Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Philippe Barrau

COUPE DU MONDE 2013

185 posts in this topic

Mondial de rugby à XIII : les All Blacks défendront leur titre contre l'Australie

Le Monde.fr |

23.11.2013 à 17h50

• Mis à jour le

23.11.2013 à 19h53
 

 

La Nouvelle-Zélande, tenante du titre, longtemps contrariée et devancée par l'Angleterre, a trouvé les ressources pour se qualifier, samedi 23 novembre, pour la finale du Mondial 2013 de rugby à XIII grâce à son succès 20-18 arraché à la dernière seconde contre l'Angleterre. Malgré la pression immense et l'apparition d'une certaine forme de nervosité, les champions du monde en titre, ballottés comme jamais depuis le début de la compétition, ont toutefois réussi à inverser la vapeur ce qui en dit aussi long sur leurs forces. Les Kiwis devront toutefois afficher un autre visage car l'Ausralie, leur prochain adversaire, s'est montré d'un autre calibre contre les Fidji, 64-0. Rendez-vous dans une semaine à Old Trafford, dans l'antre habituelle de Manchester United pour un énième opus du duel le plus épicé de la discipline entre le champion en titre et celui qui l'a été le plus souvent avec neuf sacres.

Le Monde.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

1/2 Finales de Coupe du Monde : Victoire des Kiwis et des Kangaroos !

Samedi (23/11), devant près de 70 000 personnes, se disputaient les demi-finales de Coupe du Monde de Rugby à XIII à Wembley. En début d’après-midi, les Anglais ont été battu sur le fil par les tenants du titre Néo-Zélandais lors d’une rencontre spectaculaire. Tandis que les Australiens ont écrasé leurs adversaires Fidjiens 64-0.

Bien que favoris, ce sont bien les Néo-Zélandais qui se sont faits bousculer lors de cette 1ère demi-finale. En effet, les Anglais faisaient la course jusque dans les dernières secondes de la partie. Mais à la 79è minute et 39 secondes, l’intenable Shaun Johnson profite d’une pénalité sifflée pour plaquage haut sur Sonny Bill Williams pour aller poser en dame 18-18. Essai qu’il transforme (20-18), permettant ainsi aux Champions du Monde en titre d’accéder à la Finale.

893353_589667051068900_1463482234_o-1024

L’essai de JOHNSON à la dernière minute qualifie les Kiwis en Finale – Crédit : SWPIX

Fiche technique :

Angleterre 18 – 20 Nouvelle Zélande

Mi-temps : 10 – 16

Angleterre : 3 essais de S. O’Loughlin, K. Watkins, S. Burgess et 3 transformations de K. Sinfield

Nouvelle-Zélande : 3 essais de R. Tuivasa-Sheck (2), S. Johnson, 3 transformations et 1 pénalité de S. Johnson

Quelques minutes plus tard, toujours sur cette pelouse de Wembley, l’Australie infligeait une véritable démonstration de force aux Fidjiens. Menés de main de maître par un ancien Fidjien (J. HAYNE), auteur de 3 essais, les Kangaroos ont inscrit 11 essais dans cette rencontre. Ce score lourd (64-0) permet ainsi aux Australiens d’engranger de la confiance pour une Finale qui s’annonce épique !

1397842_590161397686132_597161664_o-1024

Les Fidjiens impuissants face aux Kangaroos – Crédit : SWPIX

Fiche technique :

Australie 64 – 0 Fidji

Mi-temps : 34-0

Australie : 11 essais de J. Thurston, D Boyd (2), C. Cronk, J. Hayne (3), J. Papalii, J. Tamou, B. Morris, A. Fifita et 10 transformations de J. Thurston

Fidji : -

ffr13.com

Share this post


Link to post
Share on other sites

What did France think of the World Cup this year

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut que le sport profite du progrès fait pendant cette Coupe du Monde qui a dépassé toutes nos attentes, au Royaume-Uni et en France. Cela devrait se traduire par un deuxième club français en Super League et l'investissement des fonds dans le développement des jeunes. Si nous n'agissons pas maintenant, ce sera une occasion historique ratée.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coupe du Monde – L’Australie prend sa revanche et remporte son 10ème titre

Samedi 30 novembre, dans un stade d’Old Trafford comble (près de 75 000 spectateurs),  l’Australie a remporté sa 10ème Coupe du Monde de Rugby à XIII en dominant les Champions en Titre Néo-Zélandais. 

Les Kiwis, sûrement marqués par l’intensité de leur demi-finale contre l’Angleterre, n’ont pu lutter qu’un quart d’heure avant de céder aux assauts Australiens (2-2).

Dès la 19ème minute, l’intenable Billy SLATER profite d’un coup de pied millimétré de THURSTON pour inscrire le premier essai de la partie. Les Australiens prennent doucement le large en marquant un second essai, bien amené par BOYD, qui a permis à CRONK d’aplatir. THURSTON, impérial, passe une nouvelle fois la transformation ainsi qu’une pénalité quelques minutes avant la pause (16-2).

Au retour des vestiaires, SLATER assomme les Kiwis en posant une nouvelle fois en dame (22-2). Les Australiens, infatigables balle en main, continuent à imposer leur rythme et inscrivent même deux essais supplémentaires (MORRIS). 34-2.

Maîtres dans l’art du déplacement, du contre, du pressing, de la défense, de l’offensive et dans la force de percussion, les Australiens n’ont rien laissé passer face aux Champions en titre. Vexés d’avoir laissé la Coupe du Monde leur échapper, chez eux en 2008, les Kangourous ont remis les pendules à l’heure.

