Jump to content


League Express

Podcast

Photo
- - - - -

NRL 2013


  • Please log in to reply
7 replies to this topic

#1 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,080 posts

Posted 07 March 2013 - 05:58 AM

National Rugby League : le retour de Sonny Bill Williams sur BeIN Sport Posted Image
©DR Posted Image Posted Image Posted Image Posted Image


toutelatélé.com






La National Rugby League est de retour sur les antennes de BeIN Sport dès ce jeudi 7 mars. La chaîne du sport propose ainsi de retrouver la compétition « en direct et en exclusivité ».
L’ouverture de la saison a lieu dès 10h10 avec le derby de Sydney entre les Rabbitohs et les Roosters. Ces derniers sont la nouvelle équipe de l’international Néo-Zélandais, Sonny Bill Williams, qui renoue ainsi avec ses premières amours en National Rugby League. Le lendemain, à 10h10, rendez-vous est pris avec la rencontre Broncos vs Sea Eagles.
À noter que le journaliste Rodolphe Pires et le consultant Louis Bonnery commenteront et analyseront les rencontres de la NRL.

#2 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,080 posts

Posted 09 March 2013 - 06:03 AM

Les Cronulla Sharks limogent leur staff après l'affaire de dopage

Publié le 08/03/2013 à 10:57, rugbyrama.fr
Le club australien de rugby à XIII des Cronulla Sharks de Sydney, dont 14 joueurs sont soupçonnés de dopage, a limogé vendredi son entraîneur, nommé un directeur intérimaire et annoncé une enquête interne. Ses adjoints Darren Mooney et Mark Noakes sont remerciés eux aussi.

Le comité directeur du club a annoncé vendredi le licenciement de l'entraîneur, l'ancien joueur professionnel Shane Flanagan, arrivé en 2006 comme adjoint de Ricky Stuart et qui lui avait succédé à son départ en juillet 2010. Les dirigeants, qui ont assuré l'Asada de leur coopération, ont nommé à titre intérimaire au poste vacant de directeur général l'ancien administrateur des Brisbane Broncos, Bruno Cullen. Ils ont également annoncé qu'ils confiaient une enquête interne à la magistrate Tricia Kavanagh, ancienne vice-présidente de l'Agence antidrogue australienne. "Les premières remarques du Dr Kavanagh montrent des défaillances dans l'encadrement", a indiqué la direction dans un communiqué.
Aucun des joueurs incriminés n'est toutefois suspendu ou sanctionné, a-t-elle précisé, invoquant la présomption d'innocence et le fait que l'Asada n'a engagé aucune procédure les concernant nommément. Les Sharks doivent disputer dimanche leur premier match de la saison de NRL contre les Gold Coast Titans. Le club a été cité mi-février avec cinq autres, North Queensland, Penrith, Canberra, Newcastle et Manly, par la Commission australienne du crime (ACC) dans un rapport évoquant "l'usage répandu" d'anabolisants, d'hormones de croissance et d'insuline "par les sportifs professionnels en Australie, fournis par les médecins du sport, les coachs et l'encadrement".

#3 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,080 posts

Posted 07 October 2013 - 04:49 AM

Rugby à XIII - NRL : Le sacre des Roosters
icon_datePubli.pngPosté le 06.10.2013 à 12:18, mise à jour le 06.10.2013 à 14:22

78030-large.jpg

 

  •  
  • le10sport.com
  •  

Peu médiatisé en France, le Rugby à XIII est sport roi en Australie. Et les Sydney Roosters en sont les champions 2013. En finale de NRL (National Rugby League), l’équipe de l’ancien joueur du RC Toulon, Sonny Bil Williams, très précieux en finale, a battu les Sea Eagles 26-18. Pourtant, l’autre équipe de Sydney a mené au score à plusieurs reprises jusqu’à l’heure de jeu.



#4 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,080 posts

Posted 07 October 2013 - 04:51 AM

Sacrés Roosters

lequipe.fr
 
 
Le Championnat australien de rugby à XIII est arrivé à son terme et ce sont les Sydney Roosters qui ont été sacrés. Emmenés par Sonny Bill Williams, ils ont remonté un handicap de 10 points à 25 minutes du terme de la rencontre pour s'imposer face aux Manly Sea Eagles sur le score de 26-18. Il s'agit du 13e titre des Roosters.


