Philippe Barrau

Moderator
  • Content count

    3,164
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

16 Good

About Philippe Barrau

  • Birthday 05/25/1959

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    martigues
  • Interests
    rugby league

Recent Profile Visitors

6,813 profile views
  1. Coupe du Monde 13 fauteuil

    Rugby à XIII fauteuil : les Français champions du monde Publié le lundi 31 juillet 2017 à 12:07 leuipe.fr La France est devenue championne du monde de rugby à XIII fauteuil, vendredi soir à Perpignan. Vendredi à Perpignan, l'équipe de France de rugby à XIII fauteuil est devenue championne du monde, après avoir dominé en finale l'Angleterre (38-34). C'est un essai transformé de Nicolas Clausells, à la 76e minute, qui a libéré les Bleus. Gilles Clausells a été élu meilleur joueur du tournoi.
  2. Coupe du Monde 13 fauteuil

    Retour en chiffres sur une Coupe du Monde pas comme les autres… 31/07/2017 ffr13 La France est Championne du Monde de Rugby et pas n’importe lequel, du Rugby XIII Fauteuil! Ce rugby qui roule comme une boule de flipper, qui ne se démotive jamais, qui ne lâche rien même mené au score à moins de 3 minutes de la fin. Ce rugby avec de merveilleux fous roulants sur de drôles de machines d’acier, cadrages, débordements, passes sautées, tout y est!! Et ça va vite,très vite, très très vite. Ici pas de mêlées chronophages, ou de passes en avant, on joue vite comme au XIII. Les tenus s’enchaînent à un rythme effréné pour le plus grand plaisir des yeux. Le rugby XIII Fauteuil est beau, aérien, acrobatique. Le XIII Fauteuil réunit 3 mixités qui font les beaux jours de notre devise nationale – LIBERTÉ – ÉGALITÉ – FRATERNITÉ. Mixité des âges, sur cette Coupe du Monde le plus jeune avait 16 ans et le plus âgé 55 ans. Mixité des sexes, hommes et femmes peuvent s’affronter sur le terrain et jouer ensemble au sein d’une même équipe.(l’Italie par exemple) Mixité handicapés-valides car, une équipe peut recevoir deux joueurs valides en son sein (2 maximum) qui se retrouvent dans les conditions de jeu du handicap(attachés au fauteuil) Si le spectacle est beau, si le spectacle plaît n’en cherchez pas plus loin les raisons. Tout est réuni pour nous plaire, nous satisfaire et nous rendre fiers de ce que nous regardons. Mais, le cocktail devient explosif lorsque l’on assiste à une rencontre « en vrai ». La détermination, la passion et le niveau de préparation de ces athlètes laissent souvent sans voix avec une bien étrange sensation d’émotion qui vous envahit et vous laisse muet devant cette combativité exprimée sur le terrain par des athlètes de très haut-niveau qui vivent un autre combat au quotidien. Une photo publiée sur le réseau social Facebook a obtenu plus de 1.000.000 de vues en 48h00. Ces photos prises quelques secondes après le coup de sifflet final ont fait le tour du web propulsant même la page FFRXIII à des records historiques de portée de publications à 1.645.000 personnes! La Planète Treiziste ne s’est pas trompée et celles et ceux qui ont découvert au travers de nos images ce sport incroyable en sont encore tout chavirés et commentent en nombre ce sport qu’ils viennent de découvrir. Devant l’absence de couverture médiatique (malgré des engagements oraux) hors l’accompagnement de notre partenaire l’Indépendant et parce que nous voulions vous diffuser les matchs de ces guerriers du XIII Fauteuil nous n’avons pas flanché, tergiversé ou hésité et avons créé notre propre chaîne YOUTUBE FFRXIII en l’espace de quelques jours avec la complicité de 09TV. Un dispositif de 6 caméras nous a permis de diffuser en Live sur les réseaux sociaux et atteindre plus de 185.000 personnes en audience cumulée et avec pour seules outils d’annonce nos réseaux sociaux et site web. C’est ainsi qu’est née FFRXIII TV sur laquelle nous reviendrons bientôt…. D’une ville à l’autre ce sont 24 camions ou fourgons qui ont transportés joueurs et matériel. 20 personnes ont travaillé à temps plein sur la Coupe du Monde pendant son déroulement, les premières réunions de travail datant de l’automne 2016. 19 matchs ont été joués sur 8 sites différents. Il a fallu 140 chambres pour héberger et abriter le repos des joueurs et staff. 10 arbitres ont officié durant cette Coupe du Monde (8 +2 à la table de marque). 9 kinés et 5 médecins ont pansé les bobos et autres contusions. 7 mécanos ont veillé au bon fonctionnement et état des fauteuils (avec une mention spéciale au mécano de l’Équipe de France unanimement apprécié et reconnu par ses pairs). 245 bénévoles se sont démenés pour que la fête soit belle et nous les en remercions une fois de plus chaleureusement. Merci à tous ceux qui de près ou de loin, dans l’ombre ou à la lumière ont fait de cette Coupe du Monde un événement que nous ne sommes pas près d’oublier. Vive le XIII, Vive le XIII Fauteuil et à bientôt pour la suite.
  3. Coupe du Monde 13 fauteuil

