Sign in to follow this  
Followers 0
Philippe Barrau

JEUNES

717 posts in this topic

Publié le 13/04/2012 03:48 | Th. Gausserand ladepeche.fr

Les Mazades. Le rugby à XIII au TO expliqué aux enfants

Les élèves de cinq écoles très heureux de leur après-midi au TO.

Le Toulouse Olympique XIII accueillait sur ses installations ce mercredi après-midi, cinq associations en provenance de Saint Ignan, Lespinasse, Villefranche, Grenade et Toulouse Fabre. Lors de cet après-midi de découverte du Rugby à XIII en collaboration avec l'USEP (Union Sportive de l'Enseignement du Premier degré), une centaine d'élèves était intégrée aux pupilles et poussins de l'école de Rugby afin de participer aux quatre ateliers animés par un cadre technique de la FFR XIII ainsi qu'un éducateur du TO. Les jeunes ont pu réviser les bases, le tenu, le placage, la passe-réception et la course. « Chaque atelier s'est déroulé en deux temps, expliquait le personnel d'encadrement. Tout d'abord l'apprentissage d'un geste technique puis sa mise en place sur un match à thème. Afin que tous puissent participer sur un même pied d'égalité, quatre groupes d'enfants étaient formés en fonction de leur âge. À 16 heures, les enfants se sont rassemblés sous les poteaux avec leurs professeurs et les éducateurs pour la distribution des goûters et des récompenses dont une invitation pour le prochain match à domicile de l'Équipe Élite du TO, le samedi 14 avril à 19 heures face à Avignon ».

Ce moment de partage et de convivialité a permis de faire découvrir le rugby à XIII sous sa plus belle forme et certains professeurs sont même prêts à instaurer cette activité au sein de leur structure. Le Toulouse Olympique, à l'issu de cette journée, a tenu à remercier tous les protagonistes qui ont contribué à ce bel après midi, Henri Vasco et la Présidente de l'USEP, Madame Patricia Lantin pour leur collaboration, les cadres et éducateurs pour la gestion des plateaux, les bénévoles pour la logistique ainsi que les enfants pour leur participation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les cadets tricolores récidivent

Mercredi, 11 Avril 2012 06:54 ffr13.com

Déjà vainqueurs du premier test vendredi à Cahors (28-22), les moins de 16 ans français ont à nouveau battu leurs homologues anglais (31-10), lors du deuxième test-match, mardi soir à Albi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Publié le 15/04/2012 03:47 | La Dépêche du Midi

Lavalette. Stage rugby pour l'école de la Malepère

Le groupe de la Malepère bien représenté lors de ce stage

Le groupe de la Malepère bien représenté lors de ce stage

Le groupe de la Malepère bien représenté lors de ce stage

Sous la responsabilité des éducateurs de l'ASC XIII, un stage de perfectionnement vient d'être mis en place pour tous les enfants des groupements intersportifs. Les jeunes de l'école de rugby de la Malepère ont ainsi participé avec engouement à cette formation. Ils ont dévoré les conseils prodigués et ont profité pleinement de ces trois jours pour améliorer leurs connaissances. Plusieurs activités étaient au menu pour compléter les bases rugbystiques. Il leur a été proposé du badminton, du minigolf, du canoë, de la lutte et du handball. Le repas du midi était pris en commun, au CIAS de Grazailles, la mairie de Carcassonne ayant donné accès à ces installations. Le staff au complet de la MJC XIII, président en tête, a régalé tous les « minots » comme on dirait du côté de la Bonne Mère. Trois jours qui laisseront des souvenirs et qui auront permis de nouer des liens avec les enfants des autres GIS.

Share this post


Link to post
Share on other sites

par Catherine Coste sudouest.com

Ils ont de la classe

La section sportive de rugby à XIII du lycée des Iris vient d'être sacrée championne de France UNSS.

Ils en rêvaient, ils l'ont fait ! Ils ne partaient pas vainqueurs dans cette aventure, il y a deux ans, car face à eux se dressaient des équipes de taille. Mais les 17 lycéens n'ont pas été avares en efforts bien au contraire. Depuis le 28 mars, ils sont champions de France UNSS en rubgby à XIII.

Jeudi dernier, lors de la remise des médailles aux Iris, le proviseur Serge Joubert se disait heureux et fier de fêter ce titre remporté, et soulignait l'investissement des différents partenaires, professeurs, représentants de la municipalité et familles. Familles qui ont cru en ce projet dès le début, en inscrivant leur enfant au lycée des Iris.

Pour autant, les lycéens n'en n'ont pas oublié l'essentiel : la scolarité. La section sportive est un exemple concret du mariage entre l'école et le sport. Un partenariat où les valeurs de chacun viennent consolider l'autre, impulsant une dynamique dans l'établissement, développant un certain goût pour les challenges.

Un bon équilibre

Sébastien Labeyrie, professeur de sport et entraîneur de l'équipe, a su trouver le bon équilibre. Les jeunes rugbymen ont tutoyé l'adversité avec grande humilité.

Mais pour accéder à cette section sportive, il faut avoir des aptitudes spécifiques et un niveau scolaire correct. Les résultats en classe, le comportement de chaque joueurs font l'objet d'un suivi régulier par le coordinateur de la section sportive et les chefs d'établissements. La pratique du rugby s'intègre dans l'emploi du temps des élèves et les entraînements, quatre heures par semaine réparties en deux séances, sont obligatoires.

Les objectifs sportifs ou scolaires visent des buts identiques, le bon développement du jeune à travers leur double projet scolaire et sportif, et l'acquisition d'une culture d'équipe.

Le sport est un excellent moyen d'enrichissement physique, intellectuel, moral, culturel. La médaille autour du cou, il reste aux élèves de cette section encore un challenge à relever : le baccalauréat….

Pour rejoindre la section, contacter : section-rugby.lesiris@laposte.net

Share this post


Link to post
Share on other sites

Laurent Dupuy : "L'écart se resserre"

Mercredi, 18 Avril 2012 07:29 ffr13.com

Le vendredi 15 juin à Bradford, les moins de 18 ans français affronteront en test-match leurs homologues d'England Academy. Un rendez-vous périlleux que le sélectionneur, Laurent Dupuy, le co-entraîneur Christophe Toustou et le préparateur physique Ghyslain Dubois, en présence de Thierry Dumaine, ont commencé à préparer, dernièrement à Saint-Estève, lors d'un stage de deux jours.

Le point avec Laurent Dupuy.

Quel est votre programme d'ici la date du test ?

"Nous devrions effectuer trois ou quatre autres stages, cette fois d'une journée, d'ici le 15 juin, où nous espérons compter sur nos deux expatriés, Théo Fages (Salford) et Benjamin Garcia (Wynnum, Australie)."

Comment espérer juguler le manque de compétition des joueurs, lesquels le 15 juin auront terminé la saison depuis plusieurs semaines ?

"C'est un problème, en effet. La finale de la Coupe Luc Nitard aura lieu le 20 mai, soit trois semaines avant le test de Bradford, et d'autres joueurs auront terminé plus tôt encore leur saison. Aussi avons-nous programmé un stage le week-end du 2 et 3 juin, qui coïncide avec l'Euro Week-End entre les quatre meilleurs clubs Elite et leurs homologues du Championship. Nous espérons ainsi avoir l'occasion de nous entraîner avec opposition avec les équipes françaises qui recevront Halifax et Sheffield."

Votre groupe est-il au complet ?

