Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Philippe Barrau

ELITE 2

356 posts in this topic

Albi RL s'impose d'entrée de match

 

Publié le 05/05/2014 à 09:21 Rugby à XIII. Elite 2 (demi-finales). Albi RL s'est qualifié pour la finale en dominant Lescure grâce à son entame de match201405050367-full.jpg

Albi RL a tué le suspense en un temps record./Photo DDM Marie-Pierre Volle

zoom.png

Albi RL .30 - Lescure 18

Mi-temps : 20-6

Arbitre : M. Drizza

1600 spectateurs

Pour Albi : 6 essais Marcinczak (4e), Deburghgraeve (11e), Anselme (16e), Besset (27e), Sabathé (54e) Laffage (80e) ; 1 transformation (27e) et 2 pénalités (31e, 47e) de Laffage.

Pour Lescure : 3 essais Cousinié (36e), Boyer (65e), Canac (69 e) ; 3 transformations de Cance.

ALBI : 1 Boutonnier, 2 Sabathé, 3 Anselme, 4 Laffage, 5 Deburghgraeve (cap), 6 (o) Romain Durand, 7 (m) Besset, 13 Marion, 11 Araye, 12 Gatumel, 10 Marty, 9 Marcinczak, 8 Lamelangi, sont entrés en jeu : Denis, Paulin, Gaillac, Buttignol.

LESCURE :

1 Cance, 2 Maze, 3 Neuville, 4 Molloy, 5 Flies, 6 (o) Amaury Durand, 7 (m) Vigroux, 13 Pomié, 11 Fontès, 12 Héral, 8 Canac (cap), 9 Cousinié, 10 Huchede, sont entrés en jeu : Courtial, Boyer, Alvernhe, Barreiro.

Au terme d'une belle rencontre avec peu de fautes et beaucoup de mouvement c'est Albi qui l'a emporté grâce à une belle entame de match. Malgré une belle seconde période, Lescure n'est pas parvenu à passer devant au score. Le match est parti sur un très bon rythme. D'entrée de jeu, après le long coup d'envoi donné par Lescure, Albi a occupé le camp lescurien. Marion, a échoué de peu devant la ligne et derrière le tenu suivant, Marcinczak ira à l'essai (4e). Albi poursuivra sa domination par une charge de Lamelangi mais, une belle défense de Neuville stoppa l'attaque albigeoise.

À force de persévérance, Albi a inscrit un deuxième essai par Deburghgraeve pour mener 8/0 (11e). Cinq minutes plus tard, après une fixation du puissant Lamelangi dans l'axe et une passe de Marion, c'est Anselme qui ira aplatir.

Un 20-0 cinglant

Malgré les tentatives de Cance par un long jeu au pied et les charges de Fontès, Lescure ne parvenait pas à marquer. Après avoir laissé passer l'orage, Albi repartira à l'attaque et inscrira un quatrième essai, au ras du tenu, par l'intermédiaire de Besset après une belle percée du junior Christopher Denis. Une pénalité, 4 minutes plus tard, portera le score à 20/0 en faveur des Albigeois. Un essai de Cousinié au ras du tenu réduira le score et après la transformation, les visiteurs étaient menés 6 à 20 à la pause.

De retour sur le terrain, malgré une attaque de Lescure, Albi repartira de l'avant et sera récompensé par une pénalité de Laffage après un arrachage illicite commis par les Lescuriens. Les «Minotaures» repartiront à l'attaque après une belle percée de Pomié, qu'ils ne pourront pas conclure par des points à cause d'un en-avant.

Contre Baho sur le terrain de Tonneins

Albi, inscrira un nouvel essai par Sabathé, sur l'aile gauche, suite à une passe au pied d'Anselme (26-6). Malgré la différence au score, Lescure ne se découragera pas et aura comme un second souffle. Un essai de Boyer, celui du capitaine Canac, qui résista à 3 placages, puis une transformation permettront à Lescure de revenir à 26/18 à la marque.

Les «jaune et bleu» ne parviendront pas à faire mieux et c'est Albi RL qui aura le mot de la fin par un essai de Laffage à la dernière seconde du match.

Ce sont, donc, les Albigeois qui joueront la finale le 18 mai à Tonneins face à Baho qui est venu à bout de Réalmont, la troisième équipe tarnaise, dans l'autre demi-finale.