    VIDEO - La France sacrée championne du monde de rugby à XIII fauteuil à Perpignan Par Baptiste Guiet, France Bleu Roussillon vendredi 28 juillet 2017 à 23:12 © Radio France - Baptiste Guiet Les Bleus ont battu l'Angleterre (38-34) ce vendredi soir dans un Parc des Expos survolté. 2200 personnes ont assisté à la finale. L'équipe de France de France de rugby à XIII fauteuil a rempli son contrat. En dominant l'Angleterre 38 à 34 au terme d'un match serré et spectaculaire, les Bleus ont conservé leur titre de champions du monde. Dans une chaleur étouffante et devant un public chauffé à blanc, les hommes de Jean-Jacques Bédué ont dû s'employer pendant 80 minutes face à des anglais accrocheurs et parfois dominateurs. C'est un essai de Nicolas Clausells dans les toutes dernières minutes qui a fait basculer la rencontre. "Un rêve qui se réalise !" "C'était une grande finale" reconnaissait le capitaine Cyril Torrès à l'issue du match. "C'est vraiment magnifique ! Mais pour faire un grand match il faut deux grandes équipes. Félicitations aux Anglais !" Pour Mostefa Abassi, "avec un public comme ça on ne peut pas perdre, c'est impossible !". "C'est un rêve qui se réalise !" Même joie chez le catalan Laurent Despues : "C'est énorme ! Je compte bien être là dans quatre ans pour conserver le titre et dire qu'on a gagné la coupe trois fois d'affilée !"
  4. Coupe du Monde 13 fauteuil

    Perpignan: l’équipe de France handi rugby à XIII au centre du monde COUPE DU MONDE. Le département a reçu l’équipe de France de XIII fauteuil. Le Conseil départemental suit et pousse derrière le handi rugby depuis plusieurs années déjà. Le président de la commission sportive, Robert Olive n’a pas manqué de la rappeler le respect qu’il portait à cette discipline qu’il contribue à développer. «Ce que vous faites sur un terrain est fantastique, ça y va». La vice-présidente, Toussainte Calabrèse, qui connaît sur le bout des doigts, la discipline et les joueurs, grâce à la volonté de Fatima Fornies qui un jour a eu l’excellente idée d’emmener son élue assister à un match de XIII fauteuil a ensuite amicalement chambré les joueurs catalans de cette sélection nationale. L’équipe de France qui dispute ce jour, la finale de la Coupe du monde contre l’Angleterre a donc eu les honneurs et les encouragements du conseil départemental. Fourcade, l’USAP et les Déesses en soutien Le nouveau directeur de l’USAP, Denis Navizet, accompagné de deux joueurs, Yann De Fauverge et Quentin Walker est également venu souhaiter bonne chance aux finalistes, tout comme les Déesses de Saint-Estève/XIII Catalan, représentées par huit joueuses dont la capitaine Ophélie Coll. Le vice président de la FFR XIII, Mathieu Khedimi a profité de l’occasion pour excuser le staff et les joueurs de l’équipe de France d’Aurélien Cologni, en stage au Barcarès, mais retenus par un contrôle antidopage. Il s’est adressé à ses joueurs leur expliquant: «Les Anglais méritent une leçon et je compte sur vous pour la leur donner». Le département qui a remis aux joueurs et à leur staff plusieurs cadeaux avait réservé une surprise de taille avec un message vidéo enregistré du biathlète Martin Fourcade qui «souhaite bonne chance à l’équipe de France dans sa finale de Coupe du monde et plus particulièrement aux cinq Catalans qui la composent». En effet, autour du capitaine Cyril Torres, les Bleus comptent quatre autres Catalans, Gilles et Nicolas Clausells, Laurent Despues et Fabien Plaza. Il reste maintenant, cette dernière marche à gravir ce vendredi soir (19 heures) dans un Palais des Expositions qui devrait faire le plein. lindependant.fr
  5. Coupe du Monde 13 fauteuil

