Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Philippe Barrau

ELITE 2

356 posts in this topic

Rugby : Le XIII et le XV toujours plus proches... à l'image de David Ellis

Publié le 04-09-2013 à 13h00 - Mis à jour le 04-09-2013 à 13h00 // Par Clément Suman

david-ellis-manager-du-lvr-xiii-2013-09-

David Ellis se bat pour promouvoir le XIII et le XV à Lyon.

Cousins mais différents sur bien des aspects, le rugby à XIII et le rugby à XV n'ont jamais paru aussi proches. Ces dernières années, nombreux sont les treizistes ayant franchi la passerelle entre les deux disciplines. Sonny Bill Williams (qui devrait bientôt retourner chez les Chiefs) et Israel Folau, pour ne citer qu'eux, sont devenus des stars du XV en quelques mois. Dernièrement, c'est la star des Wests Tigers Benji Marshall qui s'est officiellement engagé avec les Auckland Blues.

Et en France ? Les Dragons Catalans, basés à Perpignan, disputent chaque année la Super League, l'équivalent européen de la NRL. Problème, le XIII peine à dépasser les frontières du Languedoc-Roussillon. L'échec retentissant du PSG XIII dans les années 90 est là pour le rappeler. Pourtant, certaines grandes villes françaises se mettent à rêver et nourrissent des ambitions. C'est le cas de Lyon et de son club, le LVR XIII.

Ancien treiziste, international à XIII, entraîneur champion de France de Villeneuve-sur-Lot en 1996, David Ellis est surtout connu du grand public pour avoir été le spécialiste de la défense des Bleus de 2000 à 2011. En charge de celle du LOU Rugby depuis l'an dernier, Ellis devrait désormais intervenir auprès du LVR, qui stagne dans les bas-fonds de l’Élite 2 depuis plusieurs saisons. A terme, le but est de créer un grand pôle ovale régional. Cette saison, les treizistes pourraient même jouer quelques matchs au Matmut Stadium et qui sait, hériter du stade quand les quinzistes s'installeront du côté de Gerland. Pour Le Progrès, Ellis est revenu sur cette nouvelle aventure : « Il existe un fort potentiel rugby, que ce soit à XIII ou à XV qui n'a pas encore été vraiment exploité. Je suis persuadé qu'on peut s'appuyer sur quelque chose de grand, en s'appuyant sur la formation. […] Je rêve de faire monter les deux clubs. »

Alors, deux grands clubs à Lyon, vous y croyez ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Villefranche-de-Rouergue. Villefranche XIII Aveyron sur tous les fronts

 

Publié le 11/09/2013 à 03:53, Mis à jour le 11/09/2013 à 09:09 rugby à XIII201309112370-full.jpg

Une saison bien lancée côté Villefranche XIII Aveyron./Photo DDM

zoom.png

à peine septembre est commencé que côté Villefranche XIII Aveyron la rentrée est effective pour tous, des licenciés aux bénévoles:

École des jeunes. Depuis maintenant 2 samedis, les jeunes Loups ont retrouvé la pelouse pour mordre à belles dents dans cette nouvelle saison qui s’annonce fort animée. Déjà de nombreux jeunes sont venus s’essayer à la pratique du rugby XIII, dirigeants et éducateurs attendent anciens et nouveaux au stade Henri-Lagarde, ce mercredi 11 et samedi 14 septembre, à 14 heures.

Cadets-juniors.

Eux aussi ont repris les entraînements et se retrouvent tous les mercredis et vendredi, à 19 heures, au stade H.-Lagarde. Tous ceux qui désirent se joindre au groupe sont accueillis dès ce mercredi par les responsables du club aux heures d’entraînement.

Rugby féminin. Pour le rugby féminin, le coup d’envoi de la reprise a sonné cette semaine: toutes les anciennes et nouvelles licenciées ont rendez-vous ce mercredi 11 septembre, à 18 heures, au stade H.-Lagarde (stade derrière le camping). Pour tous renseignements supplémentaires, joindre Philippe Carnus (05 65 11 03 07 et 06 35 25 24 13). Ensuite, les entraînements se succéderont les mardi et jeudi, au stade H.-Lagarde, mêmes horaires.

Seniors élite 2. Côté équipe fanion, la préparation se poursuit avec 3 entraînements par semaine: lundi, mercredi, vendredi. Cette semaine, les joueurs villefranchois effectueront un déplacement à Tonneins pour un match amical. Ce sera l’occasion pour chacun de renouer avec la compétition même si l’objectif 1er sera de faire tourner l’effectif afin d’acquérir du temps de jeu.

A. D. ladepeche.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites
Villefranche-de-Rouergue. Des Villefranchois trop tendres

 

Publié le 08/10/2013 à 03:49, Mis à jour le 08/10/2013 à 08:13 rugby à XIII201310081247-full.jpg

à Réalmont, les Villefranchois étaient trop inexpérimentés./Photo DDM

zoom.png

Aller défier Réalmont sur son terrain reste une dure épreuve pour toute équipe. Ce dimanche, les Villefranchois en ont fait l’amère expérience. Battus sur le score de 46 à 12, les Loups se sont inclinés face à un adversaire euphorique.

Un match bien mal engagé

Les Loups savaient qu’ils allaient être confrontés à la furia locale durant le premier quart d’heure de jeu ; la consigne était de faire face, de ne pas céder. Hélas! les Rouergats ont cédé très rapidement et les Tarnais ont ainsi mis la main sur le match.

Une équipe décimée

Pour se déplacer à Réalmont, les Villefranchois ont dû faire face à une cascade d’absences : pas moins de 8 joueurs étaient absents. Deux pour raisons professionnelles, 6 pour blessures. Difficile dans un tel cas d’aborder sereinement la rencontre.

Trop de cadres absents

Avec les absences notamment d’Olari, Lautrette, Roux, l’équipe villefranchoise manquait d’expérience et de cohésion face à un groupe réalmontais qui évolue ensemble depuis plusieurs saisons et de plus renforcé par deux Papous et un Anglais.

Premier essai de Zhivatov

Vitaly Zhivatov a ouvert son compteur d’essai face à Réalmont, un premier essai qui n’a pas permis à ses coéquipiers de revenir dans le match. Malheureusement, Vitaly s’est blessé lors de la rencontre, on craignait une fracture du nez.

L’inexpérience des Rouergats

Avec une formation fortement remaniée, l’inexpérience et le manque d’automatismes ont été les facteurs déterminants de cet échec : trop de joueurs n’évoluant à leur poste de prédilection et manquant de repères.

Les résultats du week-end

Albi s’affirme comme la grosse cylindrée en battant le TJJ (40 à 18). Les Albigeois ont obtenu leur deuxième victoire en deux matchs en marquant 40 points à leurs adversaires. Saint-Gaudens s’impose face à Tonneins (28 à 12).

Prochain match

Réception à Henri-Lagarde de Saint-Gaudens, dimanche 13 octobre.

