Sign in to follow this  
Followers 0
Philippe Barrau

JEUNES

717 posts in this topic

Ventenac-Cabardès. Tournoi de l'école de rugby à XIII

zoom.png201212052091_w350.jpg

Déjà, des attitudes, des actions, comme les grands./Photo DDM

Malgré un temps pluvieux et froid, soixante-trois enfants de 5 à 13 ans des écoles satellites de l'ASC XIII, Val-de-Dagne, Malepère, Cabardès, étaient présents pour le tournoi de ce mercredi 28 novembre sur le stade de Ventenac-Cabardès. À peine descendus du bus de l'équipe élite de l'ASC qui bénéficie de l'aide de Carcassonne Agglo et du conseil général, ces jeunes rugbymen en pleine forme envahissaient le terrain. On notait dans l'encadrement la présence de trois joueurs de l'équipe élite : Marc Offerdhal, Luke Towers et Maxime Fages. L'organisateur terrain du tournoi était Christophe Godel aidé par Roger Aguera et Maryvonne Guilhem pour la logistique. Sept matchs en catégorie d'âge se sont déroulés dans l'après-midi. Avec un rugby à XIII adapté selon les âges, ce plateau-tournoi s'inscrivait dans la continuité des gestes de base appris depuis deux mois par les enfants. De son côté, Lucas Salvat, service civique envoyé par la FFR XIII, a parcouru chacun des matchs afin d'enseigner les règles élémentaires du fair-play aux enfants qui est l'un des thèmes essentiels de la campagne 2012-13. À l'issue de la rencontre, Jean-Marc Guilhem, partenaire de l'école de rugby à XIII Les Bourdons de l'ASC Cabardès XIII, offrait le goûter tandis que le maire de Ventenac-Cabardès René Douce saluait leur courage et leur vaillance. Il a suivi avec ravissement les évolutions des dix petits Ventenacois qui constituent une bonne part des vingt-deux adhérents de l'école de rugby. Les inscriptions se poursuivent d'ailleurs, avec une adhésion à 16 € l'année : www.asc13ecoles-satellites.fr.

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rugby à XIII : des juniors dominés et des minimes dominateurs

A.R. midilibre.fr

05/12/2012, 06 h 00

nouveau-revers-pour-les-juniors-du-fcl-xiii_486295_510x255.jpg

Nouveau revers pour les juniors du FCL XIII. (© D.R)

Le derby des juniors est loin d'avoir été palpitant comme celui des seniors (dimanche au Moulin). Les jeunes Lézignanais n'arrivent pas à élever leur jeu pour pouvoir tenir tête à leurs adversaires. Le courage et la vaillance ne suffisent pas dans un rugby rigoureux et cruel. Les "vert et blanc" se sont accrochés et c'est ce qui leur a permis de résister près d'une heure face aux Carcassonnais. Après, ce fut l'effondrement. David Marty, l'entraîneur, en connaît les raisons : "On est vaillant toute la première période et puis on lâche dans les vingt dernières minutes. Physiquement on a été dominés", expliquait-il à l'issue du match. "Si on est en dessous, ce n'est pas anodin. Quand les joueurs prendront conscience qu'il y a des entraînements à respecter, je suis persuadé que physiquement ils seront à la hauteur de leur adversaire". Cela ne suffirait peut-être pas pour rivaliser avec les meilleurs, mais permettrait aux "vert et blanc" de mieux figurer. "On pêche aussi sur la communication, ajoute le coach, sur le terrain il n'y a personne qui parle, qui guide l'équipe. Le jour où on aura un meneur on pourra peut-être gagner des matches. Devant Pia, avec Maxime (Benausse) dans le groupe cela avait été le cas". Heureusement pour les juniors des Corbières, Carcassonne n'était pas au mieux. Les Canaris, qui n'ont pas joué collectivement, n'ont pas été convaincants même si leur victoire (38 à 8) ne souffre d'aucune contestation. Samedi matin, les minimes du FCL XIII s'étaient déplacés à Limoux. Pour les jeunes Lézignanais, ce derby a été une promenade de santé. Les Limouxins, trop tendres, n'ont pu résister aux "vert et blanc". Le score est sans appel (70 à 2). Les Lézignanais ont ainsi soigné leur goal-average.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rugby à XIII : des juniors dominés et des minimes dominateurs

Le 05 décembre à 6h00 par A.R. lindependant.fr nouveau-revers-pour-les-juniors-du-fcl-xiii_264313_516x343.jpg Nouveau revers pour les juniors du FCL XIII. PHOTO/© D.R

Le derby des juniors est loin d'avoir été palpitant comme celui des seniors (dimanche au Moulin). Les jeunes Lézignanais n'arrivent pas à élever leur jeu pour pouvoir tenir tête à leurs adversaires. Le courage et la vaillance ne suffisent pas dans un rugby rigoureux et cruel. Les "vert et blanc" se sont accrochés et c'est ce qui leur a permis de résister près d'une heure face aux Carcassonnais. Après, ce fut l'effondrement. David Marty, l'entraîneur, en connaît les raisons : "On est vaillant toute la première période et puis on lâche dans les vingt dernières minutes. Physiquement on a été dominés", expliquait-il à l'issue du match. "Si on est en dessous, ce n'est pas anodin. Quand les joueurs prendront conscience qu'il y a des entraînements à respecter, je suis persuadé que physiquement ils seront à la hauteur de leur adversaire". Cela ne suffirait peut-être pas pour rivaliser avec les meilleurs, mais permettrait aux "vert et blanc" de mieux figurer. "On pêche aussi sur la communication, ajoute le coach, sur le terrain il n'y a personne qui parle, qui guide l'équipe. Le jour où on aura un meneur on pourra peut-être gagner des matches. Devant Pia, avec Maxime (Benausse) dans le groupe cela avait été le cas". Heureusement pour les juniors des Corbières, Carcassonne n'était pas au mieux. Les Canaris, qui n'ont pas joué collectivement, n'ont pas été convaincants même si leur victoire (38 à 8) ne souffre d'aucune contestation.

