Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

Philippe Barrau

Dragons Catalans saison 2014

99 posts in this topic

Rugby à XIII - Ben Pomeroy : un Requin aux Dragons

Le 18 octobre à 13h47 par M.T. et B.O. lindependant.fr

rugby-a-xiii-ben-pomeroy-un-requin-aux-d PHOTO/You Tube

Les Dragons Catalans ont enfin mis la main sur ce trois-quarts centre estampillé NRL après lequel ils courent depuis de longs mois. Lui, c'est Ben Pomeroy. Un solide attaquant (1.87m, 96kg) qui accuse 162 matches de NRL au compteur. Le Shark de Cronulla, titulaire lors des derniers play-off aux côtés de Paul Gallen, s'est engagé pour les deux prochaines saisons avec la franchise catalane. 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les Dragons tiennent le successeur de Rémi Casty

Le 05 novembre à 15h46 par F.V. lindependant.fr

jeff-lima-etait-de-la-victoire-de-wigan-Jeff Lima était de la victoire de Wigan contre les Dragons à Montpellier le 9 juin 2012 (36-14). PHOTO/L'INDEPENDANT HARRY JORDAN

Les Dragons Catalans ont enregistré, ce mardi, la signature du pilier néo-zélandais Jeff Lima pour trois saisons. Le joueur (1,82 m pour 113 kg) évoluait cette saison à South Sidney. Son arrivée devra faire oublier le départ de l'emblématique Rémi Casty aux Sydney Roosters.

La Super League n'est pas un territoire inconnu pour Jeff Lima qui a déjà porté les couleurs de Wigan entre 2010 et 2012.

A noter que le pilier a également décliné sa sélection avec les Samoa pour la Coupe du monde de rugby à XIII.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ben Pomeroy, nouvelle recrue des Dragons Catalans

Le 04 décembre à 6h00 par Recueilli par Matthieu Terrats lindependant.fr

je-ne-suis-pas-le-plus-beau-mais_369793_ PHOTO/M. Clementz

«Je suis le plus beau mais je n'hésite pas à mettre mon corps au service de l'équipe". Voilà comment se définit le 3/4 centre Ben Pomeroy, nouvelle recrue des Dragons Catalans. Un joueur de devoir à la sauce NRL.

Débarqué la veille à Perpignan, Ben Pomeroy était déjà convoqué hier matin à Gilbert-Brutus. Un, pour une légère séance d'entraînement avec ses coéquipiers. Deux, pour livrer ses premières impressions à la presse. Lui, l'Australien, trois-quarts centre de métier, qui flirte avec les 170 matches de NRL au compteur, venu renforcer un squad catalan en quête de la perle rare alors que les salaires atteignent des sommets de l'autre côté de la planète. Un choix de vie avant tout.

Pourquoi avoir choisi les Dragons ? J'ai toujours voulu jouer en Super League. J'ai donc échangé avec quelques amis, notamment Greg Bird qui a gardé un bon souvenir de son passage ici (mais aussi son beau-frère Luke Swain et son ami d'enfance Damien Blanch, ndlr), et tous m'ont dit que Perpignan était la ville la plus agréable à vivre du championnat. C'est une réelle opportunité que de pouvoir intégrer le squad français. Ça a été plus facile étant donné que je connais déjà tous les joueurs des Dragons passés par la NRL et surtout Zeb Taia, avec qui on s'est suivi dans les catégories jeunes. Mais c'est vrai que le style de vie a constitué un critère déterminant.

Et en terme sportif ? Après tant d'années passées dans le même club (Cronulla Sharks), j'avais besoin d'un autre challenge, de vivre une nouvelle expérience, et de me rafraîchir sur le plan mental. Mais je suis là aussi et surtout pour gagner.

Que pensez-vous pouvoir apporter au groupe ? Ma défense d'abord. J'ai les épaules très solides de ce point de vue-là. Je sais défendre dans une structure et sur les extérieurs. Je pense que ma force est aussi l'un de mes points forts. Je ne suis pas le plus beau joueur. Je ne suis pas non plus celui qui a les meilleures 'skills'. Mais je n'hésite pas à mettre mon corps au service de l'équipe. Marié, deux enfants, Ben Pomeroy a tout du père de famille idéal. Une autre histoire sur un terrain.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Recrue phare des Dragons Catalan - Jeff Lima : "J'avais besoin de changer"

Le 29 novembre à 6h00 par Recueilli par B. O. lindependant.fr

jeff-lima-en-conference-de-presse-au-milJeff Lima, en conférence de presse, au milieu de Christophe Jouffret et Laurent Frayssinous. PHOTO/T. Jo

La recrue des Dragons Catalans, le pilier Jeff Lima, a clairement affiché ses ambitions après son premier entraînement, hier, avec ses nouveaux coéquipiers. Après sa première séance de travail en salle avec ses nouveaux coéquipiers et avant de partager des ateliers sur le terrain, Jeff Lima a répondu aux questions de la presse hier dans les salons de Gilbert-Brutus.

 

 

 

Vous avez affronté les Dragons avec Wigan en 2011 et 2012. Quels souvenirs gardez-vous de ces rencontres ? Que c'était une équipe dure au mal et qu'il y avait de très bons entraîneurs à leur tête. Je souhaite apporter ma pierre à l'édifice.