#5 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,080 posts

Posted 07 October 2013 - 04:56 AM

VIDEO. NRL : L'essai irréel de Michael Jennings pour la victoire en finale des Sydney Roosters sur les Manly Sea Eagles

Publié le 06-10-2013 à 16h35 - Mis à jour le 06-10-2013 à 16h35 // Par Thibault Perrin

l-essai-irreel-de-michael-jennings-lors-

. NRL : L'essai irréel de Michael Jennings avec les Sydney Roosters.

Ce dimanche les Sydney Roosters de Sonny Bill Williams ont remporté le Championnat d'Australie de rugby à XIII en battant les Manly Sea Eagles 26 à 18 (mi-temps: 8-6) à Sydney devant pas moins de 81.491 spectateurs. Si SBW n’a pas marqué dans de Grand Final, comme il est coutume de dire là-bas, il a une nouvelle fois été déterminant en deuxièmemi-temps au même titre que son coéquipier Michael Jennings, auteur d’un essai d’un autre monde. Au terme d’une saison parfaite, les Roosters ont donc décroché un 13e titre de champion à l’issue d’une finale haletante où ils ont même été menés de dix points à 25 minutes de la sirène. Mais ils ont su se montrer patients face à des Eagles bien décidés à repartir avec le trophée.

Ce sont d’ailleurs ces derniers qui ont frappé les premiers dans cette grande finale en exploitant notamment les erreurs adverses. C’est d’ailleurs de l’une d’entre-elles, par Williams, pas très en verve lors de la première mi-temps, qu’est venu le premier essai en coin des Manly par l’ailier Jorge Taufua. En place défensivement, ils ont ensuite obtenu une pénalité peu après le quart d’heure, leur permettant ainsi de prendre six points d’avance. Alors qu’on approchait de la mi-temps, les Roosters sont enfin parvenus à trouver les espaces et c’est finalement grâce une très belle passe au pied de Maloney pour Daniel Tupou, récupérée sur la tête du barbu David Williams, que les Coqs ont égalisé. Puis c’est à nouveau Maloney, avec une pénalité juste avant la mi-temps, qui a donné l’avantage aux siens (8-6).

Alors que l’on croyait les Roosters revenus dans le match, ce sont les Eagles qui ont marqué dès le début du second acte avec un essai de pénalité suite à un plaquage sans ballon d’Aubusson sur Lyon juste devant la ligne d’en-but. Moins de dix minutes plus tard, Steve Matai donnait dix points d’avance aux Manly alors que SBW était encore à la peine en défense. Profitant d’une baisse de concentration des Eagles, les Roosters sont cependant revenus dans le match grâce à Aidan Guerra (14-18). C’est le moment qu’a choisi Sonny Bill pour briller avec une première percée de 50 mètres et une passe dont il a le secret pour l’essai de Kenny-Dowall un peu plus loin (20-18). Il a rapidement enchaîné avec un très beau geste défensif sur sa ligne et une nouvelle percée qui a placé les Roosters en position de marquer à quelques minutes de la fin du match. Le ballon est arrivé dans les mains de Maloney qui a tapé à suivre dans l’en-but. Sur le coup, tout le monde a pensé qu’il allait sortir en ballon mort. Tout le monde sauf Michael Jennings qui, parti aux abords de la ligne des dix mètres, a surgi et aplati juste devant la ligne pour l’essai de la victoire.
 


En savoir plus sur http://www.lerugbyni...9U5MD9l5uPI7.99

 

 

 

 

 

 


Edited by Philippe Barrau, 07 October 2013 - 04:57 AM.


#6 claude cassagnol

claude cassagnol
  • Moderator
  • 1,873 posts

Posted 15 October 2013 - 06:26 AM

Finale de NRL

Pas moins de 3.300.000 téléspectateurs de moyenne avec un pic à 3.900.000 en Australie...
A Sydney, un taux d'audience de... 83% !!!
71% à Brisbane et 41% à Melbourne...
Les audiences ont été qualifiés d"Enorme" par les boss de la chaine Nine...
Finale retransmise dans 91 pays à travers le monde...
Pour la première fois, 8 bateaux de la compagnie américaine de croisière Carnival Cruise qui naviguaient dans l'océan pacifique ont retransmis en direct la finale pour leurs passagers...

 

 


S'IL N'EN RESTE QU'UN , JE SERAI CELUI LA !

