Philippe Barrau

Moderator
  • Content count

    3,160
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

14 Good

About Philippe Barrau

  • Birthday 05/25/1959

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    martigues
  • Interests
    rugby league

Recent Profile Visitors

6,699 profile views
  1. Coupe du Monde de rugby à XIII en fauteuil Jeudi 27 juillet, au gymnase du lycée Pierre-Paul Riquet, et à l'initiative de David Renvazé, conseiller délégué notamment en charge du handisport, le comité départemental handisport 31 organise une rencontre de rugby en fauteuil. Après le match pour la 6e place, une petite finale se déroulera pour la 3e place avant la remise des médailles de bronze. Encore méconnu en France, le rugby à XIII est pourtant un sport mondialement apprécié et très pratiqué dans certains pays comme l'Angleterre ou encore l'Australie et depuis fort longtemps (1933). Cette manifestation s'inscrit dans la volonté de la municipalité d'intégrer le handisport comme pratique sportive à part entière. Une grande journée de solidarité et amitié qui devrait remporter un immense succès Le programme À 14 heures : rencontre pour la 5e et 6e. De 16 heures à 17 h 30 : animations pour tous proposées par le Stade Toulousain rugby handisport. À 18 h 30 : petite finale pour la 3e place. À 20 heures : remise des médailles de bronze. À 20 h 15 : cocktail dînatoire à l'issue de la rencontre. Le public est attendu nombreux afin d'encourager les équipes. Contact : service sport animation et vie associative. Tél. 05 61 14 88 43 ou sava@mairie-saint-orens.fr La Dépêche du Midi
  2. Handi rugby à XIII: les Bleus veulent conserver leur titre mondial ÉQUIPE DE FRANCE. C’est demain à Carcassonne que les Tricolores de Cyril Torrès débuteront leur Coupe du monde. Initialement prévue en Australie et compte tenu des difficultés financières, la Coupe du monde de XIII fauteuil a lieu en France. Un événement qui débute demain au pied de la Cité, à Carcassonne, avec trois matches au programme. Australie - pays de Galles (14 heures), Écosse - Italie (16h30) et France - Angleterre (20 heures) Les Bleus de Sylvain Crismanovich, tenants du titre (2013) débuteront la compétition face à leurs principaux rivaux, des Anglais champions d’Europe en titre et vainqueurs des Français il y a deux ans. Si le championnat de France, remporté par les Toulousains de Saint-Jory s’est terminé il y a deux mois, les joueurs n’ont pas perdu de temps. L’emblématique capitaine, Cyril Torrès, Fabien Plaza, Nicolas Clausells, mais aussi l’Espagnol Joël Lacombe et l’Anglais Sébastien Béchara se sont entraînés à Freeness, à Claira, sous le regard de Loup Tixeire, mais sous les ordres de Mathias Cologni qui n’a pas ménagé ses efforts. «Ils ont souhaité que je leur fasse travailler l’endurance, la vitesse et la force. On a alterné entre des séances extérieures sur le parking et en salle. Sur 15 mètres, ils ont réussi à gagner 1 seconde, ce qui est plutôt intéressant pour eux», s’est exprimé l’aîné des frères Cologni qui passe son module de formation avec l’Emsat. Torrès, le cerveau Cyril Torrès et ses coéquipiers sont en mode préparation depuis dimanche au Creps de Toulouse. «Depuis que nous sommes réunis, on sent la pression qui monte, mais nous sommes surtout pressés d’être à mercredi pour débuter l’événement que l’on ne doit pas manquer», a précisé, le buteur de la sélection, Cyril Torrès. Ce dernier, international cadets à XIII avant son accident qui l’a privé de l’usage de ses membres inférieurs, est le leader de l’édifice. Sa vision et sa connaissance de l’aspect tactique font de lui une pièce essentielle, même si à ses côtés et face à lui, il trouve des joueurs valides ou avec un handicap plus léger. Raison pour laquelle le capitaine a voulu mettre toutes les chances de son côté en prenant à ses frais une préparation physique de type militaire. Nicolas Clausells «confiant et stressé», avoue que «l’Angleterre représente le principal adversaire, même si l’Australie a bien progressé et peut se mêler à la bataille pour la finale.» Le XIII fauteuil, sport aussi spectaculaire que physique connaît un réel essor en France avec un niveau de championnat supérieur à celui de leurs rivaux. Mais l’Angleterre, qui s’appuie sur James Simpson, un ancien militaire, amputé après avoir essuyé des tirs il y a huit ans en Afghanistan rattrape son retard et possède les joueurs et l’esprit pour ravir aux Français le trophée qu’ils ont décroché en Angleterre en 2013, (42-40). Mardi soir, en amical, la France a battu l'Australie 70-16 à Limoux.
