Jump to content

Dragons Catalans saison 2015


Recommended Posts

Wigan punit les Dragons

Le 12/04/2015 à 17:56:00lequipe.fr
 
En s’inclinant lourdement à Wigan (34-0), dimanche après-midi au DW stadium, les Dragons Catalans n’ont pu réussir la passe de trois.

Les coéquipiers de Rémi Casty, avec une ligne de trois quarts recomposée, suite à la blessure de dernière minute de Ben Pomeroy, Whitehead passant au centre, ont été débordés par la vitesse des trois quarts des Warriors. Les huit essais de Wigan ont été inscrits par les lignes arrières, les ailiers Dom Manfredi (3 essais) et Joe Burgess (doublé) s’en donnant à cœur joie. L’arrière Ryan Hampshire, sur un contre de soixante-dix mètres (56e) et les centres Sarginson et Gelling complètent le festival offensif de Wigan, dont le succès permet de décrocher la franchise catalane au classement.

Comme il est des jours où rien ne va, les Dragons quittent Wigan avec deux blessés, Mathias Pala et Greg Mounis n’ayant pu terminer la rencontre. Un match à vite oublier du côté perpignanais.

Link to comment
Share on other sites


Du sang neuf pour les Dragons Catalans

Le 18/04/2015 à 11:15:00| Mis à jour le 18/04/2015 à 11:30:08
Laurent Frayssinous a décidé d'apporter du sang neuf dans le groupe qui effectuera le déplacement à Huddersfield, dimanche (16h00), dernier match de la phase aller en Super League.
 
f1c55.jpg

Laurent Frayssinous doit composer avec un effectif diminué. (Archives L'Equipe)

Pour tenter d’effacer le sévère revers de Wigan (34-0), l’entraîneur des Dragons Catalans Laurent Frayssinous, qui ne pourra pas compter sur Todd Carney, Vincent Duport et Ben Pomeroy face à Huddersfield (dimanche, 16h00), devra également se passer des services de Greg Mounis, victime d’une légère entorse du genou lors de la défaite chez les Warriors.

Morgan Escaré et Mathias Pala (luxation d’un doigt) quittent également le groupe sang et or, remplacés par Stan Robin et Gadwin Springer, qui fait sa première apparition de la saison dans le groupe. Enfin, le jeune centre ou ailier des moins de 19 ans, Fouad Yaha, intègre lui aussi le groupe. Il postule pour une première titularisation avec les Dragons en Super League.

Le groupe des 19: Tonga, Oldfield, Dureau, Elima, Henderson, Casty (cap.), Taia, Anderson, Bosc, Lima, Pélissier, Whitehead, Garcia, Cardace, Bousquet, Springer, Baitieri, Robin, Yaha.

 
G.N. lequipe.fr

 

 
Link to comment
Share on other sites

Super League: Les Dragons Catalans n'y sont plus

Le 19/04/2015 à 21:04:00
Battus à Huddersfield (38-14), les Dragons terminent la phase aller en dehors des huit premiers, qualifiables pour les play-offs.
 
f1c55.jpg

L'équipe de Laurent Frayssinous s'est inclinée. (Archives L'Equipe)

Le match: un relâchement coupable
En s’inclinant à Huddersfield (38-14), les Dragons Catalans sortent du Top 8, les huit équipes qualifiées pour les play-offs. La franchise catalane a fait de bonnes choses, égalisant rapidement après le premier essai du match, inscrit par l’ailier en forme des Giants, Aaron Murphy (6-0, 15e). Scott Dureau, à l’intérieur de Whitehead, filait à l’essai, qu’il transformait pour l’égalité parfaite (6-6, 21e).

Il rajoutait une pénalité qui donnait l’avantage à son équipe (8-6, 24e). Mais un relâchement coupable en fin de première période permettait aux locaux d’inscrire trois essais pour virer en tête à la pause (22-8). Julian Bousquet, dès la reprise, entretenait l’espoir (22-14, 45e). Mais tout basculait lorsque le trois-quart centre des Dragons, Willie Tonga, recevait un carton jaune dont profitait immédiatement Huddersfield pour inscrire deux nouveaux essais qui scellaient le sort de la rencontre.

