Jump to content


TotalRL.com Shop Alert: Last Ordering Date for Free Pre-Xmas Delivery within UK: 2pm Thursday 18th December!!
Rugby League Yearbook 2014/15 The Forbidden Game League Express League Express Gift Card Rugby League World Rugby League World Gift Card
Buy Now £14.99 / Kindle Buy Now £14.99 / Kindle Print / Digital Subscription Gift Cards Print / Digital Subscription Gift Cards



Photo
- - - - -

LER saison 2013-2014


  • Please log in to reply
131 replies to this topic

#41 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 14 October 2013 - 02:36 PM

Un derby de feu entre le XIII Limouxin et Lézignan ce dimanche après-midi

Le 13 octobre à 6h00 par Rapha Bueno lindependant.fr

david-ferriol-espere-une-bonne-recolte_3David Ferriol espère une bonne récolte. PHOTO/Photo Guillaume

Ce dimanche à partir de 15 h sur la pelouse du stade de l'Aiguille, les Grizzlys reçoivent le "Sangliers" des Corbières. Du lourd !

C'est aussi parce qu'il a envie de revivre l'ambiance des derbys d'antan que David Ferriol est fort heureux d'avoir remis le couvert avec son club de cœur pour terminer sa fabuleuse carrière. Retrouver ce parfum particulier qui circule autour des derbys même si ce n'est pas la même chose selon que ce soit Lézignan ou Carcassonne

Avec le premier, on retrouve des similitudes entre deux clubs aux valeurs similaires liées aux petites villes où les supporters s'identifient plus facilement avec le club phare du cru. C'est la Blanquette qui défie les Corbières même si on sait que les deux se complètent parfaitement pour accompagner un fructueux repas. Pour le second, c'est différend dans la mesure où il faut défier la "Préfecture".

C'est toujours l'histoire des petits qui veulent défier le gros, on n'y arrive pas toujours, mais quand çà arrive cela reste l'exploit de la saison qu'on savoure avec délectation ! Mais pour çà il va falloir que les Limouxins se mobilisent plus sérieusement si on veut aujourd'hui (15 h à l'Aiguille) retrouver des saveurs particulières. Car, en face, question mobilisation on s'y connaît. Le rituel ne changera pas avec une horde de supporters qui va envahir le Café du Tivoli cher à l'ami J.-Marc Guiraud pour une fricassée qui servira de mise en bouche avant le grand choc.

Du lourd

Et sur le terrain, il va y avoir matière à spectacle. Avec en face, sous la houlette d'un entraîneur emblématique, Aurélien Cologni, les internationaux Stacul, ancien Dragon, et Caligari notamment. Un arrière aux jambes de feu, Duggan, tout comme celles du demi Carrère. Devant il y aura aussi du lourd autour des Griffi, Ancely, Lignères, Pulu et du seconde-ligne Cooper, champion de France avec Pia.

Chez les Blanquetiers ça pèse aussi avec un banc XXL, Jewitt, Filipo, Dean et Laurent qui n'attendront qu'un signe pour tourner avec les Ferriol, Temata, Hérold et consorts. Magic Murcia sera à la baguette et Peacock fera ses débuts au centre au côté de Mathieu Mayans. Le groupe ne déplore aucun blessé et quand on sait que Teixido, Reffle et Pramil feront banquette, que les Barbaza, Taurin, Mayans, Renu, Torreilles, Dominguez ou autre Bourrel n'attendent qu'un signe, il y a matière à voyager. A condition de garder tout ce beau monde motivé tout au long de la saison. Là est peut-être le défi.



#42 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 15 October 2013 - 04:16 PM

XIII : à Limoux, seule la victoire a fait défaut

Le 15 octobre à 6h00 par A. R. lindependant.fr

dommage-les-lezignanais-auraient-merite-Dommage ! Les Lézignanais auraient mérité la victoire. PHOTO/© D.R

Battu sur le fil à l'Aiguille, le FCL a fait impression par son match plein tout en laissant filer une victoire qu'il avait entre les mains (27-23).

Rien ne sert de courir, il faut partir à point. Limoux a appliqué à la lettre la morale de la fable de la Fontaine. Lézignan, à moins de cinq minutes, tenait la tête. Mais les Blanquetiers, dans les ultimes secondes, le coiffaient sur le poteau. Rageant alors que les "vert et blanc" méritaient la victoire. "Face aux grandes équipes, on sait se mettre au niveau", se plaisait à dire Jacques Laguens, l'un des coprésidents. "Je ne pensais pas qu'on sortirait un match aussi abouti", ajoutait Christian Lapalu, "Lézignan a joué un autre rugby que celui proposé lors des précédentes rencontres".

La fin du derby laisse pourtant un goût amer à cette courte défaite. "Deux phases confuses en fin de match devront nous être expliquées par l'arbitre", pestait Hugues Ratier, le manager. Christian Lapalu surenchérissait "un essai est refusé à Duggan pour un écran lézignanais, et celui qui nous crucifie est accordé à Limoux alors que la même faute était commise par les Blanquetiers". Erreur arbitrale ou pas, les "vert et blanc" ont sûrement raté le coche par quelques péchés de gourmandise.

Des regrets

"Dans certaines actions on a manqué de patience". Mathieu Griffi ne cherche pas d'excuses. "On domine et on ne marque pas". Mais il y a surtout deux actions lumineuses au départ, qui n'ayant rien à voir avec les décisions arbitrales, auraient pu tuer le match. Cooper, dans un trois contre un, zappe ses coéquipiers (50e) et s'empale sur l'arrière limouxin. Liauzun, après avoir magistralement franchi le rideau, oublie de servir Ancely (52e).

Ces deux essais, tout faits, vendangés par les Lézignanais, auraient plombé définitivement les Limouxins. La défaite est amère, cela ne fait aucun doute. Pour autant, elle ne doit pas masquer la qualité de jeu développée par les Lézignanais. Ces derniers ont su corriger leurs petits défauts pour mettre en difficulté le leader actuel du championnat. L'adresse, la vitesse, le collectif sont à nouveau au rendez-vous. Cela a rassuré Hugues Ratier : "C'était un match test. On a montré notre niveau de jeu. On sait maintenant que Lézignan va rivaliser avec les plus grands du championnat".



#43 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 16 October 2013 - 08:15 AM

L'AS Carcassonne prépare la venue de Limoux

 

 

Publié le 16/10/2013 à 08:06 DDM

201310161483-full.jpg

Les Canaris devront retrouver les jambes qu'ils avaient face à Toulouse. / Photo DDM

zoom.png

Dans un lieu inhabituel, la «salle de vie» du club, sous les nouvelles tribunes du stade Albert-Domec, les dirigeants de l’ASC XIII, hier matin, ont tenu une conférence de presse, pour évoquer la venue de Limoux, dimanche (coup d’envoi à 16 h 30). Dans le contexte actuel, ce nouveau derby constitue un événement, car en cas de défaite, Carcassonne pourrait hypothéquer ses chances de finir dans les quatre premiers.

