Sign in to follow this  
Followers 0
Philippe Barrau

JEUNES

717 posts in this topic

Carcassonne - UTC, le combat des chefs

Le 25 janvier à 6h00 par Jean-François Albert lindependant.fr

carcassonne-utc-le-combat-des-chefs_274802_516x343.jpg PHOTO/Guillaume

Les 'jaune et noir' carcassonnais s'attendent à une difficile partie face à la jeune garde du XIII Catalan-Saint-Estève ce samedi à partir de 15 h 30 sur la pelouse du stade Gilbert-Benausse. Les Catalans se 'promènent' depuis le début de la compétition et semblent cette année en capacité de jouer un rôle important dans la course aux titres. Côté carcassonnais, les juniors sont eux aussi très bien engagés dans la compétition, et même s'ils ont connu deux défaites, en Avignon et à Toulouse, ils ont tenu un rythme élevé en se montrant très convaincants dans des rencontres de haut niveau. Demain, le match vaudra le coup d'être vu dans la mesure où les deux équipes regroupent bon nombre d'excellents joueurs à qui tous les spécialistes de la discipline promettent un bel avenir. Les deux escadres ont des moyens individuels très importants et ont aussi développé des systèmes de jeu aussi spectaculaires que performants. C'est donc un peu le combat des chefs qui se profile et, pour ce faire, l'ASC pourra compter sur un effectif au très grand complet ! En effet, pour aider de la meilleure des manières son équipe juniors, le staff de l'équipe première ménagera tous les stagiaires ce soir afin de les laisser à la disposition du staff des juniors. Les deux entraîneurs, Jean-Yves Griotto et Pierre-Yves Blasi, sont conscients que la tâche s'annonce ardue.

«L'occasion de marquer notre territoire» Toutefois, ils disposeront d'un collectif complet qui pourra évaluer finement son potentiel : « Ce samedi après-midi, nous savons que le vainqueur devra sortir un très bon match ! Cette équipe catalane a étrillé ses adversaires à chaque sortie et nous allons avoir l'occasion de voir où nous en sommes vraiment. A la fois, nous ne sommes pas inquiets, dans la mesure où nous sommes persuadés de la qualité de notre effectif. Nous avons encore démontré lors de notre derrière sortie que notre système tenait la route et que nos joueurs avaient des qualités individuelles très intéressantes. Les garçons sont impatients de jouer cette rencontre d'autant plus que nous retrouverons les mêmes adversaires en quart de finale de Coupe de France, et toujours à domicile. Nous avons ainsi l'occasion de marquer un peu notre territoire. Ce match aura une incidence sur la suite des compétitions, nous devons par conséquent s'y préparer et tout faire pour l'emporter. Nous ne sommes pas encore au bout de la saison, mais il y a des rendez-vous importants. Celui-ci en est un !» Ce match est certes important pour le classement, mais l'est peut-être encore plus pour mieux connaître les forces en présence et pour se projeter vers le printemps. Demain, c'est en championnat que les deux collectifs s'affrontent, mais ils se retrouveront aussi pour un quart de finale de Coupe de France qui s'annonce tout aussi chaud ! L'équipe victorieuse, ce samedi, prendra, à n'en pas douter un ascendant psychologique, et il est bien évidemment que les 'jaune et noir' espèrent que ce scénario leur sera favorable ! Impressionnants à Limoux, les jeunes Carcassonnais joueront au grand complet. empty.gif empty.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Carcassonnais pas loin du sommet

Le 27 janvier à 6h00 par Jean-François Albert lindependant.fr

les-carcassonnais-pas-loin-du-sommet_275254_516x343.jpg PHOTO/Photo Ch. Barreau

Le combat des chefs a bien eu lieu sur la pelouse détrempée du stade Benausse et, malgré la morsure du froid, le choc entre Catalans et Carcassonnais a réchauffé les lieux en proposant un spectacle d'une excellente qualité ! Au bilan, cette très belle partie aura vu les Catalans s'imposer d'une très courte tête 32 à 28 face à une équipe carcassonnaise qui avait les moyens de gagner. Dès l'entame, les locaux prenaient les choses en main. Sur un déboulé côté droit, Alexis Albérola trouvait son centre Loïc Taurin qui faisait parler sa puissance pour inscrire le premier essai. L'UTC avait dominé les premières minutes, mais était prise en contre. Quelques minutes plus tard, les 'jaune et noir' doublaient la mise toujours sur le côté droit. Bastien Canet fixait deux défenseurs et décalait Taurin qui servait son ailier Alexis Migy qui s'offrait une magnifique course de 50 m avant d'aplatir entre les perches. Mais les Catalans, secoués, avaient de la ressource et à leur tour allaient faire valoir leurs qualités. A la 23e sur un déboulé côté droit, le centre Bouzinac prenait le dessus sur la défense carcassonnaise pour un premier essai qui faisait rentrer les Catalans dans la partie. Les deux équipes se livraient un combat équilibré que l'arbitre dirigeait avec autorité, donnant un premier carton jaune mérité à un visiteur (33e) avant un tout aussi mérité à un Audois (39e). Ce carton allait peser lourd car dans la minute suivante, l'UTC marquait un 2e essai et égalisait avant le repos (10-10).

Réaction catalane Toujours en sous nombre à la reprise, l'ASC, sous pression, allait contre tout attente contrer les Catalans ! Sur un ballon pourtant bien écarté l'ailier Migy lisait parfaitement le jeu catalan et interceptait avant de s'offrir un nouveau cavalier seul et un second essai personnel. Piquée au vif, l'escadre catalane réagissait de façon éclatante en inscrivant deux essais coup sur coup (47e et 54e), l'ailier Benhamimed grillant la politesse aux défenseurs. Ces deux réalisations donnaient un avantage certain aux siens, avance confirmée par la réalisation du puissant Camblong (57e). Relégués à 10 points à 20 minutes de la fin, les Canaris réagissaient par le puissant Loïc Banquet, encore très présent hier, qui marquait un essai rageur entre les perches. Revenue à 4 petits points, l'ASC croyait en ses chances mais c'était sans compter sur ce diable de Benhamimed qui réussissait le coup du chapeau (65e). Julien Agullo entretenait l'espoir carcassonnais jusqu'à la fin, sur un nouvel essai (75e) mais la partie se terminait à 32-28 pour les Catalans. Ce match, annoncé comme un sommet entre deux grandes équipes, aura tenu toutes ses promesses. Les Canaris, avec un peu plus de discipline et quelques erreurs en moins auraient largement pu l'emporter, mais leur prestation du jour confirme à qui en doutait qu'ils ont, cette saison encore, les moyens de leurs ambitions. L'empoignade fut à la hauteur des espérances hier sur le pré carcassonnais.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rugby à XIII : les minimes du FCL piégés, les cadets s'imposent avec assurance

A.R. midilibre.fr

30/01/2013, 06 h 00

les-cadets-se-sont-imposes-a-pia_515433_510x255.jpg

Les cadets se sont imposés à Pia. (© D.R)

Pour les minimes du FCL XIII, les matches se suivent mais ne se ressemblent pas. Mercredi dernier ils recevaient leur voisin de Carcassonne et s'imposaient avec une certaine facilité. Samedi, à Pia, ils allaient ressentir la fatigue d'une rencontre jouée trois jours plus tôt. Les Lézignanais essayaient de s'adapter, mais commettaient trop de fautes. Trois d'entre elles se payaient cash et offraient à Pia une avance confortable. Il fallait un essai plein de rage de Capapé pour voir enfin le score des Audois se meubler. Les Lézignanais devaient s'avouer vaincus (6 à 26).Une entame de rêve pour les cadets. Les cadets, qui eux aussi jouaient leur 2e match de la semaine, savaient qu'ils devaient frapper fort dès l'entame. Sur le terrain annexe du stade Ambert, lourd et glissant, il était impératif de mettre à distance les Salanquais. En moins de vingt minutes, les Lézignanais faisaient le nécessaire. Ferret, en deux coups ouvrait la voie. Isard et Tovéna, profitaient ensuite d'un travail collectif. Les "vert et blanc" pensaient alors que le duel était acquis et se relâchaient tout en gérant. Avec 22 à 6 à la pause, ils pouvaient voir venir. Dès le retour des vestiaires, les Lézignanais semblaient alors subir un coup de fatigue. Paul Sans clôturait la marque, sur une ultime action audoise. Les cadets ramenaient une belle victoire (32 à 16).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ramonville-Saint-Agne. Un sport jeune et spectaculaire

association de la semaine

zoom.png201302072691_w350.jpg

Jeunes à l'entraînement./Photo DDM archives.