La promenade des minimes Samedi matin, les minimes du FCL XIII s'étaient déplacés à Limoux. Pour les jeunes Lézignanais, ce derby a été une promenade de santé. Les Limouxins, trop tendres, n'ont pu résister aux "vert et blanc". Le score est sans appel (70 à 2). Les Lézignanais ont ainsi soigné leur goal-average.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'ASC confiante

Le 07 décembre à 6h00 par Jean-François Albert lindependant.fr

Les 'jaune et noir' se savaient attendus sur la pelouse du Moulin et le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils ont répondu présent ! Amputés de leur meneur de jeu, Alexis Albérola, appelé en renfort en équipe première, la jeune garde carcassonnaise n'a pas tremblé en faisant preuve de patience et de détermination. Dans ce derby audois de très bonne tenue, l'expérimentale charnière composée par Alexis Escamilla et Kevin Teisseyre a su mettre l'équipe dans le sens de la marche. Même s'il a fallu aux deux garçons un certain temps d'adaptation, force est de constater qu'ils ont su dans ce match important trouver leurs marques en pourvoyant leurs coéquipiers d'excellents ballons. En inscrivant la bagatelle de 8 essais pour seulement un seul encaissé, les canaris confirment qu'ils seront bien au rendez-vous cette saison encore et que l'avenir semble des plus prometteurs sous les remparts. En effet, Romain Péault auteur d'un triplé dimanche, Loïc Taurin et Julien Agullo auteurs de deux doublés et Bastien Canet auteur du 8e essai des siens sont tous des stagiaires de l'équipe première.

L'ASC est sur une excellente dynamique Ce constat confirme la pertinence d'une formation en jaune et noir qui est en train d'assurer un avenir serein aux dirigeants carcassonnais. Les deux entraîneurs Jean-Yves Griotto et Pierre-Yves Blasi étaient eux aussi tout à fait satisfaits de la sortie de leurs protégés : "C'est toujours difficile de venir gagner à Lézignan d'autant plus que nous avions dû modifier notre collectif dans la semaine en tenant compte des exigences de l'équipe première. Au bilan, nous sortons un bon match, et même si l'entame a été compliquée, nous avons su prendre le match par le bon bout en mettant en place notre jeu. Les garçons ont parfaitement contrôlé cette équipe de Lézignan qui s'est montrée dangereuse à plusieurs reprises. Nous n'encaissons qu'un seul essai et nous en marquons tout de même huit.» Il poursuit : "Nous avons produit du jeu quand il le fallait et nous sommes restés toujours à distance de notre adversaire. Les joueurs savaient que cette partie pouvait être compliquée, ils ont su se la rendre plus facile en faisant preuve d'efficacité au cours de nos temps forts. Ils méritent des félicitations appuyées. Notre saison est finalement conforme à nos attentes, nous n'avons pas la même équipe que la saison dernière mais elle reste malgré tout très compétitive. Ces victoires enchaînées ont renforcé la confiance des garçons qui sont désormais conscients qu'ils peuvent faire encore de grandes choses cette saison. Nous aborderons le match face à Pia avec une très grande détermination dans la mesure où nous devons terminer la phase aller du côté de Toulouse où nous attendra une très belle équipe. Pour se présenter dans la ville rose dans les meilleures conditions il conviendra de battre d'abord cette équipe de Pia qui dispose d'un groupe solide et performant". Vainqueurs dans le derby, les juniors sont dans une excellente dynamique. Pia arrive sous les remparts avec des intentions il conviendra par conséquent d'être prudent, humble et très déterminé. La confiance est là, reste maintenant à faire le boulot !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Péchabou. Rugby à XIII : premier bilan de rentrée

zoom.png201212081880_w350.jpg

Au tournoi d'Ayguevives, les Poussins de Péchabou XIII étaient extrêmement motivés./Photo DDM

Quand les entraînements ont repris en septembre, les joueurs et joueuses de Péchabou XIII étaient impatients d'aller se confronter aux autres équipes.

Les tournois se sont succédé, à domicile pour commencer, puis à Plaisance-du-Touch, au stade de Toulouse Jules Julien.

Le dernier se déroulait à Ayguevives. À tous les niveaux, à tous les âges, par beau temps, mais aussi sous la pluie et malgré le vent, les treizistes Pechabolliens se sont toujours montrés courageux et motivés même quand ils se trouvaient en mauvaise posture.

Céline a toujours été aux côtés de ses Pupilles pour les encourager les accompagner dans leurs courses et leurs élans de combativité. Nicolas, qui s'occupe des Poussins, a une équipe qui ne lâche rien et la photo de Martin en pleine action en est une belle preuve ! Julien, très attaché à l'esprit de solidarité, a de quoi être fier de ses Benjamins. Quand l'un d'eux prend un mauvais coup et ne peut plus courir à cause d'une blessure à la cheville, ils viennent à plusieurs le soulever pour qu'il aille serrer la main de ses adversaires à la fin du match.

Avec leurs coéquipiers Ramonvillois, ils se sont même essayés à jouer réellement à 13 lors des dernières rencontres. Les résultats de chaque équipe ne sont pas toujours au beau fixe mais tant qu'ils prennent du plaisir à faire vivre le ballon, tant qu'ils donnent tout ce qu'ils ont de volonté et d'enthousiasme, ces joueurs et joueuses font de cette école de rugby conviviale une famille très soudée !

Les parents et les membres du bureau aussi se retrouvent toujours avec bonheur autour des stades, autour des grillades de la rentrée et tous ont noté dans leur agenda le fabuleux rendez-vous du cassoulet préparé par le Président lui-même, Sébastien Soum, cuisinier en chef !

Ce repas aura lieu le samedi 2 février 2013 et il est ouvert à tous.