_

Fiche Technique :

Australie 34 vs Nouvelle-Zélande 2

A Manchester (Old Trafford); M-T : 16-2 74 468 spectateurs; arbitre : Richard Silverwood (ANG)

Australie : 5 essais : Slater (19, 41), Cronk (30), Morris (52, 72); 5 transformations et 2 pénalités (5, 36) Thurston

Nouvelle-Zélande : 1 pénalité : Johnson (16)

Evolution du score : 2-0, 2-2, 8-2, 14-2, 16-2/22-2, 28-2, 34-2

Australie : Slater; Morris, Inglis, Haynes, Boyd; (o) Thurston, (m) Cronk; Gallen; Thaiday, Bird; Tamou, Smith (cap), Scott. Entrés en cours de jeu : Cherry-Evans, Papalii, Fifita, Parker.

Nouvelle-Zélande : Locke; Tuivasa-Scheck, Whare, Goodwin, Vatuvei; (o) Foran, (m) Johnson; Taylor; Williams, Mannering (cap); Bromwich, Luke, Waerea-Hargreaves. Entrés en cours de jeu: Nu’uausala, Kasiano, Matulino, Glenn.

Australie-Championne-du-Monde-Cr%C3%A9di

L’Australie remporte sa 10ème Coupe du Monde ! – Crédit : A. MONOD

Old-Trafford-%C3%A0-guichets-ferm%C3%A9s

 

Old Trafford à guichets fermés – Crédit SWPIX – RLWC2013

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rugby à XIII : l'Australie championne du monde

Le Monde.fr avec AFP |

30.11.2013 à 17h59

• Mis à jour le

30.11.2013 à 18h58
 
 
3523339_3_cf93_l-australien-cooper-cronk L'Australie a humilié la Nouvelle-Zélande (34-2) en finale de la Coupe du monde de rugby à XIII, samedi, à Manchester. Elle s'est adjugé son 10e titre planétaire au détriment du champion sortant, à bout de force après sa demi-finale homérique contre l'Angleterre.

Les Australiens ont inscrit cinq essais quand leurs adversaires se sont montrés incapables de franchir leur ligne et ont dû se contenter d'une pénalité passée en début de match. Ménagé en demi-finale et donc frais, Billy Slater, auteur de deux essais, a énormément fait souffrir les Kiwis, tandis que l'ouvreur Jonathan Thurston s'est montré impérial en inscrivant 14 points au pied.

En décrochant leur 10e titre en 14 éditions, les Australiens ont pris leur revanche après s'être inclinés (34-20) en finale de l'édition 2008 contre les Kiwis. A Old Trafford, devant 74 468 spectateurs, les Néo-Zélandais sont tombés contre des Australiens emmenés par le revenant Billy Slater, qui ont parfaitement su exploiter la baisse régime de leurs adversaires et le jour sans de leur star Sonny Bill Williams.

Alors que son équipe campait à proximité de l'en-but adverse, le Néo-Zélandais a ainsi offert le 5e et dernier essai à Morris (72), son 2e personnel après celui de la 53e minute, en se faisant intercepter sa passe, déclenchant ainsi une contre-attaque sur toute la longueur du terrain. La première incursion des hommes en noir dans le camp adverse à la demi-heure de jeu, via l'ailier Vatuvei, avait déjà été sévèrement réprimée par les Australiens, puisque Cronk avait inscrit le 2e essai du match sur l'action suivante (mi-temps: 16-2).

« UN RÊVE QUI DEVIENT RÉALITÉ »

De façon générale, les coéquipiers de Mannering ont déjoué de bout en bout et fait preuve d'une surprenante nervosité, qui s'est traduite par leur incapacité à plaquer proprement et à se placer efficacement dans les regroupements.

Dans le camp d'en face, deux hommes en ont profité pour tirer leur épingle du jeu. Mis au repos lors de la facile qualification en demi-finale contre les Fidji (64-0), l'arrière Billy Slater s'est servi de ses jambes toutes fraîches pour inscrire deux essais, dont le premier du match (19), alors qu'une pénalité de Johnson avait jusque-là répondu à celle de Thurston (2-2).

Rien ne laissait alors supposer qu'il s'agirait des deux seuls points des Néo-Zélandais...

Mais l'ouvreur Jonathan Thurston, auteur de 14 points au pied et surtout d'une formidable présence dans le jeu de son équipe, a lui aussi su parfaitement exploiter les failles adverses et maintenu le ballon dans le camp du vaincu. « C'est un rêve qui devient réalité, s'est ensuite réjoui l'Australien. Tout au long du tournoi, on a su monter en régime, notre défense a été inébranlable et on l'a encore montré aujourd'hui ».

Share this post


Link to post
Share on other sites
Rugby à XIII: la Coupe du monde 2017 en Australie et Nouvelle-Zélande

La Coupe du monde 2017 de rugby à XIII aura lieu en Australie et en Nouvelle-Zélande, ont déclaré jeudi les organisateurs.

Cette candidature à deux a été préférée à celle de l'Afrique du Sud, a précisé la Fédération internationale de rugby à XIII (RLIF). L'Australie et la Nouvelle-Zélande sont les grandes puissances du rugby à XIII, avec l'Angleterre, qui a accueilli la dernière édition en 2013.

L'Australie s'était imposée en finale face à la Nouvelle-Zélande 34 à 2.

ns/mp/fbx (AFP/Le Matin.ch)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.