Jump to content


TotalRL.com Shop Alert: Last Ordering Date for Free Pre-Xmas Delivery within UK: 2pm Thursday 18th December!!
Rugby League Yearbook 2014/15 The Forbidden Game League Express League Express Gift Card Rugby League World Rugby League World Gift Card
Buy Now £14.99 / Kindle Buy Now £14.99 / Kindle Print / Digital Subscription Gift Cards Print / Digital Subscription Gift Cards



Photo
- - - - -

Dragons Catalans saison 2014


  • Please log in to reply
98 replies to this topic

#61 moin eric

moin eric
  • Facebook
  • 5 posts

Posted 11 June 2014 - 10:54 AM

Très belle initiative des deux clubs, et je trouve les deux maillots du plus bel effet . :biggrin: 

 

 

 

 

 

 

 

A+Eric71. :good:  :good: 



#62 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 21 June 2014 - 05:30 AM

Dragons Catalans : Thomas Bosc a tapé dans le 1000 !
Vendredi 20 juin 2014 à 19h33
Le joueur des Dragons Catalans a réalisé l'exploit samedi dernier de passer la barre des mille points inscrits en Super League. L'occasion de faire le point sur une magnifique carrière et une vraie histoire d'amour entre un joueur et son club avant le match des Dragons contre Hull FC (ce samedi 18 heures)

Thomas Bosc, joueur des Dragons Catalans  © Radio France - Cyrille Manière

Et si les Dragons avaient un visage ? Les traits de Thomas Bosc pourraient largement être repris pour le dessiner. Un immense fidéle à l'humilité démesurée. Rien que l'évocation de l'immense performance de la barre des mille points franchis en Super league lui déclencherait un sourire presque gêné. Cet essai a fait lever Brutus contre Saint-Helens tant la portée était grande. Plus que la grandeur du record, "l'anecdote" permet de mettre sur le devant de la scène ce fidèle de la première heure des Dragons.

spacer.png

Thomas Bosc : "cet essai résume ma carrière"  

 

Le football a été sa première passion. Bien sûr, très vite le rugby est arrivé que ce soit au collège à Saint-Estève ou en sport-études au lycée à Carcassonne. Le rugby ne l'a plus lâché. "J'ai ensuite eu la chance de pouvoir intégrer l'UTC. J'ai un peu suivi tout ce qui pouvait l'être dans le rugby à XIII puis les Dragons sont arrivés, ce qui a été une chance. Mais, à la base, c'est clair, je ne pensais vraiment pas faire une carrière de professionnel dans le rugby à XIII".

"Quand j'étais petit, je voulais faire du foot"

 

Thomas Bosc, joueur des Dragons catalans  © Radio France - Cyrille Manière

spacer.png

Thomas Bosc : "je suis content de ma carrière"  
 

Si Thomas Bosc ne rêvait pas de carrière professionnelle à XIII c'est tout simplement que l'exemple de proximité n'était pas là. Tout l'inverse d'aujourd'hui. Il sait que les Dragons font rêver les petits treizistes, ce qui leur donnent le devoir d'être exemplaires !

spacer.png

Thomas Bosc : "on doit servir d'exemple"  
 

 

 

Qu'est ce qui fait avancer Thomas Bosc ? La gloire ? sûrement pas ! S'il se souviendra toute sa vie de cet essai qui lui a fait passer la barre des mille points, il a du mal à se rappeler des grands moments personnels en Super league. Il reste surtout fier d'avoir franchi cette barre par le biais d'un essai et non d'un coup de pied. "Les supporters pourraient même croire que j'ai fait exprès de manquer mes coups de pied avant d'inscrire l'essai des mille points" sourit-il.

Ses premiers points ? Ses plus beaux points ? Thomas Bosc fouille dans sa mémoire..

spacer.png

Les souvenirs de Thomas Bosc
 

Une nouvelle fois Thomas Bosc va revêtir le maillot des Dragons ce samedi contre Hull FC. Ce maillot collé au corps et au coeur qui lui sert de moteur. Des pénalités, des essais, il en marquera d'autres car l'aventure est loin d'être terminée !

Thomas Bosc avant Dragons - Hull FC

Une semaine après l'éclatante victoire des dracs contre Saint-Helens, il va falloir confirmer contre Hull FC. Les Catalans ont l'occasion de distancer quelques concurrents à la qualification et de rester au contact des six premiers du classement. Pour cela, il faudra bien sûr rééditer la performance de samedi dernier. Les dracs espèrent aussi enfin vaincre cette équipe de Hull FC qui a pris le visage de la bête noire des catalans depuis un an.

spacer.png

Thomas Bosc : "A nous de les contrer rapidement"  
 

 

 



#63 moin eric

moin eric
  • Facebook
  • 5 posts

Posted 21 June 2014 - 05:32 PM

C'est bien parti, même si Hull FC vient de marquer deux essais ! ....

 

 

 

 

 

 

A+Eric71.



#64 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 25 June 2014 - 01:25 PM

Dragons Catalans : Dureau finira la saison aux Sydney Roosters

Le 25 juin à 13h13 par Bruno Onteniente lindependant.fr

dureau_429546_516x343.jpg?v=1

Scott Dureau refoulera bien un terrain de rugby en 2014. Mais ce ne sera pas en Super League. En effet, le demi de mêlée des Dragons Catalans a été prêté aux Sydney Roosters jusqu'à la fin de la saison. 

Victime d'une rupture du tendon du biceps en février dernier, le meneur de jeu a été "mis au repos" par le staff perpignanais, qui s'est d'ailleurs attaché les services d'un joker (Sam Williams) pour le remplacer. L'objectif : que Dureau soit opérationnel pour sa dernière année de contrat (2015). 