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites
Saint-Gaudens. Les Ours séduisent le public

 

Publié le 08/10/2013 à 09:01 RUGBY à XIII. Elite 2. Vainqueurs 28-12201310081790-full.jpg

Les Ours ont effectué une bonne entrée en matière sur leur pelouse du stade Jules Ribet../Photo DDM, H.Ch.

zoom.png

SAINT-GAUDENS XIII 28 TONNEINS XIII 12

M-T: 12-8. Arbitre: M.Molinier (Ligue Midi-Pyrénées)

Vainqueurs: 5E Maclou (2e), Deu (20e), Agasse (60e, 76e), Viscay (71e); 3T Agasse (2e, 71e), Courtade (20e) et 1P Agasse (68e).

Vaincus: 2E Garin (9e), Coutenceau (80e); 1T Hermet (9e) et 1P Hermet (23e).

Evolution du score: 6-0, 6-6, 12-6, 12-8/ 16-8, 18-8, 24-8, 28-8, 28-12.

Après la défaite à Montpellier contre Cavaillon, le coach Simon Dorrell n’avait pas hésité, pour ce match d’ouverture du championnat de France d’élite 2, de laisser quelques joueurs sur la touche pour aligner les plus méritants depuis le commencement de la saison. Ainsi, par rapport à la saison dernière, il n’y avait que trois joueurs alignés sur la feuille de match (Viscay, Diaz, Coyle), tout le reste étant des recrues où des jeunes juniors. Et ma foi, l’Australien a du nez car la suite des évènements va lui être favorable. Les deux équipes se présentaient avec une défaite dans le «Magic week-end) et les Lot-et-Garonnais alignaient leurs anciens internationaux villeneuvois pour venir faire vasciller les locaux d’entrée de jeu. Mais, les affaires ne vont pas se passer comme ils l’espéraient. Les jeunes Commingeois ne vont faire aucun complexe car, derrière leurs deux performateurs, Josh Coyle et Grégory De Souza, les autres vont donner un tempo d’enfer malgré un gros orage et une pluie en continue. Si les deux équipes se sont rendues coup pour coup, avec pas mal de fautes, c’est dans le dernier quart d’heure du second acte que les Van Snick, Canal, Hermet, Sabathié, Jatz, Marot, pour ne citer qu’eux, vont se sentir tout petit devant l’enthousiasme, le courage et l’envie de cette jeune formation commingeoise qui mérite amplement sa victoire. Le public ne s’est pas trompé de par ses ovations aux joueurs à leur sortie.

Henry Christophe DDM

Share this post


Link to post
Share on other sites
Villefranche-de-Rouergue. Rugby XIII: les Loups vaincus

 

Publié le 15/10/2013 à 03:52201310151987-full.jpg

Villefranche-de-Rouergue. Rugby XIII: les Loups vaincus

zoom.png

Pour les Loups, la réception de Saint-Gaudens était l’occasion de retrouver Henri-Lagarde, un retour à la maison qui malheureusement s’est conclu par une défaite (40 à 16).

Une équipe encore remaniée. En raison de nouveaux forfaits de dernière minute, Villefranche XIII Aveyron a présenté une équipe fort remaniée. Obligés de se passer des services de Roux (côte), Olari (cheville), Romans (retour prévu en fin de mois), Cazes, Portal (genou), Christopher Lafon (claquage), Puech (adducteur), les Loups ont dû subir la loi de Saint-Gaudens.

Saint-Gaudens, réussite maxi. En première mi-temps, les visiteurs ont réussi à concrétiser quatre actions sur les cinq menées dans le camp villefranchois. Avec dans leurs rangs des joueurs comme Coyle, Trescasa, Agasse, auteur d’un splendide essai, ou Kebdani, il est certain que cette équipe affiche une confiance certaine.

Encore la défense à travailler. à l’analyse du match, il était évident que ce sont les erreurs villefranchoises qui ont permis aux Commingeois d’asseoir leur avance points. Il faut encore travailler pour atteindre d’une façon plus homogène le niveau de jeu d’Élite 2.

La malchance perdure. Blessé à l’épaule, Russery a dû sortir définitivement du terrain. Son coéquipier Bosc en a fait de même en deuxième période, touché également à l’épaule!

Vaincus mais pas abattus. Face à une telle armada, les locaux ont joué sans complexe. D’ailleurs, en deuxième période, ils ont fait plus que résister en faisant jeu égal avec leurs adversaires. Avec un banc réduit à néant, les Villefranchois ont tenu le coup et ont même malmené leurs hôtes du jour.

Chat noir ou pas. Avec un tel début de saison, certains pourraient penser à toutes ces légendes qui circulent depuis les égyptiens au sujet du chat noir: souvent considéré comme animal maléfique et compagnon de sorcières ou même représentant le diable, le chat noir n’entraînait derrière lui que malheur.

Alors les Loups seraient-ils victimes d’un tel maléfice?

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites

ELITE 2
Baho - Lyon-Villeurbanne 44-8
Saint-Gaudens - Albi 20-14
Réalmont - Tonneins 14-40
Montpellier - Lescure 10-22
Toulouse Broncos - Villefranche de Rouergue 42-20

Share this post


Link to post
Share on other sites
Montpellier XIII vs RC Lescure-Arthès XIII :« Comme frère et sœur »

Ce dimanche à 15h, Montpellier XIII reçoit au Stade Sabathé, le RC Lescure-Arthès XIII pour le compte de la 3ème journée du Championnat de France – Poule Elite 2 Est.

Ces deux clubs de bas de classement (4 points), ont pourtant bien débuté leur Championnat en s’imposant tous deux lors du Magique Week-end (Montpellier XIII 18 / Réalmont XIII 10 et Tonneins 16 / RC Lescure-Arthès XIII 23).

En cas de défaite, l’une des deux formations se retrouverait déjà écartée du haut de tableau, de quoi donner encore plus d’enjeu à cette rencontre. D’autant plus que cette confrontation aura un goût particulier pour les deux entraîneurs, Audrey ZITTER (Montpellier XIII) et Olivier JANZAC (RC Lescure-Arthès XIII), frère et sœur !

Pour l’occasion Audrey et Olivier reviennent sur leur entame de Championnat et nous parlent de la confrontation du week-end…

Comment se déroule ce début de saison ?

Audrey ZITTER : Depuis la reprise (19 août), le groupe avance bien, les joueurs sont très coopératifs. Nous avons remporté notre premier match lors du Magique week-end et cette victoire nous a fait beaucoup de bien.  Ensuite nous avons essuyé deux défaites dont une face à Lyon-Villeurbanne de peu. Ces rencontres montrent que le groupe est en pleine construction et ce n’est que du positif.

Olivier JANZAC : Nous retrouvons l’Elite 2 avec une équipe qui a beaucoup changée. Nous partons sur une nouvelle dynamique avec de nombreux jeunes joueurs. Comme Montpellier nous avons remporté notre premier match, puis une défaite à Cavaillon et un point de bonus pris contre Baho. Ce match face à Montpellier est donc très important pour nous pour la suite de la compétition.

 

Dans quel état d’esprit êtes-vous avant de disputer cette rencontre ?

Audrey ZITTER : Au niveau sportif j’attends beaucoup de ce match, c’est notre 4ème rencontre officielle à domicile et pour l’instant nous n’avons remporté qu’un match. Maintenant, c’est vraiment le contenu de la partie qui m’intéresse avant le résultat.