Le joueur: Willie Tonga
Willie Tonga, le trois quart centre, aura été le héros malheureux de la rencontre. L’international australien, arrivé cet hiver de la NRL où il jouait à Parramatta, eut le tort de répondre aux provocations de Leroy Cudjoe. Le geste de la tête qu’il eut envers son adversaire direct (62e) lui valut un carton jaune et précipita la perte de son équipe, qui encaissait deux essais dans les trois minutes qui suivaient.
Le chiffre: 27
En inscrivant son premier essai cette saison, Scott Dureau a atteint le total de 27 réalisations en phase de poule dans la Super League. Il n’avait plus franchi la ligne d’essai adverse depuis 2013.
La phrase
«Je pense qu’aujourd’hui nous avons ressemblé à une équipe... Nous nous sommes créé une multitude d’occasions, en tout cas beaucoup plus que nous ne l’avions fait ces derniers temps. Le prochain challenge est d’être capables de prendre toutes les opportunités qui s’offrent à nous.»

De Paul Anderson, l’entraîneur des Giants d’Huddersfield après la victoire de son équipe.

 
G. N. lequipe.fr

 

 
 
Link to comment
Share on other sites

Dragons Catalans : "Se faire plaisir et se faire mal", conseille Bernard Guasch

Le 24 avril à 6h00 par Recueilli par Matthieu Terrats lindependant.fr

depuis-la-presentation-de-todd-carney-etDepuis la présentation de Todd Carney et Willie Tonga, la saison des Dragons a tourné au vinaigre. PHOTO/Archive Michel Clementz

Alors que ses Dragons pataugent à la dixième place de Super League à mi-saison, le président Bernard Guasch y croit encore. Notamment grâce au retour attendu de Todd Carney, samedi (18 h), face à Hull KR.

Le retour de Todd Carney ou l'info de la semaine en Super League. Surtout à Perpignan, alors que les Dragons Catalans, décevants dixièmes du championnat, restent sur deux défaites consécutives (à Wigan et Huddersfield).

A 48 heures de retrouver la pelouse verdoyante de Brutus (et Hull KR), sur fond d'un jeu qui patine, le 'come back' de l'Australien était sur toutes les lèvres, hier matin.

Y compris celles d'un président Bernard Guasch en grande forme. Lequel a lâché les chevaux en livrant une analyse sucrée-salée parfois provocatrice, mais souvent pertinente. "Parce que je commence à connaître un peu le rugby" ou quand le boss parle ballon.

Président, Todd Carney est-il attendu comme le messie ?

Non, ce n'est pas le messie dans le sens où vous l'entendez. En revanche, quand Messi ne joue pas avec le Barça, ce n'est pas la même équipe. C'est exactement pareil pour nous. Un joueur tout seul ne peut pas tout changer, mais il peut redonner de l'ambition à une équipe, l'envie de se faire plaisir et l'envie de se faire mal. Il peut aussi lui permettre de sortir de la spirale de la défaite. Et à ce stade de la saison, c'est capital pour nous.

Mais même Todd Carney a besoin d'avants qui avancent...

Ça fait trente ans que je côtoie des journalistes. Et vous êtes peut-être encore plus têtus que moi. Pour vous, c'est toujours la faute aux avants. Mais quand on est avant, à force de péter dans le mur, on en a plein le c... !

C'est clair, certains joueurs doivent passer devant, en terme d'agressivité. Mais il leur faut aussi que d'autres leur ouvrent les portes, qu'ils initient des actions, et j'espère que Todd Carney sera celui-là.

Todd Carney ou un remède anti-crise ?

Si on perd samedi (demain), on est mal. Et on peut perdre contre n'importe qui. On a fait le pari d'un effectif réduit, mais personne ne pouvait envisager quatre joueurs-cadres blessés derrière : Carney, Pomeroy, Duport, Oldfield n'ont pas de doublure, Escaré est en dehors du coup, Thomas Bosc est dans le rouge et Scott Dureau, vu d'où il vient, ne s'en sort finalement pas trop mal. Comment voulez-vous que l'on gagne dans cette situation ?

Parce que je maintiens qu'avec une équipe au complet, on est aussi capable de gagner n'importe quelle équipe de Super League. Mais il nous faut ces joueurs qui savent ouvrir des portes.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Regrets à Castleford pour les Dragons Catalans

Le 03/05/2015 à 20:49:00 | Mis à jour le 04/05/2015 à 06:31:07 | 1 Commentaire
Les Dragons Catalans regretteront peut-être amèrement leur défaite à Castleford, dimanche (36-28). Même privés de Todd Carney, son joueur vedette australien, de Greg Mounis, Ben Pomeroy ou Jeff Lima, la franchise catalane est passée tout près de l'exploit, au Mend-A-Hose Jungle stadium.
 