  3. Pamiers accueille le championnat du monde de rugby à XIII fauteuil Rugby XIII - Amateurs Pamiers accueille le championnat du monde de rugby à XIII fauteuil Samedi, c'est l'événement au gymnase de la Rijole. Trois matchs de rugby à XIII fauteuil de niveau international (championnats du monde) vont se dérouler, avec le coup d'envoi de cette opération à 14 heures pour la rencontre Pays de Galles-Angleterre, suivie à 16 h 30 par l'affrontement de l'Espagne et de l'Italie. Enfin, à 20 h 45, la France rencontrera l'Australie. Le coup d'envoi de ces rencontres sera donné par la marraine de cette manifestation, Marie Battistella. Cette dernière est la gardienne de l'équipe du Toulouse Foot fauteuil-Club, ainsi que de l'équipe de France. C'est avec amitié et un grand esprit sportif qu'elle a voulu s'associer à cette opération qui porte les espoirs d'essor de cette discipline au sein du rugby à XIII. Rappelons que l'équipe de France de foot fauteuil a remporté devant les États-Unis et l'Angleterre la Coupe du Monde qui s'est déroulée à Kissimmee, en Floride. Avec l'appui du comité départemental handisport Les dirigeants du rugby à XIII de Pamiers se réjouissent d'accueillir cette étape du championnat du monde et espèrent pouvoir monter une équipe fauteuil. Ils sont soutenus dans leur entreprise par Chantal Rubio, du comité départemental handisport, ainsi que par plusieurs sponsors. Les spectateurs, qu'ils souhaitent nombreux, trouveront sur place, hormis la billetterie, une buvette et une sandwicherie. L'équipe de France part favorite de cette compétition qui se joue avec des fauteuils spécialement adaptés pour cette pratique, ce qui va offrir un spectacle très dynamique et rythmé. D. C-H http://www.ladepeche.fr/article/2017/07/18/2613982-pamiers-accueille-championnat-monde-rugby-xiii-fauteuil.html
  4. Rugby XIII La France va défendre son titre de championne du monde Posté le 05 jui, à 23h00 Coupe du Monde de rugby à XIII 2017 A Occitanie (France), du 18 au 28 juillet Dans deux semaine, La France accueille la Coupe du Monde de rugby à XIII Fauteuil du 18 au 28 juillet. Rappelons, si besoin était, que la France défendra son titre de Championne du Monde 2013. Less sélectionnés de la coupe du Monde 2017 > Liste France Poule 1 : Poule 2 : France Irlande Angleterre Ecosse Australie Italie Pays de Galles Espagne Programme Français : Amical - 18 juillet > France - Australie (19h00 à Limoux) Poule 1 - 20 juillet > France - Angleterre (20h00 à Carcassonne) Poule 1 - 22 juillet > France - Australie (20h45 à Pamiers) Poule 1 - 24 juillet > France - Pays de Galles (16h30 à Saint-Jory) 25 juillet < Demi-finale (à Albi) 26 juillet > Demi-finale (à Toulouse) 27 juillet > Petite-finale (17h15 à Saint-Orens) 28 juillet > Finale (19h00 à Perpignan) https://www.coeurhandisport.fr/rugby/553105afefa8ec5342dd41bd7ae72c95.php
  5. 450 jeunes à Carcassonne Rugby XIII - Amateurs Journée qui restera dans les mémoires pour tous ces jeunes qui ont participé a ce challenge. Un hommage à un grand monsieur du rugby qui fut le père fondateur de la MJC XIII Il était donc normal que «ses» petits lui rendent hommage. Pas de classement, comme le voulait Loulou ; simplement des rencontres amicales pour permettre aux jeunes de l'exprimer Audois et CatalansCes rencontres sont sur quatre catégories premiers pas, pupilles, poussins et benjamins : on comptait pratiquement 450 jeunes joueurs venus des clubs du coin : bien sûr, pour commencer, les Audois, avec les trois grandes écoles : MJC, Limoux et Lézignan, mais aussi Ornaisons, qui honore de sa présence toutes les manifestations. Les Catalans avaient aussi envoyé des équipes dans chaque secteur. Le XIII Catalan, Baho et Le Barcarès XIII. Toute une pépinière de jeunes qui ont passé une agréable journée sur une