Jean Guilhem, le président, entouré des deux entraîneurs Vincent Banet et Jean-François Albert, de Christophe Fangeaux, adjoint aux sports ; Jacques Pech, président de Limoux, et de Daniel Sokolow, directeur sportif, a bien posé le problème : «Il nous fait gagner, non seulement pour redorer le blason du club, mais surtout pour conserver nos chances de terminer dans le quatuor de tête».

Avec la nouvelle formule du championnat, il est nécessaire de finir dans les quatre premiers afin d’accéder aux phases finales. Pour l’heure, c’est mal barré ! Avec seulement deux victoires (Avignon, Toulouse) sur quatre matchs, l’ASC XIII ne brille pas.

Ce sera un combat titanesque, dimanche, et le président limouxin a prévenu : «On vient pour gagner et afficher une cinquième victoire à notre compteur. Sur quatre matchs joués, Limoux a gagné quatre fois».

Jean Guilhem a profité de ce rendez-vous avec la presse pour rappeler le lancement de la campagne : «A vous de jouer» et la nécessité de se mobiliser. Sponsors, dirigeants, sportifs (NDLR : Il y en 12 000, à Carcassonne, selon Christophe Fangeaux) peuvent inscrire leur nom sur le maillot canari. 250 places ont été réservées à cette fin».

La journée de dimanche va offrir un programme particulier : repas d’avant-match, prestation des juniors (15 heures) et derby à 16 h 30.

Cette rencontre sera sous l’égide d’Octobre rose (action pour le dépistage du cancer du sein).

Michel Sawas



#44 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 18 October 2013 - 11:15 AM

AS Carcassonne XIII : Limoux, un «gros client»

 

 

Publié le 18/10/2013 à 08:09 ladepeche.fr

201310181106-full.jpg

Après leur passage à vide à Villeneuve-sur-Lot, Les Carcassonnais doivent se racheter./ Photo DDM, Didier Donnat.

zoom.png

L’ASC XIII connaît un début de saison des plus difficiles. Battue par les Catalans, lors de l’ouverture du championnat, à domicile, gagnante à Avignon, puis face à Toulouse, la revoilà plongée dans le doute après le surprenant échec à Villeneuve, la semaine dernière, et c’est dans ce contexte qu’elle va accueillir Limoux, dimanche (16 h 30), à Domec.

Ce derby, dans cette situation, revêt pour le club carcassonnais un intérêt décuplé par la nécessité d’engranger des points.

L’équipe carcassonnaise affiche deux défaites et deux victoires au compteur. Celle de Limoux, toute flambante, aligne quatre succès. Sur le papier, il n’y aurait pas photo !

Sauf, qu’en rugby à XIII, tout est possible et l’ASC a montré qu’elle était capable de surprendre, de se surpasser (comme devant Toulouse) et c’est ce que les joueurs ont promis de faire. Vexés par la contre-performance dans le Lot, ils veulent réagir !

La tâche sera ardue, mais pas impossible. Tout au long de la semaine, les Audois du chef-lieu ont travaillé dur, pour redorer le blason canari, dimanche.

«Limoux est gros client» reconnaît Vincent Banet, l’un des entraîneurs ascéistes.

Vainqueurs de Lézignan, il y a quelques jours, les Limouxins ont envie de récidiver et leur président, Jacques Pech, ne le cache pas : «Depuis le début de la saison, tout nous réussit. On a montré notre niveau et l’on sait qu’il est redoutable».

Carcassonne et Limoux sont deux clubs qui se connaissent depuis longtemps. Un coup c’est l’un, un coup c’est l’autre, qui gagne. En 1968, par exemple, au Stadium de Toulouse, Limoux, après prolongations, en finale du championnat, avait battu Carcassonne 13 à 12, mais en 2009, Carcassonne, en finale de la coupe, à Albi, l’avait emporté (18-16).

La victoire reviendra, après-demain, à la formation qui en aura le plus envie. Nul doute que le public va se trouver au rendez-vous de ce combat, toujours aussi prenant, entre ces deux clubs audois, voisins et rivaux.

le président

«Fierté, Courage, Ambitions !!! La passion à XIII» : ce sont les mots référence du président Jean Guilhem et d’ajouter :

«L’ASC XIII nouvelle est arrivée ! Fière de son histoire et de sa culture treiziste, l’ASC version 2013-2014 se tourne résolument vers l’avenir.

Avancer, construire un club digne de la ville et des villages satellites, rassembler autour d’une philosophie de rigueur, de générosité, d’enthousiasme et de professionnalisme, tel est le projet des présidents et du staff dirigeant.

Avec l’école de rugby à XIII de la maison des jeunes, les deux équipes juniors de l’ASC XIII, les équipes du GIS, Villeneuve-Minervois, Villegailhenc-Aragon, Val-de-Dagne, l’équipe féminine de ASC XIII-Haut-Minervois, la section formation qui accueille cette année un nouveau staff, les écoles satellites dans les villages ASC-Malepère XIII, ASC-Cabardès XIII, ASC-Stade Minervois, ASC-Villegly, ASC-Villeneuve-Minervois, le groupe élite possède un vivier de joueurs d’excellent niveau qui, avec la volonté de tous, vont cultiver le présent et le futur du club.

Il reste à rassembler au stade Alber- Domec un public chaleureux et vivant et à le faire rêver.»

Michel Sawas



#45 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 19 October 2013 - 06:55 AM

XIII, aujourd'hui en Avignon 201310192011-full.jpg

Le pilier Halim Moualkia devra confirmer en Avignon sa bonne forme actuelle./Photo DDM, G.Gouyou.

zoom.png

Villeneuve Rugby League est un peu l’équipe surprise de ce début de saison avec une prometteuse troisième place au général et surtout une belle victoire sur Carcassonne (25-8). Preuve qu’à défaut d’un effectif pléthorique, il y a du talent et de l’envie dans cette jeune équipe. «Ne nous enflammons pas trop vite insiste tout de même le manager Antoine Lopès. Car la saison est encore longue. Continuons juste à travailler et prendre les matches comme ils viennent, sans se poser de question.» Et comme l’appétit vient en mangeant, comme la confiance est dans le camp villeneuvois, pourquoi ne pas espérer une performance cet après-midi (17 heures) en Avignon ? Surtout que le tenant de la Coupe de France connaît quelques petits problèmes actuellement avec les départs à l’intersaison de pièces maîtresses comme Aron Wood ou les frères Khattabi et quelques blessés. Résultat, le XIII du Vaucluse est bon dernier de la classe avec aucune victoire au compteur. «Oui mais méfions-nous d’un animal blessé. Il faudra bien que cette formation se réveille un jour ou l’autre.» Il ne faudrait donc pas que les Léopards d’Aquitaine paient l’addition de la rébellion vauclusienne aujourd’hui ? «En plus, nous allons avoir le voyage dans les jambes…»

Rentrée de Timothy Burrel

Cela étant, le staff technique des Léopards d’Aquitaine alignera un groupe homogène avec la rentrée de la nouvelle recrue australienne Timothy Burrel, 22 ans, 1,95 m, 108 kg, en provenance de Manly, l’ancien club de Rhys Curran. Autre bonne nouvelle, le retour dans le groupe du puissant ailier Serge Yakan-Besson qui n’avait pu défendre ses chances le week-end dernier face aux Carcassonnais. «On effectuera ce long déplacement sans trop de pression mais avec la volonté de s’accrocher, de décrocher un bonus défensif et pourquoi de faire un résultat. Il s’agira surtout de commettre encore moins de fautes de main que la dernière sortie» conclut Antoine Lopès, ayant tout de même confiance en son groupe.

