Sign in to follow this  
Followers 0
Philippe Barrau

FEMININES

106 posts in this topic

Publié le 07/09/2011 03:46 | Henry Caunes ladepeche.fr

Rugby. XIII. Le grand oral de rentrée de l'AS Pujols XIII

C'est la fin de l'été, ou presque, et donc le retour du rugby dans tous les villages de l'Hexagone. Pour les championnes de France, le retour aux entraînements sur le plateau de Lacassagne, vendredi soir, s'est fait dans une bonne ambiance où les anciennes ont accueilli avec beaucoup de chaleur leurs nouvelles coéquipières, presque toutes présentes .

Les fins de saison au sein des féminines pujolaises ont tendance à se suivre et à se ressembler. Ce titre de champion de France remporté à Sainte-Livrade face à Marseille est l'aboutissement d'années de travail des coentraîneurs Jean-Pierre Goguet, Gilles Cornut et Samy Masselot, qui ont beaucoup misé sur l'affectif. « Ils ont façonné cette équipe à leur image : un groupe de copines, de filles qui s'entendent bien, qui adorent faire la fête, mais qui, sur le terrain, ont toujours répondu présentes. avec des objectifs bien définis, un amalgame jeunes-anciennes réussi et des entraîneurs charismatiques, il n'en fallait pas davantage pour motiver les joueuses », précise le président Dominique Lacoste.

Les féminines de l'AS Pujols XIII pointent régulièrement au rendez-vous des finales, témoignage d'un club fort de sa formation. C'est un trait de caractère du rugby à Pujols, on le joue avec les moyens du bord, mais jamais en dilettante. C'est l'avantage d'avoir une école de rugby qui fonctionne depuis vingt ans avec une quarantaine de licenciés âgés de 5 à 12 ans qui reprendront l'entraînement le samedi 10 septembre, à 14 heures, à l'occasion de la Journée des sports.

Pour ces gamins, la prochaine saison s'annonce comme un éternel recommencement avec des minitournois . Le gros travail de formation des éducateurs de l'école de rugby est une explication à la permanence des féminines dans les phases finales et les ingrédients de la réussite !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rieux-Minervois L'équipe féminine de rugby à XIII se nommera ASC XIII du Haut-Minervois

Midi Libre

13/10/2011, 06 h 00

Réagir

Les responsables de l'encadrement, les joueuses et des élus se sont réunis.

RIEUX-MINERVOIS

L'association Laure Rugby à XIII féminin du Haut-Minervois, qui se compose d'une vingtaine de licenciées, bénéficie d'une équipe de sportives dynamiques qui s'entraînent deux fois par semaine, le mercredi et le vendredi, sur la pelouse du stade du village. Récemment, ont été mis en place, par les soins de la municipalité, des poteaux répondant aux normes de sécurité.

Les joueuses bénéficient des conseils de Maxime Gil, entraîneur physique, et de M. Louvigne, directeur sportif.

Vendredi dernier, après la séance d'entraînement, toute la troupe, parmi laquelle les membres du bureau, a pris le chemin de la Maison des jeunes pour une sympathique manifestation. Le Dr Jean Guilhem, président de l'ASC XIII, Mme Bardou, Alain Andrieu, Mme Soulié adjointe au maire de Peyriac, ainsi que les adjoints mérinvillois, Henri Sarda et Bernadette Taillefer étaient présents.

La présidente, Yamina Abdelsselem, après avoir excusé MM. Géniès et Loubat, déclaraient : "Cette manifestation a pour but d'officialiser le changement de nom de l'équipe qui portera désormais l'appellation de ASC XIII du Haut-Minervois. Je remercie l'ASC de l'honneur qu'on nous fait (…). Ce n'est pas facile (…). Il faut que le sport aille plus loin…"

Mme Bardou ajoutait : "Nous sommes ravis de vous accueillir car on manquait de féminines. J'espère que c'est le début d'une longue collaboration".

Mme Soulié se félicitait, "d'avoir sur le canton une équipe de sport féminine. J'apprécie le changement de nom (…). Bonne chance à vous".

Henri Sarda, représentant la municipalité, s'est déclaré «heureux d'accueillir un club qui s'implique deux fois par semaine. J'espère que l'on répond à vos attentes par le prêt du terrain. Je vous souhaite la réussite. On suivra les résultats.".

Pour terminer, Jean Guilhem précisait : «Nous viendrons avec l'équipe 1 ou 2 pour des entraînements. Vous conserverez votre autonomie financière, car on ne va pas vous phagocyter. Bienvenue...".

Les allocutions terminées, les participants ont partagé un apéritif et dégusté la succulente paella de Muriel.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Publié le 19/10/2011 11:41 | La Dépêche du Midi

Lescure-Arthès. Les féminines du RCLA XIII

LE CLUB DE LA SEMAINE

Lescure-Arthès. Les féminines du RCLA XIII

Le Racing Club Lescure-Arthès XIII ce n'est pas seulement un club masculin, avec une école de rugby, des minimes, des cadets, une réserve, des juniors et une équipe seniors fraichement promues en Élite I. C'est aussi, pour la troisième année consécutive, une équipe féminines d'une vingtaine de filles qui essaye de se faire une place au milieu d'une majorité d'hommes.

Forte d'une finale de championnat de France à IX la saison passée et d'un titre en finale de Bronze celle avant, elle fut remaniée par moitié chaque inter-saison.

En 2011/2012, elle compte un effectif de vingt filles et accueille parmi elles, sept nouvelles joueuses novices dans le rugby à treize. Cette « bande de copines » apprend jours après jours les bases de notre sport favori, sous la houlette de Cyril Vergne et Denis Delhomme, tous deux aidés de Serge Sedda.

Engagées en championnat de France à IX, qui débutera en novembre, elles apprennent à jouer ensemble à travers les entraînements concoctés par leurs coachs et les divers petits tournois régionaux (Lescure d'Albigeois, Sauveterre de Comminges). La mayonnaise prend petit à petit pour cette nouvelle équipe et, si elle continue comme cela, elle laisse entrevoir un bel avenir pour cette saison et celles qui suivront.

Toutes les filles désireuses de découvrir un bel état d'esprit et une bande de copines unies sur le terrain sont les bienvenues au stade Jean Vidal de Lescure d'Albigeois tous les mercredis de 19h30 à 21h30 et tous les vendredis de 20h à 21h30.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Publié le 21/10/2011 03:52 | La Dépêche du Midi

Saint-Gaudens. Un stage régional à Sauveterre-de-Comminges

Rugby à XIII. Féminines.