#7 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,080 posts

Posted 16 October 2013 - 08:19 AM



#8 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,080 posts

Posted 25 October 2013 - 05:15 AM

Trent Robinson «SB Williams? Facile à vivre»

 

 

Publié le 24/10/2013 à 03:52, Mis à jour le 24/10/2013 à 08:52 DDM

Rugby à XIII.. L'ancien «Toulousain», devenu en une saison un coach «cador» en Australie, est en «tournée» en Europe. 201310241939-full.jpg

Trent Robinson «SB Williams? Facile à vivre»

zoom.png

À 36 ans, l’Australien Trent Robinson vient d’achever sa première saison de coach des Sydney Roosters avec un titre de champion de la NRL, le prestigieux championnat treiziste australien! Une performance rare (Ndlr : il est seulement le 6e entraîneur à gagner le titre dès la première année) pour l’ancien joueur puis entraîneur du Toulouse Olympique (2002-2006), marié à une Midi Pyrénéenne, actuellement en Europe avec son staff pour «visiter» de nombreux clubs et assister à la Coupe du monde.

Comment appréciez-vous la première saison que vous venez de vivre à la tête des Roosters ?

Ce qui m’arrive est assez incroyable. Nous terminons premiers de la saison régulière, nous remportons le titre: le rêve. On tend toujours vers ça mais y parvenir, c’est évidemment autre chose. Je sais aussi que le plus dur, c’est maintenant.

Vous avez connu une ascension incroyable depuis que vous avez embrassé la carrière d’entraîneur (1) à Toulouse, en 2005...

C’est grâce à Carlos Zalduendo qui m’a proposé le poste à l’époque alors que je m’apprêtais à rejoindre la Western Force (Super XV) comme préparateur physique. Tout part de là. Ensuite mon parcours a été rapide. Je voulais progresser vite, parfois trop d’ailleurs ! Il m’a fallu rectifier le tir, améliorer mon travail... Je suis très exigeant avec moi, au quotidien.

À Sydney, vous comptez dans votre effectif un certain Sonny Bill Williams. La star qui semble parfois, vu de l’extérieur, un peu instable. Est-ce un joueur facile à gérer ?

Oui, il est très facile à vivre car, contrairement à ce que certains peuvent croire, il est humble. C’est un joueur très exigeant qui travaille énormément, qui réclame du «contenu»... Il faut lui fournir de la «matière» aux entraînements. Et sur le terrain, c‘est un vrai leader qui répond toujours présent dans les moments les plus difficiles. Aux Roosters, nous avons fait le choix d’un système de jeu qu’il accepte volontiers alors que ce n’est pas forcément celui qui lui convient le mieux.

Vous êtes en Europe avec vos adjoints (2) et vous allez notamment visiter les installations de clubs de football et de rugby à XV. Pourquoi ces visites ?

Nous devons en effet nous rendre à Londres en fin de semaine, à Arsenal, aux Queens Park Rangers et peut-être auprès du XV d’Angleterre. Je dois passer à Clermont mercredi (Ndlr : hier) et sans doute au Stade Toulousain la semaine prochaine si Guy Novès peut me recevoir. Ces visites sont très instructives pour moi: centres d’entraînement, séances de travail, gestion des relations humaines, etc, je me nourris de tout ça. Il y a deux ans, je m’étais déjà rendu au Stade Toulousain. J’avais alors remarqué que Guy Novès était très à l’aise avec tout le monde au sein du club, qu’il connaissait tous les gens du secteur administratif, pas seulement du sportif. Ça aussi c’est intéressant...

Forcément, vous allez suivre la Coupe du monde. Quel est votre favori ?

Le favori, c’est l’Australie. Mais la Nouvelle-Zélande et l’Angleterre ont des atouts pour la renverser.

Et la France ?

Ah, la France ! J’aimerais tant que les Français jouent comme ils savent le faire, en mettant un peu de folie. Ils peuvent pratiquer un très beau rugby, ils ont les joueurs pour. Et je suis persuadé que la claque reçue face aux États-Unis vendredi en match préparatoire va leur servir pour aborder dans les meilleures dispositions ce Mondial.

(1) Entraîneur du TO en 2005/06 ; entraîneur-adjoint des Newcastle Knights et des Sydney Roosters (NRL) de 2006 à 2010 ; entraîneur des Dragons Catalans (Super League) de 2010 à 2012 ; entraîneur des Sydney Roosters depuis 2013.

(2) Craig Fitzgibbon et Jason Tyler.

Recueilli par Xavier Thomas






0 user(s) are reading this topic

0 members, 0 guests, 0 anonymous users