Philippe Bertin DDM



#46 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 20 October 2013 - 09:01 AM

Rugby XIII. Elite 1. L'ASC XIII prête à recevoir Limoux, cet après-midi

 

 

Publié le 20/10/2013 à 09:55 DDM

201310201077-full.jpg

Chaque derby Carcassonne-Limoux est un moment à part/ Photo DDM, archives

zoom.png

Le grand moment est pour dans quelques heures. L’ASC XIII va recevoir Limoux (16 h 30, coup d’envoi) pour un nouveau derby qui promet !

Jean-François Albert, l’un des entraîneurs carcassonnais, s’attend à une partie des plus ouvertes, engagée et croit en une victoire des siens : «On a passé une semaine à travailler et l’on est sur une dynamique réjouissante. Les joueurs ont envie de se reprendre, de se racheter. Ils ont pris conscience de la gravité de leur échec en terre villeneuvoise et veulent l’effacer. Je reconnais que nous aurons un adversaire des plus difficiles. Limoux n’a pas perdu un match depuis le début du championnat et va venir au complet».

De son côté, Carcassonne va récupérer des blessés : Pau, De La Rose, Savage, Quentin Nicol et finalement ce sont deux formations avec tous leurs atouts qui vont s’affronter.

Jean Guilhem, le président des «canari», se met à rêver d’une grande journée de rugby, qui débutera par un repas sous la structure réceptive (cassoulet des établissements Rivière à Castelnaudary) et qui se poursuivra par la rencontre juniors, avant le choc des «grands».

Les affrontements entre Carcassonne et Limoux ont toujours donné lieu à du spectacle et une fois encore c’est ce que l’on attend, sur la mythique pelouse de Domec.

Avec Jean-François Albert, Vincent Banet a fait son choix. Guiraud, en l’absence de Soubeyras, se verra confier le poste d’arrière. En trois-quart, Grégory Mazard, qui a fait son apparition samedi dernier à Villeneuve, sera à nouveau à une aile. Bastien Escamilla, Savage et Alexis Escamilla compléteront la ligne d’attaque.

Devant, les entraîneurs ont mis ce qu’ils avaient de plus lourd : Canet, Rouanet, Sadaoui (capitaine), Soum, De La Rose, Sabri, car ils savent que c’est à ce niveau-là que va se jouer le derby. Le tout s’articulera sur une charnière expérimentée : Aitken et Maxime Gressèque. Tous les ingrédients sont réunis pour que l’ASC XIII, sur sa pelouse, remplisse son contrat : gagner !

Michel Sawas.



#47 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 21 October 2013 - 05:08 AM

Carcassonne : l'ASC XIII s'offre le derby contre Limoux au bout du suspense, 23 -22

Le 20 octobre à 18h26 lindependant.fr

troy-savage-et-les-siens-ont-tenu-bon-faTroy Savage et les siens ont tenu bon face à Limoux. PHOTO/CLAUDE BOYER

Les supporteurs canaris ont été tenus en haleine durant 80 mn, ce dimanche après-midi à Domec. Au bout du suspense, l'ASC XIII a empoché le derby, 23- 22, face au XIII Limouxin, leader, jusque-là invaincu, du championnat. 

Menés au score la majeure partie du match, les " jaune et noir " ont su recollé au score et sont parvenus à arracher la victoire grâce un drop de Maxime Gressèque à la 76e mn.



#48 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 22 October 2013 - 09:34 AM

Rugby à XIII : les "vert et blanc" un peu trop laxistes face aux Broncos de Palau

Le 22 octobre à 6h00 par A.R. lindependant.fr

dimanche-face-a-palau-les-lezignanais-onDimanche face à Palau, les Lézignanais ont joué avec le feu.

Les Lézignanais seraient-ils plus appliqués à l'extérieur qu'à domicile ? Leurs prestations du Moulin, aussi bien face à Avignon que Villeneuve et Palau (dimanche), n'ont guère été des plus convaincantes. Alors que celles de Toulouse et Limoux avaient de quoi séduire. Dans les trois matches à domicile, le même scénario s'est reproduit. Les "vert et blanc", qui chaque fois semblaient supérieurs, se sont eux-mêmes mis dans l'embarras alors qu'ils avaient tout pour plier ces duels quel que soit le groupe présenté.

"On donne trop d'occasions à l'adversaire alors qu'on est bien et qu'on a plus qu'à gérer la rencontre", explique Patrice Bourrel, le co-manager. "Dommage parce qu'on avait fait un très bon match à Limoux où on avait été capable de limiter nos fautes. Et là, où cela aurait dû être plus facile, on retombe dans nos imprécisions". Il est certain qu'à la 50e minute, en menant 30 à 12, les Lézignanais sont sortis du match, laissant les surprenants Palauiencs jouer à leur guise et revenir dangereusement au score (30 à 28), au point de faire trembler le public dans les cinq dernières minutes. "On a gagné, c'est l'essentiel", ajoute Patrice Bourrel. Sans être au plus haut de leur rugby, les "vert et blanc" se replacent au classement en accrochant la 2e place derrière Limoux. C'est sûrement le point le plus positif de ce week-end.

Les juniors échouent

Les juniors lézignanais ont de quoi être déçus. Le duel face à Albi aurait pu leur sourire, mais quelques petits détails leur ont fait rater cette opportunité. "On s'était fixé comme objectif de terminer nos chaînes, et c'est là qu'on a été le moins bon". En cette phrase, Alex Couttet résume la rencontre. Les "vert et blanc", inspirés par instants, ont rendu trop de ballons à l'adversaire pour pouvoir prétendre à une victoire qui était à leur portée (28 à 32).

Minimes époustouflants

La belle aventure continue pour les minimes "vert et blanc". Dans un gros test qui les opposait au XIII Catalan, les jeunes Lézignanais devaient allier une nouvelle fois vivacité, adresse et intelligence de jeu pour s'imposer face à un groupe beaucoup plus physique que le leur. Les minimes restaient ainsi invaincus (24 à 8).

Cadets avec fierté

La semaine avait été chaude du côté de la Roumenguière après la triste prestation des cadets face à Carcassonne. En recevant le XIII Catalan, les "vert et blanc" devaient relever la tête au point de faire trembler jusqu'au bout leur adversaire. Malheureusement, ils échouaient en toute fin de rencontre alors qu'ils méritaient le match (7 à 14). Malgré la défaite, les coaches Jérôme Sarda et Frédéric Torrécillas étaient satisfaits. "On a retrouvé une équipe avec des valeurs et un état d'esprit. Ils étaient à notre portée, on a peut-être manqué d'un peu de lucidité. En bossant, les victoires vont arriver".