Ce samedi 22 octobre toute la journée, à l'occasion d'une initiative de la Fédération française de rugby à XIII, le club de Sauveterre-de-Comminges/Frontignes XIII s'est vu confier l'organisation d'un stage découverte de rugby à XIII féminin. Ainsi, sur la pelouse du stade André-Bares, toutes les équipes du secteur Midi-Pyrénées seront présentes de la première division, la deuxième division au rugby loisirs. La Haute-Garonne, le Lot, l'Aveyron, le Tarn et les Pyrénées Atlantiques participeront à un tournoi. Un événement dont les dirigeants des Frelonnettes comptent bien se servir pour faire la promotion de leur équipe féminine.

Share this post


Link to post
Share on other sites

TOURNOI DE RUGBY A XIII FEMININ

sudouest.fr

L’Association Sportive Facture Biganos Boïens Rugby XIII (ASFBB XIII) organise ce Dimanche 23 Octobre, à partir de 14 heures 30, au Stade de la Verrerie à Biganos, un Tournoi de Rugby à XIII Féminin opposant les équipes de Facture-Bègles, Nantes, Sainte Livrade et Pujols.

A noter que cette équipe de Pujols a été Championne de France première division 2010-2011 en battant la solide équipe de Marseille XIII ; son jeu reposant sur une organisation parfaite en défense et notamment autour du tenu.

Ce tournoi entrant dans le cadre de la préparation du Championnat de France 2011-2012, doit permettre aux équipes de progresser dans leurs préparations physiques et aux spectateurs d’assister à de belles phases de jeu.

Entrée gratuite. Buvette. Contact : rugby13feminin@hotmail.fr ou 06.83.89.14.97.

Share this post


Link to post
Share on other sites

PUBLIÉ LE 25/11/2011 11:26 | LA DÉPÊCHE DU MIDI

ASC-Ht-Minervois: déjà 5 ans

zoom.png201111251020_w350.jpg

Les féminines de l'ASC XIII-Haut-Minervois, en photographie ici avec les joueurs de l'équipe élite, recevront les Toulousaines du Toulouse Olympique XIII ce dimanche 27 novembre à 13 h 30 sur le terrain de Rieux-Minervois.4PartagerC'est en 2006 que Yamina Abdeselem a créé une équipe féminine de rugby à XIII. Cette éducatrice, dans le quartier Fleming, à Carcassonne, avait découvert ce sport à Limoux. Il lui avait plu et dans le but de développer le sport féminin, dans une discipline plutôt réservée aux hommes, elle s'est lancée. Il faut préciser que son mari jouait déjà au XIII, dans le val de Dagne !

Yamina a donc franchi le pas, recruté des filles un peu partout : à Rieux, Laure, Villeneuve-Minervois, Puichéric, Limoux et Carcassonne et engagé une équipe en D2.

La D1 est réservée aux formations qui évoluent à treize éléments ; en D2, on joue à 9 et puis il y a la D3.

En D2, donc, l'ASC XIII féminine évolue avec quatre autres formations : Montpellier, XIII Catalan, Réalmont et le Toulouse Olympique et il faut bien le préciser avec un certain bonheur.

Yamina est contente, les filles s'investissent. Elles s'entraînent deux fois par semaine, sur le stade de Rieux-Minervois, aménagé par Pierre Destrem, le maire de la commune, et jouent le dimanche.

Entraînées par Christian Louvignes, elles tiennent le haut du pavé.

Dimanche, par exemple, elles vont affronter leurs homologues du Toulouse Olympique, à 13 h 30 (à Rieux). Ensuite, elles iront jouer à Ornaisons, contre Réalmont, en ouverture d'Ornaisons-Réalmont. Il est même prévu qu'elles se produisent à Domec, en ouverture de l'ASC.

Yamina Abdeselem est ravie, d'autant plus qu'elle a la promesse de participer à une rencontre internationale, en fin de saison.

« Nous défendons, chaque semaine, les couleurs jaune et noir et bientôt les couleurs bleu-blanc-rouge. C'est la preuve de notre place dans ce monde du rugby à XIII ».

Au sein de l'ASC XIII, ces filles ont toute leur place et Yamina en mesure les retombées : « Être encadrées par la structure administrative d'un grand club, ça aide les joueuses. On se sent épaulées et valorisées »

Share this post


Link to post
Share on other sites

Publié le 28/11/2011 09:26 | La Dépêche du Midi

Ouverture gagnante pour l'ASC-Minervois

Rugby à XIII. Féminines.

La force tranquille des Audoises.

La force tranquille des Audoises.

ASC-Minervois 29 - Toulouse 6

A Rieux-Minervois. Arbitre : M. Abrial.

MT : 11 à 6.

Pour ASC : 4 essais de Sarah Azouzi (3), Fadila; 1 drop et 5 transformations de Pauline.

Pour Toulouse : 1 essai et 1 transformation de Régagnon.

Les joueuses de Carcassonne et du Minervois ouvraient leur saison sur le stade de Rieux-Minervois contre une équipe du Toulouse Olympique. Les Audoises, après quelques minutes d'appréhension, se sont vite mises à l'ouvrage. En première mi-temps, elles vont réaliser un sans-faute avec deux essais, une transformation et un drop face à Toulouse qui a réalisé un essai transformé. Le score étriqué à la mi-temps laissait entrevoir une deuxième période plutôt difficile.

Les Audoises vont prendre la rencontre à leur compte et grâce à une super Sarah Azouzi, elles vont se créer des brèches dans la défense toulousaine, dans lesquelles vont s'engouffrer les joueuses qui marqueront les points nécessiares à une belle victoire pour les Audoises. On peut citer parmi les meilleures: Sarah, bien sûr, Fadila et toute l'équipe qui s'est mise au diapason pour que cette ouverture soit une belle réussite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Championnes du Gers à XIII sudouest.fr

Les Cazaubonnaises joueront les finales académiques.

Mardi matin, Nathalie Di Giusto, principale du collège du lac de l'Uby, en présence de Patrick Bartherote, professeur d'EPS, a félicité, puis remis les médailles aux joueuses de l'équipe de rugby à XIII. Les benjamines ont réalisé une prouesse sportive au cours de la journée du championnat départemental, qui s'est déroulée à Fleurance le jeudi 24 novembre.

