Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Philippe Barrau

LER saison 2012-2013

328 posts in this topic

Lézignan – Avignon, la vitesse comme mot d’ordre

Mardi, 18 Septembre 2012 13:07 ffr13.com

AVIGNONBISSIERE_thumb.jpg

A Lézignan, qui a connu beaucoup de changements durant l'inter saison, notamment avec le départ de joueurs clés comme Jye Mullane, Kane Bentley, Florian Quintilla, arbore un nouveau style, en ce début d'exercice, comme l'explique l'entraîneur chercheur Aurélien Cologni : "Nous adaptons notre système de jeu aux joueurs que nous avons sous la main, c'est pourquoi on devrait aller, avec cet effectif rajeuni, vers plus de mouvement, et moins de puissance."

La preuve avec le travail proposé par le nouveau préparateur physique Guillaume Ollivier, fait d'appuis et d'évitement.

La sensation Fifita

Et si le coach du Feuceuleu a le sourire, à quelques jours d'affronter Avignon, "une équipe elle aussi différente de celle de la saison passée, et qu'on dit moins bien armée, ce dont je ne suis pas certain", c'est qu'il perçoit "beaucoup de fraîcheur mentale", au sein d'un groupe "certes moins fourni en quantité, mais en tout cas particulièrement concentré."

"Le nouvel élan", dont se félicite l'ancien avant du XIII de France, devra se concrétiser par une victoire, le FCL étant forcément attendu devant son public, et la présence de David Fifita (en attendant la venue d'un autre pilier en remplacement de Lamont Bryant, qui s'est désisté) sera un atout précieux, vu ce que le jeune Australien a démontré, samedi dernier contre Baho, en amical.

"Arrivé le jeudi après un périple de 33 heures, il s'est entraîné le soir même, a tenu à jouer le samedi, et on a pu constater sa capacité à créer des dégâts dans une défense, son intelligence dans le jeu, sa faculté à changer de direction et à opérer sur les extérieurs", explique Aurélien Cologni. "Il me fait penser à Artie Shead, les appuis en plus".

David Fifita, qui peut également jouer au centre, passera en tout cas le premier test de sa nouvelle carrière en France, au sein d'une équipe qui retrouvera en son sein le virevoltant Anthony Carrère, rétabli d'une contracture abdominale, mais privée de Thibaut Ancely, qui reprend l'entraînement en fin de semaine.

Jeunesse et envie

Pour ce premier match que le SOA abordera "sans pression, vu qu'il se déroule à Lézignan", estime Renaud Guigue, l'entraîneur provençal aurait préféré s'appuyer sur Joris Cagnac, mais ce dernier s'est luxé un doigt, et il est de ce fait très incertain, alors que Guillaume Bonnet (à la disposition du club jusqu'à son départ pour l'Australie, début décembre en compagnie de Tony Gigot) doit encore purger deux matchs de suspension.

Reste que si l'équipe "risque de manquer d'un peu de poids, devant", elle espère compenser par "l'envie" que l'ancien arrière tricolore a constaté chez elle, depuis la reprise des entraînements.

Un ensemble qui comptera peut-être un renfort supplémentaire, d'ici quelques semaines ("on fera le point après cinq rencontres", note Renaud Guigue), et qui en attendant espère voir grandir Jonathan Meads, "un demi jeune, qui doit trouver sa place au sein du groupe, mais habile, et doté d'une super mentalité".

Une chose est sûre, une part d'inconnu sera levée au soir de ce deuxième match du "Magique Week-End", "le fait d'avoir battu Montpellier de cinquante points et Carpentras de soixante-dix n'ayant révélé que peu d'indications", mais Lézignan et Avignon auront déjà bien des atouts à faire valoir, et le spectacle devrait être au rendez-vous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

TO : ambitions et projets à concrétiser

rugby à xiii. Elite 1. Très ambitieux, les Toulousains débutent leur saison dimanche, à Lézignan, lors du «Magique week-end».

zoom.png201209191820_w350.jpg

Les Toulousains sont-ils parés au décollage? Guy Williams, leur capitaine est prêt à leur montrer la voie./ Photo DDM, Frédéric Charmeux

Le Toulouse Olympique qui court après un titre depuis en 2000, espère en décrocher un cette saison. Autre gros défis: la rénovation du stade et la candidature en Super League.

La stabilité. Voilà ce qui qualifie le mieux le Toulouse Olympique au moment d'aborder le nouvel exercice. Toulouse n'a en effet pas fait de folies sur le marché des transferts. «Notre volonté était se stabiliser notre effectif», confirme Gilles Dumas, qui entame sa cinquième saison à la tête du TO. «Nous avions juste besoin d'apporter un peu de plus value à ce groupe. Nous avons donc ciblé notre recrutement (sept arrivées au total), tout en continuant à nous appuyer également sur notre centre de formation.» Pas de folie donc, normal en ces temps de crise, mais Gilles Dumas préfère évoquer un choix assumé. «Cela coûte moins cher de s'appuyer sur sa formation mais c'est une logique aussi. Il ne faut pas tout le temps chercher des Australiens ou des Anglais sinon, à quoi bon avoir une école de rugby, des équipes cadets et juniors, un centre de formation si aucun gamin ne peut monter ?»

Toulouse a donc fait le choix de la sagesse. Ce qui ne veut surtout pas dire que le TO limite ses ambitions. Bien au contraire, le club du président Zalduendo espère bien garnir sa galerie de trophées cette saison. Depuis 2000 en effet, le TO n'a plus rien gagné malgré trois finales de championnat depuis (2001, 2005, 2006). L'objectif ? «Gagner un titre mais c'est toujours dur de le dire», confirme Gilles Dumas. «Toujours est-il que nous devons être ambitieux.»

«Le truc qui nous fait avancer»

Si Toulouse affirme ses ambitions sur le terrain, le club de la Ville rose mène de front d'autres dossiers tout aussi importants pour son avenir. Il y a bien évidemment la rénovation du stade Arnauné qui doit passer à 10000 places assises. Le projet est ficelé, des collectivités (État, région, département) se sont engagées, reste à la mairie, le principal décisionnaire au final, à se prononcer ce qui devrait être fait début octobre. «Le stade, c'est une étape importante de notre développement», affirme Gilles Dumas. «Le club progresse à tous les niveaux, sportif, économique, dans ses structures également, et le stade est une étape supplémentaire pour franchir un palier.»

Un cap crucial pour le TO, candidat pour intégrer la Super League en 2015, ce qui passe inévitablement par la rénovation de son enceinte. La Super League, c'est le «Graal» après lequel le TO court. «C'est le projet du club, le truc qui nous fait avancer», confie Gilles Dumas. «On sent des signes favorables de la part des Anglais, nous n'avons jamais été aussi près d'y être.» Une grosse saison du TO ne ferait que renforcer cette sensation. D'où l'intérêt de décrocher un titre. Coupe ou championnat, peu importe, le TO s'en satisfera.

Guy Williams fait l'unanimité

C'est le 2e ou 3e ligne australien Guy Williams qui a été désigné capiatine du TO cette saison, succédant ainsi à Sylvain Houlès. Un choix naturel selon Gilles Dumas qui explique: «Guy est un joueur qui fait l'unanimité aussi bien auprès des joueurs que du staff et des dirigeants du club. Son attitude est irréprochable.»

Le chiffre : 60 %

d'essais> inscrits par les trois-quarts. La saison dernière, 60% des essais inscrits par les Toulousains l'ont été par les ailiers, centres et arrières. «Il nous faudra être encore plus efficace dans ce secteur», prévient Gille Dumas. «En ce sens, nous avons recruté des arrières et centres (Kheirallah, Maurel, Minga, Quintilla) pour ça tout en gardant à l'esprit qu'il faudra nous appuyer sur un secteur défensif fort pour obtenir de bonnes récupérations de ballons.»

Xavier Thomas ladepeche.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'ASC mise sur la stabilité

Par J.-F.A "lindep"

L'ASC XIII aura marqué la saison 2011-12 avec un doublé après 45 ans d'attente. C'est forcément un immense moment de joie pour le club et pour la ville.

Cet exploit, les 'jaune et noir' l'ont réalisé en s'appuyant sur un groupe qui a adhéré aux discours, comme aux méthodes, et qui ont fait preuve d'un investissement sans faille dans les moments les plus difficiles.

A force de croire en leurs chances, les Canaris ont su prendre le meilleur sur tous leurs adversaires directs, en mettant à mal toutes les défenses du championnat. Les deux finales, dures à souhait et indécises, ont tourné à l'avantage des Carcassonnais qui ont ainsi récolté le fruit de leur travail. Forts physiquement et mentalement, les joueurs de l'ASC ne se sont pas démobilisés et même orphelins de Hillen, au cours de la finale de Coupe, ils ont raflé la mise sans partage. Après cette saison magnifique, il convient maintenant de se replonger dans une nouvelle compétition.

Les compteurs sont à zéro et chacun repart plein de certitudes à la conquête du titre de champion et de la Coupe Lord-Derby.

L'ASC sera attendue

L'ASC XIII n'entend bien évidemment pas laisser sa part aux chiens, mais elle sait combien les joutes qui s'annoncent seront étriquées. Pia s'est renforcé d'une manière impressionnante, Lézignan reste largement compétitif, les Catalans sont à craindre plus que jamais tout comme Toulouse et Avignon qui travaillent sans bruit dans l'ombre pour se constituer un effectif haut de gamme. Dans cette course, l'ASC a choisi la stabilité en conservant la quasi-totalité de son effectif.

L'arrivée de Troy Savage devrait être un plus au centre.