#49 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 22 October 2013 - 09:35 AM

Murcia : "Il n'y a pas le feu à Limoux"

Le 22 octobre à 6h00 par Recueilli par B. O. lindependant.fr

michael-murcia-attend-une-reaction-face-Michaël Murcia attend une réaction face à Avignon. PHOTO/© D.R

Après la défaite concédée à Carcassonne, le capitaine limouxin espère que sa formation réagira dès samedi face à Avignon. Limoux a connu dimanche sa première défaite de la saison en chutant à Carcassonne (23-22). Mais, les Audois occupent toujours la première place du championnat Elite après ce revers. Le capitaine Michaël Murcia reconnaît que sa formation a baissé de rythme après la pause. Sans pour autant s'affoler.

Comment analysez-vous cette défaite ? C'est rageant, nous tenions le score à la pause en menant 16 à 8. Et encore, nous avons manqué une grosse occasion en vendangeant un trois contre un. En seconde période, Carcassonne est mieux revenu dans le match que nous, nous avons commencé à tomber des ballons et on s'est énervé.

Vos avants ont-ils baissé pavillon ? Nous avons été moins bons qu'eux après la pause devant. Mais, toutes les équipes contre nous veulent s'étalonner devant. Nous avons un gros pack et dimanche Dean, Pramil, Reffle et Dominguez n'ont pas joué.

C'est ce qui fait la différence par rapport aux années précédentes ? Exactement. Ça fait longtemps que nous n'avions pas connu un tel début de saison. Nous sommes plus complets que lors des dernières années. C'est intéressant et les entraîneurs ont le choix. À eux de faire tourner afin de ne pas épuiser nos avants. Nous avons cette chance d'avoir de la concurrence devant et il faudra s'en servir pour tenir toute la saison.

L'inquiétude a-t-elle gagné les vestiaires ? Il n'y a pas le feu. Nous sommes encore premiers, c'est juste notre première défaite. Maintenant, il faut réagir très vite, l'occasion nous en est donnée dès samedi avec la réception d'Avignon.



#50 oiseau

oiseau
  • Coach
  • 1,325 posts

Posted 26 October 2013 - 10:35 AM

question : pourqoui le match contre Villeneuve & Toulouse se joue le dimanche aprés-midi juste avant le match France & PNG ?

 

merci les deux clubs ainsi que le FFR pour cette folie !

 

et on se demande pourquoi on a des problems avec le rugby à treize en France .........mamma mia !



#51 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 30 October 2013 - 06:00 AM

AS Carcassonne XIII : rien ne va plus !

 

 

Publié le 29/10/2013 à 08:27 DDM

 

201310291408-full.jpg

La victoire face à Limoux avait porutant laissé entrevoir de belles choses./ Photo DDM

zoom.png

Les entraîneurs n’y comprennent plus rien ! Pour Vincent Banet, que nous rencontrons régulièrement et qui pensait que son équipe avait trouvé sa vitesse de croisière, après sa victoire dans le derby (23-22, contre Limoux), cette défaite à Palau est «inexplicable».

Et de nous expliquer : «On passe 80 % de notre temps de jeu dans le camp de l’adversaire et l’on n’arrive pas à marquer. Je ne sais plus quoi vous dire. Un dimanche ça va, un dimanche non. Avec Jean-François Albert, nous sommes déçus. On a manqué d’envie, de concentration, face à une bande de copains, enthousiastes. On a répété, finalement, le match que nous avions livré à Villeneuve… En rugby à XIII, on peut être les meilleurs du monde, s’il n’y a pas la motivation sur le terrain, la fougue, on perd.»

Cette défaite face à un promu dans l’Élite est, en effet, des plus inquiétantes. Elle constitue, en tous les cas, un avertissement.

Vincent Banet est bien triste : «C’est la trêve, à cause de la Coupe du Monde, on pensait l’aborder en toute sérénité et bien il n’en sera rien. On dirait que l’on a besoin d’être toujours sous pression, pour réussir, ça devient fatigant.»

Les entraîneurs vont donc mettre à profit ces deux semaines de repos, pour refaire le point.

Au niveau des blessés, seul Bastien Escamilla a été touché (genou) et il risque d’être indisponible, plusieurs semaines.

La rentrée de l’Australien Anderson a séduit. Il a été l’un des meilleurs. Son essai (57e) après deux crochets dans la défense adverse avait permis de relancer l’espoir, hélas! vite annihilé par la réplique d’un des ailiers de Palau. Anderson, encore lui, s’est mis en évidence, à la 74e, en envoyant Aitken, à l’essai, mais il fut bien le seul carcassonnais à s’être «battu».

L’ASC dégringole à la sixième place au classement, bien loin de l’ambition de finir dans la poule des As (quatre premiers).

Attendons, d’y voir plus clair, mais quelle déception, dans le chef-lieu audois !

Michel Sawas



#52 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 05 November 2013 - 02:57 PM

Le FCL XIII sera-t-il présent dans le quatuor de tête ?

Le 05 novembre à 6h00 par Alain Revello lindependant.fr

le-fcl-face-a-palau_359927_516x343.jpgLe FCL face à Palau. PHOTO/NDB

Terminer à l'une des quatre premières places, à l'issue de la 1re phase du championnat est l'objectif de tous les clubs. Les avantages de ce carré sont trop importants pour être négligés. A la 5e journée, il est encore difficile de se faire une idée pour savoir quels seront les élus. Les présidents du FCL XIII ont fixé cet objectif. Pourra-t-il être tenu ?

Possible, mais pour cela ils vont devoir cravacher ferme car les Lézignanais n'ont pas totalement convaincu. Avec deux défaites, à l'extérieur il est vrai, et trois victoires à domicile, ils occupent actuellement la 4e place. Ces succès, face à des équipes dites inférieures, n'ont guère été probants, en effet, Avignon, Villeneuve et Palau ont mis Lézignan en difficulté à domicile. La 2e partie de cette phase sera plus que délicate. Les ténors comme Toulouse, Limoux et Carcassonne viendront au Moulin et les déplacements dans le Lot-et-Garonne, dans la cité des Papes ou à Palau n'auront rien d'une partie de plaisir. Pourtant des victoires à l'extérieur sont impératives pour finir dans le carré qui jouera la qualification pour les 1/2 finales directes.

Les quatre derniers seront opposés à des équipes d'Elite 2 et se battront pour les barrages. Recettes et intérêt de la compétition en sont donc les enjeux. Le public du Moulin sera sans aucun doute plus passionné par la réception des ténors de l'Elite 1 que par l'accueil d'Albi, Villefranche-de-Rouergue ou Baho. Un championnat plus difficile que prévu.

