulot… Nous désirions aussi que l’équipe de France soit «missionnaire» de notre sport, que les joueurs aillent au contact des clubs, des supporters afin de recréer un lien, que le public se réaccapare la formation nationale et que celle-ci soit fière de porter le maillot. Là aussi, c’est un succès. Malgré les deux défaites enregistrées sur les rencontres en France, les gens sont repartis contents… Il y avait longtemps que je n’avais pas connu ça… Auparavant, il y avait toujours beaucoup d’aigris, de râleurs, qui allaient aussitôt dans les placards pour mieux critiquer !»

Et sportivement ?

«Nous avons atteint notre objectif (quart de finale) mais nous sommes un peu déçus du match contre les Samoa (6-22). En toute honnêteté, nous n’avons pas bénéficié d’un arbitrage correct lors de la première mi-temps… Les agressions caractérisées et répétées dont nos joueurs ont été victimes méritaient des sanctions immédiates ! L’arbitre n’a pas été à la hauteur. S’il avait pris les décisions qui s’imposaient, nous pouvions l’emporter… Ensuite, nous avons quand même tenu notre rang en quart de finale (6-34) face à une équipe d’Angleterre qui évoluait chez elle et aurait dû, ensuite, remporter sa demi-finale face à la Nouvele-Zélande… Au final, nous avons retrouvé une équipe combattante, digne, récupéré notre 4e place au classement mondial et nous sommes sortis grandis aux yeux des Nations de pointe, étonnées notamment de l’engouement autour des deux matches livrés dans l’hexagone. C’est trés satisfaisant.»

Quels sont les progrès à accomplir ?

«Déjà nous avons pu constater que le groupe est monté en régime au fil de la compétition et s’est homogénéisé entre joueurs des Dragons Catalans et les autres, ceux qui évoluent dans notre championnat… En condition de travail «professionnel», ceux-ci ont démontré d’intéressantes aptitudes. Il y a un socle humain et des certitudes sur lesquelles nous allons pouvoir travailler les quatre prochaines années.»

Toujours avec Richard Agar comme coach en chef ?

«Je l’espère… Sur le principe, il n’est pas opposé, encore faut-il définir les conditions. C’était un pari au départ. Cet encadrement a été mis en place dans la précipitation, compte tenu des échéances et tout le monde a serré les rangs. Richard avait une mission délicate, il l’a remplie. Il s’est donné à fond, il a amené des idées et des gens nouveaux comme le préparateur mental de Manchester. Je vais recevoir le rapport du staff sur ce Mondial et avec la DTN nous allons déterminer la politique du haut niveau.»

Quelles sont les prochaines échéances ?

«En 2014, il faut bâtir le calendrier européen, mais en 2015 nous effectuerons une tournée en Nouvelle-Zélande. En 2016, nous aurons peut-être la possibilité d’intégrer les Four Nations, la compétition se disputant dans l’hémisphère Nord et en 2017, Coupe du monde en Nouvelle-Zélande et Australie. Nous avons retrouvé une crédibilité que nous n’avions plus. Nous allons essayer de capitaliser au maximum là-dessus. Nous ne voulons plus monter un étage et en descendre trois !»

Recueilli par J. P. Oyarsabal ladepeche.fr


Edited by Philippe Barrau, 16 December 2013 - 06:34 PM.


#10 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 08 January 2014 - 12:19 PM

Pierre LAFONT : «Le XIII doit être reconnu à sa juste valeur !»

Après une année riche en événements, avec trois Coupes du Monde disputées (Féminine, XIII Fauteuil et Séniors), la Fédération Française de Rugby à XIII a souhaité recueillir l’avis de ses partenaires. Pierre LAFONT, Agent Général AXA (Assureur Officiel de la Fédération et du XIII de France) et grand amateur de Rugby à XIII, revient avec nous sur le parcours du XIII de France lors de cette dernière Coupe du Monde et nous livre ses ressentis…

P.LAFONT.jpgVous êtes présent à la plupart des manifestations du XIII de France et aux différents matchs des Bleus. Qu’est-ce qui vous attire dans le Rugby à XIII ?