    Coupe du Monde de rugby à XIII en fauteuil Jeudi 27 juillet, au gymnase du lycée Pierre-Paul Riquet, et à l'initiative de David Renvazé, conseiller délégué notamment en charge du handisport, le comité départemental handisport 31 organise une rencontre de rugby en fauteuil. Après le match pour la 6e place, une petite finale se déroulera pour la 3e place avant la remise des médailles de bronze. Encore méconnu en France, le rugby à XIII est pourtant un sport mondialement apprécié et très pratiqué dans certains pays comme l'Angleterre ou encore l'Australie et depuis fort longtemps (1933). Cette manifestation s'inscrit dans la volonté de la municipalité d'intégrer le handisport comme pratique sportive à part entière. Une grande journée de solidarité et amitié qui devrait remporter un immense succès Le programme À 14 heures : rencontre pour la 5e et 6e. De 16 heures à 17 h 30 : animations pour tous proposées par le Stade Toulousain rugby handisport. À 18 h 30 : petite finale pour la 3e place. À 20 heures : remise des médailles de bronze. À 20 h 15 : cocktail dînatoire à l'issue de la rencontre. Le public est attendu nombreux afin d'encourager les équipes. Contact : service sport animation et vie associative. Tél. 05 61 14 88 43 ou sava@mairie-saint-orens.fr La Dépêche du Midi
  6. Coupe du Monde 13 fauteuil

    Handi rugby à XIII: les Bleus veulent conserver leur titre mondial ÉQUIPE DE FRANCE. C’est demain à Carcassonne que les Tricolores de Cyril Torrès débuteront leur Coupe du monde. Initialement prévue en Australie et compte tenu des difficultés financières, la Coupe du monde de XIII fauteuil a lieu en France. Un événement qui débute demain au pied de la Cité, à Carcassonne, avec trois matches au programme. Australie - pays de Galles (14 heures), Écosse - Italie (16h30) et France - Angleterre (20 heures) Les Bleus de Sylvain Crismanovich, tenants du titre (2013) débuteront la compétition face à leurs principaux rivaux, des Anglais champions d’Europe en titre et vainqueurs des Français il y a deux ans. Si le championnat de France, remporté par les Toulousains de Saint-Jory s’est terminé il y a deux mois, les joueurs n’ont pas perdu de temps. L’emblématique capitaine, Cyril Torrès, Fabien Plaza, Nicolas Clausells, mais aussi l’Espagnol Joël Lacombe et l’Anglais Sébastien Béchara se sont entraînés à Freeness, à Claira, sous le regard de Loup Tixeire, mais sous les ordres de Mathias Cologni qui n’a pas ménagé ses efforts. «Ils ont souhaité que je leur fasse travailler l’endurance, la vitesse et la force. On a alterné entre des séances extérieures sur le parking et en salle. Sur 15 mètres, ils ont réussi à gagner 1 seconde, ce qui est plutôt intéressant pour eux», s’est exprimé l’aîné des frères Cologni qui passe son module de formation avec l’Emsat. Torrès, le cerveau Cyril Torrès et ses coéquipiers sont en mode préparation depuis dimanche au Creps de Toulouse. «Depuis que nous sommes réunis, on sent la pression qui monte, mais nous sommes surtout pressés d’être à mercredi pour débuter l’événement que l’on ne doit pas manquer», a précisé, le buteur de la sélection, Cyril Torrès. Ce dernier, international cadets à XIII avant son accident qui l’a privé de l’usage de ses membres inférieurs, est le leader de l’édifice. Sa vision et sa connaissance de l’aspect tactique font de lui une pièce essentielle, même si à ses côtés et face à lui, il trouve des joueurs valides ou avec un handicap plus léger. Raison pour laquelle le capitaine a voulu mettre toutes les chances de son côté en prenant à ses frais une préparation physique de type militaire. Nicolas Clausells «confiant et stressé», avoue que «l’Angleterre représente le principal adversaire, même si l’Australie a bien progressé et peut se mêler à la bataille pour la finale.» Le XIII fauteuil, sport aussi spectaculaire que physique connaît un réel essor en France avec un niveau de championnat supérieur à celui de leurs rivaux. Mais l’Angleterre, qui s’appuie sur James Simpson, un ancien militaire, amputé après avoir essuyé des tirs il y a huit ans en Afghanistan rattrape son retard et possède les joueurs et l’esprit pour ravir aux Français le trophée qu’ils ont décroché en Angleterre en 2013, (42-40). Mardi soir, en amical, la France a battu l'Australie 70-16 à Limoux.
  7. Coupe du Monde 13 fauteuil