 

Michel Taillefer 50 ans Escales :  Tout est possible. La première phase devrait normalement bien se terminer pour nous. On est à la 4e place, si on n'a pas de casse, on peut s'assurer ce classement. Notre bonne marche peut durer puisqu'on est capable d'aller s'imposer à l'extérieur. Depuis le début toutes les rencontres se jouent à pas grand-chose. Cela montre que tout est possible. Toulouse devrait à mon avis finir en tête et les lézignanais devraient être second.

Lucien Bras 66 ans Lézignan : Je suis persuadé que nous serons dans le carré final. Mais pour cela on devra aller chercher au moins deux victoires à l'extérieur. L'équipe me semble avoir la capacité de le faire. Même si nos matches à domicile n'ont pas été toujours parfaits, il ne faut pas oublier qu'à Toulouse ou encore à Limoux on a réalisé des gros duels. N'oublions pas non plus qu'on est encore au début de la saison et qu'on va progresser.

Nicolas Fabry 46 ans Lézignan :

Je n'ai pas vu tous les matches, mais le FCL est une équipe qui a du cœur. Par contre face à Palau, j'ai vu beaucoup de jeunes issus de l'école de rugby ou, formés dans les clubs voisins. Ça, c'est une excellente chose. On n'a peut-être pas une grosse équipe, elle manque un peu de gabarit et de densité physique, mais elle a du cœur et elle mouille le maillot. Avec la volonté, je suis sûr qu'elle peut y arriver. Limoux aussi devrait y être, même s'il faut voir dans la durée.

Wielfried Mata 41 ans Conilhac : Les "vert et blanc" peuvent terminer dans les deux premiers. J'ai assisté à presque tous les matchs. Cela me conforte dans cette idée même si on se rend compte que les équipes sont proches les unes des autres. Sur n'importe quel match, il peut y avoir des surprises. On l'a vu face à Palau où ça se joue à pas grand-chose. Toutes les équipes sont à prendre au sérieux, les matches seront tous compliqués.



#53 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 18 November 2013 - 06:07 AM

Rugby XIII. Limoux taille patron

 

Publié le 17/11/2013 à 10:06201311171312-full.jpg

Les Limouxins n'ont pas lâché le morceau jusqu'à la victoire./Photos DDM

zoom.png

A Toulouse, Limoux s’est imposé à l’issue d’une excellente seconde période. C’est le troisième voyage victorieux des Limouxins.

Après les succès à Saint-Estève-XIII catalan (24-20), Palau (48-8), le XIII limouxin est revenu victorieux de son voyage en terre toulousaine. Outre, la victoire, les Audois ont également privé leurs rivaux de la Garonne du point du bonus défensif. A deux minutes du terme, un drop de Mickael Murcia a permis à sa formation de posséder un écart de treize unités (29-16). Le score et l’écart sont certes flatteurs. Mais, cette victoire n’est pas tombée comme un fruit mur dans le panier audois. En première période, Limoux a été mis sous pression et en difficulté au tableau d’affichage (6-12).

Le carton jaune de Masselot

Dans ce débat serré, compliqué aussi par la pluie qui a sévi tout au long de la rencontre, les Limouxins ont bénéficié d’un petit coup de pouce: un carton jaune infligé au troisième ligne toulousain Samy Masselot (47e) a modifié le cours de cette rencontre. En supériorité numérique, Limoux ne s’est pas privé d’exploiter son surnombre. En sept minutes, les attaquants de la Haute-Vallée ont planté trois banderilles pour un score de (24-12) avant l’heure de jeu. Euphoriques, les Limouxins n’ont pas lâché le morceau jusqu’au terme de la rencontre. Une victoire qui a comblé particulièrement le capitaine et homme du match, Mickael Murcia: «Nous avions bien préparé ce déplacement. Nous nous étions fixés comme objectif la victoire afin de consolider notre première place. Ce soir, nous réalisons une excellente seconde mi-temps. La trêve de quinze jours ne nous a pas tellement perturbés». La seule ombre au tableau, c’est la blessure aux cervicales de Mathieu Almarcha, qui sera certainement absent lors de la réception de Saint-Estève-XIII catalan.

Fiche

Toulouse 16 - Limoux 29

A Toulouse (Stade des Minimes). Mi-temps: 6-12.

Arbitre : Vincent (Midi-Pyrénées). 1781 spectateurs.

Limoux : 4E Mayans (29e), Théresin ( 50e), Taylor ( 53e), Filipo ( 57e), 4T, 2 P (62e, 73e), 1 D Murcia (78e).

Toulouse : 3 E Minga (9e), Nies (32e), White (71e), 2 T Couturier (10e), Kheirallah (33e).

Carton jaune : Masselot ( 49e).

Limoux- Taylor ; Théresin, Peacok, Mayans, B Almarcha ; (o) A Albérola, (m) Murcia (cap); Hérold; Filipo, M Almarcha; Temata, M Albérola, Temata. Sont entrés en jeu ; Ferriol, Laurent, Teixido, Reffle.

Toulouse- Maurel ; Minga, Orméno, Quintilla, White ; (o) Ford, (m) Kheirallah ; Wood ; Couturier, Planas (cap) ; Barthau, Kriouache, Gout. Sont entrés en jeu; Moliner, Nies, Boyer, Masselot.

Evolution du score : 6-0, 6-6, 12-6/ 12-12, 12-18, 12-24, 12-26, 16-26, 16-28, 16-29.

L’homme du match : Mickael Murcia (Limoux).

La note du match : 12 /20.

D.N. ladepeche.fr



#54 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 22 November 2013 - 06:08 PM

Lézignan retrouve la compétition avec Toulouse

 

 

Publié le 22/11/2013 à 08:16 ladepeche

201311221975-full.jpg

Pierre Nègre et ses coéquipiers auront un sacré challenge à relever./Photo DDM Walter Desplas.

zoom.png

À Lézignan. Dimanche à 15 h 15, Lézignan reçoit Toulouse pour le début, de la phase retour du championnat de France Elite 1 de rugby à XIII.

Les hommes d’Aurélien Cologni ont dû patienter une semaine de plus avant de retrouver le chemin de la compétition, en effet le week-end précédent ils n’ont pas pu jouer le derby à Domec pour cause d’intempéries (le rattrapage aura lieu le week-end des 21 et 22 décembre). Pour mémoire les Lézignanais restent sur une victoire difficile au Moulin devant les étonnants promus de Palau le week-end des 19 et 20 octobre, dimanche pour la réception de Toulouse les coéquipiers de Pulu et Benausse auront connu une trêve forcée de plus d’un mois. Les Toulousains qui visent l’accession en SuperLeague à plus ou moins long terme sont devant Lézignan au classement, mais Lézignan accuse deux journées de retard. Le TO sera tout de même un sacré client et fait partie des équipes aptes à jouer les trois premières places au même titre que Lézignan d’ailleurs. Les Haut-Garonnais ont réalisé des performances parlantes en allant par exemple signer un prometteur match nul à Villeneuve, mais il y aussi le cinglant 50-8 infligé à Avignon. En revanche le week-end précédent les Toulousains ont subi un sérieux coup d’arrêt en s’inclinant sur leur herbe devant Limoux qui est désormais seul leader. Une défaite à double tranchant, qui peut forcer les Toulousains à venir gommer cet échec coûte que coûte en venant chercher une victoire au Moulin face à une équipe en manque de compétition et qui peut souffrir sur la fin de match ou alors les plonger en plein doute et amorcer le début d’une série difficile. Même si la préparation des Lézignanais a été adaptée pour maintenir le rythme et la motivation, on sait que rien ne vaut la compétition pour arriver à ce résultat. Lézignan ne peut pas se permettre de perdre à la maison s’il veut prétendre aux premières places, le duel promet d’être intense au Moulin dimanche.