D’un point de vue plus personnel, c’est particulier pour moi de rencontrer l’équipe de mon frère, ça rajoute une petite touche de stress supplémentaire. Maintenant l’ambiance entre nous est très bonne même si pendant le match nous serons adversaires et à 100% avec notre équipe. Je suis fière de retrouver mon frère à ce niveau là.

Olivier JANZAC : Nous irons chercher la victoire, c’est un promu, nous descendons d’Elite 1 et nous voulons surtout retrouver le haut du tableau.

Après je joue contre l’équipe de ma sœur, j’en suis très content. Nous faisons partie de cette génération qui collabore beaucoup et il n’y a pas de concurrence directe entre nous.

 

Justement, que t’as dis ton frère / sœur au téléphone cette semaine ?

Audrey ZITTER : Nous prenons vraiment du recul sur cette rencontre. Maintenant nous souhaitons tous les deux assister à une belle rencontre et la loi du sport fera son effet.

Olivier JANZAC : On s’est dit un peu la même chose, nous avons besoin de points. Au niveau familial un match nul pourrait satisfaire tout le monde, mais non…

 

Un pronostic ?

Audrey ZITTER : Pas de pronostic, je ne veux pas la pression de la victoire ou de la défaite. Ce qui compte pour moi c’est le contenu de la rencontre. Mais je m’attends à un match serré.

Olivier JANZAC : Je vois un 50/50. L’issue de la rencontre va se décider dans les 10 dernières minutes et j’espère que Lescure remportera ce match.   ffr13.com

Share this post


Link to post
Share on other sites
Villefranche-de-Rouergue. Rugby à XIII : les Loups en Lot-et-Garonne

 

Publié le 26/10/2013 à 03:54 tour des sports201310262139-full.jpg

Villefranche-de-Rouergue. Rugby à XIII : les Loups en Lot-et-Garonne

zoom.png

Dimanche encore, ce sera un déplacement pour Villefranhce XIII Aveyron qui se rendra à Tonneins. Pour les Loups, cette rencontre sera le quatrième déplacement pour cinq rencontres disputées. Un déplacement qui verra deux équipes dans la même situation avec une obligation de vaincre. Vaincus tour à tour sur les terrains de Saint-Gaudens et de Réalmont, les Lot-et-Garonnais se sont inclinés sur leur pelouse face à Albi, leader de la poule. Face à Saint-Gaudens, les Tonneinquais ont concédé une courte défaite alors que les Villefranchois ont lourdement chuté. Face à Lescure, lors du Magic week-end, l’écart était également restreint. Au vu de ces résultats et même si la victoire n’a pas été au rendez-vous, les locaux restent une équipe à fort potentiel et il serait très hasardeux de les prendre à la légère. Une attitude qui, soyons-en sûrs, ne sera pas celle des Villefranchois. Ils savent que leur tâche sera ardue : l’expérience des Hermet, Jatz, Canal ou autre Sabatié sera un précieux allié pour cette formation. Côté villefranchois, l’infirmerie est toujours aussi remplie même si on espère des retours. Ainsi, Roux, Christopher Lafon, Pégourié, pourraient réintégrer le groupe. Par contre les absences de Romans et Lucas Russery sont certaines. Quant à la participation de Bosc, elle sera sujette à la guérison de son épaule. C’est donc en tout dernier ressort que la formation locale sera connue. Malgré la cascade de blessures depuis le début de saison, les Loups n’ont pas perdu espoir et comptent bien enrayer cette malchance qui les poursuit. Des progrès ont été vus lors de la dernière rencontre à Toulouse, ce dimanche il faudra confirmer et faire mieux encore. Ils savent que l’espoir de la victoire passera par une discipline exemplaire afin de terminer les chaînes tactiques. Jusqu’alors, ils ont souvent remis l’adversaire dans le coup en lui rendant le ballon sur faute. Dimanche, il faudra gommer ces imperfections.

Les juniors doivent confirmer

Après leur victoire à l’arraché (34 à 36) sur le terrain Struxiano à Toulouse face au Toulouse Jules-Julien, les juniors villefranchois se déplacent à Tonneins. Depuis de nombreuses années, ce club est reconnu pour sa formation de jeunes joueurs. Ainsi, l’an dernier, certains de leurs jeunes avaient rallié les rangs du voisin Villeneuve-sur-Lot, une preuve de la qualité de la formation dispensée. Aussi, les jeunes Villefranchois auraient tort de prendre ce match à la légère, l’opposition sera de qualité. Pour les Villefranchois, l’objectif sera de continuer leur progression et de réussir un match plus complet que le week-end précédent. Grâce à une fin de rencontre bien gérée, les Aveyronnais avaient réussi à revenir sur leurs adversaires pour l’emporter au terme d’une belle course-poursuite.

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites
Espace XIII dans le Tarn

 

Publié le 30/10/2013 à 03:53, Mis à jour le 30/10/2013 à 08:12201310302069-full.jpg

Espace XIII dans le Tarn

zoom.png

Résultats du week-end

Élite II :

Albi / Réalmont 30-12.

Carpentras / Lescure 18-24.

1er tour Coupe de France Lord Derby :

Villefranche-St Pierre / Lescure 28-8.

Juniors Élite :

Albi-Lescure / Carcassonne 18-30.

Agenda du 2-3 novembre 2013

Nationale I :

Villefranche-St Pierre / Ramonville.

Lescure / Trentels.

Féminines :

Montpellier / Albi-St Pierre

Lescure / Villefranche-St Juéry

Juniors Nationaux :

Villefranche d’Albi / Tonneins.

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites
Maxence prépare les Lescuriens

 

Publié le 30/10/2013 à 03:52, Mis à jour le 30/10/2013 à 08:13 elite 2. Il est le préparateur physique du RCLA.201310301668-full.jpg

Maxence Rivière, préparateur physique du RCLA XIII.

zoom.png

Avec Olivier Janzac, l’entraineur, les deux font la paire! Maxence et Olivier sont tous deux salariés de la Fédération Française de rugby à XIII, et travaillent en binôme depuis trois ans. Ils ont tous deux arrêté tôt leur carrière de joueur, et même très tôt pour Maxence, qui n’a que 26 ans. Tout d’abord aux Broncos de Toulouse, et à Lescure depuis deux saisons, ceux là s’entendent comme larrons en foire. Ecoutons donc Maxence, qui prend en charge la préparation physique: «Il y a à Lescure du sérieux à l’entrainement, de l’écoute, une vraie soif d’apprendre». Il poursuit: «J’avais laissé des consignes à l’intersaison, envoyé des conseils pour la musculation et la forme physique, depuis juin. A la reprise, le 19 août, j’ai pu constater qu’une majorité les avaient suivies».

«On travaille le gain de puissace»

Et comme toujours en pareil cas, quand l’ambiance est bonne -et elle l’est-, et que l’on est en retard, on met les bouchées doubles pour rattraper, car on ne veut pas être largués par les copains.