    Pamiers accueille le championnat du monde de rugby à XIII fauteuil Rugby XIII - Amateurs Pamiers accueille le championnat du monde de rugby à XIII fauteuil Samedi, c'est l'événement au gymnase de la Rijole. Trois matchs de rugby à XIII fauteuil de niveau international (championnats du monde) vont se dérouler, avec le coup d'envoi de cette opération à 14 heures pour la rencontre Pays de Galles-Angleterre, suivie à 16 h 30 par l'affrontement de l'Espagne et de l'Italie. Enfin, à 20 h 45, la France rencontrera l'Australie. Le coup d'envoi de ces rencontres sera donné par la marraine de cette manifestation, Marie Battistella. Cette dernière est la gardienne de l'équipe du Toulouse Foot fauteuil-Club, ainsi que de l'équipe de France. C'est avec amitié et un grand esprit sportif qu'elle a voulu s'associer à cette opération qui porte les espoirs d'essor de cette discipline au sein du rugby à XIII. Rappelons que l'équipe de France de foot fauteuil a remporté devant les États-Unis et l'Angleterre la Coupe du Monde qui s'est déroulée à Kissimmee, en Floride. Avec l'appui du comité départemental handisport Les dirigeants du rugby à XIII de Pamiers se réjouissent d'accueillir cette étape du championnat du monde et espèrent pouvoir monter une équipe fauteuil. Ils sont soutenus dans leur entreprise par Chantal Rubio, du comité départemental handisport, ainsi que par plusieurs sponsors. Les spectateurs, qu'ils souhaitent nombreux, trouveront sur place, hormis la billetterie, une buvette et une sandwicherie. L'équipe de France part favorite de cette compétition qui se joue avec des fauteuils spécialement adaptés pour cette pratique, ce qui va offrir un spectacle très dynamique et rythmé. D. C-H http://www.ladepeche.fr/article/2017/07/18/2613982-pamiers-accueille-championnat-monde-rugby-xiii-fauteuil.html
  8. Rugby XIII La France va défendre son titre de championne du monde Posté le 05 jui, à 23h00 Coupe du Monde de rugby à XIII 2017 A Occitanie (France), du 18 au 28 juillet Dans deux semaine, La France accueille la Coupe du Monde de rugby à XIII Fauteuil du 18 au 28 juillet. Rappelons, si besoin était, que la France défendra son titre de Championne du Monde 2013. Less sélectionnés de la coupe du Monde 2017 > Liste France Poule 1 : Poule 2 : France Irlande Angleterre Ecosse Australie Italie Pays de Galles Espagne Programme Français : Amical - 18 juillet > France - Australie (19h00 à Limoux) Poule 1 - 20 juillet > France - Angleterre (20h00 à Carcassonne) Poule 1 - 22 juillet > France - Australie (20h45 à Pamiers) Poule 1 - 24 juillet > France - Pays de Galles (16h30 à Saint-Jory) 25 juillet < Demi-finale (à Albi) 26 juillet > Demi-finale (à Toulouse) 27 juillet > Petite-finale (17h15 à Saint-Orens) 28 juillet > Finale (19h00 à Perpignan) https://www.coeurhandisport.fr/rugby/553105afefa8ec5342dd41bd7ae72c95.php
  9. JEUNES