plaine Mayrevieille baignée par un soleil printanier. Beaucoup de monde, donc, pour ce challenge à la fois sportif et amical, qui permet aux jeunes de se rencontrer avant tout et passer cette journée ensemble, réunis par le rugby a XIII. À 12 heures, beaucoup ont pu apprécier les grillades des bénévoles de la MJC, qui avaient préparé au feu de bois d'excellentes côtelettes et autre grillades. Sur le podium, la secrétaire Christelle notait l'historique de cette journée, en attendant 16 heures, heure a laquelle les autorités seraient présentes pour les remises des trophées. Car même s'il n'y a pas de classement, la MJC tient à récompenser toutes les équipes et tous les joueurs qui ont participé à cette manifestation en hommage à Loulou Delon Au vu de la participation et de l'excellente organisation, ce nouveau challenge va prendre date dans l'échiquier du rugby jeunes. Nul doute que dans les années à venir, on devrait avoir un grand challenge, avec certainement une participation beaucoup plus importante en nombre de jeunes joueurs et de clubs. De là-haut, Loulou peut être fier de son œuvre et apprécier l'engouement que ce challenge suscite auprès des jeunes pousses de ce sport. La Dépêche du Midi En savoir plus sur http://www.ladepeche.fr/article/2016/12/11/2476266-450-jeunes-a-carcassonne.html#4adPQyhMDTEKdRJf.99
  6. Les valeurs du rugby à XIII à l'honneur Sport adapté Le plaisir qu'ils prennent, c'est positivement surprenant» constatait André Cros, trésorier du Pôle espoirs XIII à Carcassonne et membre de la ligue Occitanie. Sur la pelouse du complexe sportif de la Giraille à Carcassonne, le comité de l'Aude de sport adapté, les IME de l'Aude, la FFRXIII, et le Pôle espoirs du lycée Sabatier ont transformé leur premier essai. Et avec la manière. À voir la cinquantaine de jeunes des instituts-médicos éducatifs de l'Aude, des P.O, de l'Hérault se passer le ballon, on ne pouvait que constater le succès de l'opération d'approche entre deux mondes qui n'ont pas l'habitude de se côtoyer. «On les voit avec la banane, ça fait plaisir à voir» renchérissait le directeur sportif de l'ASC Jean-François Albert. Dans des ateliers encadrés, une vingtaine de lycéens carcassonnais du Pôle XIII (Sabatier) ont montré à leurs pairs des IME, les gestes de base du rugby à XIII, recherche au sol, tenu, essai, plaquage, passes, transformation. Dès le début d'après-midi le ballon tournait sur toutes les parties du terrain : «Ils sont rentrés complètement dans le projet» pouvaient se réjouir les encadrants. Et au-delà du jeu, bien plus qu'une simple découverte «ludique» du sport, les treizistes du Pôle espoirs ont pris plaisir à transmettre leur passion : «Ça a même éveillé l'une ou l'autre vocation professionnelle chez des jeunes de chez nous» constatait Florent Tost, coordinateur du Pôle et entraîneur à la fédération. À refaire ! X. C. En savoir plus sur http://www.ladepeche.fr/article/2016/12/03/2471221-les-valeurs-du-rugby-a-xiii-a-l-honneur.html#iuOEx3bxtm2TxEY9.99
  7. Maxime Grésèque (ASC): «On fera les comptes à la fin» Le 01 novembre à 07h30 par Recueilli par B. O. lindependant.fr Grésèque  : « On s’est promis des choses et on s’y tient ». PHOTO/CHRISTOPHE BARREAUMaxime Grésèque a éclairé de son talent le derby remporté par l’ASC face à Limoux (33-32). Son drop, claqué à trois minutes du terme, permet à Carcassonne de monter sur le podium. À quoi attribuez-vous cette victoire dans ce derby contre Limoux?Sincèrement, cet été, nous aurions signé des deux mains pour réaliser une entame de match comme celle de dimanche (18-6 à la pause). Cette victoire est en partie le résultat du stage effectué au mois d’août à Font-Romeu. Ces trois jours ont cimenté le groupe et c’est l’élément de départ qui a permis de fédérer une ambiance. Pourtant, Limoux