Maxence poursuit : «On travaille le gain de puissance, la forme physique, et là, on est bien, quelques joueurs ont un beau potentiel!».

Le programme de musculation, sur mesure, s’effectue à la salle Movida, partenaire du club. Le travail qui y est effectué vise à renforcer la puissance, l’explosivité. Sur le terrain, Maxence le Lézignanais, fait travailler la technique et la récupération. Quant au classement occupé par le club, Maxence cite son copain Olivier Janzac, entraineur: «On voulait prendre 4 points sur les deux derniers déplacements, et on en prend 6 !»(soit deux victoires). La vie est belle chez les Minotaures!

MF. Ladepeche.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites
Villefranche-de-Rouergue. Nicolas Alquier: «L'effectif redevient conséquent»

 

Publié le 16/11/2013 à 03:54 rugby à XIII201311162175-full.jpg

Sébastien Marty, Jérôme Gasc et Nicolas Alquier, coprésidents des Loups./Photo DDM, A. D.

zoom.png

Avant la réception d’Albi XIII, ce dimanche, à Henri-Lagarde, les dirigeants de Villefranche XIII Aveyron s’activent afin que cette journée du 17 novembre soit une réussite totale.

Rencontre avec Nicolas Alquier, coprésident.

Dimanche, vous recevez Albi XIII, une occasion pour organiser une sacrée journée ?

Effectivement, comme depuis plusieurs saisons, le derby face à Albi est l’occasion d’organiser une journée complète autour du rugby XIII. Dimanche, dès le matin, le stade Henri-Lagarde respirera rugby XIII.

Quel est le programme de la journée ?

Dès 10 heures, un tournoi regroupera les anciens avec les Éperviers de Monteils, Puygouzon, Albi XIII et Villefranche-d’Albi. Ensuite, place à la poule farcie, sous le chapiteau. Le lever de rideau verra les juniors villefranchois affronter l’Entente Lescure-Albi. à 15 heures, coup d’envoi du match Élite 2 Villefranche XIII Aveyron-Albi.

Justement, à propos de cette rencontre, Albi sera grand favori ?

Classés premiers, les Albigeois présentent une belle équipe avec un collectif au point. De plus, la formation tarnaise possède des joueurs capables de faire la différence. Leurs résultats le confirment.

Alors les chances locales sont-elles faibles ?

Il est certain qu’actuellement nous manquons de collectif. Depuis trois semaines, la préparation a été très bonne. Tout le monde se sent impliqué. Côté effectif, l’infirmerie s’est un peu vidée. La concurrence joue à nouveau. Pour moi, nous avons les moyens de glaner les points de la victoire, même si cela est très difficile.

Optimiste donc malgré un début difficile en championnat ?

Le début de championnat a été marqué par de nombreuses blessures. Cela a perturbé la mise en place du collectif car l’effectif a été renouvelé en grande partie. Maintenant, l’effectif redevient conséquent. Pour dimanche, il faut que l’on gagne.

à 12 heures, repas poule farcie (réservation: 05 65 45 57 41).

propos recueillis par Alain Dintilhac

Share this post


Link to post
Share on other sites

Publié le 03/12/2013 à 06h00 | Mise à jour : 03/12/2013 à 09h03
Par Jean-Marc Lernould

commentaire(s)

0

 

Tonneins (47) : les treizistes passés au crible sur 288 pages  

C’est la dernière ligne droite pour le livre consacré aux 80 ans du club. Sortie début 2014.

1247218_3432851_460x306.jpg L’une des photos rappelant la belle époque du XIII tonneinquais : les joueurs Barham et Lane (à gauche) et l’ancien président Rouanet, à l’ancien siège du club, au café de la Paix, en 1972. (Reproduction « Sud Ouest »)


trans.gifsudouest.fr

trans.gif
 

Pour le livre intitulé « Les 80 ans de Tonneins XIII », premier club de rugby à XIII de France dont l’anniversaire sera fêté l’an prochain, l’heure est aux dernières relectures. Aux commandes avec Serge Marcon, l’historien Alain Glayroux a déjà organisé six relectures des textes, y collant même Annie Timbaut-Rapin, l’un des piliers de La Mémoire du Fleuve : c’est dire que l’on va incessamment sous peu livrer de la « chair » fraîche et propre à l’imprimeur…

La matière est importante, quoi que pas toujours facile à dénicher, « mais arrivé à 288 pages, je me suis dit qu’à un moment il fallait arrêter », explique Alain Glayroux. On y glissera encore malgré tout le portrait de Théo Guinguet, le soixante-quatorzième international du club sélectionné le 11 novembre dernier à Carcassonne.

 

Banni sous Pétain

Cet ouvrage s’ouvrira d’une part avec un avant-propos de Mike Rylance, auteur du livre « Rugby interdit », puis avec une préface de Robert Fassolette, qui a lui aussi traité ce bannissement du XIII sous le régime de Pétain, avec les conséquences qu’a subies ce sport par la suite. C’est, après tout, ce fait historique, dont lui avait parlé Louis Bonnemy, un ancien du XIII tonneinquais, qui a amené Alain Glayroux à s’intéresser au rugby.

La suite, il a fallu la chercher au fin fond des archives de « La Petite Gironde », avec des surprises à la clef pour le chercheur : « J’ai découvert qu’en 1934, l’archiviste de Tonneins XIII était Joseph Darnis, l’un de mes grands-pères », s’exclame Alain Glayroux. Des archives personnelles sont venues compléter la documentation, comme celles fournies par la veuve de Maurice Brunetaud, que les Anglais surnommaient Rouxpoil, mais qu’ils n’ont jamais pu convaincre de venir jouer outre-Manche. Charles Cadis, international dans les années 40, avait également prêté ses documents personnels en 2010.

200 témoignages

Ce sont enfin des dizaines de témoignages et plus de 200 personnes rencontrées (joueurs, femmes ou mères de joueurs, arbitres, dirigeants…) avec à la clef des anecdotes inédites - « Le rugby est sa maîtresse » dit une femme de joueur, à propos de son mari… - ou des photographies que l’on croyait perdues.

Pour ces 80 ans, l’ouvrage se voudra le plus exhaustif possible, avec une cinquantaine de pages sur les équipes seniors de 1934 à 2014, sur les autres formations du club, sur ses figures emblématiques aussi, comme Valmy Grand, Jean Bernège, Jean Galia. On y trouvera 90 pages de portraits d’internationaux, des photographies des grandes années, comme cet ancien siège du XIII au café de la Paix, et beaucoup de souvenirs. Un beau cadeau pour les fans.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Albi RL XIII

 

Publié le 04/12/2013 à 08:50, Mis à jour le 04/12/2013 à 09:08 le club de la semaine.
201312040282-full.jpg

Les minimes d'Albi XIII./ Photo DDM

zoom.png
201312040282-full.jpg
empty.gif

Albi XIII, riche de son passé, se tourne depuis plusieurs années, vers son futur en s’appuyant sur son point fort : la formation. L’école de rugby à XIII (premiers pas, pupilles, poussins et benjamins), avec plus de 65 enfants, est le vivier du club. On y apprend les subtilités de notre sport et les règles de vie en communauté. Les minimes, pour la grande majorité issue de l’école, véhiculent les mêmes valeurs à l’échelon supérieur. Les résultats sont probants. Les cadets qui sont à l’étape suivante font partie des meilleures équipes au niveau fédéral.