A ceci se rajoutent les jambes de Towers, la vista d'Aïtkenet de Guiraud, les cannes de Mazardet la force de pénétration de Bemba, Pau et du capitaine Sadaoui entre autres.

Les 'jaune et noir' poursuivent leur travail dans le domaine de la formation, en maintenant dans leur effectif onze joueurs stagiaires.

Ce dispositif a permis la saison dernière de retrouver une équipe junior très compétitive et de faire éclore de nouveaux talents à qui l'avenir appartient, tous les jours un peu plus.

L'ASC sait qu'elle sera attendue et fera tout pour être au rendez-vous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Moulin sera magique les 22 et 23 septembre

Samedi, 15 Septembre 2012 10:09 ffr13.com

PAUFINALCOUP2012_thumb.jpg

RMD Agency

Concept importé d'Angleterre, le Magic Week-End est depuis 2007 une véritable fête des fans de Rugby

League outre-manche. Ce rendez-vous réuni plus de 30 000 spectateurs chaque année dans des stades

prestigieux tels que le Millenium de Cardiff, Murrayfield, et en 2012 le Etihad Stadium de Manchester.

Pour cette troisième édition du Magique Week-end « made in France », la Fédération Française de Rugby à

XIII a décidé de confier l'organisation de cet événement au club de Lézignan-Corbières. Le stade du Moulin avait d'ailleurs accueilli la première édition en 2010, alors que la seconde a remporté un franc succès en Avignon, l’an passé.

L'espace d'un week-end ce sera l'occasion d'assister sur un même stade à la parade de présentation des

équipes d’Elite 1, réunies sur un même lieu et qui s'affronteront lors de 5 rencontres comptant pour le

Championnat de France Elite 1.

Des oppositions déterminées par le classement de la saison régulière précédente, qui vont nous offrir 5

rencontres musclées mais équilibrées entre des clubs en plein développement.

Une véritable fête pour les treizistes français et l’occasion de découvrir ou redécouvrir une discipline très spectaculaire en plein essor.

Samedi 22 septembre

VILLENEUVE RL – XIII LIMOUXIN

Coup d'envoi à 15h00

Ce premier match opposera deux équipes qui prétendaient aux play-off l'an passé mais qui ont manqué la dernière marche.

La saison dernière, Villeneuve sur Lot avait poussé jusque dans leurs derniers retranchements les champions de France 2012 Carcassonnais, échouant au point en or au pied de la Cité lors de la Coupe de France. En championnat, ils n'ont pu rééditer la performance de 2011 (demi-finaliste du championnat) et ne purent accéder aux phases finales.

Malgré un recrutement de qualité sur le papier avec pléthore de joueurs estampillés « SuperLeague », Limoux, finaliste 2011 et 2009, n'a pu également tenir la distance en championnat, suite à un départ calamiteux et ce malgré un état d’esprit retrouvé lors des dernières journées.

Cette saison pourrait bien être le renouveau de ces deux bastions du XIII Français. Car malgré le départ de joueurs emblématiques (Worth, Nicolas, Van Snick...) et quelques pépites (Robin et Masselot), Villeneuve a effectué un recrutement ciblé : des Australiens de qualité formés en NRL et évoluant dans le championnat de Nouvelle-Galles du Sud et du Queensland, et des jeunes joueurs à fort potentiel. A signaler également le retour de Robin Villa.

De son côté, Limoux, pour encadrer sa jeune garde a recruté des joueurs étrangers d'expérience. La première ligne affichera en effet 130 matchs de NRL au compteur et plus de 300 de Super League, avec comme superstar Iaefata Palea'asina, l’ex vedette de Wigan ! On retrouvera également dans le groupe des revanchards du Championnat de France (les anciens lézignanais Nicolas Munoz, Mathieu Albérola et Philippe Laurent), qui devraient faire du XIII Limouxin un des prétendants sérieux au dernier carré.

Une opposition de style entre la furia des jeunes villeneuvois et le pack surpuissant de Limoux, est à attendre, le 21 septembre.

FC LEZIGNAN - SO AVIGNON

Coup d'envoi à 17h00

Véritable affiche du jour, ce match opposera le champion déchu, le FCL, à l'équipe montante de ce championnat : Avignon.

L’an passé, le « Feuceuleu », en quête d’une cinquième couronne consécutive, et également détenteur de la Coupe de France n’a remporté aucun titre, après deux défaites dans les demi-finales de chacune des compétitions face à son meilleur adversaire (Pia), lors de deux combats titanesques.

Pour sa part, Avignon a terminé la saison régulière sur le podium, avant d’échouer de peu en demi-finale face au futur champion. Une belle performance pour une ville dont le cœur bat pour le rugby à XIII, et qui accueillera en 2013 le match France – Nouvelle Zélande en Coupe du Monde.

Pour la cité des Corbières, un nouveau cycle débute. Afin de remplacer des joueurs cadres tels que les frères Bentley ou l’emblématique Jye Mullane, le FCL a misé sur de jeunes joueurs pour la plupart internationaux, vifs et spectaculaires. A l’image d’Anthony Carrère et de John Boudebza, bourreaux du FCL l’an passé en demi-finale du championnat, dans les rangs pianencs, de Thibault Ancely, de retour au club en provenance des Dragons Catalans, ou du Tongien David Fifita.

En face, les Bisons du Vaucluse, qui d'année en année ne cessent de monter en puissance, auront à cœur de

frapper un grand coup avec une équipe qui fera la part belle à la jeunesse, autour du joyau arrivé d'un squad de NRL, Jordan Meads, qui lors des matchs de préparation a montré l'étendue de son talent.

Une rencontre qui devrait faire des étincelles, pour conclure en beauté cette première journée.

Dimanche 22 septembre

MONTPELLIER RL - RC LESCURE D'ALBIGEOIS

Coup d'envoi à 13h00

Un match incertain qui opposera les deux formations s'appuyant sur les plus petits budgets en cette saison 2012 – 2013.

L’an passé, Montpellier a poursuivi son apprentissage en Elite 1, avec peu de victoires à leur actif, exception faite d’un succès retentissant sur Limoux, et d’un autre face à ses rivaux tarnais.

Lescure a lui hérité de la cuillère de bois mais pour une première saison en Elite 1, les Minotaures de l’Albigeois n’ont pas démérité, concédant de courtes défaites face à des cadors. Au compteur, une victoire tout de même face à ...Montpellier.

Cette saison, l’équipe héraultaise a dû dégraisser son effectif en se séparant de ses étrangers. Le recrutement a été ciblé avec de jeunes espoirs treizistes français n’ayant pu trouver une place dans les effectifs de clubs plus huppés, comme Marc Janicot et Kamel Belkhiri (Pia), ou Thomas Limongi (Carcassonne).

Pour les encadrer, Florian Chautard ancien entraîneur d’Avignon, a été recruté. Trois jeunes Anglais pourraient également débarquer sur les bords du Lez.

Du côté de Lescure, le staff a également été remanié avec l’arrivée d’Olivier Janzac (Toulouse Broncos), qui sera chargé de structurer et faire progresser encore le club. Au niveau des joueurs, plusieurs Toulousains comme Antoine Réveillon ou Joris Canton, sont arrivés, et on attend la venue de joueurs australiens pour bonifier encore un peu plus ce groupe.

Un match test pour deux formations au niveau très proche, qui auront à cœur de montrer qu’ils sont au

niveau.

AS CARCASSONNE – SALANQUE MÉDITERRANÉE PIA

Coup d'envoi à 15h00

Battus par deux fois alors qu’ils étaient donnés grand favoris, les Catalans de Pia auront à cœur de prendre

leur revanche face à des Carcassonnais auréolés d’un doublé coupe-championnat.

L’AS Carcassonne, pourtant recordman des victoires en championnat, n’avait plus soulevé le bouclier Max

Rousié depuis 1992. C’est chose faite, et de quelle manière !

Les Salanquais, eux, croyaient avoir fait le plus dur en mettant fin à l’hégémonie lézignanaise après leur victoire en demi-finale. Peine perdue pour les Pianencs, battus à la surprise générale en finale.

Trois départs importants ont été enregistrés dans le groupe des champions de France : Luke Swain, Stuart Reardon, et le meilleur marqueur d’essais du championnat, Eamon Hillen, victime d’une blessure récurrente, et absent pour plusieurs mois après une opération. Pour pallier à ces défections, l’ASC a mis le paquet en recrutant le prolifique Luke Towers, en provenance de Limoux et venant de passer quatre mois avec les moins de 20 ans de Salford, le centre Troy Savage, qui était cette année dans l’effectif des Parammatta Eels en NRL, et Vinnie Anderson, avant expérimenté de Salford en Super League.

Les champions se sont donc donnés les moyens de conserver leur bien.

Mais ils devront une fois encore compter avec Pia, auteur d'un monstrueux recrutement chez les Dragons Catalans : Cyril Stacul, Ben Fisher, et peut-être Seitamata Sa, qui avait donné son accord aux London Irish (XV) mais privé de séjour outre-Manche pour des raisons administratives.

Plus les frères Bentley (Lézignan), Willie Mataka, estampillé NRL avant d'évoluer la saison passée en Avignon, et peut-être un ancien pilier de NRL.

Pia sera ainsi encore une fois l’équipe à battre, avec pour commencer la revanche des deux finales 2011-2012 : explosive, et à ne pas manquer.

TOULOUSE – SAINT-ESTEVE - XIII CATALAN

Coup d'envoi à 17h00

Une superbe affiche qui devrait conclure en beauté ce magique week-end.

L’an passé, Toulouse faisait son retour dans le championnat de France après trois saisons en Championship anglais. Evoluant sur 4 tableaux (Championnat et Coupe de France, Challenge Cup et Northern Rail Cup), les Toulousains, qui n’avaient pu bénéficier d’une véritable trêve, ont craqué vers la fin malgré leur riche effectif.