Les scores sont éloquents, sur cinq matchs, cinq victoires : 10 et Auch 0, 15 et Miélan 0, 15 et Fleurance 0, 30 et Masseube 0, 20 et Auch 10, et contre la sélection des meilleures joueuses 30-20. La capitaine de l'équipe cazaubonnaise, Delphine Lacave, et ses camarades, Mathilde Plaza Delmas, Maryse Oliveira Lopes, Alyssa Briffard, Chloé Zamparutti, Chloé Lajus et Arielle Laporte, sont sélectionnées pour jouer les finales académiques. Ces dernières se dérouleront au mois de mars à Cahors.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Publié le 07/12/2011 03:50 | La Dépêche du Midi

Les féminines de St Juéry XIII Scorpions

LE CLUB DE LA SEMAINE

Les féminines de St Juéry XIII Scorpions

Les féminines de St Juéry XIII Scorpions

La section féminine du club de St Juéry XIII Scorpions vient de jouer son premier match de championnat de France, samedi dernier au Stade la Planque, contre Lescure. Ce match a permis de démontrer la capacité et la volonté de nos cadettes face à des lescuriennes déjà aguerries depuis trois saisons.

Ceci est de très bon augure pour la suite du championnat de France de Rugby Féminin, d'autant plus que quatre nouvelles joueuses vont rejoindre ce groupe.

Nous vous invitons à essayer ce sport, tous les mardis de 19h00 à 21h30.

Le club des scorpions se porte bien et est en nette progression sur le nombre de licenciés, avec une école de rugby : mini pupilles, pupilles, poussins et benjamins.

Ces mêmes benjamins, qui, au dernier tournoi de Valdériès se sont imposés sur l'équipe de Réalmont et ont échoué devant Valdériès. Un accord avec Villefranche de Rouergue (qui participe au championnat du Tarn) permet d'avoir toujours une équipe par catégorie sur tous les tournois.

Les horaires d'entraînements : Ecole des jeunes, le mercredi de 14h30 à 16h30. Minimes et cadets, le mercredi de 16h30 à 18h00. Les féminines, tous les mardis et jeudis de 19h00 à 21h30. Les Loisirs, équipe en pleine expansion, le mardi de 19h00 à 21h30.

Deux tournois à venir organisés par le club, le 7 janvier 2012 et le samedi 03 mars 2012 au stade la Planque de St Juéry. L'ensemble des dirigeants remercient les éducateurs et les parents pour leur aide sur les tournois. Les Scorpions vous souhaitent, ainsi qu'à la mairie de St Juéry et au Comité du Tarn de Rugby à XIII, de très bonnes fêtes de fin d'année.

Share this post


Link to post
Share on other sites

RUGBY à XIII Esprit de solidarité et progrès de Biganos-Bègles

ladepechedubassin.fr

La détermination de l'entente Biganos-Bègles a permis une 2e victoire, dimanche 4 décembre face au XIII Provençal (40-22).

En championnat de France, dimanche 4 décembre, l'entente gagnait son 2e match contre le XIII Provençal, 40-22.

Face à une équipe du XIII Provençal, championne de France de 2e Division en 2011, l'entente Biganos-Bègles XIII devait confirmer, dimanche 4 décembre, sa bonne prestation effectuée lors de son déplacement à Toulouse le week-end d'avant, battant Toulouse Ovalie, 28-18. Elle a réussi son pari, en s'imposant, 40-22. Jean-Pierre Brun, du club, revient sur ce résultat qui permet de montrer une belle progression de l'équipe sur le plan technique de cette équipe de copines, solidaires : « C'est sous une pluie fine et sur un terrain glissant que débutait le match entre les deux formations. Durant les premières minutes, les attaques de l'équipe provençale échouent face à une défense girondine héroïque préservant son en-but de toute intrusion adverse. Après les assauts répétés des visiteuses, l'équipe de Biganos-Bègles va réussir à contre-attaquer et marquer un premier essai par, Anaïs Mikalef, dès la 9e minute, transformé par, Elisa Ciria. La domination des joueuses locales se traduit par deux essais supplémentaires (17', Anne Diemert, 19', Agnès Guillerme) transformés par Elisa Ciria. L'équipe provençale montre tout son savoir-faire en inscrivant un très bel essai transformé à la 21e minute. Réaction immédiate de l'équipe boïenne qui, grâce au talent de sa capitaine s'échappant seule vers la ligne d'en-but et augmentant l'avance de son équipe au tableau d'affichage, marque un essai transformé (25' Elisa Ciria). Réduction du score à la 30' par un essai non transformé pour le XIII Provençal. À la mi-temps le score est de 24 à 10 en faveur des boïennes. La deuxième période débute avec les mêmes intentions offensives de l'équipe visiteuse qui inscrit un essai dès la 44e minute. Décidées à ne pas s'en laisser compter, les joueuses girondines inscrivent deux nouveaux essais (50' Anaïs Mikalef, 53' Elisa Ciria) transformés par cette dernière. Un essai non transformé des visiteuses, à la 56', ne pourra pas venir troubler la volonté affichée de l'équipe féminine de Biganos-Bègles XIII, qui réplique par un essai d'Anne Diemert à la 62e minute. Le match se termine sur un essai de l'équipe visiteuse. Deux matchs, deux succès, pour l'équipe chère au triumvirat d'entraîneurs Éric Perez, Christophe Écuyer et Alain Viard et qui laisse envisager de bons espoirs pour la suite du championnat. »

[ S.P. ]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Publié le 19/12/2011 03:49 | La Dépêche du Midi

L'ASC-Haut-Minervois champion

Une charge dévastatrice d'un avant local.

ASC 18-Féminines catalane 16

À Carcassonne (stade Domec). Arbitre : M. Anicelly, assisté de MM. Lefèvre et Delarose.

MT : 0-8

Pour l'ASC : 3 essais, 1 pénalité et 2 transformations de Sarah.

Pour les Catalanes : 4 essais de Gaby, Stella, Jennifer et Anaïs.

Les joueuses catalanes n'étaient pas venues à Carcassonne pour regarder jouer les joueuses locales. Elles vont d'entrée de jeu faire parler la puissance de leurs avants et monopoliser le ballon durant toute cette période, ne laissant aux Audoises que quelques miettes. Elles concrétiseront cette nette domination par deux beaux essais qui ne seront pas transformés, pensant peut-être que le plus dur était fait.

