See England take on the best at the 2017 Rugby League World Cup

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Philippe Barrau

COUPE DU MONDE 2013

185 posts in this topic

Le 28/11/2011 à 12:21 lequipe.fr Rugby à XIII

La Coupe du Monde en France

L'Angleterre, le Pays de Galles, l'Irlande et la France coorganiseront la Coupe du monde 2013 de rugby à XIII. La phase de poules (deux de 4 et deux de 3) et les quarts de finale de cette épreuve, qui réunira quatorze équipes, auront lieu dans dix-huit villes, dont Avignon et Perpignan.

Composition des groupes :

Groupe A : Angleterre, Australie, Fidji, Irlande

Groupe B : Nouvelle-Zélande (tenante du titre), Papouasie-Nouvelle-Guinée, Samoa, France

Groupe C : Ecosse, Tonga, Italie

Groupe D : Pays de Galles, Iles Cook, Etats-Unis

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le monde aux pieds d'Avignon et de Perpignan

Vendredi, 09 Décembre 2011 08:06 ffr13.com

Pour la cinquième fois dans l'histoire de notre sport, la France accueillera des rencontres de Coupe du monde, dont la deuxième édition (la première datait de 1957), en 1960, s'était intégralement déroulée sur notre sol. Un évènement majeur, que la Rugby Football League britannique, à laquelle la Fédération internationale a confié l'organisation, a souhaité partager en partie avec la FFR XIII.

Une marque de confiance née à la fois des rapports privilégiés qu'entretiennent depuis longtemps Richard Lewis et Nicolas Larrat, et des récents succès populaires enregistrés à Avignon et à Albi, à l'automne 2010 lors de l'Alitalia European Cup, puis à Avignon toujours, et à Perpignan, à l'occasion des rencontres face à l'Angleterre et l'Ecosse, en octobre dernier.

Tant au Parc des Sports avignonnais qu'au stade Gilbert-Brutus, non seulement les enceintes avaient accueilli respectivement plus de 16 000 et 10 000 spectateurs, mais nos amis anglais avaient également apprécié la qualité de l'organisation. C'est pourquoi on s'attend en 2013 à un engouement sans précédent, plus important encore, donc, que celui qui avait présidé aux matchs des Bleus lors du Mondial 2000.

Déjà, à l'époque, la FFR XIII avait réussi le pari de remplir et le stade Albert-Domec de Carcassonne pour le choc décisif France - Tonga, et le Parc des Sports albigeois pour le duel entre les tricolores et les Africains du Sud, alors que le match inaugural du Groupe 3, France - Papouasie-Nouvelle-Guinée, avait rassemblé 9 000 supporters au stade Charléty, à Paris.

"Cela incitera les Bleus à se surpasser"

Ivan Grésèque, alors manager du XIII de France, se souvient du "beau succès populaire enregistré à Charléty", et plus encore du "formidable engouement suscité par la venue des tricolores à Albi comme à Carcassonne."

"Le Parc des Sports albigeois était comble, de même que le stade Albert-Domec, avec en prime l'inauguration, ce jour-là, de la statue érigée en l'honneur de Puig Aubert", note encore celui qui, par ailleurs, entraînait la France lorsque celle-ci tint en échec (16-16) les Kiwis à Palmerston, en 1996.

"Et je ne doute pas un seul instant de la capacité des publics de Provence et du Languedoc-Roussillon à se mobiliser en masse, tant à Avignon qu'à Perpignan", dit celui qui voit cela comme une chance pour les joueurs : "Le fait d'évoluer sur leur sol incitera les Bleus à se surpasser, d'autant que depuis la création en France d'une équipe de Super League, ils sont forcément mieux armés pour lutter d'égal à égal avec les meilleures nations."

Un double évènement qui, aux yeux de l'ancien demi-de-mêlée du XIII de France, aujourd'hui membre du cabinet du maire de Perpignan, dépasse largement le cadre strictement sportif : "Des rencontres de Coupe du monde disputées en France sont tout aussi importantes pour la Fédération, qui voit ainsi ses efforts récompensés, que pour les médias, qui auront du coup l'occasion de s'intéresser de plus près à notre si beau sport, et bien sûr pour les partenaires économiques et décideurs locaux, sur lesquels rejailliront le prestige d'une telle manifestation sportive, et qui en mesureront les retombées."

"Un vrai stade, un vrai public…"

Du côté d'Avignon, on ne cache pas non plus sa satisfaction, d'autant que ce sera la première fois qu'on y accueillera une rencontre du Mondial. Et l'adjoint aux sports, Alain Bompard, se prend à rêver d'un France - Nouvelle-Zélande : "Ce n’est que du bonheur d'avoir été choisi ! Une grande nouvelle pour le sport avignonnais. Une décision résultant d’un travail de longue date entre la FFR XIII, la ville d’Avignon et le club du SO Avignon. Le Parc des Sports, qui peut aujourd’hui accueillir 20 000 personnes, nous a permis de vivre des moments exceptionnels et je pense notamment au France - Irlande de 2010 avec plus de 16 000 spectateurs présents, et plus récemment, au France - Angleterre d’octobre dernier, où nous avons passé la barre des 17 000 spectateurs, avec une ambiance des plus extraordinaires. La RFL, présente lors de ces deux évènements internationaux, s’est rendue compte que nous étions dans une région qui aimait le XIII. Fan de rugby à XIII moi-même, je suis celui qui a ramené le SOA en première division. Et je me réjouis qu’aujourd’hui nous ayons un vrai stade, une vraie équipe, et un vrai public. Pour en revenir au Mondial 2013, je ne vous cache pas qu’une affiche France - Nouvelle-Zélande serait une vitrine exceptionnelle pour notre sport. Le stade en exploserait !"

Un stade qui a laissé un chaud souvenir à Rémi Casty, lui aussi enthousiaste à l'idée de le retrouver dans deux ans : "Avoir le soutien de notre public, tant à Avignon qu’à Perpignan, est un réel atout pour le XIII de France. L’ambiance que nous avons connue au Parc des Sports d’Avignon, au mois d’octobre dernier, ne peut que nous motiver. C’est une grande chance pour le rugby à XIII français, ses dirigeants et ses supporters, de pouvoir accueillir deux matchs du Mondial 2013. Cette compétition est l’occasion pour nous de faire découvrir notre sport, d’élargir notre public, d’intéresser de nouveaux médias."