Les joueurs de St Estève-XIII Catalan, réserve des Dragons, ont pour leur part proposé encore une fois aux spectateurs un jeu très agréable. Mieux, ils se sont qualifiés brillamment pour les phases finales, échouant en play-off face à Avignon.

Au niveau du recrutement, Toulouse a fait rapidement le nécessaire pour garder ses meilleurs éléments, à

l’exception de Nathan Ross qui avait une offre en provenance d’un club de NRL, et des deux grands espoirs Kevin Larroyer et Gadwin Springer, attirés par la perspective de disputer la Super League avec les Dragons Catalans. Pour compenser ces départs, le TO a attiré dans ses filets plusieurs joueurs de qualité, comme Florian Quintilla, à la recherche d’un nouveau challenge après ses succès lézignanais, ou Mark Kheirallah, arrière supersonique formé aux Sydney Roosters.

Autres arrivées, le grand espoir de Villeneuve sur Lot, Samy Masselot, et le Papou marchand de crochets, Kuni Minga, qui devrait être une des attractions du championnat.

A St Estève-XIII Catalan, les réservistes de Super League seront encore à prendre très au sérieux. Luke Swain arrive auréolé d’un titre de champion de France avec Carcassonne, et sera joueur en même temps qu'assistant de l’entraîneur Steve Deakin. Cinq très prometteurs jeunes français ont également été recrutés : Valentin Ferret et Charles Bouzinac de Lézignan, Mickael Rouch de Limoux, Stanislas Robin de Villeneuve et Gadwin Springer de Toulouse. C’est donc une véritable Dream Team des espoirs français qui évoluera cette saison à Saint-Estève, qu'a quitté Hakim Miloudi pour Palau, la réserve.

Un match qui devrait être très spectaculaire entre une formation toulousaine toujours candidate à

l’accession en Super League, et des Catalans au potentiel impressionnant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

XIII : un Magique week-end au Moulin en guise d'ouverture

Alain Revello

22/09/2012, 06 h 00

midilibre.fr

le-fcl-xiii-cloturera-cette-premiere-journee-du-magique-au_450189_510x255.jpg

Le FCL XIII clôturera cette première journée du Magique au stade du Moulin. (© D.R)

Comme il y a deux ans, Lézignan a été choisi par la Fédération Française pour organiser l'un des grands rendez-vous de rugby à XIII : Le Magique week-end.

Ce dernier, inspiré de la Super League anglaise, réunit en un seul lieu toutes les équipes du championnat. Les confrontations sont basées sur le classement final de la saison précédente.

Le 1er est opposé au 2e, le 3e au 4e et ainsi de suite. Cela offre des rencontres équilibrées à l'image d'un Carcassonne - Pia (demain à 15 h), qui n'est autre que le remake des deux finales de mai dernier. Le coup d'envoi est donné aujourd'hui avec à 15 h un premier duel entre nos voisins de Limoux et Villeneuve-sur-Lot. Le FCL XIII clôturera cette journée en rencontrant les Vauclusiens d'Avignon.

L'arrivée du ballon du match se fera en parachute, sauf bien sûr si le cers est trop violent.

Le côté "gala" du Magique week-end ne doit pas faire oublier aux "vert et blanc" que les rencontres comptent pour le classement.

Il n'est donc pas question de se rater dès cette première journée. Les joueurs des Corbières, après leurs deux matches amicaux, semblent en partie au point pour aborder leur match d'ouverture. Avignon apparaît à leur portée. Les Provençaux, qui ont durant l'intersaison pris un virage à 180° en misant sur des jeunes et en relançant des éléments du cru, n'ont sûrement pas une équipe aussi performante que la saison dernière. Ils restent pourtant de sérieux clients dans ce championnat et peuvent, comme les Lézignanais, jouer les trouble-fête auprès des ténors que devraient être Toulouse, Pia et Carcassonne.

C'est d'ailleurs demain que ces gros bras animeront l'après-midi du Moulin. Les "vert et blanc" devraient aligner la quasi-totalité de leurs recrues : Carrère, Biénes, Fifita et Ancely qui n'étaient pas présents lors du match amical à Lescure, devraient faire leur premier galop au Moulin. Les supporters des Corbières, qui piétinent d'impatience de retrouver leurs favoris sur le terrain, pourront ainsi se faire une opinion sur les capacités réelles de leur équipe.

Demain, le Magique week-end reprendra à 13 h avec un duel équilibré entre Montpellier et Lescure. Une mise en bouche avant le grand choc entre les Carcassonnais et les Salanquais de Pia (15 h). L'UTC XIII clôturera face à Toulouse (17 h) ce week-end exceptionnel dans la capitale des Corbières.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Publié le 22/09/2012 à 06h00 | Mise à jour : 22/09/2012 à 16h27

Par Bernard Tranier sudouest.fr 1 )

Rugby à XIII : Départ dans l'inconnu pour Villeneuve

Les Léopards débuteront cet après-midi à Lézignan, face à Limoux, une saison qui s'annonce passionnante et indécise.

828267_21402608_460x306.jpg

Constant Villegas et les Léopards repartent avec un effectif profondément remanié. (archives « so »)

Partager

trans.gif

trans.gif

trans.gif

trans.gif

Envoyer à un ami

Imprimer

Le « Magique week-end » sonne l'ouverture du championnat de Rugby à XIII comme chaque saison. La totalité des rencontres se dérouleront aujourd'hui et demain sur la pelouse du stade du Moulin de Lézignan Corbières.

Villeneuve Rugby league y sera opposée aux Grizzlies de Limoux cet après-midi à 15 heures. « Le plus gros problème consiste en ce début de saison à intégrer les nouveaux joueurs », reconnaît Marc Bourrel, l'entraîneur des Blanquetiers, qui s'appuiera sur Murcia, Teixido, Almarcha, les cadres de son équipe. Il attend toujours l'arrivée de Paea'aesina, international Néo-Zélandais (83 matchs de NRL, 145 matchs de Super League avec Wigan) en provenance de Salford. Les rouge et noir pourront compter sur leurs étrangers de haut calibre que sont Temada (London Broncos), Ramage et Scott arrivés cette semaine.

En attendant les renforts

Les Léopards se trouvent dans une situation similaire, à la différence que si les Audois sont sur la continuité, les vert et blanc repartent avec un nouveau groupe, et ce premier match sera pour David Despin « une évaluation de départ après une inter-saison difficile à gérer avec le départ de nombreux joueurs et l'intégration de huit joueurs dont des jeunes ». Le technicien villeneuvois insiste sur le fait que « en dehors du résultat, se sont les intentions qui seront importantes, tout comme le comportement du groupe sur les grandes lignes que nous avons travaillées ». L'équipe de la bastide sera privée de Laurent Carrasco, fer de lance du pack, blessé aux cervicales contre Toulouse, mais comptera sur Edward Battye, jeune pilier de 21 ans, 106 kg en provenance de Sheffield (League One). Doté de bons appuis et sachant jouer au ballon, il aura pour mission aux côtés des Moualkia, Fakir et Gautier de mettre dans de bonnes dispositions la charnière Villegas-Hyde.

« Sortir la tête haute de ce premier match, en attendant les renforts de Ben Bromley et de Rhys Curran, (toujours en lice avec Balmain en NSW cup) », est l'objectif du manager Antoine Lopès, tout comme celui de faire taire quelques mauvaises langues. « Les joueurs qui sont partis, sont partis d'eux même. On repart avec une équipe jeune, certes dans l'inconnu, mais on va résister. »

Share this post


Link to post
Share on other sites

«Magic week-end» pour Lescure

rugby à XIII. Elite 1. Les Tarnais ont remporté leur premier match face à Montpellier à Lézignan.

zoom.png201209241828_w350.jpg

Lescure a fait une belle entame de championnat en marquant quatre essais aux Montpelliérains./Photo DDM

Sympa, la formule reprise cette année par la Fédération Française de Rugby à XIII après une année d'interruption. Faire s'opposer sur le même terrain, lors d'un week-end appelé «Magique», les dix équipes d'Elite. Le premier de la saison dernière contre le second, le troisième contre le quatrième et ainsi de suite.

Hier, au moment ou d'autres dégustent le poulet frites dominical, le Racing Lescure Arthès XIII a donc disputé son premier match officiel de la saison contre Montpellier, avant dernier du précédent exercice, sur la pelouse du stade du Moulin à Lézignan.

Et premier match, première victoire pour les joueurs d'Olivier Janzac, ce qui faisait dire malicieusement au co-président Pascal Combal, «demain dans le journal, on sera dans les trois premiers au classement…». Plus sérieux, l'autre boss Vincent Dauguet se félicitait de la tenue de ses jeunes joueurs. «Ils ont assuré, avec un seul étranger, Freed, sur le terrain.» Résultat des courses, 24 à 8, avec quatre essais à la clé, et une victoire que personne n'aura contesté. Benoît Rigal avait d'abord trouvé la cible sur deux coups de pied de pénalité avant que le nouveau venu Antoine Réveillon ne marque le premier essai officiel des Minotaures, version 2012-2013. Un deuxième essai, juste après la pause, inscrit par Damien Fédou, donnait un peu d'air aux Tarnais avant que Montpellier ne réduise le score. Mais Lescure se remettait dans le sens de la marche et scorait par deux fois pour ne plus être réellement inquiété. La nouvelle recrue australienne Kristian Freed y allait de son essai avant que Romain Durand ne clôture le score. Evidemment, la saison ne pouvait pas mieux commencer pour les Tarnais. Il y a encore beaucoup de détails à régler, ce que ne manquait pas de relever Olivier Janzac qui estime qu'il y a «au moins deux moins de travail pour que le système de jeu se mette en place.»

