Jump to content


Rugby League World Issue 402

Try our Fantastic 5-Issue Bundle Offer! For just £18, a saving of 10% on the regular cover price, you’ll get:
The Play-offs Issue - pictured (out 12 Sept) – Covering the climax of the Super League & Championship seasons
The Grand Finals Issue (out 17 Oct) – Grand Final excitement from both sides of the world plus Four Nations preview
The Four Nations Issue (out 21 Nov) – Fantastic coverage of the Four Nations tournament down under
The Golden Boot Issue (out 19 Dec) – A look back at the 2014 season plus the big reveal of the winner of the Golden Boot
The 2015 Season Preview Issue (out 23 Jan) – How will your team perform in 2015? We preview every club.


League Express

Podcast

Photo
- - - - -

NRL 2014


  • Please log in to reply
8 replies to this topic

#1 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,090 posts

Posted 29 January 2014 - 07:20 AM

Casty : "On prépare déjà Wigan"

Le 28 janvier à 6h00 par Recueilli par Bruno Onteniente LINDEPENDANT.FR

casty-disputera-la-finale-de-la-coupe-duCasty disputera la finale de la Coupe du monde des clubs. PHOTO/© D.R

L'ancien pilier des Dragons a rejoint la franchise des Roosters de Sydney. Casty évoque ses premiers pas au pays du rugby à XIII. Ne cherchez plus la silhouette de celui qui fut désigné meilleur pilier de la Super League en 2012, elle n'arpente plus les allées de Gilbert-Brutus. Cet Audois devenu Catalan de cœur a donné un tournant à sa carrière en signant pour le plus grand championnat au monde de rugby à XIII : la NRL. 'La Caste' s'entraîne depuis début janvier avec les Roosters de Sydney. A la veille d'une semaine de stage, Rémi Casty fait part de ses premières impressions

Votre installation est-elle enfin terminée à Sydney ? Après quelques semaines passées chez Trent Robinson, nous sommes maintenant installés avec ma femme à Coogee (15 minutes de la plage à pied). Nous commençons à prendre nos marques.

Avez-vous noué des contacts avec vos coéquipiers ou d'autres personnes depuis votre arrivée ? Je suis entré en contact avec les parents de Jason Baitieri. Nous sommes allés à un festival français avec Julien Rinaldi (international français et ancien joueur des Dragons, de Bradford et des Broncos) qui travaille comme coach sportif à cinq minutes du stade. J'ai passé quelques instants aussi avec l'ancien trois-quarts centre des Dragons John Wilson, qui bosse au stade trois jours par semaine pour l'ARL (Australian Rugby League).

Depuis quand avez-vous repris les entraînements avec les Roosters ? J'ai débuté le vendredi 3 janvier avec le groupe. Cela fait longtemps que je n'avais pas eu autant de vacances. Je me sens frais et reposé autant physiquement que mentalement. Le 13 janvier, les internationaux nous ont rejoints et dès demain nous partons en camp d'entraînement intensif pour une semaine à Coffs Harbour (540 km au nord de Sydney). Comment se passent les rapports avec vos coéquipiers ? Vraiment très bien, ils s'intéressent beaucoup à moi. Ils posent aussi de nombreuses questions sur l'endroit d'où je viens, les Dragons et la Super League car on commence à préparer la finale de la Coupe du monde des clubs (contre Wigan le 22 février à Sydney). J'ai même commencé à donner des cours de français pour certains joueurs.

Quelles sont les attentes de Trent Robinson vous concernant ? Il m'a dit de ne pas m'inquiéter pour le physique mais qu'il fallait que je me concentre pour prendre de la force à la musculation avec quelques séances supplémentaires.

La concurrence à votre poste est-elle épaisse ? En comptant les troisièmes lignes et les jeunes qui s'entraînent avec nous au quotidien, nous sommes entre neuf et dix piliers présents aux entraînements. Comme la majorité des internationaux, je jouerai le match amical contre les Knights de Newcastle le 16 février.