Elargir le public, c'est aussi ce qui motive, entre autres, Mathias Pala, auteur d'une première sélection remarquée, dans son jardin provençal, cette année contre les Anglais : "Accueillir deux matchs de Coupe du Monde va, je l’espère, aider la FFR XIII dans le développement de ce sport en France. Je pense que les affluences enregistrées cet automne à Perpignan et à Avignon ont convaincu la RFL que la France avait bien la capacité d'organiser des évènements majeurs. Ce qui est intéressant, c’est que le XIII de France commence à attirer un nouveau public, pas forcément treiziste. Nous sommes sur la bonne voie, et il ne tient qu’à nous de prouver, une nouvelle fois, que nous avons les épaules suffisamment solides pour justifier la confiance qu'on nous accorde."

Avec le monde à leurs pieds, Avignon et Perpignan joueront en effet gagnant.

LES PRÉCÉDENTS MATCHS DE COUPE DU MONDE EN FRANCE

1960

France - Nouvelle-Zélande (22-11) le 13 octobre au Parc des Princes

France - Grande-Bretagne (10-21) le 11 décembre à Bordeaux

1970

France - Australie (4-7) le 11 novembre à Perpignan

France - Nouvelle-Zélande (16-2) le 15 novembre à Carcassonne

1972

France - Nouvelle-Zélande (20-9) le 28 octobre à Marseille

France - Grande-Bretagne (4-13) le 1er novembre à Grenoble

France - Australie (9-31) le 5 novembre à Toulouse

2000

France - Papouasie-Nouvelle-Guinée (20-23) à Charléty : essais de Benausse, Dekkiche, Hechiche (2).

France - Tonga (28-8) à Carcassonne : essais de Banquet, Sirvent, Dulac, Garcia, Jampy.

France - Afrique du Sud (56-6) à Albi : essais de Cassin (2), Banquet, Guisset, Jampy (3), Sirvent, Tallec.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Publié le 11/01/2012 09:43 | Recueilli par P. C. LADEPECHE.FR

"Objectif Coupe du monde 2013"

interview. Thierry Alibert. Le Tarnais est le seul français à arbitrer en Super league.

De février à octobre, Thierry Alibert arbitre tous les week-ends en Superleague, compétition qui réunit les meilleurs clubs anglais et une franchise française, les Dragons catalans.

En 15 ans, il a arbitré 350 matches d'élite en France, 6 finales de Coupe de France, autant de finales de championnat de France et les coupes du monde 2000 et 2008.

Quel est votre parcours d'arbitre international ?

« Je pars en Angleterre où je vais débuter ma quatrième saison en Superleague anglaise. En 3 ans, j'ai arbitré 80 matches dans cette division. J'ai officié lors de la Coupe du monde 2008 en Australie. C'est à ce moment là qu'on m'a appelé pour exercer en Superleague. Mais, mon véritable déclic, pour être vraiment reconnu en tant qu'arbitre à part entière de cette compétition, a été le match de play-off entre Wigan et Leeds en septembre 2010. C'était un super match. Puis, j'ai arbitré lors de la finale du championnat du monde des clubs entre les Australiens de St-George et les Anglais de Wigan en février dernier. A partir de là, ce fût un rêve, je n'y croyais pas, j'ai été sollicité par les médias anglais, par les spectateurs et après, j'ai été régulièrement désigné pour des gros matches comme Warrington / Wigan ou Bradford / Leeds. »

Quand pensez-vous rentrer arbitrer en France et comment voyez-vous l'arbitrage en France ?

« Pour l'instant je n'y pense pas. Je n'ai pas prévu de retour. Il y a un gros manque de moyens en France pour pouvoir évoluer. Les arbitres ne sont pas professionnels et, en travaillant à côté, ils n'ont pas le temps de recruter. C'est de plus en plus compliqué pour les bénévoles malgré le gros travail qu'ils font. J'espère que des jeunes vont percer. Il y a Cyril Vergne qui est prometteur, il se donne à fond. Mais il y a un manque d'effectif en France pour pouvoir créer une émulation et tirer tout le monde vers le haut, surtout en élite. Dans le Tarn, il y a 10 matches par week-end et 8 arbitres. C'est, donc, compliqué pour les désignations pour Thomas Blanchy. Quand on avait 20 jeunes à l'école d'arbitrage, ils étaient motivés ils s'identifiaient à moi. Quand j'allais les voir ça leur faisait plaisir. En Angleterre, c'est différent avec les retransmissions télévisées les arbitres sont reconnus. L'effet qui peut être négatif est la pression.

Quels sont vos objectifs ?

« Je suis un peu déçu de ne pas avoir été retenu pour le dernier tournoi des 4 nations. Mon objectif est de travailler pour participer à la coupe du monde 2013. J'aimerais, également, être le premier Français à arbitrer une finale de Superleague ou de Cup anglaise. Pour cela, je suis obligé de travailler dur physiquement 2 heures et demi par jour 5 jours par semaine. Même quand je reviens en France. Mais, c'est plus compliqué. »

Share this post


Link to post
Share on other sites

L’annonce des matchs du Mondial 2013 en direct

Mercredi, 21 Mars 2012 13:21 ffr13.com

Jeudi 22 mars à 12 h, suivez en direct sur le site de la FFR XIII la conférence de presse annonçant les matchs de la Coupe du Monde 2013 qui se dérouleront en France.

Rendez-vous demain sur la page d’accueil du site dans la rubrique “Evènements”.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mondial 2013 : programme complet

Jeudi, 22 Mars 2012 13:12 ffr13.com

Le Président de la FFR XIII, Nicolas Larrat, a dévoilé ce midi en Avignon, lors d'une conférence de presse, le programme des deux matchs de poule qui se dérouleront sur le sol français en octobre et novembre 2013 : les Bleus affronteront la Nouvelle-Zélande au Parc des Sports d'Avignon (un jeudi ou vendredi soir), et les Samoa au stade Gilbert-Brutus de Perpignan.