Dimanche prochain, sur la pelouse du Stade Jean Vidal, Lescure va attaquer le premier match de ce qu'il convient d'appeler la saison régulière. Contre l'Union Treiziste Catalane, un calibre bien plus gros que Montpellier, les Minotaures vont pouvoir mesurer leurs progrès.

lescure 24-montpellier 8

Mi-temps : 8 à 2; Arbitre M. Cau assisté de MM. Anglade et Abrial.

Pour Lescure : 4 essais Réveillon (32'), Fedou (43'), Freed (63'), Durand (71')

2 transformations Rigal (44', 64'), 1 pénalité Rigal (3', 27')

Pour Montpellier : 1 essai Bourrel (49'),

1 transformation Limongi (50'), 1 pénalité Limongi (7')

Avertissement : Fontana (22'), Rochas (65')

Lescure: D. Rigal - Fedou ; Réveillon ; Durand ; Cance - Freed (o) ; B. Rigal (m) © - Huchene ; Loubière ; Canac - Ferral © ; Fontes - Canton. Sont entrés en jeu : Courtial, Lhoumaud, Neuville, Vigroux.

Montpellier : Bourrel - Chouvelon ; Modebadze ; Tost ; Niel - Tomaso (o) © ; Limongi (m) - Rochas ; Belkhiri ; Langlois - Benadi ; Andreucetti - Fontana. Sont entrés en jeu : Veyrac, Villaret, Pesenti.

D.J. ladepeche.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Capitale : Lézignan !

rugby a xIII ladepeche.fr

Ce week-end, Lézignan sera la capitale du rugby à XIII. La fédération a confié au club des Corbières l'organisation du week-end magique. C'est-à-dire que les cinq rencontres du championnat élite vont se dérouler sur le même site aujourd'hui et demain. Les oppositions sont établies en fonction du classement de la saison 2012.

Le premier du classement, Pia est ainsi opposé à son premier dauphin Carcassonne. Ce sera l'affiche phare demain (15 heures) puisque c'est le remake de la finale du championnat… et de la Coupe de France remportée toutes les deux par les Carcassonnais. Les Carcassonnais ne pourront toutefois pas aligner leur équipe type puisque tous leurs joueurs étrangers n'ont pas encore rejoint la Préfecture audoise.

Aujourd'hui (15 heures), Villeneuve et Limoux ouvrent le bal. Limoux sera favori dans la mesure où il évoluera presque à domicile. La faveur du terrain devrait également sourire à Lézignan mais Avignon, demi-finaliste la saison écoulée, peut créer l'exploit.

Demain, Lescure et Montpellier en découdront dans une rencontre qui oppose les deux derniers du précédent championnat. La saison s'annonce encore complexe pour Tarnais et Héraultais. Toulouse et Saint-Estève-XIII catalan concluront cette première journée. Un débat très indécis entre deux formations très ambitieuses.

tendances

Aujourd'hui: Villeneuve-sur-Lot (40%)- Limoux (60%) (15 heures), Lézignan (55%)-Avignon (45 %) (17 heures).

Demain : Montpellier (43%)-Lescure (57%) à 13 h; Pia (52%)-Carcassonne (48%) à 15 h, Toulouse (51%)-Saint-Estève-XIII catalan (49%) à 17h.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Premier test sérieux pour le TO

rugby à XIII. Élite 1. Le championnat débute avec le «magique week-end» à Lézignan.

zoom.png201209221890_w350.jpg

Grièvement blessé à un genou la saison dernière, Eloni Vunakece va pouvoir retrouver la compétition./ Photo DDM, archives Xavier de Fenoyl

Lézignan sert de cadre à la première journée du championnat élite en accueillant le «magique week-end» (tous les matchs du championnat sur le même site). Le Toulouse Olympique y affrontera demain (17 heures) l'entente Saint-Estève - XIII catalan, la réserve des Dragons.

Le «magique week-end».- Il a été créé en Angleterre en 2007 au sein du championnat de la Super League. Sur un même site est organisée une journée (ou un week-end) de championnat. Les oppositions sont définies en fonction du classement de la précédente saison. En France, le premier «magique week-end» a été organisé lors de la saison 2010-2011 à Lézignan, le second en Avignon. Le Toulouse Olympique y participe pour la première fois. Un second «magique week-end» est prévu pour la clôture de la saison régulière les 27 et 28 avril, le lieu restant à déterminer.

L'adversaire.- Cinquième du précédent championnat, le Toulouse Olympique sera confronté à Saint-Estève-XIII catalan qui a fini sixième place lors de cette édition 2012. Cette formation est la réserve des Dragons catalans. Bon nombre de joueurs qui joueront dimanche ont l'occasion de s'entraîner avec l'équipe professionnelle, laquelle évolue en Super League. Certains ont même évolué au sein de cette épreuve dont les anciens toulousains Antoni Maria et Kevin Larroyer. Cette année, selon la volonté du président Bernard Guasch, les dirigeants catalans souhaiteraient que cette formation décroche un titre. Pendant l'intersaison, elle s'est préparée avec un stage intensif dans le Nord de l'Angleterre de façon à bien rentrer dans ce championnat 2012-2013. Les hommes de Gilles Dumas passeront donc un test très sérieux pour lancer leur saison.

Les joueurs.- Florian Quintilla, la recrue venue de Lézignan, ne pourra figurer sur la feuille de match puisqu'il purge une suspension de quatre matchs. C'est le seul joueur indisponible avec l'arrière Mark Kheirallah qui n'arrivera à Toulouse qu'à la fin du mois.

Le groupe.- Ader, Blackett, Couturier, Delgal, Didone, Delpoux, Fahy, Ford, Gonzalez-Trique, Gout, Innes, Kriouache, Masselot, Maurel, Meye, Minga, Ormeno, Planas, Vunikece, Williams.

D.N. ladepeche.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Toulouse prend le meilleur sur les Catalans

Dimanche, 23 Septembre 2012 21:37 ffr3.com

TO2_thumb.jpg

Enorme affiche en clôture de cette troisième édition du Magique Week-end « made in France » entre le Toulouse Olympique et Saint Estève/XIII Catalan. Les deux belles écoles de l’élite française se retrouvaient sur le pré du Moulin et sous le ciel couvert de l’Aude pour débattre des forces en présence.

Toulouse démarre fort

Les hommes de Gilles Dumas annoncent d’entrée la couleur avec une première incursion de Kuni Minga fatale pour les Catalans qui voient leur en-but « violé » après seulement deux minutes de jeu. Eloni Vunakece profite dix minutes du plus tard d’une faute à quelques centimètres de la ligne des « Sang et Or » pour récupérer un ballon rapidement joué de Luke Fahy et s’infiltrer paisiblement dans l’en-but. Alors que Toulouse semble nettement supérieur, Damien Cardace conclut un excellent travail de la ligne de trois-quarts dirigée par Stanislas Robin pour permettre à ses coéquipiers de revenir dans les talons des joueurs de la ville Rose. Duel engagé, très physique et très rude en défense, les deux équipes se neutralisent jusqu’à la mi-temps mais ce sont les Catalans qui se montreront ensuite les plus entreprenants, mais manquant de réussite. En témoigne la tentative de Larroyer après une belle chevauchée dans l’avant-garde toulousaine (27ème) ou la perte de balle de Bousquet juste devant la ligne d’en-but de Guy Williams et compagnie (31ème). A la mi-temps, ce sont les Toulousains qui virent en tête sur le score de 14 à 4, signe d’une deuxième mi-temps prometteuse.

Un deuxième acte moins fringant

Le second acte débute sur un faux rythme, avec un engagement sur courant alternatif des deux formations et où chacune se montre dangereuse à tour de rôle. Les « mini Dragons » auraient pu sonner la révolte si Jordan Salgues ne s’était pas complètement troué sur une passe de Larroyer (58ème). Les Toulousains semblent se contenter de cette petite victoire et se nourrissent des multiples erreurs adverses pour s’extirper de leur camp sans parvenir à se montrer aussi dangereux que lors de la première période. Les Catalans eux se montrent trop maladroits pour inquiéter les coéquipiers de Guy Williams.

Réussite en fuite pour Saint Estève/XIII Catalan

L’attraction papoue Kuni Minga trouve la faille sur le côté droit mais, rattrapé de justesse par la muraille « Sang et Or », il commet un en-avant (68ème) qui laisse le score toujours inchangé au tableau d’affichage. Il faut attendre une pénalité de Couturier (73ème) pour le débloquer et porter l’avantage des Toulousains un poil plus haut (16-4). Saint Estève/XIII Catalan qui a entretenu l’espoir de revenir au score toute la partie durant n’y parviendra pas la faute à un incroyable festival de ballons tombés. L’essai à quelques secondes de la fin inscrit par Larroyer n’y changera rien, Toulouse tenait sa première victoire de la saison.

Fiche technique :

Dimanche 23 septembre 2012 au stade du Moulin à Lézignan-Corbières, Toulouse bat Saint Estève/XIII Catalan 16 à 8 (Mi-temps : 14 à 4 pour Toulouse). Temps pluvieux, pelouse en bon état. Arbitre M. Drizza assisté de MM. Anglade et Vergnes.

Evolution du score : 4-0, 10-0, 10-4, 14-4, 16-4, 16-8.