    450 jeunes à Carcassonne Rugby XIII - Amateurs Journée qui restera dans les mémoires pour tous ces jeunes qui ont participé a ce challenge. Un hommage à un grand monsieur du rugby qui fut le père fondateur de la MJC XIII Il était donc normal que «ses» petits lui rendent hommage. Pas de classement, comme le voulait Loulou ; simplement des rencontres amicales pour permettre aux jeunes de l'exprimer Audois et CatalansCes rencontres sont sur quatre catégories premiers pas, pupilles, poussins et benjamins : on comptait pratiquement 450 jeunes joueurs venus des clubs du coin : bien sûr, pour commencer, les Audois, avec les trois grandes écoles : MJC, Limoux et Lézignan, mais aussi Ornaisons, qui honore de sa présence toutes les manifestations. Les Catalans avaient aussi envoyé des équipes dans chaque secteur. Le XIII Catalan, Baho et Le Barcarès XIII. Toute une pépinière de jeunes qui ont passé une agréable journée sur une plaine Mayrevieille baignée par un soleil printanier. Beaucoup de monde, donc, pour ce challenge à la fois sportif et amical, qui permet aux jeunes de se rencontrer avant tout et passer cette journée ensemble, réunis par le rugby a XIII. À 12 heures, beaucoup ont pu apprécier les grillades des bénévoles de la MJC, qui avaient préparé au feu de bois d'excellentes côtelettes et autre grillades. Sur le podium, la secrétaire Christelle notait l'historique de cette journée, en attendant 16 heures, heure a laquelle les autorités seraient présentes pour les remises des trophées. Car même s'il n'y a pas de classement, la MJC tient à récompenser toutes les équipes et tous les joueurs qui ont participé à cette manifestation en hommage à Loulou Delon Au vu de la participation et de l'excellente organisation, ce nouveau challenge va prendre date dans l'échiquier du rugby jeunes. Nul doute que dans les années à venir, on devrait avoir un grand challenge, avec certainement une participation beaucoup plus importante en nombre de jeunes joueurs et de clubs. De là-haut, Loulou peut être fier de son œuvre et apprécier l'engouement que ce challenge suscite auprès des jeunes pousses de ce sport. La Dépêche du Midi En savoir plus sur http://www.ladepeche.fr/article/2016/12/11/2476266-450-jeunes-a-carcassonne.html#4adPQyhMDTEKdRJf.99
  10. Les valeurs du rugby à XIII à l'honneur Sport adapté Le plaisir qu'ils prennent, c'est positivement surprenant» constatait André Cros, trésorier du Pôle espoirs XIII à Carcassonne et membre de la ligue Occitanie. Sur la pelouse du complexe sportif de la Giraille à Carcassonne, le comité de l'Aude de sport adapté, les IME de l'Aude, la FFRXIII, et le Pôle espoirs du lycée Sabatier ont transformé leur premier essai. Et avec la manière. À voir la cinquantaine de jeunes des instituts-médicos éducatifs de l'Aude, des P.O, de l'Hérault se passer le ballon, on ne pouvait que constater le succès de l'opération d'approche entre deux mondes qui n'ont pas l'habitude de se côtoyer. «On les voit avec la banane, ça fait plaisir à voir» renchérissait le directeur sportif de l'ASC Jean-François Albert. Dans des ateliers encadrés, une vingtaine de lycéens carcassonnais du Pôle XIII (Sabatier) ont montré à leurs pairs des IME, les gestes de base du rugby à XIII, recherche au sol, tenu, essai, plaquage, passes, transformation. Dès le début d'après-midi le ballon tournait sur toutes les parties du terrain : «Ils sont rentrés complètement dans le projet» pouvaient se réjouir les encadrants. Et au-delà du jeu, bien plus qu'une simple découverte «ludique» du sport, les treizistes du Pôle espoirs ont pris plaisir à transmettre leur passion : «Ça a même éveillé l'une ou l'autre vocation professionnelle chez des jeunes de chez nous» constatait Florent Tost, coordinateur du Pôle et entraîneur à la fédération. À refaire ! X. C. En savoir plus sur http://www.ladepeche.fr/article/2016/12/03/2471221-les-valeurs-du-rugby-a-xiii-a-l-honneur.html#iuOEx3bxtm2TxEY9.99
  11. Elite saison 2016-2017