Le match
Encaisser un 20-0 en trente minutes est souvent rédhibitoire en Super League. C’est la mésaventure vécue par les Dragons à Castleford. Ils avaient pourtant inscrit le premier essai de la rencontre par Zeb Taia (4e), mais celui-ci avait posé un pied en touche avant d’aplatir. Après ce début raté, les coéquipiers de Rémi Casty sont revenus dans le match, le jeune Fouad Yaha réduisant la marque juste avant la mi-temps (20-6), inscrivant par la même occasion le premier essai de sa jeune carrière sous le maillot des Dragons.

Bousculés à la pause par leur entraîneur, Laurent Frayssinous, les Dragons revenaient sur le terrain  animés de meilleures intentions, et Ben Garcia commençait son festival, réduisant d’abord le score en puissance (42e) avant de profiter d’une passe de Dureau pour ramener son équipe à deux petits points (20-18, 50e). Le tournant du match survenait quelques minutes plus tard lorsque Morgan Escaré transperçait la défense anglaise mais assurait mal sa passe pour Taia alors que l’essai semblait imparable. Les Dragons s’accrochaient, Taia répliquait à Shenton pour entretenir l’espoir (26-24, 70e). Mais la défense catalane craquait en fin de rencontre, laissant filer le gain d’un match à sa portée.
le joueur
Benjamin Garcia (22 ans) a signé un hat-trick, rare, à Castleford. Le deuxième ligne des Dragons, repositionné trois-quart centre après la blessure de Damien Cardace en début de rencontre, a fait exploser la défense des Tigers à trois reprises. Lui qui n’en avait inscrit que deux depuis le début de la saison fait exploser son total. Une belle satisfaction pour le staff perpignanais, qui voit éclore match après match de jeunes joueurs sans complexes. Ben fait partie de ceux là.
Le chiffre: 1
Comme le nombre d’essais inscrit par le jeune ailier des Dragons, Fouad Yaha (18 ans; 1,85m, 95 kg). Dimanche, à Castleford, le prometteur attaquant catalan, formé à Avignon, a ouvert son compteur en Super League. D’autres suivront.
 
G. N. lequipe.fr
Link to comment
Share on other sites

Retours de Mounis et Carney

Le 08/05/2015 à 19:24:00

 

 

Pour défier les champions en titre de Super League, les Saints de Saint Helens, samedi à Perpignan (18h00), Laurent Frayssinous, l’entraîneur des Dragons Catalans, pourra compter sur deux retours importants: ceux de Greg Mounis et Todd Carney, tous deux remis de leurs blessures.

Ces deux retours sont importants pour défier une équipe de Saint Helens revenue se placer en deuxième position au classement provisoire, derrière Leeds. Les Saints n’ont pas encore retrouvé le niveau qui leur a permis de devenir champions l’an passé, comme en témoigne la gifle reçue à domicile par Leeds (16-41), le 17 avril dernier, mais les coéquipiers de James Roby, de retour après un week-end de repos accordé la semaine dernière, sont capables de gagner n’importe où.

Pour les Dragons, huitièmes avant la rencontre, il faut absolument gagner à Gilbert-Brutus pour accrocher le bon wagon, celui qui emmène vers les play-offs.

Le groupe des 19 :
Escaré, Tonga, Oldfield, Carney, Dureau, Elima, Henderson, Casty (cap.), Taia, Anderson, Mounis, Bosc, Pélissier, Whitehead, Garcia, Cardace, Bousquet, Baitieri, Yaha.
 
G. N. lequipe.fr
Link to comment
Share on other sites




 
 
Rugby à XIII
SL Les Dragons tombent le champion
Le 09/05/2015 à 20:50:00 |
Avec beaucoup de courage, les Dragons Catalans sont venus à bout de Saint Helens, le champion en titre, samedi après-midi à Perpignan (33-26). Une victoire qui relance complètement la franchise catalane dans la course aux play-offs.
 
88f0f.jpg

Laurent Frayssinous et ses joueurs ont réussi l'exploit. (L'Equipe)