Après les citrons, les joueuses audoises motivées par leur entraîneur vont alors se ruer à l'assaut du camp catalan. Dans leurs rangs, une dame d'exception, Sarah, qui va réussir grâce à plusieurs crochets et sa rapidité, deux beaux essais et un troisième sur une interception, une pénalité et deux transformations, le compte y est et malgré les deux essais catalans, deux petits points font le bonheur de joueuses audoises qui remportent ainsi la coupe de la ligue sous les applaudissements de toute une colonie de supporters venus les encourager.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Publié le 19/12/2011 03:48 | Henry Caunes. ladepeche.fr

Pujols impose son jeu

rugby a xiii. Féminines.

Les Pujolaises ont lancé de nombreuses attaques

Vu les conditions atmosphériques, ciel gris, pelouse glissante et vent désagréable et glacial, des demoiselles et quelques dames, tenues seyantes et cheveux lâchés, batifolant sur un pré en se disputant un ballon ordinairement dévolu aux garçons, ce n'était pas une distraction du marché de Noël, mais une affaire sérieuse et une revanche de la dernière finale du championnat de France entre les Pujolaises tenantes du titre et Marseille.

Diable ! le rugby à XIII à Pujols, un des plus beaux villages de France, est justement une affaire si sérieuse qu'on l'a confiée à des jeunes filles en short qui répondent au sobriquet affectueux de « carnassières » quand, tout près, ceux qui foulent les pelouses sont plutôt des « léopards ». Les profanes, eux, se régalent depuis vingt ans car, dans ce sport de mecs, elles ont remporté dix boucliers et quatre coupes de France. Ça c'est pour le côté coulisses car, du côté terrain, l'ambiance n'était pas à la fête mais au travail : celui d'appliquer à la lettre les consignes des coaches. Face à une solide équipe marseillaise, les championnes de France ont mis cinq bonnes minutes à rentrer dans le match. Grâce à une défense très organisée, les Pujolaises maintiennent les Phocéennes dans leur partie de terrain. Dès la 8e minute, Ludivine Miorin embarque la défense, accélère, attaque la ligne, prend le trou, vise le poteau de coin et donne les premiers points aux Pujolaises. Les championnes de France font jouer les avants avec des charges de Jayne Bentley et Sandrine Lloria qui secouent le cocotier et font sentir leur présence physique. Après un beau renversement d'attaque, c'est en bout de ligne que Floriane Jacquinot pointe le deuxième essai. Marseille, dominée, va durcir le jeu, plaquages hauts, coups de coude, tirage de cheveux mais, face à elles, les Pujolaises font un festival de caramels que distribuent Jayne Bentley, Marine Gonzalez, Delphine Lacoste, Elodie Bouyne ou Ambre Decarnin, avec une intensité physique exceptionnelle.

Une nouvelle action d'éclat suite à une prise d'intervalle de Marine Gonzalez qui délivre une passe au cordeau à Jane Bentley, laquelle, toute en puissance, va déposer le ballon derrière la ligne. Pujolse mène à la mi-temps 12 à 0.

Dès la reprise, les championnes de France passent la vitesse supérieure, départs au ras du tenu, attaques au large rondement menées, accélérations passes croisées et, en l'espace de dix minutes, les Marseillaises vont lâcher le morceau, Ludivine Miorin par deux fois, Floriane Jacquinot et Jayne Bentley vont corser l'addition avec ce rugby champagne qu'elles affectionnent.

Les Pujolaises, intenables et insaisissables vont continuer à jouer appliquées ; leur appé###### asphyxie les Marseillaises. Eloide Bouyne et Jayne Bentley inscrivent deux essais supplémentaires. Pujols s'imposera 42 à 0 dans un match agréable, tout en faisant preuve de plus de maîtrise, de puissance physique et de réalisme face à une équipe de Marseille se montrant généreuse de la première à la dernière minute.

Réactions

Gilles Cornut (entraîneur Pujols) : « Satisfait mais un peu déçu de l'entame du match. On savait que c'était une grosse équipe, finaliste la saison dernière, donc je leur avais demandé d'être sérieuses d'entrée. Les cinq premières minutes elles ont flotté mais après elles se sont ressaisies. En seconde période, on fait la différence. Je retiens une bonne défense, pas de points pris et aujourd'hui je suis fier de ce qu'on produit mes filles ».

Share this post


Link to post
Share on other sites

Publié le 21/12/2011 09:18 | La Dépêche du Midi

Réalmont XIII au féminin

L'équipe féminine.

L'équipe féminine.

Lors de leur premier match de championnat de France de la saison, les «rouge et bleu» s'étaient imposées 56 à 0 face aux Montpelliéraines. Une victoire encourageante mais à double tranchant car, dès la deuxième journée, un relâchement s'est fait ressentir dans le respect des consignes. Les Réalmontaises, en visite chez les Toulousaines, s'inclinent sur le score de 44 à 12. Mais les défaites ne sont pas forcément négatives ; gageons qu'à présent les joueuses ont mesuré le travail qu'il reste encore à accomplir et qu'une réaction se fera rapidement sentir dès le prochain match. D'autant que la poule des griffons ne manque pas d'équipes qui sauront profité du moindre relâchement des Tarnaises : Montpellier, Toulouse, Carcassonne et Perpignan.

Pour sa deuxième année d'existence, l'équipe, qui s'est bien étoffée durant l'intersaison, compte faire aussi bien que l'an dernier en termes de résultats et de joueuses sélectionnées en équipe régionale ou nationale.

Le staff s'est également agrandi avec la venue de Frédéric Marty qui épaule Bertrand Ducos comme coentraîneur et de Clément Ramade comme soigneur pour seconder Francis Refrege . Les filles de 15 ans et plus sont les bienvenues et peuvent se renseigner auprès de Bertrand au 06 07 50 65 18.

N'hésitez pas à venir soutenir cette jeune équipe au stade Claude-André, le dimanche (bien souvent en lever ou baisser de rideau de l'équipe seniors).