    Maxime Grésèque (ASC): «On fera les comptes à la fin» Le 01 novembre à 07h30 par Recueilli par B. O. lindependant.fr Grésèque  : « On s’est promis des choses et on s’y tient ». PHOTO/CHRISTOPHE BARREAUMaxime Grésèque a éclairé de son talent le derby remporté par l’ASC face à Limoux (33-32). Son drop, claqué à trois minutes du terme, permet à Carcassonne de monter sur le podium. À quoi attribuez-vous cette victoire dans ce derby contre Limoux?Sincèrement, cet été, nous aurions signé des deux mains pour réaliser une entame de match comme celle de dimanche (18-6 à la pause). Cette victoire est en partie le résultat du stage effectué au mois d’août à Font-Romeu. Ces trois jours ont cimenté le groupe et c’est l’élément de départ qui a permis de fédérer une ambiance. Pourtant, Limoux vous a corrigé lors du Magic week-end (40-16)...Oui, mais il y avait une équipe qui était en train de se découvrir avec douze nouveaux joueurs, plus aucun étranger et de nombreux jeunes. Patrick Albérola a mis en place un jeu ambitieux et pour le réaliser, il faut trouver des automatismes, jouer ensemble et placer les bonnes associations sur le terrain. Mais pour y parvenir, il faut jouer. Ce premier match, nous savions qu’il serait compliqué. Mais, depuis il y a eu des réels progrès qui sont encourageants. Avez-vous senti que le résultat pouvait vous échapper à l’heure de jeu?Oui, bien sûr. Surtout qu’après quinze minutes, on perd sur blessure Jean-Philippe Baile (quadriceps) et à la quarante-cinquième minute, Teddy Sadaoui (biceps). À quinze minutes de la fin, c’est Clément Herrero qui quitte le terrain. Mais on n’a rien lâché. En début de saison, on s’est promis des choses et on s’y tient. C’est-à-dire?De rester positif quoi qu’il arrive et de se battre jusqu’au bout. On fera les comptes à la fin. Cette victoire permet à l’ASC de monter sur la troisième marche. L’ambition a-t-elle été revue à la hausse?Non, nous venons de boucler la cinquième journée seulement, mais les points pris nous permettent de travailler dans la sérénité. Nous avons besoin de jouer pour assimiler le système de jeu. Pour l’instant, ça se passe bien. Cette victoire est une récompense pour les plus jeunes qui travaillent énormément toute la semaine.
  12. Rugby à XIII : Le Mondial 2021 en Angleterre Le 27/10/2016 à 11:38:00lequipe.fr Le Mondial 2021 de rugby à XIII se déroulera en Angleterre, a annoncé jeudi la Rugby League International Federation (RLIF). L'Angleterre accueillera l'édition 2021 du Mondial de rugby à XIII. La Rugby League International Federation (RLIF) a annoncé jeudi que la Coupe du monde 2021 de rugby à XIII se déroulera en Angleterre. Le pays, qui a déjà organisé le Mondial 2013, a été choisi aux dépens d'une candidature commune des Etats-Unis et du Canada. L'édition 2017 aura, elle, lieu du 27 octobre au 2 décembre en Nouvelle-Zélande et en Australie. Avec AFP
  13. http://www.ledauphine.com/sport/2016/10/22/rugby-a-xiii-une-pluie-d-essais-pour-l-angleterre