L'Union Sportive ramonvilloise rugby à XIII existe depuis presque dix ans et s'adresse à tous les publics : L'école de Rugby, seniors, juniors, cadets et minimes.

Nicolas Silvestre, président du club de rugby à XIII précise : «On peut commencer à jouer à partir de cinq ans. Mais, pour bien débuter, 7 ou 8 ans est l'âge idéal. La pratique du rugby développe la latéralisation et améliore l'orientation dans l'espace. Enfin, les règles du jeu sont plus faciles à intégrer que dans le rugby à XV.»

Nicolas Silvestre poursuit «On doit continuer à travailler pour sensibiliser les jeunes à la pratique de notre sport. L'objectif pour nous est que les enfants s'amusent. Les résultats sportifs sont accessoires. Ce qui est incontournable, c'est qu'ils passent du bon temps et rentrent chez eux apaisés»

2013, l'année de la coupe du monde.

L'équipe senior de Ramonville a été championne de France de promotion en 2004-2005. Elle s'entraîne les mercredis et vendredi soir au stade de rugby Jean-Claude Mourlan, chemin des Sables (juste à côté du centre de loisirs) à partir de 19 h 30. L'équipe joue actuellement au niveau national. L'école de rugby, elle, accueille les enfants de 5 à 12 ans les mercredis après-midi (à partir de 14 h 00) sur ce même stade. Elle fonctionne en entente avec celle de Péchabou et c'est ensemble que petits Ramonvillois et Péchaboliens rencontrent régulièrement les autres équipes de Haute-Garonne et d'ailleurs. Le club propose donc aux petits comme aux grands de pratiquer ce sport d'équipe spectaculaire autant pour les joueurs que pour les spectateurs.

Prochaines manifestations

Voici le calendrier des prochaines manifestations au stade Jean-Claude- Mourlan vont permettre à tous de s'en rendre compte :

- le 3 mars 2 013 à 15heures, rencontre senior championnat national USR Rugby à XIII contre Lescure d'Albigeois.

- le 16 mars 2013 à 14heures, tournoi des écoles de rugby.

Venez nombreux à la rencontre de ce sport qui va vivre en 2013 sa coupe du monde !

Renseignements : err113@yahoo.fr ou 06-73-99-62-19

P D ladepeche.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'AS Carcassonne écrase Lescure

Le 18 février à 6h00 par J-F. A. lindependant.fr

l-as-carcassonne-ecrase-lescure_281605_516x343.jpg PHOTO/Photo Ch. Barreau

Les deux équipes entamaient la partie de la moins bonne des manières. L'une après l'autre, elles se séparaient trop tôt du ballon et elles avaient bien du mal à donner du volume au jeu. Il fallait attendre la 11e minute pour voir les Carcassonnais lancer une première attaque qui faisait mouche. En enchaînant quatre tenus rapides, ces derniers permettaient à Tisseyre de filer au ras avant de marquer en coin. Neuf minutes plus tard Clément De La Jonquière avait la bonne idée d'intercepter un ballon tombé par les Lescuriens pour marquer le deuxième essai des siens. A 10 à 0, ils avaient fait un premier break mais Lescure ne rendait pas les armes. L'arrière Kyles passait une transformation. Il se signalait à nouveau à la 35e en passant la défense carcassonnaise en revue pour marquer en coin. A 10 à 8 l'avance des Carcassonnais avait fondue comme neige au soleil. Heureusement pour eux, à quelques encablures de la mi-temps, le centre Cyprien Séguy trouvait la faille pour porter la marque à 14 à 8. Dès la reprise, le collectif 'jaune et noir' accélérait nettement. Canet déchirait la ligne avant de servir à la perfection Maxime Péault qui concluait l'action entre les poteaux. A la 50e c'était au tour de Canet de se trouver en position de marqueur pour inscrire un nouvel essai qui faisait le break 26 à 8.

Logique A la 57e, les 'jaune et noir' emballaient la partie en marquant un essai sur une action de 50 mètres où le ballon passait de mains en mains avant que Tisseyre ne s'affale dans l'en-but. A la 60e, ce diable de Tisseyre marquait son troisième essai personnel qui portait la marque à 38 à 8. Lescure n'avait plus grand chose à espérer dans cette partie que les Carcassonnais concluaient de la meilleure des façons en marquant trois essais supplémentaires par Bideau, Séguy et Agullo. Le score de 56 à 8 ne laissait guère de place au doute, Carcassonne avait eu un peu de mal à l'allumage mais elle tenait une victoire probante et somme toute logique. Les canaris de l'ASC ont fait parler la poudre lors du second acte.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rugby à XIII : l'exploit revient aux cadets

Le 20 février à 6h00 par A.R. lindependant.fr

les-cadets-seuls-vainqueurs-du-week-end_282247_516x343.jpgLes cadets, seuls vainqueurs du week-end. PHOTO/© D.R

Les juniors tiennent une mi-temps Les juniors lézignanais, qui ont résisté l'espace d'une mi-temps aux récents tombeurs de St-Estève XIII Catalan, n'ont pu réaliser l'exploit en Salanque (40 à 12). Dans ce duel dur et physique, les "vert et blanc" ont su répondre au défi catalan. Ils manquaient pourtant de maîtrise pour faire suffisamment douter leur hôte du jour. Les juniors des Corbières, malgré un score favorable à la pause (6 à 16), avaient montré qu'ils pouvaient faire jeu égal avec un prétendant au titre. Mais la 2e mi-temps n'était pas aussi performante. Pia mobilisait le ballon, obligeant les Lézignanais à s'user en défense. "L'état d'esprit du groupe est positif. Les jeunes ont progressé", expliquait David Marty, le coach. "Dans ce match, on a su répondre à leur défi physique. En revanche, on leur offre les munitions pour nous battre". En continuant dans cet état d'esprit, les juniors des Corbières savent qu'ils peuvent encore décrocher l'une des dernières places qualificatives.

Les minimes craquent Une mi-temps, c'est le temps qu'auront tenu les minimes lézignanais face au XIII Catalan. Soit, 25 minutes qui auront maintenu l'espoir d'un exploit. Les "vert et blanc" arrivaient à la pause avec juste 4 points de retard (0 à 4). Ils pouvaient même virer en tête s'ils n'avaient pas laissé passer quelques occasions par maladresse. La 2de mi-temps était dédiée à un cavalier seul des Catalans. Les Lézignanais montraient trop de faiblesse défensive pour contenir leur adversaire (6 à 32).

Course-poursuite des cadets Avant leur duel, les cadets savaient qu'ils devraient sortir un super match pour avoir une chance de tomber un gros bras de la poule. Les 2 équipes se doutaient que la victoire se jouerait sur des détails. L'ouverture du score dès la 4e minute sur une belle action lézignanaise donnait le ton. La course-poursuite était alors engagée. Jusqu'à l'heure de jeu, le XIII Catalan donnait l'impression de dominer. Les "vert et blanc" n'avaient pourtant jamais perdu le contact et revenaient au score, avant d'aller "crucifier" les Perpignanais (66e). Les "vert et blanc" s'accrochaient alors pour tenir ce score (24 à 20) jusqu'au coup de sifflet final. La vaillance du groupe avait payé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le XIII scolaire sur tous les fronts

Mercredi, 27 Février 2013 12:28 ffr13.com

DSC05886_thumb.jpg

De plus en plus présent dans les compétitions départementales, régionales et nationales au niveau du sport scolaire, le Rugby à XIII continue sa marche en avant dans les établissements scolaires afin d’être sur tous les terrains. La semaine passée a été bien remplie pour les cadres d’Etat régionaux placé auprès de la Fédération Française de Rugby à XIII puisque de nombreuses réunions d’organisation concernant les championnats scolaires à venir se sont tenues notamment à Lectoure (32), Agen et Tonneins (47) ou encore Albi (81).

