Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Philippe Barrau

ELITE 2

356 posts in this topic

Albi RL espère des jours meilleurs

elite 2. Le club va enchaîner des matchs difficiles.

zoom.png201303060073_w350.jpg

Albi RL s'attend à souffrir dimanche chez le leader Baho./ Photo DDM, EC

Il y a trois semaines, la victoire contre Carpentras avait fait du bien à l'équipe albigeoise. Malgré l'absence de match depuis, les Tarnais ont eu de nombreux absents pour blessures ou pour différentes raisons. Dimanche dernier, lors de la réception de Cavaillon, l'Australien Ilija Radan était absent pour cause de suspension après une citation sur visionnage vidéo par la commission de discipline. Comme le redoutait le co-entraîneur Eric Anselme, avant la rencontre, Cavaillon avait une grosse équipe qui voulait rattraper son faux pas face à Villefranche de Rouergue. Malgré une bonne entame et l'inscription des premiers points, les Albigeois ont très vite subi le jeu des Provençaux. Même si le résultat final est logique vu la physionomie de la rencontre, le co-entraîneur David Collado a des regrets. «Je suis déçu par le score final et par la qualité de notre jeu qui était en dessous de celui que nous savons produire. Il n'y a rien à dire, nous avons perdu face à une belle équipe de Cavaillon qui est au-dessus de nous. Nous aurions pu faire beaucoup mieux à la marque. Nous avons fait des fautes de main et de défense individuelle. Nous n'étions pas prêts psychologiquement à l'affrontement. Cavaillon était plus fort physiquement, nous avons vite été pris et nous avons subi. A partir de là, c'était dur de jouer tout au long du match», expliquait-il. Même si l'effectif n'était toujours pas au complet, à cause de plusieurs blessures, il ne voulait pas se cacher derrière cet argument et il pensait que sa formation avait les moyens de faire mieux. «Il y a encore eu quelques blessures durant le match comme Antony Marion et des joueurs qui ont joué alors qu'ils étaient déjà un peu blessés. L'Australien n'était pas là non plus. Mais, je ne cherche pas d'excuses. On a perdu car nous n'avons pas mis notre jeu en place. Nous n'avions pas toutes les armes pour gagner même si on s'est accroché», précisait-il en guise de conclusion. Les Tarnais vont devoir continuer à se préparer pour enchaîner les matches qui s'annoncent difficiles comme le déplacement de dimanche chez les Catalans de Baho et la réception de Tonneins dans deux semaines. Le temps devenant plus clément, les entraînements seront plus faciles et des jours meilleurs se profilent peut-être pour Albi Rugby League.

Dimanche, à Baho, 15 heures : Baho / Albi RL

P. C.ladepeche.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les troisièmes retrouvailles

xIII. élite 2. Les Villefranchois reçoivent Saint-Gaudens ce dimanche.

zoom.png201303091450_w350.jpg

Villefranche va retrouver Saint-Gaudens sur sa route une 3e fois cette saison./ Photo DDM, A. D.

Villefranche XIII Aveyron reçoit Saint-Gaudens, dimanche, au stade Henri-Lagarde, à 15 heures.

Lever de rideau : Juniors : Villefranche XIII Aveyron-Saint-Gaudens, à 13 h 20.

Villefranche XIII Aveyron : El Yazami, étienne Valette, Moody, Guassab, Lautrette, Olari, Bosc, Romans, Russery, Bellaoui, De Souza, El Khir, Touati, Rochas, Levade, Lechehed, Stoëcklin, Tost, Stevens, Pascal, Bablon.

Réception de Saint-Gaudens au stade Henri-Lagarde pour Villefranche XIII Aveyron pour le compte du championnat élite 2. Cette rencontre sera l'occasion pour les Aveyronnais et Hauts-Garonnais de se retrouver pour la troisième fois cette saison : vainqueurs en Coupe de France par 14 à 18, les Villefranchois avaient réalisé le partage des points (20 à 20) lors du match aller et espèrent bien glaner un nouveau succès. Après un début de saison difficile, les Commingeois ont retrouvé des couleurs depuis la reprise et effectuent un joli parcours dans cette deuxième phase. Alignant trois victoires quasi consécutivement, ils viennent de se replacer au classement général et entendent bien continuer dans cette voie. Tour à tour, Cavaillon, Albi et tout dernièrement Carpentras ont baissé pavillon face aux hommes de Lionel Garrigue et Jonathan Torrès. Avec une équipe totalement renouvelée qui s'articule autour de valeurs sûres, telles le capitaine-entraîneur Jonathan Torrès, ouvreur et redoutable buteur ; le talonneur Bel et le pilier australien Coyle, le jeu saint-gaudinois rivalise avec toutes les formations du championnat. Face à un adversaire totalement décomplexé, les Villefranchois devront faire preuve de la plus grande des prudences. Vaincus à Lyon-Villeurbanne alors que le temps réglementaire était écoulé, ils se doivent de vaincre ce dimanche afin de se prouver que leur classement actuel pourrait être bien meilleur. C'est en s'appuyant sur leur vaillance, leur détermination et leur solidarité qu'ils feront douter des adversaires qui n'ont rien à perdre. Côté effectif, Bosc devrait être absent suite à son carton à Lyon. Par contre, Rochas et Bellaoui sont espérés. Lechehed, El Khir et Guassab devraient réintégrer le groupe.

Alain Dintilhac ladepeche.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les deux visages de Baho

Le 19 mars à 6h00 lindependant.fr les-deux-visages-de-baho_290856_516x343.jpg PHOTO/Photo Harry Jordan

Baho a montré deux visages dimanche à domicile face à des Albigeois dépassés dans le final. Drôle de match dimanche en Riberal, face au dernier de la classe (3 victoires, 13 défaites), les Geckos ont joué « Docteur Jekyll et Mister Hyde ». Menés 4-11, à la mi-temps, les Bahotencs ont renversé la situation en marquant 40 points en seconde mi-temps (44-13). « C'était une belle équipe d'Albi, explique le manager Didier Meynard. C'est nous qui avons mal joué. Nous n'avons pas fait ce qu'il fallait en première mi-temps. En seconde mi-temps, quand tout a été recadré, il n'y a pas eu photo. On arrivait plus vite sur les ballons. On était plus agressifs en défense. C'est un peu le même scénario que le match des Dragons samedi". L'occasion pour Cédric Palomo de marquer son retour aux affaires, au poste de pilier, par un « big match ». « J'ai apprécié le bon retour de Cédric Palomo » souligne le manager. C'était aussi l'occasion pour Tristan Margalet, Sébastien Payan, Thibaut Grebul, de renouer avec la compétition et d'apporter des solutions au groupe, mais aussi d'instiller une saine concurrence. Surtout que la semaine prochaine Christophe Arasa et Loïc Gimenez devraient être de retour à l'entraînement, deux joueurs clef du système bahotenc, qui pourraient être prêts pour la demi-finale. Le prochain déplacement à Tonneins, sera l'occasion d'une bonne copie de contrôle, d'un test, mais surtout d'un match décisif. « Si on gagne à Tonneins, nous sommes sûrs de finir dans les deux premiers. Maintenant il faut que nous soyons réguliers dans le mental et la cohésion. C'est maintenant que se fabrique la cohésion ». Baho est toujours en tête du championnat, devant Palau à 3 points.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Loups battus par le réalisme toulousain

rugby à XIII

zoom.png201303191412_w350.jpg

Les Villefranchois ont eu du mal à franchir le rideau défensif./ Photo DDM.