Le match
On joue depuis une grosse demi-heure à Perpignan et les Dragons mènent 12-8. Sur un contre mené par le trois-quart-centre de Saint Helens, Turner, Adam Swift, son ailier reçoit le ballon en avant. Il s’arrête de jouer, croyant à la faute. Mais l’arbitre lui fait signe de poursuivre, il reprend le cours de l’action et file inscrire son troisième essai de l’après-midi, sous les sifflets du public catalan. Les Saints reprennent l’avantage 14-12 (34e). Les Dragons trouveront les ressources pour surmonter ce coup du sort.
Le joueur 1 : On n'arrête plus Garcia
Repositionné au centre depuis la blessure de Vincent Duport, Benjamin Garcia est l’homme en forme des Dragons ces dernières semaines. Rapide, adroit, puissant, il a inscrit deux nouveaux essais contre Saint Helens, ce qui porte son total de la saison à sept réalisations. Le voilà propulsé meilleur marqueur de la franchise catalane, à égalité avec Zeb Taia, auteur d’un doublé lui aussi. A 22 ans, le Vauclusien est la grande satisfaction du début de saison.
Le joueur 2 : Le quadruplé de Swift
Adam Swift, le puissant ailier des Saints, avait inscrit trois essais depuis le début de la saison. Il en a inscrit quatre samedi, face aux Dragons Catalans. Un exploit rare, même si deux de ses réalisations semblaient entachées d’en-avants. A 21 ans, Swift incarne la relève des champions de Super League, pour qui il joua la première finale de sa carrière, le 11 octobre dernier contre Wigan (14-6). Swift s’est offert un joli cadeau d’anniversaire, lui qui fêtera ses vingt-deux ans mardi prochain.
La phrase : «On a fait le job»
«On a fait beaucoup d’efforts pour obtenir ce résultat, même si nous avons eu de petites choses contre nous au cours de la rencontre. A la mi-temps, Laurent Frayssinous (l’entraîneur des Dragons) nous a dit : "l’arbitre, c’est l’arbitre. On ne pourra rien y faire". Alors on a essayé de faire notre job. Chacun a relevé le challenge proposé. C’est ce qui nous donne la victoire ». (De Rémi Casty, capitaine des Dragons Catalans, vainqueurs de Saint Helens (33-26), le champion de Super League en titre, au micro de BeIn Sports)
 
G.N. lequipe.fr
 
 
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Tournoi de Touch Rugby avec les Dragons Catalans : six tonnes de gazon synthétique place Catalogne (Perpignan)

Le 20 mai à 14h54 lindependant.fr

l-esplanade-de-la-place-de-catalogne-va-L'esplanade de la place de Catalogne va accueillir six tonnes de gazon synthétique pour le tournoi de Touch Rugby de Dragons Catalans le samedi 23 mai. PHOTO/Perpignan Philippe Rouah

Six tonnes : c’est le poids total de la pelouse synthétique qui sera installée le samedi 23 mai, place de Catalogne à Perpignan où les Dragons Catalans organisent un tournoi de Touch Rugby.

Le 11 février 2006, les fans des Warriors de Wigan étaient les tout premiers à débarquer en masse à Perpignan. Ce 23 mai, dès 10 heures, les Dragons Catalans fêteront leur 10e saison de Super League en organisant ce tournoi exceptionnel et inédit au cœur de la ville.

Pour l’occasion, un stade de Five’s en pelouse synthétique sera installé place de Catalogne. Un terrain de jeu rêvé pour les joutes que se livreront supporters des équipes des Dragons et des Wigan puis les rencontres de gala.

Autour de ces 6 tonnes de gazon synthétique et 2 en-buts gonflables de 80 m², matches de gala, animations, bodega et espace VIP sont prévus.

Pour s’inscrire il suffit d’envoyer un courriel avec la composition de votre équipe à l’adresse suivante (8 joueurs/joueuses par équipes) infos@catalansdragons.com

Le tournoi commencera à 10 heures et sera suivi de matchs de gala pendant lesquels s’affronteront notamment des anciens joueurs des Dragons mais aussi les plus grands joueurs de Five’s Rugby Touch comme Laurent Saliès, Cédric Bringuier, Laurent Briol, Anthony Carrère, Farid Sid…

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Dragons Catalans : Todd Carney out au moins six semaines

Le 01 juin à 13h47 par Matthieu Terrats lindependant.fr

dragons-catalans-todd-carney-out-au-moinTodd Carney devrait revenir pour les phases finales. PHOTO/Archives L'Indépendant

Sorti à la 74e minute de jeu face à Huddersfield, ce dimanche à Newcastle (22-22), le verdict est tombé pour le demi d'ouverture des Dragons Catalans, Todd Carney. 

Auteur de deux essais face aux Giants, l'Australien souffre d'une déchirure du muscle pectoral. Résultat : entre six et huit semaines d'absence. Moindre mal, le tendon n'est pas touché. 

Un coup dur, néanmoins, pour les sang et or qui ont également perdu le trois-quarts centre australien Willie Tonga lors du Magic week-end, victime d'une fracture de la mâchoire et absent pour trois mois. 

Des Dragons qui iront défier Warrington, vendredi soir (21h), pour le compte de la 17e journée de Super League.

Link to comment
Share on other sites

Gros défi pour les Dragons

Le 04/06/2015 à 19:50:00| Mis à jour le 04/06/2015 à 20:04:57| 3 Commentaires
Les Dragons affrontent Warrington, vendredi soir au Halliwell Jones stadium, pour le compte de la 17e journée de Super League.
 