Avez-vous réussi à vous adapter à votre nouveau mode de vie ? Il ne faut pas oublier qu'en ce moment c'est l'été ici, ce sont même les grandes vacances. J'ai été très surpris par le mode de vie des Australiens qui se lèvent tôt (5 h). Ils se mettent d'entrée au sport, puis c'est un gros petit déjeuner, voire un brunch. Mais ils se couchent aussi très tôt. Mon rythme de vie a demandé aussi une période d'adaptation, car souvent je pars à 8 h et je rentre à 19 h. Ça change de la vie française, c'est fini les siestes entre midi et deux, mais bon, on s'y fait vite.

 

 



#2 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,090 posts

Posted 30 January 2014 - 06:36 AM

Rémi CASTY vu par Olivier JANZAC : « Mon objectif, jouer le plus de matchs possible ! »

ffr13.com

 

 Olivier JANZAC, Cadre Technique National, est parti en Australie pendant un mois afin de se perfectionner. Le Responsable du Pôle France a choisi le club champion en titre de NRl, les Sydney Roosters, entraîné par son collègue et ami Trent ROBINSON pour parfaire sa formation.

Au programme, une immersion dans le staff des Roosters de plusieurs semaines. Une expérience qui apportera à Olivier sans nul doute une expertise de l’entrainement (analyse vidéo, suivi individuel, séances d’entraînement…) et de la gestion d’une équipe professionnelle (management du staff et de l’équipe, culture du club et philosophie de jeu). L’objectif étant de ramener ce savoir en France, auprès des athlètes du Pôle France mais aussi des entraîneurs de clubs français notamment au travers de la formation entraîneur performance.

Cette formation est également l’occasion pour Olivier de retrouver son compère des Corbières, la nouvelle recrue du club de Sydney : Rémi CASTY.

Olivier JANZAC : Tout d’abord, peux-tu revenir sur le parcours de l’Equipe de France en Coupe du Monde ? Quelle image t’aura le plus marqué ? Quels sont tes regrets et tes satisfactions ?

Rémi CASTY : Je suis content que nous ayons disputé un bon ¼ de finale mais aussi frustré de ne pas avoir pu montrer le meilleur de nous-même en tant qu’équipe et aussi individuellement.

La meilleure image : il y en a beaucoup mais les 2 principales sont la victoire contre les Papous et le match à Avignon devant un stade comble et une très bonne ambiance.

Les regrets : ne pas avoir gagné les Samoa, ce qui nous aurait permis de jouer un ¼ de finale plus abordable.

Les satisfactions : avoir vu certains joueurs montrer leur potentiel comme Eloi PELISSIER & Jean-Philippe BAILE.

O. JANZAC : Cela fait plus d’un mois que tu as atterri en Australie, comment se passe ton intégration chez les Roosters ? Comment te sens-tu entouré de toutes ces stars du Rugby à XIII ?

Rémi CASTY : L’intégration se passe très bien, les gars sont très sympas avec moi. Ils ont envie d’apprendre la culture française, d’où je viens et même quelques mots en français, ce qui donne lieu à quelques bonnes rigolades. Je ne les considère pas comme des stars mais comme mes coéquipiers, nous sommes une équipe avec beaucoup de talent et de professionnalisme.

O. JANZAC : Vous êtes en pleine préparation pour cette nouvelle saison, qu’est-ce qui différencie la NRL de la Super League ?

Rémi CASTY : Il y a plus d’intensité en NRL. La concurrence est dure et les jeunes te poussent à être à 200% tous les jours.

O. JANZAC : Quels sont tes objectifs avec les Roosters ?

Rémi CASTY : Mon objectif est de jouer le plus de matchs possible et d’être performant pour l’équipe. Nous ferons tout pour conserver le titre.

O. JANZAC : Justement, le 22 février prochain aura lieu le World Club Challenge opposant les Sydney Roosters (Champions de NRL 2013) aux Wigan Warriors (Champions de Super League 2013) à l’Allianz Stadium de Sydney. Tu connais bien cette équipe de Super League, penses-tu en tirer avantage pour disputer la rencontre ?

Rémi CASTY : Je les connais individuellement et en tant qu’équipe mais ce ne sera pas forcément un avantage suffisant pour être faire partie du groupe. Ce seront mes prestations et mes performances aux entrainements qui seront décisives.

O. JANZAC : Tu as vécu une belle expérience sous le maillot Bleu en tant que vice-capitaine… Aujourd’hui tu es à plus de 15 000 km de la France, quels liens vas-tu garder avec le XIII de France ?