vous a corrigé lors du Magic week-end (40-16)...Oui, mais il y avait une équipe qui était en train de se découvrir avec douze nouveaux joueurs, plus aucun étranger et de nombreux jeunes. Patrick Albérola a mis en place un jeu ambitieux et pour le réaliser, il faut trouver des automatismes, jouer ensemble et placer les bonnes associations sur le terrain. Mais pour y parvenir, il faut jouer. Ce premier match, nous savions qu’il serait compliqué. Mais, depuis il y a eu des réels progrès qui sont encourageants. Avez-vous senti que le résultat pouvait vous échapper à l’heure de jeu?Oui, bien sûr. Surtout qu’après quinze minutes, on perd sur blessure Jean-Philippe Baile (quadriceps) et à la quarante-cinquième minute, Teddy Sadaoui (biceps). À quinze minutes de la fin, c’est Clément Herrero qui quitte le terrain. Mais on n’a rien lâché. En début de saison, on s’est promis des choses et on s’y tient. C’est-à-dire?De rester positif quoi qu’il arrive et de se battre jusqu’au bout. On fera les comptes à la fin. Cette victoire permet à l’ASC de monter sur la troisième marche. L’ambition a-t-elle été revue à la hausse?Non, nous venons de boucler la cinquième journée seulement, mais les points pris nous permettent de travailler dans la sérénité. Nous avons besoin de jouer pour assimiler le système de jeu. Pour l’instant, ça se passe bien. Cette victoire est une récompense pour les plus jeunes qui travaillent énormément toute la semaine.
  8. Rugby à XIII : Le Mondial 2021 en Angleterre Le 27/10/2016 à 11:38:00lequipe.fr Le Mondial 2021 de rugby à XIII se déroulera en Angleterre, a annoncé jeudi la Rugby League International Federation (RLIF). L'Angleterre accueillera l'édition 2021 du Mondial de rugby à XIII. La Rugby League International Federation (RLIF) a annoncé jeudi que la Coupe du monde 2021 de rugby à XIII se déroulera en Angleterre. Le pays, qui a déjà organisé le Mondial 2013, a été choisi aux dépens d'une candidature commune des Etats-Unis et du Canada. L'édition 2017 aura, elle, lieu du 27 octobre au 2 décembre en Nouvelle-Zélande et en Australie. Avec AFP
  9. http://www.ledauphine.com/sport/2016/10/22/rugby-a-xiii-une-pluie-d-essais-pour-l-angleterre
  10. Rugby à XIII: les Bleus n'y vont pas en reculant Le 21 octobre à 07h15 par Bruno Onteniente LINDEPENDANT.FR Cologni et Guigue veillent sur les leurs. PHOTO/Michel Clementz Les Tricolores sont prêts à déjouer les pronostics samedi pour enfin battre les Britanniques. La FFR XIII a mis tout en œuvre pour que les joueurs soient dans les meilleures dispositions pour préparer le test-match de samedi contre l’Angleterre en Avignon. Accueil de luxe au Barcarès lors des deux rassemblements, un staff étoffé et des dirigeants aux petits soins. «On a souhaité remettre les choses à leurs places et respecter les joueurs. À eux maintenant de respecter leurs dirigeants et leur sport» explique Mathieu Khedimi, le directeur des équipes de France avant de préciser: «Nous avons souhaité remettre les valeurs au centre des débats. Le maire du Barcarès, Alain Ferrand a fait les choses dignes d’une grande équipe de France. Les joueurs se sont sentis considérés, à eux maintenant de prouver sur le terrain qu’ils ont compris leur devoir envers les jeunes». Mathieu Khedimi a l’expérience du niveau international à l’instar de son président, Marc Palanques, qui a certifié que «les joueurs ne se coucheraient pas samedi et qu’il y veillerait». À leurs côtés Jacques Jorda jette un œil d’expert et averti de toutes les séances d’entraînement. L’élu qui sait «rester à sa place» est le dernier entraîneur français à avoir connu la victoire contre les Britanniques de Denis Betts et Shaun Edwards, c’était le 7 avril 1990 à Headingley (25-18). Que des défaites depuis 1900 Aucun des dix-sept