Les juniors qui évoluent en Elite, plus haut niveau de cette catégorie, alimentent le moment venu, l’équipe seniors pour le plus grand plaisir de tous. L’équipe seniors évolue en Elite 2, forte de cet apport et de quelques recrues expérimentées, elle joue les premiers rôles dans le championnat de France. Les Loisirs, avec les anciens du club qui se retrouvent comme au bon vieux temps pour des joutes amicales et perpétuent les valeurs du club, et les féminines enfin, dont l’enthousiasme et la qualité du jeu proposé font plaisir à voir.

Ainsi est l’ARL XIII représente le rugby à XIII en terre albigeoise.

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites
Réalmont a son cadeau de Noël

 

Publié le 23/12/2013 à 09:17 rugby à XIII. Elite 2.201312231578-full.jpg

Les Réalmontais ont envoyé du jeu et ce succès leur permet de conserver la deuxième place de la poule./Photo DDM Emilie Cayre

zoom.png

Réalmont qui recevait les Broncos de Toulouse avait un double objectif : l’emporter et empêcher les visiteurs de reprendre l’autoroute avec le bonus défensif. Mission accomplie pour les joueurs de Yannick Buttignol qui eurent la main mise lors des 20 premières minutes même si le score à la pause était de seulement 12 à 4 pour les Griffons. Les Toulousains croyaient encore au Père Noël et revenaient à quatre points juste après les citrons.

Imposant une puissance physique, ils échouèrent néanmoins face à des locaux qui répondirent avec une maîtrise technique et tactique qui faisait fortement défaut aux visiteurs. Le doute était de courte durée et les hommes de Yannick Buttignol envoyaient du jeu aux ailes et prenaient le large au tableau d’affichage.

Les Toulousains à 10

Les Toulousains vexés, fêtaient Noël avant l’heure avec quelques châtaignes grillées auxquelles les marrons glacés des Réalmontais répondirent pour le plus grand bonheur d’un public friand de confiseries. Les jeunes Réalmontais enchaînaient les actions et faisaient perdre les pédales aux visiteurs qui après les châtaignes sortaient les bûches… aux marrons ! Des fautes qui obligeaient ainsi l’homme en noir à sortir des biscottes moins festives, les Toulousains finissant la rencontre à dix contre treize, laissant le bonus défensif à Claude André ainsi que la seconde place de la poule. Place maintenant à la trêve des confiseurs pour des Réalmontais qui seront sur le pont dès le 5 janvier, à Claude André pour le derby retour face au leader Albigeois.

N.L ladepeche.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites
Villefranche-de-Rouergue. Rugby XIII : les Loups à Henri-Lagarde

 

Publié le 04/01/2014 à 03:53, Mis à jour le 04/01/2014 à 11:46 sports
201401041645-full.jpg

Face à Tonneins, il faudra être à 100 %./Photo DDM

zoom.png
201401041645-full.jpg
empty.gif

Dimanche 5 janvier sonne la reprise en championnat Élite 2 pour les Loups qui accueillent ce jour Tonneins. Classées en queue de peloton, ces deux formations seront à la recherche de points importants : une victoire signifierait pour les deux protagonistes de se replacer au classement général. D’où l’importance de cette rencontre. Pour les Lot-et-Garonnais, affronter les Aveyronnais a été souvent synonyme de victoire, l’an passé, Tonneins l’avait emporté à Henri-Lagarde et également lors du match aller. C’est donc avec une certaine confiance que ceux-ci viendront en terre rouergate sachant qu’ils peuvent s’appuyer sur un groupe alliant expérience et jeunesse. Autour des anciens Villeneuvois comme Van Snick, Fakir, Hermet, Jatz, Sabatié, les jeunes formés au club offrent un rugby de mouvement qui a bien failli payer lors du dernier déplacement à Albi. C’est donc une équipe ambitieuse qui viendra se frotter aux Villefranchois. Ceux-ci sont donc avertis, pour gagner ils devront être à plus de 100 % de la première à la dernière minute. Face au Toulouse-Jules-Julien, les Loups avaient présenté un rugby fort complet, ce qui leur avait permis de vaincre. Ce dimanche, ils devront rééditer la même prestation car même si côté classement une différence existe, côté compétition, les équipes sont tout près les unes des autres. C’est en s’appuyant sur une défense hermétique qu’ils avaient construit leur succès : combien d’attaques toulousaines s’étaient échouées sur le mur villefranchois. Face à la jeunesse et la vitesse des visiteurs, la vigilance sera de mise, toute faute se paiera.

Quant aux avants, ceux-ci avaient répondu du tac au tac au défi haut-garonnais. Face aux expérimentés Tonnenquais, ils devront encore se surpasser. Les Sabatié, Jatz ou Fakir peuvent à tout moment libérer des ballons pour un Hermet roi de la manœuvre. Le défi qui attend les Loups est difficile mais la victoire s’impose.

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites
Saint-Gaudens. Les Ours retrouvent les Broncos

 

 

Publié le 04/01/2014 à 03:52 ladepeche.fr

rugby à XIII
empty.gif

Rugby à XIII/Elite 2. Dimanche, 13h30, au stade Arnauné... Après plusieurs semaines de vacances (quatre exactement)qui ont débouché sur la nouvelle année, les Ours de Saint-Gaudens reprendront le chemin des terrains. Et pour ce faire, ce dimanche, ils effectueront un court déplacement pour se rendre à Toulouse (stade Arnauné des Minimes) où ils effectueront le lever de rideau du match d’élite 1 entre le Toulouse Olympique et Villeneuve-sur-Lot, face aux Broncos de Toulouse Jules Julien. A l’aller, les jeunes commingeois s’étaient inclinés 32 à 14 sur la pelouse du stade Jules Ribet. Il y a donc de la revanche dans l’air dans ce derby de la Garonne où les deux équipes n’ont qu’un petit point au classement qui les sépare (Broncos avec 1 match en moins).

Face à une formation réserviste toulousaine, conduite par le bouillant capitaine Karin Djémaï, qui porta d’ailleurs le maillot des Ours, et où évoluent pas mal d’anciens du club, les Saint-Gaudinois, qui récupérent pour l’occasion des garçons comme Oulias, De Souza, Agasse, auront sûrement à cœur de contrarier la machine toulousaine pour prendre une revanche sur l’aller. En cette période de reprise, tout reste envisageable...Le club profite d’ailleurs de l’occasion pour adresser ses vœux pour 2014 à tous les joueurs, dirigeants, éducateurs, supporters, sponsors institutionnels et privés et les médias.

Le groupe: Diaz, Meynaud, Agasse, Courtade, Sanchez, Roux, Montsarrat, Dumas, Bel, Bueno, Muyodi, Coyle, Maclou(cap.), Sentenac. Oulias, De Souza, L.Trescasa, Lorjou, Delaurier, Château.