"Il manque le Catalan Thibaut Margalet, qui devrait être rétabli de sa blessure pour le test, mais qui manquera cruellement de compétition puisqu'il n'aura plus joué depuis plus de deux mois. Le Toulousain Arthur Théo-Gonzalez est lui d'ores et déjà forfait."

Quels enseignements tirez-vous de la dernière confrontation avec England Academy, en juin 2011 à Palau ?

"On s'était heurté au même problème, à savoir qu'à cette période de l'année, les Anglais sont en plein championnat, alors que le nôtre est terminé. Reste que par rapport à cette rencontre, où nous avions bien résisté, nous devrons améliorer la finition de nos actions, mieux contrôler nos plaquages afin d'empêcher au maximum les libération adverses, alors que nous avions manqué d'un peu de vitesse, ce jour là."

Globalement, sentez-vous des progrès, au sein du groupe ?

"Nous pensons être dans le vrai. Nos moins de 16 ans progressent, et notre mode de fonctionnement, depuis la mise en place des structures actuelles, voici six ans, intéresse vivement les Anglais, qui possèdent pourtant 4 000 juniors, contre 380, juniors 4 compris, chez nous. Martin Creek, le responsable de la formation des entraîneurs au sein de la RFL, nous a d'ailleurs rendu visite et a apprécié notre travail, que nous menons en commun avec les responsables des cadets, Emmanuel Fauvel, Patrick Hollowoët et Patrick Limongi. Autour de Thierry Dumaine, nous tenons tous le même discours, et sur le terrain les résultats sont en hausse."

Quel est l'atout principal des moins de 18 ans français ?

"Le fait que 75% de nos sélectionnés sont soit titulaires en Elite, soit stagiaires dans les effectifs seniors. Voici six ans, nous ne comptions qu'un seul élément évoluant en Elite, Jean-Philippe Baile, alors talonneur à Carcassonne, et un autre faisant quelques apparitions, Vincent Duport avec Limoux. Il y a aussi le fait que nous bénéficions d'une continuité, dans les sélections. Certains, comme Mickaël Rouch et Joan Guasch, se côtoient depuis maintenant quatre ans sous le maillot tricolore, ce qui constitue un atout au plan collectif."

Comment améliorer encore la situation ?

"Si nous comptions davantage de juniors 1 et 2 dans les clubs, ce serait bénéfique, car pour l'heure trop de juniors 4 font barrage aux plus jeunes. Par ailleurs, England Academy va effectuer une tournée en Australie, cet été, et nous avons le projet d'en faire de même en 2013, mais nous sommes dépendants du budget alloué par la FFR XIII. Le fait que les moins de 20 ans de Dragons Academy s'apprête, l'été prochain, à rencontrer plusieurs équipes Academy de Super League, constitue enfin un plus pour nos internationaux juniors."

Sur quels leaders s'appuie cette équipe des moins de 18 ?

"Martial Romano, qui est dur au mal, Thibaud Margalet est également une pièce importante du dispositif, même si nous l'avons emporté sans lui face à l'Australian Institut of Sports. Il n'existe en tout cas pas de récompense, chez nous. Nous prenons tout simplement les meilleurs au moment du match international."

Qu'est-ce qui fait la différence, entre les différentes nations, au plus haut niveau junior ?

"Nous avons vu évoluer les garçons, au fil des années, comme Frédéric Vaccari, Julian Bousquet, Eloi Pélissier, passés par les sélections fédérales jeunes. Sans parler des plus anciens, Cyril Stacul, Michael Simon, Jean-Philippe Baile, les deux frères Bentley, Florian Quintilla, qui ont été champions d'Europe juniors avec nous, voici six ans au Barcarès. En outre, Damien Cardace, qui vient de disputer deux rencontres avec les Dragons, possédait des qualités de fibre musculaire importantes, au départ. A 15 ans, il développait déjà 100 kg, couché. Et le fait de se trouver dans un environnement professionnel, aujourd'hui, accélère forcément sa progression. J'en dirais autant de Thibaut Margalet, qui avait perdu dix kilos après sa blessure, et en a déjà repris quatre en travaillant sous la conduite de Keegan Smith, le préparateur physique des Dragons. Et à niveau de préparation égale, sachant que tactiquement, avec l'apport de la vidéo, comme physiquement, ou techniquement, de nos jours on n'invente plus rien, c'est le mental qui fait la différence. La capacité du jeune à accepter la charge de travail proposée, la façon de gérer le retour de blessure. Celle-ci ne doit pas être considérée par le joueur comme un échec, mais comme une étape dans une carrière."

A quel niveau international se trouvent les équipes de France moins de 16 et moins de 18, aujourd'hui ?

"Depuis trois ans nous avons passé le cap d'England Community. Dans le passé, nous battions ces amateurs anglais une fois sur deux, depuis nous leur passons à chaque fois entre 40 et 50 points. Et en moins de 16 ans la France vient de battre à deux reprises l'Australian Institut of Sports, de même que l'Academy anglaise et ses joueurs appartenant à des clubs pros. Il nous reste à battre England Academy moins de 18 et les Schoolboys australiens, mais l'écart se resserre."

Share this post


Link to post
Share on other sites

Publié le 24/04/2012 08:42 | La Dépêche du Midi

MJC XIII: des Poussins aux canaris

un bel essai de Patrac

un bel essai de Patrac

un bel essai de Patrac

Ce mercredi l'école de rugby va à Preixan pour les matchs retour avec le club de la Malepere. Rendez-vous au stade municipal a 14 heures.Les benjamins vont au Barcares pour le tournoi de la ligue.

Finalistes la saison passée, les responsables espèrent mieux cette année.

Un grand nombre de ses benjamins se retrouvent en minime. Une victoire samedi dernier contre Villefranche d'Albi des minimes qui attendent avec impatience de connaître le lieu de la finale de cette coupe de France. Bien parti pour se qualifier en demi finale du championnat de première division.

Ce n' est pas malheureusement la même histoire pour les cadets qui ont perdu samedi dernier contre une belle équipe de Limoux qui ne sera pas loin de la finale.

Un effectif amoindri par des blessures et des suspendus en espérant que ça serve de leçon aux suspendus.

Tout le bureau souhaite un bon rétablissement à mimi Cavailhe et a Anne Marie Rastouil courage à toutes les deux.

Le bureau autour du président Llabata travaille en ce moment sur les deux voyages de fin d année et ces sans compter que les deux secrétaires Chistelle Aguerra et Sandra Rhouiba passe des heures pour une belle réussite comme l'an dernier tout est au beau fixe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ASC juniors : avertissement sans frais

Mercredi, 25 Avril 2012 07:11 ffr13.com

Même les plus belles séries ont une fin. Sans conséquence comptable, pour les juniors Elite de l'ASC, assurés de terminer en tête du classement avant le coup d'envoi, mais qui devront néanmoins analyser cette défaite (30-32) subie dimanche à Saint-Estève. Le premier revers de la saison, pour la remarquable troupe de Jean-Yves Griotto et Pierre-Yves Blasi. Lié à quelques imperfections de leur part, mais surtout, peut-être, au formidable match réalisé par un adversaire catalan mené 10-18 à la pause, puis 16-24 à la 50è minute, avant d'enclencher une méritoire remontée au score.

Ugo Pérez sonne la révolte catalane

Face aux protégés de Lionel Teixido, les Audois avaient intégré dans leurs rangs deux juniors B, Philippe Garcia et Philippe Alaux, mais cela n'explique pas la manière inhabituelle avec laquelle ils ont été bousculés, en deuxième période, par des Catalans exemplaires en défense, réussissant à enrayer, entre autres, les tentatives du tonique Quentin Nicol ou de l'insistant Cyprien Séguy, avant de faire feu de tout bois en fin de rencontre.