Qu'espérez-vous apporter de plus aux Dragons ? Comme je vous ai dit, c'est une équipe dure, mais dans les gros matchs ils ont tendance à s'effondrer. Je viens d'en parler justement après l'entraînement avec Jason Baitieri qui est d'accord avec ce constat. Nous sommes sur la même longueur d'ondes. Je veux emmener ce leadership dans les moments importants pour que l'équipe ne s'effondre pas.

Êtes-vous proche de certains joueurs des Dragons ? Zeb Taia est un très bon ami de mon petit frère. Ils sont très liés et je le connais aussi très bien. C'est sur le terrain et dans l'environnement que l'on se fait des amis, pas juste en club. C'est pour cette raison que je suis ami avec Lopini Paea et Louis Anderson. On s'est affronté souvent mais on a souvent partagé en dehors.

Pourquoi ne pas avoir disputé la Coupe du monde avec les Îles Samoa ? Lorsque j'ai eu les premiers contacts avec les Dragons, je me suis interrogé sur cette participation à la Coupe du monde. J'ai signé pour trois ans et j'ai aussi fait le choix de ménager mon corps pour le club. La Coupe du monde, c'est important, mais c'est une fois tous les quatre ans et sur deux semaines. Le club des Dragons, c'est pour trois saisons. J'ai donc décidé de privilégier mon club.

Vous êtes un proche de votre entraîneur à South Sydney Michaël Maguire qui était aussi votre coach à Wigan. Comment a-t-il réagi à votre annonce de retour en Super League ? Au début il a dit non, qu'il n'était pas question que je quitte le club de Sydney. Ça a pris du temps, il y a un profond respect entre nous et il a ensuite bien compris que j'avais besoin de changer, de prendre soin de ma fin de carrière et de ma famille. Il a ensuite changé d'avis et a respecté mon choix.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Dragons signent Michael Oldfieldcatalansdragons.com

 

 

datPhoto1_52a77e9e409ca_.jpg
Les Dragons signent Michael Oldfield

Les Dragons ont finalisé ce matin le recrutement de l’ailier australien des Sydney Roosters, Michael Oldfield,  pour les deux prochaines saisons.

Ce joueur de 1m87 pour 95 kg, qui peut également évoluer au centre ou à l’arrière, est considéré comme l’un des plus rapides de NRL.

« La signature de Michael est une excellente nouvelle pour le club. Il correspond exactement au profil que nous recherchions et s’inscrit dans le projet sportif du club, d’une part grâce à ses qualités offensives impressionnantes mais également grâce à son jeune âge et à la marge de progression qu’il possède. Nous avons manqué par le passé de vitesse à certains postes et l’arrivée de ce joueur va nous permettre de combler cette lacune. » nous confiait Laurent Frayssinous.

Agé de 23 ans, il a débuté sa carrière à Manly en 2010 où il a inscrit 14 essais en 24 matchs avant de rejoindre les Roosters en 2013. Mais, soumis à rude concurrence dans l’une des meilleures lignes de ¾ du monde,  il n’a disputé qu’un match l’an passé, inscrivant tout de même un essai lors de son unique apparition sous le maillot des Roosters.

Il a remporté la saison passée son second titre de NRL après un premier sacre en 2011 avec Manly.

Il a également décroché une sélection avec les Tonga lors du test match contre les Iles Samoa en avril dernier, titularisé au centre par le sélectionneur Tongien.

« Nous avons trouvé un accord avec les Roosters et l’agent du joueur pour le libérer de sa dernière année de contrat. Nous avions déjà bien complété notre effectif avec les signatures de Ben Pomeroy et Jeff Lima mais il nous manquait un finisseur de grand talent et je pense que Michael Oldfield est l’ailier qui fera surement lever les foules à Brutus en concrétisant le jeu mis en place par notre entraîneur Laurent Frayssinous. » concluait Christophe Jouffret.

Après Jeff Lima et Ben Pomeroy, Michael Oldfield est en effet la troisième et dernière recrue pour la saison 2014.

Share this post


Link to post
Share on other sites
XIII : Mike Oldfield de Sydney aux Dragons Catalans

Le 11 décembre à 06h00 par M. T. lindependant.fr

oldfield_372227_516x343.jpgMike Oldfield, international tongien d'1,86 m pour 96 kg, est qualifié de joueur le plus rapide de NRL

En quête d'un trois-quarts aile pour compenser le départ de Damien Blanch en Australie, les Dragons Catalans ont mis le grappin sur la perle rare. Le joyau se nomme Mike Oldfield. 

Révélé aux Sea Eagles de Manly, mais barré aux Sydney Roosters par les stars du championnat Roger Tuivasa-Sheck et Daniel Tupou, Oldfield, 23 ans, 15 essais en 25 matches de NRL, vient se relancer en Super League. 

Lui, l'international tongien (1 sél.), qui s'appuie sur un gabarit intéressant (1.86 m, 96 kg) et que les spécialistes "down under" n'hésitent pas à qualifier de "joueur le plus rapide de NRL". 