5d670.jpg

Scott Dureau et les Dragons sont fin prêts. (F. FAUGERE) (L'Equipe)

Entre Warrington (5e) et les Dragons Catalans (7e), zéro point sépare les deux équipes ! Elles comptent le même nombre de points (16) après seize journées. Autant dire que la rencontre de vendredi soir au Halliwell Jones stadium (21 heures) revêt une importance capitale pour les deux formations. Alors qu’il reste sept journées à disputer, la place pour les play-offs est de plus en plus acharnée. Le neuvième, et premier non-qualifié pour la phase finale, Hull FC, est à deux points et compte un match en retard à jouer ! Tout ce qui se passe désormais en Super League, va compter.
Pour ce match au couteau, Laurent Frayssinous a dû composer avec les blessures (Garcia, Bosc, Tonga, Carney) et la suspension de Jeff Lima. Pour ne pas interrompre la série de quatre matches sans défaite (deux victoires et un nul en championnat, une victoire en Cup, ndlr), les Dragons sont condamnés à l’exploit au Halliwell, pelouse où ils ne sont plus imposés depuis 2011. Avec le retour de Ben Pomeroy, Frayssinous a rappelé le jeune Stan Robin, et convoqué Thibaut Margalet, qui intègre le groupe pour la première fois cette saison.

Au match aller, les Dragons s’étaient imposés 38-18, lors d’une rencontre qui marquait les grands débuts de Todd Carney sous le maillot sang et or. L’ouvreur australien, victime d’une lésion du muscle pectoral, dimanche dernier à Newcastle contre Huddersfield (22-22), ne sera pas sur le terrain.

Le groupe des 19 :
Escaré, Pomeroy, Oldfield, Dureau, Elima, Henderson, Casty, Taia, Anderson, Pélissier, Whitehead, Pala, Bousquet, Maria, Baitieri, Robin, Yaha, Gigot, Margalet.
 
G.N. lequipe.fr

 

 
 
Link to comment
Share on other sites

Les Dragons y ont cru

Le 05/06/2015 à 23:24:00| 1 Commentaire
 
Les Dragons Catalans peuvent avoir des regrets. Menant au score rapidement grâce à un essai de Tony Gigot (8e), profitant d’une erreur de Rachford, ils ont bien résisté aux Wolves, qui menaient 12-6 à la pause. Mais dès la reprise, Eloi Pélissier (49e) puis Eliott Whitehead (53e) franchissaient la ligne d’essai adverse. Avec les transformations de Dureau, les Dragons prenaient l’avantage (18-12, 53e).

Le tournant du match se situait deux minutes plus tard, lorsque Morgan Escaré oubliait de transmettre le ballon alors que l’essai semblait imparable. Les Wolves, piqués au vif, réagissaient et incrivaient trois essais en onze minutes pour s’imposer 26-18. Les Dragons avaient encore une belle occasion par Tony Gigot mais le score en restait là. Cette défaite, assortie aux victoires de Castleford (30-22 à Hull KR) et Hull FC (25-12 à Widnes), fait reculer les Dragons en huitième position… la dernière qualificative pour les play-offs. La fin du Championnat s’annonce passionnante.

 
G. N. lequipe.fr

 

 
 
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Les Dragons à la peine

Le 21/06/2015 à 08:15:00| Mis à jour le 21/06/2015 à 09:11:16| 4 Commentaires
Vainqueurs de Wakefield (32-12), les Dragons Catalans ont rempli leur contrat qui était de battre la lanterne rouge de la Super League. Mais ils se sont fait quelques frayeurs.
 
Ils avaient pourtant démarré la rencontre de la meilleure des manières, inscrivant deux essais de trois quarts sur leur deux premières attaques. Pomeroy (3e) puis la nouvelle recrue, Krisnan Inu (7e) transperçaient la défense de Wakefield pour donner un avantage conséquent à la franchise catalane (12-0). Est-ce ce départ trop facile? Toujours est-il qu’en suivant, les Dragons s’endormaient un peu, laissant les Wildcats revenir dans le match. Une première alerte, sur une interception de Godinet qui traversait le terrain pour filer à l’essai (26e), finalement refusé par la vidéo pour une faute anglaise au départ de l’action, constituait le premier avertissement.