Tout est parti de la monumentale percée du deuxième ligne Ugo Pérez. Avec la transformation de Nicolas Franck, les Sang et Or revenaient à 22-24. A l'heure de jeu, le match basculait, les locaux prenant les devants au tableau d'affichage, pour ne plus ensuite être rejoints, avec cette initiative d'Alexandre Meresta-Doucet, plaçant son pilier Maxime Dacosta dans un intervalle gagnant. 28-24, puis 32-24 à la faveur de deux pénalités.

L'occasion manquée de Loïc Taurin

A leur tour survoltés, les Canaris, peu habitués cette saison à pareille résistance, sauf peut-être face à Lézignan et Pia, manquaient de renverser la vapeur, quand Baptiste Delpech était repoussé de l'en but catalan (72è), juste avant de voir Romain Péault, décalé sur son aile, faire apprécier sa vélocité. Il leur manquait encore deux points pour ajouter une nouvelle victoire à leur impressionnant tableau de chasse, mais à trois minutes de la sirène, Loïc Taurin, qui avait l'essai au bout des doigts, n'arrivait pas à ses fins.

N'empêche, Carcassonne avait activement participé à ce duel d'excellent niveau, les Kevin Delarose, Bastien Canet, Anthony Rastouil, Loïc Banquet, Lucas Salvat, Kevin Tisseyre, Bastien et Alexandre Escamilla, Thomas Limongi et autre Mathieu Jean, devant désormais se servir de cette alerte sans frais, pour atteindre le but qu'ils se sont fixé : le doublé, après lequel court le club depuis 2002 et la double victoire en finale sur Carcassonne (34-10) en Championnat, et Villeneuve-sur-Lot (20-10) en Coupe Luc-Nitard.

A trois reprises, auparavant, les jeunes Canaris avaient signé pareille performance : en 1993 (victoires de la MJC 48-24 sur Toulouse en Championnat, 28-12 sur Saint-Estève en Coupe Luc-Nitard), 1988 (20-13 contre Carpentras en Championnat, 6-0 contre Villeneuve-sur-Lot en Nitard), et 1984 (10-6 sur Le Barcarès en Championnat, 29-14 sur Le Pontet en Trophée Rosemblat).

Une tâche dans leurs cordes, vu la supériorité qu'ils ont exercé jusqu'à ce coup d'arrêt. A confirmer, pour commencer, en finale de la Coupe et en demi-finale du Championnat.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Publié le 10/05/2012 03:50 | La Dépêche du Midi

Les Izards. Rencontre entre les jeunes du TO et le collège Toulouse-Lautrec

zoom.png201205101849_w350.jpg

rencontre amicale entre les jeunes du Toulouse Olympique et ceux du collège Toulouse-Lautrec.

Dans le cadre de la convention d'accompagnement éducatif passée entre le Toulouse Olympique et le collège Toulouse-Lautrec, un tournoi de rugby à XIII s'est déroulé au Stade Arnauné. Deux formations du collège étaient opposées aux Benjamins de l'École de rugby du TO. Kévin Larroyer (joueur de l'équipe première) était présent pour coacher une équipe du TO, à la grande joie de tous les enfants présents.

Cette après-midi conviviale a permis de renforcer le lien entre la section sportive du collège et le TO dans l'optique d'accroître le nombre de licenciés du club, mais également d'amener des jeunes de l'École de rugby à poursuivre leur passion au collège Toulouse-Lautrec.

Les résultats sont déjà là. L'école de Rugby comptera trois joueurs supplémentaires qui feront très prochainement leurs premiers matchs sous les couleurs olympiennes. De plus, de nombreux jeunes du TO se sont montrés intéressés par le programme proposé au collège. La rentrée 2012-2013 s'annonce de bon augure.

Site : www. TOXIII. com

Share this post


Link to post
Share on other sites

Publié le 10/05/2012 03:50 | La Dépêche du Midi

Plaisance-du-Touch. rugby à XIII : deux joueurs en équipe départementale

zoom.png201205101863_w350.jpg

Lucas Escoula et Anthony Calligaris entourent un copain supporter./ Photo DDM CC

Le match est terminé, les maillots remplacés par les « jogging », fatigués mais heureux d'avoir participé, Anthony Calligaris et Lucas Escoula, joueurs dans l'équipe benjamins de la Haute-Garonne, donnent quelques précisions sur leur sélection dans cette équipe. Anthony, 13 ans et sept ans de rugby au club, prend la parole : « Nous avons été repérés par Jérémy, l'entraîneur de l'équipe benjamins. Il nous a engagés dans la sélection de Haute-Garonne. Nous avons eu des entraînements particuliers, pour se connaître et jouer ensemble et nous sommes vingt et un joueurs sélectionnés sur tous les clubs du département. » Lucas, 12 ans, reconnaît que « c'est une expérience enrichissante car nous faisons de nouvelles rencontres. Mais nous appliquons les règles du rugby à XIII et, pour la première fois, nous jouons sur un terrain aux dimensions réglementaires ». Dans l'équipe benjamins du club local, l'entente est parfaite. Tous les joueurs s'encouragent et s'aident sur les actions pour arriver à poser le ballon entre les poteaux. Anthony et Lucas tiennent leurs places avec beaucoup de ténacité. Et, ajoute Anthony, « nous intégrons bien les nouveaux venus. Nous les soutenons et faisons en sorte qu'ils soient mis en avant ». C'est exactement ce que confirme Lucas, arrivé au club depuis deux ans.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Juniors:

Lézignan champion de France

137545_fcl1.jpg

Lézignan-Corbières vient de s'imposer en finale du championnat de France, à Narbonne, au Parc des sports, face à l'AS Carcassonne. Les deux équipes se sont retrouvées à égalité de points, 26-26, à l'issue du temps réglementaire. Avec une finale prévue sans prolongation et sans tir au but, on est allé voir du côté du réglement. A égalité d'essais marqués (4), de cartons (0) et de pénalités (2), ce sont les drops (2 pour Lézignan contre 0) qui ont départagé les deux équipes. Cruel pour Carcassonne mais le bonheur pour Lézignan. "lindep"

Share this post


Link to post
Share on other sites

lindependant.fr

Toulouges

Rugby : le tournoi de la ville a réuni tous les talents

Le 15/05/2012 à 06h00

OBJ3209258_1.jpg

Les arbitres et délégués de plateaux (ci-dessus) jouent dans les catégories cadets, juniors et seniors. Et les pupilles ont emporté la victoire.

TOULOUGES

empty.gif

Le tournoi de la ville a passé avec succès ce rendez-vous, parrainé par un joueur des Dragons qui a grandi dans les rangs du club : Eloi Pélissier. Léon Pryce, Setaimata Sa et les entraîneurs adjoints, Laurent Frayssinous et Jérôme Guisset ont apporté leur notoriété à ce tournoi qui consacre les jeunes talents départementaux du rugby à XIII. Les deux stades ont grouillé de joueurs venus en découdre loyalement.

L'ETC XIII n'a pas démérité puisque les pupilles ont remporté le titre dans leur catégorie. Une fierté pour les entraîneurs, José et Mathias, et leur secrétaire, Murielle.

La buvette tenue par les dames bénévoles du club aidées du président de l'Amicale des Dragons de Canohès, Serge Batlle et de ses adhérents, a accueilli le nombreux public et la paella de Didier Ortega a conquis les gastronomes.