Une arrivée qui boucle ainsi un recrutement 100% australien pour la franchise catalane, entre l'avant Jeff Lima (South Sydney Rabbitohs), le centre Ben Pomeroy (Cronulla Sharks) et donc l'ailier Mike Oldfield. Synonyme aussi de polyvalence et de concurrence au sein de l'effectif des Dragons. Qui disposent d'un squad plein de promesses à l'heure de préparer la saison 2014 de Super League, qui démarrera par un déplacement à Hull FC, le 14 février.

Share this post


Link to post
Share on other sites

BOXING DAY

Leeds 18-18 Wakefield

 

 

 Leeds Rhinos: Jones-Bishop, L Briscoe, Minns, Moon, Handley, Sutcliffe, Hardaker, Achurch, Aiton, Clarkson,Delaney, Foster, Minchella. Subs (all used): R Ward, Milton, White, Walters, Grange.

Wakefield Wildcats: Mathers, Fox, Collis, Sykes, Johnstone, Goulding, Wildie, Tautai, McShane, Moore, Washbrook, Kirmond, Trout. Subs (all used): D Smith, Shulver, Annakin, Walshaw, Molloy, Kilday, Anderson.

Referee: Joe Cobb (Leigh).

Attendance: 8,909.

Share this post


Link to post
Share on other sites


Deux matchs amicaux pour les Dragons


 






Les Dragons Catalans disputeront deux matches amicaux pour préparer leur saison 2014 de Super League, qu’ils débuteront à Hull, le 14 février prochain, sur le terrain du Hull FC. Ces deux rencontres seront disputées à Perpignan, au stade Gilbert-brutus. Le premier sera joué face aux London Broncos le 25 janvier, le second contre Widnes, le 1er février. L’occasion pour Laurent Frayssinous, l’entraîneur des Dragons, et son staff de passer en revue l’effectif catalan, et de voir à l’œuvre les trois recrues de l’hiver, débarquées d’Australie et de la NRL : le pilier Jeff Lima (South Sydney Rabbitohs), le trois quart centre Ben Pomeroy (Cronulla) et l’ailier tonguien des Roosters de Sydney, Mike Oldfield. - G. N. lequipe.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le squad 2014 dévoilé

 

catalansdragons.com

datPhoto1_52cec451b4e13_.jpg
Le squad 2014 dévoilé

Laurent Frayssinous a levé le voile sur les 25 joueurs qui composeront le squad de Super League pour la saison 2014.

Cinq nouveaux joueurs intègrent le squad par rapport à la saison dernière, les trois recrues Jeff Lima, Ben Pomeroy et Michael Oldfield ainsi que Morgan Escaré et Elliott Whitehead.

Le nouveau pilier catalan, Jeff Lima, portera le numéro 10 avec lequel ont précédément brillé Rémi Casty et Jérôme Guisset.

Ben Pomeroy récupère le numero 4, laissé libre par Zeb Taia qui hérite du numéro 11 de Steve Menzies

La dernière recrue, Michael Oldfied, aura le numero 5.

Les autres changements sont l’arrivée dans le squad de Morgan Escaré et d’Elliott Whitehead qui porteront respectivement les numéros 2 et 17.

« Nous disposons d’un groupe de 35 joueurs à l’entraînement, qui méritent tous leur place dans le squad des 25, mais j’ai dû faire des choix, c’est la règle. »

« Cependant, je sais que je peux compter sur de nombreux autres joueurs et nous avons vu la saison passée que cette profondeur dans l’effectif était indispensable. »

« Les places sur la feuille de match durant la saison se feront en fonction de l’état de forme et des performances de chaque joueur et non en fonction des numéros. »

« Je suis très satisfait du comportement du groupe depuis la reprise des entraînements. Nous montons en puissance au fil des semaines et nous attendons tous avec impatience la reprise de la compétition. » nous confiait Laurent Frayssinous.

 

Le groupe des 25

1 : Brent Webb
2 : Morgan Escaré
3 : Leon Pryce
4 : Ben Pomeroy
5 : Michael Oldfield
6 : Thomas Bosc
7 : Scott Dureau
8 : Olivier Elima
9 : Ian Henderson
10 : Jeff Lima
11 : Zeb Taia
12 : Louis Anderson
13 : Greg Mounis
14 : William Barthau
15 : Antoni Maria
16 : Eloi Pelissier
17 : Elliott Whitehead
18 : Daryl Millard
19 : Mathias Pala
20 : Michael Simon 
21 : Julian Bousquet
22 : Jamal Fakir
23 : Lopini Paea
24 : Jason Baitieri
25 : Vincent Duport

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le championnat de Super League réduit à 12 équipes en 2015

Le 17 janvier à 19h21 lindependant.fr

le-championnat-de-super-league-reduit-a-

Ce soir, les Dragons Catalans annonce sur leur site que le championnat de Super League serait réduit à 12 équipes à partir de la saison 2015.

Les 14 clubs, qui étaient réunis aujourd’hui en réunion à Saint-Helens, ont en effet adopté la mise en place d’une nouvelle structure innovante de la compétition.

A partir de la saison prochaine, les championnats de Super League et de Championship compteront 12 équipes qui seront ensuite réparties en trois groupes de 8. Les clubs ont également voté à l’unanimité le retour du système de promotion et de relégation et ont assuré leur soutien à la formule proposée, qui est l’élément central de la réforme engagée par la RFL.