Rappelons que le grand loto de Réalmont XIII aura lieu le dimanche 8 janvier à 14h30.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Publié le 04/01/2012 09:24 | La Dépêche du Midi

Les féminines de Réalmont XIII

L'équipe DE LA SEMAINE

Les féminines de Réalmont XIII

Les féminines de Réalmont XIII

A J-14 de leur confrontation face au leader, l'AS Carcassonne (11), le 15 janvier à 13h30 en lever de rideau des seniors face aux baroudeurs de Pia (66), les Rouges et Bleues enregistrent une large victoire face aux Montpelliéraines (56-0) et un revers face aux Toulousaines (44-12). Un début de saison mitigé donc, mais laissant entrevoir de belles choses durant cette longue saison.

En cette deuxième année d'existence, les réalmontaises se sont étoffées en joueuses et en encadrants, mais ne ferment pas leurs portes pour autant aux filles de 15 ans et plus qui souhaiteraient essayer le néo-rugby. Pour tout renseignements : bertrand au 06 07 50 65 18. L'objectif de la saison reste la qualification en quart de finale (ndlr : place qui leur était passée sous le nez, la saison passée, lors de la dernière journée de la phase de classement, après être pourtant longtemps resté leader de la poule) et la sélection d'un maximum de joueuses en ligue, voir en équipe de France. Le club vous souhaite une excellente année 2012 et vous présente ses meilleurs vœux.

Réalmont XIII organise son loto annuel ce dimanche 8 janvier à 14h30 à la salle des fêtes, de nombreux lots sont à gagner !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Publié le 19/04/2012 03:48 | La Dépêche du Midi

Villalier. Maëva Lo, une graine de championne !

Maëva Lo.

Maëva Lo.

Maëva Lo.

L'ASC XIII prospecte dans les villages du Minervois pour créer une école de rugby. En raison de ses aptitudes durant les différents tournois intervillages de rugby à XIII auxquels elle a participé, Maëva Lo a été sélectionnée par l'ASC XIII pour un stage de formation de trois jours qui s'est déroulé du 10 au 12 avril au complexe de Grazailles et au lac de la Cavayère pour sa partie canoë. Ce stage de perfectionnement consistait à faire découvrir à tous les sélectionnés des activités sportives complémentaires. Félicitations à Maëva pour cette sélection !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Publié le 25/04/2012 03:48 | La Dépêche du Midi

Lescure-d'Albigeois. Les féminines de Lescure XIII en finale

championnat de france féminines.

Les Lescuriennes à l'offensive, qualifiées en finale pour la 2ème année consécutive.

Les Lescuriennes à l'offensive, qualifiées en finale pour la 2ème année consécutive.

Les Lescuriennes à l'offensive, qualifiées en finale pour la 2ème année consécutive.

C'est sous la pluie de Haute-Garonne, que les Jaunes et Bleues de Lescure-Arthès XIII ont obtenu leur qualification pour la finale du Championnat de France de Division 2, face aux Bretonnes de Nantes XIII.

Les Lescuriennes vont rapidement ouvrir le score, suite à une faute de la défense nantaise, sanctionnée par une pénalité de Stéphanie Esteve qui doublera la mise quelques minutes plus tard. Au quart d'heure de jeu, Maéva Sedda passe la ligne pour inscrire le premier essai de la rencontre, essai transformé par Stéphanie Esteves. Un deuxième essai signé cette fois de Manon Samarra, viendra clôturer la marque du premier acte, et à la pause, le score est de 14 à 0 pour les Lescuriennes. Elles vont encaisser un essai sur une petite erreur à la reprise, qui ramène le score à 14 à 4, mais Emmanuelle Allemann signe la riposte Lescurienne, en inscrivant la 3ème réalisation de son équipe. Après la transformation de Lucie Cancé, les jaunes et bleues prennent un avantage définitif, et deux nouveaux essais de Manon et Dorine Samarra plus une transformation de Stéphanie Esteves, clôtureront la marque. Les Lescuriennes s'imposent sur le score de 30 à 4, et peuvent savourer cette victoire.

Le Mardi 8 Mai, à 13h30, elles affronteront, en finale, sur la pelouse du stade Albert Domec de Carcassonne, l'équipe de Bègles-Facture, en Lever de rideau de la finale première division qui opposera Toulouse Ovalie à Marseille XIII.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Gujan-Mestras

Rencontre avec Cyndie Dorde SUDOUEST.FR

Cyndie Dorde, capitaine de l'équipe.

Cyndie Dorde, capitaine de l'équipe. J.-R. V.

L'Entente Biganos-Bègles Rugby à XIII féminin affrontera l'équipe de Lescure avec la volonté de décrocher le titre de championne de France Deuxième division, le 8 mai à Carcassonne, à 13 h 30. À la veille de cette finale, rencontre avec Cyndie Dorde, capitaine de l'équipe.

Cyndie, les lecteurs souhaiteraient mieux vous connaître… « J'ai 23 ans et pratique le rugby à XIII depuis l'âge de 5 ans ; 63 kilos pour 1,54 m, je vis le rugby depuis ma plus tendre enfance, dans un cadre familial nourrissant une véritable passion pour ce sport ».

Dans quel état d'esprit abordez-vous la finale ? « Une finale, ça ne se joue pas, ça se gagne ! Nous serons au complet et ce genre de match se jouant essentiellement au mental, nous allons le gagner ! »

Les points forts de l'équipe ? « La communication et la capacité à défendre. Nous avons beaucoup progressé en termes de communication ; on se parle, on se serre les coudes, on est extrêmement solidaire. »

Et les points faibles ? « L'hétérogénéité du groupe avec des joueuses d'origines diverses, de niveaux différents ; mais je sais que nous avons la capacité de transformer ces points faibles en points forts ! Par ailleurs, pour progresser encore, il faudrait que l'équipe au complet s'entraîne plus souvent. Mais, compte tenu des situations familiales, professionnelles, géographiques des joueuses, ceci n'est pas toujours facile. »

Quel est le rôle des entraîneurs dans ce contexte ? « Il est essentiel ! Nous avons la chance d'avoir deux entraîneurs à la fois très différents et très complémentaires, l'eau et le feu ! Leurs visions parfois différentes du jeu nous permettent de progresser ; la technique s'acquiert par l'expérience et il faut répéter, répéter… »

Et votre rôle de capitaine ? « Pour moi, il s'agit essentiellement de motiver les filles, canaliser leur énergie, ressouder si besoin est. Je ne suis pas là pour donner des directives, les joueuses savent ce qu'elles ont à faire. Il faut par ailleurs savoir que le match se joue d'abord dans les vestiaires ! »

Un souhait avant cette finale ? « Que nous nous retrouvions toutes la saison prochaine pour évoluer parmi les meilleures joueuses de l'Elite 1 et qu'ainsi en progressant encore, plusieurs d'entre nous puissent rejoindre l'équipe de France. »

Share this post


Link to post
Share on other sites

Marseille XIII champion de France et du suspense

new-print.png new-mail.png

Publié le mercredi 09 mai 2012 à 14H53 laprovence.com

Les Provençales ont fait la différence dans les derniers instants.