Réservations au 06 61 82 75 09

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Villeneuve. 200 enfants au tournoi des écoles de rugby à XIII

tour de ville

zoom.png201212120045_w350.jpg

Villeneuve. 200 enfants au tournoi des écoles de rugby à XIII

Samedi après-midi, ce sont deux cents enfants (premiers pas, pupilles, poussins et benjamins, garçons et filles) des écoles de rugby à XIII de Villeneuve-sur-Lot, Pujols, Clairac, Tonneins et La Réole qui ont participé au tournoi organisé sur les terrains annexes du complexe de la Myre-Mory. Un après-midi où les petits treizistes s'en sont donné à cœur joie.

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Villefranche-de-Rouergue. Noël de l'école des jeunes de rugby à XIII

zoom.png201212201625_w350.jpg

Villefranche-de-Rouergue. Noël de l'école des jeunes de rugby à XIII

Ce samedi, Christophe Tanchaud, responsable d'AEB conseil, a joué le Père Noël pour les licenciés de l'école des jeunes de Villefranche XIII Aveyron. De sa hotte, il a retiré des polos estampillés «école des jeunes» qu'il a offerts à chaque licencié, sans oublier, bien entendu, bûches et autres friandises ! Une bien belle manière de commencer la ronde du Père Noël !

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le collège Les Mailheuls rafle les mises

Le 21 décembre à 6h00 lindependant.fr le-college-les-mailheuls-rafle-les-mises_267800_516x343.jpg PHOTO/Photos Christophe Barreau

Un championnat départemental UNSS de rugby à XIII, regroupant les catégories benjamins et minimes s'est déroulé mercredi au stade Benausse de Carcassonne. Une quarantaine de participants dans chaque catégorie était réunie et trois collèges étaient représentés : les Mailheuls de Coursan, Jules Ferry de Narbonne et Joseph Delteil de Limoux. Les rencontres ont été arbitrées par les joueurs du pôle espoir de rugby à XIII du lycée Paul Sabatier. Les équipes qui terminent premières et deuxièmes sont qualifiées pour les championnats académiques qui se dérouleront toujours au stade Benausse, le 23 janvier. Les résultats : Chez les minimes : 1. Les Mailheuls à Coursan ; 2. Jules Ferry à Narbonne ; 3. Delteil à Limoux. Chez les benjamins : 1. Les Mailheuls à Coursan ; 2. Delteil à Limoux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lézignan trouve plus fort

Le 23 décembre à 6h00 par Alain Revello lindependant.fr

Cette Coupe de la ligue, les minimes lézignanais en rêvaient. L'obstacle était difficile à franchir. Le XIII Catalan, invaincu en championnat, avait beaucoup d'arguments à faire valoir. Les Lézignanais plus modestes ne devaient pourtant faire aucun complexe et allaient tenter crânement leur chance. Ils allaient résister longtemps à la puissance du feu perpignanais au point de faire douter leur adversaire plus d'une mi-temps. Dès l'entame, les Lézignannais dominaient mais ils allaient se faire contrer. Priels, d'homme à homme, arrachait le ballon et filait à l'essai. Ce petit coup dur ne démoralisait pas les 'vert et blanc'. Ces derniers poussaient mais n'arrivaient pas à franchir la ligne. 6 à 0 à la pause pour les Perpignanais et rien n'était joué. Mais malheureusement pour les Lézignanais, deux fautes se payaient cash. D'abord un ballon botté en touche ne sortait pas. Les Catalans relançaient. Franck voyait la faille et mettait Esclapez bien intercalé dans l'intervalle. Puis une pénalité rapidement jouée permettait à Racia en bout de ligne d'accentuer l'avantage roussillonnais. Les minimes des Corbières trouvaient enfin des solutions - Baptisat en force redonnait un peu d'espoir aux FCL - mais les Catalans avaient encore des ressources. Priels, meilleur jeune du match, se créait une brèche et offrait un petit caviar à Franco. Cela en était fini pour Lézignan.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Kévin Chabbert, stagiaire à l'ASC XIII

rugby à XIII.

zoom.png201212261012_w350.jpg

Kévin Chabbert, stagiaire à l'ASC XIII

Kévin Chabbert habite le quartier du Viguier à Carcassonne. Il a 19 ans et depuis deux mois il est entré à l'école de la deuxième chance à la Barbacane. En alternance, Kévin effectue un stage à l'ASC XIII.

Pourquoi être venu à l'ASC ?

J'ai joué au football à Cazilhac, Ventenac et maintenant au FACV. Je souhaite m'orienter vers le métier d'éducateur sportif. J'ai demandé au club professionnel de rugby à XIII de Carcassonne de venir découvrir autre chose que le foot. J'ai ressenti le besoin de travailler avec les jeunes d'un autre sport, d'un autre milieu. J'ai voulu voir comment cela se passe à deux pas de chez moi.

Combien de temps dure ce stage ?

Au départ deux semaines. Mais je vais renouveler l'expérience car j'ai vu qu'il y avait une immensité de choses à apprendre. D'autant que je suis agréablement surpris par la gentillesse des gens qui m'accueillent, mais aussi par leur professionnalisme.

Que faites-vous ?

En qualité d'adjoint aux éducateurs et avec eux, j'ai pris en main des enfants de 6 à 11 ans de l'école Marcel-Pagnol. Dans une salle de classe aménagée et avec le concours de l'Ufolep, nous leur faisons faire des passes, des plaquages, nous leur expliquons ce qu'est un en-avant. L'espace est restreint, mais nous leur apprenons beaucoup. Le mercredi, je collabore à l'initiation des écoles de rugby du Cabardès, à Ventenac et Pennautier. Nous apprenons la passe, le tenu, le positionnement sur le terrain. Ils font aussi de nombreux jeux.

Êtes-vous en contact avec les joueurs ?

Oui, je prépare le terrain, les chasubles, les boucliers, les plots de la Juniors Academy, le mardi et le vendredi à 19 heures à Grazailles. J'ai aussi physiquement participé à leur entraînement, à la mise en place de l'équipe pour le match du dimanche. J'ai même effectué un match filles et juniors répartis en deux équipes et j'ai vu que les filles ne sont pas faciles à crocheter et même à plaquer.

