Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Philippe Barrau

LER saison 2013-2014

132 posts in this topic

Après le doublé, le TO XIII vise la Super League

apres-double-to-xiii-vise-super-league-1

Après le doublé, le TO XIII vise la Super League

 F. Scheibe / 20 Minutes.fr

Rugby à XIII Le club espère intégrer le championnat britannique

Historique ! Le Toulouse Olympique XIII a décroché son premier doublé Coupe-Championnat de France en 77 ans d'existence. Et le meilleur reste peut-être à venir. «Nous saurons dans les prochains jours si nous sommes admis en Super League», explique le président toulousain. La Super League ? C'est le gotha européen des treizistes, composé de franchises britanniques rejointes en 2006 par les Dragons catalans.

Horizon 2016

Le TO en rêve depuis une dizaine d'années. «Je suis plutôt optimiste, avoue Bernard Sarrazain. Si nous sommes pris, on passe dans le 100 % professionnel. Notre budget actuel est d'un peu moins de deux millions d'euros. En Super League, c'est au minimum le double. De plus, le rayonnement sur l'ensemble de la région Midi-Pyrénées serait colossal. Regardez les Dragons catalans : tous les 15 jours, 2 000 à 3 000 Anglais débarquent à Perpignan.» En cas de réponse positive, le TO XIII débuterait la compétition en février 2016, le temps que son nouveau stade de 10 000 places, à l'emplacement de l'actuelle enceinte des Minimes, soit livré. Les travaux doivent débuter au dernier trimestre 2014. Seul bémol : le TO ne se frottera pas d'entrée à l'élite britannique. «Avec la nouvelle formule, il y aura deux poules de 12 équipes, détaille Bernard Sarrazain. En cas d'admission, nous commencerons sans doute dans la deuxième poule. Ce sera à nous de finir dans les deux premiers pour monter dans l'élite.»

Nicolas Stival
■ Premier doubléUn mois après avoir gagné sa première Coupe de France, le TO XIII a remporté son cinquième titre de champion de France. Toulouse a battu Lézignan en finale, samedi à Perpignan (38-12).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le TO honoré par «La Dépêche»  

Publié le 21/05/2014 à 03:50

,

Mis à jour le 21/05/2014 à 08:05201405211811-full.jpg

Autour de José Biosca, Carlos Zalduendo et Bernard Sarrazin, joueurs, encadrement du TO et leurs trophées. /X. de Fenoyl.

zoom.png

Le groupe «Dépêche du Midi-Midi Olympique» apprécie les doublés treizistes... En 2012, il avait déjà honoré l'AS Carcassonne, brillant vainqueur cette année-là de la Coupe et du championnat. Hier en fin d'après -midi, ce fut au tour du Toulouse-Olympique tout auréolé de son double succès (renforcé par la même double performance des juniors) d'être accueilli dans les locaux du journal par José Biosca, le directeur de la dépêche du Midi.

Le président Bernard Sarrazin, très sensible à cet accueil, espère revenir l'an prochain dans les mêmes lieux présenter de nouveau les deux trophées chèrement acquis cette année.

Pour graver à jamais, cette performance, tous les joueurs, encadrement et président ont reçu une réplique de la «Une» de la Dépêche du 11 mai, celle où le capitaine Sébastien Planas brandit le Trophée Max-Rousié à la tribune officielle de Gilbert-Brutus après la mémorable finale face à Lézignan.

D.N.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Carcassonne. Dirigeants-coach : rencontre à Perpignan

 

 

Publié le 23/05/2014 à 08:00201405231530-full.jpg

Les Carcassonnais reprendront l'entraînement mi-juin.

zoom.png

Après l'assemblée générale de lundi soir, qui est passée comme une lettre à la Poste, sous le contrôle d'un huissier de justice (Me Durand), les choses s'accélèrent à l'ASC XIII.

Le nouvel entraîneur, Laurent Garnier, arrive aujourd'hui d'Australie et rencontre dès ce soir les dirigeants, à Perpignan. Jean Guilhem et Matthieu Monier vont avec lui faire le point de l'effectif et tracé un plan de route.

Laurent Garnier, ancien joueur du XIII Catalan, puis de l'UTC, était installé dans l'Etat du Queensland, en Australie. Cet ancien pilier avait décroché, comme entraîneur des juniors de l'UTC, le couplé Coupe-Championnat, en 2006, avant de commencer une nouvelle vie. Titulaire du national course accréditation scheme level 3, plus haut niveau de formation d'entraîneur en NRL, il officiait depuis 2009, dans le club de Wynnum-Maly Seagulls, club filial des Brisbane Broncos, d'abord en tant qu'assistant en Mal Mening Cup, puis comme coatch principal.