Pierre LAFONT : Nous sommes Partenaires de la Fédération et en tant qu’assureur, nous sommes naturellement et logiquement liés à cette discipline. Nous y retrouvons de nombreuses valeurs communes comme l’engagement, la solidarité, l’abnégation, l’exigence…

Quel(s) souvenir(s) garderez-vous aux côtés du XIII de France ?

Pierre LAFONT : Personnellement, j’ai pu côtoyer les Bleus et leur Staff ces dernières années pendant certaines de leurs préparations. C’est un moment de partage qui restera. J’ai trouvé une solidarité, une sérénité et une concentration très importantes, caractéristiques du haut niveau. Les joueurs étaient tournés vers un objectif commun, presque comme une famille. La première fois, il s’agissait de la tournée automnale (ndlr : en 2011), où le groupe semblait très soudé, et déjà heureux de vivre ensemble.

La Coupe du Monde vient tout juste de se terminer, quels sont les faits qui vous ont le plus marqués ?

Pierre LAFONT : Je reste marqué par cette renaissance du Rugby à XIII aux yeux du grand public, insufflé par ce groupe France et la mobilisation qu’il a su provoquer. L’engouement généré autour de ces deux événements est juste extraordinaire. J’étais présent à Avignon comme à Perpignan, deux stades pleins et une ambiance incroyable.

En tant que Catalan, je suis très fier pour les Bleus d’avoir vu le stade Gilbert Brutus répondre présent derrière eux et vibrer à ce point.

Qu’attendez-vous de l’équipe de France pour les années à venir ?

Pierre LAFONT : Le destin de l’équipe de France est lié à celui de sa Fédération. Mon vœu le plus cher est que la « Communauté Fédérale », avec comme vitrine le XIII de France, sache maintenant capitaliser sur cette Coupe du Monde réussie, que ce soit au niveau des objectifs sportifs comme du succès populaire, pour transformer l’essai. Il faut continuer cette politique de développement avec un accroissement du nombre de licenciés et de clubs… Ce sport doit être reconnu à sa juste valeur.

Et nous serons aux côtés de la Fédération pour les accompagner dans cette dynamique.

AXA.png



#11 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 17 January 2014 - 09:32 AM

Réunion nationale USEP – FFR XIII

Mercredi 15 janvier avait lieu à la maison régionale des sports à Montpellier une rencontre importante entre le Président de la FFR XIII et le Président de l’USEP National, Jean Michel Sautreau

Une réunion de travail qui a permis de faire le point sur l’opération SCOLARUGBY XIII menée autour de la Coupe du Monde :

-          3000 enfants dans les étapes préliminaires, 750 pour le tournoi final à Perpignan

-          2 délégations départementales USEP , Aude et PO, et la régionale de Montpellier,  très investies

-          La FFR XIII et ses structures déconcentrées largement impliquées : Comité 66 de rugby à XIII,  Jeunes volontaires en Service Civique de Montpellier XIII, athlètes du Pôle Espoirs de Carcassonne, stagiaires du Centre de Formation des Dragons, les joueurs de l’équipe de France, des kits pour les écoles, et une aide aux déplacements…

Fort de ces bons résultats, et des conventions existantes dans les autres départements, tout le monde était d’accord pour poser les principes d’une très prochaine  signature de la  Convention Nationale. Ce qui est une très bonne nouvelle, car la dernière Convention date de 1996, et le dernier avenant de 2000.

R%C3%A9union-USEP1.jpg

Sur la photo, de gauche à droite : Laurent Roldos (Comité Directeur FFR XIII ), Patrick Pedrazzani (DTN), Carlos Zalduendo (Président de la FFR XIII), Jean Michel Sautreau (Président de l’USEP) , Daniel Lepine (Président du Comité Régional USEP)



#12 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 09 March 2014 - 09:14 AM

XIII de France : Agar toujours sélectionneur ?