12320120509_1_7_5_1_1_obj1268629_1.jpg

Finalistes malheureuses l'an dernier, les Marseillaises n'ont cette fois-ci pas laissé passer leur chance même si elles ont longtemps été dominées par Toulouse.

Photos Diane Périchaud

Les amateurs de sport sont généralement friands de ces moments où David triomphe de Goliath. De ces victoires arrachées dans les derniers instants alors que tout espoir paraissait perdu. De ces succès qui, au final, s'inscrivent dans l'histoire d'un groupe et qui soudent ses membres durant de longues années.

C'est justement ce qu'ont réussi les joueuses de Marseille XIII. Finalistes malheureuses l'an dernier, les protégées d'Éric Dravet n'ont cette fois-ci pas laissé passer leur chance. Et, pour cela, elles ont littéralement renversé des montagnes hier, à Carcassonne.

Puggioni : "Je ne réalise pas encore"

En face d'elles, les Toulousaines, habituées des phases finales semblaient a priori intouchables. Néanmoins, à force de courage et d'abnégation, les Provençales ont su renverser la vapeur pour déjouer les pronostics. D'ailleurs, jusqu'à six minutes du terme de la rencontre, le bouclier était dans les bras des Toulousaines. Mais deux essais de Thama Angilami et Estelle Fauvelle permettaient aux Marseillaises d'atteindre le nirvana.

"Je ne réalise pas encore ce qu'elles ont fait, confiait, ému, le président Stéphane Puggioni au coup de sifflet final. J'ai beaucoup crié, un peu pleuré et maintenant je ris énormément ! Avec la blessure de Charlotte Dami et notre mauvais début de match, les affaires étaient très mal engagées. Mais les Toulousaines n'ont pas pu résister à la furia marseillaise où l'impact physique a fait la différence tout comme la prestation de Maud Signoret qui a été remarquable. Les joueuses du Smuc qui évoluent avec nous (les deux clubs sont partenaires, ndlr) ont également eu un rôle déterminant."

Démarrée en 2003 avec la création par l'association Point-Sud d'une équipe féminine de rugby à XIII au collège Versailles, l'aventure n'est pas près de s'arrêter avec ce premier titre de championnes de France.

Marseille XIII 28 - 22 Toulouse

Finale du championnat de France élite féminin. A Carcassonne.

Marseille WIII : 5 essais de Ka. Angilami, Sylla, Signoret, T. Angilami, Fauvelle. 1 transformation et 1 pénalité de Allili

Toulouse : 5 essais et 1 transformation

Eric Breton

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rieux-Minervois Cécilia Guilhaumou en équipe de France

Correspondant midilibre.com

29/05/2012, 06 h 00

cecilia-fait-partie-de-l-asc-xiii-du-haut-minervois_402428_510x255.jpg

Cécilia fait partie de l'"ASC XIII du Haut Minervois". (© D.R)

RIEUX-MINERVOIS

L'équipe féminine de rugby, initialement "Laure Rugby à XIII du Haut Minervois", devenue "ASC XIII du Haut Minervois", est dirigée par un triumvirat composé de Magali Bardou (coprésidente de l'ASC XIII), Yamina Abdelsselem (présidente de l'équipe féminine) et Alain Andrieu, dirigeant accompagnateur.

Le groupe de sportives dynamiques s'entraîne deux fois par semaine, le mercredi et le vendredi, sur la pelouse du stade communal. Les joueuses bénéficient des conseils de Fadilla Abdelsselem, entraîneur, et de M. Louvigne, directeur sportif.

"Un entraînement intensif et poussé qui a payé" selon Yamina qui ajoute : "Quelques joueuses mériteraient une bonne place dans les années à venir. De plus, on comptabilise trois pôles espoir".

La présidente annonçait qu'une des joueuses avait été sélectionnée pour intégrer l'équipe de France : il s'agit de Cécilia Guilhaumou qui fait partie du groupe depuis une saison et demie. "Il y a une bonne ambiance dans l'équipe, concluait Yamina, avec une fierté de porter ces couleurs. Après tant d'efforts, le club est reconnu nationalement".

Le mercredi 6 juin, au stade des Lions, l'équipe rencontrera des joueuses anglaises.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rieux-Minervois Rugby à XIII : les féminines se sont mesurées à celles de la Royal Navy

Correspondant midilibre.com

15/06/2012, 06 h 00

photo-de-famille-pour-les-joueuses-de-la-royal-navy-qui-sont_409464_510x255.jpg

Photo de famille pour les joueuses de la Royal Navy qui sont reparties avec quelques présents du Minervois et une tenue de l'ASC XIII. (© D.R)

RIEUX-MINERVOIS

L'équipe féminine de rugby de l'ASC Haut-Minervois XIII a rencontré les joueuses de la Royal Navy sur la pelouse du stade des Lions où elles s'entraînent deux fois par semaine. Selon les responsables, "la Royal Navy était au top de sa condition physique, avec un gabarit important et un rugby de bon niveau". Malgré ce niveau de jeu supérieur, les féminines minervoises sont restées concentrées sur le match et ont pu répliquer au premier essai des Anglaises dès la 15e minute de jeu, avec quatre partout… Les locales, avec un pack amoindri et des blessures encore fraîches de cette saison, ont fait face avec courage et abnégation, réussissant à stabiliser le score à 8-8 à la première mi-temps. La Navy a fait le forcing et remportait alors cette rencontre par 18 à 8.

L'équipe de la Royal Navy a été reçue avec tous les honneurs qui lui étaient dus. Les responsables remercient les élus du Minervois et plus particulièrement Pierre Destrem, maire qui met le stade à disposition pour les féminines. Elles ont reçu avec plaisir cette équipe royale.

Magali Bardou, présidente de l'ASC XIII, Alain Andrieu dirigeant chargé du développement à l'ASC XIII, Pierre Delpoux, ont su accueillir les invitées avec le savoir-faire digne de l'ASC XIII. Le match retour est attendue avec impatience.