 

Au retour des vestiaires, sans complexes, les joueurs de Wakefield jouaient à fond tous les coups et égalisaient grâce à Riley (45e) puis Godinet (56e). Le tournant du match se situait deux minutes plus tard lorsque Yaha sauvait les siens en se couchant sous un joueur de Wakefield pour empêcher le troisième essai des Wildcats. Accélérant enfin la cadence, les Dragons terminaient en trombe et inscrivaient trois essais (Pélissier, Escaré, Anderson) en cinq minutes pour une large victoire en trompe-l’oeil. Ce succès permet aux Dragons de rester dans le bon wagon pour la qualification. Mais que ce fut laborieux !
 
G.N. lequipe.fr

 

 
 
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Rugby à XIII - Les Dragons Catalans s'estiment "volés" pour la troisième fois cette saison

Dernière mise à jour Le 20/07/2015 à 10:08 - Publié le 19/07/2015 à 16:12

RUGBY A XIII - Enorme coup de gueule du président des Dragons Catalans, Bernard Guasch, qui n'a pas digéré la dernière défaite de son équipe face à Huddersfield (14-12). Les arbitres sont vraiment pointés du doigt.

Bernard Guasch n'est pas du style à dire les choses tout bas. Après la défaite de son équipe samedi à domicile face à Huddersfield (12-14), le président des Dragons Catalans a totalement explosé. "Trop c’est trop… Nous laissons à nouveau échapper des points sur des décisions arbitrales scandaleuses et malhonnêtes. Il faut que l’on m’explique comment des arbitres professionnels peuvent accorder le second essai adverse, entaché d’un en-avant flagrant". Une décision lourde de sens et qui a fait pencher la balance en défaveur de la franchise catalane.

Guasch va même plus loin en soulignant que cela n'est pas la première fois que l'arbitrage est défavorable envers son équipe. "C’est le troisième match que nous nous faisons clairement voler, après celui à Brutus face à Salford en mars et le Magic Weekend. Au total, c’est quatre points de moins pour nous au classement". Actuellement, les Dragons pointent au huitième rang au classement de la Super League, soit à la limite pour une place en play-off.

Guasch veut avoir des explications

Passablement énervé, le président des Dragons attend des explications. "Aujourd’hui, je veux comprendre quelles sont les intentions des instances de la compétition à notre égard et je vais m’entretenir avec Nigel Wood, le Directeur Général de la Super League, pour avoir des explications. Je suis très en colère aujourd’hui de voir cette magnifique compétition décrédibilisée par le corps arbitral. Nos supporters eux aussi sont lassés de cette situation et j’ai peur à force que le stade se vide. Je suis réellement écœuré…" Voilà qui est dit.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Dragons Catalans : le talonneur de Leeds Paul Aïton a signé

Le 05 août à 15h47 par M. T. lindependant.fr

paul-aiton-a-droite-a-la-barre-des-dragoPaul Aïton (à droite), à la barre des Dragons dès 2016. PHOTO/MICHEL CLEMENTZ

Après l'ailier des Wests Tigers Pat Richards, le demi de mêlée de Warrington Richie Myler, et le deuxième ligne de la Gold Coast Dave Taylor, les Dragons ont enregistré une quatrième recrue en vue de la saison 2016. Il s'agit du talonneur de Leeds, Paul Aïton.

Joueur de caractère, doté d'une impressionnante caisse physique, le capitaine de l'équipe nationale de Papouasie-Nouvelle-Guinée s'est engagé pour trois ans avec le club sang et or, où il aura la lourde tâche de succéder à Ian Henderson, en partance pour la réserve des Sydney Roosters. 

Taia sur la Gold Coast

Aïton complète ainsi un recrutement alléchant en vue du prochain exercice. Une saison 2016 à laquelle ne participera pas Zeb Taia. Le deuxième ligne des Dragons a en effet demandé à quitter le club catalan pour rejoindre la Gold Coast. Un échange qui a vraisemblablement facilité l'arrivée de Taylor avenue de l'Aérodrome.

Link to comment
Share on other sites

Dragons Catalans : les 19 pour Saint-Helens

Le 06 août à 15h27 par M. T. lindependant.fr

thomas-bosc-revient-apres-deux-mois-d-abThomas Bosc revient après deux mois d'absence.

Duport, Oldfield, Casty, Mounis, Carney, Yaha : une fois n'est pas coutume, la liste des absents est longue du côté des Dragons. Pas l'idéal à l'heure d'attaquer le Super 8. Et de recevoir Saint-Helens, ni plus ni moins que le champion en titre. 

Néanmoins, les Dragons peuvent compter sur les retours de Thomas Bosc et Zeb Taia. 

Dragons (les 19) : Escaré, Pomeroy, Tonga, Dureau, Elima, Henderson, Taia, Anderson, Bosc, Lima, Pélissier, Whitehead, Garcia, Bousquet, Maria, Baitieri, Robin, Gigot, Inu.