 

Mais l'Australien avait envie de rejouer au plus vite. Et son agent (David Riolo) a activé les pistes. Et si quelques sources l'annonçait du côté de Hull FC, Trent Robinson, son ancien coach aux Dragons et désormais à la tête des Roosters, s'est jeté sur l'occasion. Une opportunité en or pour Dureau qui retrouve donc la NRL, son mentor, mais aussi son ancien capitaine Rémi Casty.



#65 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 25 June 2014 - 05:40 PM

Le bon coup des Dragons Catalans

 

Publié le 23/06/2014 à 07:50201406231246-full.jpg

Le bon coup des Dragons Catalans

zoom.png

Les Dragons ont réussi leur coup en prenant le dessus sur un adversaire direct pour la qualification.

Mais les Catalans se sont compliqués la tâche, ne parvenant pas après la pause à asseoir leur domination.

En effet, sous la chaleur, les Dragons prennent très vite la tête des opérations et du tableau d'affichage avec deux essais signés Escaré et Oldfield. Juste avant la pause, Garcia en force permet aux Dragons de mener 16 à 4.

Mais les Dracs commencent ensuite à se montrer maladroits. Il faut dire que l'équipe a été rajeunie au dernier moment avec les forfaits de Paea, Elima et Anderson blessé pendant l'échauffement.

Ce match a aussi été l'occasion de voir à l'œuvre Sam Williams, la dernière recrue de l'équipe. L'Australien n'a joué que quinze petites minutes et au talonnage, un poste inhabituel.

Les Dragons ont donc joué à se faire peur. Mais Laurent Frayssinous a donc fait part de son sentiment partagé à l'issue des débats : «L'objectif était les deux points, c'est fait. Maintenant je ne vais pas faire la fine bouche non plus on a pris 19 points sur les 24 possibles lors des douze dernières journées. Mais c'est vrai que nous avons déjoué pendant les vingt-cinq dernières minutes. Je viens de dire aux joueurs que c'était dommage, car on s'est mis le feu tout seul».

L'encadrement devrait récupérer Elima et Paea dimanche prochain à Leeds avec un point d'interrogation pour Louis Anderson. Par contre Pélissier reviendra dans le groupe après avoir purgé son match de suspension. Pour coach Frayssinous il y aura un gros coup à faire : «Nous n'avons jamais gagné à Leeds mais cette équipe peut entrer dans l'histoire, je crois qu'ils sont capables de le faire, nous partirons en tout cas avec cet état d'esprit».

Les Dragons, toujours septièmes, possèdent désormais cinq points d'avance sur Hull FC à dix journées de la fin de la phase régulière.

Dragons 20- Hull FC 16

9884 spectateurs; arbitre : Phil Bentham.

MT : 16-4.

Pour les Dragons : 5 essais Escaré (12) Oldfield (17) Garcia (37) Millard (46, 59), 2 T Bosc (13, 38).

Pour Hull FC : 3 essais Ellis (35), Yeaman (61), Shaul (64), 2 transformations Rankin (62, 65).

DRAGONS. Escaré - Oldfield, Pomeroy, Duport, Millard - (o) Pryce, (m) Bosc - Simon, Henderson, Lima - Taia, Whitehead - Baitieri. Sont entrés : Mounis, Bousquet, Garcia, Williams.

Marlyne Marmod  ladepeche.fr


Edited by Philippe Barrau, 25 June 2014 - 05:41 PM.


#66 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 27 June 2014 - 01:55 PM

Leeds vs Dragons : le groupe des 19

datPhoto1_53ad663316023_.jpg
Leeds vs Dragons : le groupe des 19

Laurent Frayssinous a dévoilé le groupe des 19 joueurs qui prépareront le déplacement à Leeds ce dimanche 29 Juin à 16h au Headingley Carnegie Stadium, match pour le compte de la 18ème journée de Super League.

Les Dragons, qui restent sur une série de 5 matchs sans défaite comptent bien mettre fin à 9 saisons sans victoire à Leeds. En effet, Headingley reste le seul stade de Super League sur lequel les Dragons ne se sont jamais imposés depuis leur entrée en compétition en 2006.

Le staff catalan peut compter sur les retours d'Olivier Elima et Louis Anderson après leurs blessures et sur Eloi Pelissier ayant purgé son match de suspension. Thomas Bosc pour sa part étant laissé au repos.

Le match sera à suivre en direct sur France Bleu Roussillon.

 

Le groupe des 19

2 Morgan Escaré
3 Leon Pryce
4 Ben Pomeroy
5 Michael Oldfield
8 Olivier Elima
9 Ian Henderson
10 Jeff Lima
11 Zeb Taia
12 Louis Anderson
13 Greg Mounis
16 Eloi Pelissier
17 Elliott Whitehead
18 Daryl Millard
21 Julian Bousquet
24 Jason Baitieri
25 Vincent Duport
26 Damien Cardace
29 Benjamin Garcia
34 Sam Williams

 

catalansdragons.com



#67 moin eric

moin eric
  • Facebook
  • 5 posts

Posted 27 June 2014 - 03:12 PM

Il faut éspérer une première victoire, contre les Rhinos de Leeds pour les Dragons Catalans .