Toulouse :

3 essais Minga (2’, 33’), Vunakece (11’), 1 transformation Couturier (12’) et 1 pénalité Couturier (73’)

Saint Estève/XIII Catalan :

2 essais Cardace (14’), Larroyer (78’)

Toulouse : Innes - Maurel ; Couturier ; Minga ; Ader - Ford (o) ; Kriouache (m) - Vunakece ; Fahy ; Blackett - Planas ; Williams © - Masselot. Sont entrés en jeu : Delgal, Goût, Gonzalez-Trique, Delpoux.

Saint Estève/XIII Catalan : Escaré - Cardace ; Pala ; Bouzinac ; Salgues - Robin (o) ; Barthau (m) © - Jamil ; J. Guasch ; Maria - Larroyer ; Gossard - Swain. Sont entrés en jeu : D. Guasch, Simon, Bousquet, Mencarini.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pia fait tomber le champion

Le 24/09/2012 à 06h00 par Alain Revello lindependant.fr

OBJ3743343_1.jpg

Pia a lancé sa saison en s'offrant le champion. © Photo NDB

Carcassonne, le champion de France et Pia, son dauphin, ont sans contexte su répondre au premier rendez-vous de la saison.

Il y avait bien sûr un côté revanchard de la part des Salanquais, même si ces derniers ont grandement remanié leur team. Il y avait aussi la carte jeune (bon nombre de juniors), que Carcassonne a intégrée dès le début de ce championnat.

empty.gif

Les Catalans pensaient sûrement que la rencontre s'avérerait plus facile. Mais ce duel allait être déroutant et passionnant. Des débats durant lesquels, plusieurs actes aussi différents les uns des autres devaient animer cette partie. D'emblée, Pia devait apparaître irrésistible. L'entame catalane laissait muet le public carcassonnais. Les Audois, trop attentistes, avaient durant ce laps de temps, la fâcheuse tendance à regarder joueur leurs adversaires. Rapidement, les Salanquais donnaient l'impression de s'envoler vers un facile succès.

Le réveil de l'ASC

Soubeyras ouvrait le score puis Shorter débordait et avait la riche idée de jouer au pied pour lui-même. Enfin, Kane Bentley trouvait un relais parfait avec Vaeau. Cette facilité déconcertante allait pourtant devenir un inconvénient. Pia croyait trop tôt que c'était arrivé.

Mais Carcassonne se réveillait. Mazard, pris sans ballon par Shorter, bénéficiait d'un essai de pénalisation. Cela donnait du tonus aux "jaune et noir". Offerdahl, en force, permettait aux Audois de recoller au score, juste avant la pause.

Dès la reprise, Peault exploitait le jeu au pied de Tower. L'ASC était en droit de croire en ses chances, surtout qu'elle devait dominer jusqu'à la 60e minute.

Pia avait attendu son heure patiemment. Ambert mis sur orbite, relançait la machine salanquaise.

Vaeau, véritable rouleau compresseur, savait accentuer l'avance catalane.

Buche et Shorter n'avaient plus qu'à porter les dernières estocades.

La puissance salanquaise avait prévalu sur la jeunesse audoise.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elite : la première journée dans l'oeil des experts

Le 25/09/2012 à 06h00 par Recueilli par B. O.

OBJ3743080_1.jpg

Pia Salanque Méditerranée est déjà en forme en ce début de saison. © Photo NDB

Aurélien Cologni et Thierry Dumaine n'ont rien perdu des cinq rencontres du Magique week-end disputées samedi et dimanche à Lézignan. Les deux sélectionneurs nationaux se sont déjà fait une petite idée des forces en présence. Celui qui est aussi le coach de Lézignan, Aurélien Cologni revient avec nous sur les cinq premières rencontres de la saison.

Lézignan 32 Avignon 8

empty.gif

«J'ai noté une volonté des deux équipes à créer du jeu, surtout en première mi-temps. Avec la fatigue, il y a eu en deuxième période davantage de difficulté à construire du jeu. Par rapport à Lézignan, j'ai relevé de belles choses, comme les deux centres Michau et Calégari. Avec une équipe remaniée à 60 %, un système de jeu nouveau et de nombreux changements, je pense que ce n'est pas trop mal pour une première sortie. La défense a été bien en place.»

Carcassonne 16 Pia 36

«Pia a rapidement mené (18-0) face à une ASC dominée pendant le premier quart d'heure. Ils ont fait de nombreuses fautes dans leur camp. Pia a joué avec du rythme, mais l'ASC a su prendre des risques et a trouvé les brèches pour revenir dans la partie. Carcassonne a été inconstant par rapport à Pia, mais l'équipe a montré une capacité intéressante à remonter au score. Elle ne s'est jamais effondrée. Des deux côtés, il y a eu des joueurs intéressants et j'ai apprécié la prestation de Soubeyras à l'arrière de Pia. Sur ce match, même après la pause, les deux équipes ont continué à produire du jeu, la fatigue s'est moins fait sentir que sur les autres matchs.»

St-Estève/XIII Catalan 8 Toulouse 16

«La rencontre la plus équilibrée en terme d'investissement collectif. J'ai vu deux équipes d'un niveau intéressant et avancé, pour un début de saison. Il y a eu de l'affrontement avec une équipe de Toulouse bien en place et bien armée. Les Catalans ont eu du mal à entrer avant de faire jeu égal. On sent qu'à Toulouse, il y a une belle régularité, des structures bien mises en place. La réserve des Dragons a combattu, a proposé de l'envie et n'a rien lâché.»

Villeneuve 31 Limoux 18

«Je suis surpris du score et déçu par la prestation de Limoux qui, sur le papier, avait de meilleures individualités. A leur décharge, ils sont en reconstruction. Le rythme de ce match n'a pas été très intense et les deux équipes se sont neutralisées. L'équipe de Villeneuve s'est montrée efficace, accrocheuse et a eu envie de construire du jeu. Ils ont respecté les consignes et avec Carrasco en plus, ils seront très difficiles à battre chez eux.»

Montpellier 8 Lescure 24

«Ce sont deux équipes d'un niveau assez semblable dans l'intensité du jeu. Lescure m'a agréablement surpris, en proposant quelque chose de construit. Ce n'était pas brouillon, il y a eu du soutien et ils ont très bien utilisé les espaces. Montpellier m'a semblé plus individualiste et moins huilé.» lindependant.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lescure veut s'installer dans l'élite

ladepeche.fr

Certains supporters lescuriens, sans doute les mêmes qui n'avaient pas cessé une seule seconde d'encourager leur équipe tout le long de la saison dernière même au plus fort de la tourmente, ne pouvaient pas s'empêcher de se marrer lundi à lecture du classement du championnat de France Elite de rugby à XIII. « Premiers avec Pia et l'UTC, il faut encadrer ce tableau... ».

Plus sérieusement, la position des Minotaures est bien entendu anecdotique. Mais plus que la victoire face à Montpellier, c'est bien la manière affichée qui a séduit les observateurs en général et le coach tarnais en particulier. « La saison a bien débuté, d'autant qu'on a joué avec trois juniors (Molinier, Cancé et Neuville) et un seul étranger (Freed), se félicitait Olivier Janzac. Tout le monde a parfaitement respecté les consignes. On menait déjà à la mi-temps, on a su être patient et on a vraiment dominé la dernière demi-heure du match. »

La saison est lancée. Les Minotaures ont battu un adversaire qui tire dans la même catégorie qu'eux mais les Lescuriens vont pouvoir « s'étalonner » pour reprendre le terme du coach tarnais. « On va maintenant jouer cinq rencontres consécutives contre ce que je considère comme les 5 favoris de la compétition. L'UTC, Lézignan, Pia, Carcassonne et Toulouse. On ne doit pas jouer ces matchs là en victimes mais au contraire s'installer dans le paysage de l'Elite. » Dès dimanche c'est l'UTC qui viendra à Jean Vidal, forte de ses joueurs ayant évolué en Super League avec les Dragons. « C'est une équipe de très bon niveau. Mais je suis persuadé qu'on a les moyens de les contrer et de faire plus que les embêter. » D'autant que le coach lescurien pourra compter sur les premières titularisations de Shaw et Moate (l'arrivée du dernier étranger Mc Kinnon est prévue la semaine prochaine).

« La victoire de dimanche a validé la préparation, estime encore Janzac. Les joueurs prennent du plaisir à l'entraînement et en ont pris dimanche en match. » Avant de tirer un coup de chapeau à ses dirigeants : « Ils nous aident bien. Ils se plient en quatre pour qu'on puisse bosser dans les meilleures conditions possibles.»

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pluie d'essais pour la rentrée de l'ASC

Le 30/09/2012 à 06h00 par Patrick Bessodes lindependant.fr

OBJ3770253_1.jpg

Bemba a fait parler sa puissance dans une défense montpelliéaine, certes, d'une grande faiblesse. © Photos Christophe Barreau

Un déluge d'essais sous une pluie battante. La première de l'ASC XIII au stade Domec, cette saison, aura laissé une drôle d'impression tant l'écart entre le champion et Montpellier était abyssal.

Ambiance particulière dès le coup d'envoi, avec le clin d'oeil sympathique aux Pilpa en lutte pour conserver leur emploi tandis que l'ASC XIII tentera cette saison de conserver ses titres.

empty.gif

C'est en champion, et en l'absence de nombreux étrangers, que l'ASC a fait le job. Seize essais et une volonté de réciter le plan de jeu travaillé avec les coaches, à la grande satisfaction du duo Albert-Banet.

Difficile pour autant de tirer quelque conclusion que ce soit tant la formation montpelliéraine était d'une grande faiblesse et sans munitions. Les Héraultais, qui avaient fait le déplacement à quatorze auront joué une grande partie du match à onze et même à dix pendant quelques minutes.