Voici la composition probable de l’équipe : Duggan, Poggi, Calégari (ou Michau), Stacul, Piquemal, Carrère, Benausse, Pulu, Boudebza, Griffi, Cooper, Tisseyre, Lignières. Remplaçants, Tost, Nègre, Lézina, Ferret.

La Dépêche du Midi



#55 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 23 November 2013 - 07:57 AM

Poule Elite 1 – 8ème journée : Les pronos de Rémy MARGINET (Palau XIII Broncos) ffr13.com

Avec une seule défaite lors de leurs 4 derniers matchs, Palau s’est fait une place dans cette Poule Elite 1 du Championnat de France. Ce week-end, les Catalans reçoivent Villeneuve XIII RL, actuels seconds du classement.  Le demi Palauenc Rémy MARGINET, très en forme en ce début de saison, s’est prêté au jeu des pronostics pour le compte de cette 8ème journée.

A noter que la rencontre AS Carcassonne XIII vs SO Avignon XIII a été reportée, le terrain étant impraticable .

Dimanche 24 novembre

XIII Limouxin 60 % – St. Estève XIII Catalan 40 % à 15h15 au Stade de l’Aiguille

Les Catalans sont obligés de réaliser un gros match s’ils veulent retrouver le haut du tableau. Mais Limoux est très solide cette saison et ils ont l’avantage de jouer à domicile. Je les vois donc vainqueurs.

FC Lézignan XIII  50 % – Toulouse Olympique XIII  50 % à 15h15 au Stade du Moulin

Le TO vient de s’incliner à domicile face à un concurrent direct (Limoux). Ils auront donc à coeur de s’imposer face à Lézignan, mais les Audois feront tout pour prendre leur revanche du match aller (défaite à Toulouse 18 – 6).

Palau XIII Broncos  50% – Villeneuve XIII RL  50% à 15h15 au Stade Georges Vaills

50-50. Villeneuve réalise un bon début de saison et ils voudront confirmer par une victoire ce week-end. Nous avons toutefois l’avantage de jouer à la maison. Le travail devant sera très important. A nous de les contôler pour aller chercher cette victoire.

 

R%C3%A9my-MARGINET-Source-broncos-palau1

Rémy MARGINET – Source : broncos-palau13.com



#56 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 04 December 2013 - 05:44 AM

ASC : "Nous sommes à la dérive", lâche le président Guilhem

Le 03 décembre à 6h00 par Recueilli par B. O. lindependant.fr

guilhem-nous-sommes-a-la-derive_369431_5 PHOTO/Claude Boyer

Le président de l'ASC, Jean Guilhem, croit en un avenir meilleur pour ses Canaris qui occupent l'avant-dernière place de l'Elite. Ses deux entraîneurs ont toute sa confiance

Revenons sur cette correction ramenée de Toulouse samedi (54-8). Comment analysez-vous cette quatrième défaite ? Paradoxalement ce n'est pas une défaite qui m'a mis en colère comme celle concédée à Palau. À certains moments, des joueurs ont montré des choses intéressantes. Sadaoui et Bemba ont été énormes. Nous avons raté ce que nous avons entrepris, et nous avons donné à Toulouse les ballons pour la correction. Il faut dire que nous sortions de six semaines sans jouer, je pense que ça a pesé dans la balance.

L'ASC n'y arrive pas. Avez-vous une explication ? La mayonnaise ne prend pas. Notre jeu n'est pas à la hauteur des ambitions et ce n'est pas une question d'envie ou de relationnel. Les garçons que nous avons ne savent pas bien jouer entre eux.

On vous sent désabusé... Nous sommes à la dérive avec pourtant des joueurs de qualité. Je pense à notre charnière Aïken-Grésèque qui n'est pas performante et puis notre jeu au pied est catastrophique. Je ne me l'explique pas, c'est peut-être un problème de vécu, ils sont peut-être trop tendres, ou alors c'est un problème de personnalité.

Vos deux entraîneurs, Vincent Banet et Jean-François Albert ont-ils encore toute votre confiance ? J'ai créé un choc psychologique après le match de Palau en invitant le directeur sportif, Daniel Sokolow, à prendre du recul. C'était un geste de colère. C'était plus facile que de virer un joueur. Les deux entraîneurs sont dépités, comme tous les dirigeants, sans trop bien comprendre pourquoi. Nous sommes dans une spirale négative mais les deux coaches ont toute ma confiance.

Que manque-t-il alors ? Nous n'avons plus les combattants du doublé réalisé en 2012. Nous sommes aussi orphelins de Luke Swain qui a conduit l'équipe à bout de bras vers les titres. L'an dernier, sans lui, nous avons boité, et cette saison, il nous manque les deux jambes.

Qu'attendez-vous de cette deuxième partie de championnat ? Je ne suis pas pessimiste. Je crois que l'on s'en sortira. Nous avons les moyens et j'espère que le retour de Soubeyras et l'arrivée de notre Papou, Dion Aiye, apporteront quelque chose en plus. Les joueurs ont confiance mais il manque du punch à cette équipe. La venue de Villeneuve samedi soir est peut-être le moyen ou jamais de nous relancer. Jean Guilhem compte sur les arrivées des recrues.



#57 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 06 December 2013 - 07:55 AM

Un psychiatre pour redonner le moral à l'ASC

Le 06 décembre à 6h00 par Guillaume Richard lindependant.fr

un-renfort-inattendu-pour-les-carcassonnUn renfort inattendu pour les Carcassonnais. PHOTO/Archives Ch. Barreau

Inquiets des mauvaises prestations de leurs joueurs, les dirigeants vont faire appel au Dr Denis Ferroul pour leur redonner confiance.

Quelque chose ne tourne pas rond à l'ASC. Après avoir signé en 2012 le premier doublé du club depuis 45 ans, l'équipe semble avoir perdu ce qui faisait sa force. Incapables de tenir tête à Villeneuve ou Palau, les canaris ont subi une humiliation sans précédent à Toulouse (54-8). Certes, les blessures de plusieurs joueurs (Pau, Rouanet, Barrau, Soubeyras) handicapent l'effectif. Et l'impossibilité de recruter un joker médical, que ce soit l'Australien Kite ou le Papou Hayes, n'arrange rien. Mais la mise à l'écart du directeur sportif Daniel Sokolow n'a rien changé.

