Sign in to follow this  

Recommended Posts

Coupe de France de rugby à XIII : un derby audois en demi-finale

Le 08 mars à 13h02 par B.O. lindependant.fr

lezignan-affrontera-limoux-a-albert-domeLézignan affrontera Limoux à Albert-Domec le dimanche 20 mars. PHOTO/NATHALIE AMEN VALS

La FFR XIII a procédé ce mardi midi au tirage au sort des demis-finales de la Coupe de France Lord Derby.

Il n’y aura donc pas de finale audoise cette saison en Coupe de France Lord Derby.

 

En effet, Lézignan affrontera Limoux à Albert-Domec le dimanche 20 mars. Le FCL, tenant du titre a perdu cette saison ses trois confrontations face à son voisin limouxin.

 

Dans le même temps, à Toulouse, l’équipe de Saint-Estève/XIII Catalan après avoir sorti Carpentras, retrouvera la formation d’Albi. Des Tarnais que les Catalans viennent de corriger 64 à 4 samedi dernier.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Rugby à XIII / demi-finale Coupe Lord Derby : Limoux confirme son emprise

Le 21 mars à 6h00 par Alain Revello lindependant.fr

le-fcl-n-a-pas-reussi-a-freiner-limoux_7Le FCL n'a pas réussi à freiner Limoux. PHOTO/N. Amen-Vals

Déjà vainqueur trois fois du FCL cette saison, les Blanquetiers ont ajouté un quatrième succès de suite dans le derby audois pour s'offrir le ticket pour la finale de la coupe (42-22).

Tendu, âpre, souvent lumineux et pétillant, le derby audois en guise de demi-finale a tenu toutes ses promesses. Beaucoup se demandait avant le coup d'envoi à quelle sauce seraient dévorés les Lézignanais après leurs trois défaites consécutives face aux Limouxins. Mais dans les matchs capitaux, les hommes d'Aurélien Cologni savent se transcender. Ils allaient le démontrer lors de la première période.

Les Limouxins ont su pourtant attendre leur heure pour confirmer leur suprématie comme ils l'ont fait tout au long de la saison face à cet adversaire. Inspirés et patients ces derniers ont réalisé une 2e période de qualité grâce notamment à une grande maîtrise. C'est sur un jeu au pied de Murcia dans l'en-but lézignanais que les Limouxins ouvrent le score. Tost, à la lutte avec Péault, laisse échapper le ballon, Guiraud est à l'affût. Lézignan répond par deux pénalités de Benausse. Le jeu se stabilise jusqu'à la 26e où Williams lancé comme un boulet, s'arrache pour donner l'avantage aux vert et blanc. L'égalisation vient de Dominguez qui est bien mis dans l'intervalle par Murcia. Mais à la 36e, ce dernier, plaqué durement par Stacul mis au placard 10 minutes, se blesse. Sur la pénalité qui suit les Limouxins pensent marquer, mais Cardace intercepte et après une course de près de cent mètres marquent au milieu des poteaux. Cela permet aux joueurs des Corbières de virer en tête.

  • Retour canon de Limoux

Rien n'est joué, surtout qu'un exploit de Miloudi remet les Limouxins à hauteur de leur adversaire. Les Blanquetiers continuent leur pression et sont récompensés par un essai rageur de Rouch. Les Lézignanais cherchent à revenir mais confondent vitesse et précipitation. Ivan sur un jeu au pied de Béteille récupère le ballon pour aller le poser derrière la ligne. Limoux accélère encore et Miloudi bien au ras de Bousquet rapproche les Limouxins de la finale. Mencarini redonne l'espoir mais une pénalité de Miloudi tient toujours les vert et blanc à distance. Béteille enfonce définitivement le FCL après avoir zigzagué dans la défense. Une ultime faute lézignanaise offre une pénalité que Miloudi s'empresse de transformer. Limoux qui avait tremblé lors du premier acte a su élever son niveau de jeu pour écarter le tenant du titre et se retrouvera le 16 avril prochain opposé à St-Estève pour tenter de conquérir le trophée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le président a présenté la finale de la coupe de France Rugby XIII201604131523-full.jpg
Présentation de la finale de la coupe de France, qui aura lieu samedi 16 avril./ Photo DDM, Roger Garcia
zoom.png

Pour la 4e année consécutive, le stade Albert-Domec à Carcassonne accueillera, samedi (coup d'envoi à 15 h 15), la finale de la Coupe de France de rugby à XIII qui opposera Limoux et les Catalans (Saint-Estève-XIII Catalan). En ouverture (13 h 30), finale juniors Albi-Lézignan.