Français inscrits sur la feuille de match demain en Avignon n’a connu la victoire contre l’ennemi Anglais. Le 84-4 concédé à Leigh en 2015 est encore dans toutes les mémoires, d’autant que la RFL, s’interroge depuis sur l’intérêt d’affronter la France si l’écart doit demeurer aussi important. Wayne Bennett, le nouveau sélectionneur du XIII de la Rose, attend de voir l’opposition que fourniront les Tricolores à ses protégés, sachant que les deux nations se retrouveront en phase de poule lors de la Coupe du monde à Perth le 12 novembre 2017. «L’objectif numéro 1 est la victoire et nous voulons démontrer au monde nos belles valeurs» clame le capitaine Rémi Casty qui mènera la danse samedi au Parc des Sports quand le vice président Mathieu Khedimi rappelle: «Si on ne pense pas à la victoire, ce n’est pas la peine de rentrer sur le terrain». Enfin la FFR XIII lance le club France avec l’espoir de réunir autour des sélections, tous les sympathisants afin que les rassemblements internationaux soient une réussite. Rappelons que 17.518 fans avaient poussé derrière les Tricolores le 1er novembre 2013 lors du match de Coupe du monde perdu contre la Nouvelle-Zélande (48-0). Il ne reste plus que la vérité du terrain, sachant que les Bleus n’auront aucune excuse cette fois.
  11. Le Toulouse Olympique monte en D2 anglaise Le 01/10/2016 à 19:45:00 lequipe.fr Grâce à son succès face à Barrow (32-22), le Toulouse Olympique est monté samedi en deuxième division anglaise de rugby à XIII. Deux semaines après avoir perdu la finale de League One (3e division) face à Rochdale (22-24), le Toulouse Olympique a tout de même assuré sa place en Championship (2e divison) à la faveur de ses succès en match de barrage contre York (62-10) puis Barrow (32-22) ce samedi. Le club, deux fois champion de France, espère rejoindre d'ici cinq ans les Dragons Catalans en Super League (1e division), afin de devenir la deuxième formation française de l'élite du XIII en Angleterre. avec AFP
  12. Rugby à XIII: des Baby Dracs séduisants Le 02 octobre à 6h00 par B. O. lindependant.fr Les Baby Dracs ont inscrit 9 essais au SOA. PHOTO/Michel ClementzLes Catalans ont eu raison d'Avignon (44-18).La jeunesse sang et or a séduit par ses intentions, mais surtout par la précision avec laquelle elle a conduit les débats. En plantant 9 essais à la défense du SOA réputée hermétique, St-Estève/XIII Catalan a frappé fort, assommant les bleu et blanc vainqueurs de Palau (44-4) six jours plus tôt. Le replacement de Joan Guasch à la mêlée, les initiatives de Mathias Pala, le sens du jeu de Stan Robin et le rendement du six de devant ont très vite eu raison de la défense provençale. Battus, une semaine plus tôt à Gilbert-Brutus, les Catalans se sont rattrapés face à une formation amenée à jouer les premiers rôles. Hugo Pérez, Alexis Meresta et Matthieu Khedimi ont planté les premières réalisations, mais le doublé de Joseph Nègre avec la passe au pied de Joan Guasch sur le dernier tenu a mis en évidence les orientations offensives catalanes. Comme il fallait s'y attendre, Avignon ne s'est pas présenté en victime. Au contraire, les troupes de Renaud Guigue ont rivalisé malgré un déficit de puissance. Le travail des avants catalans autour de Nouredine Sebea a fait mal, trouvant une juste récompense en début de seconde période. L'ancien joueur de Lyon-Villeurbanne en jouant vite son tenu a permis à Stan Robin se filer au ras du tenu. Alexis Meresta au soutien n'a eu qu'à accélérer. Dans la foulée, Ilias Bergal en coin permettait aux hommes de Jérôme Guisset de mener 34-18. À l'heure de jeu, les intentions étaient toujours là, mais sous la fatigue, les imprécisions ont perturbé les conclusions. Matthieu Khedimi, au poste de troisième ligne a aussi contribué à la démonstration collective des siens face à Bissière et ses coéquipiers qui à l'heure de jeu ont souffert face au rythme imposé