Le Président de la RFL, Brian Barwick, déclarait : « Je tiens à remercier les clubs pour leur contribution à cette réunion qui s’est avéré fructueuse et positive. » « Les clubs ont été unanimes dans la mise en place d’une Super League à 12 clubs à partir de 2015, ils ont participé à un débat franc et complet à propos de la structure des compétitions et ont apporté leur soutien à la formule proposée. » « Les décisions prises par les clubs de Super League vont maintenant être soumises au Conseil d’Administration Indépendant de la RFL pour ratification la semaine prochaine. » Tous les détails concernant les nouvelles structures de la compétition seront annoncées plus tard ce mois-ci.

Share this post


Link to post
Share on other sites

trials :

 

Leigh Centurions 28-36 Wigan Warriors

Bradford Bulls 30-18 Hull FC att 2472

Castleford 62-6 York City att 1453

North Wales 10-36 Widnes

Share this post


Link to post
Share on other sites
Magic week-end : les Dragons retombent sur Londres

Le 23 janvier à 15h36 par Matthieu Terrats lindependant.fr

magic_383552_516x343.jpg PHOTO/MICHEL CLEMENTZ

Le verdict est tombé ce jeudi en début d'après-midi. Comme prévu, le Magic week-end de la Super League 2014 aura lieu les 17 et 18 mai prochains à l'Etihad Stadium de Manchester City. Et comme en 2013, les Dragons seront chargés d'ouvrir le bal (samedi 17 à 13 h 30) face aux London Broncos. 

Une aubaine pour les Dragons, qui héritent d'un extra-match face à une équipe abordable alors que ce rendez-vous traditionnel, avec tous les matches de la journée disputés en deux jours sur le même stade, sont placés sous le signe du derby. 

 

Des Broncos que les Dragons rencontrent ce samedi 17 h à Gilbert-Brutus, pour le compte du premier match amical de l'intersaison. 

Le programme du Magic week-end, les 17 et 18 mai 2017 à l'Etihad Stadium de Manchester City : 

Samedi 17 : 

13 h 30 : Dragons - London Broncos

15 h 45 : Widnes Vikings - Salford

18 h : Hull KR - Hull FC

20 h 15 : Wigan - Leeds

Dimanche 18 : 

13 h 30 : Wakefield - Castleford

15 h 45 : Huddersfield - Bradford

18 h : Warrington - Saint-Helens

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le groupe des Dragons pour le match amical contre les Broncos

Le 24 janvier à 11h50 lindependant.fr

le-groupe-des-dragons-pour-le-match-amic PHOTO/MICHEL CLEMENTZ

Laurent Frayssinous a dévoilé ce vendredi matin le groupe des 23 joueurs sélectionnés pour le match amical face aux London Broncos (samedi 25 Janvier à 17h au stade Gilbert Brutus).

Les trois recrues Jeff Lima, Ben Pomeroy et Michael Oldfield ont été sélectionnées par le staff et pourraient faire leurs débuts sous le maillot sang et or ce week-end. Le coach catalan a également fait appel à de nombreux jeunes joueurs qui s’entraînent avec l’effectif professionnel pour ce premier match amical de la saison.

« Nous disposons d’un groupe de 35 joueurs à l’entraînement, avec certains jeunes joueurs très intéressants et j’aimerais voir comment ils se comportent en match face à une opposition de Super League », déclarait Laurent Frayssinous.

Une grande partie des internationaux ont été ménagés pour cette rencontre, et les derniers tests qui seront effectués ce soir lors de l’ultime entraînement permettront de lever le doute sur certaines incertitudes.

A noter que Saint-Estève XIII Catalan, la réserve des Dragons, recevra Carcassonne à 14 h 30 dans le cadre de la dernière journée du championnat de France Elite. Les portes du stade et les guichets ouvriront à 14 h

Les 23

Rachid Ahlalou / Jean-Philippe Baile / Jason Baitieri / William Barthau / Julian Bousquet / Damien Cardace / Scott Dureau / Morgan Escaré / Benjamin Garcia / Joan Guasch / Jeff Lima / Thibaut Margalet / Antoni Maria / Michael Oldfield / Eloi Pelissier / Ben Pomeroy / Leon Pryce / Stanislas Robin / Mickael Simon / Gadwin Springer / Frédéric Vaccari / Brent Webb / Elliott Whitehead

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dragons Catalans: grande première pour Pomeroy et Lima en amical face à Widnes

Le 30 janvier à 13h36 lindependant.fr

 

ben-pomeroy-fera-ses-premiers-pas-sous-lBen Pomeroy fera ses premiers pas sous le maillot catalan samedi face à Widnes.

Laurent Frayssinous a dévoilé ce jeudi matin le groupe des 20 joueurs sélectionnés pour le match amical face aux Widnes Vikings prévu ce samedi 1er février à 15h30 au stade Gilbert Brutus.

Si Michael Oldfield a fait ses débuts sous le maillot catalan le week-end dernier, ce devrait être au tour des deux autres recrues, Jeff Lima et Ben Pomeroy, de faire leur première apparition sur la pelouse de Brutus. Les internationaux, ménagés le week-end dernier, seront également de retour samedi à l’exception d’Elliott Whitehead, incertain et pour lequel le staff n’a voulu prendre aucun risque.