Battus par 10 à 20, les Loups ont chuté face à une formation toulousaine renforcée par des éléments du Toulouse Olympique évoluant en Élite 1.

Deux formations très près l'une de l'autre. Si Toulouse-Jules-Julien a emporté la mise ce week-end au stade Henri-Lagarde, on ne peut pas dire que les Toulousains aient dominé outrageusement. La différence s'est plutôt faite grâce à une plus grande expérience de la part des visiteurs. Avec des joueurs de la trempe de Djémai (un essai marqué à chaque match) ou de El Kalouki, il est certain que leur présence joue un rôle déterminant.

Deux systèmes de jeu. Les systèmes de jeu proposés par les deux équipes ce dimanche étaient totalement différents. En s'appuyant sur la puissance de leurs avants, Toulouse-Jules-Julien pensait faire craquer la défense villefranchoise. Avec des joueurs comme Delpoux, Faure, El Kalouki ou les frères Oumansouri, le pilonnage au centre du terrain a été dense. Si celui-ci a semblé efficace en première mi-temps, il s'est quelque peu effrité en seconde période, où les Villefranchois ont essayé d'accélérer le jeu.

Une mi-temps pour chaque équipe. En arrivant à la mi-temps avec trois essais, les visiteurs ont concrétisé leurs temps de domination. Face à eux, les Villefranchois, en faisant trop de fautes, ont galvaudé leurs munitions. En seconde période, changement de décor avec des Villefranchois beaucoup plus conquérants et qui ont accéléré le jeu afin de déborder la défense adverse. Face à eux, les Toulousains ont toujours joué à la limite de la faute pour brouiller les cartes et empêcher les locaux de développer leur rugby.

Forcer la décision. Décidément, cette saison, les Loups n'arrivent pas à forcer la décision face à des équipes très près de leur valeur. Ainsi, plusieurs défaites ont été concédées de quelques points, tant en déplacement qu'à domicile. Face à Tonneins, Carpentras, Cavaillon, Lyon et même Baho, les Loups ont chuté de peu, un petit rien les a privés de résultats plus positifs.

Prochain match. Dimanche 24 mars, direction Carpentras pour une rencontre où les locaux entendent bien conforter leur sixième place qualificative.

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rugby à XIII : les échos des Geckos

Le 22 mars à 6h00 lindependant.fr

Bilan.

Un week-end positif puisque les deux équipes engagées en compétition dimanche dernier ont remporté leurs matchs. A Entraigues, les juniors, dans des conditions exécrables, tant du point de vue climatique que psychologique, devant un public hostile, se sont défaits de leur adversaire, se qualifiant ainsi pour la demi-finale de coupe de France Tarbouriech. Les seniors, sur leur terrain, ont certes scoré devant Albi, mais cela n'a pas été sans mal tant cette jeune équipe joueuse leur aura tenu la dragée haute en première mi-temps. Il faut à leur décharge dire qu'au repos depuis le 24 février à cause des intempéries, avec des entraînements aléatoires parfois, ils manquaient un peu de compétition. Cela rendra leur futur déplacement à Tonneins, samedi 23 mars, plus important encore pour se jauger.

Agenda.

Samedi 23 mars le stade de Baho sera à l'honneur. Il accueillera les demi-finales de la coupe de France minimes. A 14 h Carpentras sera opposé à Toulouse. Une heure plus tard un derby prometteur, le XIII Catalan jouera contre Saint-Estève.

Fideua.

Dernier rendez-vous à ne pas manquer : samedi 30 mars à la salle Evora à 12 h pour une fideua. Les bénéfices seront affectés à l'achat des billets pour permettre aux jeunes du club d'assister le 11 novembre au match de la coupe du Monde qui opposera, à Gilbert-Brutus, la France aux Samoa. Prix du repas inchangé : 20 pour les adultes, moins de 12 ans : 10 , moins de 5 ans : gratuit. On s'inscrit en mairie : 04 68 92 20 61, au bar tabac presse "Le Bahotenc", au 06 10 86 25 73 (présidente).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sauveterre sur un nuage

Publié le 28/03/2013 à 03:51

rugby à xiii. Elite 2.Les Broncos de Toulouse dominés à Lyon-Villeurbanne.

Saint-Gaudens était au repos ce week-end, les Saint-Gaudinois ont mis à profit cette pause pour préparer leur prochain déplacement à Cavaillon.

Justement, dimanche dernier, la formation vauclusienne était l'adversaire de Sauveterre-en-Comminges. Les Vauclusiens ont subi la loi de leurs adversaires et se sont inclinés sur un score sans appel (38-8).

Une rencontre qui a été particulièrement engagée voire à la limite de la correction puisque le directeur de jeu a sorti deux cartons rouges à l'encontre des Commingeois (Justine et Estrade). Ce succès relance ainsi Sauveterre dans la course à la qualification. Dimanche, ils vont tenter de confirmer cette performance sur leur pelouse face à Carpentras.

De leur côté, les Broncos de Toulouse étaient en déplacement à Lyon-Villeurbanne. À l'aller, les Gones l'avaient emporté (18-14). Cette fois, sur la pelouse de la Matmut Stadium (Ndlr : disputé en lever de la rencontre de Pro D2 Lyon-Aurillac), les Toulousains n'ont pas réussi à prendre leur revanche. Avec une équipe mixte et deux juniors sur la feuille de match, ils n'ont pu soutenir le rythme imposé par les Lyonnais. Ces derniers se sont largement imposés (40-6). Pour espérer la qualification, les hommes du président Delpech sont obligés de remporter leurs trois dernières rencontres. «Samedi soir face à Tonneins, nous n'avons pas le droit à l'erreur», ajoute Gilbert Aillères, le manager des Broncos.

Le programme

Samedi : Cavaillon-Saint-Gaudens (15 heures), Toulouse-Broncos-Tonneins (18 heures). Dimanche : Sauveterre-de-Comminges-Carpentras (15 heures).