De notre correspondant Henry Christophe

Share this post


Link to post
Share on other sites
Réalmont lorgne sur l'Elite 1

 

Publié le 04/01/2014 à 11:39 rugby à XIII. Elite 2. Derby tarnais entre Réalmont et Albi sur les bords du Dadou dimanche à 15 heures.201401041654-full.jpg

Les Réalmontais n'ont plus perdu un match depuis leur revers au match aller à Albi./Photo DDM Archives M.P.V.

zoom.png

Les Foies gras, dindes aux marrons, pintades farcies et autres bûches de Noël à peine dégustées, le pousse café avalé cul sec, les Griffons Réalmontais vont festoyer à nouveau ce dimanche à 15 heures à Claude André. Le championnat reprend ses droits avec le derby du Tarn contre le voisin albigeois, solide leader de poule talonnée par le petit Poucet… réalmontais !

Lors du match aller les protégés de Yannick Buttignol s’étaient inclinés 30 à 12, ils n’ont depuis plus été battus, alignant même cinq victoires de rang ! À trois rencontres de la fin de cette première phase, les Griffons peuvent se donner l’ambition d’obtenir un ticket pour participer de fin janvier à mars au championnat avec les équipes d’Élite 1 ! Pour ce faire, une victoire à domicile face à Albi et le dit ticket serait pratiquement composté avant le déplacement en Comminges et celui en pays Rouergat chez la lanterne rouge de la poule qui n’a gagné aucune rencontre.

Finir dans les deux premiers de la poule

Une qualification (en Elite 1) qui n’était pas l’objectif, mais pour laquelle Yannick Buttignol ne bouderait pas son plaisir : «C’est avec travail et fierté que le groupe aborde ses trois dernières oppositions, afin de tenter l’incroyable, finir dans les deux premiers de la poule, même si, à la base ce n’était pas l’objectif, force est de constater, que les joueurs fournissent un travail impressionnant et j’espère qu’ils iront chercher cette qualification.»

Un effectif au complet

Un effectif au complet pour ce premier rendez-vous de 2014, et qui avec les échéances de la Coupe, du championnat et cette possible phase en Elite 1 amènera chacun à rester concerné. Un derby et une rencontre loin d’être une finale de championnat, mais qui devrait si la météo s’y prête attirer les grandes foules dans cette ambiance de fêtes le long de la main courante à la Mélouze.

Le club organise un repas d’avant match avec ses partenaires, soit environ deux cents personnes qui prolongeront les fêtes de fin d’année sous un chapiteau avant de pouvoir assister au derby tarnais dans une ambiance de «Boxing day» so british.

Nicolas Laurier ladepeche.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Albi remporte le derby face à Réalmont

 

 

Publié le 06/01/2014 à 09:16 ladepeche.fr

 

201401060148-full.jpg

Lazare Araye a marqué le premier essai d'Albi Rugby League./ Photo DDM, Jean-Marie Lamboley

zoom.png
201401060148-full.jpg
empty.gif

Réalmont recevait Albi pour le compte de la phase retour avec un double objectif: battre le leader et conserver une invincibilité à domicile vieille de deux ans. Les joueurs s’étaient bien préparés durant la semaine, et l’entraîneur Yannick Buttignol pouvait compter sur tout son effectif à l’exception de Jankowiak, souffrant. L’équipe dirigeante s’était mise au vert dès le samedi soir à 18 heures, décrétant l’état d’urgence pour le maintien au sol du chapiteau qui menaçait de s’envoler sous la force de la tempête qui s’abattait sur la bourgade.

Le dimanche midi, le soleil pointait son nez et les invités se pressaient pour déguster un diététique aligot-saucisse qui vit Jacques Aussenac se claquer en levant le coude, et où les valeurs des antioxydants polyphénoliques du rouge animaient bien plus le débat que la campagne électorale.

Un scénario à rebondissements

La rencontre débutait par une petite domination albigeoise et voyait les visiteurs mener de 10 points à quelques minutes de l’heure de pointe aux tireuses à bières. Les Griffons ne baissaient pas les bras et concrétisaient un temps fort juste avant la pause par Bibal. En seconde période les locaux prenaient la rencontre à leur compte et au jeu des sept familles, les rouges et bleus de Gaillac et Gatumel revenaient au score sur un essai du premier cité face à des oranges et noirs de...Gaillac et Gatumel. Astouls marquait une pénalité puis tirait la fève avec un drop qui donnait l’avantage 11-10 en faveur des locaux. Les Albigeois voulaient être Rois et marquaient l’essai de la victoire en fin de partie qui laissait le manager Sébastien Caujolle sur sa faim: «Ce fut une belle rencontre, nous aurions pu l’emporter sur quelques temps forts, pensons d’ores et déjà à dimanche prochain avec la venue des Catalans de Palau, pensionnaire d’Elite 1 en huitième de finale de la coupe de France».

réalmont 11-albi 16

Terrain gras, environ 1000 spectateurs, temps ensoleillé et frais.

Mi-temps : 4-10

Arbitre : M. Grandjean

Pour Albi : 3 essais Araye (8e, 69e), Boutonnier (19e) ; 2 transformations Laffage (69e), Marion (8e).

Pour Réalmont : 2 essais Bibal (39e), Gaillac Emilien (44e) ; 1 pénalité (42e) et 1 drop (60e), d’Astouls.

Réalmont :Astouls, Malric, Gaillac.E, Fedou, Bibal, Barrau, Carensac, Gatumel, Assié, Rawa, Dupuy, Molinié, Fabre (cap), Shester, Soulet, Miranda, Samuel

ALBI : 1 Boutonnier, 2 Sabathé, 3 Anselme, 4 Gatumel Cyril, 5 Deburghgraeve (cap), 6 (o) Laffage, 7 (m) Marion, 13 Terral, 11 Araye, 12 Marty, 8 Galibert, 9 Marcinczak, 10 Lamelangi, sont entrés en jeu : Gaillac Ludovic, Paulin, Civade, Buttignol.

Nicolas Laurier

Share this post


Link to post
Share on other sites
Villefranche-de-Rouergue. Les Loups étouffent Tonneins

 

Publié le 07/01/2014 à 03:52 , Mis à jour le 07/01/2014 à 10:53 sports
201401071652-full.jpg

Les Loups ont étouffé Tonneins./Photo DDM

zoom.png
201401071652-full.jpg
empty.gif

Ce dimanche, Villefranche XIII Aveyron recevait Tonneins et s’est imposé sur le score de 32 à 16 au terme d’une rencontre passionnante.

Une première mi-temps favorable aux défenses

Durant toute la première mi-temps, les défenses ont pris le dessus sur les attaques. À ce jeu, les Loups se sont payés la part du lion. Durant les quasi quinze premières minutes, les visiteurs ont monopolisé la possession du ballon. Ils ont essayé de forcer la vigilance locale mais en vain. Profitant de renvois sous les poteaux, les Lot et Garonnais ont bénéficié d’une succession de chaînes tactiques qu’ils n’ont pas su convertir en points. Ils auront attendu la trente-deuxième minute pour réussir enfin à marquer.