C'est une belle affiche qu'est venue présenter, hier, le président de la FFR XIII Carlos Zalduendo, entouré des dirigeants des clubs finalistes et des élus de la municipalité carcassonnaise : Paul Escourrou (représentant le maire), Magali Bardou et Jean-Pierre Lecina.

Après les traditionnels mots de bienvenue de Paul Escourrou, le président Zalduendo a mis l'accent sur «l'événement» retransmis en direct sur «France3» et souhaité que la foule réponde au rendez-vous. Il y avait eu l'an dernier 4 124 spectateurs, l'espoir, cette fois, est de dépasser le chiffre de 6 000
Laurent Moreno et Jacques Pech (Limoux) et Patrick Noguera (Catalans) ont avancé leurs arguments. Les Limouxins déclarent l'absence d'une demi-douzaine de titulaires (blessés) et les Catalans «un effectif disponible de trente joueurs, parmi lesquelles figurent six éléments des Dragons». Info ou intox ? C'est de bonne guerre à la veille de ce genre de confrontation.
 
Finaliste en 2015, Saint-Estève-XIII Catalan honore une seconde participation dans cette compétition. Le XIII Limouxin, représentant audois de cette finale, compte neuf finales, mais seulement deux titres à son actif. Cette saison, les deux équipes se sont rencontrées à deux reprises, en première phase du championnat d'Élite 1 (une défaite et un nul). En quelque sorte, samedi ce sera la «belle», ce qui promet une rencontre spectaculaire. Interrogé sur la faiblesse de l'expansion du mouvement treiziste, le président Zalduendo a rétorqué que la «création de l'Élite 2» permettait d'avoir un réservoir pour alimenter l'Élite 1.
L'on sait que le président fédéral est contesté sur cette «faiblesse» d'un manque de nouveaux clubs. Pour lui, la «fédération travaille sans relâche et les efforts en la matière vont porter bientôt leurs fruits».
 
Michel Sawas ladepeche.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Limoux, le Clermont treiziste

Rugby XIII - Coupe de France. Avant la finale, samedi à Carcassonne face à Saint-Estève.

Le palmarès du XIII limouxin est moins élogieux que celui de Carcassonne ou Lézignan. À ce jour, il n'est en effet constitué que d'un titre de champion de France (1968 face à Carcassonne, 13-12 après prolongation) et de deux Coupes de France Lord-Derby (1996 et 2008 face à Albi). Seulement, depuis ce dimanche pluvieux du mois de mai, le club de la Haute-Vallée attend toujours une autre consécration nationale. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé puisque Limoux, prince sans couronne, Poulidor ou Clermont treiziste, reste sur cinq défaites lors de ses apparitions en finale, coupe et championnat réunis.

Maudit poteau !

Tout a commencé en 2009 avec deux finales nationales raflées par les voisins audois (32-40 face à Lézignan en championnat, 16-18 face à Carcassonne en coupe). L'année d'après, en Avignon, c'était au tour de Lézignan de s'adjuger la coupe Lord-Derby (18-14) avant de récidiver en 2011 à Narbonne pour l'obtention du titre (17-12).

Et alors qu'ils pensaient mettre un terme à cette malédiction le 11 mai 2013 à Carcassonne en finale de la Coupe, les Limouxins n'ont pu stopper des Avignonnais totalement euphoriques en fin de rencontre.

En tête à l'heure de jeu (33-22), les Audois ont vu les Vauclusiens inscrire trois essais coup sur coup (33-38). Et alors que le centre Scott Blanch inscrivait l'essai de l'espoir en bout de ligne à deux minutes du terme, Phil Ramage, le buteur, voyait sa transformation heurter le poteau (37-38). Cruel, une fois de plus.