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Saueterre-de-Comminges. Claude Roujas répond à Jean-Alain Rives

Publié le 28/03/2013 à 03:45

zoom.png201303280008-full.jpg

Suite à la rencontre sur l'avenir du rugby à XIII dans le Comminges, et aux propos dans nos colonnes du président de Saint-Gaudens, Jean-Alain Rives, Claude Roujas nous écrit : «Je suis engagé dans le rugby à XIII depuis de nombreuses années. Ayant de nombreux amis à Sauveterre, je suis ce club depuis de nombreuses années et compte tenu de l'ambiance fraternelle qui y règne, j'ai décidé, depuis déjà 2 ans, de m'investir auprès des Frelons. C'est donc dans cet esprit que je continue à œuvrer pour le rugby à XIII. Mon engagement me pousse à apporter au débat, qui semble s'ouvrir en Comminges, un certain nombre de réflexions. Je regrette que Saint-Gaudens qui a été au haut de l'affiche se retrouve aujourd'hui après trois années difficiles en Elite 1 et une année sabbatique, à évoluer en Elite 2.

l faut se poser les bonnes questions. A-t-on fait les bons choix, qu'à apporter la politique de jeunes s'il y en a une ; où sont les joueurs locaux en dehors de ceux qui évoluent à Sauveterre et Villeneuve ? Autant de questions qui aujourd'hui sont sans réponses.

Mon intervention vise à jeter les bases d'une réflexion pour un véritable avenir pour le treize. Elle interpelle les hommes en place de Saint-Gaudens, Sauveterre et Villeneuve et Jean-Alain Rives en particulier qui occupe un poste de co-président et qui devrait, par les actes et non par les paroles, rassembler et non diviser.

L'avenir du rugby à XIII en Comminges est conditionné par la capacité que nous aurons à travailler ensemble. Cela ne sera possible que par des hommes et des femmes d'avenir, capables de créer une synergie positive qui n'oublie personne, c'est le vœu que je formule pour le bien de notre chère discipline.»

NDLR : Ceci met un terme au débat médiatique dans nos colonnes.

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le rugby à XIII des Broncos

Le 29 mars à 6h00 lindependant.fr

Programme du week-end.

Dernier match de championnat à Georges-Vaills ce dimanche à Palau à 15 h, avec la réception de la grande équipe de Villeurbanne qui vient chercher sa qualification et la victoire est leur objectif.

L'école de rugby en tournoi.

A Perpignan au tournoi Dejean lundi de Pâques au Parc des sports. Les Palauencs s'y rendront à 8 h 30 pour disputer un des plus beaux tournois de l'année face à des équipes venues de toute la France et même des Anglais. Après le tournoi les jeunes sont invités au stade G.-Brutus, à assister au match Dragons Catalans/Leeds.

Carnet de deuil.

C'est avec tristesse que l'on a appris le décès de Georges Burguère membre fondateur du club en 1952, ancien président fidèle parmi les fidèles, dernier rescapé de la "belle époque" des années 1950 et 1960. Une figure s'est éteinte et sa mémoire restera gravée à l'histoire de Palau XIII pour toujours. Palau XIII présente à toute la famille, à son épouse Finine et sa fille ses plus sincères condoléances.

Opération Pâques œuf chocolat.

Palau XIII fêtera Pâques ce dimanche en offrant un œuf de Pâques à toute entrée payante au stade pour le match face à Lyon Villeurbanne.

Repas d'anciens ce dimanche à Palau, avec une fideua à 12 h, au stade.

Présence de tous les amis du club souhaitée. S'inscrire ce soir au 04 68 22 75 51 ou chez Claude Badie au 06 33 96 03 30. Places limitées.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le rugby à XIII des Geckos

Le 29 mars à 6h00 lindependant.fr

On craignait le déplacement à Tonneins. On avait tort. L'équipe des seniors y aura rendu la plus belle copie de la saison. Le résultat, sans appel, laisse espérer une fin de saison prometteuse et riche en émotions

Dimanche 31 mars : à 15 h, face à Villefranche-de-Rouergue, dernier match à domicile dans la phase qualificative du championnat ; l'occasion de confirmer la volonté d'une qualification directe en demi-finale offerte aux deux premiers du classement, Baho et Palau.

Lundi 1er avril : sélection départementale à domicile minimes et cadets à 13 h 30 face à un collège allemand ; juniors à 14 h 30 face aux homologues anglais.

Samedi 30 mars : fideua, salle Evora, à partir de 12 h pour un moment de dégustation conviviale. Inscription au plus vite 06 10 86 25 73. Il reste encore quelques places.

Share this post


Link to post
Share on other sites

yon-Villeurbanne vise déjà plus haut

Vendredi, 29 Mars 2013 08:07 ffr13.com

LYONVILLEUGROUPE2013_thumb.jpg

Lyon-Villeurbanne respire la santé, à l'approche des phases finales. Venus si possible pour gagner, au pire pour soigner leur goal-average, les hommes du tandem Aguerra - Lester n'ont pas failli à leur tâche, ce dimanche à Palau. L'absence, en face, du poison Rémy Marginet (au repos en raison de douleurs aux adducteurs), leur avait-elle donné des ailes ? Toujours est-il qu'ils étaient les premiers en action, Colin Niez perçant avec autorité sur quarante mètres, et Olivier Rodriguez, sur le tenu suivant, feintant joliment la passe pour plonger sous les poteaux adverses.

Cela commençait donc bien, mais ça n'était pas terminé : réception ratée sur un coup de pied de Sébastien Aguerra (pas à 100% de ses moyens, et donc décidant de passer son tour, mais finalement sur le terrain suite au claquage dont était victime Stuart Lester, lors de l'échauffement), et essai de Léonard Van Voorthuysen, adroitement fabriqué par Joel Joshi Smith et l'un des trois Catalans de service (avec Julien Gironès et Jean-Christophe Lavaux), Benjamin Billerach.

12-0 : Palau avait du retard à l'allumage, malgré un fier mouvement orchestré par Yannick Brousse et Teddy Mauretta. Le réveil venait d'une passe de Yusuf Cal interceptée victorieusement par Sébastien Terrado (17). S'ensuivait un festival de maladresses partagées, jusqu'à la faille trouvée par Julien Touxagas, engendrée par Terrado et Guillaume Aggery, à cinq minutes de la pause.

Percutant Cologni !

Palau avait pris son temps pour enfin passer devant au tableau d'affichage (12-10), mais Béranger Cologni, percutant deux défenseurs, mettait Hakim Miloudi sur orbite. Puis Terrado remontait un ballon jusqu'à un tenu que Touxagas faisait fructifier en direction de Jérôme Blasi.