Le 20 mars prochain aura lieu le Tournoi National UGSEL (Union Générale Sportive de l'Enseignement Libre) à Lectoure (Gers). A cette occasion une réunion d’organisation s’est déroulée le lundi 18 février à laquelle étaient présents Bernard Pucheu, secrétaire général de l'UGSEL Régional et Départemental (Gers, 32), Nicolas Mazzonetto, proviseur de collège et président de l'UGSEL 32, Laurent Dupuy, Conseiller Technique Régional d’Aquitaine et fédéralement chargé de mission national auprès de l’UGSEL et Emmanuel Fauvel Conseiller Technique Régional du Midi-Pyrénées. Lors de cette réunion, les différents points concernant l’organisation de cette manifestation ont été abordés avec notamment la qualification des nombreuses équipes, les Jeunes Officiels arbitres qui permettront le bon déroulement de cet évènement selon les règles du XIII mais selon sa version du Rugby à VII.

Le lendemain, mardi 19 février, une réunion d’organisation s’est aussi tenue à Agen afin d’évoquer le déroulement championnat de France UNSS (Union Nationale du Sport Scolaire) qui réunira 600 participants les 27 et 28 mars prochains à Villeneuve-sur-Lot. Cette réunion permis de faire le point sur l’état d’avancée de l’organisation (hébergements, repas, terrains, organisation des plateaux par catégories, jeunes officiels, dotations, responsables et référents etc…). Etaient de nouveaux présents, L . Dupuy et E. Fauvel. Ce dernier étant le chargé de mission fédéral auprès de l’UNSS. Rappelons que le Rugby à XIII en UNSS se joue à VII en Benjamins Garçons, Benjamins Filles, Minimes Garçons et Filles, Cadettes, à IX en Cadets et à XIII en Juniors garçons. La nouveauté cette année sera la présence au niveau national d’une deuxième catégorie féminine en l’occurrence les cadettes. Souhaitons leurs bienvenues sur la planète XIII !

Le mercredi s’est tenu le championnat académique UNSS Midi-Pyrénées à Albi sous l’égide d’Emmanuel Fauvel et de la Ligue Midi Pyrénées avec douze équipes inscrites (6 garçons, 6 filles) et venues des quatre coins de la région après s’être brillamment qualifiées lors des championnats départementaux qui se sont déroulés en décembre et janvier derniers. A noter la présence de huit athlètes du Pôle France de Rugby à XIII qui officiaient au sifflet alors que dans le même temps s’est déroulé le championnat inter-région Aquitaine/Midi-Pyrénées UGSEL qualificatif pour le tournoi national du 20 mars à Lectoure. Encadré par Laurent Dupuy, l’évènement fut une réussite. Sur la Plaine de Ferron à Tonneins , l’arbitrage a été confié à Anne Diemer stagiaire BP JEPS Sports Co. mention Rugby à XIII et joueuse de Biganos XIII, Scott Hurrel, Joueur néo-zélandais de La Réole XIII et intervenant Rugby à XIII au CFA agricole et Gregory Hallier ATD 47 et joueur de La Réole, un bel exemple de l’implication de ces personnes pour les jeunes et le développement de notre discipline.

Les résultats complets du championnat inter région UGSEL Aquitaine-Midi-Pyrénées :

Filles collège :

1- Lectoure (32)

2- Monbahus (47)

Filles lycée :

1- L’Oustal de Villeneuve sur Lot (47)

2- Garaison (65)

Benjamins

1- Tonneins (47)

2- Lectoure(32)

3- Sainte Foy d’Agen (47)

4- Grand Lebrun de Bordeaux (33)

5- Monbahus (47)

Minimes :

1- Lectoure (32)

2- Sainte Catherine de Villeneuve sur Lot (47)

3- Grand Lebrun de Bordeaux (33)

4- Monbahus (47)

Cadets :

1- Lectoure 2 (32)

2- Garaison (65)

3- Lectoure 1 (32)

4- L’Oustal de Villeneuve sur Lot (47)

5- Jean Cassaigne de Mont de Marsan (40)

6- Félix Aunac d’Agen (47)

Juniors :

1- Lectoure (32)

2- Garaison (65)

3- Jean Cassaigne de Mont de Marsan (40) ;

N’ont pu participer suite au changement de date de cette compétition, St Elme d’Arcachon (33), St Seurin de Bordeaux (33), Ste Marie de Casteljaloux (47), Tersac de Meilhan/Garonne (47), St Caprais (47), St Joseph de Fleurance (32), St Martin de Naucelle (12) et le Lycée Briacé de Nantes (44).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Villefranche-de-Rouergue. Rugby à XIII : éclatante victoire des juniors

tour des sports

zoom.png201303011673_w350.jpg

Villefranche-de-Rouergue. Rugby à XIII : éclatante victoire des juniors

Face à Plaisance-du-Touch, les juniors de Villefranche XIII Aveyron avaient un double défi à relever : faire oublier leur dernière prestation et montrer que le groupe était capable d répondre présent sur les grands rendez-vous. Au terme d'une semaine où les entraînements avaient été plus que sérieux, l'entraîneur Christian Lautrette espérait bien voir ses protégés être au rendez-vous. Dès le coup d'envoi, les jeunes Villefranchois prenaient le match en main et, très rapidement, El Yazami allait à l'essai. Le ton étant donné, la domination villefranchoise s'installait sur le terrain. Par deux fois grâce à Mev Mezui et El Yazami à nouveau, les Aveyronnais passaient la ligne d'essai. Côté transformation, Marwin Renaud et El Yazami ajoutaient les points. Si bien qu'à la mi-temps, suite à un essai concédé, les Villefranchois menaient par 18 à 4. La seconde période verra une équipe villefranchoise dominée outrageusement en marquant pas moins de six essais. Tour à tour, franchiront la ligne : Touati, Sassi, Chassin deux fois, Amans et El Yazami qui réalisait son hat-treack. Marwin Renaud dans son rôle de buteur ajoutait quatre transformations. Face à cette équipe villefranchoise conquérante, les banlieusards toulousains ne pouvaient quant à eux franchir la ligne d'essai qu'une seule fois. Au coup de sifflet final, Villefranche XIII Aveyron l'emportait sur le score net de 50 à 10. Par cette victoire éclatante, les protégés de Christian Lautrette remontent à la cinquième place et se repositionnent pour la qualification en challenge National. Cette rencontre devrait être une excellente rampe de lancement pour le prochain match face au leader Saint-Gaudens, une équipe commingeoise qui cette année domine ce championnat junior. Aux Villefranchois de faire mentir les pronostics, réponse le 10 mars.

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les juniors rêvent d'une finale

Rugby à XIII, Coupe de France. Villeneuve XIII.

zoom.png201303051398_w350.jpg

Les juniors villeneuvois devront s'accrocher face à la solide équipe de Saint-Estève-XIII Catalan./ Photo DDM, G.Gouyou.

Après deux saisons difficiles, les juniors de Villeneuve XIII font à nouveau parler d'eux sur la scène treiziste. Actuellement 6e en championnat et en position de qualifiables, les troupes de Jean-Michel Bonizzoni sont également en course en Coupe de France avec la possibilité de disputer une finale dans quelques semaines. Oui mais voilà, pour atteindre ce rêve un peu fou, les jeunes Léopards d'Aquitaine devront franchir l'obstacle catalan, samedi (14 heures) sur la pelouse de Lézignan. Pas une mince affaire quand on sait que l'entente Saint-Estève-XIII Catalan, leader incontesté du championnat, est aussi le grand favori de cette compétition. C'est donc sans trop de pression que les «vert et blanc» prendront la direction de l'Aude aujourd'hui. Avec tout de même la volonté de bien faire, de se projeter vers l'avant et de poser des problèmes à ce rouleau compresseur roussillonnais. Comme ils avaient réussi à le faire devant Pia, en début de mois, au stade Max-Rousié. Ce jour-là, les Villeneuvois s'étaient montrés d'une grande solidarité et efficacité dans le domaine défensif, s'accrochant sur le terrain comme des chats maigres et inversant progressivement les tendances. Cet état d'esprit, ils devront l'adopter à nouveau ce samedi, en se disant certainement que sur une rencontre, tout peut arriver, surtout en Coupe de France où il y a toujours des bonnes surprises. Et puis la formation de Saint-Estève-XIII Catalan, ayant déjà connu deux revers cette saison, peut être dans un jour sans. De toute façon, le XIII du président Thiolat tâchera de faire de son mieux et de confirmer les progrès réalisés depuis le début de la saison. Il sait que cette demi-finale de Coupe, c'est du bonus, c'est 80 minutes à savourer sans modération. Une rencontre éliminatoire qui doit permettre à ce groupe d'être encore plus fort dans sa tête et de poursuivre son ascension. Selon toute vraisemblance, les juniors villeneuvois devraient recevoir le renfort de quelques pensionnaires de l'équipe seniors. De quoi les motiver encore plus dans leur quête d'un exploit et d'une possible finale de Coupe.