Le 08 mars à 6h00 par B. O. lindependant.fr

Le contrat de Richard Agar comme sélectionneur national a pris fin après la Coupe du monde. Et à ce jour, le coach n'a aucune nouvelle des instances dirigeantes : "Non, Je n'ai aucun plan ou calendrier en ce moment. J'espère être impliqué à nouveau. J'ai aimé cette énorme expérience avec cette équipe et tous les gens engagés dans cette Coupe du monde. J'attends et je verrai bien la suite des événements".

Alors, le XIII de France avec ou sans Agar pour préparer 2017 ? C'est 'La' question. Le vice-président de la FFR XIII Jean Alonso fait le point : "À ce jour, rien n'est décidé pour la succession d'Agar. Ça ne veut pas dire non plus que nous ne lui renouvellerons pas notre confiance. Le président Zalduendo travaille sur l'élaboration du calendrier international en ce moment". Un même président qui avait déclaré au soir de l'élimination des Bleus en quart de finale de la Coupe du monde : "Le staff a fait un boulot formidable, nous allons nous mettre autour d'une table pour discuter des orientations sportives à donner. J'espère que ce sera avec Agar. Sur le principe, il n'est pas opposé à une reconduction".

Sauf que quatre mois après, aucune reconduction ou nomination n'a été annoncée. La FFR XIII qui planche sur l'organisation d'un tournoi européen regroupant la France, l'Écosse, le Pays de Galles et l'Irlande, devrait très vite donner sa décision. Sous peine de connaître encore d'interminables mois d'attente sans sélectionneur à la tête des Tricolores.



#13 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,067 posts

Posted 21 May 2014 - 05:32 AM

Fédération de rugby à XIII : Jean Guilhem coprésident de l'AS Carcassonne candidat à la présidence !

Le 20 mai à 6h00 par Guillaume Richard lindependant.fr

federation-jean-guilhem-candidat-a-la-prJean Guilhem, entre Paul Escourrou et Pierre Raissac, a créé l'événement. PHOTO/Photo Claude Boyer

Coprésident de l'ASC XIII pendant encore une saison, avec Matthieu Monnier, Jean Guilhem sera candidat à la FFR XIII dans deux ans. "J'annoncerai ma prochaine candidature à la tête de la Fédération française de rugby à XIII !" Un tonnerre d'applaudissements a salué l'annonce de la décision de Jean Guilhem, hier soir, à la structure réceptive de Domec. Après une longue et belle déclaration d'amour à l'ASC, qu'il préside depuis huit ans, le président a estimé qu'il était l'heure de "construire l'avenir". Après avoir présidé le club pour la dernière année, il cédera la présidence à Matthieu Monier, qui sera à ses côtés cette saison. "Si ce sport se meurt, c'est par la faute de dirigeants repus dans leurs fauteuils de la rue de l'Échiquier (siège de la Fédération), a-t-il lancé. Ce rugby total a besoin d'une ligue pro, d'ambition et d'innovation".

Et d'annoncer sa candidature à la tête de la FFR XIII. Une véritable déclaration de guerre à son ennemi, le président toulousain de cette Fédération, Carlos Zalduendo.

 

Jean Guilhem a été convoqué devant la commission disciplinaire de la ligue Élite de rugby à XIII par la FFR XIII. On lui reproche le "non-respect des principes d'éthique sportive, des obligations administratives et juridiques, l'atteinte à la morale sportive, à l'honneur et à la considération de la Fédération et de ses dirigeants". Le comble, c'est qu'une peine d'inégibilité pourrait être prononcée à l'encontre du Carcassonnais. Mais la convocation prévue le 21 mai ayant été repoussée en juin, Jean Guilhem en a profité hier pour reprendre la main…


Edited by Philippe Barrau, 21 May 2014 - 05:33 AM.





0 user(s) are reading this topic

0 members, 0 guests, 0 anonymous users