Le Millenium de Cardiff accueillera la cérémonie d'ouverture de la Coupe du monde, et abritera deux matchs en suivant ("double header") dans la même journée, Angleterre-Australie et Galles-Italie.

LE PROGRAMME

GROUPE A

Angleterre-Australie

Millennium Stadium, Cardiff

Fidji-Irlande

Spotland Stadium, Rochdale

Angleterre-Irlande

Galpharm Stadium, Huddersfield

Australie-Fidji

Langtree Park, St Helens

Angleterre-Fidji

KC Stadium, Hull

Australie-Irlande

Thomond Park Stadium, Limerick (Irlande)

GROUPE B

France - Papouasie

Craven Park, Hull

Nouvelle-Zélande-Samoa

Halliwell Jones Stadium, Warrington

France-Nouvelle-Zélande

Parc des Sports, Avignon

Samoa-Papouasie

Craven Park, Hull

Nouvelle-Zélande-Papouasie

Headingley Carnegie Stadium, Leeds

France-Samoa

Gilbert Brutus, Perpignan

GROUPE C

Ecosse-Tonga

Pow Beck Stadium, Whitehaven

Ecosse-Italie

Pow Beck Stadium, Whitehaven

Tonga-Italie

Shay Stadium, Halifax

(chaque équipe rencontre ensuite une des équipes du Groupe D)

GROUPE D

Iles Cook-USA

Memorial Stadium, Bristol

Galles-USA

Racecourse Ground, Wrexham (Pays de Galles)

Galles-Iles Cook

The Gnoll, Neath

(chaque équipe rencontre ensuite une des équipes du Groupe C)

GROUPEC/D

Galles-Italie

Millennium Stadium, Cardiff

Tonga-Iles Cook

Leigh Sports Village

Ecosse-USA

City of Salford Community Stadium

1/4 de finale

MATCH 1

Vainqueur A - Vainqueur D

Racecourse Ground, Wrexham

MATCH 2

2è Groupe A - 3è Groupe B

DW Stadium, Wigan

MATCH 3

Vainqueur B - Vainqueur C

Headingley Carnegie Stadium, Leeds

MATCH 4

2è Groupe B -3è Groupe A

Halliwell Jones Stadium, Warrington

Demi-finales (probable "double header" à Wembley)

Vainqueur Q/F 1 - Vainqueur Q/F 4

Vainqueur Q/F 2 - Vainqueur Q/F 3

Finale (probablement à Old Trafford)

Share this post


Link to post
Share on other sites

La cité des papes sera l'hôte de la Coupe du monde 2013 de rugby à XIII

Correspondant midilibre.fr

02/04/2012, 06 h 00

Avignon, place forte du rugby à XIII ? Avec les travaux de rénovation du parc des sports et l'accueil de deux rencontres de prestige en jeu à XIII France/Irlande en 2010 et France/Angleterre en 2011, qui ont connu à chaque fois une affluence record (17 000 spectateurs), la capitale vauclusienne se devait de poursuivre ses efforts pour favoriser les rencontres de haut niveau.

C'est chose faite depuis peu, car Marie-José Roig, maire de la cité des papes, a tenu à accueillir récemment Nicolas Larrat, président de la Fédération française de rugby à XIII. Avignon sera une ville hôte de la Coupe du monde 2013 en accueillant la rencontre France-Nouvelle-Zélande, tout comme Perpignan avec un France-Samoa.

Cet événement sportif à venir "est un honneur pour la Ville, qui n'a cessé de manifester sont attachement à la Fédération française de rugby à XIII et qui soutient le club phare et le plus ancien de la cité le SOA XIII", a déclaré le premier édile, soutenu dans cet accueil par Alain Bompard, adjoint délégué aux sports.

Pour ce match de gala annoncé pour l'automne 2013, outre la mise à disposition du parc des sports, sont prévus la mobilisation du service des sports et du service logistique. Avignon "la treiziste", ce n'est pas un vain mot !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Carlos Zalduendo : “Travailler au plus près du terrain”

Jeudi, 27 Décembre 2012 21:33 ffr13.com

image_thumb.png

Jeudi 19 décembre, Carlos Zalduendo, président de la Fédération Française de Rugby à XIII a lancé le projet « Perpignan 2013 » réunissant un comité dédié à l’organisation des évènements phares qui vont se dérouler dans la Capitale du Roussillon.

Président, pourquoi la création d’un tel comité ?

Nous avons deux évènements à organiser cette année 2013 à Perpignan : la finale du championnat de France Elite (mai 2013) et le match de Coupe du Monde France contre les Samoa le lundi 11 novembre. Ces deux évènements se dérouleront au stade Gilbert Brutus, dans l’antre des Dragons Catalans. Pour assurer la réussite de ces deux journées rien de tel que de travailler au plus près du terrain, en mode projet.

Qui participe à ce comité d’organisation ?

Les femmes et les hommes des clubs, du comité du Roussillon et de la ligue Languedoc-Roussillon en synergie avec les élus fédéraux et les salariés permanents de la FFR XIII. Cela permet d’associer et de mobiliser tous les forces vives à la promotion des évènements qui seront proposés par le comité d’organisation.

Comment est organisée la coordination du projet ?

Le comité d’organisation doit se réunir tous les mois afin de mettre en place les actions de promotion et évaluer les résultats en termes de mobilisation. Mohamed Chaabi permanent de la Fédération est chargé de la coordination des actions de la Coupe du Monde 2013 en France.

Comment remplir le stade ?

En dehors de la médiatisation et des actions de terrain, nous devons proposer des tarifs attractifs. Lors de cette réunion la politique tarifaire des rencontres de l’équipe de France a été validée par le comité d’organisation avec une offre promotionnelle avantageuse à destination des abonnés des Dragons Catalans.

Concrètement quels évènements vont être organisés dans les semaines à venir ?

La réflexion est lancée, le comité d’organisation doit proposer différentes actions de promotion et de mobilisation à mettre en place à l’échelle régionale mais aussi nationale afin de garantir un large engouement pour cette Coupe du Monde 2013. La première action va être en direction des édiles. Nous irons dès le mois de janvier à la rencontre des élus du Conseil Général des Pyrénées-Orientales et de la Mairie de Perpignan.