 

 

 

 

 

 

 

 

A+Eric71. :biggrin: :biggrin:



#68 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 29 June 2014 - 05:59 PM

Défaite cruelle pour les Dragons

 

datPhoto1_53b035fdb0bb4_.jpg
Défaite cruelle pour les Dragons

Leeds Rhinos (14) 32
T : Ryan Hall, Ben Jones-Bishop, Josh Walters, Joel Moon 2, Carl Ablett
G : Liam Sutcliffe 4
DG :

Dragons Catalans (20) 31
T : Morgan Escaré, Zeb Taia 2, Eloi Pelissier, Daryl Millard
G : Sam Williams 5
DG : Morgan Escaré

 

Les Dragons peuvent avoir des regrets suite à leur défaite 32 à 31 sur la pelouse de Leeds. Les hommes de Laurent Frayssinous ne sont jamais passés aussi près d’une victoire au Headingley Stadium et devront encore patienter avant de décrocher leur premier succès de leur histoire sur la pelouse des Rhinos. La victoire semblait acquise suite au drop de Morgan Escaré dans les dernières minutes du match mais une ultime pénalité de Sutcliffe après la corne privait les Catalans de l’exploit.

 

Les Dragons rentraient rapidement dans le vif du sujet et trouvaient la solution sur leur première action, Morgan Escaré ouvrant la marque après deux minutes de jeu suite à un bon travail de Leon Pryce.

Mais les Rhinos concrétisaient un temps fort par l’intermédiaire de Ryan Hall après 9 minutes de jeu.

Sam Williams donnait un peu d’air aux Catalans peu après le quart d’heure de jeu en réussissant sa tentative de pénalité mais un contre assassin de 90 mètres de Ben Jones-Bishop permettaient aux Rhinos de revenir à égalité.

Sam Williams était à nouveau décisif en envoyant Zeb Taia à l’essai après 23 minutes puis Eloi Pelissier à la demi-heure de jeu. Mais les Dragons, irréprochables jusqu’à présent, laissaient Leeds recoller au score peu avant la mi-temps en enchaînant fautes et erreurs. Une occasion que les Rhinos ne laissaient pas filer en rajoutant un essai à deux minutes de la pause signé Josh Walters.

Les Catalans attaquaient fort la deuxième période et étaient récompensés de leurs efforts grâce à un nouvel essai, en force, de Zeb Taia.

Mais Joel Moon puis Carl Ablett sanctionnaient l’indiscipline catalane en rajoutant deux essais, permettant aux Rhinos de revenir à égalité à l’heure de jeu.

Leeds prenait l’avantage pour la première fois du match à un quart d’heure de la fin suite à une interception de Joel Moon sur une passe sautée de Leon Pryce mais l’ouvreur catalan se rachetait à 10 minutes de la fin en envoyant Daryl Millard à l’essai.

Morgan Escaré réussissait sa tentative de drop à 3 minutes de la fin mais Sutcliffe, malheureux dans son jeu au pied aujourd’hui, offrait la victoire aux siens après la corne en réussissant sa pénalité.



#69 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 01 July 2014 - 04:08 PM

Dragons : Leon Pryce en partance vers Hull FC

Le 01 juillet à 6h00 par B. O. lindependant.fr

leon-pryce-en-partance-vers-hull-fc_4318

En fin de contrat avec les Dragons Catalans, Leon Pryce devrait s'engager avec le club de Hull FC. Le demi d'ouverture évolue depuis novembre 2010 au sein de la franchise roussillonnaise.

Le club confirme le départ de Leon Pryce à Hull FC à la fin de la saison 2014. Le demi d’ouverture anglais, arrivé à Perpignan en 2012, a disputé 68 matchs de Super League et inscrit 15 essais sous le maillot catalan.

 

« J’ai réellement aimé mes trois années en France, ça a été une expérience fantastique. Je voudrais remercier les supporters catalans pour leur soutien. Je tiens maintenant à terminer cette saison en beauté avec l’équipe. » déclarait Leon Pryce.

Agé de 32 ans, il entamera l’an prochain sa 18ème saison de Super League. Auteur de 165 essais en 392 matchs de Super League avec Bradford, Saint-Helens puis les Dragons, il possède l’un des plus beau palmarès de la compétition, ayant remporté quatre fois la Super League, cinq fois la Challenge Cup et quatre World Club Challenge. L’ancien international britannique poursuivra donc sa carrière dans son pays natal.

« Leon a fait franchir à l’équipe un nouveau palier depuis son arrivée et durant les moments difficiles au cours des dernières saisons, il a toujours amené à l’équipe ses qualités, son esprit de compétition et son sens du travail. Il a su partager son expérience avec les nombreux jeunes joueurs dans le groupe. » déclarait Laurent Frayssinous, l’entraîneur catalan avant de conclure : « Il sera toujours le bienvenue dans le sud de la France et je souhaite à Leon, sa femme Carly et ses enfants William et Lily beaucoup de bonheur dans leur nouveau challenge. » « Leon a passé trois saisons aux Dragons et restera parmi les grands joueurs qui auront marqué l’histoire de notre club. Nous lui souhaitons le meilleur pour la suite de sa prestigieuse carrière. Merci Leon ! » ajoutait le Directeur Général du club Christophe Jouffret.



#70 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 03 July 2014 - 07:15 AM

Dragons Catalans: Pryce parti, les grandes manoeuvres commencent à la charnière pour 2015

Le 02 juillet à 01h06 par M. T. lindependant.fr

leon-pryce-partant-pour-hull-fc-qui-prenLeon Pryce partant pour Hull FC, qui prendra l'ouverture en 2015 aux Dragons Catalans?

Le départ de Leon Pryce a sonné le début des grandes manœuvres côté catalan en vue de la saison 2015. Et si le recrutement progresse naturellement au compte-gouttes (prolongation d’Eloi Pélissier, arrivée imminente de Willie Tonga), la perte de “King Leon” est synonyme de possible remaniement à la charnière.