 

Le groupe

Jason Baitieri, Thomas Bosc, Julian Bousquet, Damien Cardace, Scott Dureau, Olivier Elima, Morgan Escaré, Ian Henderson, Jeff Lima, Antoni Maria, Daryl Millard, Greg Mounis, Michael Oldfield, Lopini Paea, Eloi Pelissier, Ben Pomeroy, Leon Pryce, Mickael Simon, Zeb Taia, Brent Webb.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Derniers réglages pour les Dragons

 
Les Dragons Catalans préparent activement leurs débuts en Super League (ils joueront le vendredi 14 février à Hull FC). Pour leur deuxième match amical de préparation face à Widnes (samedi à Perpignan, 15h 30), qui sera aussi le dernier, Laurent Frayssinous, l’entraîneur catalan, a bâti une équipe proche de la formation type des Dragons dans le championnat 2014.

Les trois recrues de la NRL Michael Oldfield (Sydney roosters), Jeff Lima (Rabbitohs) et Ben Pomeroy (Cronulla) débuteront la rencontre. «Ce match sera la dernière répétition générale avant la reprise, explique Laurent Frayssinous. Nous allons donc nous rapprocher des conditions d’un match de Super League pour ce match face à Widnes, notamment en terme de temps de jeu et de combinaisons collectives.» A noter les retours dans le groupe des deux grands blessés de la saison dernière, le demi de mêlée australien Scott Dureau et Jason Baitieri.
 
L’équipe : Webb – Escaré, Millard, Pomeroy, Oldfield – (o) Pryce, (m) Dureau – Mounis – Taia, Elima – Lima, Henderson, Simon. Remplaçants : Bosc, Baitieri, Bousquet, Cardace, Maria, Paea, Pélissier.
G.N. lequipe.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dragons 18-16 Widnes

Huddersfield 20-18 Hull KR

St Helens 16-28 Wigan

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dix minutes de feu pour les Dragons qui ont arraché la victoire

Le 02 février à 6h00 par Fabrice Voné lindependant.fr

julian-bousquet-et-les-dragons-ont-mis-dJulian Bousquet et les Dragons ont mis du temps à se trouver face à Widnes. PHOTO/Michel Clementz

Menés 16 à 0 durant plus d'une heure par Widnes, les Dragons se sont reveillés en fin de match pour arracher, hier à Brutus, un second succès en amical (18-16).

"C'était loin d'être parfait mais le fait de remonter 16 points en fin de match, ça prouve qu'il y a du mental dans cette équipe. La semaine va encore être meilleure". Hier soir, Thomas Bosc pouvait quitter Gilbert-Brutus avec le sentiment du devoir accompli après cette seconde victoire en amical arrachée avec fierté face à Widnes (18-16). A douze jours de leur premier déplacement de la saison à Hull FC, le 14 février à 21 h, les Dragons ont donc gonflé leur capital confiance face à des Vikings qui ont très vite pris le large, hier, au tableau d'affichage. Un premier ballon cafouillé par Webb amenait le premier essai des Anglais, signé Flynn, (0-4, 3e). Cueillis à froid, les Catalans se montraient trop approximatifs pour espérer recoller au score à la pause. En deuxième période, Widness creusait l'écart par l'intermédiaire de Lloyd (0-10, 46e) ce qui avait le don d'irriter le banc 'sang et or'. "Quand un joueur adverse franchit la ligne sans se faire toucher, c'est juste inacceptable", déplorait, après coup, Laurent Frayssinous. Dix minutes plus tard, Marsh enfonçait le clou (0-16, 57e).

 

. Doublé d'Escaré

Mais l'entrée de Bosc, au milieu, et le repositionnement de Morgan Escaré allaient changer la physionomie du match en moins de dix minutes. Le temps pour la révélation de la saison 2013 de planter deux essais (68e et 77e) alors qu'Henderson aplatissait à son tour (70e) devant la nouvelle tribune, déserte. Dans son analyse, Laurent Frayssinous se félicitait du sursaut d'orgueil de ses joueurs. "C'était notre première sortie avec nos joueurs expérimentés qui ont fait la Coupe du monde, a rappelé le technicien. Tout n'a pas été parfait mais il y a quand même eu de bonnes choses. Notre technique de plaquage est de mieux en mieux. Quand on va aller à Hull, dans la boue et le froid, elle devrait nous servir". Le coach était moins enthousiaste lorsqu'il a pointé le côté "un peu fainéant" de ses troupes pour aider le porteur du ballon. Quant aux performances de ses trois recrues (Jeff Lima, Michael Oldfield et Ben Pomeroy), il s'est contenté d'ajouter : "Je sais que c'est de bons joueurs et qu'ils seront encore meilleurs". Avant de fixer le cap pour la saison : "Si le groupe arrive à comprendre qu'il doit être bon tous les jours, dans son hygiène de vie, à l'entraînement et dans la récupération, si on ne prend pas de raccourcis, je pense qu'on pourra atteindre nos objectifs".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Featherstone 54-6 Hull FC

Hunslet 20-40 Wakefield

Castleford 66-10 Bradford

Share this post


Link to post
Share on other sites
Super League : Ames sensibles s'abstenir

Le 06 février à 6h00 par Matthieu Terrats lindependant.fr

le-calme-avant-la-tempete-pour-les-capitLe calme avant la tempête pour les capitaines de Super League lors de la journée de promotion à Manchester. PHOTO/© D.R

La Super League reprend ses droits avec un alléchant Wigan-Huddersfield, programmé demain soir. Une saison de tous les dangers pour des clubs désormais sous la menace d'une relégation.Ames sensibles s'abstenir.