Des ouvriers en tribune

Tandis que la pluie redoublait, que des ouvriers travaillaient pendant la rencontre à l'installation des sièges dans la future tribune de Domec, les "jaune et noir" faisaient preuve de puissance et marquaient sur presque toutes les accélérations, Luke Towers réussissant un beau triplé en première mi-temps.

Les 600 courageux spectateurs venus malgré la pluie auront assisté à une bonne répétition des champions avant de retrouver Domec le 4 novembre pour le derby face à Limoux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le TO se fait surprendre

rugby à XIII. Élite 1. Première défaite de la saison.

zoom.png201210011301_w350.jpg

David Delpoux et les Toulousains piégés à Limoux./ Photo DDM, Didier Donnat

Limoux 19 - Toulouse 18

MT: 14-10. 900 spectateurs. Arbitre : M. Vincent. Vainqueurs : 2 E Ph. Martinez (2), S. Teixido (23), 3 P Ramage (27, 43, 80), 1 D Murcia (53), 2 T Ramage.

Vaincus : 3 E

Maurel (5), Kriouache (39 et 71), 1 P Couturier (78), 2 T Couturier.

LIMOUX : Blanch, Doutre, G. Reffle, B. Alamarcha, Martinez, Ramage, Murcia, Hérold, Teixido, Temata, M.Almarcha, Dean et Munoz .

Sur le banc : Pramil, Braconnier, Mayans et Alberola.

TOULOUSE OLYMPIQUE : Innes, Maurel, Ormeno, Couturier, Ader, Didone, Kriouache, Vunakece, Fahy, Blackett, Planas, Williams, Masselot.

Sur le banc : Delgal, Gout, Gonzales et Delpoux.

D'entrée de jeu, Toulouse occupe le camp de Limoux mais une interception de 40 m de Murcia ramène le jeu dans les 20 m toulousains ; Limoux renverse le jeu très rapidement et Martinez bien, servi sur son aile, dans l'en-but.

Sur le renvoi, Toulouse récupère le ballon sur une pénalité et une chandelle dans l'en-but permet à Maurel de marquer. Ça démarre fort. À la 23e, une belle accélération de Martinez suivie d'une attaque au large permet à Dean de forcer le passage dans l'axe. Teixido, bien servi, se débarrasse de trois défenseurs pour marquer entre les barres : 12 à 4 avec la transformation.

Les avants limouxins, bien emmenés par Max Hérold, auteur d'un gros match, et par un très bon Temata se dépensent sans compter pour faire douter les Toulousains qui n'arrivent pas à exploiter leur puissance et leur vitesse malgré les charges de Blackett et Vunakece. Pourtant, à la 39e, une succession de tenus bien menés amène une belle accélération dans l'axe ; Kriouache, qui a bien suivi, conclu entre les barres : 14 à 10 au repos.

Dès la reprise, un mauvais geste d'Ormeno sur Martinez permet à Ramage de rajouter deux points. Le match se durcit encore, les deux équipes se rendent coup pour coup. Limoux continu d'attaquer sans relâche. Murcia conclut une chaîne de tenus sur un drop des 40 m à la 42e. 17 à 10, l'intensité monte d'un cran à la 60e quand Murcia rattrape acrobatiquement un coup de pied dans l'en-but. L'indiscipline de Braconnier permet TO d'être à nouveau très menaçant. Martinez se fait prendre de vitesse par Maurel et Kriouache conclu en bonne position : 17 à 16 à la 71e. Le TO continue à mettre la pression et sur une relance hasardeuse de Mayans, Teixido, venu tardivement au soutien est pénalisé face aux barres. Couturier ne rate pas l'occasion : 17-18 (78)

Mais une ultime pénalité de 48 m en coin signée Ramage offre la victoire à Limoux.

J. R. ladepeche.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'a pas manqué grand chose à Lescure

rugby à XIII. Elite 1. Les Minotaures s'inclinent 18-28 face au XIII catalan.

zoom.png201210011040_w350.jpg

Lescure n'a pas démérité face au XIII Catalan./Photo DDM Alain Rey

Les mauvaises langues diront que Lescure a encore perdu. Simplement, les joueurs d'Olivier Janzac méritaient sans doute beaucoup mieux que cette défaite, concédée certes contre plus fort qu'eux. Mais la qualité du jeu affichée par le RCLA XIII laisse augurer de quelques beaux succès cette saison.

Les mauvaises entames de match avaient joué quelques tours aux joueurs de Lescure la saison dernière. La leçon n'a pas été retenu. Il ne s'était pas écoulé plus de deux minutes de jeu que les tarnais en étaient réduit à courir après le score, après un premier essai du Catalan Barthau, se montrant plus vif que la défense locale, ou plus filou... Cueillis à froid, les joueurs locaux encaissaient un second essai (Robin) au quart d'heure de jeu, puis un troisième (Borras) quelques minutes plus tard. Pourtant, les Minotaures ne faisaient pas un si mauvais match que çà, mais la vitesse, la puissance et le soutien catalan leur faisait beaucoup de mal.

Un essai de Romain Durand remettait les Jaune et Bleu dans la partie pile à la demi-heure de jeu. Un second essai lescurien aurait pu remettre les Minotaures totalement dans la partie mais Monsieur Benausse le refusait inexplicablement. Ce furent au contraire les visiteurs qui faisaient une nouvelle fois parler leur vitesse et Scimone redonnait juste avant la pause 18 points d'avance aux Catalans. De quoi être inquiet tout de même sur la tournure que pouvaient prendre les événements.

Mais ces 18 points devenaient 12 dès le retour des vestiaires quand Shaw marquait un bel essai en bout de ligne (42e). Survoltés, beaucoup plus stricts et agressifs en défense, les locaux allaient dès lors largement dominer des Catalans bien moins fringants.

Mais ceux-ci tenaient parfaitement le choc. Sans doute doutaient-ils un peu, les visiteurs, quand Molinier contrait un coup de pied de Robin pour le plus grand bonheur de Réveillon. Revenus à six points, avec un petit quart d'heure à jouer, les locaux avaient le droit de croire à l'exploit. Malheureusement pour eux, un dernier coup de collier des Catalans permettait à Springer de marquer sur le poteau de coin. Dix points d'écart, c'est peu, mais c'est encore beaucoup trop pour des Lescuriens qui ont affiché de jolis progrès et peuvent espérer accrocher quelques équipes sur le leur pelouse de Jean Vidal. Mais c'est à Lézignan, dimanche prochain qu'il faudra continuer à hausser le niveau de jeu.

lescure 18-XIII catalan 28

Mi-temps : 6 -24

Spectateurs : 600 environ

Arbitre : M. Benausse

Pour Saint Estève - XIII Catalan : 5 essais de Barthau (2e), Robin (14e), Borras (23e), Scimone (35e), Springer (75e). 4 transformations de Barthau

Pour Lescure : 3 essais de Durand (30e), Shaw (42e), Réveillon (67e) 3 transformations de B Rigal

Lescure : F. Rigal - Fédou, Durand, Reveillon, Cancé - B. Rigal, Freed - Moate, Loubière, Canac - Shaw, Canton - Terral. Lhoumaud, Huchède, Molinier, Vigroux. Entr. Janzac

Saint Estève - XIII Catalan : Escale - Vaccari, Bouzina, Ahlalou, Salgues - D Guasch, Robin - Jamil, Barthau, Bousquet - Scimone, Mencarini - Swain. J. Guasch, Ferret, Springer, Borras. Entr. Deakin.

La Dépêche du Midi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Limoux. Vers l'équilibre financier

XIII Limouxin

zoom.png201210011660_w350.jpg

Evènement sportif mais aussi social et économique avec le repas d'avant match qui a réuni autour des spécialités du Pays Cathare, les partenaires et amis du club. /Photo DDM

Le Limoux XIII a tenu son assemblée générale. Un rendez-vous annuel pour dresser le bilan d'une année chaotique, et l'occasion aussi de rassembler les amis du XIII.

Le XIII Limouxin a tenu son assemblée générale en présence de Pierre Durand, adjoint au maire ; Pierre Bardiès, vice-président du conseil général ; du sous-préfet, de M. Valverde pour la Ligue et le comité et de David Kazianoff pour l'Esprit de Limoux, Laurent Moréno a commencé par des remerciements à tous les partenaires qui, tout au long de l'année 2012 ont soutenu le XIII Limouxin. Il a ensuite présenté le rapport moral de l'année écoulée avec un satisfecit pour le parcours de l'équipe en Coupe de France, qui s'est terminé en demie contre l'ASC, vainqueur de la compétition. Le résultat en championnat, avec une 8e place, était un mauvais résultat par rapport aux ambitions du club. En plus des blessures, des problèmes entre les entraîneurs ont rendu la fin de saison difficile. L. Moréno a salué le travail réalisé par MM. Mauroux, Raymond et Yves Cabannes, ce dernier quitte le bureau.

Au niveau financier, le bilan présenté par Pierre Castel fait état d'une nette amélioration. Les efforts répétés des équipes successives permettent au club de se rapprocher de l'équilibre. Avec un résultat excédentaire de 24 000 € sur l'exercice, le groupe actuel démontre un grand professionnalisme. Avec un budget qui approche les 500 000 € dont plus de la moitié en masse salariale, on imagine le casse-tête pour les dirigeants. Les partenaires ont joué le jeu avec 160 K€ pour les partenaires privés, 140 K€ pour les institutionnels et 90 K€ de dons. Pierre Durand, lors de son intervention, a salué le travail réalisé.

Les nombreux participants ont approuvé ces rapports avec une salve d'applaudissement.