La remise des prix en présence d'Eloi et des joueurs des Dragons fut un moment de reconnaissance pour les organisateurs, le président du club Toulouges XIII, François Morales et Charles Garrigue, le trésorier de la structure depuis plus de trente ans. Joueurs et dirigeants ont été félicités par Louis Caseilles, maire, Jean Roque, 1er adjoint, Gaston Coubris, adjoint aux sports entouré des élus Jean Torres et Nicolas Barthe.

Bravo à tous les encadrants et bénévoles pour ce grand moment sportif !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Publié le 15/05/2012 08:25 | La Dépêche du Midi

Villefranche-de-Rouergue. Le challenge Passion XIII sous le soleil

rugby à XIII

zoom.png201205151452_w350.jpg

Les participants réunis après les échanges./Photo DDM

Dernier rendez-vous pour les lycéens des établissements villefranchois, lycées R.-Savignac, Saint-Joseph, François-Marty, Beauregard, avec le challenge Passion treize, ce jeudi 10 mai, au stade Henri-Lagarde. Un dernier rendez-vous qui a connu un beau succès et avec un invité surprise, le soleil ! Comme à son habitude, le Comité Aveyron rugby XIII avait concocté un accueil des plus chaleureux pour tous ces lycéens accompagnés de leurs professeurs d'éducation physique. Avant de débuter les matchs, Nicolas Tranier a rappelé à chacun les objectifs d'un tel challenge, objectifs établis en étroite collaboration avec les professeurs d'EPS : convivialité, découverte de la pratique du rugby XIII et permettre aux non-initiés de se familiariser avec ce sport. Ensuite, place aux rencontres qui se sont déroulées dans un bel esprit sportif et empreint de fair-play. Et bien entendu, après l'effort le réconfort ! Tout ce beau monde s'est retrouvé sous le chapiteau pour un échange placé sous la bonne humeur. Tout d'abord, distribution de récompenses à chacun par Gilles Fleuret, coprésident du comité, qui a tenu également à adresser ses remerciements aux professeurs et à leurs élèves.

Et pour clore la soirée, le repas a réuni tous les acteurs avant de se donner rendez-vous pour l'année 2012-2013.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un doublé pour combler les juniors "vert et blanc" ?

Par Alain Revello "lindep"

Une semaine après avoir décroché la coupe, les «vert et blanc» réussiront-ils à faire le doublé ?

Celui qui gagnera samedi a toutes les chances de faire le doublé". Cette phrase prononcée par Olivier Estébanez le matin de la finale est restée gravée dans la mémoire des juniors des Corbières. En ramenant le bouclier, ils ont marqué les esprits d'un adversaire qui se voyait déjà en haut de l'affiche. L'entraîneur "vert et blanc" était persuadé depuis longtemps qu'il possédait la seule équipe capable de déjouer les plans ambitieux des Carcassonnais.

La pression sur l'ASC XIII

Si ces derniers pensent avoir déjoué lors de la finale du championnat ils se trompent. Ce sont les Lézignanais qui les ont pris à la gorge durant la quasi-totalité du derby et qui les ont empêchés de développer leur jeu. Pour la première fois les Canaris se sont mis à douter devant la détermination affichée par les juniors "vert et blanc". Ces derniers ne se contentaient pas de cela. Ils produisaient un jeu de qualité, plein d'inspiration qui décontenançait les "jaune et noir". Attention toutefois, ne cesse de dire l'entraîneur Olivier Estébanez : "En finale du championnat on s'était fixé de faire le maximum. On l'a fait durant 60 minutes. Cette fois-ci il faudra faire le même travail mais pendant 80 minutes. Les Carcassonnais savent déjà que leur saison est gâchée. Ils ont sûrement passé une mauvaise semaine. Ils aborderont ce derby avec beaucoup plus de méfiance". Mais pour les juniors du FCL XIII l'appé###### est venu en gagnant : "On tire un trait sur le dernier match. On repart à zéro avec l'objectif de ramener le 2e titre". De son côté, Cédric Lacans, qui a déjà vécu cette situation a une certaine confiance : "Carcassonne ne s'attendait pas à voir Lézignan réaliser ce style de match. Les canaris ont dû être très surpris. L'ascendant psychologique est pris. La pression sera à nouveau sur leurs épaules". Un sentiment que partage Benoît Estébanez l'autre entraîneur adjoint : "Sur les grands rendez-vous, l'ASC sait maintenant que le FCL est capable de répondre présent et de la bousculer. On a déjà réussi la saison, pour nous, la suite est du bonus". Le staff s'attend cette fois à une finale tout à fait différente. Les canaris échaudés auront sûrement beaucoup plus d'humilité avant de pénétrer sur la pelouse. Les "vert et blanc" pour leur part savent qu'ils ont la capacité de déjouer à nouveau les pronostics. "Lézignan a réussi sa saison , ajoutait Olivier Estébanez. Mais mon but premier reste bien d'amener le plus de jeunes dans la catégorie supérieure. Ma petite déception cette année a été que les jeunes du FCL XIII n'y aient pas montré le bout de leur nez plutôt". Pour revenir à la finale : "Les Carcassonnais seront prêts, nous aussi puisqu'on sera au complet".

La finale de la Coupe Luc-Nitard devrait donc tenir toutes ses promesses.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lézignan rêve d'un doublé

Par Alain Revello "lindep"

Qui aurait cru que samedi dernier Lézignan repartirait de Narbonne avec le bouclier ? Sur le match, les Lézignanais méritaient le titre. Bien sûr il y a cette histoire de règlement qui, après le score de parité, chagrine certains esprits. Mais nul n'est censé ignorer la loi. C'est la même chose pour le règlement fédéral qui régit la compétition junior. On s'en plaint quand il est défavorable, et on s'en réjouit dans le cas contraire.

La demi-finale de la Coupe à Limoux qui s'était soldée par un match nul avait permis déjà aux Lézignanais de se pencher sur la question. Quoi qu'il en soit, ce sont eux qui ont enlevé le gâteau. Reste maintenant à y déposer dessus la cerise. Mais cette dernière, si petite soit-elle, est aussi convoitée par les 'canaris'. Elle n'a toutefois pas la même importance pour les uns comme pour les autres. Les juniors 'vert et blanc' savent déjà qu'avec le titre, ils ont réussi leur saison. Les 'canaris', pour leur part, désire la finale pour sauver la leur. Les données de celle-ci ne changent guère de la précédente. Ce sont bien les 'jaune et noir' qui auront une fois de plus la pression sur les épaules car dans cette ultime confrontation ils ont tout à perdre. Les Lézignanais ne se prendront pas la tête. Outsiders ils étaient, outsiders ils restent face à cette équipe qui n'a perdu que deux matches dans la saison. Il est évident que quelques inconnues entrent en jeu. Les juniors des Corbières auront-ils récupéré de la fête monstre qui a suivi le sacre ? Sur ce plan-là le staff technique semble confiant. La semaine a été basée sur la récupération. Physiquement le groupe 'vert et blanc' peut-il réitérer deux matches de très haut niveau ? Là aussi l'entraîneur Olivier Estébanez ne semble guère soucieux. Son groupe a montré qu'il était capable de se surpasser dans un moment crucial pour aller décrocher la lune. Enfin les Lézignanais ne seront-ils pas un peu démobilisés après avoir conquis le titre suprême ? Vu la détermination affichée par Flavien Fontrouge, le capitaine 'vert et blanc' à l'issue de la finale du championnat personne ne peut douter de l'envie affichée par les juniors des Corbières.