La Super League, ses athlètes bodybuildés, ses tampons à interdire aux moins de 16 ans et son code forgé dans les mines du Nord de l'Angleterre, reprennent du service. Et cette fois-ci, plus question de rigoler. Pourquoi ? Parce que la Coupe du monde est passée par là. Et qu'outre-Manche, les lords de l'autre rugby sont bien décidés à surfer sur la vague de ce qu'ils n'hésitent pas à nommer 'le tournoi le plus rentable de l'histoire'. Rien que ça. Audiences qui crèvent le plafond, stades combles, nouveaux partenariats et droits TV à la hausse, la Super League, regain d'intérêt à l'appui, amorce une métamorphose en deux temps dans l'optique de sa 20e édition l'année prochaine.

  • Pas de petit match

Mais avant la création de deux divisions en 2015, 2014 sonne la fin pure et simple des franchises. Avec deux relégations au terme de l'exercice (13e et 14e), dans la perspetcive d'une réduction du championnat à 12 clubs. Une véritable cassure avec le traditionalisme anglais bien de chez eux. A prendre aussi, comme une ouverture sur l'Europe non anglo-saxonne, bien moins familière avec un tel confort sportif. En contre-partie, la 'SL' offre à ses acteurs une année 2014 placée sous le signe de l'angoisse. En particulier pour les clubs scotchés en queue du peloton depuis quelques saisons. Comme Widnes, dernier venu au plus haut niveau continental. En passant par Bradord, Castleford et Wakefield, les petits Poucet de cette surpopulation treiziste entre Leeds et Liverpool. Ou enfin les London Broncos, mal en point sur tous les plans, contraints de dégraisser leur effectif et de quitter le Stoop de Twickenham. Des Londoniens qui ne bénéficient donc plus de ce traitement de faveur dû aux invités. Auquel avait également droit les Dragons Catalans. Des Dracs dont l'idée de regarder vers le bas ne traverse même pas l'esprit. Eux qui rêvent de se rapprocher d'un titre qui justifierait leur existence. Mais la route est longue pour venir chatouiller Huddersfield, grand perdant de l'année 2013, Warrington et ses deux finales, Leeds, le club de la décennie, ou encore Wigan, auteur du doublé et maître incontesté ici-bas. Des gros bras annoncés mais qui, eux non plus, ne sont pas à l'abri d'une grosse déconvenue. Car cette année, il n'y aura pas de petit match. Et tout Super Leaguer, quel qu'il soit, évoluera avec la boule au ventre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
C’est la rentrée pour le Rugby à XIII sur beIN SPORTS

Publié le 7 Février 2014 lezappingdupaf.com

ob_7bcd7f_beinsports.jpg

Le Rugby à XIII est de retour sur beIN SPORTS. Entre SuperLeague, National Rugby League & World Club Challenge, voici toutes les informations sur la reprise de ces compétitions majeures de Rugby à XIII.

Ce vendredi et la semaine prochaine, les 14 équipes de l’une des plus prestigieuses ligues professionnelles de Rugby à XIII retrouvent les terrains. Les Wigan WARRIORS, vainqueurs de l’édition 2013, vont ouvrir le championnat avant les autres ayant participé au « World Club Challenge ». Parmi ces 14 équipes, nous retrouverons l’unique équipe française qui participe à ce championnat, les Dragons Catalan.

Ce soir Vendredi 7 février, à 20h55 sur beIN SPORTS MAX 5 : Wigan Vs Huddersfield
Jeudi 13 février, à 20h55 sur beIN SPORTS 1 : Warrington Vs St Helens
Vendredi 14 février, à 20h55 sur beIN SPORTS MAX 9 : Hull FC Vs Dragons Catalan

Rédigé par Jeremy

Publié dans #beIN Sports

Share this post


Link to post
Share on other sites

Wigan: Bowen, Burgess, Goulding, Sarginson, Thornley, Green, Smith, Taylor, S. Powell, Pettybourne, Clubb, Farrell, Flower./ McIlorum, Hughes, Dudson, Crosby.

Huddersfield: Grix, McGillvary, Cudjoe, Wardle, Murphy, Brough, Robinson, Crabtree, Lunt, Kaufusi, Ferres, Patrick, Bailey./ Kopczak, Lawrence, Ta'ai, Wood.

Referee: Richard Silverwood (RFL).

Attendance: 16,240

Share this post


Link to post
Share on other sites
Super League - Guasch (Dragons Catalans): "Faire face à tous les soucis"

Le 12 février à 6h00 par Recueilli par Bruno Onteniente lindependant.fr

je-suis-plus-mesure-que-par-le-passe-aff"Je suis plus mesuré que par le passé", affirme Bernard Guasch. PHOTO/Michel Clementz

Si le président des Dragons, Bernard Guasch, n'a pas pris une ride à l'aube de la neuvième saison des siens en Super League, il se veut plus prudent. Mais toujours sans langue de bois.