Et au niveau médiatisation ?

Une conférence de presse se tiendra dans la foulée le mardi 12 février afin de lancer officiellement la campagne de Coupe du Monde 2013. L’occasion de donner le calendrier des actions pour promouvoir cette rencontre France v. Samoa qui sera le point d’orgue de la saison à Perpignan.

PERPIGNAN2013_thumb_3.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben Garcia rêve de Coupe du monde

Jeudi, 27 Décembre 2012 11:41 ffr13.com

GARCIABEN2013BIS1_thumb.jpg

Depuis quelques jours, Benjamin Garcia a repris les plaquages aux entraînements avec les moins de 20 ans (Toyota Cup) des Broncos de Brisbane. De retour en Australie fin octobre, le deuxième ligne international junior s'était surtout contenté, jusque-là, de séances de musculation, de lutte et de gymnastique, sans compter les courses. Histoire de laisser se consolider son bras fracturé début septembre, en play-off du Championnat Colts.

Et c'est désormais à une autre catégorie que s'attaque le jeune Provençal : l'antichambre de la NRL qu'a fréquenté, en son temps, Jérôme Guisset, sous les couleurs de Canberra.

Une trajectoire dont on est légitimement fier, du côté d'Apt XIII et du SO Avignon, où l'international junior a fait ses classes après des débuts à l'école de rugby… d'Apt XV, histoire de marcher dans les pas de son frère aîné Anthony, qui évoluait alors à Châteaurenard.

Sous l'aile aujourd'hui de l'entraîneur des juniors de Wynnum-Manly Seagulls, un club satellite des Brisbane Broncos, Laurent Garnier, vers lequel l'avait dirigé en novembre 2011 Didier Lacreu, l'ancien junior de Montpellier à XV et à XIII, Benjamin mesure le chemin parcouru : trois matchs avec l'équipe championne de la Queensland Cup, pour le "joueur de l'année" 2012 des Colts de Wynnum, finalistes sans lui après sa fracture d'un bras au tour précédent des play-off.

Plutôt que de céder aux avances de plusieurs clubs de Super League, il a préféré viser plus haut encore, la NRL étant le must sur la Planète Treize. A lui, en 2013, de faire sa place lors des matchs d'ouverture des Broncos, pour, plus tard, espérer être invité à intégrer le squad de NRL. "Avec du travail et un soupçon de chance…", glisse le nouvel ambassadeur du rugby à XIII français sur l'île continent.

Une chance qu'il tentera de provoquer, fort de l'expérience acquise lors d'une première saison en tous points réussie.

Sélection naturelle

Aux entraînements, d'abord, "où l'intensité va crescendo", depuis le début de la préparation, voici deux mois.

"La concurrence est vive, et la sélection se fait naturellement", explique celui qui, par ailleurs, rêve d'autant plus de disputer la Coupe du monde 2013, que le match France - Nouvelle-Zélande aura pour cadre le Parc des Sports avignonnais.

En attendant, travail, travail, et encore travail. Sur le terrain et en salle, bien sûr, mais également au club-house du club, la règle stipulant que les membres d'un squad de Toyota Cup, une compétition crée en 2008, doivent soit être scolarisés, soit exercer un métier.

Ben espère que le sien ne sera que provisoire, puisque c'est un contrat NRL qu'il vise, à terme.

En mars, déjà, c'est avec les espoirs des Broncos au Suncorp Stadium, en ouverture de ses idoles, comme avec l'équipe de Queensland Cup, que compte bien évoluer celui qui s'est armé de courage, voici un peu plus d'un an, pour quitter le confort familial afin de pénétrer dans la "jungle". Où le talent se mélange à la sueur, où les places sont chères. Mais où le rêve, pour Ben, deviendra peut-être un jour réalité…

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coup d’envoi pour la Coupe du Monde 2013 en Avignon

Mercredi, 23 Janvier 2013 09:21 ffr13.com

avignon2013_thumb.jpg

Le jeudi 10 janvier dernier, Carlos Zalduendo, président de la Fédération Française de Rugby à XIII s’est rendu à Avignon afin de participer à une réunion avec la mairie d’Avignon, représentée par Alain Bompart-Joubert, adjoint au et Jean-Luc Bodren, Directeur du Service des Sports. Ils étaient entourés de Patrick Pedrazzani, Directeur Technique National ainsi que des co-présidents du SO Avignon ainsi que d’autres acteurs locaux et régionaux du rugby à XIII.

M. Bompard a tout d’abord tenu à remercier une nouvelle fois la FFR XIII d’avoir confié à la cité des Papes l’organisation de la rencontre France vs Nouvelle-Zélande qui se tiendra levendredi 1er novembre au Parc des Sports d’Avignon. Carlos Zalduendo a ensuite pris la parole afin d’insister sur l’obligation de réussir l’organisation qui ne peut se faire sans la collaboration des collectivités locales, clubs, comités départementaux et de la Ligue PACA de rugby à XIII.

Mise en place d’actions de promotion et de communication

La Maire d’Avignon s’engage au côté de la FFR XIII. Par la voix de Mr. Bompard, adjoint aux Sports, elle a proposé de mettre en place diverses actions de promotions de cette rencontre de coupe du Monde : conférences de presse, photos officielles, repas VIP, débats pour communiquer sur l’évènement. Mais aussi des animations dans la ville avec en point d’orgue la présentation du prestigieux trophée sur le parvis du Palais des Papes en présence d’un millier de jeunes treizistes à l’issue du Tournoi National des Jeunes Marcel Caillol qui se déroule chaque année au complexe sportif de la Souvine et qui aura lieu cette année le 8 ou 9 juin.

Une conférence de presse devrait se tenir au début du mois de février afin de présenter l’intégralité des actions qui seront mises en place dans le cadre de la promotion de cette rencontre de Coupe du Monde. La Mairie d’Avignon a par ailleurs proposé de mettre à disposition de la Fédération trois créneaux pour trente panneaux d’affichage 4 mètres par 3 sur le réseau routier avignonnais (en Avril, Août et Octobre, durant les trois semaines qui précèderont la rencontre). Bien exploité, cet espace de communication permettra de faire la promotion de l’évènement.