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Villefranche-d'Albi XIII

Pour la dernière rencontre de l'année, les jeunes de l'école de rugby se sont défendus comme des lions contre les équipes d'Albi, Marssac, Villefranche-de-Rouergue et Puygouzon, tandis que les juniors perdaient à Jules-Julien 40 à 0 (mi-temps 28 à 0). Après le tournoi des jeunes, une remise de polos, sweats et bonnets floqués du logo du club sont offerts à tous les joueurs de l'école de rugby ainsi qu'à leurs dirigeants, éducateurs et entraîneurs. Cette distribution de cadeaux de Noël a été sponsorisée par la société TFB de Denis Clarenc et les établissements Roucayrol Transports Un vin d'honneur a suivi cette remise et la soirée s'est finie par un repas pris en commun au restaurant Le Barry. Trêve et vacances pour tous, reprise le premier week-end de janvier.

Le président du CVA XIII et tout le club souhaitent à tous et à toutes de très bonnes fêtes de fin d'année et adressent leurs meilleurs vœux pour l'an 2013.

Inscriptions sur les listes électorales.

Le secrétariat de mairie sera ouvert lundi 31 décembre de 10 h à 12 h pour les inscriptions sur les listes électorales.

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Maryvonne Guilhem, ambassadrice du rugby à XIII

Correspondant midilibre.fr

29/12/2012, 06 h 00

maryvonne-guilhem-met-sa-passion-au-service-de-l-ecole-asc_499769_510x255.jpg

Maryvonne Guilhem met sa passion au service de l'école ASC Cabardès XIII. (© D.R)

VENTENAC-CABARDÈS Née à Pennautier, l'école de rugby à XIII qui a fusionné avec d'autres villages du Cabardès s'est trouvée une dynamique ambassadrice : Maryvonne Guihem. Dernièrement invitée de direct 13 sur contact FM, Maryvonne Guilhem, adjointe communale aux finances et référente sur le village de l'école ASC Cabardès XIII, a fait partager aux auditeurs sa passion : celle du rugby à XIII. C'est au stade Domec qu'elle a découvert le rugby lorsque très jeune, elle accompagnait son père et lui demandait de lui "expliquer les règles". C'est tout naturellement que ses deux fils se sont inscrits dans la lignée, d'autant plus que son époux Jean-Marc Guilhem a été le trésorier du club pendant plus d'une décennie. Et c'est avec enthousiasme qu'elle a adhéré avec Jacques Moly et Roger Aguera au lancement de cette école sous l'impulsion d'Alain Andrieu particulièrement impliqué dans le fonctionnement des écoles satellites et celui de Pierre-Yves Blazy qui apporte son savoir-faire aux jeunes pousses. Le projet de notre ambassadrice locale consiste à dynamiser cette école en allant prochainement avec son complice Roger Aguera à la rencontre des parents pour faire connaître l'école de rugby ASC-Cabardès XIII qui ne demande qu'à grandir et à s'étendre à d'autres villages. Les parents intéressés par la pratique du rugby pour leurs enfants peuvent la contacter ou se connecter sur le site : www.asc13ecoles-satellites.fr.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'école des jeunes d'Albi RL

rugby à XIII

zoom.png201212281316_w350.jpg

L'école de rugby de l'ARL XIII est le véritable poumon du club.

Cette pépinière de talents compte plus de 110 licenciés de premiers pas à cadets. Ils sont managés, pour les premiers pas à benjamins, par Stéphan Boutonnet, pour les minimes, par Frédéric Rouquier et, pour les cadets, par Marc Pomié. Toutes les catégories sont encadrées par des entraîneurs et soigneurs diplômés. A ce jour 8 benjamins sont pré-sélectionnés dans l'équipe du Tarn et 8 cadets portent les couleurs de Midi-Pyrénées. C'est dire la qualité de l'enseignement qui y est pratiquée où l'on apprend aussi à nos jeunes pousses, la vie de groupe, le respect des règles et d'autrui, le sens du partage, la tolérance et l'envie de se dépasser. Autant de vertus qui, avec l'apprentissage de ce sport exigeant qu'est le Rugby à XIII, les préparent à de belles aventures sportives et humaines.L'école organise, avec ses amis de Puygouson XIII et Marssac XIII, un loto, le 11 janvier 2013 à 20h45 à la salle des fêtes de Pratgaussals et vous espère nombreux pour soutenir les enfants, leurs parents, les cadres du club qui font de cette structure sportive un vrai lieu de vie et d'épanouissement.

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'école de rugby d'Ille XIII fête Noël

Le 29 décembre à 6h00 lindependant.fr une-belle-pepiniere-pour-ille-xiii_269408_516x343.jpg Une belle pépinière pour Ille XIII. PHOTO/© D.R

Le Noël de l'école de rugby d'Ille XIII est toujours un moment privilégié dans la vie du club. Cette année encore, Christelle et Bernard Llong, ainsi que les éducateurs, ont mis toute leur passion et leur dévouement pour la réussite de cette matinée récréative, où étaient présents William Burghoffer maire d'Ille et son adjoint aux sports Claude Aymerich. Joueur emblématique du XIII Catalan et de l'équipe de France, Bernard Llong incarne au plus près la réussite de l'école de rugby d'Ille XIII dont il est issu, au même titre que Pascal Jampy, lui aussi dévoué aux couleurs du club. Après des remerciements appuyés aux sponsors et à la municipalité, Bernard Llong tenait à souligner le travail des éducateurs : "Merci aux éducateurs, vous qui armés de patience et de persévérance insufflez à nos enfants quelques reflets de votre personnalités, quelques empreintes de vos qualités tout en veillant à respecter les jeunes esprits dont vous avez la charge. Vous êtes un modèle pour les enfants, qui ont décidé parfois, pour un instant seulement, de croire en vous et de vous ressembler, tout simplement parce qu'ils vous aiment Et d'ajouter Nous représentons tous ici le présent et l'avenir de ce grand club. C'est pourquoi nous avons décidé de présenter cette année un dossier pour la labellisation de notre école de rugby". Et c'est William Burghoffer qui reprenait le ballon "Dans un discours où nous venons de fêter un centenaire, j'ai parlé de citoyenneté et des symboles, dont le coq, qui est le symbole du sport. En période de vœux, je souhaite qu'un jour l'un de vous porte ce symbole sur le maillot, comme l'ont porté Bernard Llong et Pascal Jampy". Pour le label c'est plutôt bien parti, reste à attendre quelques années pour savoir si d'autres internationaux vont éclore, dans cette école de rugby.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Villeneuve. Les juniors ont repris des couleurs