Seules certitudes : Scott Dureau, prêté aux Sydney Roosters jusqu’à la fin de la saison, bénéficie d’une dernière année de contrat. Sauf revirement de situation, le demi australien sera toujours Catalan en 2015. Reste à savoir s’il retrouvera son niveau de jeu et, de fait, une place de titulaire à la mêlée. Dans le cas contraire, et comme cette saison, il lui faudra trouver un remplaçant. Qui pourrait bien être Sam Williams.

 

Enrôlé jusqu’à la fin de l’exercice, l’ancien demi des Dragons de Saint-George/Illawarra dispose d’une option pour la saison prochaine. Et s’il réédite le même type de performance que face à Leeds (deux passes décisives, 5/6 dans les tirs au but), les Dragons pourraient bien être tentés de la lever.

Dernier larron, Thomas Bosc. En fin de contrat, le demi historique de la franchise catalane a toujours su tirer son épingle du jeu malgré une rude concurrence et des dirigeants pas toujours tendres avec lui. L’étiquette de “joueur français de Super League” plaide également en sa faveur. Un élément qui symbolise parfaitement le choix qui se présente aux Dragons : soit partir sur un nouveau cycle. Soit faire confiance aux hommes de la maison. Réponse ces prochaines semaines.



#71 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 01 August 2014 - 06:36 AM

Dragons Catalans : "un esprit conquérant" pour Thomas Bosc

Le 01 août à 6h00 par M. T. lindependant.fr

bosc-la-coupure-m-a-fait-du-bien_442167_Bosc : "La coupure m'a fait du bien". PHOTO/Photo Michel Clementz

Après cinq matches au placard, Thomas Bosc revient à la mêlée.

L'arrivée de Sam Williams a fait un malheureux : Thomas Bosc. Un peu cruel, en fait, de mettre 'Bosco' au placard, notamment après le succès-référence face à Saint-Helens (42-0), la victoire face à Hull FC (20-16), et cette barre mythique des 1 000 points inscrits enfin franchie qui font de lui le meilleur marqueur de l'histoire des Dragons Catalans.

D'où cet enchevêtrement de sentiments : "Il y a un peu de tout : de l'amertume parce que tu ne joues pas, confie-t-il. Je suis professionnel, c'est mon job et quand tu ne joues pas, tu es toujours en colère. Mais je sais aussi que ça m'a fait du bien, pour le corps, les jambes et la tête aussi. J'arrive vraiment avec un esprit conquérant".

Laurent Frayssinous avait annoncé vouloir se faire une idée bien précise du potentiel de Sam Williams (le joker de Scott Dureau) avant les play-off. Il est aussi resté fidèle à sa ligne de conduite en disant que 'Bosco' aurait de nouveau une chance. Thomas Bosc également.

Surtout que le moment semble propice à son retour : "A Huddersfield, j'ai senti un groupe vexé. Mais ce n'est pas à ce moment-là de la saison qu'il faut craquer. On a la chance de recevoir Warrington, ça fait partie des grosses équipes et de celles qu'on risque de rencontrer en play-off. On a la chance de pouvoir rebondir vite. Pour moi aussi, ça va être un bon test. A moi de prouver de quoi je suis capable".



#72 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 01 August 2014 - 11:47 AM

Dragons Catalans : un seul chemin mène à Brutus

Le 01 août à 6h00 par Matthieu Terrats lindependant.fr

a-l-aller-le-bondissant-michael-oldfieldA l'aller, le bondissant Michael Oldfield et les Dragons avaient baissé pavillon 42-10. PHOTO/Photo Varley Agency

Pour entretenir l'infime espoir de recevoir en play-off, les Dragons doivent l'emporter ce soir face à Warrington (21 h à Brutus), 5e et demi-finaliste de la Cup. Un match à quitte ou double.

Un pari osé que de prendre la route un week-end de chassé-croisé. Certes, quelques fois, ça passe. Crème. Limpide. Mais au moindre virage le rêve peut se transformer en cauchemar. Et tous les étés, c'est la même histoire. Ainsi roule également la Super League, compétition imprévisible par définition. Un shoot d'adrénaline pour les bookmakers outre-Manche. A vous en dissuader Bison Futé de se lancer dans une prédiction quelle qu'elle soit.

 

Tant le schmilblik constitue un casse-tête insoluble pour les techniciens de tout bord. Y compris ceux des Dragons. Ceux-là mêmes qui passent du rouge au vert depuis le début de la saison estivale entre la sortie ratée face à Wigan (16-37), le sandwich au Chat Sauvage englouti sur le bord de l'autoroute (40-6 face à Wakefield) et la surchauffe du côté d'Huddersfield (16-38). Sauf que le temps et le kilométrage ont fait leur œuvre.

Et à cinq journées du rétrécissement de la chaussée (les play-off), les Dracs (7e) ont pris du retard sur leur carnet de route, sensé les mener à une rencontre de phase finale à domicile. "Mais c'est encore possible", lâche le capitaine Greg Mounis, de retour après deux matches de suspension. "Il faut tout simplement qu'on gagne tous les matches. La semaine dernière, ça a été difficile, on a dérapé. Mais recevoir Warrington, c'est une chance pour nous. Il faut vite rectifier le tir".

  • Frayssinous : "Pas le droit à l'erreur"

Cinq jours seulement après s'être embourbés dans les bouchons du berceau treiziste, les Dragons se sont attachés à recharger les batteries. Ainsi, Lima, Pomeroy, Pryce et Millard ont été préservés lors de la séance mardi. Et Thomas Bosc, titulaire pour la première fois depuis cinq matches (lire par ailleurs), doit apporter un peu d'huile au moteur catalan. "On veut une réaction par rapport à la performance de dimanche dernier, très décevante et frustrante, justifie le coach Laurent Frayssinous. On a envie de rebondir. En même temps, on n'a pas le droit à l'erreur, comme c'était le cas à Huddersfield et comme ce sera le cas à Salford (le 15 août)".