Ces derniers sont à nouveau prêts à défier Goliath pour poser la cerise sur le gâteau.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Carcassonne revanchard

Par Jean-François Albert"lindep"

Carcassonne veut gagner un titre.

Les juniors de l'ASC XIII peuvent nourrir bien des regrets après la finale du championnat perdue au bénéfice d'une pénalité alors qu'ils étaient revenus au score de parité 26-26 à quelques secondes de la fin de la partie ! De cet échec, la jeune garde carcassonnaise doit surtout retenir qu'un titre n'est jamais acquis et qu'il est rarement décerné au mérite ! La saison a certes été exceptionnelle, mais pour être grandiose il fallait jouer cette finale avec le couteau entre les dents. Force est de constater que samedi dernier, Lézignan a eu un peu plus envie. Ce sursaut d'orgueil a permis aux 'meuniers' de voler au nez et à la barbe des 'canaris' un bouclier qu'ils avaient peut-être considéré avant l'heure comme un dû ! Les deux entraîneurs Pierre-Yves Blasi et Jean-Yves Griotto étaient forcément déçus mais ils savent que dimanche ils peuvent rattraper le coup et obtenir un titre qui sonnerait comme un point d'orgue : "Samedi dernier nous étions tous très amers dans la mesure où nous avons eu le sentiment de passer à côté de notre finale. Lézignan nous a pris sur l'envie et nous avons été trop indisciplinés pour espérer inverser la tendance. En laissant Lézignan prendre le score, nous nous sommes mis sous pression et nous avons perdu de très précieuses minutes avant de retrouver notre rugby. En vingt minutes nous revenons tambour battant avant d'échouer sur un point de règlement ! Les garçons doivent se souvenir de ce scénario pour surtout ne pas le répéter ! Une finale c'est d'abord de l'envie en attaque comme en défense et c'est surtout un match qui se joue sur quatre-vingts minutes. Samedi les plus réalistes ont gagné. À nous de montrer maintenant que nous sommes capables de retrouver une bonne dynamique. Les joueurs doivent êtres revanchards et ultra-motivés dans la mesure où leurs adversaires les ont privés d'un titre samedi dernier ! Il va falloir jouer avec le coeur mais aussi avec la tête." Cette semaine les jeunes 'canaris' ont eu la douleur d'apprendre la disparition de la maman d'un de leur ami, Anthony Rastouil. Cette bien mauvaise nouvelle a terni leur semaine mais elle les a obligés dans le même temps à se resserrer les uns les autres pour soutenir les camarades de jeu dans cette épreuve douloureuse. Dimanche tout va compter, la camaraderie comme la lucidité et l'enthousiasme. L'ASC a les moyens de s'offrir un titre. Le groupe en a besoin pour prendre sa revanche et pour se redonner du baume au coeur !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Carcassonne prend sa revanche

site ffr13

Carcassonne remporte la coupe de France Luc Nitard

Remis de leur défaite en finale du championnat de France la semaine passée, les Juniors de l’AS Carcassonne ont remporté la finale de la coupe de France Luc Nitard aux dépens du FC Lézignan, leur bourreau sept jours plus tôt (19-36).

Rêve de doublé pour le FC Lézignan, désir de revanche côté Carcassonnais, deux objectifs bien différents... Et l’entame était largement en faveur des Lézignanais qui après seulement trois minutes de jeu ouvraient le score par l’intermédiaire de Charles Bouzinac qui prenait à merveille l’intervalle ouvert par Valentin Ferret. Dominants dans leur jeu d’attaque, les « Vert et Blanc » l’étaient également en défense puisque ceux-ci acculaient les Carcassonnais dans leur dix-mètres par le biais d’une pression sans équivoque. Touchés dans leur orgueil, les Canaris se révoltaient en distribuant à leur tour les fameux « caramels » qui réveillèrent les tribunes du Parc des Sports de Narbonne. Et cela a fonctionné puisque les coéquipiers de Thomas Limongi reprenaient la main mise sur le cuir et envoyaient grâce à un bon jeu de passe Maxime Péault à l’essai (11ème). Trois minutes plus tard, les « Jaune et Noir » concédaient un drop signé Maxime Benausse (14ème). Les Carcassonnais ne tardaient pas à sonner une nouvelle fois la révolte avec Thomas Limongi qui permettait aux siens de recoller au score. Bastien Canet profitait deux minutes plus tard d’une chandelle haute de ce même Limongi et d’un cafouillage de l’arrière-garde lézignanaise pour s’emparer de la gonfle et filer sous les perches (25ème).

Lézignan fait de la résistance

A dix minutes du terme de la première période, les Carcassonnais prenaient peu à peu l’ascendant pendant que les Lézignanais perdaient le fil de la rencontre et Alexis Escamilla en profitait pour filer à l’essai en bout de ligne et porter un peu plus haut l’avantage des joueurs de la Cité. Lucas Salvat manquait tout peu de créer le chaos en laissant échapper la balle qui s’en allait mourir en touche (35ème). La pluie s’invitait petit à petit dans la partie et mettait en difficulté les deux formations dans la construction de leurs phases offensives mais profitait à Maxime Benausse, lequel réussissait un joli coup de pied en 40-20 qui allait permettre à Maxime Liagre de se faufiler dans la défense « Jaune et Noir » et ainsi recoller au score. Trois petits points d’écart à la mi-temps en faveur des Carcassonnais (13-16), voilà qui laissait imaginer un final encore plein de suspens à l’image de la semaine passée…

Carcassonne plus mordant

Au retour des vestiaires, Lézignan avait la possession du ballon mais Carcassonne se montrait le plus dangereux en premier puisque Roucoux ajustait mal sa passe et Taurin interceptait pour traverser une bonne partie du terrain avant qu’Albérola ne commette un en-avant dans l’en-but adverse (43ème). Mais la sanction ne tardait pas à tomber pour les Sangliers des Corbières puisque Maxime Péault inscrivait un doublé en bout de ligne (47ème). Menés au score, les Lézignanais se précipitaient et Jérémie Navarro vendangeait une occasion d’essai en laissant filer le cuir en touche (50ème). Thomas Limongi profitait d’un ralentissement du tenu d’Andrew Bigat pour passer une pénalité et asseoir l’avantage des Canaris (54ème). Bastien Canet signait lui aussi un doublé après un formidable renversement du jeu initié par Alexis Albérola (58ème). Carcassonne enfonçait le clou avec une excellente combinaison des frères Péault, Maxime transmettant à Romain qui longeait dangereusement la ligne de touche pour finalement concrétiser (60ème).

Survoltés par leur seconde période, les Carcassonnais continuaient à dominer outrageusement et les Lézignanais, bien que vaillants, ne parvenaient pas à trouver les solutions, multipliant les erreurs. Ces erreurs qui profitaient à Thomas Limongi qui convertissait une énième pénalité près des perches (68ème). Lézignan marquait un ultime essai, de pénalité, après un croque-en-jambe sur Mathieu Roucoux (75ème). Vertigineusement solidaires et généreux dans l’effort, les Carcassonnais méritaient amplement une victoire qui s’est dessinée au fil de la rencontre malgré des débuts timides. Une belle récompense pour les joueurs et le staff qui se consoleront en soulevant cette coupe de France Luc Nitard malgré leur objectif de doublé sombrement effacé la semaine dernière par ces mêmes Lézignanais. Les deux titres se trouveront dans l’Aude jusqu’à la saison prochaine…

Fiche technique :

Dimanche 20 mai 2012, au Parc des Sports et de l’Amitié de Narbonne, Carcassonne bat Lézignan 36 à 19 (Mi-temps : 16-13 pour Carcassonne). Temps couvert et pluvieux par intermittence. Pelouse en bon état. Arbitre : M. Vincent S.