Malgré leurs dix points de handicap à la reprise, les Villeurbannais ne s'en laissaient toujours pas conter. "La qualification n'est pas acquise, nous devrons aller gagner à Albi et espérer que le goal-average nous sera favorable par rapport aux trois autres équipes candidates aux play-off", note Jean-Pierre Béranger, l'inoxydable cheville ouvrière des "Vert et Noir".

Ces derniers tremblaient quand Terrado s'écroulait dans leur en but pour un essai construit par le même demi catalan, Touxagas et Miloudi, mais refusé, puis s'inclinaient devant le saisissant slalom très spécial de Samir Belkhiri entre trois Lyonnais transformés en piquets.

Olivier Rodriguez "out"

A 26-12, les derniers espoirs d'exploit disparaissaient, mais restait à refuser une avalanche de points qui pourrait leur être fatale, à l'heure des comptes.

Terrado, sur interception, faisait pourtant le miel de Redouan Djalout. Mais Lyon-Villeurbanne poursuivait son âpre combat, récompensé par un essai de Billerach, peu après une occasion en or gâchée par Niez, lâchant le ballon dans l'en but des Broncos (68).

Un "une-deux", fameux, entre Cologni et Miloudi, terminé par une passe au pied de ce dernier, creusait un peu plus l'écart, mais les visiteurs regrettaient surtout la blessure à l'épaule dont était victime, sur la fin, Olivier Rodriguez, un des meilleurs sur le terrain, lors de ce match plus physique que technique, qui n'altère pas les chances de qualification de Daniel Palmer et de ses camarades.

Une qualification qui serait déjà en poche, "si Lyon-Villeurbanne n'avait pas perdu huit rencontres par moins de six points d'écart" (ndlr : contre Baho, Carpentras, Tonneins et Cavaillon à deux reprises, Toulouse Broncos, Palau au match aller), relève Jean-Pierre Béranger.

Lequel pense aux phases finales, et même déjà à la saison prochaine : "Nous allons recruter dans l'espoir de jouer le titre d'Elite 2 en 2014, avant d'accéder à l'Elite 1 en 2014-2015, car GL Events (ndlr : à l'origine du match disputé voici huit jours au Matmut Stadium de Lyon, en ouverture de la rencontre de Pro D2 LOU-Aurillac), qui est aussi partenaire des Dragons Catalans, nous soutient plus que jamais."

D'ici là, il faudra pourvoir au remplacement de quelques cadres (Lester à 38 ans, Palmer 34), et continuer de faire confiance aux révélations de cette saison (Joshi Smith, enseignant à Lyon, qui s'est proposé en début de saison, Billerach, un ancien joueur de Salses aujourd'hui étudiant à Lyon, et devenu précieux après un légitime temps d'adaptation). Mais si les finances suivent…

La fiche technique

Elite 2

PALAU - LYON-VILLEURBANNE 38-18

Mi-temps : 22-12

Palau : 7 essais Terrado (17), Touxagas (35), H. Miloudi (38), Blasi (40), S. Belkhiri (45), R. Djalout (53), B. Cologni (80), 5 transformations Terrado (17, 38, 45, 53, 80).

Lyon-Villeurbanne : 3 essais O. Rodriguez (10), Van Voorthuysen (14), Billerach (73), 3 transformations O. Rodriguez.

PALAU : Hakim Miloudi - Redouan Djalout, Samir Belkhiri, M'hamed Djalout - (o) Aggery, (m) Terrado - Mauretta, Berthezène, Sébastien Amigas - Beltri, Vincent Pagès - Maxime Guasch.

Sont entrés en jeu : Béranger Cologni, Blasi, Touxagas, Payré.

LYON-VILLEURBANNE : Niez - J. Smith, B. Billerach, Mendes-Varella, Bertrand - (o) Olivier Rodriguez, (m) Lavaux - Hortensia, Aguerra, Palmer - Van Voorthuysen, Cal - Jelali.

Sont entrés : El Ouali, Alix, Manssour, Gironès.

LYONAGUERRALESTER2013_thumb.jpg

Le tandem d’entraîneurs Sébastien Aguerra – Stuart Lester fait du bon boulot, à Villeurbanne.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un derby pour clôturer la saison

Publié le 13/04/2013 à 09:10 ladepeche.fr

Rugby a XIII. Élite 2. Les Villefranchois reçoivent Albi pour terminer le championnat ce dimanche.
201304131004-full.jpg

Villefranche termine sa saison ce dimanche avec la venue d'Albi./ Photo DDM, A. D.

zoom.png

Dimanche, à 15 heures, au stade Henri-Lagarde, Villefranche reçoit Albi.

Villefranche XIII Aveyron : Tost, Sassi, El Yazami, Valette, Moody, Lautrette, Olari, Romans, Bosc, Rochas, Guassab, Levade, Bellaoui, El Khir, Stoëcklin, Russery, Lechehed.

Pour clôturer sa saison, Villefranche XIII Aveyron reçoit Albi XIII pour un derby à teneur bien particulière. éliminés de la qualification, les deux clubs n'ont pas atteint l'objectif fixé en début de saison et voudront prouver que cette situation ne reflète pas leur valeur. En outre, la dimension du derby donnera une motivation supplémentaire aux deux belligérants. Lors du match aller, les Aveyronnais s'étaient imposés à Mazicou au terme d'un match fort disputé : les Albigeois, handicapés par des absences dues aux blessures, avaient cédé uniquement sur la fin de la rencontre. Pour le match retour, la situation sera inverse : Albi a récupéré ses blessés et peut puiser dans l'effectif juniors qui évoluait en élite 1, Villefranche doit faire face aux absences des blessés et ne disposera pas de tout son effectif, un handicap supplémentaire.

D'autre part, la situation psychologique des deux formations est à l'opposé : les Villefranchois, fortement marqués au soir de leur défaite face à Sauveterre, 20 à 21, devront évacuer le stress dû à la spirale de la défaite.

Les Albigeois, actuellement sur une bonne dynamique, auront pour eux cette assurance due à la victoire.

Dimanche, ils ont contribué à effacer Lyon-Villeurbanne des qualifiés en gagnant par 16 à 0. Ce succès va donc les amener avec un capital confiance certain à Henri-Lagarde.

Pour les Villefranchois, le problème majeur sera de croire en leur chance et de vaincre cette malédiction qui les a poursuivis tout le long de la saison : il faudra être capable de forcer la décision et de finir cette saison sur une note joyeuse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Albi Rugby League assure son maintien

Publié le 15/04/2013 à 03:45

rugby à Xiii. Elite 2.
201304150067-full.jpg

Albi sauvé, va pouvoir préparer sereinement le prochain exercice./ Photo DDM, archives, Jean-Marie Lamboley.

zoom.png

En s'imposant à Villefranche de Rouergue, les Albigeois ont assuré leur maintien face à leur concurrent direct pour éviter la dernière place du classement synonyme de relégation.