Samedi après-midi à Carcassonne, le XIII limouxin espère donc briser cette spirale de la défaite en finale. Car dans l'hypothèse d'une victoire catalane, il deviendrait bel et bien le Clermont du rugby à XIII français.

ladepeche.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

REVENCHARDS

 

Samedi, la réserve des Dragons Catalans affronte Limoux, en finale de la Coupe Lord Derby. Battus au même stade de la compétition l’an dernier par Lézignan, les joueurs de Saint-Estève XIII Catalan veulent prendre leur revanche. Ambiance.

Malgré un groupe chaque année rajeuni, la réserve des Dragons Catalans a su braver les éléments pour se hisser en finale de la Coupe Lord Derby. Comme en 2015. Mais cette fois-ci, pas question pour les «Baby Dracs» de connaitre le même dénouement. Une finale, ça se gagne ! «Quand tu es joueur, que tu travailles pendant des heures à l’entrainement, à l’intersaison, c’est pour gagner !» martèle Ugo Perez. Même son de cloche pour le troisième ligne, Thibaut Margalet «On doit gagner. On est revanchards !»



La défaite de 2015 riche en leçons

L’adage dit qu’on apprend plus de ses échecs que de ses succès. Les joueurs de Saint-Estève XIII Catalan en ont fait l’expérience. De la saison passée, ils gardent en tête la défaite mais surtout les apprentissages qui en découlent. «75% du groupe était là l’an dernier. On a gagné en expérience. L’an dernier, on stressait de perdre. Depuis, on travaille là-dessus. On réfléchit sur nous-mêmes, sur notre jeu. Même si on aurait préféré gagner, cette défaite nous a apporté. J’espère qu’elle nous servira samedi» analyse Ugo Perez, 21 ans. Pour son équipier, Thibaut Margalet, la pression n’est plus la même : «La saison dernière, on était sur un mauvais stress. Celui qui te fait déjouer. On avait fermé notre jeu. Là, on ressent une pression positive. Il ne faudra pas hésiter à jouer et tenir 80 minutes, pas comme en 2015.»



Après avoir éliminé Toulouse, Carpentras et Albi, les Catalans retrouvent Limoux en finale. Une brillante équipe audoise qui a sorti Lézignan, tenant du titre, au tour précédent. «Ils ont montré qu’ils étaient en forme mais sur une finale, tout est remis à zéro. Ils ont quelques très bonnes individualités qu’il faudra contrôler. Cette année, des joueurs comme Pierre Nègre nous apportent beaucoup. Un mec comme ça, un ancien, c’est peut-être ce qui nous manquait.» souligne Thibaut Margalet, 23 ans.



«Le groupe fait plaisir à voir»

Après une victoire sur Albi en deuxième phase du championnat, les Catalans ont eu le droit à un week-end sans match. L’occasion pour le coach, Patrick Noguera, de réunir ses troupes. Un stage cohésion qui a permis de renouer avec certains automatismes. «On va arriver frais et prêts. On a beaucoup travaillé, certains n’ont pas lésiné sur les extras à l’entrainement. Ça fait plaisir de voir cet état d’esprit dans le groupe.» confie, enthousiaste, Ugo Perez. «On en avait besoin, rajoute Thibaut Margalet. Certains jouent avec les Dragons, d’autres avec Saint-Estève XIII Catalan. Là, on était tous ensemble. On a partagé les repas, les activités, les entraînements. De quoi trouver les repères qui nous manquaient.»

Samedi, à Carcassonne, il s’agira pour les Catalans de conjurer le sort. De chasser les souvenirs de 2015 pour écrire une nouvelle belle page de l’histoire du club. Saint-Estève XIII Catalan n’a plus gagné la Coupe de France Lord Derby depuis 2005 et un succès 31-12 contre… Limoux.

 

Simple hasard ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après 1996 et 2008, le XIII veut s'offrir la Coupe 2016
Rugby XIII

En 1996 la Coupe dans les mains du président Hervé Guiraud porté par Frédéric Teixido et David Kasianov. Aujourd'hui les joueurs avant l'épreuve ultime de samedi sur la place de la République.