Enfin, le lendemain, vendredi 11 janvier, la délégation s’est rendue sur le site du Parc des Sports. Au programme, visite des installations sportives et des espaces de réception pour proposer des prestations pour les partenaires et accueillir dans les meilleures conditions les deux équipes et le nombreux public qui devrait répondre présent.

BILLETTERIE EN LIGNE : cliquez ici

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coupe du monde de Rugby à XIII : Avignon accueillera France/ Nouvelle Zélande le 1er novembre

prog6264651_1.jpg

A la mairie d'Avignon ce matin, les responsables de la ville et du Rugby à XIII ont conjugué leurs efforts pour présenter l 'évènement au cours d'une conférence de presse. Selon eux, ce " France / Nouvelle Zélande " peut avoir de retombées multiples. Notamment en terme d'image pour une ville avant tout connue pour ses rendez-vous culturels et en terme de promotion du jeu à XIII.

Et puis les Kiwis, actuels champions, emmenent avec eux, des "aficionados " des antipodes qui parcourent la coupe de monde. Avignon attend du nord et du sud de nombreux supporters.

Présentation Coupe du Monde 2013 en France par ffr13officiel

Souvenir, souvenir ...

En 1971, un France/ Nouvelle Zélande à Carcassone, les bleus et les kiwis en noir et blanc... à ne pas manquer sur le site de l'INA.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avignon accueillera la Coupe du monde de rugby à XIII

A. S. midilibre.fr

18/02/2013, 06 h 00

la-municipalite-avignonnaise-le-president-de-la-ffr-xiii-et_526936_510x255.jpg

La municIpalité avignonnaise, le président de la FFR XIII et les organisateurs. (© D.R)

Avignon, capitale mondiale d'un jour du rugby à XIII, cela se précise. La joie et la satisfaction pointaient sur les visages du maire Marie-Josée Roig et d'Alain Bompard, adjoint aux sports, lors de la présentation du match France-Nouvelle-Zélande, programmé le 1er novembre 2013, en Avignon. "C'est un honneur pour une ville treiziste attachée au ballon ovale et au plus vieux club le SOA XIII, un témoignage de confiance de la Fédération après le succès populaire de France-Angleterre lors de la coupe d'Europe ici en 2011". Affronter en terre provençale un des ténors du rugby à XIII, la Nouvelle-Zélande, championne du monde en 2008, est "une grande nouvelle pour le sport avignonnais et une décision résultant d'un travail de longue date entre trois acteurs, la FFR XIII, la Ville d'Avignon et le SOA", souligne l'adjoint aux sports. Aucun investissement particulier n'est prévu pour cette rencontre dans un Parc des sports pouvant accueillir 20 000 personnes. Un impact qui rejaillira sur l'économie locale car, d'ores et déjà, pour les quelque 1 000 supporteurs étrangers attendus, des visites et dégustations diverses sont prévues. Sans compter les fans de ce sport bien implanté dans le Midi et le Languedoc-Roussillon. Pour Carlos Zalduendo, président de la Fédération, l'engouement sera présent. "Vous avez bien mérité cette rencontre car Avignon est un nom qui chante au monde entier. Nous voulons que chaque club de la région s'accapare ce match et que la fête soit partagée". Message reçu. Un programme d'animations est prévu jusqu'au jour J et des idées de lancement de l'événement (expos de maillots, d'affiches, de photos, participation des commerçants) venant d'anciens du jeu à XIII, retiennent l'attention de la municipalité. Pour John Dutton, directeur des opérations de cette coupe du Monde, "le travail entre les institutions Ville, Département, Région et comité d'organisation, a été fructueux. L'impact économique sera important". Nul doute "que le Haka traditionnel, lors de présentation des All Blacks, ce 1er novembre vaudra la chandelle". Le 8 mai prochain, en Avignon, se dérouleront un tournoi rugby XIII national des jeunes ainsi que les finales de la coupe de France minimes et cadets. Une photo souvenir avec les joueurs de l'équipe de France est d'ailleurs déjà prévue sur le parvis du Palais des Papes. Cinq jours avant le match, une rencontre entre sélectionnés Français et jeunes sportifs est programmée. Pour ce match fixé à 20 h, une centaine de chaînes de télévision de la planète sera présente. Le prix des places varie de 10 à 25 , plus loges VIP. En préambule à cette présentation, Joris Clément, joueur phare du SOA XIII, a signé avec la municipalité un contrat d'insertion professionnelle salué par Marie-Josée Roig "qui a une faiblesse de cœur pour le rugby XIII".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Richard Agar coach des Bleus

Lundi, 18 Février 2013 15:45 ffr13.com

L'actuel entraîneur de Wakefield (Super League), Richard Agar, un Anglais de 41 ans, en poste chez les Wildcats depuis 2011, après avoir tenu le même rôle de head coach à Hull FC (2008 - 2011), est le nouveau sélectionneur du XIII de France. Il sera assisté dans sa tâche par Jérôme Guisset, entraîneur adjoint des Dragons Catalans, et de Thierry Dumaine, entraîneur national, alors qu'au sein du staff figurent également Jean Alonso, directeur de l'équipe, Patrick Pédrazzani, DTN, et Gilles Dumas, manager.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Richard Agar nommé entraîneur de l'équipe de France, Guisset adjoint

Le 18 février à 12h00 lindependant.fr

richard-agar-conduira-les-bleus-durant-la-coupe-du-monde_281684_516x343.jpgRichard Agar conduira les Bleus durant la Coupe du Monde. COACH HULL RL RUGBY LEAGUE ©VARLEY PICTURE AGENCY PHOTO/http://www.wakefieldwildcats.co.uk

Ce lundi matin, la Fédération Française de rugby à XIII a confirmé une information dévoilée par L'Indépendant dans son édition du samedi 16 février avec la nomination de de Richard Agar au poste de sélectionneur national.

Actuellement coach de Wakefield (poste qu'il continuera à occuper), Agar sera donc celui qui conduira les destinées de la sélection nationale cet automne pour la Coupe du monde en Angleterre et en France.