Les Loups conquérants en deuxième période

Dès l’entame de la deuxième période, les Villefranchois ont pris le match en main. Jusqu’à la soixante-dixième minute, ils vont porter le danger en terre tonnenquaise. À la différence de leurs adversaires, leurs attaques feront mouche : Teulade, Dintilhac et Moody (par trois fois) iront à l’essai.

Tonneins, une équipe qui ne lâche pas

Même menés par 26 à 6, les Tonnenquais ne se sont pas avoués vaincus. Profitant d’un relâchement local, ils ont su pratiquer un jeu au large qui leur a permis d’engranger deux essais, insuffisant certes mais qui ont fait douter certains spectateurs.

À la poursuite de la quatrième place

Par cette victoire, les Villefranchois se sont relancés dans la course à la quatrième place. Et même si cela semble un pari difficile à tenir, il en vaut la chandelle : Deux victoires en deux matchs restants !

Les résultats du week-end

Dans le derby tarnais, Albi s’est imposé sur le terrain de Réalmont par 11 à 16. Dans le derby haut-garonnais, Toulouse jules Julien s’est imposé par 30 à 4 face à Saint-Gaudens.

Prochain match

La prochaine rentre aura lieu le dimanche 19 janvier chez le leader Albi.

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Résultats du week-end et agenda

 

Publié le 08/01/2014 à 03:52 , Mis à jour le 08/01/2014 à 08:28 Espace XIII201401081798-full.jpg

Réalmont recevra en coupe de France les Catalans de Palau./ Photo DDM JML

zoom.png

Elite 2 : Réalmont-Albi 11-16. Lescure-Carpentras 34-30. Nationale 1 : Trentels-Villefranche-d’Albi 62-20. Juniors Elite : Carcassonne-Albi-Lescure 62-10. Juniors Nationaux : Trentels-Villefranche d’Albi 18-8. Féminines : Lyon-Albi-St-Pierre 18-14. Montpellier-Lescure 12-30. Coupe de France cadets : Lescure-XIII Catalan 70-2. Albi-St-Estève 14-36. Coupe de France minimes : Lescure-XIII Catalan 52-0. Albi-St-Estève 10-40.

Agenda des 11 et 12 janvier

Huitième de finale de Coupe de France Lord Derby : Réalmont-Palau. Lyon-Albi.

Nationale 1 : Ramonville-Lescure.

Fédérales : Villeneuve-de-Rivière-Aussillon-Mazamet. Castres-Ayguesvives.

Juniors Elite : Albi-Lescure-Limoux.

Féminines : Albi-St Pierre-Lescure.

Cadets : Réalmont-Lescure. Albi-St-Gaudens.

Minimes : Lescure- Albi.

Écoles : Plateau à Réalmont pour les benjamins, poussins, pupilles et premiers pas des clubs d’Albi, Aussillon-Mazamet, Réalmont, Villefranche-d’Albi, Villefranche-de-Rouergue, St-Pierre-de-Trivisy, Marssac, Villefranche-d’Albigeois, Puygouzon, Lescure-Arthès et Valdériès.

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Venue des Pays Bas, Katie prend en mains les Lescuriens

 

Publié le 08/01/2014 à 03:53 , Mis à jour le 08/01/2014 à 08:29 Elite 2. Elle termine des études de kiné et sports.201401081979-full.jpg

Katie Steenman auprès des dirigeants Lescuriens.

zoom.png

Elle fait partie de ces jeunes d’aujourd’hui pour qui le monde est un village....La très gracieuse Katie Steenman, âgée de 26 ans, termine ses études de kiné du sport. Et elle n’a pu résister à l’attrait de son french lover. Elle travaillait à l’université d’Amsterdam auprès de l’équipe nationale junior d’aviron. Au fil des déplacements et des compétitions, elle a rencontré Julien Bahain, qui a disputé le double à Londres et qui a également été médaillé de bronze à Pékin en quatre de couple. Ce dernier s’entraine au CREPS de Toulouse, où Olivier Janzac, l’entraineur du RCLA, l’a rencontrée, en mal d’activité, elle qui doit passer son examen professionnel final. Et il l’a embarquée auprès des trois Mousquetaires que sont déjà Gwenaëlle,Isabelle et Jaïlis. A la faveur de longs déplacements dans les pays anglophones où l’aviron est une seconde culture, elle a notamment effectué deux longs stages de quatre mois en Nouvelle Zélande. Elle a travaillé avec une équipe de quinzistes, aussi bien en 2009 qu’en 2011, et elle a aimé.... Pour ce qui est de sa plongée dans le monde treiziste, elle a juste visionné quelques matches sur Youtube, et elle a adoré «J’aime bien, c’est plus rapide» (que le XV). La voilà donc à pied d’œuvre pour une nouvelle expérience professionnelle où elle sera accueillie les bras ouverts. Tout ceci dans le bel esprit d’ouverture et de camaraderie du club Lescurien.

MF. ladepeche.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les Broncos euphoriques

 

Publié le 23/01/2014 à 03:50 , Mis à jour le 23/01/2014 à 08:40201401231688-full.jpg

Les Broncos sont bien relancés./ Photo DDM, Nicolas Gaillard

zoom.png

Élite 2. Le point.

Les Broncos toulousains se sont largement imposés à Tonneins. Saint-Gaudens s’est incliné de justesse face à Réalmont.

Les deux représentants du département ont donc connu des fortunes diverses le week-end dernier.

À domicile, Saint-Gaudens s’est incliné d’une courte tête face à Réalmont (19-16). Et pourtant, à l’aller, les Commingeois avaient dominé leurs rivaux tarnais (16-6). Actuellement quatrièmes, les Saint-Gaudinois vont tenter dimanche de conserver cette place. Ils se rendent à Tonneins, l’actuelle lanterne rouge. Justement dimanche dernier, les Broncos ont été opposés aux Lot-et-Garonnais. Les hommes du président Delpech ont copieusement dominé les débats (46-25).

Une victoire qui a séduit également le manager Gilbert Aillères : «L’équipe a rempli le contrat, elle a inscrit plus de quarante points. Elle est restée concentrée pendant quatre-vingts minutes. Sur ce match, nous avons bien préparé la réception d’Albi. Samedi soir, nous espérons décrocher la victoire pour obtenir la deuxième place. Une deuxième place qui est liée aussi à la performance de Villefranche-de-Rouergue face à Réalmont.»

Au programme (14e journée) : samedi, à 19 h 30 (stade Struxiano), Broncos Toulouse-Albi ; dimanche, à 15 heures, Tonneins-Saint-Gaudens.

D.N ladepeche.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites
Saint-Gaudens. Une 4e place en jeu pour les Ours

 

 

Publié le 24/01/2014 à 09:01

 

rugby à xiii. Elite 2. Dimanche à 15heures à Tonneins201401242424-full.jpg

Les Ours ont besoin d'une victoire./Photo DDM Jal

zoom.png

On jouera la dernière journée de cette première phase de brassage en Elite 2 et dans la poule Ouest, les Ours de Saint-Gaudens se rendront dans le Lot-et-Garonne pour aller défier les Cerfs de Tonneins qui occupent une très surprenante dernière place de la poule. A l’aller, sur leur pelouse du stade Jules Ribet, les jeunes saint-gaudinois avaient signé leur premier succès de la saison en s’imposant 28 à 12.