Face aux difficultés, l'équipe semble abdiquer au lieu de se sublimer. Et le manque d'entrain de certains joueurs est pointé du doigt. "Chaque match de rugby à XIII est un combat, analyse l'entraîneur Vincent Banet. Et un combat, ça se prépare. Peut-être ne le fait-on pas assez ?" Le président Jean Guilhem pointe un autre problème. "Il y a des problèmes d'ego, de personnalités. Certains ont l'impression qu'on leur en demande trop, d'autres qu'on ne leur fait pas assez confiance". Bref, pour pallier à cette faiblesse, "nous avons décidé de mettre un psychologue à disposition des joueurs, annonce Jean Guilhem. Il écoutera leur fragilité, et ça portera ses fruits".

Le descendant d'Ernest Ferroul

"Ça rentre dans l'évolution de l'ASC, conclut Vincent Banet. Aujourd'hui, beaucoup de clubs, dans de nombreuses disciplines, ont un psychologue". C'est même un psychiatre qui interviendra au chevet des canaris, dans les prochaines semaines. Le Dr Denis Ferroul, officie à la clinique Miremont de Badens, le seul établissement privé audois spécialisé dans la psychiatrie.

Pour la petite histoire, le Dr Denis Ferroul est le descendant de l'ancien maire et député de Narbonne, Ernest Ferroul. Originaire du Mas-Cabardès, celui-ci fut surnommé le "Docteur des pauvres" et joua un rôle déterminant lors de la révolte des vignerons du Midi en 1907. Dans un contexte moins brûlant, on souhaite une aussi belle réussite à Denis Ferroul et à l'ASC !



#58 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 08 December 2013 - 08:35 AM

L'ASC XIII relève la tête

 

Publié le 08/12/2013 à 03:49201312081121-full.jpg

La victoire des ascéistes leur ouvre de nouveaux horizons avant le déplacement à Limoux le wwek-end prochain./ Photos DDM,Roger Garcia

zoom.png

Dans un froid de canard, l’ASC s’est rechauffée le cœur hier soir, et a redonné espoir aux supporters, pas très nombreux il est vrai, à cause de la météo. L’équipe carcassonnaise, après ses dernières défaites à Palau (P.O.) et à Toulouse, était attendue au coin du bois et reconnaissons-le , elle s’en est bien sortie. Au terme d’une première mi-temps sérieuse, elle a su gérer son avance au tableau d’affichage par la suite.

D’entrée de jeu, les Villeneuvois, émoustillés par la possibilité de réaliser un «exploit» en terre audoise, se sont rués à l’assaut des locaux, mais très vite ces derniers ont su imprimer un rythme supérieur et, après un coup-franc de Gresèque (11e), ce même Gresèque, à la vista toujours aussi éveillée, a faussé compagnie à la défense adverse pour aller aplatir dans l’enbut (17e). Avec la transformation , il était l’auteur des huit points de son équipe. Dans ce contexte de domination, les Carcassonnais en profitèrent pour rajouter un essai, par Khattabi (33e), sur un judicieux coup de pied à suivre d’Aitken.

De retour des vestiaires, les visiteurs , loin de se décourager, multiplièrent les actions et, à la 51e, ils sont passés près d’obtenir satisfaction. Leur ailier Yakan Besson a lâché le ballon dans l’enbut au moment d’aplatir! Ce chaud épisode passé, et dans une partie qui, soudainement, s’est tendue (échauffourée à la 53e minute), les locaux surent faire montre de maîtrise. Gresèque, calmement, signait un coup-franc (55e), et ce fut Anderson, très en vue hier soir, qui portait l’estocade, à la fin du match (79e), avec un essai que Gresèque transformait. Entre temps, Decarnin avait réussi un coup-franc, mais avec le dernier essai d’Anderson, les visiteurs perdaient le point du bonus défensif.

Carcassonne a bien relevé la tête, ce qui ouvre de nouveaux espoirs, notamment pour le déplacement à Limoux le week-end prochain.Le président Jean Guilhem, en faisant appel à un «psy», a visiblement provoqué un déclic chez les joueurs!

Stade Albert Domec. Hier soir, l’ASCarcassonne XIII a battu Villeneuve: 20-2. M.T: 12-0. Temps froid et sec. Léger vent du Nord. Arbitrage de M.Segura ( Midi Pyrénées). 600 spectateurs environ.

Pour Carcassonne: 3 essais Gresèque (17e), Younès Khattabi (33e), Anderson (79e). 2 T (17e , 79e) et 2 CF (11e, 55e) de Gresèque.

Pour Villeneuve: 1 CF Decarnin ( 69e).

Carcassonne: Guiraud; Grosson, Sadaoui, Younès Khattabi, Mazard; (o)Gresèque; (m) Aitken; Sabri; Canet, Anderson; Bemba, Agullo, Ismaël Khattabi. Sont entrés: Nicol, De La Rosa, Jacquet, Delpech.

Villeneuve: Nicolas; E.Escoder, Chanif, Rousseau, Yakan Besson; (o)Villlegas; (m)Albert; Carrasco; Maria, Moualkia; Bunel, Gauthier, Zava. Sont entrés: Spencer, Decarnin, Patchouth, Bromley.

Evolution du score: 2/0, 6/0, 8/0, 12/0, 14/0, 14/2, 18/2, 20/2.

Michel Sawas ladepeche.fr

Le tournant du match: la 51e minute

 

Publié le 08/12/2013 à 03:50201312081235-full.jpg

Pas de grandes envolées, mais un match sérieux./ Photo DDM, R.G.

zoom.png

On ne dira pas que ce fut un match haletant! Carcassonne a joué sérieux, appliquant les consignes de solidité en défense (aucun essai encaissé, comme le soulignait le co-entraîneur Jean François Albert dans les vestiaires), mais sans grandes envolées. Le tournant du match s’est produit à la 51e minute. Carcassonne menait 14 à 0 et Villeneuve faisait feu de tout bois. Sur une action bien construite, Yakan Besson, leur ailier , s’est retrouvé seul sur son aile droite et il est allé dans l’enbut. Au moment d’aplatir, alors qu’il n’avait aucune pression, il a lâché le ballon.

Cette erreur a porté un coup au moral de ses camarades, qui se sont ensuite énervés, au point de provoquer une échauffourée ( 55e), à contresens du déroulement de la partie. En perdant le bénéfice de revenir à la marque par cette essai «tout fait», les Villeneuvois sont passés à côté. En marquant à ce moment de la rencontre, ils pouvaient reprendre espoir et faire douter leurs adversaires, dont on sait qu’ils sont vite désarçonnés. La loi du sport en a décidé ainsi, Besson a raté le coche et les locaux, tout surpris de cette bévue, ont retrouvé force et vigueur. On a vu les Carcassonnais se regrouper autour de leurs avants, et Teddy Sadaoui, en capitaine courageux, a su redonner une impulsion à ses troupes.

Finalement, le résultat est là. Carcassonen revient dans la course, et si l’ASC confirme en gagnant ses deux matchs de retard, elle reviendra dans le peloton de tête.