Demi-finale de Coupe de France juniors, Villeneuve-Saint-Estève-XIII Catalan, samedi 9 mars à 14 heures à Lézignan. Philippe Bertin

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les minimes de Réalmont

l'équipe de la semaine .

zoom.png201303061362_w350.jpg

Les minimes reçoivent Albi, dimanche.

Les minimes de Réalmont XIII sont actuellement 4ème (avec plusieurs matchs de retard) de la poule Midi-Pyrénées - Aquitaine du Championnat de France à XIII, aux côtés de Toulouse, Villeneuve-sur-Lot, Albi, Tonneins, La Réole, Pamiers-Vernajouls et Lescure-Arthès. Ce dimanche à 14h, les jeunes bleus et rouges reçoivent d'ailleurs leurs voisins albigeois pour le Derby, en lever de rideau du match de Division Nationale, Réalmont / La Réole.

Neuf jeunes sont actuellement pré-sélectionnés pour former l'équipe minimes du Tarn : Lucas Roske, Maxime Mahuziès, Damien Martinez, Matthieu Gimenez, Mathieu Remezy, Eric Fernandez, Thomas André, Yannick Carayon et Thibault Rolland. Bonne chance à eux pour la suite.

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites

J. Boudebza ambitieux

Le 07 mars à 6h00 par Bruno Onteniente lindependant.fr

j-boudebza-ambitieux_286891_516x343.jpg PHOTO/Ph. Rouah

Le talonneur de St-Estève / XIII Catalan, Jordan Boudebza affrontera Villeneuve samedi. Le jeune talonneur de 19 ans des juniors de Saint-Estève/XIII Catalan est comme dirait l'autre tombé dans le chaudron du XIII dès son plus jeune âge. Son père Hadj, a porté le maillot de l'équipe de France et celui même du Paris SG Rugby League. Mais c'est à St-Estève qu'il a fait ses gammes et sa renommée. Mais dans la famille Boudebza, il y a aussi John, le talonneur de Lézignan passé par la case SM Pia. Alors le jeune Jordan avait une voie toute tracée. "Le XIII dans la famille c'est une religion. Je suis très proche de mon père qui me conseille souvent et de mon grand frère. D'ailleurs, John, c'est un exemple pour moi par sa façon de travailler et sa hargne". Jordan, très attaché aux valeurs de la famille a bien entendu et comme tous ses coéquipiers des idoles.

"Mon frère, mon modèle" "Cameron Smith, le talonneur de l'Australie et Ian Henderson des Dragons, mais je préfère regarder mon frère, c'est vraiment mon modèle". Alors, dimanche, face à Villeneuve-sur-Lot, la tribu Boudebza poussera derrière Jordan. "C'est la première demi-finale de Villeneuve depuis très longtemps. Ils seront remontés et déterminés mais aussi renforcés par des joueurs de Tonneins. On sera peut-être usés par la série de gros matches livrés, mais à ce niveau la fatigue n'a pas le droit d'exister. Une demi-finale ça ne se perd pas". Jordan, dont le jeune frère Hugo âgé de 12 ans joue au club de Salanque XV, effectue sa troisième année en junior et logiquement, celui qui espère un jour revêtir le maillot de l'équipe première apprécie la saison en cours. Celle aussi de tous les espoirs. "L'apport des deux entraîneurs Craig West et de Patrick Noguera est énorme". Alors l'employé aux espaces verts à la mairie de Saint-Hippolyte, apprécié de l'ensemble de ses coéquipiers a aussi gagné le respect de ses adversaires. International junior, Jordan Boudebza sera dimanche encore au centre des débats et du combat. Joueur aussi acharné que téméraire, il entend mener les juniors de Saint-Estève/XIII Catalan en finale de coupe et ainsi effacer les tristes méandres de la saison écoulée. Jordan Boudebza, le jeu bien sûr et la musculation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vaine mais louable résistance des juniors villeneuvois

Samedi, 09 Mars 2013 18:21 ffr13.com

MAROTVALENTIN_thumb.jpg

Valentin Marot est venu prêter main forte depuis Tonneins.

De la fierté, pour le devoir accompli, de la frustration, pour avoir plié à partir de la 50è minute : les jeunes Villeneuvois, héroïques, étaient partagés entre plusieurs sentiments, au terme d'une demi-finale qu'ils avaient marqué de leur talentueuse empreinte, en première période, avant de laisser s'envoler vers la finale des Catalans impulsant un rythme de jeu soutenu, après la pause.

Lucide, leur entraîneur, Jean-Michel Bonizzoni, reconnaissait volontiers "la plus grosse densité physique des Catalans", sur laquelle ces derniers s'appuyèrent pour dominer territorialement, dans le second acte de cette demi-finale de bonne qualité, en dépit d'un nombre élevé de ballons perdus en cours de route. Notamment côté Lot-et-Garonnais, ce que regrettait Jean-Michel Bonizzoni : "Nous avons trop péché dans le contrôle du ballon, ce qui nous a coûté deux essais sur coups de pied adverses, alors que nous avons par ailleurs laissé échapper trop d'occasions d'essai, mais notre groupe est en reconstruction, et je suis heureux de constater que nous sommes redevenus ce que nous n'aurions jamais dû cesser d'être, un club formateur."

“La jeunesse engendre le culot”

Un club sympathique, également, ne serait-ce qu'en raison de l'audace qui anime ses juniors, ce qui faisait dire à leur coach que "la jeunesse engendre le culot, mais souffre d'inexpérience."

Reste qu'avec ses deux cadets, les demis Evan Albert et Thomas Lasvenes, ses deux renforts issus de la réserve (Tonneins), Valentin Marot et Peter Escoder, et un enthousiasme communicatif, les juniors de "l'Académie" ont fait trembler des Catalans menés à la mi-temps, et qui avaient volontairement choisi de ne pas faire appel à ceux qui habituellement évoluent en Elite, à l'exception de Charles Bouzinac, parfois utilisé par Steve Deakin, le coach de la réserve des Dragons.

C'est pourquoi l'un des deux entraîneurs, Patrick Noguera, parlait avec raison de "challenge relevé avec succès", sans se montrer le moins du monde surpris par la résistance offerte par les "Verts" : "Ils n'avaient pas franchi les précédentes étapes par hasard, ont joué leur va-tout avec cran, et de notre côté nous avons mis trop de temps à rentrer dans la partie, mais nous avons eu raison de faire confiance au groupe qui évolue ensemble depuis le départ de la saison, même si nous avons quelque peu tendance à ne pas compléter nos chaînes, depuis quelques semaines."

L’étincelante relance offerte à Capdellayre

Dans l'impossibilité de s'entraîner à l'extérieur, cette semaine, en raison des intempéries, les Sang et Or ont effectivement peiné, pour commencer, Birane ramassant un ballon perdu pour offrir à Escoder le premier essai de la rencontre. Et si, bientôt, Capdellayre égalisait, une étincelante relance de 90 mètres aboutissait sur le même Escoder, pour une deuxième conclusion villeneuvoise.

Plus tard, Amine Miloudi lâchait inexplicablement une balle d'essai, juste avant de sauver son camp (37), puis de servir opportunément Bernard, lequel avait le tort de conserver le ballon, au cinquième tenu, alors que la voie était libre sur un côté (39).