Link to comment
Share on other sites

XIII - Dragons Catalans : Captain' Baitieri, tout naturellement

Le 11 août à 6h00 par Bruno Onteniente lindependant.fr

le-3e-ligne-jason-baitieri-est-redevenu-Le 3e ligne Jason Baitieri est redevenu le lien indispensable entre les joueurs des Dracs et le staff. PHOTO/Photo Michel Clementz

Avec les blessures de Rémi Casty et de Greg Mounis, Jason Baitieri a repris le brassard de capitaine des Dragons. Le franco-australien est redevenu le leader du groupe.

Depuis trois matches (Huddersfield, Leeds et Saint-Helens), les Dragons ont retrouvé du cœur et de l'enthousiasme. Après les trois claques ramenées de Hull KR, Salford et Widnes, il y a eu réaction. L'encadrement a été entendu et Jason Baitieri est redevenu le lien indispensable entre les joueurs et le staff. Depuis le 20 mars et sa titularisation face à Hull FC au KC Stadium (défaite 33-22), il n'a plus quitté la compétition, débutant toutes les rencontres à son poste de troisième ligne. Cette saison, il a disputé 22 des 24 matches des siens en Super League.

Leader né, 'Jase', arrivé dans les bagages des Trent Robinson en 2011 a très vite appris. Depuis deux matches il est le capitaine des Dracs. "Pourquoi Jason comme capitaine ? Un, par rapport à son discours envers ses coéquipiers et deux, au regard de son attitude sur le terrain et de ses performances" dit de lui coach Frayssinous. Un entraîneur qui pourtant, il y a un an, n'avait pas hésité à sortir du groupe son joueur, l'écartant des play-offs. Mais, Baitieri est revenu plaide le technicien sang et or : "Son attitude lorsque je l'ai écarté et la façon dont il est revenu au premier plan, font de lui un joueur d'une grande qualité. Rebondir, de la façon dont il l'a fait, démontre son talent".

Baitieri : "C'est dans ma personnalité de prendre la parole"

Opéré des ligaments croisés du genou début mai 2013, Baitieri est passé par d'énormes moments de doutes et de solitudes. Privé de fin de saison et de la coupe du monde, Baitieri a rongé son frein. Le retour a été : "Comme c'est souvent le cas après une telle blessure, difficile et long" se souvient Frayssinous. Mais il en fallait davantage pour dégoûter et enfoncer le fils de l'ancien coach de l'équipe de France, Tas Baitieri (1985 à 1987).

Alors le joueur a remis le bleu de chauffe, enchaînant les performances, devenant même indispensable au groupe. Déjà co-capitaine des Dragons en 2014 avec Greg Mounis, Baitieri vient tout naturellement de retrouver le brassard. "Quand l'entraîneur m'a demandé de reprendre le rôle de capitaine pendant l'absence de Casty et de Mounis, j'ai accepté avec plaisir le rôle" avant d'ajouter : "C'est dans mon caractère et dans ma personnalité de prendre la parole avant les matches et pendant les entraînements. C'est quelque chose que j'ai toujours fait et que j'aime faire".

Samedi, avant, pendant et après la victoire face aux Saints (26-16), le capitaine a donné de la voix, multipliant les encouragements. "Je suis fier de l'équipe et de ce qu'elle a fait à douze contre treize, à nous de faire la même chose à Huddersfield" a-t-il déclaré samedi soir.

Capitaine de fin de saison, Baitieri a repris un flambeau qu'il portera avec détermination chez les Giants vendredi soir.

Link to comment
Share on other sites

Rugby à XIII: Les Dragons Catalans ne peuvent pas perdre samedi !
Par Olivier Roirand | publié le 19/08/2015 à 18h17 mediadusud.fr
 
 

La saison de rugby à XIII n’est pas terminée pour les Dragons, malgré la défaite a Huddersfield vendredi dernier pour le second match de super 8, c’était le message ce mercredi 19 aôut 2015 à l’entraînement, au stade Gilbert Brutus de Perpignan (66). Même si le top 4 semble à présent inaccessible, tout le monde est prêt à repartir au combat samedi à domicile, joueurs et supporters catalans.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Un quart d'heure de trop !


Si le match s’était arrêté à la 65e minute, samedi au New Den stadium de Londres, où Wigan avait choisi de délocaliser son match face aux Dragons Catalans, la franchise catalane aurait concédé une défaite plus qu’honorable. Menée 24-16 (12-6 à la mi-temps), elle avait fait mieux que se défendre face aux Warriors. Oui, mais voilà, le dernier quart d’heure fut de trop, les Dragons encaissant un 16-0 qui rendait la défaite amère.