Mis en place 'bidon' Et la traversée nocturne de l'avenue de l'Aérodrome s'annonce torride. Car s'ils s'inclinent, les Dragons verront la barrière du péage 'play-off à domicile' se refermer sous leur nez. S'ils perdent, de leur côté, les Wolves se lanceront sur la route de la demi-finale de Cup (face à Leeds, samedi prochain), avec trois défaites consécutives et de nombreux doutes dans le coffre.

Une équipe de Warrington qui navigue clairement à vue. "Connaissant Tony Smith (le coach adverse, ndlr), tout ça, c'est du bla-bla", assure Frayssinous. "Au-delà de Warrington, je veux qu'on construise quelque chose pour les play-off. Un, je veux qu'on les fasse. Et deux, je ne veux pas qu'on soit juste là pour faire le nombre. Car on a prouvé qu'on était capable d'exploits lorsqu'on était sur la même longueur d'ondes. Il y a des signes qui ne trompent pas".

Et qu'importe un mercure prêt à plafonner ou une pression maximale, le coach met tout en œuvre pour tenir le cap. Son cap. Comme en atteste cette mise en place 'bidon', hier matin à Brutus. Avec un XIII de départ aligné en début de séance pour tromper la presse - ses lecteurs donc - et des Wolves sevrés de succès. Car ce soir, tout est permis. Excès de vitesse et bouchons compris.



#73 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 03 August 2014 - 05:16 AM

Les Dragons se sont noyés
Battus à domicile par Warrington (24-26) dans des conditions difficiles, les Dragons Catalans ont mesuré l'écart qui les sépare des meilleurs.
 
L’orage qui s’est abattu sur Perpignan vendredi soir, juste avant le coup d’envoi a littéralement douché l’enthousiasme et l’entrain d’une équipe catalane qui voulait battre Warrington pour s’étalonner aux favoris de la Super League en vue des play-offs. Le ballon et la pelouse, glissants, ont tempéré les ardeurs des joueurs catalans, contraints à de trop nombreuses fautes, pour espérer bousculer des Wolves bien plus maîtres de leur jeu et plus posés que les locaux.
Il fallut une période aux coéquipiers de Jason Baitieri pour retrouver enfin un esprit d’initiative trop jugulé en première mi-temps. Menés à la pause (12-6), ils démontrèrent alors une envie prometteuse. Mais à chaque essai catalan répliquait une réalisation anglaise. Le triplé du centre australien des Dragons Michael Oldfield ne suffisait pas à empêcher Warrington de s’imposer au final. Le coup de poignard décisif était porté par Joël Monaghan (65e), qui remportait ainsi son face-à-face avec Morgan Escaré dans le duel à distance que les deux hommes se livrent pour le titre de meilleur réalisateur de la saison.
La semaine de repos imposée par les demi-finales de la Cup, pour lesquelles sont qualifiés les Loups de Warrington, va faire du bien aux organismes d’une équipe perpignanaise redescendue de son petit nuage samedi soir. Le sang-froid de Warrington, et le réalisme de ses attaquants, est une leçon que les Dragons devront méditer s’ils veulent avoir une quelconque ambition lors du sprint final.
 
Gilles NAVARRO lequipe.fr


#74 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 08 August 2014 - 11:47 AM

Examen réussi pour les Dragons

Le 08 août à 6h00 par Bruno Onteniente lindependant.fr

andy-lindlay-et-stu-barrow-les-deux-reprAndy Lindlay et Stu Barrow, les deux représentants de la Super League, avec leurs douze "élèves". PHOTO/Photos Michel Clementz

Les Dragons n'étaient pas tous en vacances cette semaine. En effet douze joueurs ont passé un examen d'entraîneur sur quatre jours. Récit...

Pour la première fois en neuf années, la RFL a proposé aux Dragons Catalans de leur faire passer le 'UK Certificate Coach' (Level 2) sur une période de quatre jours. Douze joueurs ont très vite accepté et ont participé aux divers ateliers mêlant pratique et théorique. Barthau, Bosc, Duport, Elima, Garcia, Pala, Pélissier, Henderson, Lima, Millard, Pryce et Whitehead ont tous les douze obtenus hier leur Level 2. U

 

n diplôme qui leur permet d'entraîneur à n'importe quel niveau en France mais aussi d'encadrer les U16 ou les U19 en Angleterre et de devenir assistant-coach pour une équipe de Super League.

  • "Je vois des coaches prometteurs"

Depuis lundi et jusqu'à hier, Andy Lindlay et Stu Barrow ont évalué les joueurs après plusieurs cours théoriques. Pour Lindlay, le groupe n'a pas manqué de sérieux : "On fait ce travail dans tous les clubs de Super League chaque saison, mais c'est la première fois que l'on vient en France. Sur les joueurs présents nous avons été ravis de l'écoute et du sérieux et je vois parmi eux des coaches prometteurs. Je ne pense pas me tromper, certains sont vraiment doués".

Leon Pryce, Jeff Lima, Daryl Millard, Ian Henderson, Olivier Elima et Thomas Bosc sont plus prêts de la fin de leur carrière que du début. Une reconversion toute trouvée pour les trentenaires. Bosco a apprécié cette parenthèse à quatre journées de la fin du championnat : "C'est très intéressant, l'approche des exercices, la façon d'adapter un atelier en fonction des catégories d'âge et on apprend beaucoup aussi".