Les Tarnais ont fait une bonne entame de match. Ils ont construit de belles attaques, mais des fautes aux troisièmes ou quatrièmes tenus les ont empêchés de marquer. «Nous avons bien démarré avec de la combativité, mais une série de fautes a fait que l'on s'est rendu la tâche compliquée. Si on avait été plus disciplinés, le score aurait été plus large en notre faveur», explique le co-entraîneur Eric Anselme.

Les Aveyronnais, premiers marqueurs

Ce sont les Aveyronnais qui ont inscrit les premiers points mais, très vite, Albi est revenu au score. Les Albigeois sont ensuite revenus au score, et toute la suite de la partie s'est résumée à un chassé-croisé entre les deux formations qui sont toujours restées proches au score.

Les Tarnais ont réalisé un bon pressing défensif poussant leurs adversaires à la faute, mais l'inverse était vrai aussi. Les pertes de balle des Albigeois aux troisièmes et quatrièmes possessions de balle remettaient toujours les Aveyronnais dans le match et, donc, les Tarnais dans la zone rouge. Même si la rencontre a été difficile, comme prévu, les Albigeois sont arrivés à leur objectif de victoire. «Nous avons gagné à la dernière seconde, assurait Eric Anselme, le match était moins bon que contre Lyon, mais nous voulions la victoire et nous avons atteint notre objectif. Nous ne l'avons réalisé comme nous aurions pu et su le faire mais la victoire est acquise, c'est l'essentiel». Après un score de parité à la mi-temps, les Tarnais ont inscrit rapidement un essai par l'intermédiaire de Sabathé. Ils s'en sont vus un deuxième refusé. Mais, même si Villefranche est revenue à deux points, les Albigeois sont restés devant jusqu'au coup de sifflet final. Ce succès libère toute une équipe, dirigeants et supporters qui avaient fait le déplacement en grand nombre dans l'Aveyron. Albi XIII, peut préparer sereinement le dernier match de samedi prochain et la saison prochaine.

Patrice Chanarz laadepeche.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Broncos et Sauveterre qualifiés

Publié le 18/04/2013 à 09:02

rugby à XIII. Élite 2. Le point.

201304181612-full.jpg

Mourad Oumansouri et les Broncos poursuivent leur route./ Photo DDM, Didier Pouydebat

zoom.png

La phase qualificative du championnat d'Élite 2 a livré son verdict même si Sauveterre doit disputer une ultime rencontre face à Palau dimanche. Justement, Sauveterre a rencontré l'autre formation catalane de ce championnat, Baho. Ce club, favori pour le titre n'a pas fait de détails dans le Comminges. Les Catalans se sont imposés (30-2). En revanche, ce revers n'a pas d'incidence pour Sauveterre puisqu'il disputera le barrage, normalement face à Tonneins.

Samedi, à Struxiano, le derby haut-garonnais est revenu aux Broncos, larges vainqueurs de Saint-Gaudens (42-28). C'est en seconde mi-temps que les Toulousains ont fait la différence. À la pause, Saint-Gaudens menait (18-12). À la reprise, les hommes du président Delpech ont trouvé les ressources pour exploiter les failles dans la défense saint-gaudinoise. L'ailier, Gregory White actuellement en forme a inscrit trois essais.

Saint-Gaudens, éliminé, mise sur ses juniors

Les Toulousains ont assuré leur qualification. Ils seront normalement opposés à Cavaillon. Saint-Gaudens est éliminé. En revanche, les espoirs du club se portent sur les juniors, qualifiés pour la demi-finale du championnat de France et qui vont disputer dimanche la finale de la Coupe Tarbouriech face à Trentels.

À l'affiche en Élite 2 :

Sauveterre-de-Comminges- Palau dimanche à 15 heures.

D.N. ladepeche.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un trait d'humour mal accueilli et Pia ne veut plus de la finale d'Elite 2

Le 13 mai à 17h54 lindependant.fr

 

pia-n-accueillera-pas-la-finale-d-elite-

Initialement prévue dimanche prochain (16h) au stade Ambert de Pia, la finale d'Elite 2 entre Palau et Baho ne se jouera finalement pas dans l'antre des nouveaux champions de France d'Elite. C'est vers Saint-Estève que devront vraisemblablement se diriger les nombreux supporters des deux clubs catalans pour cette finale.

La raison de ce changement de lieu ? A priori un trait d'humour d'Antoine Noguera, le manager des Broncos de Palau, sur les ondes locales, dimanche soir, où il faisait remarquer que pour une fois le stade de Pia serait bien rempli. Allusion au fait que SM Pia-Salanque-Méditerranée n'attirait pas les foules dans son stade malgré son récent titre de champion de France.

Une petite pique amicale que les élus de Pia et les dirigeants du club local n'ont pas trop apprécié. Vexés, ils ont également mis en avant le fait que la Fédération Française de rugby à XIII n'a jamais demandé officiellement leur accord pour organiser ce match. Ils ont donc prévenu, ce lundi après-midi, qu'ils ne souhaitaient pas accueillir cette finale dans leur stade. Et la FFR XIII de se tourner désormais vers Saint-Estève qui doit donner dans les prochaines heures son accord.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rugby à XIII : la finale d'Elite 2 à Gilbert-Brutus

Le 14 mai à 17h30 lindependant.fr

1368367367339_307368_516x343.jpg PHOTO/St.S.

La finale du championnat de France de rugby à XIII Elite 2, opposant deux équipes catalanes, Baho et Palau, se jouera dimanche prochain, 19 mai, à 16 heures dans l'antre des Dragons Catalans au stade Gilbert-Brutus à Perpignan et non pas à Pia comme initialement prévu.

Elle sera précédée, à 14 heures, de la finale Juniors Nationaux entre Baho et Tonneins.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un nouveau départ pour Hakim Miloudi

Le 20 mai à 6h00 lindependant.fr

 

hakim-miloudi-a-pu-compter-sur-le-soutieHakim Miloudi a pu compter sur le soutien des supportrices des Broncos. PHOTO/© D.R

Hakim Miloudi a marqué des points au cours de cette finale et devrait retrouver rapidement le haut- niveau.Hakim Miloudi a tout d'un grand, il ne lui reste qu'à s'en persuader. Il a marqué hier cette finale de son empreinte, inscrivant deux essais (34, 63), esquivant la défense des Geckos comme Keanu Reeves les balles dans Matrix. Cette finale dans l'antre des Dragons avait un goût particulier pour l'arrière palauenc : "Elle avait beaucoup d'importance pour moi, dans la mesure où c'est comme un retour à la maison. Ça m'a fait plaisir de jouer ici devant ma copine, mon, oncle, mes cousins et mes amis. J'aurais aimé que toute ma famille soit là, mais ils sont partis en Algérie, en raison d'un décès. Mais comme m'a dit ma mère, le cœur y est et tu gagneras pour ton grand-père".