M.S.



#59 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 08 December 2013 - 08:36 AM

Elite 1. Le TO stoppé dans son élan

 

 

Publié le 08/12/2013 à 03:50 ladepeche.fr

Surprenante défaite des Toulousains en Avignon 201312081233-full.jpg

Le TO a rechuté./ Photo DDM, archives Didier Pouydebat

zoom.png

C’est une contre-performance. pour les Toulousain. La faute à une surprenante formation d’Avignon qui a joué encore un mauvais tour à la formation de Gilles Dumas.

«Sur ce match, on ne sait pas laquelle des deux formations est dernière du classement,» lâchait d’ailleurs le technicien toulousain au coup de sifflet final.

Les premières intentions de match devaient être à l’actif des Avignonnais qui tentaient de surprendre la défense toulousaine. Mais celle-ci veillait au grain et devait même ouvrir le score sur une percée de Sébastien Planas. Ford écartait au large pour servir Minga en coin. Couturier passait la transformation (0 à 6). Défaillant dans la maîtrise du cuir avec un Mark Kheirallah très discret, le TO balbutiait son rugby et devait commettre des fautes pour le plus grand bonheur des locaux. Tony Gigot ne laissait pas passer l’aubaine en expédiant un coup de pied dans le dos de Minga pour Liguoro.

L’ailier «papal» devait récidiver. Suite à un nouveau coup de pied, le rebond capricieux trompait la vigilance de Minga puis ce fut au tour d’Arnaud d’entrer à son tour sous les perches (18 à 6).

Mais en fin de première période, sous l’impulsion de Ford, Toulouse allait combler son retard avec un essai de White, suite à une passe dans le dos de Couturier, puis par ce roublard de Kriouache au ras du tenu (18 à 18).

À la reprise, les joueurs de Gilles Dumas s’ouvraient les portes de l’en-but sur une percée de Ormeno, mais Kriouache tergiversait beaucoup trop.

La sanction était immédiate. Sur la récupération, Tony Gigot se faisait la malle. En soutien, Arnaud fixait son vis-à-vis pour ouvrir le chemin de l’en-but à Romano (22 à 18). Un essai qui allait laisser des traces. Quatre minutes après, sur un coup de pied de Gigot, Liguoro, d’une claquette, envoyait Romano à l’essai. Arnaud engrangeait deux points de plus sur pénalité (28 à 18).

L’essai de Planas n’était qu’un feu de paille. Toulouse semblait avoir accusé le coup depuis bien longtemps. Le drop de Gigot sonnait le glas pour Toulouse.

Fiche

Avignon 29 - Toulouse olympique 22

MT : 18-18. Arbitre : M. Gallego.

Vainqueurs : 5 E Liguoro (12, 24), Arnaud (32), Romano (45’, 48); 3 T (12, 24 32) et 1 P (58) Arnaud ; 1 D Gigot (69).

Vaincus : 4 E Minga (8), White (35), Kriouache (38), Planas (63) ; 3 T Couturier (8, 35, 38).

SO AVIGNON : Arnaud, Liguoro, Yaha, Romano, Ruh, Bissière, Gigot, Caganc, Nasso, Clément, Pourret, Comtat, Penesé, Goudemand, Durandal, Guigue, Kachaou.

TOULOUSE OLYMPIQUE : Maurel, Minga, Ormeno, Quintilla, White, Ford, Kheirallah, Masselot, Nies, Boyer, Planas, Wood, Couturier, Kriouache, Moliner, Vunakece, Gout.

E.Mader



#60 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 08 December 2013 - 10:38 AM

Saint-Estève-XIII Catalan/Palau: sur un air de revanche

Le 08 décembre à 6h00 par Bruno Onteniente LINDEPENDANT.FR

la-victoire-au-match-aller-avait-ete-un-La victoire au match aller avait été un détonateur dans la saison de Palau. PHOTO/Archives Michel Clementz

Entre St-Estève-XIII Catalan qui veut laver l'affront du match aller et un Palau en pleine ascension, le derby promet d'être musclé. Le promu palauenc est la bonne surprise de cette première partie de championnat. À Georges-Vaills, la bande à Touxagas a réussi à faire tomber tour à tour, Saint-Estève-XIII Catalan, Carcassonne et Villeneuve. A l'extérieur, après avoir ramené les deux points du nul d'Avignon, l'équipe a failli faire un énorme coup à Limoux. Contre toute attente, Palau est dans la place. La formation a gagné le respect de ses adversaires. Lesquels ne peuvent plus se permettre de prendre l'équipe à la légère. Le président des 'Baby Dracs', Gérard Caillis préfère se concentrer sur ses protégés : "Nous sommes tous encore sous la déception du match aller. Mais l'équipe a retrouvé une âme contre Villeneuve et en suivant. Le groupe est serein et nous allons montrer le vrai visage de la réserve des Dragons, c'est ce que tout le monde veut. Je suis confiant". Si le coach Steve Deakin a été absent toute la semaine pour raisons familiales, c'est Jérôme Guisset qui sera sur le banc de touche cet après-midi pour mener le groupe. Un ensemble qui s'appuiera sur le retour de Jean-Philippe Baille au centre de l'attaque et sur la présence de Margalet, Springer, Robin, Joan Guasch et Ahalalou, les cinq stagiaires qui s'entraînent au quotidien avec les Dragons Catalans. Face à une équipe locale remontée et qui se veut confiante, Palau est prêt à entrer dans l'arène. Et malgré une nouvelle cascade de blessés, le promu garde le cap à l'instar de son entraîneur Patrick Torreilles : "Certes, nous avons des blessés, mais ça fait un mois et demi que c'est comme ça. Nous n'avons que deux piliers de métier mais ceux qui jouent font le travail, alors on n'en parle pas. Nous gardons toujours une grosse ossature et ça nous permet d'être compétitifs".

. Palau avec Djalout

Mais 'Toto' qui ne compte plus les derbys qu'il a disputé dans sa carrière sait aussi que ce match est particulier : "Ils vont être revanchards et ils seront très motivés, tant mieux, au moins nous serons pris en considération. Mais la pression n'est pas sur nos épaules en terme de résultat, ce qui n'enlève rien au fait nous serons prêts à jouer un derby avec tout ce que cela représente". Après la blessure du meneur de jeu Munoz, c'est Terrado qui est mis au repos. Le joueur est préservé pour la réception de Lézignan. C'est donc pour la première fois Jérémy Grau qui va évoluer à l'ouverture, lui, l'ancien de la maison UTC. À ses côtés, la première apparition de la saison du trois-quarts centre Nabil Djalout. Le joueur sera l'un des attractions de l'après-midi tout comme le pilier Rieux et les deux ailiers Buche et Belkhiri. Des joueurs désireux d'en mettre plein les yeux dans ce derby. L'occasion d'un choc entre les deux voisins catalans ou les questions de suprématie, d'ego et de vengeance personnelle se mêleront durant quatre-vingts minutes.






0 user(s) are reading this topic

0 members, 0 guests, 0 anonymous users