Le président Carlos Zalduendo et le nouveau sélectionneur ont également annoncé la nomination de Jérôme Guisset au poste d'adjoint. Adjoint chargé de la défense aux Dragons Catalans, Jérôme Guisset épaulera donc Agar durant la Coupe du Monde dont deux matches sont programmés en France, un à Avignon (face à la Nouvelle Zélande) et un à Perpignan (face aux Samoa).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Bleus domptent Agar

Le 19 février à 6h00 par Matthieu Terrats lindependant.fr

les-bleus-domptent-agar_281794_516x343.jpg PHOTO/FFR XIII

Le secret a été bien gardé.

Même les membres du comité directeur n'ont eu droit à la primeur de l'information. Mais comme nous vous le révélions dans notre édition du 17 février, la conférence de presse organisée hier dans les locaux de La Dépêche à Toulouse, a bien accouché de la nomination de Richard Agar, le coach des Wakefield Wildcats, en tant que nouveau sélectionneur du XIII de France. Ancien joueur de Featherstone, Dewsbury et Widnes, Agar, 41 ans, a fait ses premières armes à Hull FC. Assistant de John Kear et Peter Sharp (2004-2008), les rênes du squad Super League lui étaient enfin confiés en 2008. Puis repris en 2011, à la suite d'un exercice décevant malgré un recrutement XXL. Mais en 2012, il relevait le challenge de la reconstruction à Wakefield. Des Chats Sauvages qui se qualifiaient contre toute attente pour les play-off, au terme d'une série de 8 victoires consécutives, doublées d'un jeu alléchant et ce malgré des moyens limités. Sa carrière était relancée. La suite, on la connaît. Sa mission désormais : mener les Bleus "au moins" jusqu'à la Coupe du Monde, aux côtés de ses adjoints Jérôme Guisset et Thierry Dumaine (lire par ailleurs).

L'ombre des Dragons

Une nomination qui n'est pas vraiment une surprise quand on sait l'influence qu'a eue Trent Robinson, ancien coach des Dragons Catalans et du Toulouse Olympique, sur le choix de Carlos Zalduendo. Des Dracs sur toutes les lèvres, hier, dans la ville rose. Un, car le coach anglais est bien conscient qu'ils constituent "90 % de son équipe". Mais qu'il sera aussi "très difficile d'élaborer un calendrier préparatoire vu le programme des Catalans d'ici le mois d'octobre". "L'important, pour le moment, c'est d'intégrer les joueurs Elite aux Dragons, et de faire naître un sentiment d'équipe nationale au sein de ce groupe. Qu'ils ne soient pas uniquement des joueurs professionnels mais aussi des joueurs de l'équipe de France". Une pré-liste de 40 joueurs doit d'ailleurs être transmise aux organisateurs du Mondial, avant le 1er mars. Une urgence dont Agar a bien conscience, lui qui sera à Perpignan le 2 mars prochain. Mais en tant que coach des Wildcats, cette fois, pour affronter les Dragons Catalans, lors de la 5e journée de Super League. Agar (au centre) : "Je ne suis pas assez stupide pour changer la façon de jouer des Dragons".

Jérôme Guisset : "Agar a le pedigree nécessaire pour le poste"

Le 19 février à 6h00 par B. O.

Retenu en Angleterre pour comparaître devant la cour d'appel de la RFL dans 'l'affaire Julian Bousquet', Jérôme Guisset, absent hier à Toulouse, a officiellement été assistant-coach de l'équipe de France. L'ancien pilier n'a eu que très peu de temps pour réfléchir : "Mardi dernier, j'ai été sollicité par le président (Carlos Zalduendo, ndlr) pour savoir si j'étais intéressé par la fonction. Et samedi, je lui ai donné mon accord". Tout s'est donc accéléré pour l'actuel assistant de Laurent Frayssinous chez les Dragons Catalans. Mais l'homme a tout de même eu le temps de s'entretenir avec Richard Agar : "On a discuté pendant une bonne heure tous les deux. C'est quelqu'un que j'ai eu l'occasion de rencontrer par rapport à Trent Robinson. Il a le pedigree nécessaire pour pouvoir exercer le travail demandé. Il l'a démontré en Super League comme adjoint et puis comme entraîneur. Il est compétent et a l'avantage de très bien connaître la majorité de cette équipe de France. Il reste des joueurs de NRL susceptibles d'intégrer cette équipe et d'autres d'Elite, mais il a cette chance de bien connaître le groupe France".

"Quelques mois de préparation"

Jérôme Guisset, l'un des meilleurs tricolores de la dernière Coupe du monde, accompagnera donc Richard Agar et Thierry Dumaine à l'automne prochain, lors d'un Mondial de tous les dangers. Ce dont Guisset a bien conscience : "Je suis très honoré, et c'est quelque chose de très important pour moi. Il y a du positif dans tout ça. Mais d'un autre côté, il ne reste que quelques mois pour bien nous préparer. Maintenant, le staff et les joueurs sont assez pro, je pense, pour bien se préparer et dans les plus brefs délais". Trois ans et demi après avoir mis un terme à sa carrière internationale, Jérôme Guisset retrouve l'équipe de France, mais de l'autre côté de la barrière. Une tâche qui est la sienne depuis trois saisons déjà chez les Dragons, mais un rôle tout aussi "difficile à appréhender car aujourd'hui, je n'ai pas eu Richard (Agar) en face pour discuter de ses attentes. On a dialogué au téléphone mais je sais que l'on va se voir rapidement. On se verra à tête reposée et on lancera alors le processus".

Cologni : "Un manque de respect"

Le 19 février à 6h00 par B. O.