Evolution du score : 6-0, 6-4, 7-4, 7-6, 7-12, 7-16, 13-16, 13-22, 13-24, 13-30, 13-34, 13-36, 19-36.

Carcassonne : 6 essais M. Péault (11’, 47’), Canet (25’, 58’), A. Escamilla (31’), R. Péault (60’), 3 transformations Limongi (26’, 48’, 59’) et 3 pénalités Limongi (23’, 54’, 68’)

Lézignan : 3 essais Bouzinac (3’), Liagre (38’), Roucoux (75’), 3 transformations Benausse (4’, 39’, 76’) et 1 drop Benausse (14’). Carton jaune : Ratier (65’)

Carcassonne : Seguy - R. Peault ; M. Peault ; A. Escamilla ; Salvat - Limongi (o) ; Albérola (m) - Banquet ; Nicol ; Rastouil © - B. Escamilla ; Taurin - Jacquet. Sont entrés en jeu : Delpech, Tisseyre, Puyan, Canet.

Entraîneur : Jean-Yves Griotto

Lézignan : Ferret - Régné ; Rey-Garcia ; Bouzinac ; Navarro - Roucoux (o) ; Benausse (m) - Deleigne ; Liauzun ; Fontrouge © - Liagre ; Ratier - Bigat. Sont entrés en jeu : Azéma, Seguy, Poveda, Valls.

Entraîneur : Olivier Estebanez

Share this post


Link to post
Share on other sites

FCL : le doublé échappe aux juniors

Par Alain Revello "lindep"

Avec le titre de champion de France, les juniors du FCL XIII ont réussi leur saison.

Dans cette 2e finale de la saison, le contexte avait beaucoup évolué : d'un week-end estival qui avait accompagné les "vert et blanc" vers le titre suprême, la finale de la Coupe se voyait gagnée par une pluie intermittente. Une météo peu avantageuse pour les "vert et blanc" qui devaient s'appuyer sur un jeu au large pour tenter de déborder les Carcassonnais.

Ces derniers, au pack plus lourd, bénéficiaient ainsi d'un allié inopiné qui devait leur faciliter la tâche. Cela n'avait pas échappé à l'entraîneur, Olivier Estébanez. Le terrain gras et la balle glissante y étaient pour quelque chose. Lézignan n'arrivait pas à s'adapter à ces conditions comme ont su le faire les "Canaris".

Avec le coeur

Cela n'empêchait pas les "vert et blanc" de faire longtemps douter leur adversaire. Avec une défense solide, musclée et agressive à souhait, ils tenaient tête au favori de l'épreuve. A la pause, avec seulement trois petits points d'avance, les Carcassonnais n'en menaient pas large. Ils se demandaient si le scénario du week-end précédent se reproduirait. Ils allaient pourtant bénéficier d'un coup de pouce avec un essai très litigieux accordé à la 46e minute. "L'arbitre a été très brillant pour nous priver de ballons et accorder des essais qui n'y étaient pas", pestait Hugues Ratier le manager général du FCL XIII. Les juniors accusaient le coup alors que les "Canaris" voyaient là un coup du sort qui leur donnait des ailes. Les "vert et blanc" passaient alors une vingtaine de minutes difficiles, où même leur courage ne suffisait pas pour endiguer les assauts des "Jaune et noir". La finale était en train de basculer vers la Cité. "On a eu une baisse de régime", expliquait le capitaine Flavien Fontrouge. "On n'a pas eu assez la tête sur les épaules pour revenir au score".

Les Lézignanais avaient un sursaut d'orgueil lors du dernier quart d'heure, mais il était insuffisant pour renverser la vapeur.

Saison réussie

Le doublé ne serait pas pour cette année. Il y avait certes un peu de déception, mais cette dernière ne durait pas longtemps. "Vous avez fait un parcours mémorable et vous êtes sortis la tête haute de cette finale. Vous avez été solidaires. Je suis fier de cette équipe". Dans les vestiaires, Olivier Estébanez encourageait son groupe : "Sachez que le plus beau titre c'est vous qui l'avez". Flavien Fontrouge, le capitaine, confirmait : "Notre plus grand plaisir de la saison, c'est le bouclier". Et ce dernier, après l'année 2010, est à nouveau à Lézignan.

Les échos de la finale

Par Correspondant "lindep"

Président satisfait : Christophe Poumès félicitait les juniors dès la fin de la rencontre. "C'est une petite déception parce qu'on s'était mis à rêver. On a lâché sur l'envie de Carcassonne et sur un arbitrage tatillon. Mais ce qu'on retiendra pour l'année 2012, c'est que le FCL XIII est Champion de France juniors".

Hugues Ratier : "Un peu déçu parce qu'on perd en finale. Les jeunes se sont battus avec leurs armes et leurs moyens".

Absence forcée : hospitalisé la semaine dernière après un incident cardiaque, Didier Sarda, coprésident, toujours hospitalisé, n'a pu assister à la finale. Il a été tenu au courant de l'évolution du score durant le match par Christophe Poumès.

Soutien inconditionnel : les capitaines des deux dernières saisons ont suivi l'équipe dès le rassemblement du groupe. Jordi Lignières, champion de France en 2010, et Benjamin Lézina, finaliste en 2011, étaient les premiers supporters des "vert et blanc" ! Ils arrêtent : le staff des juniors va devoir grandement se renouveler la saison prochaine. Fabrice Bousquet, Jérôme Cassagnol, Claude Munoz, mais aussi les entraîneurs adjoints, Cédric Lacans et Benoît Estébanez, ont décidé de lever le pied pour des raisons diverses. Olivier Estébanez et Olivier Bévia n'ont pas encore pris de décision.

L'inter saison a débuté : dans les coulisses narbonnaises, les discussions sur les transferts allaient bon train. Les Carcassonnais semblent s'intéresser à Jye Mullane et à Florian Quintilla. Christophe Poumès, le président du FCL XIII a promis de faire le point d'ici une quinzaine de jours.

Share this post


Link to post
Share on other sites

700 jeunes treizistes réunis à Cavaillon

Mercredi, 23 Mai 2012 07:35 ffr13.com

TNJ-11_thumb.jpg

Tournoi National des Jeunes Marcel Caillol – Jeudi 17 Mai 2012 – Cavaillon

TNJ-10_thumb.jpg

Traditionnellement organisé aux stades de la Souvine, le tournoi était cette fois-ci délocalisé sur les stades Lombard et Ravaou de Cavaillon.

TNJ-13_thumb.jpg

Cette journée récompensait tous les enfants et clubs participant au Challenge Roger Jourdan La Provence, challenge mis en place par la Ligue en direction des écoles de rugby. Plus de 700 enfants se sont réunis sur les stades. Lambesc a été sacré vainqueur du Challenge Roger Jourdan La Provence édition 2011-2012, suivi de près par Saint Martin de Crau. Avignon monte sur le podium puis viennent Gargas et Entraigues. 300 ballons STEEDEN, floqués du logo du challenge ont été remis aux différentes écoles de rugby selon le nombre de points acquis lors du challenge durant toute l'année sportive.

TNJ-8_thumb.jpg

Outre les rencontres sportives entre les écoles de rugby, ont été mis en valeur le code du Fair Play et le rugby à XIII par la création d'une bande dessinée et les jeunes ont été sensibilisés au “bien manger” pour jouer au Rugby à XIII et au développement durable. Des valeurs importantes pour l'avenir de nos jeunes et leur quotidien sont mis en avant : la citoyenneté, l'alimentation et le développement durable.