RUGBY À XIII

zoom.png201212291239_w350.jpg

Les juniors villeneuvois ont progressé cette saison./Photo DDM, G.G

De tout temps, Villeneuve XIII a toujours eu de très bonnes équipes de juniors. Ce n'est plus tout à fait le cas depuis quelques années où, malgré l'investissement des éducateurs, les jeunes Léopards d'Aquitaine ont eu du mal à sortir leurs griffes et à briller sur la scène treiziste. «L'an passé, on avait du mal à composer une équipe», confie le responsable et manager de l'équipe Guy Cavaillé. Cette saison, changement de décor et surtout beaucoup plus de rayons de soleil et de sourires dans le groupe. «Nous avons un effectif de 30 unités avec des garçons qui ont progressé et qui sont en passe de se qualifier». 4 victoires acquises devant Lézignan, Toulouse, Lescure et Albi ont récompensé la patience et le travail du staff technique, en particulier de l'entraîneur Jean-Michel Bonizzoni. «Il faut lui tirer un coup de chapeau car il a su redonner une âme à cette équipe, en faisant revenir des joueurs et en leur redonnant confiance». Ajoutez à cela les séances physiques du mercredi sous la houlette de Pascal Letuppe et vous avez une formation beaucoup plus performante et rayonnante que les saisons passées. «De plus, nos juniors ont été habillés de neuf récemment avec de superbes tenues», insiste Guy Cavaillé, gérant la partie administrative et financière de l'équipe. Si par rapport à des clubs solides comme l'Entente Saint-Estève-XIII Catalan, Carcassonne ou Pia, la marge de progression est encore importante pour les jeunes Villeneuvois, ces derniers sont sur la bonne voie. «Il ne faut pas oublier que c'est la relève du club que nous avons entre nos mains». Bien partis pour disputer les phases finales du championnat, les juniors tâcheront également de bien se comporter en Coupe de France avec un rendez-vous à Carpentras, au début de l'année prochaine.

P.B. ladepeche.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les cadets du XIII Limouxin ont reçu la MJC Carca

RUGBY À XIII

zoom.png201212310849_w350.jpg

Les cadets du XIII Limouxin ont reçu la MJC Carca

Pour ce dernier match de l'année, Limoux a reçu les jeunes Carcassonnais.

Après un début de saison réussi (une seule défaite au compteur contre le premier) les Limouxins se devaient de réussir une bonne performance contre des «canari» revanchards dont les résultats ne traduisaient pas le potentiel. Mais avec un effectif amoindri (4 titulaires absents) les jeunes Limouxins se présentaient à 14 pour jouer ce match avec un axe et une charnière recomposée puisque seul le 6 restait en place. Comme on s'y attendait, le match fut difficile et serré. Le score de 18 à 10 à la mi-temps puis 18 à 16 dès la reprise montre bien l'âpreté des débats. Le tournant du match se situe peut-être dans ce début de 2e mi-temps où les Limouxins campèrent un quart d'heure chez les «canari» en ne marquant qu'un seul essai ; c'était insuffisant et l'absence de banc fut à l'avantage des «jaune et noir». Le score de 34 à 16, même s'il est un peu lourd, ne souffre pas de contestations. À Carcassonne, Albert a survolé le match grâce à sa vitesse et à sa puissance avec un bon Cavaillé. Les Limouxins se sont appuyés sur leurs joueurs cadres ; Denat, Boulbès et Rodriguez sont à créditer d'un bon match mais il y avait vraiment trop d'absents.

Ce début de championnat cumulé avec la coupe de la ligue et les compétitions interrégionales laisse peu de place au repos mais ce groupe au complet réalise un superdébut de saison.

Dans une semaine, nous recevons Saint-Gaudens en Coupe de France, le 5 janvier, au stade du Collège.

Venez nombreux soutenir les cadets limouxins.

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Echos du rugby à XIII

Le 07 janvier à 6h00 TOULOUGES lindependant.fr

Malgré un titre de champion de France en minime et en cadet, le club a connu un début de saison très difficile. Ayant été pillé durant l'inter saison tant au niveau de joueurs que dans l'encadrement, le club n'a pas pu engager d'équipe en catégorie minime, cadet et junior malgré tous les efforts. Un espoir avec l'équipe junior qui au démarrage de la saison a présenté 20 jeunes à s'entraîner et s'est étiolé dans le temps. Une fois le coup accusé, les bénévoles ont dû se rendre à l'évidence et revoir la copie, après ces 10 dernières années glorieuses où les titres sont venus garnir le palmarès du club. Ce groupe de bénévoles s'est mis au travail, pour essayer de maintenir une équipe senior, qui a connu pas mal de déboires et est maintenant à sa phase de construction. Sous la houlette de leur entraîneur Ludovic Beck, cette équipe commence à avoir une âme et devrait connaître une meilleure fin de saison sportive, avec un classement en milieu de tableau et permettre d'accrocher une qualification, étant l'objectif. Les trois semaines de repos devront permettre de récupérer les dernières licences et d'avoir un effectif plus étoffé pour la reprise du championnat et l'apport de quelques éléments de Palau, devraient redonner un nouvel élan. Samedi dernier un tournoi Medus, a eu lieu de 10 h à 13 h, Toulouges XIII a lancé une innovation au regard des horaires. Les clubs ont répondu présents et avec un soleil printanier, les jeunes, ainsi que les encadrements des diverses équipes, ont été satisfaits de cette première. Les dragons catalans Eloi Pelissier, parrain de l'école de Toulouges et Kevin Larroyer, ont fait le plaisir de venir sur le terrain encourager ces jeunes qui étaient admiratifs de leur présence. Il y avait aussi de la formation au stade de Toulouges, où des éducateurs et entraîneurs, encadrés sous la responsabilité de Laurent Roldos, référent élu à la Fédération française et vice président, aidé par les formateurs Benoit Albert et Xavier Morales, ont mené à bien les divers ateliers vidéo et terrain. La grande satisfaction : les benjamins qui participent au championnat du Roussillon sont invaincus dans cette première phase aller. Ils sont aussi qualifiés pour la finale de la coupe de la ligue Languedoc Roussillon, entraînés par Christophe Dalla Bona et Thierry Ruidavets la grande satisfaction pour tous les bénévoles investis et la relève du club, après ce grand passage à vide non voulu, mais par obligation, devrait permettre de rebondir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Plaisance-du-Touch. Rugby XIII : coup d'envoi pour les matchs retour