Pour la nouvelle saison, le nouveau bureau se compose de la façon suivante :

Présidents : MM. Jacques Pech, Laurent Coronas et Laurent Moréno ; secrétaire général : M. Gau, assisté de M. Marraco ; trésorier : M. Gouzy, assisté par le cabinet Katar. On note l'arrivée de MM. Gisle et Capdevila (ex-entraîneur des minimes).

L'intersaison a vu l'arrivée de nouveaux entraîneurs, Marc Bourrel et Malik Boudjerra ; ce dernier représente bien l'esprit du club car, après avoir été champion de France 1re division comme entraîneur des cadets, il a ensuite entraîné les juniors pour enfin s'occuper de l'équipe élite. La continuité reste donc le maître mot. Le groupe des joueurs a, lui aussi, beaucoup évolué avec un recrutement plus axé sur les joueurs nationaux, le remplacement de quatre étrangers et une stratégie axée sur les jeunes et l'école de rugby du XIII Limouxin. L'objectif est clair : une qualification en championnat et un bon parcours en Coupe. L'assemblée s'est clôturée sur les interventions de Pierre Durand, Pierre Bardiès, qui ont tous les deux félicités l'équipe dirigeante pour son travail tout en l'assurant de leur soutien pour cette nouvelle année et du sous-préfet qui, après la blanquette de Limoux, a découvert un autre trésor limouxin, le rugby à XIII.

Jacques Rodriguez ladepeche.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

ASC XIII : bien, mais à confirmer !

zoom.png201210010813_w350.jpg

ASC XIII : bien, mais à confirmer !

L'ASC XIII a écrasé Montpellier (88-0), le score est si lourd qu'il est difficile de situer le club carcassonnais sur l'échelle des valeurs de ce nouveau championnat.

Battue à Lézignan, par Pia, une semaine auparavant, avec une équipe, il est vrai, dans laquelle il y avait beaucoup d'absents, Carcassonne a montré son sérieux dans le succès sur Montpellier.

La formation héraultaise a parfois joué à dix, faute de joueurs et il convient de reconnaître que ces Héraultais ont été exemplaires de courage. Jusqu'à la dernière minute, ils ont fait face aux assauts des locaux sous les charges puissantes des Bemba, Soum, Pau, Offerdhall et autres.

Dans les vestiaires, c'était évidemment la satisfaction du contrat rempli et surtout du nombre de points, qui, en fin de saison, pourra peut-être faire la différence ?

L'ASC a soigné son goal-average et laissé entrevoir des lendemains heureux. On a été séduits par les prestations de Towers, la recrue, auteur de trois essais, présent dans toutes les actions de jeu, de celle d'Aitken, aussi bon que l'an dernier ou encore de celle de Sadaoui, omniprésent, en capitaine courageux.

L'ASC XIII est fin prête pour un championnat qui s'annonce des plus ouverts, avec des formations affûtées comme celles de Pia, Lézignan ou encore Limoux.

Le grand test sera d'ailleurs contre Limoux, début novembre. Jusque-là, Carcassonne va pouvoir affiner ses automatismes.

Daniel Sokolow, le manager général, confiant en ses troupes l'a bien dit, à la fin du match de samedi soir : «Il faut encore travailler, car la compétition sera rude.».

Michel Sawas ladepeche.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

la belle victoire contre Toulouse

Rapha Bueno

03/10/2012, 06 h 00 midilibre.fr

les-treizistes-ont-fait-preuve-d-une-abnegation-sans-faille_455240_510x255.jpg

Les treizistes ont fait preuve d'une abnégation sans faille. (Guillaume)

Après cette brillante victoire face aux Toulousains, ce qui est sûr, c'est qu'il ne faudra plus se poser de question sur l'état physique des troupes. Non contents d'avoir relevé le défi à ce niveau, les Limouxins se sont même payé le luxe de corriger des Toulousains qui restent encore des favoris pour le titre.

Encore une fois, il ne sert à rien, après une mauvaise performance, de tirer à hue et dia sur les acteurs.

Dans ce sport de combat qu'est le rugby à XIII, la perfection n'existe pas. Il est des dimensions psychologiques difficiles à maîtriser à l'avance, ce qui en fait aussi sa beauté. Il faut simplement trouver : et le staff et les joueurs y sont parvenus cette semaine.

Difficile de mettre en avant tel ou tel joueur tant l'ensemble a fait preuve d'une abnégation sans faille. Au-delà d'un engagement physique total, on a aimé la technique sur les placages à deux ou à trois et le travail au sol, un domaine où les duels ont été gagnés dans la majorité, contrairement au match face à Villeneuve.

Le travail de lutte du champion des arts martiaux, Christophe Réa, commence sans doute à faire son effet. On a aimé les débuts prometteurs de Doutres, la lucidité de Murcia sur son drop, et la froide maîtrise de Ramage sur la pénalité de la "gagne", agrémentée d'une petite glissade.

L'aspect négatif ? L'indiscipline chronique. Elle ne peut que pénaliser la performance. Dans le passé, le XIII Limouxin a souvent perdu des rencontres importantes à cause de cette tare.

Il est temps de trouver des muselières pour Bastien Almarcha, Braconnier ou Teixido, entre autres. Tout le monde aurait à y gagner. On n'a pas aimé voir Mickaël Mayans ne pas tenir sa place au dernier moment, car sa licence n'était pas prête, ni le manque de porteur d'eau sur le terrain.

Relâche ce week-end : le stade Domec n'étant pas libre, le derby face à l'ASC est reporté. L'occasion de peaufiner la préparation, de redescendre un peu sur terre avant de repartir pour d'autres aventures.

Par contre, les cadets feront leurs débuts à èSaint-Estève et la réserve de l'entente Preixan-Le Lauquet fera le spectacle à l'Aiguille, face à la nouvelle équipe des Harlequins de Flassian, chère à "Julio" Gimenez.

Comme il y a les "Sénateurs" sous les Arcades, il en est également dans les hauteurs des tribunes qui, depuis des lustres, soutiennent le XIII Limouxin. Mais avec le temps, la vue baisse. C'est ainsi que Pierre Gonzalez, un des doyens, a demandé à ses acolytes : "Qui c'est ce blond ?" en montrant du doigt Gareth Dean... à la calvitie parfaite !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rugby à 13 : Le Toulouse Olympique reçoit Avignon

Mercredi 03 Octobre 2012

emailButton.png printButton.png pdf_button.png toulouseinfos.fr

Dans le cadre de la 3ème journée du championnat de France Elite 1, le Toulouse Olympique reçoit le SO Avignon ce samedi 6 Octobre à 18h30 au Stade Arnauné.

Après une victoire (contre St Estève XIII Catalan) et une défaite à Limoux (19 – 18), les Toulousains doivent se montrer plus constants et cela commence par une bonne prestation pour ce 1er match à domicile de la saison.

Malgré le départ de certains cadres et ses défaites en Championnat (face à Lézignan et Pia), le SO Avignon reste un des poids lourds du Championnat. En effet, avec les WOOD, CAGNAC, ARNAUD,… les Vauclusiens ont des atouts à faire valoir.

Le stade ouvrira ses portes dès 16 heures, avec les équipes de la boutique et des buvettes du TO qui vous accueilleront avec la convivialité du rugby.

Vous pourrez assister au match des Juniors Elite en lever de rideau à 16h30. Le club recevra ses partenaires lors de la réception d’avant match à partir de 17h30 dans le gymnase de l’enceinte des Minimes.

Après le match, la fête continue avec la traditionnelle Bodega organisée par le TO XIII qui permet aux supporters des deux camps de refaire le match autour d’un verre et de passer un moment privilégié avec les joueurs des 2 équipes.

Pour rappel, l’entrée générale sera au tarif de 10 euros, la place en tribune à 20 euros et l’admission en tarif réduit à 5 euros (étudiants, lycéens, handicapés (80%), demandeurs d’emplois).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sébastien Planas : “Le TO peut aller au bout”

Jeudi, 04 Octobre 2012 17:40 ffr13.com

image002_thumb.jpg

Troisième ligne ou centre de 28 ans, 1,80 m et 93 kg, Sébastien Planas, retenu dans les 30 Bleus pour l’Autumn International Series 2012, évoque ici, entre autres, le match de la 3è journée du Championnat de France entre son club, Toulouse, et Avignon, ce samedi à 18h30 au stade Arnauné.

Sébastien, comment as-tu découvert le rugby à XIII ?

Après avoir essayé le judo, mon père, qui est un ancien treiziste, m’a initié à la pratique. J’ai fait mes gammes au XIII Catalan.

Parles-nous de ton parcours.

J’ai joué au XIII Catalan jusqu’en Juniors, puis pendant quatre saisons en équipe première de Limoux avant de rejoindre le Toulouse Olympique XIII en 2006.

Que souhaites-tu améliorer ?

En défense, j’aimerais moins subir les impacts, être plus dominant. En attaque, créer des intervalles pour faire jouer les autres et développer un jeu fluide.

Quel est ton meilleur souvenir ?

La finale de la Coupe de France 2005, disputée avec Limoux. Mais aussi mon stage de préparation à Brisbane (Australie) avant la Coupe du Monde de Rugby à XIII.

Comment as-tu vu évoluer le club depuis ton arrivée en 2006 ?

Le club s’est structuré à tous les niveaux, que ce soit sportif, médical, administratif, ce qui a également profité au développement de l’association et provoqué l’augmentation du nombre de licenciés. Nous avons progressé grâce au Championship et nous continuerons à progresser pour l’entrée en Super League.

Comment expliques-tu le faux pas à Limoux le week-end dernier ?

Nous ne sommes pas rentrés dans le match, nous étions trop relâchés. J’espère que cette défaite nous servira de leçon et que nous respecterons l’ensemble de nos adversaires lors des prochains matchs.