L’adversaire. Une seule victoire dans cette phase à ce jour, c’est la grosse déception de cette équipe Lot-et-Garonne qui compte pourtant dans ses rangs des joueurs huppés ayant évolué et gagné des titres avec le grand Villeneuve de l’épopée glorieuse. Tonneins, qui n’a toutefois plus rien à espérer dans cette phase, voudra cependant mettre un point d’honneur de vaincre sur sa pelouse du stade Jean Bernège.

L’enjeu

Talonnés au classement par Villefranche-de-Rouergue pour la quatrième place, les protégés de Simon Dorrell se doivent d’aller chercher les points de la victoire en terres lot-et-garonnaises pour la conserver.Pour ce faire et malgré les soucis de blessures, il faudra des Ours affamés et motiver pour parvenir au but.

Le groupe

Agasse, Meynaud, Diaz, Courtade, Roux, Montsarrat, Dumas, L.Trescasa, Sentenac, Bueno, Coyle, Maclou(cap.), De Souza. N.Kebdani, J.Stéfani, Lorjou, Lucas.

H.Ch. ladepeche.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites
Villefranche-de-Rouergue. Les Loups échouent mais...

 

Publié le 28/01/2014 à 03:50 , Mis à jour le 28/01/2014 à 08:43 rugby à XIII201401281577-full.jpg

Et maintenant place à la deuxième phase./Photo DDM

zoom.png

Jouée à Cahors, cette rencontre face à Réalmont aura tenu toutes ses promesses, même si les Loups en sortent défaits sur le score sévère de 10 à 24.

Durant toute la première mi-temps, les Villefranchois ont dominé les débats face aux Tarnais de Réalmont. Prenant le jeu à leur compte, ils ont lancé de nombreuses attaques qui malheureusement n’ont pas fait mouche. à 10 à 4, les visiteurs pouvaient s’estimer heureux de ce décompte.

La malchance au rendez-vous: ce dimanche 25 sera vraiment synonyme de malchance. Sur une attaque qui va à l’essai, Stoëcklin se claque et rejoint les vestiaires. Quelques minutes plus tard, Moody reçoit un coup au mollet et idem. Avec seulement deux remplaçants valides, les choses se compliquent d’autant qu’Olari se blesse juste avant la mi-temps et ne reviendra pas . En même temps, Roux a l’arcade ouverte. La seconde mi-temps devra se faire quasi sans banc.

Suite à toutes ces blessures, les co-entraîneurs ont dû procéder à des changements de poste: ainsi, Grégoire, prévu en pilier, a dû jouer centre et Lautrette a suppléé Olari à la mêlée.

En seconde période, les Villefranchois ont été fortement pénalisés sur les tenus. De plus, Talolua a écopé d’un carton jaune à un moment important de la rencontre.

En pratiquant un rugby assez monocorde, percussions des avants avec notamment leurs deux piliers étrangers très actifs et jeu au pied, les visiteurs ont réussi à faire chuter les locaux grâce à un grand réalisme.

Ce dimanche, les Loups ont encore manqué de réalisme. Ils ont animé le jeu mais en vain. Il est vrai qu’en perdant très rapidement trois joueurs, les rotations étaient impossibles.

Pour la deuxième phase du championnat, les Villefranchois vont connaître très rapidement leurs prochains adversaires. Pour cela, il faudra attendre que la journée de rattrapage soit effective.

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites
Rugby à XIII : un match capital pour Tonneins au pied du Capitole
Jean-Marc Lernould Sudouest.fr
Le Tonneins XIII affronte Toulouse en phase finale, dimanche, pour un derby garonnais.1528011_5025920_800x400.jpg?v=1Patrick Hollevoet entraîne Tonneins XIII pour la septième saison. Peut-être pas la meilleure pour l’instant, mais elle est loin d’être finie… © Photo
Archives J.- M. L.
I

l y a trois mois on n'aurait pas donné bien cher des treizistes tonneinquais en perdition, ou presque, lors de la première phase du championnat Élite 2. Dimanche, ils seront pourtant encore là pour affronter, en phase finale, Toulouse sur son terrain. Un match à élimination directe et permettant un accès en demi-finale. L'adversaire est de taille, mais Tonneins semble avoir repris du poil de la bête.

L'équipe a pourtant terminé la première phase du championnat à la traîne, dernière de sa poule. Une grosse claque pour un groupe qui, ces dernières saisons, profitait de l'automne pour engranger de précieux points. Les nouveaux dirigeants ont été cueillis à froid, dans ce que l'entraîneur, Patrick Hollevoet, qualifie de « spirale négative ».

« L'équipe a connu le départ de trois quarts des marqueurs d'essais, comme Ofanowski et Marcon et des blessés avec Garin et Van Snick. Il y a aussi eu la rupture avec la réserve de Villeneuve qui nous a privés de leurs joueurs, bien que les deux clubs ne soient pas fâchés ». Il y a également eu des facteurs extra-sportifs et des tensions qui, un temps, ont malmené le groupe.

Et puis, lors de la deuxième phase, les Tonneinquais ont su relever la tête. Le match remporté contre Saint-Gaudens à Bernège aura servi de référence pour entamer une bonne série, et Tonneins est donc parvenu à se hisser en phase finale, aux côtés de poids lourds comme Baho, Albi, Lescure, Lyon ou… Toulouse. « Le seul regret est d'avoir perdu le dernier match face à Lescure, pour trois points, ce qui aurait permis de recevoir Villefranche-de-Rouergue à domicile. »

« Cette saison, notre défaut est d'avoir connu des passages à vide de dix à quinze minutes durant les matchs, où nous avions encaissé trois ou quatre essais comme devant Lescure. Il faut arriver à gérer ces temps faibles, explique Patrick Hollevoet. Notre atout, c'est que l'équipe s'est retrouvée : on peut sortir des matchs performants quand on a le moral… »

Quant à l'effectif, il est actuellement quasiment complet, ce qui ne sera pas de trop contre Toulouse, une équipe qui brille en Élite 1 et 2, et dont les juniors ont remporté, ce week-end, la Coupe de France Lord Derby.

« Pour un club comme Tonneins, il est honorable de jouer une demi-finale. Sur les sept dernières saisons, il y en a eu six de bonnes, voire excellentes, et on a eu les ressources de revenir lors de la deuxième phase cette année, en gagnant cinq matchs d'affilée. Il faut que le rugby reste du sport, que l'on accepte aussi des saisons en deçà. Il n'y a pas marqué dans les règles que Tonneins doit toujours finir dans les trois premiers du championnat », précise l'entraîneur. Et pourtant, le challenge peut encore être gagné, à condition de se jouer de l'ogre toulousain.

Toulouse-Tonneins : dimanche à 15 heures au stade Struxiano. Les juniors joueront la demi-finale de la Coupe Tabouriech contre Baho en lever de rideau, à 13 h 30.

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



Rugby League World - April 2017

League Express - Mon 10th April 2017