zoom.png201301091683_w350.jpg

Les juniors joueront leur match retour contre Saint-Gaudens, samedi 12 janvier à 15 heures./Photo DDM, C. C.

Le coup d'envoi des matchs retour pour les rugbymen du XIII, c'est pour samedi 12 janvier sur leur terrain. Après la trêve, s'amorce la deuxième partie de la saison et comme le dit Patrice Henrat, président de l'U.S.Plaisance XIII : «La fin de saison sera difficile et nous pensons que nos adversaires ne nous feront pas de cadeaux.» Loin de se laisser impressionner, à 14 heures, les minimes recevront Villefranche-de-Rouergue. Vainqueurs à Villefranche, les minimes devraient confirmer. A 15 heures, un bon match en perspective, en effet, les juniors joueront le match retour contre Saint-Gaudens. Invaincue, depuis le début de la saison, cette équipe du pays de Comminges ne voudra pas perdre et les Plaisançois ne seront pas à la fête car l'équipe a encore des joueurs blessés et notamment le buteur. Le club Plaisance XIII profite de ce début d'année pour souhaiter à tous les supporters et aux sponsors une bonne année et une bonne santé.

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Limoux. Rugby à XIII: les cadets se rassurent

Face à Saint-Gaudens en huitième de la coupe, les Limouxins se devaient de remettre les pendules à l'heure après la défaite surprise concédée devant la MJC. Le groupe étant presque complet, les entraîneurs Joël Berger et Gaëtan Lopez en ont profité pour tester des joueurs à différents postes. Saint-Gaudens n'a pu déplacer que quatorze joueurs mais cette équipe joue bien au ballon. Le score de 38 à 10 est plutôt flatteur pour Limoux qui réalise un bon premier quart d'heure grâce, entre autres, à l'efficacité de sa charnière Da Costa-Rodriguez. Gabelle, en soutien de Denat dans l'axe, puis Boulbès en puissance par deux fois, concrétisent cette domination. Mais le vent et les changements de poste fréquents ne permettent pas la continuité du jeu et Saint-Gaudens, par deux coups de pied courts au-dessus de la défense, prend par deux fois Gabelle en défaut : 14 à 10. Heureusement, une superbe action envoie Ecckhout, auteur d'un très bon match, en dame.

La seconde période va voir les Limouxins scorer par Boulbès, omniprésent hier, puis Lagarde et Mingaud par deux fois. Mais Saint-Gaudens a fait mieux que résister. Au final, un match moyen mais qui envoie les cadets en quart contre Lyon dans un mois.

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Limoux doit y croire

Le 11 janvier à 6h00 par Rapha Bueno lindependant.fr

La qualification obtenue à Lézignan en Coupe a donné du baume au cœur au XIII Limouxin comme le confirme l'entraîneur José Delgado : «Je suis d'autant plus satisfait que mon groupe était très réduit par les blessures et les maladies, et que Lézignan présentait un groupe renforcé par rapport à notre dernière confrontation ». Mais à présent, il faut revenir au championnat domestique et ce derby face à Carcassonne s'annonce compliqué. Jusqu'à présent, Limoux a montré ses limites face à de grosses cylindrées et l'ASC en fait indiscutablement partie. D'autre part, il va falloir se passer de pièces maîtresses comme Fayed Zine, encore suspendu pour des propos malheureux envers l'arbitre, à Pia, Adrien Mingaud et Quentin Garrouste, blessés face à Lézignan.

Barbaza en leader

Mais Limoux pourra compter, heureusement, sur les retours de Bousquet et Vidal. Le premier devrait évoluer à son poste de prédilection, au talonnage, entre Bettin et Calmet, et le second en 3e ligne. L'expérience De Oliveira au centre va être reconduite : il sera cette fois associé à Thibaut Périz, Béteille constituant le dernier rempart. A la charnière, le coach va faire confiance aux 'cousins', Guillaume Reffle et Alexandre Bourrel. Enfin, il faut saluer le retour en grande forme de Paul Barbaza qui s'impose comme un des leaders du groupe, ce qui n'étonnera personne tant ses qualités naturelles, avec un travail plus soutenu, peuvent lui permettre d'évoluer à l'étage supérieur. Quand bien même les Canaris restent largement favoris, il serait intéressant pour les Limouxins, au-delà du résultat, de se montrer à la hauteur de l'événement et de l'adversaire, ne serait-ce que pour montrer que ce groupe avance dans le bon sens et peut encore croire en une qualification. Pour cela, il faudra, en plus d'un investissement sans faille, faire preuve d'une discipline parfaite sans laquelle il ne peut y avoir de résultats probants. Et dans un derby, cela reste un secteur primordial dans la mesure où la pression de l'événement est toujours à son maximum.