Il sera accompagné, à l'ASC par Alexandre Couttet, joueur international A, aux nombreux titres glanés avec les équipes de Saint-Gaudens et de Saint-Estève, et qui entraînait, cette saison, l'équipe juniors du FCL.

Vincent Banet, ancien entraîneur, devint manager général. Quant à Jean-François Albert, pour l'heure, aucune décision n'est prise.

Dès ce soir, donc, l'on va parler d'effectif et de recrutement. L'on sait qu'Aitken quitte le club pour un club de Nouvelle-Galles du Sud. Il a déclaré mettre un terme à sa carrière en France. Avec lui, sont sur le départ : Soum et Savage, qui pourraient être remplacés par deux «étrangers».

Par contre Maxime Gresèque et Anderson feront «un tour» de plus sous le maillot canari. Finalement l'ossature ne changera pas trop. Confiance sera donnée aux jeunes qui n'ont pas déçu et l'accent sera mis sur la préparation physique avec la reprise des entraînements dès la mi-juin.

Laurent Garnier et Matthieu Monier, le successeur de Jean Guilhem, à la présidence du club ont prévu des rencontres régulières.

Guilhem devant la commission le 16 juin

Finalement c'est le 16 juin que doit comparaître Jean Guilhem, le président de l'ASC XIII, devant la commission de discipline de la FFR XIII.

Il est accusé d'avoir publié sur un site Web (NDLR, ce dont il se défend) une lettre circulaire à l'attention des présidents des clubs Élite 1 et 2, d'avoir tenu des propos désobligeants à l'égard du président de la fédération, dans le cadre d'interviews à la Presse et le non-respect des principes généraux d'éthique sportive, atteinte à la morale sportive, à l'honneur et à la considération de la fédération et de ses dirigeants, non-respect des obligations administratives et juridiques.

Jean Guilhem balaie d'un revers de main, toutes ces accusations et, partant du principe que la meilleure défense était l'attaque, il a annoncé, lors de l'assemblée générale de son club, il y a quelques jours, qu'il se portait candidat à la présidence de la FFR XIII.

 

 M.S. ladepeche.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites
Rugby à XIII: Les adieux d'Aïtken à l'ASC

Le 27 mai à 6h00 par Propos recueillis par G. R. lindependant.fr

russell-aitken-a-mene-l-asc-a-ses-trois-Russell Aïtken a mené l'ASC à ses trois derniers titres. PHOTO/Ch. B.

Le talentueux meneur de jeu des canaris retourne en Australie après quatre ans de bons et loyaux services au pied de la Cité.

Cinq ans et demi après ses grands débuts avec l'ASC, marqués par une victoire à Limoux (32-34), Russell Aïtken a fait ses adieux au club, lors d'une soirée à la Maison vieille, rue Trivalle. En présence de nombreux coéquipiers, Teddy Sadaoui et Jean-François Albert ont remis à Russell un maillot du club et une grande photo de l'Australien balle en main. "Tu as été le meilleur demi qu'on ait eu à l'ASC", lui a lancé le capitaine. "Et le seul joueur de l'effectif à avoir fait tous les matchs cette saison", a ajouté l'entraîneur. "On est malheureux de te perdre", résumait Magali Bardou.

 

Arrivé à Carcassonne après avoir disputé (au talonnage !) la finale de la NRL, le championnat le plus relevé au monde, l'Australien s'est fondu dans le collectif jaune et noir avec une étonnante facilité, remportant la Coupe contre Limoux.

Après une année en Angleterre et un premier retour en Australie, il était revenu pour mener les canaris au premier doublé coupe-championnat depuis 45 ans !

Pourquoi quittez-vous Carcassonne ?

Russell Aïtken :

J'avais envie de rester ici mais j'ai eu une bonne opportunité en Australie. Je vais être entraîneur-joueur d'une bonne équipe. Le niveau physique sera moins bon qu'en France, car on s'entraîne moins, mais je crois que le niveau technique sera supérieur. C'est une nouvelle expérience et je suis très excité.

Quel est le scénario idéal pour l'avenir ?

Un dirigeant de cette équipe a été entraîneur-joueur en NRL. On a beaucoup parlé ensemble et si ça marche bien, ça peut être un tremplin pour moi. Je viens d'avoir 29 ans et j'espère jouer le plus longtemps possible. Bon, je ne cours plus très vite, mais ça me pousse à réfléchir plus rapidement !

L'Australie vous manquait ?

Oui, à moi et à Lauren (sa compagne). On a eu un petit garçon (Oliver, 15 mois) à Carcassonne. Nos familles sont venues nous voir l'an dernier, mais elles ont envie de le voir grandir…

Quels souvenirs garderez-vous de Carcassonne ?