  14. Rugby à XIII: les Bleus n'y vont pas en reculant Le 21 octobre à 07h15 par Bruno Onteniente LINDEPENDANT.FR Cologni et Guigue veillent sur les leurs. PHOTO/Michel Clementz Les Tricolores sont prêts à déjouer les pronostics samedi pour enfin battre les Britanniques. La FFR XIII a mis tout en œuvre pour que les joueurs soient dans les meilleures dispositions pour préparer le test-match de samedi contre l’Angleterre en Avignon. Accueil de luxe au Barcarès lors des deux rassemblements, un staff étoffé et des dirigeants aux petits soins. «On a souhaité remettre les choses à leurs places et respecter les joueurs. À eux maintenant de respecter leurs dirigeants et leur sport» explique Mathieu Khedimi, le directeur des équipes de France avant de préciser: «Nous avons souhaité remettre les valeurs au centre des débats. Le maire du Barcarès, Alain Ferrand a fait les choses dignes d’une grande équipe de France. Les joueurs se sont sentis considérés, à eux maintenant de prouver sur le terrain qu’ils ont compris leur devoir envers les jeunes». Mathieu Khedimi a l’expérience du niveau international à l’instar de son président, Marc Palanques, qui a certifié que «les joueurs ne se coucheraient pas samedi et qu’il y veillerait». À leurs côtés Jacques Jorda jette un œil d’expert et averti de toutes les séances d’entraînement. L’élu qui sait «rester à sa place» est le dernier entraîneur français à avoir connu la victoire contre les Britanniques de Denis Betts et Shaun Edwards, c’était le 7 avril 1990 à Headingley (25-18). Que des défaites depuis 1900 Aucun des dix-sept Français inscrits sur la feuille de match demain en Avignon n’a connu la victoire contre l’ennemi Anglais. Le 84-4 concédé à Leigh en 2015 est encore dans toutes les mémoires, d’autant que la RFL, s’interroge depuis sur l’intérêt d’affronter la France si l’écart doit demeurer aussi important. Wayne Bennett, le nouveau sélectionneur du XIII de la Rose, attend de voir l’opposition que fourniront les Tricolores à ses protégés, sachant que les deux nations se retrouveront en phase de poule lors de la Coupe du monde à Perth le 12 novembre 2017. «L’objectif numéro 1 est la victoire et nous voulons démontrer au monde nos belles valeurs» clame le capitaine Rémi Casty qui mènera la danse samedi au Parc des Sports quand le vice président Mathieu Khedimi rappelle: «Si on ne pense pas à la victoire, ce n’est pas la peine de rentrer sur le terrain». Enfin la FFR XIII lance le club France avec l’espoir de réunir autour des sélections, tous les sympathisants afin que les rassemblements internationaux soient une réussite. Rappelons que 17.518 fans avaient poussé derrière les Tricolores le 1er novembre 2013 lors du match de Coupe du monde perdu contre la Nouvelle-Zélande (48-0). Il ne reste plus que la vérité du terrain, sachant que les Bleus n’auront aucune excuse cette fois.
  15. Le Toulouse Olympique monte en D2 anglaise Le 01/10/2016 à 19:45:00 lequipe.fr Grâce à son succès face à Barrow (32-22), le Toulouse Olympique est monté samedi en deuxième division anglaise de rugby à XIII. Deux semaines après avoir perdu la finale de League One (3e division) face à Rochdale (22-24), le Toulouse Olympique a tout de même assuré sa place en Championship (2e divison) à la faveur de ses succès en match de barrage contre York (62-10) puis Barrow (32-22) ce samedi. Le club, deux fois champion de France, espère rejoindre d'ici cinq ans les Dragons Catalans en Super League (1e division), afin de devenir la deuxième formation française de l'élite du XIII en Angleterre. avec AFP