Patrice Chanarz DDM

Share this post


Link to post
Share on other sites
Elite 2. Le joueur dresse le bilan de Lescure et parle de la saison prochaine.201405142462-full.jpg

Yvan Fontès se confie.

zoom.png

Yvan le Terrible a 30 ans. Du côté de Lescure, il a des allures de grand sage dans cette classe biberon où seul le capitaine Manu Canac a, lui aussi, plus de 25 ans. Yvan n'a pas toujours promené sa crinière léonine sur les pelouses de rugby. 10 ans de natation et autant de basket ont donné à cet athlète une solide formation de base. Réalmontais, il a attaqué par le XIII, puis a connu 2 ans au SC Graulhet de Fédérale 1, en Reichel, puis en première. Entre Réalmont et Albi, en définitive le challenge de l'Elite 1 chez les Minotaures l'a séduit. Et il vient d'y boucler sa troisième année. Dubitatif en début de saison, il a été bluffé par le charisme d'Olivier Janzac et les progrès de ses jeunes coéquipiers, malgré le manque de densité physique. Il poursuit : «Je n'en reviens pas de la qualité du jeu qu'on a pu mettre en place». Alors, l'an prochain, çà peut promettre? «Oui, mais on sera attendus, gardons la tête sur les épaules. Le premier grand moment de cette saison est la victoire à Baho, puis l'aventure des barrages jusqu'à la demi-finale». Celui qui a bien souvent servi de boussole à l'équipe, un des plus «gaillards» aussi, a souvent joué au métier. Il ne passe pas inaperçu aux yeux des arbitres, mais son apport est toujours largement positif.

Dans ce club qui va boucler sa saison sportive avec la finale des filles le dimanche 18 à Villefranche de Rouergue, et après le repas partenaire où la continuité a été assurée d'une saison à l'autre, les Minotaures sont bien calés, aux premières loges de l'Elite 2. Ils attaqueront en confiance et soudés, une saison 2014-2015 que les supporters attendent déjà avec gourmandise.

Lescure XIII : Janzac part, Bouet arrive

Olivier Janzac rejoint Limoux pour la saison prochaine. D'ores et déjà, Greg Bouet, le Réalmontais, a donné son accord pour rejoindre le staff sénior du RCLA XIII. D'autres noms suivront, dont nous vous tiendrons informés au cours des toute prochaines semaines. Affaire à suivre!

MF. ladepeche.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites
Albi RL tombe les armes à la main

 

Publié le 19/05/2014 à 09:30 Rugby à XIII. Elite 2 (Finale). Les Albigeois peuvent avoir des regrets201405190368-full.jpg

Les Albigeols ont offert une belle résistance aux Catalans./ Photos DDM, Hélène Sirgue

zoom.png

Mi-temps : 1/2

Arbitre : M. Ségura

Pour Albi : 2 essais Durand (44e), Laffage (77e) ; 1 transformation Boutonnier (44e) ; 2 drops Durand (35e, 53e).

Pour Baho : 3 essais Gimenez (61e, 79e), Reynier (68 e) ; 2 transformations Fages (61e, 68e) ; 1 pénalité Fages (14e).

ALBI : 1 Boutonnier, 2 Sabathé, 3 Anselme, 4 Laffage, 5 Deburghgraeve (cap), 6 (o) Durand, 7 (m) Besset, 13 Marion, 11 Araye, 12 Gatumel, 10 Terral, 9 Marcinczak, 8 Lamelangi, sont entrés en jeu : Marty, Gaillac, Yèche, Buttignol.

BAHO : 1 Fages, 2 Gimenez, 3 Athiel, 4 Guasch, 5 Payan, 6 (o) Pailles (cap), 7 (m) Reynier, 13 Margalet, 11 Brahimi, 12 Prunac, 8 Martinez, 9 Burghoffer, 10 Oliger, sont entrés en jeu : Lafitte, Grebul, Palomo, Mohamed.

Au terme d'une belle partie, Albi s'est incliné de 6 points, après avoir réalisé une superbe deuxième période. Ce match est parti sur les chapeaux de roues. Malgré la chaleur pesante, les deux formations ont produit du jeu de mouvement et elles se sont, tour à tour, créées des occasions. Du côté d'Albi, c'est d'abord Laffage qui a été stoppé à 20 mètres de la ligne (5e). Baho, aura une occasion 4 minutes plus tard mais échouera en touche. Ce sont les Catalans qui ouvriront le score sur pénalité (14e). Après une longue période de domination, Albi a eu l'occasion d'égaliser après une pénalité concédée par les Catalans à 20 mètres en face des poteaux. Mais, le buteur tarnais a raté son coup de pied (28e). Albi poursuivait, tout de même, sa domination territoriale et au niveau de la possession du ballon. 7 minutes plus tard, les «orange et noir» ont réalisé une nouvelle belle chaîne de tenus et au cinquième, Romain Durand a claqué un drop pour permettre à son équipe de revenir à un petit point de Baho. Juste avant la pause, Baho a eu une occasion d'essai mais, grâce à une grosse défense, Albi a provoqué l'en-avant catalan. Si bien qu'à la mi-temps, les Catalans menaient sur le score de 2 à 1.