Le centre Matthias Pala, très intéressé par la préparation physique et la diététique ne regrette pas sa décision : "Ce diplôme a un coût pour nous, (250 euros), mais c'est très instructif. On apprend les bases de la discipline, des choses que l'on n'a pas forcément vue au niveau des écoles de rugby. C'est là que l'on pêche en France, en oubliant trop souvent les bases de ce sport chez les plus jeunes. J'ai vu des choses sur ces quatre jours auxquelles je n'avais jamais songé".

Même son de cloche pour Eloi Pélissier qui va prendre en charge cette saison une équipe de Fédérale (Fenouillèdes) : "Nous avons été évalués mardi et aujourd'hui (hier) par groupe de deux avec des ateliers à mettre en place pour les autres joueurs. L'opportunité était très belle de passer ce diplôme sur quatre jours".

La formation de 32 heures dispensée par les deux cadres techniques Anglais est une première marche pour les douze Dragons qui pour la grande majorité n'entendent pas en rester là. Prochaine étape, le 'Level 3', obligatoire pour s'installer dans le fauteuil du coach de Super League.



#75 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 19 August 2014 - 05:26 AM

Rugby à XIII: Tous à fond en Super League !

Le 18 août à 6h00 par B. O. lindependant.fr

tous-a-fond-en-super-league_446445_516x3

Hull KR est revenu à 2 points des Dragons et de Widnes dans la course aux play-off. Devant, six équipes luttent pour le Top 4.

La Super League est vraiment une compétition à part. Impitoyable et renversante. Les deux derniers de la classe, Londres et Bradford, assurés depuis deux bons mois de descendre en Championship l'année prochaine, jouent le jeu à fond. Dimanche, les Broncos se sont payé la peau de Leeds (40-36) pendant que Bradford (34-28) anéantissait les derniers espoirs de qualification de Hull FC. Dans le même temps, Widnes, qui avait l'occasion de doubler les Dracs, s'est incliné (28-14) à Huddersfield, faisant les affaires des Catalans.

. Hull KR à 2 points

Les Robins, revenus à deux points, joueront gros le 29 août lors du derby contre Hull FC au KC Stadium. Avec une seule victoire (Wakefield) lors des cinq dernières sorties (Wigan, Huddersfield, Warrington et Salford), les Dracs sont dans l'obligation de renouer très vite avec les succès. L'encadrement a donc décidé de ne pas lâcher la bride.

Pas de vacances pour les 'sang et or' cette semaine contrairement à leurs adversaires, mais quatre entraînements terrain d'ici samedi et ce à partir de 9 h pour tout l'effectif. Hull KR et Salford n'ont pas leur destin entre leurs mains, contrairement à des Dragons sous pression.

Lesquels ne peuvent plus nier la situation préoccupante, ni la réalité des faits qui démontre cette année encore que pendant l'été rien ne va plus avenue de l'Aérodrome.

Devant non plus, rien n'est acquis. Saint-Helens, avec trois points d'avance, doit encore assurer face à Leeds, Warrington et Huddersfield. Derrière les Saints, on retrouve Wigan à trois points, puis quatre formations à une petite longueur. Du jamais vu.

La dernière édition de la Super League avec quatorze franchises est la plus indécise des 19 éditions. Difficile de sortir deux favoris pour Old Trafford parmi les six cadors. Mais le principal enseignement de la saison est bien que les Dragons ont marqué le pas face aux Top 6.

Eux qui pointent déjà à neuf longueurs du 6e, et qui avaient pour ambition de s'asseoir à la table du quatuor de tête il n'y a pas si longtemps. Pour le troisième ligne 'sang et or', Greg Mounis : "A nous de prendre nos responsabilités, il faut savoir ce que l'on veut". Pour le pilier Olivier Elima : "Il reste des gros matches à venir. On sait ce que l'on doit faire pour atteindre nos objectifs. À nous de travailler dur en conséquence". En attendant, c'est contre des Broncos vainqueurs d'un Leeds remanié que les Dracs auront l'occasion de conforter leur place le 30 août prochain à Brutus. Où seule la victoire sera belle.



#76 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 20 August 2014 - 09:03 AM

Dragons Catalans - William Barthau : "Je n'étais plus dans les plans"

Le 20 août à 6h00 par Recueilli par B. O. lindependant.fr

william-bathau-a-dispute-16-matches-en-sWilliam Bathau a disputé 16 matches en Super League depuis 2009 avec les Dragons. PHOTO/Archives Michel Clementz

William Barthau, le demi de mêlée des Dragons, vient de s'engager pour les deux prochaines saisons avec les Broncos de Londres.

Quelles sont les raisons de votre départ ? Il y a déjà l'enthousiasme de l'entraîneur des Broncos (Joey Grima) à mon égard et le peu temps de jeu dont je dispose chez les Dragons (5 matches cette saison).

Vous étiez pourtant lié avec les Dragons jusqu'à la fin de la saison 2015... C'est vrai. J'ai donc rencontré les dirigeants des Catalans pour leur demander de me libérer de ma dernière année de contrat. J'ai bien conscience que je ne suis pas un joueur de Super League à part entière et il m'était impossible de trouver un club capable de racheter ma dernière année de contrat. Les Dragons ont accepté et ça m'a permis d'avoir des contacts.

Lesquels ? Des clubs français m'ont contacté mais, par l'intermédiaire de mon agent Maxence Karoutchi, Londres s'est montré intéressé. Quand ils ont su que j'étais libre ils m'ont très vite fait une proposition intéressante.