Aurélien Cologni, qui a pris l'équipe de France en route après l'épisode Bobbie Goulding, quitte donc la scène internationale : "Ce n'était pas un cadeau de prendre cette équipe un mois avant d'aller au Pays de Galles. Malgré tout, et dans des conditions compliquées, on bat les Gallois deux fois. L'équipe était septième au rang mondial et maintenant elle est quatrième". Avec son staff le coach de Lézignan avait élaboré un programme de préparation pour la Coupe du monde. En vain : "On a retrouvé de l'envie, un esprit et le respect du maillot. On a valorisé les joueurs d'Elite car il y a un respect à avoir par rapport à ce championnat et ces clubs qui fournissent 70 % des Dragons". Mais c'est un Cologni sans langue de bois qui clôt le débat : "C'est quand même un manque de respect de ne pas nous avoir reçus par rapport au travail effectué".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Richard Agar sélectionneur

L’Anglais Richard Agar (41 ans), entraîneur de Wakefield, est le nouveau sélectionneur de l’équipe de France. Lundi, à Toulouse, le technicien anglais a été officialisé dans ses fonctions par Carlos Zalduendo, le président de la Fédération française de rugby à XIII. Agar, qui mènera de front ses deux activités, à Wakefield et à la tête des Bleus, était le premier choix du président de la FFR XIII. «Richard a été l'entraîneur de Hull ou de Wakefield, il a toujours pris en mains des équipes de bas de tableau et réussi à les amener en haut, a expliqué Carlos Zalduendo. Ses qualités techniques ne sont pas à mettre en doute mais ses qualités humaines sont également essentielles. Il était notre premier choix.» Agar devra préparer la Coupe du monde, qui se jouera en France et en Grande-Bretagne à l’automne prochain (26 octobre au 30 novembre). Il aura pour adjoints Jérôme Guisset et Thierry Dumaine. Gilles Dumas, l'entraîneur de Toulouse (Championnat de France Elite), occupera lui la fonction de manager des Bleus. Pendant le Mondial, les Français seront opposés à la Papouasie-Nouvelle Guinée (à Hull, le 27 octobre), la Nouvelle-Zélande (à Avignon, le 1er novembre) et aux îles Samoa (à Perpignan, le 11 novembre).G.N. lequipe.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rugby à XIII - L'Anglais Richard Agar, nouveau sélectionneur de la France

Publié le 18.02.2013, 15h00

picto-email.gif

leparisien.fr

L'Anglais Richard Agar, entraîneur de Wakefield, a été présenté lundi à Toulouse (sud-ouest) comme nouveau sélectionneur de l'équipe de France de rugby à XIII en vue de la Coupe du monde, qui se disputera en Angleterre, au pays de Galles et en France.

Agar, 41 ans, cumulera les fonctions et adaptera son emploi de temps entre son club et en équipe de France, jusqu'à la compétition mondiale qui prévoit notamment deux matches en France, à Avignon et Perpignan en novembre.

Entraîneur des Wakefield Wildcats depuis 2011, Agar l'a également été de l'Angleterre Academy. La durée de son contrat n'a pas été précisée, pas plus que son montant.

Les Français rencontreront successivement la Papouasie - Nouvelle Guinée (à Hull, le 27 octobre), la Nouvelle-Zélande (à Avignon, le 1er novembre) et les Samoa (à Perpignan, le 11 novembre).

afp.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rugby à XIII. le toulousain Gilles Dumas nommé manager de l’équipe de France

Ecrit par redaction Sports fév 19, 2013 toulouse7.com

Ce matin, au cours d’une conférence de presse, l’entraîneur toulousain Gilles Dumas a été intronisé manager de l’équipe de France de rugby à XIII par la FFR.

C’est un staff « new look » qui a été présenté par la Fédération Française de Rugby à treize, ce matin, au siège du Midi-Olympique.

L’actuel entraîneur de Wakefield (Super League), Richard Agar, un Anglais de 41 ans, est en effet le nouveau sélectionneur du XIII de France selon le site officiel du Toulouse Olympique.

Le coach britannique ne sera évidemment pas seul dans sa tâche. Il sera entouré d’hommes de confiance tels que Thierry Dumaine, en tant qu’entraîneur national, ou encore de Jean Alonso, nommé directeur de l’équipe.

Et ce n’est pas tout. Jérôme Guisset, coach adjoint des Dragons Catalans viendra également apporter son expérience. Tout comme Gilles Dumas, le tacticien Toulousain qui devient ainsi manager .

Ces deux derniers, opposés sur le terrain ce week-end (victoire des catalans 42 à 22) devront dorénavant cohabiter au sein d’un même staff. Le Garonnais pourra apporter toute son expérience. L’entraîneur toulousain a en effet déjà été sélectionneur de l’équipe de France de 1999 à 2004.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tous ensemble derrière le XIII de France

Mercredi, 06 Février 2013 12:57 ffr13.com

avignon2013_thumb.jpg

Comme annoncé depuis le mois de mars dernier, la France aura l’immense honneur d’être l’hôte, sur son sol, de deux rencontres de Coupe du Monde et pas des moindres puisque ce sont les champions du monde en titre néo-zélandais qui fouleront la pelouse du Parc des Sports d’Avignon et les redoutables joueurs de l’équipe des Samoa qui débarqueront à Gilbert Brutus (Perpignan). Un défi de taille pour les Bleus, un défi qu’ils ne pourront pas réaliser sans vous.

La Fédération Française de Rugby à XIII vous invite donc à vous mobiliser massivement autour de ces deux rencontres importantes en remplissant copieusement les deux stades qui accueilleront ces rencontres de prestige comptant pour la compétition reine de notre discipline. Ceci sera un moyen d’exposer aux yeux du monde entier, le palier qu’à su franchir le rugby à XIII français dans sa tâche de reconquête entreprise il y a de cela plusieurs années désormais.

Les comités d’organisation nouvellement créés “Avignon 2013” et “Perpignan" 2013” ont décidé de mettre en place des actions de promotion de ces échéances internationales. A cet effet, l’une des premières actions menées sera la mise en place d’une offre spéciale réservée aux ligues, comités et club en leur offrant une rétrocession de 10% des commandes centralisées sur la billetterie et les prestations VIP de ces deux rencontres. Une occasion unique est donnée aux dirigeants, bénévoles, pratiquants et partenaires de ces entités de se réunir dans une ambiance festive autour de ce spectacle hors du commun que nous offre le rugby à XIII.

Retrouvez les bons de commande ici. Ceux-ci sont à retourner au siège de la Fédération Française de Rugby à XIII à Paris avec vos règlements.

Il en va de l’avenir de notre discipline et de la réussite de l’évènement international qui nous est confié cet automne. Le XIII de France a plus que jamais besoin de vous pour réussir !