1 La saison 2014 "Mes attentes ? Je suis beaucoup plus mesuré que par le passé. Si effectivement en 2013, j'avais beaucoup d'ambitions, on a vu au travers de ce groupe que les ambitions se sont vite étiolées au fil des mois par rapport aux soucis rencontrés. Oui, il me tarde vendredi soir (premier match à Hull FC), mais le rugby à XIII est un sport très difficile, il faut être très rigoureux. Ça peut très bien se passer comme très mal. Je reste très ambitieux, mais il faut cette sérénité pour mieux appréhender les problèmes. Cependant le groupe est encore supérieur à l'an dernier par rapport aux trois arrivées et à la maturité grandissante. Nous avons le recul nécessaire pour anticiper une saison durant laquelle il faudra faire face à tous les soucis".

2 Anderson, Dureau et Webb "Louis Anderson a bien progressé dans sa tête par rapport à ses soucis personnels. Il a repris les entraînements avec Ruben Wiki (ancien international). Il est sur le chemin du retour et nous rejoindra le 25 février. Ce mois et demi passé en Nouvelle-Zélande l'aura, je pense, régénéré afin qu'il revienne encore plus fort. Malheureusement les saisons se suivent et se ressemblent. Nous sommes tous derrière Scott Dureau pour qu'il retrouve son meilleur niveau. Le chemin est peut-être encore long et difficile pour lui. Je ne sais pas si le joueur est prêt à débuter la saison. L'équipe, c'est Laurent Frayssinous qui la fait. Oui, Brent Webb a quelques soucis familiaux en ce moment. Nous ne sommes pas épargnés mais Morgan Escaré peut relever le défi sans aucun souci en attendant que Webb se refasse un moral".

3 La peur de la relégation ? "Ça rajoute un piment particulier à cette saison. Psychologiquement, ça va être très particulier. Il ne faudra pas tomber si quelques défaites s'enchaînent dans cette psychose de la peur. Mentalement et psychologiquement, ce sera quelque chose de différent à gérer et les joueurs ont été prévenus par le staff. J'estime que l'on doit être loin tout de même de cette zone rouge".

4 Les sanctions internes "Nous avons exclu Stan Robin et Rachid Ahlalou du groupe. J'ai demandé de la rigueur et du sérieux aux joueurs. Dès qu'un garçon déraille, il est sorti immédiatement du groupe. Il faut que les jeunes comprennent qu'il leur faut énormément de rigueur et de travail pour côtoyer le haut niveau".

5 Jeunes "Nous avons eu une discussion avec Laurent Frayssinous afin d'envoyer dans des clubs de Super League quelques jeunes joueurs dès que la saison Elite sera terminée. Je pense à Margalet, Garcia, Springer, Joan Guasch et Hakim Miloudi. On souhaite que ces jeunes puissent faire des piges pour acquérir du temps de jeu au sein de clubs désireux de recruter des jokers. Ça permettra de juger de leur adaptation. Nous allons le faire cette année, mais il faut attendre que la saison de l'équipe réserve soit finie et ça ne se fera qu'avec des clubs de Super League et non pas des équipes de Championship".

Share this post


Link to post
Share on other sites
Super League: J-3 pour les Dragons Catalans

Le 11 février à 6h00 par B. O. lindependant.fr

laurent-frayssinous-reflechit-encore-a-sLaurent Frayssinous réfléchit encore à son équipe. PHOTO/M. Clémentz

À trois jours de la reprise les Dragons peaufinent les réglages. Vendredi (21h), les Dragons entameront leur neuvième campagne en Super League. Eux qui depuis deux ans parviennent à ramener les deux points du premier match de la saison ont rendez-vous à Hull FC. Alors, lundi après-midi une atmosphère de reprise a côtoyé la forte Tramontane. Les joueurs sont entrés en mode préparation. Enfin, pas Duport forfait (épaule), ni Anderson dont le retour est prévu à Perpignan d'ici trois semaines.

. Whitehead OK

Whitehead et Paea par contre postulent à une place pour Hull. Les ennuis de Whitehead concernant ses douleurs sur les côtes ne l'ont pas empêché de faire une grosse séance hier. Paea grippé lors du match amical est bon pour le service tout comme Pala qui devrait obtenir le feu vert médical demain. Si Laurent Frayssinous a encore quelques incertitudes, il devrait être très vite fixé : "J'étudie plusieurs options et j'attends l'entraînement de mardi pour confirmer. Il y a deux options, soit celle alignée d'entrée contre Widnes, soit celle qui a terminé le match".

Pour être clair, soit le coach prend l'option Bosc à la mêlée et Escaré à l'arrière, deux joueurs à leur avantage lors de ce match amical, soit Dureau et Webb débutent la saison avec les Dracs. Enfin, la grosse séance de travail de la semaine s'est effectuée ce mardi matin. Une ultime répétition qui en dira long sur le treize de départ qui sera aligné vendredi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Frayssinous : les Dragons sont "capables de battre n'importe qui"

Le 13 février à 6h00 par Recueilli par Matthieu Terrats lindependant.fr

pour-frayssinous-certains-dragons-ont-lePour Frayssinous, "certains Dragons ont le potentiel pour devenir le Man of Steel". PHOTO/Harry Jordan

Le coach Laurent Frayssinous entre dans sa deuxième année à la tête des Dragons. Les mots sont toujours aussi soigneusement choisis, mais le ton a changé à quelques tenus d'ouvrir la saison à Hull FC (dem. 21 h).