Le XIII Limouxin disputera samedi à 15 heures au stade Albert-Domec de Carcassonne la finale de la Coupe face aux Catalans de Saint-Estève. Inscriptions sur la place aux bus des supporters.

Le XIII Limouxin va donc participer samedi, à Domec à 15 heures, à la finale de la Coupe face à Saint-Estève-XIII Catalan, sa quatorzième finale toutes compétitions confondues. Trois en championnat avec une seule victoire en 1968 face à l'ASC (13-12) qui a marqué toute l'histoire du club et dont la performance n'a jamais été égalée à ce jour. Et deux défaites en 2009 (32-40) et 2011 (12-17) face à la bête noire du moment, Lézignan. Avec Dame Coupe, les «blanquetiers» se sont montrés plus entreprenants avec onze participations pour seulement deux victoires, en 1996 face à l'ASC (39-12) et en 2008 aux dépens d'Albi (17-14), à chaque fois devant près de dix mille spectateurs. Le sacre en 1996. L'aventure avec cette Dame n'avait débuté qu'en 1984 où pour la première fois Limoux XIII parvenait à ce niveau en s'inclinant face à Villeneuve (7-18). Mais l'événement avait marqué tous les esprits et la fête qui s'ensuivit fut grandiose. Rebelote l'année d'après en s'inclinant devant le XIII Catalan (7-24) à Narbonne devant un public record de 11 300 spectateurs. Il aura fallu attendre plus de dix ans pour enfin amener cette Coupe sur la place de la République aux dépens de l'ASC en 1996 (39-12). Une équipe présidée par le regretté Hervé Guiraud, entraînée par Daniel Sokolov avec l'emblématique capitaine Frédéric Teixido. Rebelote en 2008. Trois défaites en suivant contre le XIII Catalan avant de ramener en 2008 cette fichue Coupe à la maison en l'arrachant à de vaillants Albigeois (17-14). Guy Sérié présidait une équipe entraînée par Jean-Luc Delarose, qui l'avait gagnée aussi en tant que joueur en 1996, et dans laquelle officiaient quatre joueurs qui seront à Domec samedi prochain, Mickaël Murcia, Mathieu Mayans, Sylvain Teixido et Maxime Hérold malheureusement blessé.

Il ne reste plus à ces derniers qu'à persuader leurs camarades qu'il est temps de faire appliquer le dicton : «jamais deux sans trois !»

Le Club des supporters du XIII Limouxin organise un bus pour la finale de la coupe qui se jouera à Carcassonne, samedi 16 avril. S'inscrire au chalet, sur la place de la République. Prix : 5 €. Les places d'entrée au stade sont en vente au prix de 15 et 20 €, de 10 heures à 19 heures, jusqu'au jeudi 14 avril ; le vendredi 15 avril, de 8 heures à 19 heures non-stop.

Rapha Bueno LADEPECHE.FR

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pour la 20e fois, Carcassonne accueille la finale de la Coupe de France Rugby XIII

 

201604152004-full.jpg
Pour la 20e fois, Carcassonne accueille la finale de la Coupe de France
zoom.png

La Coupe de France de rugby à XIII, dont le vainqueur se voit remettre, chaque année, le trophée Lord-Derby, se dispute depuis 1935.

 

 

En hommage, au 17e Comte de Derby, Edward Georges Villiers Stanly, président d'honneur de la Rugby Football League (fédération anglaise) et homme politique anglais (ministre de la Guerre de 1916 à 1918, puis ambassadeur à Paris), la Coupe de France dite «Lord Derby», voit s'affronter l'ensemble des clubs affiliés à la FFR XIII.

 

Il s'agit, demain, seulement, de la 72e édition, compte tenu, de l'interdiction de la pratique du rugby à XIII, pendant la guerre, sous le gouvernement de Vichy.

Carcassonne, pour la 21e fois (1950, 1957, 1959, 1966, 1973, 1994, 1997, 1998, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007, 2008, 2011, 2013, 2014, 2015, 2016), accueillera l'événement.