Dim lights

Share this post


Link to post
Share on other sites

MONDIAL

Le 06 mars à 6h00 par B. O. lindependant.fr

Steve McNamara a dévoilé hier une liste de 30 joueurs anglais. Liste destinée à préparer la prochaine Coupe du monde au mois d'octobre. Le 16 mars se tiendra le premier des quatre stages préparatoires du groupe. L'Angleterre affrontera, comme chaque année, les Exiles (sélection des meilleurs étrangers de la Super League) le vendredi 14 juin à Warrington. Avant de rencontrer la France (la date n'a pas encore été fixée). A noter que Leeds a huit joueurs sélectionnés. Quatre Anglais, Graham, Burgess, Widdop et Reed, cadres de la sélection nationale, mais participant au championnat australien (NRL) qui débute demain, ne font pas partie de cette première liste. Enfin, seul l'ailier de Wakefield, Cockayne, est un nouveau venu dans cette première sélection. Ablett, Burrow, Hall, Hardaker, Jones-Buchanan, McGuire, Sinfield, Watkins (Leeds Rhinos) ; Tom Briscoe, Tickle (Hull FC) ; Carvell, Hill, Morley, Myler, Ratchford, Westwood (Warrington) ; Charnley, Liam Farrell, McIllorum, Mossop, O'Loughlin, S. Tomkins (Wigan) ; Chase (Castleford) ; Cockayne (Wakefield) ; Crabtree, Cudjoe (Huddersfield) ; Ellis (Hull FC) ; Hock (Widnes) Roby, Wilkin (Saint-Helens).

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Le XIII de France vise les quarts"

Le 16 mars à 6h00 par T. B.lindependant.fr

le-xiii-de-france-vise-les-quarts_289832_516x343.jpg PHOTO/Photo Harry Jordan

Clairement, le XIII de France vise la qualification lors de la prochaine Coupe du monde cet automne". Carlos Zalduendo n'a pas tourné autour du pot, hier matin à Perpignan. "Ce ne sera pas facile. Notre poule est très relevée. La Nouvelle-Zélande est le champion du monde en titre, pas besoin de présenter ses qualités. Le gouvernement de Papouasie-Nouvelle Guinée vient de débloquer l'équivalent d'un million d'euros pour préparer ce rendez-vous. Quant aux Samoans, ils évoluent tous en NRL ou Super League. Il faudra que l'on soit à la hauteur", précisait le président de la Fédération. Trois des quatre équipes de cette poule seront qualifiées pour les quarts de finale. Avec l'avantage du terrain face aux Kiwis et aux Samoans (lire ci-dessous), les Bleus partent avec un coup d'avance. C'est d'ailleurs pour présenter l'étape catalane de la Coupe du monde, France-Samoa le 11 novembre, que le successeur de Nicolas Larrat tenait une conférence de presse dans les salons du stade Gilbert-Brutus.

"Nous voulons rassembler et séduire" Il était accompagné du maire de Perpignan, Jean-Marc Pujol, du délégué aux sports à la Région, Joël Abati, et du monsieur sports du Conseil général des P.-O. Louis Caseilles. Excusé, Bernard Guasch, le président des Dragons, était remplacé par Guy Durand, son vice-président. "La France accueille deux matchs de cette Coupe du monde à Avignon et Perpignan. C'est l'occasion de promouvoir notre sport", poursuivait Zalduendo. Et de détailler les opérations organisées autour de l'événement. Dont la présentation du trophée lors de la finale de la Coupe de France à Carcassonne, au Castillet à Perpignan, à Gilbert-Brutus lors de la réception d'Huddersfield, dans les clubs de l'Elite... "Nous avons aussi des opérations dans les écoles et avec les jeunes. Nous voulons rassembler et séduire. Les ventes de places démarrent d'ailleurs bien", milite Carlos Zalduendo.

Les principales dates de la Coupe du monde . 26 octobre : ouverture à Cardiff, Angleterre-Australie. . 27 octobre : France-Papouasie à Hull . 1er novembre : France-Nouvelle-Zélande à Avignon . 11 novembre : France-Samoa à Perpignan (Gilbert-Brutus) . 30 novembre : finale à Manchester (Old Trafford). De gauche à droite, Louis Caseilles, Joël Abati, Carlos Zalduendo et Jean-Marc Pujol, hier à Brutus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

France vs Nouvelle-Zélande : 4000 places vendues

Mercredi, 27 Mars 2013 19:44 ffr13.com

France-Irlande_thumb.jpg

Le Comité d’Organisation, mis en place pour la rencontre France vs Nouvelle Zélande du 1er Novembre prochain à Avignon, se félicite d’avoir franchi le cap des 4000 places vendues aujourd’hui, à 8 mois de l’évènement. Toutes les places de la tribune Baranka “Honneur” ont trouvé preneurs en 3 mois (depuis l’ouverture de la billetterie le 25 Décembre 2012).

A noter également, que les Packs VIP (100 €) connaissent un fort succès. Seulement une poignée sont encore disponibles à la vente.

Share this post


Link to post
Share on other sites

SBW veut rejouer pour la NZ

Mercredi, 03 Avril 2013 16:12 ffr13.com

La star du Rugby néo-zélandais, Sonny Bill Williams, a annoncé qu’il souhaitait porter de nouveau le maillot des Kiwis et espère même disputer le match face à l’Australie le 19 avril prochain (à Canberra).

Après cinq années loin de la National Rugby League (championnat Australien), SBW compte bien faire un retour fracassant dans le rugby à XIII. Même si l’ancien All Blacks doit encore “s’adapter au nouveau style de jeu de la NRL”, ce dernier ne cesse de progresser et d’effectuer des prestations de qualité avec son club des Sydney Roosters.

Avec cette annonce, le très médiatisé Sonny Bill Williams montre clairement son envie de disputer la prochaine Coupe du Monde en Octobre-Novembre 2013. De quoi ravir les supporters français qui pourraient le voir évoluer sur la pelouse du Parc des Sports d’Avignon le 1er Novembre prochain, à l’occasion du match France vs Nouvelle-Zélande.

Sonny-Bill-Williams---Sydney-Roosters_thumb.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.