Carcassonne le veut

Le 11 janvier à 6h00 par Jean-François Albert

Les 'jaune et noir' ont passé sans encombres les 8es de la coupe de France face à Saint-Martin-de-Crau dimanche et c'est forts d'une nouvelle victoire qu'ils effectueront le déplacement à Limoux. Ce tour de coupe, qui venait très tôt après la trêve toujours délicate des fêtes de Noël, aura été parfaitement négocié par l'ASC qui n'a pas tremblé devant un adversaire courageux qui voulait bien figurer face à une équipe de l'élite.

«Répondre présent dans le combat» Jean-Yves Griotto et Pierre-Yves Blazi, leurs entraîneurs, qui appréhendaient quelque peu ce long déplacement et cette reprise de la compétition, étaient forcément les premiers satisfaits même s'ils étaient conscients que tout n'avait pas été parfait : «Ce tour de coupe était important. Nous sommes les détenteurs du trophée et nous avons forcément envie de le garder. Nous avions demandé aux joueurs de respecter cette équipe de Saint-Martin et faire preuve de concentration dans la mesure où c'était un match de reprise avec un enjeu très important. Les garçons ont fait le boulot, mais ils ont aussi commis de nombreuses erreurs qui devront être gommées rapidement s'ils veulent jouer les premiers rôles. Nous avons évité le faux pas, nous n'avons pas eu de joueurs blessés, les voyants sont donc au vert avant le déplacement à Limoux. Nous savons qu'à l'Aiguille, nous serons très attendus. Nous avons sévèrement battu Limoux sur notre pelouse, mais leurs derniers résultats ont été plutôt bons. Nos joueurs s'attendent à une partie d'un tout autre acabit, mais nous nous déplacerons tout de même avec la ferme intention de nous imposer. Nous avons les moyens de le faire. A nous de monter notre niveau de jeu tout en répondant dans le combat que proposeront les 'rouge et noir'. Nous avons confiance dans le groupe et les ambiances de derby sont toujours une grande source de motivation pour nos joueurs.» Les Canaris se savent attendus, mais auront les moyens de leurs ambitions. Dans le contexte d'un derby, à eux d'être déterminés et surtout lucides pour obtenir la victoire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Carcassonne dicte sa loi

Le 14 janvier à 6h00 par Rapha Bueno lindependant.fr

carcassonne-dicte-sa-loi_272219_516x343.jpg PHOTO/Photo Guillaume

Si Limoux a réussi à faire jeu égal dans le second acte avec les Canaris, ces derniers s'étaient mis largement à l'abri à la mi-temps après avoir copieusement dominé le premier acte. Sur un terrain très gras, on aurait pu penser que les Blanquetiers auraient pu limiter les dégâts en faisant preuve d'une défense sans faille, mais ce fut loin d'être le cas. Si Dos Santos a eu le mérite d'ouvrir le score (6-0), on a ensuite assisté à un véritable cavalier seul carcassonnais avec en figure de proue Canet, qui a littéralement crevé l'écran. Les Blanquetiers se sont montrés mauvais dans le secteur défensif au ras, entre autre, et les Canaris se sont promenés en inscrivant un essai toutes les cinq minutes. Le talonneur Jammes a lancé la série suivi rapidement par Canet (6-12). La machine à broyer est lancée. Agulo en rajoute une couche et Canet s'offre un triplé dans le premier acte, Péault trouvant la ligne après une pénalité rapidement jouée face à une défense étrangement absente (6-34). Au retour des citrons, Canet fait encore des dégâts (6-40), mais, même en étant fragiles dans la conservation, les Limouxins sont enfin rentrés dans le match évitant ainsi une correction. Avec notamment une attaque digne de ce nom où, au large, Reffre décale parfaitement l'ailier El Khorb (10-40). Alexandre Bourrel se met en évidence sur 40 m et Cuxac est repris à 1 m. Ce n'est que partie remise, Denat s'approche de la ligne et Barbaza prend l'intervalle (14-40). L'ASC maintient le score par Péault qui se faufile au ras mais Limoux ne renonce pas. Bourrel tape sur la défense, Bousquet pousse au pied et plonge le premier (20-46). Agulo décoche la dernière flèche avec autorité, pour l'ASC, et Béteille ferme le bal pour les locaux (24-52). Les Limouxins pris. L'ASC était trop forte hier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pujols. Le rugby à XIII: une institution dans le village

zoom.png201301151461_w350.jpg

L'initiation au rugby à XIII à l'école du rugby de Pujols./DDM, archives

Le rugby à XIII à Pujols, riche, bon an, mal an,de 130 licenciés est presque devenu une institution pujolaise tant son succès est reconnu et cela grâce à la fine fleur des joueuses de son équipe féminine élite, championnes de France à répétition et nommées les «Carnassières» tant elles «mangent» les équipes qu'elles rencontrent.

Grâce aussi, bien sûr aux bénévoles aussi dévoués que discrets et passionnés par ce sport et grâce aussi à l'école de rugby qui est une pépinière talentueuse et prometteuse pour assurer la relève. Ainsi le club peut se maintenir et s'épanouir en recrutant et en formant les troupes à venir.

L'école de rugby à XIII de Pujols existe depuis une vingtaine d'années, comme se plaît à l'expliquer Bernard Mesmin, adjoint aux sports: «Et cela commence dès le plus jeune âge puisque des pupilles aux benjamins, en passant par les poussins, les enfants, filles et garçons, ont de 5 à 13 ans.

Ces enfants accèdent à la maîtrise de ce sport tout en développant les qualités humaines garantes d'adultes et de citoyens équilibrés: socialisation, esprit d'équipe, apprentissage de l'autodiscipline, respect de l'autre, respect des règles librement acceptées». Et cela grâce aux entraîneurs bénévoles qui sont toujours disponibles et à l'écoute.

Entraînements sur le terrain de Lacassagne : le mardi , féminines Elite, de 19h à 21h; le vendredi, féminines élite, de 20h à 22 h; le samedi, école de rugby, de 14 h à 17 h .

Contact : tél. 06 17 43 60 78.

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Valderiès. L'école de rugby à XIII bientôt en Angleterre

zoom.png201301151627_w350.jpg

L'école de rugby à XIII.