Jusque-là, les joueurs de Laurent Frayssinous avaient offert une belle résistance, Kristian Inu (6-6, 20e) et Scott Dureau (12-12, 41e) permettant même aux Dragons d’égaliser à deux reprises dans la rencontre. Mais après l’essai de l’ailier catalan Sigisneau (61e), les Warriors crucifiaient leurs adversaires en deux minutes, Charnley (66e) puis Patrick (67e) inscrivant deux essais qui scellaient le sort du match finalement remporté par Wigan (42-16).

G. N.

http://www.lequipe.fr/Rugby-iii/Actuali ... rop/588110

Link to comment
Share on other sites

Super League : un baroud d'honneur pour les Dragons Catalans face à Leeds (46-16)

 

 

12/09/2015 à 21:21:00| Mis à jour le 12/09/2015 à 21:23:05 lequipe.fr
 
 
 

 

 
c5b28.jpg

Thomas Bosc a signé un doublé face à Leeds. (S. Thomas - L'Equipe)

 
Eliminés de la course aux demi-finales, les Dragons Catalans ont signé une superbe victoire lors de la cinquième journée du Super 8. Ils ont corrigé les Leeds Rhinos (46-16), leaders, avec huit essais (inscrits par Todd Carney, Thomas Bosc (doublé), Krisnan Inu (doublé), Jordan Sigismeau, Jeff Lima et Elliott Whitehead).

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Super League (play-offs) : Les Dragons finissent sur une victoire

Le 27/09/2015 à 18:20:00| 6 Commentaires
Hors-course pour les phases finales, les Dragons Catalans ont terminé leur saison par un succès aux dépens de Hull (24-28).
 
 
 
2e717.jpg

Scott Dureau et les Dragons finissent sur une victoire. (Faugère - L'Equipe)

Depuis le 2 avril dernier, et une large victoire à Wakefield (40-4) que les Dragons Catalans attendaient ce moment! Dimanche après-midi, pour leur dernier match de la saison, les joueurs de Laurent Frayssinous sont allés s’imposer sur le terrain de Hull FC (28-24), leur deuxième victoire à l’extérieur d’un exercice difficile pour les coéquipiers de Scott Dureau.
 
C’est grâce à un début de match parfait, concrétisé par quatre essais signés Garcia (4e), Henderson (24e), Inu (28e) et Whitehead (32e), dont deux transformés par Dureau, que les Dragons ont forgé leur victoire. Ce 20-0 aurait dû les mettre à l’abri de toute mauvaise surprise, mais deux essais juste avant la mi-temps redonnaient espoir aux Airlie Brirdies (20-8). Hull en inscrivait deux autres au retour des vestiaires. Heureusement pour les Catalans, la botte défaillante de Marc Sneyd leur permettait de garder l’avantage (20-16, 52e).

Et il fallait un contre de Thomas Bosc, ramassant un ballon perdu par l’attaque de Hull FC pour faire basculer le match. Dureau ajustait ses derniers coups de pied pour le club qu’il quittera dans les prochains jours et redonnait une avance décisive (28-16, 72e). Les deux derniers essais de Tom Lineham, auteur d’un quadruplé, ne changeaient rien à l’histoire. Les Dragons s’imposaient  28-24, terminant à la septième place d’une Super League qui verra les phases finales se disputer sans eux. 
 
G.N. lequipe.fr

Link to comment
Share on other sites

Dragons Catalans: Carney prolonge jusqu'en 2018

Le 29 septembre à 21h51 par J. F. avec M.T. | Mis à jour il y a 8 heures

todd-carney-est-lie-aux-dragons-jusqu-auTodd Carney est lié aux Dragons jusqu'au terme de la saison 2018.

A l'occasion de la soirée de fin de saison des Dragons Catalans, ce mardi soir, le président Bernard Guasch a annoncé la prolongation du contrat de Todd Carney.

Le meneur de jeu australien, arrivé au club cette saison, disposait encore d'une année de contrat, plus une autre en option.

Courtisé par plusieurs franchises de NRL, le championnat australien, Carney a paraphé un nouveau contrat le liant aux Dracs jusqu'au terme de la saison 2018. 

Voilà un sujet qui sera certainement évoqué dans notre chat organisé mercredi 30 septembre de 18h à 20h sur notre site internet. Posez déjà vos questions sur notre page Facebook.

Link to comment
Share on other sites

Archived

This topic is now archived and is closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.


×
×
  • Create New...