Penses-tu que le groupe a les capacités pour remporter le championnat de France ?

Oui je pense que nous avons les capacités d’aller au bout. A nous d’être sérieux, de toujours se remettre en question et être à 100 % pour chaque rencontre.

L’an dernier, vous n’avez pas réussi à vaincre les Bisons, te souviens-tu de ces rencontres ?

Bien sûr, Avignon est une équipe très agressive et nous n’avons pas su les contrer. Samedi nous rencontrerons une équipe différente, plus jeune, à nous de réussir ce premier match à domicile.

Penses-tu que le TO saura rebondir pour remporter le premier match à domicile?

Le match à Limoux nous aura servi de leçon, nous essaierons d’être plus agressifs tout en commettant moins de fautes. L’atmosphère d’un match à domicile est toujours particulière. L’objectif est d’être invaincu à la maison.

Quel est ton pronostic pour ce match ?

20 – 10 pour nous.

L’un ou l’autre :

3ème ligne ou Centre ? 3ème ligne

Wolves ou Rhinos ? Rhinos

Mc Allister ou Brock James ? Mc ALLISTER

Vin rouge ou blanc ? Rouge

Britney Spears ou Jennifer ? Jennifer

Porsche ou Audi ? Audi

Eric ou Ramzi ? Eric

Poker ou Black Jack ? Poker

Dans l’équipe, qui est le plus…

Prometteur : Arthur GONZALEZ-TRIQUE

Chambreur : Moi

Drôle : Samy MASSELOT

Superstitieux : Cyril MOLINER

Séducteur : Nicolas DELGAL

L’interview décalée

- L’équipe de rugby à XIII qui te fait rêver : Brisbane Broncos

- Ton surnom : « Plane »

- Le stade qui t’a le plus souvent réussi : Le Stade Arnauné

- Ton meilleur match : A domicile contre Leigh Centurions

- Ton geste superstitieux avant une rencontre : Je n’en ai pas

- Un super-héros : Hank Moody

- Ton film favori : American Pie

- Ton plat préféré : Des Lasagnes

- Le sportif que tu admires le plus : Darren Lockyer

www.TOXIII.com

Share this post


Link to post
Share on other sites

Elite : les pronos de Thibault Ancely

Jeudi, 04 Octobre 2012 22:05 ffr13.com

ANCELY11_thumb.jpg

Photo RMD Agency

Ancien joueur de Saint-Estève - XIII Catalan, des Dragons, et de Toulouse (sous forme de prêt), Thibault Ancely a retrouvé cette saison son club d'origine, le FC Lézignan. Il évoque ici les trois rencontres au programme, ce week-end, en Elite.

Samedi 6 octobre

Pia 70% - Villeneuve-sur-Lot 30% - 17h00 au stade Jep Maso de Saint-Laurent de la Salanque

“Pia est très logiquement favori de la compétition et son début de saison en atteste. Je ne vois pas les Villeneuvois inquiéter les coéquipiers de Maxime Grésèque, même si les Lot-et-Garonnais sont accrocheurs et vaillants. La partie s’annonce quelque peu déséquilibrée.”

Toulouse 60% - Avignon 40% - 18h30 au stade des Minimes

”Les Toulousains ont pris une gifle le week-end dernier contre Limoux. Certes, l’équipe était remaniée mais ils ne s’attendaient pas à une défaite, surtout après crevé l’écran lors du Magique Week-End. Les rentrées de certains joueurs (ndlr : Keirallah notamment est attendu dans les rangs du TO) et l’esprit revanchard des autres vont faire gagner Toulouse. Avignon a un peu de mal en ce début de saison avec un effectif plus restreint.”

Dimanche 7 octobre

Lézignan 80% - Lescure d’Albigeois 20% - 15h15 au stade du Moulin

”Lézignan monte peu à peu en puissance. Le système de jeu a changé, l’effectif a été remanié, donc l’équipe met en application petit à petit ce qui est travaillé aux entraînements. La cohésion du groupe aide les nouveaux à prendre leurs marques le plus rapidement possible. Lescure a gagné son premier match lors du Magique Week-End et réalisé une belle partie devant Saint-Estève/XIII Catalan, malgré la défaite. Je pense que les Tarnais seront accrocheurs chez eux cette saison, mais cela sera un peu plus dur loin de leurs bases. Les dirigeants ont fait un bon choix en nommant Olivier Janzac entraîneur, il saura faire progresser cette équipe !”

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rugby à XIII - Les Diables Rouges déposent le bilan

Midilibre.fr

05/10/2012, 19 h 21 | Mis à jour le 05/10/2012, 19 h 22

2 réactions

Les Diables Rouges de Montpellier (Elite 1, 1re division) ont déposé le bilan après avoir été mis en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Montpellier, a-t-on appris ce vendredi auprès du président du club de rugby à XIII, Bruno Saintignan.

Les Diables Rouges occupaient la dernière place du Championnat au terme de la 2e journée, après une ultime défaite contre Carcassonne (0-88). A la peine sportivement depuis son accession à l'Elite 1 en 2010 (10e et dernier en 2010-2011, 9e ex-aequo en 2011-2012), le club l'était également au niveau financier, avec un budget limité à 200.000 euros.

"La banque ne pouvait nous faire une avance"

Une demande de redressement judiciaire avait été déposée en juillet et un mandataire judiciaire nommé. "On ne peut pas présenter un plan de redressement avant février 2013", a concédé le président Bruno Saintignan, dont le club présente actuellement un déficit de l'ordre de 40.000 euros.

"On n'a pas le droit de continuer à faire des dettes et même si l'Agglomération de Montpellier et son président, Jean-Pierre Moure, allaient faire voter 150.000 euros au budget primaire de décembre 2012, versés en février 2013, dont 50.000 aussitôt affectés à l'exercice en cours, la banque ne pouvait nous faire une avance", a conclu le président du club.

L'équipe première devrait repartir la saison prochaine en Nationale 1, la troisième division, où évolue actuellement l'équipe réserve du club.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Toulouse pour une revanche

rugby à XIII. 3e journée.

Le derby audois Carcassonne-Limoux est reporté au 4 novembre, jour de l'inauguration de la nouvelle tribune du stade Albert-Domec. En attendant, cet après-midi Pia devrait aligner une troisième victoire consécutive face à une formation villeneuvoise étrillée le week-end dernier par Lézignan. Battu d'un point à Limoux, Toulouse a la ferme intention de rebondir face à Avignon. Demain, au Moulin, Lézignan devrait confirmer son brillant début de saison devant Lescure.

Montpellier forfait général

Demain également Montpellier, largement battu à Carcassonne (0-88), devait accueillr Saint-Estève/XIII catalan. En désespoir de cause, les dirigeants héraultais ont décidé de déclarer forfait général. « Nous devions recevoir une subvention de l'agglomération mais elle n'aurait été débloquée qu'en février 2013. Trop tard, nous ne pouvons pas jouer davantage avec la santé des joueurs» a expliqué le président Bruno Saintignan. Après le forfait général de Marseille (2006), les difficultés de Lyon-Villeurbanne à exister en Elite2, le rugby à XIII ne parvient décidément pas à séduire les grandes métropoles.

D.N. ladepeche.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Clap de fin pour Montpellier XIII

Le 5/10/2012 à 06h00 par Bruno Onteniente lindependant.fr

OBJ3790176_1.jpg

Les Diables Rouges n'ont pas tenu le choc.

Une année après Saint-Gaudens, c'est une autre formation de l'Élite qui dépose le bilan. Depuis hier soir, le forfait général a frappé de plein fouet les Diables Rouges entraînés par Florient Chautard. Un jugement du tribunal de Montpellier, rendu hier vers 19 h, a confirmé les soupçons qui planaient depuis la veille. Le 18 octobre, la dissolution du club sera actée. Jean-Luc Simon, cheville ouvrière du rugby à XIII dans l'Hérault, accuse le coup : "Nous étions en redressement judiciaire. Vendredi soir, le président de la FFR XIII Nicolas Larrat et le président de l'Agglo nous ont rejoints. La 'fédé' a fait un geste à hauteur de 50 000 euros. Et le président de l'Agglo (Jean-Pierre Moure) a écrit une lettre pour une avance à la banque afin que soit présentée au mandataire une solution viable. Mais la banque nous a refusé l'avance, car la lettre ne provenait 'que' du président de l'Agglo et pas du conseil d'administration".

La folie des grandeurs

Montpellier ne recevra donc pas St-Estève/XIII Catalan dimanche. Le club héraultais paie le prix fort de la saison passée, avec des dirigeants qui ont eu les yeux plus gros que le ventre selon Jean-Luc Simon : "Si nous en sommes là aujourd'hui, c'est en grande partie la faute à certains membres du comité directeur qui ont voulu aller trop vite. La saison passée (avec 160 000 euros de budget) on a recruté un entraîneur australien, Jimmy Papa, qui nous a coûté 50 000 euros tout compris, sans parler des neuf autres étrangers. C'était de la folie ! Ils ont viré les bénévoles à titre d'exemple qui s'occupaient des réceptions pour payer un luxueux traiteur. J'ai tiré la sonnette d'alarme, mais personne ne m'a écouté. Avec l'avance de la banque, on pouvait tenir la saison qui, malgré ce que les gens pensent, ne débute pas plus mal que la précédente. L'an dernier, on prend 83 à 0 à Lézignan et cette fois 88 à 0 à Carcassonne, avec seulement 14 joueurs et tous ces étrangers". Après deux saisons en Élite, Montpellier n'ira pas au bout de son troisième exercice. Une triste fin et un coup dur pour un mouvement qui se serait bien passé de cet épisode douloureux.

empty.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.