Pourquoi ne pas avoir voulu honorer votre dernière année de contrat ? Je suis arrivé au club en 2009 et je n'ai disputé que 16 matches. Quand des joueurs qui évoluent à mon poste sont bons, il n'y a rien à dire. Mais j'estime que sur ces dernières saisons l'entraîneur pouvait faire tourner. Ça fait cinq ans que je joue essentiellement en Elite, c'est difficile de se motiver tous les dimanches. Cette année, Villeneuve qui a de gros problèmes d'effectif est arrivé en demi-finale. Heureusement qu'il y a eu la Poule des As. Je me suis régalé mais je n'ai pas envie d'avoir des regrets plus tard et je n'ai que 24 ans.

On vous sent très déçu... Après la Coupe du monde, je pensais pouvoir enchaîner et à la sortie, rien. Il y a eu l'arrivée de Sam Williams alors qu'il y avait déjà de la concurrence. A ce moment, j'ai compris que je n'étais plus dans les plans de l'équipe.

Pourquoi n'êtes-vous plus présent pendant les entraînements des Dragons ? J'ai quatre semaines de vacances. Je reprendrai les séances avec l'équipe à partir du 1er septembre. Je débuterais donc le championnat avec eux avant de rejoindre Londres le 1er novembre en fonction de l'équipe de France aussi.

Pensiez-vous légitimement avoir davantage de temps de jeu ? Oui bien entendu. Laurent Frayssinous, lors de sa première année comme entraîneur (en 2013), m'a dit après la coupe d'Europe que j'avais été très bon individuellement et qu'il fallait que je m'améliore collectivement. Il a estimé que j'avais élevé mon niveau. Mais il a ensuite préféré l'expérience de Thomas Bosc. Je comprends mais si tu ne donnes jamais la chance aux jeunes, c'est difficile d'avoir de l'expérience sans jouer.



#77 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 21 August 2014 - 03:46 PM

Il prolonge avec les Dragons : Thomas Bosc, 100 % sang et or

Le 21 août à 6h00 par Bruno Onteniente lindependant.fr

 

les-dragons-comptent-toujours-sur-l-expeLes Dragons comptent toujours sur l'expérience de Thomas Bosc : 155 matchs de Super League. PHOTO/© D.R

Thomas Bosc et les Dracs ont trouvé un accord mercredi. Le demi de mêlée vient de prolonger son contrat. À 31 ans, le joueur se veut plus ambitieux que jamais.

Le N.6 des Dragons Thomas Bosc a prolongé, mercredi matin pour une saison supplémentaire (avec une seconde en option), l'aventure débutée en 2006 avec la franchise catalane. Approché par d'autres clubs anglais, le joueur âgé de 31 ans vivra sa dixième saison en sang et or en Super League à partir de février 2015. "Je suis très content de continuer l'aventure, dit-il. Je suis là depuis le début et ça fait toujours plaisir de prolonger l'histoire. Je me sens très bien, je suis content que l'entraîneur et le club me fassent confiance et je vais bien me préparer pour les saisons à venir".

 

Il faut dire que ce pur produit catalan, cultivé sous les travées de Saint-Estève, est sur la brèche depuis neuf ans (155 matches de Super League et 31 sélections avec le XIII de France). A trop tirer sur la corde, le corps donne des signes que le joueur appréhende dans la mesure du possible. "Après la Coupe du monde, nous avons eu quatre semaines de repos. Mais pour enchaîner derrière avec une saison de Super League, c'est difficile. Ça fait neuf saisons que je fais ça, je connais le niveau et je sais ce que ça demande physiquement et mentalement. J'espère que le repos me fera du bien pour débuter 2015 sur de bonnes bases", explique-t-il.

Guasch : "Il reviendra encore plus fort"

'Bosco' est toujours gêné par un genou qu'il ne ménage guère. Une intersaison sans compétition internationale à l'instar de Mounis et Elima devrait lui être bénéfique. "C'est un joueur du cru qui a écrit l'histoire des Dragons, précise Bernard Guasch. Il sort d'une saison difficile après une Coupe du monde éprouvante et trop de saisons enchaînées sans véritable repos. Je suis persuadé qu'il reviendra encore plus fort la saison prochaine".

Un avis partagé par son entraîneur Laurent Frayssinous. "C'est un joueur très important pour le club, souligne le technicien. Quand tu as un tel élément dans tes 25, tu ne peux être que satisfait. Avec son expérience, c'est un joueur qui va amener aux jeunes ses qualités, son envie et son professionnalisme". Laissé au repos pendant cinq longues journées, Bosc a toujours gardé le moral. Un choix assumé par Frayssinous : "L'idéal pour tout entraîneur est de posséder trois demis de qualités. Bosc, c'est neuf ans de haut niveau avec des intersaisons tronquées à chaque fois. Quand on peut se permettre de lui accorder du repos, c'est l'idéal pour qu'il finisse encore plus fort".

A l'image de la rugueuse séance collective effectuée mercredi matin à Brutus. Comme un air de mobilisation générale en vue de la dernière ligne droite. Il suffisait d'écouter Thomas Bosc : "On vient de faire la plus grosse séance de la saison en terme d'intensité et de défense. Quand on y est, on se régale. Il faut continuer comme ça avec cet esprit. Je crois sincèrement que l'on va vers de beaux jours".



#78 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 25 August 2014 - 04:45 AM

Dragons Catalans : Pryce mis à l'écart

Le 23 août à 19h16 par B.O. lindependant.fr

leon-pryce-s-est-vu-signifier-sa-mise-a-Leon Pryce s'est vu signifier sa mise à l'écart par Laurent Frayssinous. PHOTO/Archives Jean-Luc Bobin

Les Dragons termineront leur saison sans Leon Pryce. Le demi d’ouverture vient d’être exclu du groupe qui prépare la fin de saison.