  13. Carcassonne : retour de Bemba face à Limoux Elite 1 L'entrainement de mardi dirigé par Patrick Alberola. Dimanche (16 heures), à Perpignan, reprise du championnat de rugby à XIII avec le Magic XIII et au programme, entre autres : ASC-Limoux. Voilà deux équipes qui se connaissent bien et ce nouvel affrontement suscite un vif intérêt. Limoux, champion de France en titre, grâce à sa victoire, justement sur Carcassonne, le 21 mai dernier (24-22) et gagnant, il y a quelques jours, dans une rencontre amicale (26-16) affiche, sur le papier, une position de «favori» que balaye d'un coup de main le nouvel entraîneur carcassonnais Patrick Alberola. «Moi j'arrive, dit-il, et je n'ai pas de revanche à prendre. Je travaille à présenter une équipe avec un projet de jeu différent. Les joueurs, d'ailleurs, s'approprient, peu à peu, ce nouveau style et c'est ce que je retiens pour l'instant. Je reconnais, cependant que, dimanche, ce sera compliqué. Les consignes seront simples : contrer, d'entrée, les actions offensives limouxines». Patrick Alberola y croit, malgré quelques absents à cause de blessures ou de suspensions. Il en manquera six, dont Soum, Barrau, Boutouba, Albert, Sabri. Compte tenu d'un effectif conséquent, il aura de quoi aligner du «beau monde», avec un nouveau capitaine : Bastien Escamilla. L'entraîneur reprendra la base de l'équipe qui était sur la pelouse du stade Mazet, à Carcassonne, le 9 septembre, et de citer un groupe de dix-neuf éléments, duquel sortira l'équipe : Clément Soubeyras, Ludovic Renu, Lilian Albert, Anthony Delgado, Alexis Escamilla, Maxime Gresèque, Clément Herrero, Geoffrey Zava, Christophe Moly, Mohamed Jamil, Bastien Escamilla, Teddy Sadaoui, Damien Tetart, Romaric Bemba, Nicolas Pomié, Tovena, Miloudi, Julien Agullo, Alexandre Cavaillé. Pour le président Jérôme Escourrou, «le stage d'oxygénation à Font-Romeu a été bénéfique. Les joueurs ont trouvé une cohésion, une fraîcheur physique. Ils sont motivés à mouiller le maillot. Tout n'est pas encore parfait, mais les voyants sont verts. On y verra plus clair dimanche soir». Le nouveau maillot de l'équipe a été présenté, hier soir tard, dans la salle de réception du stade Albert-Domec. Programme Magic XIIISamedi : A 14 heures, TO XIII Broncos c. Saint-Gaudens XIII ; à 16 heures, Albi XIII RL c. Villeneuve XIII RL ; à 18 heures, FC Lézignan XIII RL c. Saint-Estève-XIII Catalan. Dimanche 25 : A 14 heures, Palau XIII Broncos c. SO Avignon XIII ; à 16 heures, AS Carcassonne XIII c. XIII Limouxin. Billetterie sur place (placement libre). Samedi, 15 €; dimanche, 10 €; les deux jours, 20 €. Michel Sawas. ladepeche.fr
  14. Les Dragons Handi Rugby XIII fauteuil font une démonstration "percutante" ! Le 20 août à 12h00 lindependant.fr (Photo par gilles meunier) (Photo par gilles meunier) (Photo par gilles meunier) (Photo par gilles meunier) (Photo par gilles meunier) (Photo par gilles meunier) (Photo par gilles meunier) 4 / 12 Sélectionné dans l'équipe de France pour le championnat du monde remporté en 2013 et de nouveau retenu pour le prochain qui aura lieu en Australie en 2017, Gilles Clausells n'a eu aucun mal à convaincre ses coéquipiers de Dragons Handi Rugby XIII fauteuil , pour animer au gymnase municipal de Cerbère un match de démonstration . Ayant remporté 2 fois le championnat d'Europe et 7 fois sur 8 la coupe de France depuis la création de cette discipline sportive en 2008 , l'équipe , s'est donné « corps et âme » dans des actions pour le moins fracassantes et explosives , et ce qui devait être un simple match de démo , a suscité un tel intérêt auprès du public venu découvrir et soutenir ce sport , que nombreux sont ceux qui répondirent