Mais dès la reprise, Saint-Estève - XIII Catalan retrouvait des couleurs, avec un essai de Meresta-Doucet permettant aux Catalans de mener au score pour la première fois depuis le coup d'envoi (12-10).

Plus rien, dès lors, n'allait les freiner dans leur élan, malgré les tentatives d'Escoder, Birane, Marot, un excès de précipitation jouant alors un vilain tour aux Lot-et-Garonnais.

Capdellayre profitait, lui, d'une mésentente entre deux défenseurs pour aplatir victorieusement (53), Meresta-Doucet ajoutant encore à la peine des "Verts" (26-10).

Karim Madani, en suivant, oubliait, au bout de sa puissante charge, de solliciter un coéquipier mieux placé, mais les Catalans restaient intouchables, Meresta-Doucet et Madani engendrant l'essai de Bezo, décalé.

Au terme d'une attaque déployée, Bachoukm récompensait l'implication qu'avait mis Villeneuve dans ce match, mais le mal était fait depuis longtemps, Cau se chargeant d'alourdir la marque, dans les derniers instants de ce duel acharné, à défaut d'avoir été techniquement irréprochable.

Reste, pour les Villeneuvois, à se concentrer sur la suite du championnat. "Les blessures (entorse de la cheville pour Benjamin Lasvenes et Azizi, coup sur le genou droit pour Troyes) ne sont pas graves, et nous restons en course pour la sixième place qualificative, même si dans un premier temps on s'attend à un rude opposition de la part de Lescure", indiquait Jean-Michel Bonizzoni.

Et si ses protégés affichent, demain, la même volonté de bien faire…

BOUZINAC1_thumb.jpg

Charles Bouzinac.

LA FICHE TECHNIQUE

St Estève-XIII Catalan - Villeneuve-sur-Lot 36-14

Mi-temps 6-10

St Estève-XIII Catalan : 6 essais Capdeillayre (7, 53), Meresta-Doucet (43, 62), Bezo (69), Benjamin Cau (79), 5 transformations (7, 53, 62, 69, 79) et 1 pénalité (59) Amine Miloudi.

Villeneuve : 3 essais Peter Escoder (5, 19), Bachoukm (75), 1 transformation Thomas Lasvenes.

ST ESTÈVE-XIII CATALAN : Amine Miloudi - Bezo, Bouzinac, Pérez, Benezis - (o) Benjamin Cau, (m) Meresta-Doucet - Benard, Jordan Boudebza, Domergue - Rosemplatt, Karim Madani - Capdeillayre.

Sont entrés en jeu : Thomas, Bernard, Clément Salgues, Camblong.

VILLENEUVE-SUR-LOT : Vachet - Bachoukm, Valentin Marrot, Lascazes, Marcon - (o) Evan Albert, (m) Thomas Lasvenes - Troyes, El Azizi, Degouy - Birane, Peter Escoder - William Ousty.

Sont entrés en jeu : Gmaoui, Ouazizi, Djadjoua, Benjamin Lasvenes.

MARCONPAUL_thumb.jpg

Paul Marcon.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lézignan - Limoux : pour rêver

Le 15 mars à 6h00 par Alain Revello et Rapha Bueno lindependant.fr

Le vainqueur du derby audois dimanche (13 h 30) garderait l'espoir. Malheur au vaincu en revanche. Pour Lézignan et Limoux, qui s'affrontent dimanche, tout reste compliqué. Pour l'un, comme pour l'autre, une défaite serait la fin de tout espoir de qualification. Cette 6e place tant convoitée est pour l'instant dans les doigts de Villeneuve/Lot qui a son destin entre ses mains. Mais un faux pas peut remettre en course ses deux poursuivants audois. Ainsi en Corbières comme en Razès, on veut rester positif et croire en sa bonne étoile. Les 'vert et blanc', qui depuis des lustres ne rataient jamais leur qualification, vont tout faire pour perpétuer la tradition. Les deux groupes en présence vont d'abord devoir régler leur souci commun, quant à l'effectif. Il leur est difficile parfois de garnir entièrement une feuille de match. Lézignan devrait pouvoir compter sur Grandjean, et peut-être même sur Liauzun et Ratier. Par contre, les quatre cadets venus en renfort face à l'ASC risquent de faire défaut, car il y a un match capital à Saint-Estève. Cela complique les données pour David Marty, l'entraîneur. Quoi qu'il en soit, le FCL devra mettre beaucoup de cœur pour réaliser l'impossible. Battu à deux reprises par Limoux, il voudra mettre un point d'honneur à prendre une revanche. Après, il devra espérer un effondrement de Villeneuve/Lot !

Limoux y croit encore Pour Limoux, il n'y a pas eu de miracle à Albi dimanche dernier. Avec un effectif encore réduit (14 joueurs sur la feuille de match), les jeunes Limouxins n'ont pu arracher une victoire qui aurait été la bienvenue dans la quête de la qualification. D'autant plus difficile que Bousquet ne s'est pas montré à son avantage en écopant d'un carton rouge pour des paroles envers l'arbitre et que Limoux n'avait pas besoin d'un tel comportement. Malgré ce, le coach José Delgado ne baisse pas les bras et n'entend pas lâcher le morceau en vue de la qualification : « Il nous reste encore quatre matchs et tout est encore possible. Dimanche à Lézignan, on sera face à un adversaire en concurrence directe pour la qualification et je compte sur quelques retours pour l'accrocher ». Il est vrai que Lézignan connaît aussi des problèmes cette saison et n'a pas le lustre d'antan. Ce derby aurait pu ressembler à la cour des miracles, mais l'enjeu devrait permettre de voir des débats intéressants. Car si l'équipe des Corbières est en souffrance, il semble tout de même que les Limouxins sont encore en dessous. A moins que les retours de Zine, Lacoste, Calmet et Bettin ne viennent tirer tout le monde vers le haut afin de réaliser l'exploit en Corbières. Encore faudra-t-il que la discipline soit à l'ordre du jour pour éviter toute déconvenue. La feuille de match devrait être remplie cette fois et les présences dans le paquet d'avants des piliers Zine et Calmet, plus celle de Lacoste en 2e ligne, devraient apporter un peu plus de densité. Comme Alexandre Bourrel, un des leaders, a fait son retour à la mêlée, le groupe limouxin se plaît à espérer. Malgré le mauvais classement des deux équipes, il reste donc encore matière à s'enflammer pour un derby dont l'enjeu pour le vainqueur est loin d'être négligeable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'ASC en danger

Le 15 mars à 6h00 par Jean-François Albert lindependant.fr

Les jeunes Carcassonnais n'auront pas la tâche facile dimanche (13 h 30) sur le pré pianenc.Les 'jaune et noir' carcassonnais n'ont pas joué le week-end dernier pour cause de coupe de France. Le championnat reprenant ses droits et ils seront à Pia pour un match qui s'annonce difficile. Complets dans toutes les lignes, les Catalans affichent de réelles ambitions et, sur leurs terres, voudront faire mordre la poussière à une équipe carcassonnaise qui ne les avait pas ménagés à domicile. Les deux entraîneurs, Pierre-Yves Blasi et Jean-Yves Griotto savent combien les matchs de reprise sont délicats et combien leur équipe dépendra aussi des réalités de l'équipe première en proie à quelques difficultés liées à plusieurs blessures : « Pia dispose d'une bonne équipe qui devrait être très complète dans la mesure où leur équipe première affiche elle aussi complet ! De notre côté, la situation n'est pas aussi simple et nous allons devoir composer avec cette réalité. Au match aller, nous avions eu du mal à faire la différence et même si le score final avait largement en notre faveur, nous avions vu combien cette équipe de Pia disposait de qualités. Les joueurs savent qu'il faudra faire preuve d'un investissement de tous les instants pour ramener quelque chose de Pia d'autant que certains stagiaires seront inévitablement appelés en première. Nous comptons sur la volonté des joueurs et sur notre collectif pour faire un bon résultat, mais nous savons pertinemment que nous serons attendus au tournant. Dimanche, il faudra avant tout répondre dans le combat et prendre les occasions quand elles se présenteront. Les garçons ont les moyens de relever le défi, mais ils devront être solidaires et proches les uns des autres. Nous leur faisons confiance et nous allons tout mettre en œuvre pour réussir une performance. » Gagner à Pia reste un objectif pour l'escadre carcassonnaise qui sait combien il faudra d'efforts pour parvenir au résultat escompté. Les 'canaris' ont la confiance de leur staff et ont tous des indéniables qualités aussi. Verdict, dimanche en début d'après-midi !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Challenge Grégoire, 14e du nom

zoom.png201303151031_w350.jpg

Challenge Grégoire, 14e du nom

Dans les salons du Mc Do qui est le partenaire privilégié de cette compétition avait lieu ce mardi la présentation du challenge à la mémoire de Jean-Marie Grégoire, éducateur de la MJC, tragiquement disparu. Sa famille, comme chaque fois, est présente à cette compétition, ainsi qu'à la présentation. On notait aussi la présence du président de la MJC, MM. Brisot ; Llabata, président de la MJC XIII ; Douarche, président du comité de l'Aude, grand directeur général des Mc Do ; David Alvinerie, responsable des ventes de «La Dépêche du Midi» ; N'Diaye, représentant la mairie de Carcassonne en l'absence de M. Fangeaux, adjoint aux sports, excusé.