Trop d'occasions ratées

De retour sur le pré, les deux formations ont continué à jouer en mouvement et très vite. Au bout de 4 minutes, c'est Albi RL qui sera récompensé par un essai. Deburghgraeve a relancé de ses 20 mètres, il est allé après les 50 mètres et, après le relais de Gatumel, c'est Durand qui ira aplatir sous les poteaux. Après la transformation, Albi menait à la marque pour la première fois du match (7/2).

Dès lors, Albi occupait la moitié de terrain adverse et Durand rajoutait un drop pour les Tarnais. Juste après l'heure de jeu, Baho remettra les compteurs à zéro en inscrivant un essai transformé côté droit (8/8). Au bout de 5 tenus, Albi a, malheureusement, raté une tentative de drop. Puis, Eric Anselme a été poussé en touche juste avant la ligne d'essai (72e). Mais, Laffage marquera en coin, profitant d'une perte de balle d'un joueur de Baho pressé dans son en-but (77e). La transformation ratée (en coin) ne permettra pas aux Albigeois d'égaliser (12/14). Baho, portera le coup de grâce à une minute de la fin par un essai transformé qui portera la marque à 18/12 en leur faveur. Ce qui sera le score final.

Patrice Chanarz ladepeche.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites
Elite 2. Albi battu sur le fil par Baho dimanche.201405212449-full.jpg

Stéphanie Guiraud-Chaumeil et Michel Franques étaient à tonneins pour supporter Albi RL./ Photos DDM PC

zoom.png

Le maire d'Albi présent : étaient présents dans les tribunes de Tonneins et lors de la présentation des équipes, puis de la remise des médailles, Stéphanie Guiraud-Chaumeil, Maire d'Albi, et Michel Franques, son adjoint aux sports.

Juniors : En lever de rideau, pour le compte de la Coupe de France juniors nationaux, les jeunes de Baho avaient montré la voie à leurs ainés en s'imposant 55 à 18 face à Saint-Gaudens. Les juniors albigeois retrouveront les Bahotencs la saison prochain puisque ces derniers devraient monter en catégorie juniors élite.

Christophe Nadalin présidentd'Albi RL : «Je suis fier de la prestation des joueurs. Bien sûr, j'aurais préféré qu'ils gagnent, mais ce n'est pas grave, ça c'est joué à peu de choses. Je tiens à remercier le public qui est venu nombreux à Tonneins, les bénévoles, le conseil général pour la gratuité de 2 bus et la municipalité d'Albi pour sa prise en charge de bus ainsi que Stéphanie Guiraud-Cahumeil et Michel Franques pour leur présence. J'espère qu'on va garder ce groupe l'an prochain. Les entraîneurs ont déjà signé. Avec ce que nous avons fait cette saison, l'objectif sera d'aller au bout».

David Collado (entraîneur) : «Je suis heureux. On arrivera à faire un grand club. On a monté un étage et pas qu'une marche. Nous avons vu une jolie partie avec une belle équipe de Baho qui a montré qu'elle avait plus d'expérience que nous. Le seul qui n'a pas été à la hauteur lors de cette finale, c'est l'arbitre»

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le rugby à XIII réolais en exemple
Publié le 18/11/2014 à 06h00 par
Le président de la Fédération française de rugby à XIII a découvert l’expérience du club réolais avant d’aller en Australie avec François Hollande.1739335_7504971_800x400.jpg?v=1Le président Carlos Zalduendo, au premier rang à droite, a découvert l’expérience menée à La Réole. © Photo
PHOTO C. D.

CATHERINE DOWMONT

c.dowmont@sudouest.fr

Les oreilles des Réolais ont dû siffler ce week-end. Et en particulier les proches du club de rugby à XIII. En effet, parmi les invités de François Hollande, pour ce premier voyage officiel d'un président français en Australie, se trouvait Carlos Zalduendo, président de la Fédération française de rugby à XIII. Un homme qui, la veille du départ, alors même qu'il n'avait pas bouclé sa valise, s'est retrouvé à La Réole pour s'imprégner de l'expérience de ce club. Il a rencontré le coprésident Guillaume Barcelot, le vice-président Laurent Goursaud, le président d'honneur Luc Sonilhac et les responsables des établissements d'enseignements agricoles de Gironde, Georges Jousserand et Christophe Grosjean.