présent , l'espace d'un moment , pour vivre et par là même comprendre les difficultés de maîtriser le fauteuil roulant . Formidable source de richesse humaine , cet échange sportif , véritable lien de communication et de compréhension du handicap physique , permit aux valides d'apprécier à leur juste valeur , la qualité sportive de tous ces accidentés de la vie , qui ont , au delà de leur handicap , trouvé dans le sport , une belle motivation et la consécration d'une volonté exemplaire . Cerbère peut être fier de compter dans ses rangs un garçon comme Gilles Clausells , qui non seulement dans le Rugby , mais aussi dans l'athlétisme et son engagement comme coach sportif , défend avec succès les valeurs humaines de son village catalan . Gilles Meunier
  15. Un match de rugby à XIII solidaire Publié le 17/08/2016 . Mis à jour à 07h32 par Marie-Dominique Duboy sudouest.fr Noah donnera le coup d’envoi du match du 3 septembre, à 18 heures. © J.P.B. Article abonnés À l'initiative de Jacques Sarramona, manager général, et Jean-Pierre Brun, chargé de communication du Rugby XIII Biganos, une rencontre exceptionnelle... À l'initiative de Jacques Sarramona, manager général, et Jean-Pierre Brun, chargé de communication du Rugby XIII Biganos, une rencontre exceptionnelle aura lieu entre l'AS Carcassonne XIII et Villeneuve XIII, le samedi 3 septembre à 18 heures, au stade Roger-Garnung de Biganos. Publicité Ce match événement au profit de la recherche sur les cancers de l'enfant est soutenu par de très nombreuses personnalités et associations. Les inscriptions sont déjà ouvertes. L'entrée sera de 5 euros (1) et l'intégralité des bénéfices sera reversée à l'association Enfants cancers et santé, dont Jean-Pierre Brun est le vice-président Aquitaine. L'occasion d'une rencontre avec Jean-Pierre Sagnette et Patrick Mauri, coprésidents de Villeneuve XIII. « Nous sommes tous concernés par les maladies de l'enfance. Si ce match peut faire avancer les recherches, nous sommes prêts à jouer pour la bonne cause, donner une seconde chance à ces enfants malades, donnons-leur une nouvelle vie. » Quant à Pascale Chinaud, coprésidente de l'AS Carcassonne XIII, elle affirme « c'est tout naturellement que nous avons voulu faire participer notre club à cet événement pour montrer que nous soutenons la recherche et que tout le monde peut participer à ce combat contre la maladie ». L'occasion aussi pour Laura, la maman de Noah, qui a souhaité témoigner de l'histoire de son fils, atteint d'une leucémie à l'âge de 14 mois. « À presque 6 ans, si Noah vit avec ses frères et sœur comme si de rien n'était, il le doit aux formidables progrès réalisés par la médecine, en matière de traitement des cancers et leucémies de l'enfant. » Noah voudrait bien pratiquer le rugby mais n'a pas trouvé, à ce jour, de structure d'accueil adaptée. Par contre, ce samedi 3 septembre, à 18 heures, il donnera le coup d'envoi du match entre Carcassonne et Villeneuve. Dans les tribunes, une maman aura du mal à retenir ses larmes… Au programme… Dès 15 heures, animation d'avant match avec la Band'Aqui de Lanton ; au stade, initiation et démonstration de tir à l'arc avec Les Archers d'Audenge, country, animation musicale avec Pierlo, gymnastique sportive… ; place de la Mairie, baptêmes (2 euros le tour) en voitures anciennes avec le Rétromobile club du bassin d'Arcachon et à motos Harley-Davidson. À 17 h 45, arrivée du ballon par les airs. À 18 heures, coup d'envoi du match par le petit Noah. Une tombola (2 euros le billet), organisée par Le Lions club Le Delta, permettra de gagner une croisière week-end sur la Gironde, un vélo et de nombreux autres lots… Marie-Dominique Duboy (1) - Une prévente des billets aura lieu les dimanches 21 août, à la Fête de la Chasse, et 28 août, au marché.