"Pas le droit à l'erreur"

La pression était au rendez-vous pour Hakim : "Je me devais de faire une belle prestation. Bernard Guasch qui m'a demandé de faire un bon match, Laurent Frayssinous, Steve Deaking étaient présents. Je n'avais pas droit à l'erreur". Hakim Miloudi a joué certainement son dernier match avec Palau. "J'avais rendez-vous mercredi avec Bernard Guasch et logiquement, le 6 juin je repars avec l'UTC, et si tout va bien et si Laurent Frayssinous veut que je m'entraîne avec eux, je repartirai avec les Dragons". Une année à Palau finalement tout bénéfice, avec ce titre de champion de France Élite 2 pour couronner le tout et une super-expérience. "Au début je l'ai pris pour une punition, mais après, au fur et à mesure des entraînements, des matches, j'ai découvert des gars énormes à Palau. Je ne pensais même pas qu'il existait des gars comme ça. Ils ont tous un boulot, des femmes, des enfants, ils sont grands dans leur tête et je pense que si j'en suis là, c'est grâce à eux, car tout seul je ne pense pas que j'y serais arrivé. Tout ce qu'ils ont fait pour moi c'est énorme. Ce sont des moments qui resteront gravés dans ma tête". "À de grands résultats, par des voies étroites" C'était le mot de passe des Conjurés d'Hernani. Gageons qu'il servira à Hakim.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Palau XIII en Elite 1 ? Touxagas : « On sera réaliste »

Le 21 mai à 6h00 lindependant.fr

 

jean-claude-touxagas-au-milieu-de-ses-joJean-Claude Touxagas, au milieu de ses joueurs, dont Brousse et Berthézène, savoure. PHOTO/© D.R

Palau va devoir prendre une décision après son troisième titre de champions de France. Jean-Claude Touxagas s'est confié. Avec ses trois titres de champions de France Élite 2 2010, 2012, 2013, Palau est désormais à la croisée des chemins. Et avec 11 titres de champions de France acquis en 60 ans, les Broncos affichent le plus beau palmarès du rugby catalan. Mais il reste une marche à franchir pour ce petit village d'irréductibles gaulois. Le président Jean-Claude Touxagas et son staff sont déjà plongés dans l'avenir.

Jean-Claude, quel est votre sentiment après ce troisième titre ? On a fait quelque chose de formidable. C'est le travail de l'année qui a payé. Il n'y a que l'indiscipline qui pouvait nous faire perdre et dimanche encore, il y a six points de pénalité. Mais nous avons le sentiment du travail accompli et ça prouve que les joueurs de Palau ont une âme.

Est-ce que vous faites une différence entre vos trois titres Élite 2 ? Non, on savoure, car c'est du travail. Il faut que les gens prennent conscience du travail énorme qui est fait par une poignée de gens bénévoles, désintéressés et passionnés. Les trois finales sont toutes superbes. Ce sont toutes des instants de plaisir.

Est-ce la fin d'une aventure ou le début d'une autre ? On va peser le pour et le contre et on va voir ce qu'on peut faire. Ce que je veux, c'est la continuité du club. Palau c'est 2800 habitants. Je ne veux pas griller le club. Je n'ai pas d'ambitions, ni politique ni spécifique. Je veux que Palau continue sur le meilleur des chemins.

Est-ce que vous accepterez de monter en Elité 1 ? Les quinze jours qui arrivent seront décisifs. On va voir ce que les pouvoirs publics peuvent faire. S'ils font l'effort, on verra. On est prêts à relever le défi. Avec un petit budget de 120.000 euros, on ne peut pas tripler le budget. Il faudra aussi discuter avec les joueurs, avec la Fédération. Ces trois paramètres seront respectés.

Il n'y a donc rien de sûr ? On est dans un dilemme. Les gens ici ont envie de relever le challenge sportif. On peut aussi se rapprocher d'autres partenaires publics et j'y travaille. On voudrait des infrastructures dignes de ce nom. On va profiter de cette embellie pour structurer le club, en créant ce qui nous manque, des minimes, des cadets et des juniors. Mais ce n'est pas facile ici à Palau, au milieu de ce village gaulois, où on est seuls et contre tous. Ce qu'on fait est énorme. On travaille à l'ancienne et l'ambition ne nous étouffe pas. On prendra une décision raisonnable et on sera réalistes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

« Nous allons encore travailler »

Le 22 mai à 6h00 lindependant.fr

 

C'est la présidente de Baho, Colette Tignères, qui le dit après la défaite en finale contre Palau.On pourrait croire les Geckos abattus, après leur troisième échec en finale du championnat de France Elite 2, face à Palau et après leur double échec du week-end avec les juniors face à Tonneins. Il n'en est rien. La présidente Colette Tignères et son staff sont déjà dans les starting-blocks pour la saison prochaine.

 

 Colette, quels sont vos sentiments après vos deux finales perdues dimanche ? Je pense que les deux finales se rejoignent, car dans la nuit qui a suivi la finale, les seniors ont pris totalement en charge les juniors et ils ont fait la fête ensemble. Ça veut dire qu'ils se retrouvent tous autour de l'excellence, de l'amitié et de l'envie de fonder un groupe. Je le retrouve chez les juniors, après l'avoir construit chez les seniors.

 

 Que retenez-vous de la prestation des juniors ? Ils n'ont jamais baissé la tête. C'est un groupe mentalement fragile, où tout passe par l'affect. Ils ont été perturbés par la blessure et l'hospitalisation d'un des leurs. Malgré les consignes qui ont été données à la mi-temps, cet événement a perturbé la reprise. Ils avaient en face trois titulaires de l'équipe seniors. Dans la tête, pour les juniors 1re année, ça a joué.

 

 Comment analysez-vous votre troisième échec en finale Élite 2 ? Sur les autres finales j'avais été frustrée. La première parce que nous avions déjoué face à Corbeil. La deuxième face à Lescure, parce j'étais sortie du stade avec le sentiment d'avoir été volée par l'arbitrage. Je n'ai pas eu ce sentiment dimanche à la sortie. L'arbitre a fait son travail. Les deux équipes se tenaient sur le terrain. Les gens sont sortis avec la sensation d'avoir vécu un bon moment. Il nous a manqué la petite lueur de chance pour nous permettre de faire la différence.

 

 Comment vous projetez-vous dans l'avenir ? Je continue de penser que nous avons une équipe qui finira par gagner le titre. Nous allons encore travailler, avec le manager et les entraîneurs, avec en plus un travail avec les juniors qui méritent qu'on les aide à progresser. Le projet ne s'arrête pas à l'Élite 2 et aux juniors, mon objectif, c'est de conforter les structures de formation qui ont été créées cette saison, pour les minimes et les cadets.