Historique

M. Llabata devait ouvrir cette réunion en faisant en quelque sorte l'historique de ce challenge. On note au passage que l'année dernière, avec plus de 1 200 jeunes, ce grand rendez-vous sportif avait battu tous les records et peut-être que si le temps le permet il sera à nouveau battu cette année. Il se déroulera sur le complexe de la plaine Mayrevieille le dimanche 24 mars, de 9 à 17 heures.

Le programme

Dès 9 heures, accueil et inscription des équipes participantes ; à 10 heures, coup d'envoi et phase qualificative ; de 12 heures à 13 h 45, pause repas ; de 14 heures à 16 heures, les phases qualificatives ; à 16 h 30, phases finales de cette compétition suivies de la remise des récompenses. À noter que quatre catégories de joueurs seront récompensées : les débutants, les pupilles, les poussins et les benjamins. Un magnifique bouclier sera remis aux équipes gagnantes, le club le mieux classé sur les quatre catégories gagnera le bouclier général. Il est depuis la saison passée la propriété de la MJC. A noter que chaque équipe recevra une coupe et chaque joueur un T-shirt et une médaille commémorative de ce challenge

Parrainage

Il y aura aussi dans ce cadre de nombreuses animations et la venue sur les terrains de la Plaine de Teddy Sadaoui, capitaine emblématique de l'ASC, et Jean-Philippe Bayle, joueur des Dragons. Tout deux ont fait leurs premières armes à la MJC sous la houlette de Jean-Marie Grégoire.

Il n'y a plus qu'à souhaiter que le soleil soit de la fête des jeunes et du sport.

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'école de rugby du FCL XIII brille au tournoi d'Ille-sur-Têt

Midi Libre

15/03/2013, 06 h 00

les-jeunes-du-fcl-lors-du-dernier-tournoi-lacans_541558_510x255.jpg

Les jeunes du FCL lors du dernier tournoi Lacans. (© D.R)

Malgré les vacances scolaires, le FCL a honoré ce tournoi en ne présentant pas moins de cinq équipes. Les benjamins de Nicolas Fabry avec deux victoires, un nul et une défaite se classent troisième de leur poule ratant de peu la qualification pour la 1/2 finale. Sacha, Pierre, Alexis, Grégory, Quentin, Brice et tous leurs camarades sont à féliciter pour leur implication. Même chose pour les poussins des deux Jérôme, Cassagnol et Piquer. Affaiblis par de trop nombreuses absences, mais bien amenés par Thibault, Noa et Gaëtan, ils échouent de très peu aux portes des 1/2 finales. Les pupilles ont eux présenté deux équipes. Si pour l'équipe 2 de Jean Escourbiac, l'apprentissage est encore difficile. Elle n'a pas démérité, Melvyn, Arthur, Clément, Alexis, et Mathis affichant des qualités prometteuses pour l'avenir. Les pupilles 1 d'Eric Cols ont été brillants, comme le soleil qui a accompagné cette belle journée. Invaincus en poule, ils écartent les locaux d'Ille en 1/2 finale. Bien amenés par Adrien et Valentin, ils s'imposent en finale contre le XIII catalan. Une très belle performance. Les premiers pas de Wilfried Mata et Alexandre Lacans ne pouvaient pas faire autrement que de s'imposer eux aussi. Et ils l'ont fait, réalisant un parcours sans faute mais difficile en 1/2 finale, ce qui a fait perdre quelques cheveux à Wilfried, toujours aussi énergique dans son coaching. Lucas, Léandro, Enzo, Clément, Louis et le tout petit Owen ont pu ainsi soulever le "planchot" à la plus grande joie des parents. Au classement général, le FCL XIII obtient une belle 2e place derrière le XIII Catalan, avec les félicitations du comité d'organisation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Plaisance-du-Touch. Rugby à XIII : les Minimes conservent la première place

zoom.png201303191694_w350.jpg

Les minimes de U.S.Plaisance XIII lors du match aller contre Saint-Gaudens./Photo DDM, C. C.

Samedi, l'école de rugby se déplaçait à Ramonville pour rencontrer leurs homologues de la Haute-Garonne, du Lot et de l'Ariège. Dans leur poule, les premiers pas et les pupilles ont remporté tous leurs matchs, alors que les poussins se sont classés au milieu du tableau. C'était les dernières rencontres avant le championnat national des jeunes, le 24 mars, à Carcassonne, où l'école de rugby portera haut les couleurs de Plaisance et pourquoi pas rapportera un titre ! Les minimes, dont le match a été reporté, conservent leur première place. Leur prochain match se jouera à Plaisance, le 8 avril, contre le second Saint-Gaudens, une rencontre décisive pour la première place. Un petit avantage pour les Plaisançois, car ils ont battu cette équipe au match aller sur un terrain très gras. Les juniors se déplaçaient à St Pierre de Trévisy, ils rencontraient leurs homologues de Villefranche d'Albi. Très grand match de l'équipe qui a joué à 11 toute la partie et s'est inclinée 38 à 24 à cinq minutes de la fin, après avoir mené jusqu'à 12 points d'écart. Les juniors joueront le 31 mars à 13 h 30 à Trentels pour la dernière journée du championnat. Ensuite, viendra le challenge de France avec les équipes du Languedoc/Roussillon et de Provence, Alpes, Côte d'Azur.

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Péchabou. Rugby à XIII : tous à Ramonville

zoom.png201303201866_w350.jpg

Léo est maître du ballon, soutenu par Maël et Benjamin, face aux Bleus de Cahors./Photo DDM

Samedi , toutes les équipes de l'école de rugby à 13 ont participé au grand tournoi de Ramonville. Sur les deux stades situés au bord du Canal du Midi, pas moins de 300 joueurs sont venus défendre leurs couleurs de Cahors, Jules Julien, Saint Gaudens, Toulouse Olympique et Pamiers.

Après une longue période d'arrêt pour cause de vacances et aussi parce que la météo n'est pas clémente cet hiver, les Pupilles accompagnés par Céline, les Poussins encadrés par Nicolas et les Benjamins coachés par Julien étaient tous très heureux de faire vivre le ballon pour ce tournoi.

Le vent était malheureusement de la partie et pour les pauses entre les matches il fallait enfiler les blousons ou prolonger les phases de jeux sur les abords des terrains.

Pour se réchauffer et aussi parce que l'envie de toucher le ballon les démangeait, certains papas n'ont pas résisté à transpirer un peu en improvisant des deux contre deux avec Sébastien Soum, le Président et Julien. Les résultats n'ont pas toujours été au beau fixe mais le plaisir de jouer est toujours intact chez les adeptes de cette école de Péchabou.

Un des joueurs de l'équipe des Benjamins a pris un mauvais coup au visage il a dû être vu par un médecin. Espérons pour lui que cette blessure sera sans conséquence et retrouvera rapidement le chemin du stade pour les entraînements de printemps. À noter dans les agendas : prochain tournoi le samedi 6 avril au terrain de Péchabou.

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fin de règne !

Le 20 mars à 6h00 par A. R. lindependant.fr

En juniors, la domination de Lézignan a définitivement pris fin .