TNJ-6_thumb.jpg

Côté sport, une démonstration et une initiation au XIII fauteuil ont été présentées et un tournoi mixte a permis de faire découvrir la facette « loisirs » de notre sport. Un tournoi benjamins à 13 a accompagné cette journée et nous avions convié les jeunes participants à côtoyer les joueurs professionnels internationaux Tony GIGOT (Dragons Catalans), Mathias PALA (Dragons Catalans)et Olivier ARNAUD (SO AVIGNON) qui ont répondu à notre invitation pour faire partager leur vécu du haut niveau et pour des séances d'autographes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

PUBLIÉ LE 30/05/2012 09:08 | LA DÉPÊCHE DU MIDI

Carcassonne. Des poussins au "canaris"

rugby à xiii.

zoom.png201205301037_w350.jpg

L'école de rugby a été invitée à un chouette voyage au parc Walibi par le bureau de la MJC XIII.

L'école était invitée à Walibi par le bureau de la MJC XIII pour le voyage de fin d'année. Malgré une météo maussade, c'est avec grand plaisir qu'ils ont profité de toutes les attractions proposées. Vers 18 heures, ils rejoignent le bus direction Tonneins où un apéritif de bienvenue était offert par Tonneins XIII. Après le repas à la cafétéria Leclerc offert par le bureau à tous les licenciés du club, direction le lycée pour avoir les chambres. Le lendemain, retour au stade pour le petit déjeuner offert par le club, tournoi avec deux finales à la clé, malheureusement perdues contre Tonneins XIII. Excellente tenue de tous joueurs, éducateurs, parents et à la clé la superbe grillade toujours offerte par le bureau pour 148 personnes. Retour en chanson tout le long du chemin et un grand merci à Tyron Pau, Magalie Bardou, présidente de l'ASC XIII, qui étaient du voyage, les enfants et les parents. On remercie également le président Llabata ainsi que Christelle Aguerra, Sandra Tisseyre, Bernadette et Richard sans oublier Karim. Les entraînements continuent tant que les minimes sont en course. Ce samedi, les minimes essaieront de gagner leur billet pour la finale contre Saint-Martin-de-Crau à Domec samedi à 17 heures en ouverture de l'équipe I contre Sheffield ils savent que c'est un honneur qui leur est fait et ont promis un grand match. Les entraîneurs Sabri, Bassetto et Diaz veulent réussir le doublé. Venez nombreux partager leur joie au coup de sifflet final.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Publié le 01/06/2012 09:11 | La Dépêche du Midi

Le doublé pour les jeunes du TO

rugby à XIII. Minimes. En Midi-Pyrénées.

zoom.png201206011450_w350.jpg

Les jeunes Toulousains peuvent savourer.

Après avoir remporté le titre de champion de Midi-Pyrénées, les minimes du Toulouse Olympique ont remporté, samedi dernier à Saint-Juéry, la finale de la Coupe de la Ligue Midi-Pyrénées face à Villefranche d'Albi 20 à 16.

Les joueurs Tarnais, beaucoup plus solides, ont d'entrée pris l'ascendant sur les Toulousains en inscrivant trois essais dans les vingt premières minutes (dont 2 transformés). mais, dans les derniers instants de la première mi-temps, un exploit du centre Nicolas Reynaud, s'infiltrant dans la défense adverse sur 40 mètres avant de servir en bord de touche Baptiste Delpech au cordeau pour un essai sous les poteaux redonnait de l'espoir aux Toulousains, même s'ils viraient au repos distancés de huit longueurs (8-16).

Dès la reprise, les joueurs du TO reprenaient le dessus. une supériorité est récompensée par un essai de Nicolas Reynaud, élu meilleur joueur du match. Enfin, Sunny Liévy engageait une chevauchée fantastique de près de 50 mètres pour pointer en coin à la 77e minute. 20 à 16, ce sera le score final.

Une journée de détection

Sachez que, le mercredi 6 juin, une journée de détection aura lieu au stade Arnauné pour la catégorie minimes (joueurs nés en 1999, 1998 et 1997).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Publié le 09/06/2012 03:47 | La Dépêche du Midi

Ayguesvives. Rugby à XIII : ils sont champions

zoom.png201206091314_w350.jpg

Les Premiers pas, Imanol, Gabriel, Lucas, Roméo et leurs partenaires remportent le bouclier. /Photo DDM .

Quatre licenciés du club d'Ayguesvives dans la catégorie « premiers pas » (grande section de maternelle et CP) ont participé au championnat de rugby à XIII organisé par le conseil général de la Haute Garonne qui s'est déroulé à Saint Gaudens. Volontaires, entraînés, passionnés et coachés par leurs entraîneurs Fabrice et Éric, ils se sont imposés et ont remporté tous les matchs de leur catégorie. Imanol, Gabriel, Lucas et Roméo sont alors repartis épuisés mais contents d'avoir remporté le bouclier mis en jeu par le conseil général ; près de dix ans après leurs aînés ayguesvivois, dont certains jouent dorénavant dans la sélection nationale. Le président Gilbert Sansguilhem peut être fier du cru 2 012 de ses « premiers pas ». En revanche, dans la catégorie pupilles, l'équipe ayguesvivoise, menée par son entraîneur Jean Luc a valeureusement lutté mais n'a pu atteindre la finale tout comme les poussins.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Publié le 13/06/2012 03:49 | Olivier Montégut. ladepeche.fr

Les Minimes. Plus de 500 enfants pour le rugby à XIII

zoom.png201206131782_w350.jpg

Les cheveux mouillés par la pluie, des centaines de rugbymen en herbe âgés entre 8 et 11 ans ont participé au tournoi organisé par le Toulouse Olympique 13 au stade Arnauné/Photo DDM, Nathalie Saint-Affre

Au stade Arnauné hier, le mauvais temps n'a en rien découragé les nombreux élèves du primaire, déterminés à s'amuser lors de ce tournoi scolaire de rugby à XIII. « On s'est mouillé, mais c'était génial ! » s'exclame Dorian, 10 ans, « On est là aussi pour gagner la coupe », complète Laurie. Avec plus de 500 enfants de CE2, CM1 et CM2, répartis entre les écoles du secteur (Pierre et Marie-Curie, Claude-Nougaro…) ou du nord de la ville (Fonbeauzard, Fenouillet…), le Toulouse Olympique XIII, organisateur, s'inscrit dans une véritable promotion de ce sport, encore peu pratiqué en France, par le milieu scolaire. « La dimension éducative est très importante pour nous. Le rugby à XIII et le sport en général permettent de créer un échange et des liens pédagogiques réels. Une démarche citoyenne utile donc, appuyée par de nombreux partenaires et la municipalité », explique Didier Paludetto, directeur sportif de l'Olympique. Le tournoi, finalité d'un cycle de 10 séances d'entraînements, permet aux enfants « de donner un sens à leur investissement tout au long de l'année », ajoute une enseignante dans les gradins.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La région PACA vainqueur des interligues Cadets

Lundi, 18 Juin 2012 07:05 ffr13.com

INTERLIGUES_thumb.jpg

Les provençaux sont devenus champions de France des régions hier au stade Struxiano de Toulouse, en battant la sélection Midi Pyrénées sur le score de 30 à 16. Les locaux étaient bien revenus dans le match à 15 minutes de la fin, le score étant à ce moment là de 16 à 16.