Plein de bons souvenirs ! Le meilleur, c'est le doublé. Avec l'équipe qu'on avait cette année-là, je savais que c'était possible. Avec Luke Swain, on était au top physiquement. Notre jeu était aussi bien en place.

Êtes-vous optimiste pour l'avenir de l'ASC ?

Oui, justement parce qu'ils vont avoir un entraîneur et un préparateur physique professionnels.

Vous gardez des amis ici ?

Oui, Amar (Sabri), Thomas (Barreau), Romaric (Bemba), Florent (Rouanet), Tyron (Pau)… Tout le monde en fait ! La première fois que j'avais quitté l'ASC, je passais mon temps à regarder leurs résultats. Ça sera pareil…

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rugby à XIII : la formule du championnat ne change pas

Publié le Mardi 17/06/2014 à 11H42

Le congrès fédéral, qui s'est tenu samedi dernier, na pas accouché de bouleversements au niveau de la formule du championnat en élite. Vingt clubs seront toujours engagés avec huit équipes en Elite 1 et douze en Elite 2, réparties en deux poules (Est et Ouest). Comme la saison dernière, cinq poules seront constituées lors de la deuxième phase, avec des confrontations entre formations dElite 1 et 2.

Voici le détail Elite 1 : Toulouse Olympique XIII, FC Lézignan XIII, St. Estève XIII Catalan, Palau XIII Broncos, XIII Limouxin, Villeneuve XIII RL, AS Carcassonne XIII et le SO Avignon XIII. Elite 2 Poule Est : Toulouse Broncos, Albi XIII, Baho XIII, Montpellier XIII, Lyon-Villeurbanne XIII et Carpentras XIII. Elite 2 Poule Ouest : La Réole XIII, Tonneins XIII, Saint-Gaudens-Comminges XIII, Villefranche XIII, Réalmont XIII et Lescure-Arthès XIII. N.BA.

 

 

N.Ba laprovence.com

Share this post


Link to post
Share on other sites
Laurent Garnier : «Pour l'ASC, gagner doit être une habitude»

 

Publié le 28/06/2014 à 08:06 Carcassonne (11) - Rugby à xiii. Le nouvel entraîneur de Carcassonne201406281749-full.jpg
Le staff de l'ASC XIII 2013/2014 : Laurent Garnier, Matthieu Monier et Vincent Banet
zoom.png

De deux entraîneurs à l'ASC XIII, il n'y a plus qu'un. Il s'appelle Laurent Garnier et il a déjà pris les choses en mains. Questions…

empty.gif

Pourquoi avoir accepté la place d'entraîneur de l'ASC ?

Cela fait partie d'une carrière d'entraîneur d'accepter les challenges ! Celui-là est particulièrement excitant ! Faire passer l'ASC à une autre ère pour intégrer d'ici quelques années une league semi-professionnelle, c'est notre mission désormais. Et puis les deux coprésidents (Jean Guilhem et Matthieu Monier) ont donné les «clefs» du sportif à mon staff, ce qui m'a conforté dans mon opinion que le club allait dans la bonne direction.

Quel style allez-vous imprégner ?

Évidemment que j'entends déjà : «Il va les faire jouer à «l'Australienne» !» Déjà il faut s'en donner les moyens ! Ensuite si cela veut dire être très efficace dans tout ce que nous entreprenons en défense et en attaque, être discipliné et bien préparé et travailler dur, alors appelons cela comme vous voulez, du moment que les objectifs seront atteints tout le monde y trouvera son compte.

D'après vous quels seront les principaux changements ?

Le plus dur ce sera de changer les habitudes ! Les mentalités ! Nous allons ensemble définir des objectifs et tout mettre en œuvre pour les atteindre !

Qu'attendez-vous des joueurs ?

De prendre leurs responsabilités sur et hors du terrain tout d'abord ! Et ensuite de donner le meilleur d'eux-mêmes tout au long de l'année. Rien de plus, rien de moins ! Et enfin de ne pas oublier de prendre du plaisir ! C'est important quand on pratique un sport aussi exigeant.

Quelles étaient la faiblesse de l'équipe cette saison ?

Je me suis intéressé à l'historique de l'équipe depuis le formidable doublé de 2012. Il ne faudrait pas croire que c'était un coup de chance, Vincent et Jean-François avaient réalisé une belle performance à l'époque. Qu'après une période d'euphorie comme en 2012, on ait du mal à se remettre au travail, c'est tout à fait naturel. Maintenant le groupe doit réaliser que gagner doit être une habitude ! Il ne faut pas perdre les bonnes habitudes…

Michel Sawas ladepeche.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



Rugby League World - June 2017

League Express - Mon 17th July 2017