 

 Avez-vous l'impression d'avoir commis une erreur ? Des erreurs on en commet tous. Il y en a une qui m'est peut-être directement imputable, c'est d'avoir surestimé notre capacité, à accroître le nombre de licenciés, puisque nous sommes passés de 135 à 256. Il y a urgence à renforcer l'encadrement autour de ces jeunes. Cette erreur est liée à trop d'ambition pour le rugby à XIII en Riberal. Mais on poursuivra le travail. La deuxième erreur, c'est d'avoir traîné un trop gros effectif en seniors. Il faut travailler autrement, dans le cadre du partenariat que nous avons avec Le Soler.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Villefranche-de-Rouergue. Villefranche XIII : les anciens de retour

Publié le 04/06/2013 à 03:50

rugby à XIII
201306042080-full.jpg

Lors du titre 1 999./Photo DDM

zoom.png

Samedi 15 juin, le rugby à XIII villefranchois sera en fête pour un week-end mémorable grâce à l'Amicale des anciens emmenée par Jean-Claude Boulagnon. Ce week-end sera marqué du sceau de l'accueil des joueurs étrangers ayant évolué au sein de Villefranche XIII Aveyron. Déjà de nombreuses réponses ont confirmé leurs venues. Ainsi, à côté du pionner Mike Glascook, on retrouvera son compère Keith Maynard, tous deux évoluant en 1982. Mais aussi les Neil Collinson, Graham Bowling, Paul Bigg, Billy Teasdell, Paul Kelly, joueurs des années 1980 à 1990, reviendront eux aussi revoir la Perle du Rouergue. Quant aux champions de France élite 2 de 1999, outre Brett Trudgett, les Villefranchois auront le plaisir de retrouver le capitaine emblématique de cette période Jason Sands, le seconde ligne Jason McDonald au côté du centre Shaun Mahony. Témoins de l'aventure de l'UVC, les David Fa'apito, Mark Faumunia ou Jared Taylor refouleront avec plaisir la pelouse du stade Henri-Lagarde. Mais aussi, durant les années 1990, Villefranche XIII Aveyron recevait les André Olari, Alexis Choutov, présents tous les deux, et le regretté Mikaël Piskunov. Bien entendu, de nombreux joueurs locaux de ces différentes époques seront également là. L'accueil de ces joueurs promet d'être à la hauteur de la longueur de leur déplacement car il faut le reconnaître, venir de si loin pour retrouver Villefranche XIII et sa ville prouve bien que l'ambiance au sein du club avait «un petit quelque chose de plus» qui ne s'efface pas !

Une date à retenir : samedi 15 juin pour une journée grandiose. Renseignements et réservations au 06 84 87 51 59.

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Publié le 11/06/2013 à 07h53
Par jean-Robert Vavassori sudouest.fr

 

 

13 Boïens : opération recrutement  

Des joueuses de l’équipe féminine championne de France participeront à ces rencontres !

le-xiii-en-pleine-action_1236561_460x306 Le XIII en pleine action ! (Dr)
Partager
trans.gif

trans.gif

trans.gif

 

Les lampions de la fête sont à peine éteints qu’il faut déjà penser à la prochaine saison. Le 13 Boïens organise à cet effet des soirées de détection ; ainsi, les mardis 11, 18 et 25 juin, à 20 heures, au Beach Terrain du parc Lecoq à Biganos, les équipes de l’école de rugby accueilleront les plus jeunes, tandis que les entraîneurs prendront en charge les cadets et cadettes, juniors et seniors, qui souhaiteraient découvrir le rugby à XIII.  Des joueuses de l’équipe féminine championne de France participeront à ces rencontres et partageront leur expérience. Pour tout renseignement, appeler le 06 82 12 35 04.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Albi RL présente ses recrues

Publié le 12/06/2013 à 09:23 ladedeche.fr

 

201306120082-full.jpg

De gauche à droite, 3 nouvelles recrues Lamelangi, Laffage et Nau aux côtés du président Christophe Nadalin. / Photo DR Albi RL

zoom.png
 

Les dirigeants d’Albi rugby league ont levé le voile sur leur recrutement pour la saison 2013-2014. Sur le papier, le club «orange et noir» devrait avoir fière allure. Profitant de l’assemblée générale, les responsables albigeois ont donc annoncé l’arrivée de plusieurs joueurs d’expérience. L’ARL se renforce avec deux solides piliers tongiens : Unaloto Lamelangi (Pia élite 1) et son cousin Naki Nau (ex-quinziste). Le club a aussi fait signer deux joueurs lescuriens Romain Durand (demi-mêlée) et Julien Terral (pilier) qui ont évolué en élite 1 et enfin Tristan Laffage, qui évoluait à XV à l’AS Lavaur (Fédérale 1). L’expérimenté Ludovic Gaillac va également reprendre du service après avoir arrêté la compétition. A ces six recrues, pourrait s’ajouter un international papou en provenance d’Australie. L’équipe sera toujours entraînée par le tandem David Collado et Éric Anselme. L’ancien joueur toulousain pourrait même rechausser les crampons et prêter main-forte à l’équipe. «L’objectif est de bien figurer et au minimum de se qualifier en finissant dans les six premiers» confirme Christophe Nadalin, le président. Pas question pour le moment d’évoquer une montée en Elite 1 même si les supporters espèrent un retour des Albigeois au plus haut niveau.

Avec un budget en hausse (200 000 €), des finances saines et de bons résultats chez les jeunes, le club semble remis sur les rails. Le président se félicite de la mobilisation des licenciés et bénévoles : «Il y avait environ 150 personnes à l’assemblée générale, c’est très bien. Nous sommes sur une belle dynamique».

Bientôt un chapiteau ?

Les dirigeants ont profité de la présence de Michel Franques adjoint aux sports et de Philippe Bonnecarrère le maire, pour réitérer leur demande de chapiteau au stade Mazicou, un équipement qui permettrait d’organiser des soirées d’après-match. «Le maire semble favorable sur le principe. Il devrait nous aider à trouver une solution» souligne Christophe Nadalin.

Les entraînements devraient reprendre en juillet. Avec un effectif étoffé, Albi RL figurera parmi les favoris du championnat d’élite 2 aux côtés de Lyon candidat à la montée et des Catalns de Baho finalistes malheureux cette année.

E.B.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Villefranche-de-Rouergue. Rugby XIII: la fête pour leur retour!