C'était un rendez-vous important pour l'école de rugby sous la présidence de Thierry Sirgue et Stéphane Papailhau qui a réuni les enfants et les parents en ce début d'année. Il est a noter que l'effectif total actuel de l'école de rugby est de 36 enfants (équipes : mini pupilles, pupilles, poussins et benjamins). Mais le plus important, c'est Jean-Pierre Papailhau qui a dévoilé à tous le programme du voyage en Angleterre :

But : faire découvrir autre chose aux enfants et attirer au club de futurs licenciés.

Dates : du 25 mars au 2 avril 2013 - destination Londres par avion depuis aéroport Toulouse.

Effectifs : 26 jeunes joueurs (âgés de 9 à 12 ans des équipes poussins et benjamins) plus 14 adultes (éducateurs - dirigeants - une infirmière). Ils seront hébergés à l'hôtel dans Londres.

Au programme du séjour : ils vont effectuer un match contre une école de rugby d'un club professionnel de Londres, vont assister à un match entre les équipes professionnelles de Londres de Saint Helens.Visite de cette capitale.

coût du voyage : 500 euros par enfant et par adulte.

Financement : les adultes payent l'intégralité de leur voyage. Pour les enfants : participation des parents, participation du club (grâce à la tombola, marché de Noël, calendriers) et l'aide de sponsors.

Un film sera réalisé sur ce voyage. Il sera projeté ensuite au club à l'occasion d'une soirée à laquelle seront conviés les parents.

A l'issu de la cérémonie chaque enfant a reçu sa tenue : un survêtement, un coupe-vent et une parka à l'effigie du club.

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Limoux doit gagner

Le 18 janvier à 6h00 par Rapha Bueno lindependant.fr

Il n'y a pas eu de miracle dimanche dernier face à l'ASC, ce que constate sans détour l'entraîneur limouxin José Delgado : «L'ASC est une équipe très performante qui évolue à un étage supérieur. Elle a de plus quelques éléments qui ont joué en Elite et tirent l'ensemble vers le haut. » Mais le coach tire quand même des enseignements positifs : «Notre première mi-temps a été catastrophique, nous avons subi sur tous les tenus. Mais les garçons ont eu le mérite de ne pas sombrer et de faire jeu égal dans le second. Ça prouve que mentalement on tient la route.» Limoux courait droit vers une correction, débordé dans tous les compartiments du jeu et notamment au ras du tenu, avec une défense des plus friables. Comme sur le plan offensif, mis à part l'essai initial de Dos Santos, il n'y avait pas eu grand-chose à se mettre sous la dent, on s'acheminait vers une véritable Berezina. Fort heureusement, les Limouxins parvinrent ensuite à créer du jeu et trouver quatre fois la faille, limitant considérablement les dégâts.

Creuser l'écart A Albi ce dimanche (13 h 20), ils retrouvent un adversaire plus accessible, face auquel il serait important de faire un résultat. José Delgado : «J'espère que les conditions météo ne seront pas trop déplorables et que nous pourrons nous exprimer totalement. Une victoire est impérative pour rester dans les clous.» D'autant qu'Albi est déjà à quatre points derrière et qu'une victoire limouxine creuserait encore plus l'écart. Il faudra faire toutefois sans Zine, toujours suspendu, et le valeureux Calmet, victime d'une légère entorse. Mais Franc et Lacoste, absents lors du derby, seront de retour dans un groupe qui ne subira guère de modifications. Certes, il faut avoir conscience que les Blanquetiers n'ont pas les moyens de jouer le haut du tableau, mais il n'en demeure pas moins que, pour progresser, il est nécessaire de pouvoir négocier au mieux ce genre de matchs à Albi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le FCL veut tenir le ténor

Le 18 janvier à 6h00 par Alain Revello lindependant.fr le-fcl-veut-tenir-le-tenor_273207_516x343.jpg PHOTO/Photo N. D.-B.

La victoire à Lescure a été accueillie avec soulagement et espoir par le staff lézignanais. "On sent que le groupe commence à progresser , expliquait David Marty, l'entraîneur, "le travail commence enfin à payer." Il est certain qu'un succès à l'extérieur, même acquis avec difficulté, a de quoi regonfler le moral d'un groupe qui souffre depuis le début de la saison. Mais dimanche, Saint-Estève-XIII Catalan n'aura rien à voir avec Lescure. Les Catalans sont d'une tout autre dimension, et jouent avec Toulouse et Carcassonne les premiers rôles. La déculottée infligée par l'UTC à Albi le week-end dernier, montre le niveau actuel de cette équipe. Il est certain que l'espoir d'entrer dans l'antichambre des Dragons Catalans, est une grande source de motivation. Quelques éléments qui ont évolué à Albi devraient être appelés en seniors. Cela sera-t-il suffisant pour diminuer le potentiel de l'UTC ? Peu probable. L'effectif catalan est assez riche pour compenser ces absences.

La qualification toujours en vue Les Lézignanais, pour leur part, ne se posent plus de question. La victoire à l'arraché à Lescure a redonné du baume au cœur. Même s'il faut la relativiser, elle reste importante pour la suite de la compétition. Entre le 6e et le dernier, il n'y a que quatre points d'écart. Seul le quatuor de tête semble intouchable. Il reste donc des possibilités aux ' vert et blanc'. L'espoir de coiffer quelques équipes pour obtenir une qualification demeure. Une victoire sur St-Estève-XIII Catalan serait un pas énorme, mais elle reste très hypothétique. Le groupe, qui a montré beaucoup de solidarité lors des deux dernières rencontres, doit continuer sur la même voie, en essayant de tenir tête à l'un des prétendants au titre. Cela permettra alors de bien préparer la venue d'Albi au Moulin. Un duel qui sera sans aucun doute le tournant de la saison. Les Lézignanais, qui avaient laissé filer les Carcassonnais, tenteront d'attraper l'UTC dimanche.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
Sign in to follow this  
Followers 0

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



League Express - Mon 24th July 2017

Rugby League World - August 2017