Rémi CASTY : Je suis toujours très attaché à l’équipe de France. J’ai toujours répondu et je répondrai toujours présent pour mon pays.

O. JANZAC : De nombreux jeunes treizistes rêvent de ton parcours. Tu es passé par l’ensemble des formations fédérales pour être aujourd’hui dans le meilleur club du Monde. Quels conseils pourrais-tu leur donner ?

Rémi CASTY : De toujours croire en ses rêves. Rester concentré sur son travail et toujours travailler très dur.

O. JANZAC : Un dernier mot pour tes supporters et tes anciens coéquipiers des Dragons Catalans et de l’Equipe de France ?

Rémi CASTY : Bonne chance pour tout le monde et merci de votre soutien.

 

R%C3%A9mi-CASTY-vu-par-Olivier-JANZAC.jp



#3 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,090 posts

Posted 06 February 2014 - 06:11 AM

http://www.nrl.com/f...59/default.aspx



#4 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,090 posts

Posted 22 February 2014 - 12:08 PM

World Club Challenge

Date: 22/02/2014 KO: 09:00 Att: 31,515
Sydney Roosters 36

Tries Jenning (3, 22, 48) Moa (13) Waerea-Hargreaves (67) Kenny-Dowall (71)ConversionsMaloney (4, 14, 22, 50, 68, 72)

Wigan Warriors 14

Tries Burgess (44) Charnley (52, 59)Conversions Smith (53)



#5 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,090 posts

Posted 22 February 2014 - 03:56 PM

http://www.roosters....with-Remi/90825



#6 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,090 posts

Posted 22 February 2014 - 04:36 PM

Well%20Done%20Roosters.jpg



#7 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,090 posts

Posted 04 March 2014 - 03:14 PM



#8 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,090 posts

Posted 14 March 2014 - 12:45 PM

Brisbane Broncos 16 (Matt Gillett, Daniel Vidot, Andrew McCullough tries; Corey Parker 2 goals) def. North Queensland Cowboys 12 (Johnathan Thurston, Gavin Cooper tries; Johnathan Thurston 2 goals) at Suncorp Stadium. Half-time: Broncos 10-6. Crowd: 42,303.



#9 Philippe Barrau

Philippe Barrau
  • Moderator
  • 9,090 posts

Posted 29 August 2014 - 06:52 AM

L'Australie sourit à Alexandre Mickalezyk, espoir France

 

 

Publié le 28/08/2014 à 03:50 , Mis à jour le 28/08/2014 à 07:48 Limoux (11) - Rugby à XIII 201408281327-full.jpg
Alexandre Mickalezyk.
zoom.png

Alexandre Mickalezyk, petit fils du producteur des blanquettes Rosier, ce grand gaillard de 17 ans (1,90 m pour 98 kg) espoir au pôle France, juniors surclassé chez les Grizzlis qui suit actuellement les entraînements de l'élite à Limoux, vit un rêve éveillé. Après avoir touché au ballon rond dans son enfance il découvre le rugby à XIII sur la pelouse de l'Aiguille et trouve dans ce sport collectif, son Graal. Il est très vite remarqué par un certain Olivier Janzac responsable du pôle France, qui le recrute. Mais le jeune Limouxin très talentueux est aussi courtisé par les Dragons Catalans qui voudraient bien le voir évoluer pour leur compte. Finalement il refuse les avances catalanes pour se consacrer à ses études, il faut dire que l'élève Mickalezyk est plutôt brillant et rêve d'un bac S et peut-être même d'une mention. Finalement le rugby à XIII ne le laissera pas s'échapper loin des terrains et c'est l'Australie qui aujourd'hui louche sur ses qualités de seconde ligne où il vient d'effectuer un stage de deux mois chez les Roosters de Sydney. Un club professionnel qui évolue dans la National Rugby League (NRL) et en championnat élite d'Australie. Il s'agit accessoirement d'un des clubs les plus titrés du pays. Alexandre Mickalezyk devrait en janvier repartir définitivement sur les terres australes, juste le temps pour lui de régler quelques formalités puisqu'il est le plus jeune français à intégrer cette équipe prestigieuse australienne.

empty.gif

F.P. ladepeche.fr






0 user(s) are reading this topic

0 members, 0 guests, 0 anonymous users