Share this post


Link to post
Share on other sites

les féminines se sont mesurées à celles de la Royal Navy

Correspondant "Midi Libre"

photo-de-famille-pour-les-joueuses-de-la-royal-navy-qui-sont_409464_510x255.jpg

Photo de famille pour les joueuses de la Royal Navy qui sont reparties avec quelques présents du Minervois et une tenue de l'ASC XIII. (© D.R)

RIEUX-MINERVOIS

L'équipe féminine de rugby de l'ASC Haut-Minervois XIII a rencontré les joueuses de la Royal Navy sur la pelouse du stade des Lions où elles s'entraînent deux fois par semaine. Selon les responsables, "la Royal Navy était au top de sa condition physique, avec un gabarit important et un rugby de bon niveau". Malgré ce niveau de jeu supérieur, les féminines minervoises sont restées concentrées sur le match et ont pu répliquer au premier essai des Anglaises dès la 15e minute de jeu, avec quatre partout… Les locales, avec un pack amoindri et des blessures encore fraîches de cette saison, ont fait face avec courage et abnégation, réussissant à stabiliser le score à 8-8 à la première mi-temps. La Navy a fait le forcing et remportait alors cette rencontre par 18 à 8.

icn_publicite.gifempty.gif

L'équipe de la Royal Navy a été reçue avec tous les honneurs qui lui étaient dus. Les responsables remercient les élus du Minervois et plus particulièrement Pierre Destrem, maire qui met le stade à disposition pour les féminines. Elles ont reçu avec plaisir cette équipe royale.

Magali Bardou, présidente de l'ASC XIII, Alain Andrieu dirigeant chargé du développement à l'ASC XIII, Pierre Delpoux, ont su accueillir les invitées avec le savoir-faire digne de l'ASC XIII. Le match retour est attendue avec impatience.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le XIII au féminin

Le rugby se conjugue au masculin, chacun le sait. Ce qui est moins connu c'est que dans l'Aude il y a aussi une équipe filles qui évolue au plus haut niveau national, à savoir le championnat Elite.

Ce sont les filles en Jaune et Noir, de l'ASC XIII.

Le groupe. Les entraînements se déroulent deux fois par semaine et à 19 heures le mardi sur le stade Brian de Grazailles, le vendredi sur celui de Rieux-Minervois.

Actuellement le groupe se compose de vingt-trois filles de 16 à 34 ans et redouble d'effort dans sa préparation en vue du championnat qui débutera en octobre.

Un défi. Un championnat où les leaders difficilement déracinables sont depuis des lustres Marseille XIII, Pujols XIII et Toulouse O. XIII. Trois gros morceaux que les filles des présidents Bardou et Guilhem vont tout faire pour décortiquer, décontenancer et devancer. Et même si les Ascéistes devront passer par la phase d'apprentissage obligatoire de ce championnat Elite, elles démontrent chaque semaine que les moments ingrats de l'entraînement ne les rebutent pas.

Se renforcer encore. Le groupe Filles de l'ASC XIII n'est pas fermé et il accueille les débutantes ou déjà joueuses de rugby. La seule chose qui importe les entraîneurs c'est d'avoir envie de jouer au rugby. Le secrétariat du club répond à toutes demandes de renseignements au 04 68 47 74 74.

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Toulouse Ovalie : loisir ou haut niveau, peu importe, elles s'éclatent !

rugby à xiii. Féminines. Le club existe depuis 1973.

zoom.png201209281971_w350.jpg

Très souriantes les filles du Toulouse Ovalie. /Photo DDM, Frédéric Charmeux

«Une des caractéristiques de Toulouse Ovalie XIII est de réunir indifféremment des internationales et des débutantes. Les portes sont ouvertes», glisse en souriant Stéphanie Bras, la présidente et récente docteur en génétique. Si le club a été créé voilà 39 ans, la section féminine date de 2002. Où les sourires dominent. Le club a, certes, des objectifs sportifs mais a aussi une raison sociale. N'a-t-il pas d'ailleurs été champion de France en 2008 et 2009, vice-champion de France 2010 et 2012 ? S'y côtoient la pratique de haut niveau et quasiment l'initiation, voire le loisir.

Qui dit rugby dit aussi contact. Sujet sensible que ces demoiselles, pas prêtes non plus à se «mutiler» pour le sport, et qui souhaitent conserver ce supplément de féminité, abordent très librement. «On le conseille aux internationales en puissance (gainage, généralement) dans une optique de protection, essentiellement. Après, elles décident», déclare la présidente-joueuse, d'un club qui fonctionne en autogestion depuis quatre ans.

Mais qui sont-elles ces conquérantes pas sans charme d'Ovalie ? Sonia (arrière, 23 ans), assistante de gestion, explique : «J'ai débuté par le handball. Mais, c'est ma sœur Houita qui m'a conduit au XIII.» Laurie (26 ans) : «Tous mes copains y jouent. Moi aussi, donc !»

Un nouvel entraîneur

Cette saison, Rachid Amraoui (23 ans) succédera à Andry Rambelo, Ladislas Lapelleterie et Yoan Gigord, les coaches des saisons précédentes. Malgré son très jeune âge, licencié à Saint-Gaudens XIII, éducateur né, il se réclame de Gilles Dumas, Julien Gérin et Julien Lehuby, c'est donc le nouvel entraîneur des filles de Sruxiano. «Les motivations des filles sont différentes dit-il. On ne les entraîne pas de la même façon que les garçons ; il faut demeurer intéressant sans abaisser le niveau : c'est un piège à éviter. J'entraîne les jeunes depuis trois ans. Je dois aussi tenir compte des différences de niveau entre les joueuses. Mais aussi dans mon comportement et la façon de m'exprimer : il faut être irréprochable, bannir surtout la vulgarité. Être irréprochable au niveau du verbe».

Le club a fourni pas moins de 10 joueuses à l'équipe de France qui a disputé la coupe du monde en Australie (2008). Aujourd'hui encore, une demi-douzaine est de nouveau en lice au plus haut niveau.