 

Limoux visera une 3e victoire (1966 sur Carcassonne et 2008 sur Albi) et les Catalans (compte tenu de la fusion XIII Catalan-Saint-Estève) tenteront une seizième victoire.

Saint-Estève-XIII Catalan s'appuie sur un parcours exemplaire, dans cette Coupe de France. Première démonstration de force en huitièmes de finale face aux Broncos de Toulouse Olympique, sur le score 86 à 6. Sur la même lancée, ils ont vaincu en quarts le RCC Carpentras. En demi-finales, ils ont disposé assez facilement d'Albi 48-16.

Limoux XIII a battu en huitièmes de finale le SO Avignon 38 à 24. En quarts de finale, les Limouxins ont déroulé leur jeu face à Villeneuve : 66 à 28. En demi-finales, les Grizzlis ont battu le FC Lézignan XIII, tenant en titre.

 

Le palmarès de la Coupe de France témoigne de la richesse du rugby à XIII, de ses grandes heures et du pluralisme qui l'a toujours caractérisé. Le premier trophée a été remis au club de Lyon, vainqueur du XIII Catalan. Ce fut, ensuite, le club de la Côte Basque, sacré en 1936. Carlos Zalduendo, le président de la FFR XIII, venu spécialement en début de semaine, dans le chef-lieu audois, pour présenter l'événement a notamment dit : «La Coupe de France a, toujours, su véhiculer les passions, les surprises et les prouesses de clubs parfois inattendus. C'est ce qui en fait, à coup sûr, l'une des plus belles compétitions du rugby à XIII français».

 

Michel Sawas la depeche.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites
Finale de la Coupe de France rugby à XIII : Saint-Estève s'impose 33-16 face au XIII Limouxin

Saint-Estève XIII Catalan est le grand vainqueur de la 72ème édition de la Coupe de France de rugby à XIII. Les Catalans s'adjugent la finale 33-16 face au XIII Limouxin au stade Albert Domec à Carcassonne

  • Par Zakaria Soullami
  • Publié le 16/04/2016 francetv.info
 
 
aa_2_3.jpg?itok=Z7Jboqc7

© France 3 LR Saint-Estève s'impose brillamment 33-16 face au XIII Limouxin lors de la finale de la Coupe de France rugby à XIII - 16 avril 2016

59

La 72ème édition de la Coupe de France de rugby à XIII, aussi appelée Coupe de France Lord Derby, est pour Saint-Estève XIII Catalan.

Saint Estève XIII Catalan en mode rouleau compresseur
Jusqu'à cette finale, Saint Estève XIII Catalan a eu un parcours exemplaire dans cette Coupe de France. Les Catalans ont assomé le Toulouse Olympique XIII 86-6 en huitième de finale. Ils ont continué sur leur lancée en quart 66-4 face au RCC Carpentras XIII. Ils ont ensuite à peine été plus embêtés en demie 48-16 par l'Albi Rugby League.

4ème Coupe de France pour Saint-Estève
Saint-Estève XIII Catalan remporte une quatrième Coupe de France ce samedi. Un petit exploit pour l'équipe réserve des Dragons Catalans qui évoluent en Super League. Soupe à la grimace en revanche pour le XIII Limouxin qui perd sa 9e finale de Coupe de France (pour deux remportées).

La Coupe de France en chiffres
  • Le record de points marqués lors d’une finale est de 82 points, il a été atteint en 2005 lors de la finale opposant l’Union Treiziste Catalane à Toulouse.
  • Le record d’affluence pour une finale date de 1939 lorsque 25.000 spectateurs se sont déplacés pour assister à la finale Roanne - Villeneuve à Bordeaux.
  • Pour la 21ème fois de son histoire, le stade Albert Domec à Carcassonne accueillera la finale de la Coupe Lord Derby.
Edited by Philippe Barrau

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.


League Express Yearbook 2018/19 - Order Now


Rugby League World - Nov 2018

Rugby League World - Nov 2018



League Express - Online Now

League Express - Every Monday