Laurent, qu'est-ce que ça fait de démarrer une saison en regardant vers le bas ? (rires) Ce n'est pas dans ma philosophie. Je préfère partir du principe qu'il n'y a pas de problèmes, et que des solutions.

 

Pourtant, la mise en place des relégations est plébiscitée par l'ensemble des clubs alors qu'ils sont eux-mêmes mis en danger. N'est-ce pas paradoxal ? Evidemment. Je me dis qu'un club qui va monter n'aura pas forcément le budget ni le groupe pour s'asseoir dans la compétition et, de fait, s'assurer une pérennité. Je suis plutôt partisan du système des licences (franchises, ndlr) qui garantissait une certaine qualité pour la Super League. Widnes en est le meilleur exemple. Nous aussi, avec une douzième place décrochée la première année (2006) avant de gravir les échelons petit à petit. J'ai peur que ces relégations ne soient une grosse bêtise. L'avenir nous le dira. Mais j'ai l'impression que le seul point positif, c'est que la fin du championnat sera plus disputée en bas du classement.

Doit-on s'attendre, du même coup, à un rugby plus pragmatique ? C'est le risque. Comme dans d'autres sports, que ce soit au foot ou à XV, certaines équipes joueront désormais pour ne pas perdre et non plus pour gagner.

'Aller chercher les deux points' va-t-il devenir le slogan à la mode ? Pas pour moi en tout cas. Je m'assois sur la performance. A partir de là, les résultats et les points viennent d'eux-mêmes. Ce qui m'intéresse, c'est le quotidien, beaucoup plus qu'un simple tableau d'affichage. A part les recrues Lima, Pomeroy et Oldfield, qu'est-ce qui différencie les Dragons 2014 des Dragons 2013 ? On termine 2013 à la 7e place avec 28 points, le 5e (Saint-Helens), lui, est à 31 points. Dans un contexte plus favorable, en ayant gardé les meilleurs joueurs plus longtemps, on aurait pu accrocher bien mieux que ça. On a emmagasiné de l'expérience en commun, les recrues sont de qualité, je pense donc qu'on peut légitimement viser un cran au-dessus. Si les blessures nous laissent tranquilles, bien sûr, et à condition que tout le monde aille dans le même sens. Et Laurent Frayssinous ? C'est con à dire, mais c'est cette année en tant que 'head coach' au compteur. Après cette première année d'expérience, je vois les choses différemment. Il y a un an, je dépensais beaucoup d'énergie sur tout un tas de petites choses. Aujourd'hui, j'arrive à me concentrer sur les priorités et à cibler ce sur quoi je dois passer plus de temps.

Plus de pression sur vos épaules aussi ? On ne m'a pas mis là pour me faire plaisir. Ce n'est pas le genre de la maison. Ce que je veux, c'est que le club évolue dans le bon sens, qu'il progresse. Bien sûr qu'il y a des attentes, mais je suis là pour lever les défis.

Qui sera champion à la fin de la saison ? Il y a beaucoup d'incertitudes. Huddersfield en a le potentiel. Par définition, le 'Big Four' aussi (Leeds, Wigan, Warrington, Saint-Helens). Mais sincèrement, si l'on fait preuve de constance, je crois qu'on peut se mêler à la lutte. Je le répète, sur un match, les Dragons sont capables de battre n'importe qui.

Que dira-t-on sur les Dragons au mois d'octobre prochain ? Sincèrement, je ne suis pas là-dedans. Le mois d'octobre est encore très loin. Et avant ça, on peut être très heureux au mois d'août. Et encore plus près de nous, vendredi soir (demain), lorsque nous rentrerons de Hull FC. Le premier objectif, c'est ce premier match. Et la récupération en suivant avec un retour prévu à 3 heures du matin (samedi).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Super League : Hull FC-Dragons Catalans - Opération séduction

Le 14 février à 6h00 par M. T. (photo Michel Clementz) lindependant.fr

operation-seduction_390630_516x343.jpg PHOTO/© D.R

Les Dragons ont rendez-vous à Hull FC pour ouvrir leur saison. Drôle de Saint-Valentin.

Les Anglais sont pleins d'humour. Et pour montrer leur attachement (et leur bon goût) aux Dragons Catalans, ils leur ont concocté un début de saison dont ils ont le secret : une Saint-Valentin… à Hull. Merci du cadeau !

Ici, pas de roses, pas de chocolats, ni de dîner aux chandelles : les cousins d'outre-Manche s'apprêtent à dicter une leçon de 'Valentine's day so british' à mille lieues des codes de séduction 'made in France', qu'ils détestent par-dessus tout. Au menu des Catalans, un tête-à-tête avec leurs ennemis intimes.

Dans un KC Stadium, l'antre des Airlie Birds, où ils encaissent régulièrement coups de bec et "Good game" depuis 2008. Une première journée de Super League sous forme d'opération séduction, histoire de prendre la température d'une saison de tous les dangers. Mais au cours de laquelle romantisme et ronds de jambes sont proscrits.

Place au rentre-dedans, seule technique de drague reconnue sur les bords de la mer du Nord. Et surtout, bonne Saint-Valentin !

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



League Express - Mon 10th April 2017

Rugby League World - April 2017