Michel Jammet ladepeche.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Féminines : tout savoir sur la saison 2012 - 2013

Mercredi, 03 Octobre 2012 19:37 ffr13.com

FILLETOULOUOVALIE_thumb.jpg

Le week-end des 14 et 15 octobre débuteront les Championnats de France féminin de première et deuxième divisions, qui feront suite aux Tournois Découvertes qui ont eu lieu fin septembre à Nantes et à Marseille. En raison d'un calendrier étoffé, la Coupe de France ne sera peut-être pas organisée, cette saison, les Inter-Ligues étant pour leur part maintenus.

Le point sur la saison à venir.

Championnat de 1ère Division

Une poule unique de 7 ou 8 équipes (en fonction des engagements).

Les clubs engagés : AS Carcassonne-Haut Minervois, Boïens (Facture), Lescure, Marseille, Pujols, Réalmont, Toulouse Ovalie, XIII Provençal.

Matchs aller / retour avec classement.

Durée de match standard : 2 fois 40 minutes.

1ère journée – 13/14 octobre 2012

Facture / Pujols

Réalmont / Lescure

Toulouse Ovalie / ASC Haut-Minervois

Marseille / XIII Provençal

Phases Finales :

Demi-Finale 1 - 4 et 2 - 3 (sur le terrain du mieux classé).

Finale.

Précisions :

Le championnat se jouera selon le règlement féminin de l’égalité numérique, le code standard étant le XIII (13), avec possibilité de jouer à XI (11) si une équipe aligne 12 joueuses ou moins sur la feuille de match (un match commencé dans un code, doit se terminer dans ce même code). Lors des Phases Finales, les équipes joueront uniquement à XIII (13). Les dimensions des terrains sont les mêmes pour le XI et le XIII.

Championnat de 2ème Division

Deux poules géographiques (Ouest et Est) de 4 ou 5 équipes (en fonction des engagements).

Les clubs engagés : Montpellier, Nantes, St Gaudens, St Juéry, St Pierre, Toulouse Olympique, Villefranche d’Albi, VVRL (Lyon), XIII Catalan, XIII Provençal (?).

Poule Ouest (4) : Nantes, St Gaudens, St Juéry, Toulouse Olympique.

Poule Est (4) : Montpellier, Villefranche d’Albi, Lyon-Villeurbanne, XIII Catalan.

Matchs aller / retour avec classement par poules.

Même durée de match que la saison dernière : 2 fois 30 minutes.

1ère journée – 13/14 octobre 2012

Poule A :

St Juéry / St Gaudens

Toulouse Olympique / Nantes

Poule B :

Lyon-Villeurbanne / Villefranche d’Albi

XIII Catalan / Montpellier

Play-off : Les deux équipes les mieux classées de chaque poule sont qualifiées pour la conquête du titre national de champion de 2ème division.

Matchs aller / retour avec classement (les équipes issues d’une même poule ne se rencontrent pas à nouveau, les points acquis lors des rencontres de poule comptant pour le classement des Play-off.

Phases Finales :

Demi-Finale 1 - 4 et 2 - 3 (sur le terrain du mieux classé).

Finale en lever de rideau de celle de 1ère Division,.

Possibilité d'une finale entre le 1er et le 2è des play-off en cas de retard dans le calendrier (dû par exemple aux intempéries).

Play-down ou Challenge National :

Les 2 ou 3 équipes les moins bien classés de chaque poule sont reversées en Play-down pour participer au Challenge National.

Pas de phases Finales ni de titre. Le classement final sera le seul indicateur.

Précisions :

- Le championnat se jouera selon le règlement féminin de l’égalité numérique, le code standard étant le IX (9), avec possibilité de jouer à VII (7) si une équipe aligne 9 joueuses ou moins sur la feuille de match, et possibilité de jouer à XI (11) ou XIII (13) si les deux équipes le souhaitent et possèdent le nombre de joueuses suffisant (un match commencé dans un code, doit se terminer dans ce même code).

- Dans la 2ème phase, les équipes participant aux play-off joueront uniquement à IX (9). Et les équipes participant aux play-down pourront également jouer les matchs en égalité numérique à VII (7), si nécessaire.

- Lors des phases finales, les équipes joueront uniquement à IX (9).

- A la différence de l’égalité numérique chez les jeunes, dans le cadre d’un match à VII (7) chez les filles, on conserve la longueur du terrain (identique au IX).

Calendriers :

- A noter qu'en 1ère comme en 2ème division, lors du championnat ou des phases de poule, le calendrier sera établi de façon à jouer le moins de match possible en période hivernale (pour éviter les interdictions de terrains). De plus, les équipes devront, lors de la phase «Aller», inverser les matchs «Aller» et «Retour», en cas d’interdiction de terrain et si l’adversaire peut recevoir le match (cf. Règlements Généraux).

- Au moins 50% des matchs de 2ème division se joueront à une date différente de ceux de la 1ère division, pour permettre aux équipes en « Entente ou Réserve » de faire tourner leurs effectifs.

- Une Coupe de France ne sera organisée que si les calendriers le permettent, étant donné que les équipes de 1ère et 2ème divisions auront déjà 12 ou 14 journées minimum à jouer, hors phases finales.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les féminines de Réalmont-Saint-Pierre

L'équipe de la semaine.

zoom.png201210171613_w350.jpg

Les « Griffons », des filles réunies autour d'une même passion, le rugby à XIII.

Cette saison, les féminines de Réalmont-St Pierre ont rejoint la première division aux côtés des équipes de Marseille, Toulouse, Carcassonne, XIII Provençal, Arcachon, Pujols et Lescure. Pour cette première année en Élite, l'objectif de la saison est tout simplement de se faire plaisir sur le terrain (et en dehors) et de partager ce dernier avec le public toujours plus nombreux à les suivre ; une recette qui semble fonctionner puisque l'effectif compte déjà plus d'une vingtaine de joueuses. Les portes de l'équipe ne sont pas fermées pour autant et toutes les filles qui souhaitent venir essayer peuvent contacter Bertrand au 06.07.50.65.18.

L'objectif principal n'empêchera pas l'équipe d'aller jouer les troubles-fêtes dans le Championnat de France, et les joueuses les plus appliquées d'accéder aux sélections régionales voir nationale.Ce dimanche, elles se rendront d'ailleurs à Carcassonne avec l'espoir de revenir avec un premier succès, après une défaite logique le week-end dernier, ayant dû jouer à 11 suite à un problème de licences.

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!


Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.


Sign In Now
Sign in to follow this  
Followers 0

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



League Express - Mon 10th April 2017

Rugby League World - April 2017