Juniors Élite - 16e journée Que se passe-t-il avec les juniors audois ? Treize joueurs de Limoux à Lézignan ; treize joueurs de l'AS Carcassonne à Pia et seulement seize jeunes du FC Lézignan au Moulin, sur les différentes feuilles de match ! La catégorie semble en pleine déconfiture et cela nuit à la compétition. Le fait du week-end vient des Corbières. Le FCL XIII qui recevait son voisin de Limoux XIII, est en décomposition. Pour la première fois depuis des lustres, les Lézignanais ne participeront pas aux phases finales. Une véritable hérésie en pays Cathare. Les Limouxins, grands vainqueurs du derby (48 à 20), ne sont guère mieux. Sans prise de conscience des dirigeants, cette catégorie, indispensable à la pérennité des clubs, pourrait amener le XIII dans le mur. L'ASC XIII, malgré son handicap, a su prendre le match à bras-le-corps face à Pia. Cela lui a réussi. L'avance prise en première période allait permettre aux Carcassonnais de résister au retour des Salanquais et de sauver le nul (22 à 22). Compte tenu des circonstances, le partage des points reste un bon résultat pour les 'canaris'.

Nationale - dernière journée Malheur au vaincu ! Tout le monde savait, à la Fontaine, que le duel entre Ferrals XIII et Salses serait dramatique pour l'un des deux adversaires. Cette rencontre offrait au gagnant une place en DN2. Nicolas Manessi, l'un des deux coaches, avait annoncé il y a peu, qu'il voulait offrir à ses dirigeants deux victoires à domicile pour terminer la phase retour. Cette mission est remplie. Après Villegailhenc, Salses, malgré une énorme résistance, devait céder face à la fougue vigneronne. Le joueur Stéphane Selles, scellait le sort de la rencontre qui permettait aux Ferralais de continuer l'aventure (30-18).

Fédérale - rattrapages 12e journée Preixan-Le Lauquet, sans trop forcer son talent, a, dans son duel d'Aussillon, assuré deux choses essentielles. D'abord un succès qui ne souffre d'aucune contestation (56 à 18) et par la même occasion les joueurs de la vallée de l'Aude confortent leur pole position. Dans les phases finales, Preixan-Le Lauquet s'annonce redoutable. Flassian à domicile a montré une certaine usure face à son voisin le Val de Dagne. Ce dernier, pourtant mené à la pause (19-18), a su se montrer patient pour progressivement prendre le dessus (25-37). Un bon coup réalisé par le groupe de Franck Canet.

Juniors Élite - rattrapage 13e journée Limoux XIII, brillant vainqueur de Lézignan, accueille aujourd'hui à l'Aiguille (15 h) Villeneuve. Une victoire audoise entretiendrait toujours l'espoir de qualification pour les Limouxins.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rugby à XIII : chez les jeunes

Nouvelle victoire des cadets villefranchois face à Toulouse-Jules-Julien sur le score sans appel de 52 à 14. Pour cette rencontre comptant pour le championnat Midi-Pyrénées, les jeunes Villefranchois ont démarré pied au plancher. Les jeunes Loups vont marquer pas moins de dix essais par Loïc Amans (3), Adam Sanchez (2), Affirte Anass (2), Benjamin Garcia (2) et Brito, pour n'en concéder que trois. Loïc Amans réussira six transformations. Encore une fois, les protégés de Bernard Sanchez ont démontré tout leur savoir-faire en déroulant un rugby très offensif.

Face à Saint-Gaudens, un adversaire qui caracole en tête du classement, les juniors villefranchois ont opposé une résistance à toute épreuve durant toute la première mi-temps. La puissance des visiteurs allait faire son œuvre en seconde période. Les Rouergats devaient s'incliner par 18 à 52.

Opposés également à Toulouse-Jules-Julien, les minimes se sont inclinés par 36 à 56 face à une formation haute-garonnaise plus physique.

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Villeneuve et l'ASC jouent gros

Le 22 mars à 6h00 par Alain Revello lindependant.fr

villeneuve-et-l-asc-jouent-gros_291663_516x343.jpg PHOTO/Photo Guillaume

Les juniors de Carcassonne, demain face à Avignon, et Villeneuve-Minervois en Fédérale, dimanche à domicile, contre Limoux Flassian doivent gagner pour être bien placés.

Fédérale (rat. 12e j.) Ce rattrapage mettra un terme à la poule de classement. Dimanche soir donc, les clubs seront définitivement fixés. Il y aura ceux qui iront défendre leur chance en DN 3 et ceux qui devront se contenter du challenge fédéral. Deux clubs jouent gros ce week-end. Limoux Flassian et Villeneuve-Minervois se disputent en effet la dernière place du podium pour continuer l'aventure vers le plus haut niveau. Cette rencontre, qui ressemble à un 8e de finale, aura lieu en Minervois (dimanche 15 h). L'heureux élu rejoindra Preixan-Le Lauquet et Saint-Laurent-de-la-Cabrerisse. Le choc risque de faire des étincelles et méritera le détour. Dans le même temps à Serviès-en-Val (dimanche 15 h) le Val-de-Dagne reçoit le leader Preixan-Le Lauquet pour le fun. En effet, même si les joueurs des Corbières l'emportent, ils ne peuvent plus s'emparer de la précieuse 3e place. Cette rencontre sans enjeu pourrait donner lieu à du grand spectacle, de quoi satisfaire les supporters des deux camps.

Juniors Élite (rattrapage 11e et 13e journées) Le duel qui se profile au stade Benausse (samedi 15 h 30), entre les juniors de l'ASC et d'Avignon, pourrait être anodin. Et pourtant ! Il pourrait conforter les Carcassonnais à la 3e place. Cette position leur permettrait d'éviter en demi-finales leur bête noire de la saison, l'UTC. Ils vont donc tout faire pour rester sur le podium et viser encore la 2e place (qualification directe). Mercredi à l'Aiguille, Limoux accueillait Villeneuve. Difficile pour ces deux équipes de réunir un effectif complet en semaine. Les Limouxins, après leur belle victoire à Lézignan, ont eu les ressources pour s'imposer (32-20).

Cadets (coupe de France, demi-finales) Annoncées un peu trop hâtivement la semaine passée, les demi-finales de la coupe cadets ont ce samedi. Demain 15 h, à Villeneuve-Minervois, la MJC Carcassonne sera confrontée au XIII Catalan pour une place en finale. Les Carcassonnais, qui ont créé la surprise le week-end dernier en s'offrant Limoux, auront un duel difficile, mais l'envie de retrouver un autre club audois en finale peut être un facteur de motivation. Dans le même temps en effet, Limoux, à Aussillon, cravachera pour se débarrasser d'Albi. Les Tarnais, dominateurs de la poule Midi-Pyrénées, seront un sérieux obstacle. Les Arlequins limouxins tenteront d'échapper encore aux Villeneuvois.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Formation. C'est avec des petits ruisseaux...

C'est avec des petits ruisseaux que l'on réussit une formation. Depuis trois saisons, parallèlement au travail entrepris au sein de la MJC XIII, le club phare du rugby carcassonnais aux trois lettres mythiques ASC XIII a entrepris une démarche de formation sur l'ensemble de Carcassonne Agglo. Parfois même au-delà. Ainsi, six écoles de rugby sont en place, regroupant sous la direction du club carcassonnais 175 licenciés (es) de 5 à 12 ans. D'autres sont en gestation. Un travail de détection. Chaque mercredi, sous la houlette d'éducateurs diplômés, mais aussi continuant à se former, les enfants apprennent l'ABC du rugby, du plaquage au tenu, de la mêlée à l'essai, synonyme de rugby à XIII. Toutes les six semaines, des tournois Aline-Battut-Tour sont mis en place sur deux parties géographiques de l'Agglo, à savoir en Carcassès et dans le Minervois. Ainsi, se dégagent, au fil des semaines, des détections naturelles vers les U15. Après Lillian Lagoutte, du Cabardès, ce fut au tour de Lili Bruniera (jeune fille de Marseillette) d'être incorporée il y a quelques semaines dans la brillante équipe U15 de la MJC XIII. Pour le déplacement en terre catalane de ce samedi, trois petits nouveaux endosseront leur premier maillot jaune et noir : Samuel Blasi, de ASC-Malepère XIII ; Micky Bauer (ASC-Cabardès XIII), et Samuel Fuentès (Malepère).