L'Anglais s'est vu signifier vendredi soir sa mise à l'écart par Laurent Frayssinous. « J’ai envie d’avoir des garçons qui bossent les uns pour les autres », a indiqué le technicien des Dragons. 

 

Le joueur, arrivé de Saint-Helens à l'automne 2011, terminera la saison en tribune avant de rejoindre Hull FC pour deux ans. 

Ce samedi matin, le reste de l'effectif a vécu son premier entraînement sans Leon Pryce dont l'aventure en "sang et or" s'achève en queue de poisson.

C’est la paire Sam Williams - Thomas Bosc qui est amenée à finir l'exercice 2014 des Catalans qui accueilleront les London Broncos samedi prochain à Brutus.



#79 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 31 August 2014 - 07:25 AM

Les Dragons se rassurent
Huit essais, dont un triplé réalisé par l'arrière Morgan Escaré, un seul encaissé, les Dragons ont retrouvé leur efficacité face aux London Broncos, battus 46-4. La qualification est en vue.
 
Après trois défaites consécutives, qui les ont plongés dans le doute, les Dragons Catalans ont bien réagi, samedi après-midi à Perpignan, en dominant les London Broncos (46-4). Ce succès permet à la franchise catalane de reprendre la septième place du classement provisoire, quatre points devant la première équipe non qualifiée pour les play-offs, Hull KR. C’est d’ailleurs à Hull, dimanche prochain, que l’équipe de Laurent Frayssinous tentera d’assurer sa qualification. En inscrivant huit essais face aux Londoniens, dont six avant la mi-temps (34-0 à la pause), les coéquipiers d’Olivier Elima ont retrouvé de l’efficacité en attaque. De bon augure avant la fin de saison. Trois de ces essais ont été inscrits par l’arrière catalan Morgan Escaré, qui rejoint ainsi en tête du classement des meilleurs marqueurs le centre de Warrington, Joël Monaghan, et celui des Saints de Saint Helens, Thomas Makinson, en tête jusqu’alors avec 24 essais inscrits.
 
G. N. lequipe.fr


#80 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,142 posts

Posted 04 September 2014 - 06:20 AM

Super League - Kevin Larroyer (ex Dragons Catalans): "Offrir autre chose aux fans" de Hull KR

Le 03 septembre à 6h00 par Recueilli par B. O. lindependant.fr

Après avoir été humilié lors de son derby à Hull FC, le Hull KR de Kevin Larroyer sera attendu au tournant par son entraîneur et son public dimanche (16 h) lors de la venue des Dragons Catalans.

Votre entraîneur n'a pas été tendre avec ses joueurs après le derby. Qu'a-t-il dit depuis ? Il est très embarrassé, en colère et déçu de la performance de certains joueurs. Beaucoup de fans avaient écourté leurs vacances pour assister au derby. Il est très gêné de cette défaite pour eux et en colère par rapport à des joueurs qui sont considérés comme cadres et qui n'ont pas joué leur rôle.

 

De quels joueurs parlaient-ils ? Il n'a pas nommé les joueurs mais il en a reçu en entretien individuel lundi. Il reconnaît qu'on peut perdre un match mais qu'il fallait d'abord essayer de le gagner. Ce qui n'a pas été notre cas. On a tout de même commis dix-huit fautes de main sur ce match.

Du coup, la qualification pour les play-off tient désormais du miracle... Il a précisé que mathématiquement c'était encore possible mais il a aussi souligné le fait que, dimanche face aux Dragons, c'est le dernier match à domicile. Il a mis l'accent là-dessus et demandé à ce que les sourires reviennent sur les visages pour offrir autre chose à nos fans. C'est le plus important et on verra ce qui se passe ensuite. La qualification s'est envolée bien avant à mon avis. Déjà face à Widnes, début août, on prend 28 points. Contre Wigan, on mène toute la partie et ils égalisent en toute fin de match. On s'est mangé le pain tout seul, on a trop joué avec le feu. Nous avons mis 40 points à Saint-Helens et la semaine suivante on en prend 30 à Leeds. Nous n'avons jamais été constants tout au long de la saison et aujourd'hui on le paye.

N'avez-vous pas payé cher le fait de jouer sous pression chaque week-end ? Bien sûr. Nous avons souvent joué la veille des Dragons et de Widnes. Nous avions alors l'occasion de leur mettre une grosse pression en gagnant nos matches, afin que de leur côté, ils connaissent cette pression à leur tour. Mais ça n'a jamais été le cas, à chaque fois que l'occasion s'est présentée, nous avons perdu.

Comment vous sentez-vous actuellement ? Mieux. Après mon retour de blessure j'ai eu un passage à vide, je n'étais pas satisfait de mes performances. J'avais même perdu ma place. Mais depuis deux matches le coach est content de moi. Je me sens beaucoup mieux et j'ai surtout hâte de bien finir la saison.

Pourquoi ne pas avoir décidé de terminer votre contrat chez les Dragons après cette année de prêt à Hull KR ? J'ai beaucoup discuté avec les deux entraîneurs, mais au final je suis convaincu qu'il fallait que je reste une année de plus. C'était une décision difficile à prendre, mais je n'ai que 25 ans et je veux jouer le plus possible. C'est ce qui a pesé dans la balance, cette assurance de jouer tous les dimanches. Si je me régale ici, ce n'est pas qu'une aventure sportive, c'est aussi une expérience humaine qui m'apporte tous les jours. 

 

super-league-kevin-larroyer-ex-dragons-c






0 user(s) are reading this topic

0 members, 0 guests, 0 anonymous users