Avec une meilleure fin de match et 3 essais de plus, la région PACA gagne ce dernier match de classement et devient championne de France. Le 2ème est le Languedoc Roussillon, et le 3èmeMidi Pyrénées.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Thierry Dumaine : “Les juniors ont besoin d’une compétition intermédiaire”

Mercredi, 20 Juin 2012 07:42 ffr13.com

STAGE_EQUIPE_DE_FRANCE_XIII021_thumb_848bf72d193e2b62429567400ce0a93f.jpg

Vendredi 15 juin, à Bradford, l’équipe de France des Juniors U18 s’est inclinée 18-38 face à l’England Academy. Un score lourd pour Thierry Dumaine, coordinateur des équipes de France jeunes, qui revient sur le comportement des tricolores.

Quelle analyse dressez-vous du match des Bleuets face à l’Academy Anglaise ?

J’ai avant toute chose une pensée pour les joueurs qui ont fourni de gros efforts d’un bout à l’autre de la rencontre. Je suis déçu pour eux car le score ne reflète en aucune manière la physionomie du match, lequel s’est déroulé en trois parties.

- 1ère partie : Durant le premier quart d’heure de jeu, la France a dominé territorialement, ce qui s’est concrétisé par deux essais, dont un refusé.

- 2ème partie : Puis, suite à trois fautes françaises successives, les Anglais se sont remis dans le match et la situation s’est inversée. L’England Academy a inscrit deux essais coup sur coup.

- 3ème partie : Après la mi-temps, les Tricolores sont entrés dans le match plus déterminés que jamais et sont revenus au score à vingt minutes de la fin (26 à 18 pour l’Angleterre). Malheureusement, durant ces vingt dernières minutes, les Français ont tombé le ballon par quatre fois dans l’en-but adverse. Des fautes évidemment dommageables à ce niveau. Score final : 38 à 18.

Les joueurs peuvent effectivement nourrir pas mal de regrets. Lorsque l’on commet trop de fautes face à une formation de cette qualité, la sanction est immédiate.

Quelles ont été vos satisfactions ?

Nous avons été performants autour du tenu. Défensivement, le groupe est à féliciter. Nous avons su nous créer pas mal d’occasions, des occasions que nous n’avons pas concrétisé par manque de réalisme. Nous avons été compétitifs et les joueurs ont fait preuve d’un état d’esprit irréprochable. Enfin, je tiens à souligner les performances de Benjamin Garcia, Joan Guasch et Valentin Ferret, trois joueurs qui sont ressortis du lot et ont été à la hauteur de l’évènement.

Ce qu’il reste à travailler ?

J’ai trouvé une grosse différence entre les Anglais et les Français au niveau de la gestion du jeu au pied. La charnière anglaise s’est montrée bien plus précise que nous. Nous avons également pêché dans la précision et la finition sur les extérieurs. D’un point de vue plus global, durant la saison, nous avons besoin que nos juniors évoluent à un niveau supérieur que celui connu actuellement. Tous les juniors n’ont pas la chance d’évoluer en Elite 1. Il manque un niveau intermédiaire. Le haut niveau exige de la constance.

Le manque de compétition de certains joueurs s’est-il fait ressentir ?

Oui, c’est certain. Cela fait un mois que tous ont arrêté la compétition.

Plus généralement, les équipes de France Jeunes accumulent les bons résultats ces dernières années…

Sur les trois dernières années, nous pouvons en effet être satisfaits des résultats de toutes les équipes de France Jeunes.

En Cadets, en trois ans, nous avons battu cinq fois sur six nos homologues anglais, c’est historique.

En Juniors U18, comme en Juniors U19, nous avons pris le meilleur sur l’Australian Institute of Sport deux fois sur trois.

Et pour améliorer ces résultats, il nous faut trouver une compétition intermédiaire qui permettrait aux joueurs, tous les week-ends, de se frotter au haut niveau.

Quelles sont les prochaines échéances internationales ?

Nous travaillons actuellement à l’établissement d’un calendrier international sur les quatre années à venir. Nous souhaiterions notamment instaurer une Coupe d’Europe en Juniors et Cadets. Nous devrions l’année prochaine rencontrer une nouvelle fois l’England Academy, et l’AIS projette une tournée sur le sol français. Nous sommes également en discussion avec le Pays de Galles pour une éventuelle rencontre internationale.

Share this post


Link to post
Share on other sites

400 PETITS RUGBYMEN AU TOURNOI PAPILLON LACAZE

L’école de Rugby du Toulouse Olympique XIII a organisé, ce samedi 16 juin, le Tournoi Papillon Lacaze sur les sites de Toulouse Lautrec et du Stade Arnauné.

Pas moins de 30 équipes et 400 jeunes rugbymen étaient présents sous le soleil toulousain pour représenter les différentes catégories allant des Premiers Pas aux Benjamins. Du côté Toulousain, 8 équipes étaient engagées (3 en Premiers Pas – 2 en Pupilles – 1 en Poussins et 2 en Benjamins).

Concernant le déroulement de la journée, le matin était consacré aux matchs de poules. Les rencontres des Premiers Pas, Pupilles et Poussins se sont déroulées sur le Stade Arnauné et les Benjamins étaient à Lautrec.

Après cette première phase de jeu, le verre de l’amitié a été offert aux dirigeants des différents clubs, avant une pause bien méritée pour tous les jeunes joueurs.

A 14 heures, le tournoi a repris avec les phases finales pour les Premiers Pas et les Pupilles alors que les Poussins et Benjamins finissaient leurs matchs de poule.

Les finales ont eu lieu au Stade des Minimes à partir de 15h30 pour rendre le moment encore plus convivial et festif devant un public nombreux et conquis. Les Premiers Pas ont ouvert le bal dans une confrontation opposant Saint Martin de Crau à Plaisance du Touch. Pour les Pupilles, les « Bulldogs » du TO XIII rencontraient Tonneins. Chez les Poussins, les Loups de Pamiers Vernajoul défiaient les « Warriors » du TO. Enfin, les Olympiens étaient opposés aux Benjamins de St Martin de Crau.

Du-monde-sur-les-terrains-et-dans-les-tribunes-pour-le-Tournoi-Papillon-Lacaze.jpg

Grâce à ses belles performances (Premiers Pas : 3ème – Pupilles : 2ème – Poussins : 2ème – Benjamins : 1eret 3ème), le TO termine premier du Tournoi devant les 6 autres participants et conserve ainsi le Bouclier Pierre « Papillon » LACAZE.

Tout le monde est reparti ravi de cette magnifique journée de Rugby. Certains ont déjà confirmé leur présence au tournoi l’an prochain pour la plus grande joie des organisateurs.

Résultats du Tournoi Papillon Lacaze

Premiers Pas :

1er : Saint Martin de Crau

2ème : Plaisance

3ème : Les Crocodiles de Toulouse XIII

Pupilles :

1er : Tonneins

2ème : Les Bulldogs de Toulouse XIII

3ème : Plaisance

Poussins :

1er : Les Loups de Pamiers Vernajoul

2ème : Les Warriors de Toulouse XIII

3ème : Lézignan

Benjamins :

1er : Les Olympiens de Toulouse XIII

2ème : Saint Martin de Crau

3ème : Les Galactics de Toulouse XIII

Classement des Clubs :

1er : Toulouse

2ème : Saint Martin de Crau

3ème : Plaisance du Touch

source : toxiii.com</p>

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
Sign in to follow this  
Followers 0

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



League Express - Mon 24th July 2017

Rugby League World - August 2017