Publié le 15/06/2013 à 04:12

sports
201306152242-full.jpg

Villefranche-de-Rouergue. Rugby XIII: la fête pour leur retour!

zoom.png
 

C’est donc samedi que, grâce à l’Amicale des anciens de Villefranche XIII Aveyron, les anciens joueurs étrangers seront fêtés. Déjà, certains ont retrouvé leurs coéquipiers et tous leurs repaires dans la cité. Tous les amateurs de rugby XIII ont éprouvé beaucoup de bonheur de les voir à nouveau déambuler dans les rues villefranchoises. Ici, çà et là, de nombreux souvenirs réapparaissent, alors, ce soir, la fête sera à son paroxysme afin d’honorer les Keith Maynard, Neil Collinson, Graham Bowling, Paul Kelly, Paul Bigg, Billy Teasdell, Jason Sands, Shaun Mahony, Jason McDonald, Davy Fa’apito, Mike Loftus et Mike Glascock, Andreï Olari, Alexi Choutov, Brett Trudget, Mark Faumuina, Jared Taylor...

Rappel du programme de la journée de ce samedi: à 11 heures, réception salle de La Madeleine; à 12 heures, remise de médailles aux anciens joueurs de 1950 (date de création du club); à 13 heures, repas; à 15 heures, match féminin, Villefranche XIII Aveyron-XIII Catalan; à 16 heures, matchs entre joueurs; à 18 heures, apéritif, remise de cadeaux aux joueurs étrangers, repas sous réservation.

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites
Des récompenses à Albi RL

Publié le 17/06/2013 à 03:48

rugby à XIII
201306170924-full.jpg

Nicolas Pomié a reçu le trophée du joueur de l'année./ photo Albi RL

zoom.png

Lors de son assemblée générale, Albi Rugby League a affiché ses ambitions tout en restant les pieds sur terre après une saison de restructuration. Cette réunion, a été ponctuée par des propos qui résument très bien ce qu’est Albi XIII. La séance a été ouverte par le fringuant ainé de l’assemblée, Gérard Dedieu, qui a évoqué son plaisir d’être dans l’enceinte de ce stade Maurice- Rigaud, où il a connu avec ses coéquipiers et amis, les heures de gloire du Rugby à XIII albigeois. Puis, il a fait le lien avec le présent et la préparation d’un avenir meilleur très espéré. Ils ont adopté à l’unanimité tous les rapports. Le sportif, satisfaisant même s’il est mitigé au niveau des seniors et des juniors, les résultats sont encourageants chez les cadets. Le bilan financier, bien que faisant apparaître un léger déficit dégage une progression du partenariat privé et n’est pas tout à fait finalisé puisqu’il sera clôturé lors de l’assemblée générale extraordinaire financière de septembre. Le bureau directeur démissionnaire a été renommé avec un seul nouveau membre : Michel Delpoux. Le président, Christophe Nadalin, ayant été réélu.

Ensuite, des trophées ont été remis pour récompenser, le joueur de l’année : Nicolas Pomié (international cadet), l’entraîneur de l’année : Francis Gauci (équipe des cadets) et le dirigeant de l’année : Jean-Pierre Colombera (commission festivités). Patrice Chanarz

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Retour en élite 2... avec une sacrée touche de féminité

 

Créé le 25/06/2013 à 06h32 --20minutes.fr

 

retour-elite-2-sacree-touche-feminite-13

Retour en élite 2... avec une sacrée touche de féminité Fédération française rugby à XIII

Rugby à XIII Les Diables rouges sont promus d'une division

Le président de la fédération souhaite ramener le rugby à XIII dans les grandes villes. Mais lorsqu'il l'a appelé pour lui proposer d'intégrer l'Elite 2, la réponse de Gérard Sastre a fusé : « J'ai dit non, explique le vice-président de Montpellier, ex-pensionnaire de l'élite, victime d'une liquidation judiciaire un an plus tôt. On n'était pas prêt.  »

Une femme entraîneur

Gérard Sastre ne voulait pas mettre en péril l'équilibre d'un club qui a réalisé des miracles en DN1 (l'équivalent de la 3e division), atteignant les demi-finales des play-offs. Sans le sou, mais avec une poignée de joueurs et quelques dirigeants qui ont refusé de le voir disparaître.

L'aide au recrutement pour étoffer ce groupe soudé mais court quantitativement et l'organisation du magic week-end à Sabathé, les 22 et 23 septembre, où tous les clubs d'Elite 2 se retrouveront sur un week-end, l'ont finalement convaincu. « On veut faire vivre ce quartier, intégrer les associations, développer la formation et mettre à disposition de nos partenaires privés le barnum de 1 800m2. »

Sur le terrain, une femme va porter ce projet, une première dans l'histoire du XIII. Issue d'une famille de treizistes, Audrey Zitter entraînera l'équipe. « C'est un beau challenge, savoure la conseillère technique régionale. J'ai senti que les dirigeants ne me faisaient pas venir pour un coup de pub, mais parce qu'ils pensaient que je pouvaient leur apporter sportivement. » Avec deux objectifs : conserver le plaisir et apporter de la rigueur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Saint-Gaudens. Rugby à XIII: les Ours sont à l'entraînement

Publié le 24/08/2013 à 03:49

201308241816-full.jpg

Première prise de contact des joueurs sur le terrain avec leur nouvel entraîneur Simon Dorrell. / DDM, H.Ch.

zoom.png

Mardi soir, au stade du Saudet, à l’occasion de leur premier galop d’entraînement, les seniors et juniors du Racing-Club Saint-Gaudens XIII ont fait connaissance avec leur nouvel entraîneur, Simon Dorrell, qui sera aidé tout au long de la saison par Lionel Garrigues . Une trentaine de joueurs étaient présents à ce rendez-vous sous le regard de Richard Stéfani et Olivier Girard entraîneurs des juniors.

Quelques visages connus, et de retour au club, participaient à cette première prise de contact comme Anthony Agasse, Benjamin Maclou, Christophe Deu et Fourcade Abasse. Il y avait également un certain nombre de nouveaux venus comme le pilier Grégory De Souza qui arrive de Villefranche-de-Rouergue, Anthony Roux des Broncos de Toulouse et Rémy Bueno de Limoux. D’autres joueurs sont encore attendus.

Le championnat reprendra ses roits le week-end des 28 et 29 septembre du côté de Montpellier dans le cadre du week-end magique et les Ours affronteront les Vauclusiens de Cavaillon avant de recevoir les Lot-et-Garonnais de Tonneins (5-6 octobre) à Jules Ribet.

Matches de la solidarité

Afin de peaufiner leur préparation, les Saint-Gaudinois effectueront deux rencontres amicales. Mais, cette année, elle auront un cachet humanitaire puisque les recettes des droits d’entrée (5€) seront intrégralement reversées aux sinistrés des inondations du 18 juin dernier. Ces deux rencontres se dérouleront au stade Jules Ribet comme suit: contre Réalmont le samedi 7 septembre à 17 heures et contre Albi le samedi 14 également à 17 heures.

De notre correspondant Henry Chistophe ladepeche.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.