Pourquoi une telle rencontre ? Tout simplement parce que des joueurs étrangers, britanniques pour la plupart, sont accueillis, depuis cette année, au centre de formation des apprentis de La Réole, dirigé par Luc Sonhilac. Ces jeunes viennent se perfectionner en français et surtout dans les métiers de la vigne et du vin. Et ils apportent leurs connaissances et leur talent sportifs au club de rugby à XIII. « C'est possible, car nous sommes au sein de l'espace Schengen. En revanche, malgré les demandes, nous ne pouvons pas accueillir de jeunes Australiens. Il leur faut un permis de travail », insiste Luc Sonhilac.

Préparation physique

Parallèlement, dans les établissements de formation agricole et plus particulièrement chez les apprentis, on s'intéresse de plus en plus à la préparation physique. « Depuis cinq ans, nous menons un travail avec les jeunes qui se destinent aux métiers agricoles. L'idée est de faire en sorte qu'ils prennent plus soin de leur corps pour éviter qu'à terme, ils souffrent de troubles musculaires squelettiques. Ces métiers agricoles sont très exigeants », indique Georges Jousserand. Tout naturellement, le rugby à XIII sert de support à cette formation physique « car nous adhérons au système de valeurs du rugby. » Un championnat départemental a été organisé à La Réole avec plus de 220 participants. Le rugby à XIII est le sport national en Australie avec l'australian rules, le football australien. Et les joueurs qui n'ont pas de destin professionnel rêvent de venir voir comment on pratique ce sport en Europe et en particulier en France. Ils seraient ravis, du même coup, de se former aux métiers de la vigne et du vin dans la région de Bordeaux.

Si c'est possible pour les ressortissants de la communauté européenne, c'est plus difficile pour ceux des autres pays du monde. Le président Zalduendo était du voyage présidentiel en Australie pour mettre de l'huile dans les rouages afin de développer, encore, la politique menée dans ces établissements de formation en Gironde.

Reste à savoir, maintenant, si l'exemple du club de La Réole aura convaincu au plus haut niveau.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Elite 2 - Réalmont (81) - Realmont. Luke Srama capitaine des Philippines.201412032294-full.jpg
Luke Srama, talonneur de Réalmont XIII et capitaine de l'équipe nationale des Philippines.
zoom.png

Entretien avec Luke Srama, capitaine de l'équipe nationale des Philipinnes et recrue étrangère des Griffons aux côtés de Ben Jackson, Kenny Kelliher et du Papou présent l'an passé à Claude André, Radlhy Brawa.

Vous êtes le capitaine de l'équipe nationale des Philipinnes, comment vous-êtes vous retrouvé à Réalmont?

J'étais en contact avec Réalmont depuis quelque temps déjà, c'est un bastion du rugby à XIII en France et j'ai suivi leurs progrès. L'opportunité de jouer en France s'est présentée, Réalmont est une équipe qui grandit en qualité dans le paysage treiziste français.

Etes-vous là pour une saison ou ambitionnez-vous de rester plus longtemps?

Je n'ai aucune assurance, je prends les saisons les unes après les autres, ma seule ambition est de gagner le championnat d'Elite 2 cette saison avec Réalmont, aider le club à grandir et à se professionnaliser. Mais vous ne savez jamais, rester sur du long terme peut devenir réalité.

Que pensez vous des joueurs de Réalmont XIII?

Ils sont très soudés comme les mailles d'un tricot, très talentueux et c'est bien d'être avec eux. Tous ont étés très accueillants et je ne peux attendre de jouer le reste de la saison avec eux.

Que pensez-vous leur apporter?

Professionalisme, leadership, éthique de travail, communication et expérience, ayant joué à haut niveau partout dans le monde pendant de nombreuses années. J'espère transmettre et apprendre aux joueurs que se soit lors des rencontres ou des entrainements, et ainsi faire les efforts pour amener les joueurs à avoir une chance de gagner cette Elite 2.

Vous sentez-vous intégré?

Oui, nous sommes plusieurs anglophones mais nous essayons d'apprendre le français et puis tout le monde au club et dans le village est très proche de nous, toute les familles des Griffons Réalmontais. Je remercie d'ailleurs tout le monde au club.

Quel va être votre investissement au club?

Etre un leader sur le terrain et entrainer les enfants, aider le club à grandir et faire de Réalmont un vrai club professionnel et gagner le championnat d'Elite 2.

Propos recueillis par Nico. ladepeche.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



Rugby League World - June 2017

League Express - Mon 17th July 2017