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites

“Le Treize a de l’avenir en Loire-Atlantique”

Vendredi, 22 Mars 2013 14:56 ffr13.com

Benoit Bocenot (Assistant Territorial de Développement du Comité 44), Thierry Dumaine (Entraineur National) et Laurent Dupuy (Cadre d’Etat Référent au Comité 44) reviennent sur leur intervention menée du 14 au 16 mars sur les terrains Nantais. Ce deuxième stage (après celui de Septembre) mené dans le chef-lieu de la Loire-Atlantique, crée une réelle dynamique pour le Rugby à XIII dans cette région.

Exemple-dune-sance-dentranement_thumb.jpg

Benoit Bocenot ATD Comité 44 : " Grâce à l'intervention de notre Cadre d’État Référent : Laurent Dupuy et de l'entraineur National : Thierry Dumaine, les différentes catégories Nantaises ont pu progresser et recevoir des conseils techniques importants dans la continuité du dernier stage qui s'est déroulé au mois de Septembre. En effet, les différents effectifs ont apprécié ce complément rugbystique pour ainsi progresser dans leur championnat respectif. Les Cadets, Féminines et Séniors très à l'écoute de nos conseillers, se sont investis à cent pour cent.

Une séance théorique - dont les thèmes ont été les philosophies de formation du joueur et de jeu fédérales, le langage commun, les trajectoires de courses, les structures de jeu - a été mise en place afin que tous les entraineurs et éducateurs puissent travailler dans le même sens avec toutes les catégories.

Nous nous sommes quittés sur un “Plateau Jeunes” le samedi matin, où ils ont pu s'apercevoir que le Treize a de l'avenir au sein du Comité avec les différentes catégories jeunes bien représentées."

Thierry Dumaine (Entraineur National FFR XIII) : "Nous avons pu mesurer dans le cadre de cette intervention, l'importance de la participation des cadres techniques au cœur des territoires et zones de développement de notre pratique. Être à l'écoute de leurs problématiques de terrain, être ainsi en mesure de leurs apporter un soutien et à plus long terme les rendre autonomes. Preuve en est, de la nécessité d'allier la réflexion théorique qui permet de faire évoluer les pratiques à la réalité empirique du terrain.

Laurent Dupuy :En tant que Cadre d'Etat référent du CD 44, j'ai la mission de l'assister dans sa structuration et son développement. Notre venue avec T. Dumaine s'inscrit dans cette dynamique fédérale et plus particulièrement en direction de la formation du joueur et de l'entraineur. L'expertise de Thierry sur l'entrainement lui a permis de proposer de vrais moments d'échanges avec les entraineurs. Pour ma part, nous avons profiter avec B. Boceno et Jean-Noel Maeaubouchet, le nouveau président du CD 44 pour aller rencontrer le responsable des sports du Conseil Général de Loire-Atlantique afin de finaliser le document du pack de coopération qui traduit l'aide qui sera accordée pour l'Olympiade à venir.

Très attentif au soutien que la FFR XIII accorde à ce Comite Départemental excentré du cœur de notre pratique, les échanges ont été très constructifs et je l'espère fructueux ! Le plateau des 3 écoles de Rugby du samedi matin ont permis d'évaluer les candidats au diplôme d'éducateur. Le public, composé d'une cinquantaine de “Tigrous”, les Tigres (clos Torreau XIII), de “Kangourous” (Vertou XIII) et des “petits LU” (Nantes XIII) a montré que notre discipline a de l'avenir dans cette région ".

Le planning du stage:

Jeudi 14

18h à 20h Séance d'entrainement avec les Cadets du comité thèmes de la séance "le placage individuel" et "l'organisation défensive autour du tenu"

20h15 à 22h30 Séance d'entrainement avec les Féminines de Nantes XIII thèmes de la séance "trajectoire de courses et formes de jeu"

Vendredi 15

14h à 16h Réunion au conseil général en présence de Laurent Dupuy, Benoit Bocenot et Jean Noel Maubucher

16h à 18h réunion du comité thème perspectives de développement du comité 44

15h à 18h Formation Entraineurs animée par Thierry Dumaine sur "l’utilisation de logiciel vidéo et création de clips briefing et débriefing de matches"

18h à 20h Formation Entraineurs et Educateurs ayant pour thème : "Entrainer en donnant du sens"

20h15 à 22h Séance d'entrainement mise en place par Laurent Dupuy et Thierry Dumaine et concernant " la trajectoire de course et attaque de la ligne" auprès des séniors du Clos Torreau et Nantes XIII

Samedi 16

9h30 à 10h30 Thierry Dumaine a mené des entretiens avec les candidats et leur famille sur les structures du Parcours d'Excellence Sportive de la fédération : Pôles

10h à 12h L. Dupuy et T. Dumaine ont évalué des éducateurs en formation lors du plateau technique du samedi matin.

Le-Treize-a-de-lavenir-en-Loire-Atlantique_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Challenge Grégoire : 1 200 petits treizistes à la plaine Mayrevieille

Le 24 mars à 11h38 lindependant.fr


  • Des petits qui jouent comme des grands.(Photo par Christophe Barreau)

  • (Photo par Christophe Barreau)

  • gregoire003_292199_516x332.JPG (Photo par Christophe Barreau)

  • gregoire004_292200_516x332.JPG (Photo par Christophe Barreau)

  • gregoire005_292201_516x332.JPG (Photo par Christophe Barreau)

  • gregoire006_292202_516x332.JPG (Photo par Christophe Barreau)

  • Des petits qui jouent comme des grands.(Photo par Christophe Barreau)

1 / 6

Le challenge Grégoire se déroule depuis ce matin à la plaine Mayrevieille. Jusqu'à 17 h, plus de 1 200 jeunes de tout le Sude de la France s'opposent dans différentes catégories. Ce tournoi est organisé par la MJC XIII en mémoire de Jean-Marie, éducateur tragiquement disparu.

Aujourd'hui, une soixantaine de bénévoles sont mobilisés autour de Jean-Jacques Llabata, président de la PJC XIII. Jean-Philippe Baile, qui eut Jean-Marie comme éducateur, parrainera ce tournoi. Il a fait ses premiers pas à la MJC XIII avant d'évoluer aux Dragons Catalans.

Est également présent, Teddy Sadaoui, joueur emblématique de l'ASC et ancien des Dragons. Tous les petits de la MJC seront de la fête. L'an dernier, ils avaient décroché le trophée général, neuf ans après leur dernier succès ! Lézignan avait remporté le bouclier en premiers pas (trophée Louis-Delon), Valdériès en poussins, Tonneins en pupilles et Toulouse en benjamins.

Les phases qualificatives se dérouleront de 14 h à 16 h, et les phases finales à 16 h 30, suivies de la remise des récompenses. Chaque équipe recevra une coupe et chaque joueur un tee-shirt et une médaille.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Six Catalans en équipe de France cadets

Le 25 mars à 19h26 lindependant.fr

6-catalans-s-envolent-mardi-pour-l-angleterre-et-y-rejoindre_292531_516x343.jpg 6 CATALANS S'ENVOLENT MARDI POUR L'ANGLETERRE ET Y REJOINDRE LE XIII DE FRANCE CADET / 5 JOUEURS DU XIII CATALAN ET 1 JOUEUR DE ST ESTEVE PHOTO/MICHEL CLEMENTZ

L’équipe de France des moins de 16 ans (cadets) débute mardi une tournée en Angleterre jusqu’au 3 avril. Deux tests matches contre l’Angleterre sont au programme des jeunes tricolores, ce vendredi à Bradford et le mardi 2 avril à Wakefield.

Six joueurs du département ont été retenus. Cinq du XIII Catalan dont le talonneur Jonathan Mas, le demi Marvin Merbah, le 2e ligne Olivier Ruiz, le centre Sébastien Nietche-Corones et l’ailier Yoann Ramirez. Le pilier de St-Estève Charly Bey complète le contingent de joueurs catalans sélectionnés.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
Sign in to follow this  
Followers 0

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.